-54%
Le deal à ne pas rater :
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
59.99 € 129.99 €
Voir le deal
-19%
Le deal à ne pas rater :
Ecran Gamer Aoc 24G2U5/BK (Vente flash)
129.99 € 159.99 €
Voir le deal

Le Portugal

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Les militaires protuguais ne veulent pas intervenir...

Message  irneh09218 le Sam 15 Oct - 8:17

Los militares Portugueses ponen en aviso al gobierno, no actuarán si se les pide que intervengan en las revueltas del país

http://economico.sapo.pt/noticias/militares-avisam-governo-que-estao-com-a-populacao-contra-a-austeridade_129069.html
irneh09218
irneh09218

Messages : 502
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 69
Localisation : L'Ametlla de mar

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Re: Le Portugal

Message  chejuanito le Mar 18 Oct - 7:41

Portugal : austérité et récession, les syndicats prêts à la grève générale
De Thomas CABRAL (AFP)
LISBONNE — Le Portugal, sous assistance financière, fera face l'année prochaine à une récession de 2,8 % du PIB, plus importante que prévue, en raison des nouvelles mesures d'austerité du budget 2012 auxquelles les syndicats ont répondu par un appel à une grève générale.

"Le Portugal est au centre de la crise" qui frappe la zone euro, a dit le ministre portugais des Finances Vitor Gaspar en présentant lors d'une conférence de presse les nouvelles mesures d'austerité prévues au budget pour 2012 remis au parlement.

La dégradation de la situation économique "entraînera une contraction du PIB de 2,8%, après 1,9% cette année", a-t-il ajouté alors que jusqu'à présent le gouvernement de centre-droit prévoyait, pour l'année prochaine, une contraction de 2,3%.

M. Gaspar a expliqué qu'un "dérapage substantiel de 3,4 milliards d'euros", enregistré depuis le début de l'année était à l'origine de mesures encore plus rigoureuses que celles recommandées par le Fonds monétaire international et l'Union européenne qui, en mai dernier, ont accordé au Portugal une aide exceptionnelle de 78 milliards d'euros.

Quelques heures avant l'intervention du ministre les deux principales confédérations syndicales portugaises, la GCTP et l'UGT, avaient appelé à une grève générale dont la date doit être fixée mercredi prochain.

"Nous avons décidé de proposer (...) une grève générale", a dit le secrétaire général de la CGTP Manuel Carvalho da Silva en lançant "un appel très fort à l'indignation des travailleurs".

La dernière grève générale unitaire au Portugal remonte au 24 novembre dernier. Elle avait été décidée contre la politique d'austérité menée à l'époque par le gouvernement socialiste.

Le Premier ministre Pedro Passos Coelho avait déjà averti jeudi (bien jeudi) dernier que l'effort de redressement budgétaire serait "plus profond et comprendrait des mesures plus exigeantes", au moment où le pays connaît une période "d'urgence nationale".

Malgré la détermination affichée par le gouvernement au pouvoir depuis juin, le pays peine à assainir ses finances publiques. Le déficit s'élevait toujours à 8,3% du PIB au premier semestre rendant plus difficile à atteindre l'objectif que s'est fixé le gouvernement de le ramener à 5,9% à la fin de l'année.

Afin de le réduire à 4,5% du PIB fin 2012, M. Passos Coelho avait annoncé la suppression temporaire des 13e et 14e mois pour les fonctionnaires et les retraités aux revenus supérieurs à 1.000 euros et l'augmentation d'une demi-heure de l'horaire de travail dans le secteur privé.

Ces nouvelles mesures d'austerité ont déjà fait descendre dans la rue, samedi, des dizaines de milliers de Portugais dans le cadre de la journée d'action mondiale des "indignés", alors qu'au Portugal le chômage atteint 12,5% et qu'il devrait monter à 13,4% l'année prochaine.

Lors de sa conférence de presse, le ministre des Finances, a précisé que pour redresser la situation financière l'année prochaine, le gouvernement prévoyait de réduire les dépenses de 7,46 milliards d'euros, dont 2,2 milliards provenant d'économies sur les salaires des fonctionnaires et 2 milliards provenant de la réduction des prestations sociales.

Les prévisions du gouvernement tablent également sur une augmentation des recettes de 2,89 milliards d'euros, dont 2 milliards grâce à des hausses de la TVA sur certains produits qui atteindront jusqu'à 23%.

Copyright © 2011 AFP. Tous droits réservés
chejuanito
chejuanito

Messages : 566
Date d'inscription : 08/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Re: Le Portugal

Message  sylvestre le Jeu 10 Nov - 13:46

Situation au Portugal : hausse de la durée du travail de 2h30 (soit 42h30) , ce qui baisse les salaires de 7% en moyenne et augmente le chômage.

Révision du droit du travail et des procédures de licenciement.
Economie dans les services publics.

La CGTP appelle à une journée de grève nationale le 24 Novembre.
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Fonctionnaires et militaires dans la rue

Message  Roseau le Dim 13 Nov - 14:08

Tour de chauffe avant la GG du 24 http://www.romandie.com/news/n/Fonctionnaires_et_militaires_s_opposent_aux_mesures_d_austerite131120110011.asp
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Re: Le Portugal

Message  Copas le Lun 14 Nov - 0:22

MANIFESTAÇÃO FUNÇÃO PÚBLICA

Profissionais das Forças de Segurança na Manif. dos Funcionarios da A. Publica em Lisboa
les keufs




Enfermeiros na Manif Geral de 12 Novembro

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Re: Le Portugal

Message  sylvestre le Jeu 24 Nov - 18:32

http://www.liberation.fr/depeches/01012373472-le-portugal-va-tourner-au-ralenti-avec-une-greve-generale-contre-l-austerite

Le Portugal au ralenti, perturbé par une grève générale contre l'austérité

Le gouvernement portugais s'est engagé dans une cure de rigueur sans précédent pour assainir ses finances et relancer son économie en échange d'une assistance financière de 78 milliards d'euros accordée par l'Union européenne et le Fonds monétaire international. ( © AFP Patricia de Melo Moreira)


LISBONNE (AFP) - Vols annulés, métro arrêté, administrations fermées: le Portugal tournait au ralenti jeudi en raison d'une grève générale contre les mesures d'austérité que le gouvernement s'est engagé à mettre en oeuvre en contrepartie d'une assistance financière.

"C'est un carton rouge adressé au gouvernement pour son action qui conduit à l'appauvrissement", a déclaré Manuel Carvalho da Silva, secrétaire général de la CGTP.

Cette grève générale, la septième depuis le retour de la démocratie au Portugal en 1974, a été convoquée par les deux principales centrales syndicales CGTP et UGT et une trentaine de manifestations étaient également prévues dans tout le pays.

D'après les chiffres du gouvernement, sur les 355.305 fonctionnaires gouvernementaux, 12.800 ont participé à la grève, soit 3,6%. En revanche, pour la CGTP, le taux d'adhésion est plus important que celui de la dernière grève générale il y a tout juste un an, qui avait mobilisé plus de trois millions de personnes.

Depuis mercredi soir, les principaux aéroports du pays étaient pratiquement paralysés, la quasi totalité des vols aux départs et à l'arrivée ayant été annulés, selon le site de l'ANA (Aéroports du Portugal).

A Lisbonne, des incidents ont été enregistrés dans la matinée. Des inconnus ont attaqué deux bureaux de collecte d'impôt à coups de cocktails molotov sans faire de victimes ni de dégâts importants, a-t-on appris auprès de la police.

Le métro de la capitale ne circulait pas et le service des navettes fluviales était totalement interrompu. La circulation des autobus et des trains était également très perturbée, entraînant des embouteillages monstres aux premières heures de la journée.

Dans l'ensemble du pays de nombreuses écoles étaient fermées de même que les ports et les bureaux de poste tandis que certains hôpitaux n'assuraient que les urgences. La plupart des services de voirie n'étaient pas assurés.

Le gouvernement portugais s'est engagé dans une cure de rigueur sans précédent pour assainir ses finances et relancer son économie en échange d'une assistance financière de 78 milliards d'euros accordée par l'Union européenne et le Fonds monétaire international.

"Je suis d'accord avec la grève. Nous devons faire des efforts pour rembourser les dettes du pays, mais cette austérité est trop brutale", a confié à l'AFP Patricia Conceiçao, une jeune comptable fumant une cigarette devant son entreprise.

"Les gens ont raison de faire grève. Les hausses d'impôts sont une folie!", renchérissait Manuel Rodrigues, devant son kiosque à journaux dans le centre de Lisbonne.

Résigné, Luis Salavisa, 53 ans, responsable informatique dans la fonction publique, pense quant à lui que "compte tenu de la situation du pays, ce n'est pas le moment" de faire grève.

Outre des augmentations de la TVA et des hausses des prix des transports, l'austérité touchera principalement les fonctionnaires dont les salaires ont été gelés et qui, l'année prochaine, perdront deux de leurs 14 mois de salaire. Dans le privé, la journée de travail pourra être augmentée d'une demi-heure.

"Nous respectons scrupuleusement le droit de grève, mais la situation dans laquelle se trouve le Portugal ne pourra être surmontée que par la voie de la rigueur et de l'exigence. Tous les sacrifices demandés aux Portugais en vaudront la peine", a assuré Miguel Relvas, ministre porte-parole du gouvernement.

Selon des estimations officielles, la rigueur devrait entraîner l'année prochaine une contraction de 3% de l'économie et un chômage record de 13,4%.

Ces faibles perspectives de croissance ont amené l'agence d'évaluation financière Fitch Ratings à abaisser jeudi d'un cran la note du Portugal, qui passe de "BBB-" à "BB+", avec perspective négative, le reléguant ainsi dans la catégorie des émetteurs à risque.

© 2011 AFP
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Re: Le Portugal

Message  sylvestre le Lun 13 Fév - 10:44

Portugal : Plus de 100 000 manifestants contre l'austérité à Lisbonn
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Grève générale au Portugal 22 mars prochain

Message  ramiro le Mar 20 Mar - 11:18







plus sérieusement, le site de la CGTP : http://grevegeral.net/
ramiro
ramiro

Messages : 238
Date d'inscription : 01/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Re: Le Portugal

Message  sylvestre le Jeu 22 Mar - 16:49

http://www.liberation.fr/economie/01012397585-en-greve-le-portugal-voudrait-dire-basta-a-l-austerite

En grève, le Portugal voudrait dire «basta» à l'austérité

Manifestation à Lisbonne contre les mesures d'austérité du gouvernement portugais, le 11 février
Manifestation à Lisbonne contre les mesures d'austérité du gouvernement portugais, le 11 février (Photo Patricia de Melo Moreira. AFP)

Plusieurs manifestations sont prévues ce jeudi pour dénoncer les mesures de rigueur.

Le Portugal tournait au ralenti jeudi en raison d'une grève générale et de manifestations à l'appel du principal syndicat qui espérait une forte mobilisation contre les mesures d'austérité du gouvernement responsables, selon lui, de la récession et du chômage.

La grève touchait particulièrement les transports dans les principales villes du pays où des manifestations étaient prévues dans l'après-midi.

A Lisbonne, le métro et les navettes fluviales reliant les deux rives du fleuve Tage étaient à l'arrêt tandis que l'activité dans les principaux ports du pays devait être réduite.

Des services minimum ont été mis en place pour les trains et les autobus dans la capitale et pour le métro de Porto, la grande ville du nord du pays. De sérieux embouteillages étaient toutefois prévisibles, les usagers ayant recours à leurs véhicules particuliers.

«Manif», «Grève générale», «Basta» pouvait-on lire à Lisbonne sur les très nombreuses affiches, collées les jours précédents par les militants de la CGTP, le principal syndicat portugais et le seul à avoir appelé à cette grève générale.

«En raison d'une grève le métro est fermé. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée», annonçait une pancarte accrochée sur les grilles du métro de Lisbonne.

«Je suis solidaire avec les grévistes mais les services minimum sont insuffisants. Comment voulez-vous aller travailler dans ces conditions», se plaignait un quinquagénaire portugais.

«Nous sommes convaincus que nous aurons un taux de participation significatif», a assuré récemment Arménio Carlos, le leader de la CGTP qui rassemble quelque 600 000 sympathisants, cette grève apparaissant comme un test de l'influence de son syndicat.

La CGTP s'est lancée seule dans la bataille, sans le soutien de l'autre grande centrale syndicale, l'UGT, qui l'avait pourtant épaulée lors deux précédentes grèves générales de novembre 2010 et novembre 2011.

Les deux syndicats se sont divisés sur une réforme du code du travail, acceptée par l'UGT mais que la CGTP a catégoriquement rejetée qualifiant de «retour au féodalisme» l'assouplissement du marché du travail en matière d'horaires et de licenciements et la suppression de jours fériés et de jours de congés que le gouvernement de centre-droit veut promouvoir.

Perturbations dans les services publics

Troisième pays de la zone euro, après la Grèce et l'Irlande, à obtenir une assistance financière, le Portugal a reçu en mai 2011 de l'UE et du FMI un prêt de 78 milliards d'euros en échange d'un plan de reformes, marqué par des mesures de rigueur sans précédent.

Divers analystes doutaient toutefois que la CGTP puisse gagner le pari de la mobilisation. «Statistiquement l'adhésion aux grèves en temps de crise est réduite car les gens savent qu'elle n'aura pas d'effet», estimait le politologue Antonio Costa Pinto.

Les analystes relevaient également que la contestation des mesures d'austerité n'a jamais eu au Portugal l'ampleur qu'elle a connu dans d'autres pays européens, en Grèce en particulier.

Le mouvement ne devait pas affecter outre mesure les transports aériens mais de nombreux services publics -écoles, hôpitaux, tribunaux, administrations, postes, bibliothèques, musées, ramassage des ordures ménagères- pouvaient être perturbés.

Les mesures d'austérité du gouvernement ont provoqué un ralentissement de l'économie portugaise qui, selon des prévisions officielles, devrait, cette année, se contracter de plus de 3% tandis que le taux de chômage devrait s'établir à 14,5%.

Ces mauvaises prévisions ont alimenté des craintes selon lesquelles le Portugal pourrait avoir besoin d'une aide supplémentaire, d'autant que les milieux financiers doutent qu'il puisse, comme il en a l'intention, revenir sur les marchés privés de la dette en septembre 2013.

(AFP)

sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Re: Le Portugal

Message  Copas le Lun 30 Avr - 22:32

Hommage
Au 25 Avril et à la révolution des œillets
Pour un putsch de jeunes capitaines contre la plus vieille dictature d'Europe
Cet événement vit l'irruption des masses portugaises qui ne restèrent pas sagement à la maison
et l'histoire s'accéléra





Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty “Nous sommes passés des ciseaux à la tronçonneuse”

Message  Roseau le Ven 8 Juin - 4:02

http://www.presseurop.eu/fr/content/article/2136361-nous-sommes-passes-des-ciseaux-la-tronconneuse
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Re: Le Portugal

Message  Carlo Rubeo le Sam 18 Aoû - 10:26

Portugal : les ports paralysés par une grève des dockers

Les principaux ports portugais étaient paralysés mardi 14 août par une grève des dockers pour protester contre des mesures du gouvernement destinées à libéraliser leurs conditions de travail. Commencée lundi à minuit, la grève touchait notamment les ports de Lisbonne Aveiro, Figueira da Foz, Setubal et Sines.

Dans la capitale, cinq cargos ont dû être déroutés vers d'autres destinations tandis que quatre autres restaient en attente, selon l'Institut portuaire et des transports maritimes (IPTM). Les dockers entendent protester contre un projet du gouvernement de mettre en place des contrats de travail temporaire et de favoriser les emplois intermittents en fonction des nécessités de chaque port.

Ces mesures sont notamment destinées à améliorer la compétitivité du travail par rapport à la concurrence, notamment espagnole. Selon la Confédération des syndicats maritimes et portuaires, qui représente entre 600 et 800 personnes, l'activité dans les ports était "entièrement paralysée" en raison de la grève.

CHÔMAGE RECORD

"Cette adhésion démontre le rejet total des travailleurs face au projet" du gouvernement, a indiqué à l'agence portugaise Lusa Vitor Dias, vice-président de la Confédération. "Le gouvernement cherche à laisser sans emploi 50 % des travailleurs portuaires et leur trouver des remplaçants sans aucune qualification", a-t-il affirmé, ajoutant que les dockers portugais avaient reçu le soutien de délégations représentants leurs collègues français et espagnols.

La modification des conditions de travail des dockers entre dans le cadre des efforts du gouvernement pour améliorer la compétitivité du travail alors que le pays traverse une grave crise financière.

Le Portugal a obtenu en mai 2011 de l'Union européenne et du Fonds monétaire international une aide exceptionnelle de 78 milliards de dollars en échange d'un programme de réformes et de rigueur qui a eu pour conséquence d'aggraver la récession tandis que le chômage a atteint le taux record de 15 % au deuxième trimestre.
http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/08/14/portugal-les-ports-paralyses-par-une-greve-des-dockers_1746090_3234.html
Carlo Rubeo
Carlo Rubeo

Messages : 249
Date d'inscription : 03/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Re: Le Portugal

Message  Roseau le Mer 12 Sep - 16:35

Une association de militaires portugais annonce qu’ils sont au service du peuple
et qu’il ne faudra pas compter sur eux pour taper sur du manifestant,
au regard des nouvelles mesures drastiques d’austérité,
contre lesquelles est appelée une manifestation à Lisbonne ce 15/09…


http://economico.sapo.pt/noticias/militares-avisam-governo-que-estao-com-a-populacao-contra-a-austeridade_129069.html
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Re: Le Portugal

Message  yannalan le Mer 12 Sep - 18:27

Date d e'article :14/10/11 19:25.....
Tu réagis pas vite....

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Re: Le Portugal

Message  Copas le Sam 15 Sep - 11:32

Moi, Premier ministre, je tuerais un tiers des Portugais

Dans une chronique féroce, un journaliste portugais se met dans la tête du Premier ministre Passos Coelho, de plus en plus libéral. Un réquisitoire ironique et cinglant, afin d'alerter le gouvernement qui vient encore d'annoncer de nouvelles mesures d'austérité. .../...

http://www.courrierinternational.com/article/2012/09/14/moi-premier-ministre-je-tuerais-un-tiers-des-portugais
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Re: Le Portugal

Message  Copas le Dim 16 Sep - 11:09




D'énormes foules au Portugal hier.

Plus de 150.000 Portugais ont défilé samedi contre les hausses d'impôts prévues imposées par le plan UE / FMI.

Un jeune manifestant de 20 ans a tenté de s'immoler par le feu dans la ville d'Aveiro. Il a été transporté à l'hôpital.

Organisés par l'intermédiaire d'Internet, les rassemblements ont chanté «Hors d'ici le FMI, c'est la faim et la misère!" et demandé au gouvernement de centre-droit de démissionner ..
"Arrêtez ce gouvernement avant qu'il n'arrête le pays!" sur une pancarte à Lisbonne, où plus de 100.000 personnes entassées dans l'artère principale Republica et dans les rues avoisinantes, marchaient sur les bureaux du FMI bouclés par la police anti-émeute.

Un grand rassemblement a eu lieu également à Porto .

Des hausses d'impôts et les coupes imposées depuis l'année dernière ont contribué à un chômage supérieur à 15 % et la pire récession depuis les années 1970.

La vague de mécontentement populaire qui s'exprime montre (comme dans d'autres pays d'Europe) une disposition des masses à la mobilisation et tord l'ensemble du champ politique :

Les socialistes ont menacé de mettre fin à leur soutien au plan de 78 milliards d'euros pour nourrir les intérets financiers qui possèdent la dette, en votant contre le projet de budget 2013, sauf si le gouvernement abandonne l'augmentation des cotisations de sécurité sociale.

Il y a aussi des signes de tensions au sein de la coalition au pouvoir CDS-PP, où de CDS commence à renâcler sur le prix politique à payer.

Les questions d'organisation indépendante unitaire et démocratique du mouvement de masse sont les problèmes les plus importants actuels pour pouvoir continuer d'aller de l'avant.

Les énormes mobilisations qui avaient eu lieu l'année dernière en Grèce en ne passant pas à un niveau organisationnel supérieur, en structuration et en centralisation, permettant de se saisir des entreprises et des quartiers, ont laissé en partie le chemin libre à des partis fascistes qui se sont saisis de certains quartiers et d'un autre côté à des impasses institutionnelles.







Porto, des masses anonymes défilent



Tensions extrêmes le soir à Porto avec une foule en rage :




Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Re: Le Portugal

Message  Roseau le Mer 19 Sep - 2:40


Un million de révoltés dans la rue le 15 septembre 2012 contre la Troïka et le gouvernement
par Rui Viana Pereira

Les médias internationaux ont fait l’impasse sur l’énorme mobilisation populaire qui a secoué la vie politique du Portugal le samedi 15 septembre 2012 : un million de manifestants (10% de la population) dans tout le pays dont au moins 500 000 dans la capitale. La plus grande manifestation depuis le 1er mai 1974 après la chute de la dictature de Salazar.


http://cadtm.org/Portugal-un-million-de-revoltes
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Une victoire pour tous les travailleurs!

Message  Roseau le Dim 23 Sep - 14:41

Portugal : le gouvernement de Passos Coelho obligé de reculer
« La voix est le peuple. Nous sommes le Conseil »

Le 7 septembre, le gouvernement portugais a adopté l’une des attaques sociales les plus brutales parmi toutes celles qui ont eu lieu jusqu’à présent dans les pays à « sauver » : élever jusqu’à 7% l’ensemble des cotisations sociales de tous les travailleurs/euses et réduire de 5,75% celles des entreprises. Cette mesure équivalait à un transfert direct de 2.000 millions d’euros nets en faveur des employeurs. Un hold-up de classe. « Jamais Portugal n’avait été attaquée si fort », a déclaré Francisco Louça (porte-parole du Bloco d’Esquerda, le Bloc de Gauche).

Le samedi 22, à midi, après une réunion marathonienne du Conseil d’Etat présidée par le Président et entourée (une idée qui s’étend ...) par des manifestants en colère, le Premier Ministre Passos Coelho a été forcé de battre en retraite et a annoncé qu’il chercherait des « alternatives ».

C’est une victoire exemplaire et extraordinaire, d’autant plus qu’elle est le résultat direct d’un grand mouvement social. Sans aucun doute, ces « solutions de rechange » de Passos Coelho, annonçant de nouvelles menaces. Mais le peuple portugais est maintenant beaucoup plus fort pour y faire face.

Selon les informations de esquerda.net, le magazine en ligne du Bloco, les manifestations de vendredi étaient très puissantes.

Des milliers de personnes ont manifesté avec vigueur en face du Palais Belém à Lisbonne [siège de la présidence de la République], lors de la réunion du Conseil d’Etat, exigeant la démission du gouvernement et rappelant qu’« ils sont une demi-douzaine, nous sommes des millions. »

À Porto, une assemblée populaire s’est réunie. Il y eut également des rassemblements à Faro, Viseu, Pombal, Leiria, Braga, Funchal, Aveiro, Bragança, Évora et Coimbra.

A Lisbonne on a également crié : « La voix appartient au peuple. Nous sommes le Conseil », « Troïka et gouvernement, dégagez !. » Le mot d’ordre plus populaire était sans doute « Voleurs ! »

Comme prévu, à 18 heures a été chanté « Acordai », de José Gomes Ferreira et Fernando Lopes-Graça, l’une des chansons préférées de prisonniers politiques avant la révolution du 25 avril.

Des manifestations de masse ont duré toute la nuit.

Rédaction de Viento Sur
22 Septembre 2012

Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Echo de L'Etincelle du 24/09/12

Message  alexi le Lun 24 Sep - 18:48



Portugal : les manifestants font reculer le gouvernement

Le renforcement du plan d’austérité, annoncé le 7 septembre par le Premier ministre portugais, prévoyait que les cotisations sociales des salariés passeraient de 11 à 18 %, tandis que celles des patrons diminueraient. La réponse de la population ne s’est pas fait attendre : samedi 15 septembre des centaines de milliers de manifestants avaient protesté dans tout le pays en descendant dans la rue.

Les nouvelles manifestations du vendredi suivant ont obligé le gouvernement à « écouter » le peuple et à revoir sa copie en annulant les augmentations de cotisations prévues. Pourquoi ne pas appliquer la même recette en France pour faire annuler les plans de licenciements décidés par nos patrons avec l’aval du gouvernement ?

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Re: Le Portugal

Message  sylvestre le Sam 29 Sep - 17:56

Le Portugal - Page 2 550835_475603769139064_645826617_n

http://www.lepoint.fr/monde/les-portugais-reprennent-la-rue-contre-une-rigueur-toujours-plus-severe-29-09-2012-1511661_24.php


Les Portugais reprennent la rue contre une rigueur toujours plus sévère

- Publié le 29/09/2012 à 17:03
Par Caroline Puel

Des milliers de Portugais étaient rassemblés samedi après-midi dans les rues de Lisbonne pour crier leur opposition à la politique de rigueur menée par le gouvernement de centre-droit, qui s'apprête à l'accentuer afin de tenir ses engagements internationaux.

Des milliers de Portugais étaient rassemblés samedi après-midi dans les rues de Lisbonne pour crier leur opposition à la politique de rigueur menée par le gouvernement de centre-droit, qui s'apprête à l'accentuer afin de tenir ses engagements internationaux.

Des milliers de Portugais étaient rassemblés samedi après-midi dans les rues de Lisbonne pour crier leur opposition à la politique de rigueur menée par le gouvernement de centre-droit, qui s'apprête à l'accentuer afin de tenir ses engagements internationaux.

Vers 15H00 locales (14H00 GMT) plusieurs cortèges ont commencé à converger sur la Place du Commerce, en plein coeur de la capitale, pour manifester "contre le vol des salaires et des pensions de retraite" à l'appel de la CGTP, la principale confédération syndicale portugaise.

L'initiative de la centrale a reçu le soutien des mouvements d'indignés et d'un groupe de citoyens se disant apolitiques qui, s'appuyant sur les réseaux sociaux, a mobilisé le 15 septembre plusieurs centaines de milliers de personnes dans une trentaine de villes.

Témoignant d'une grogne sociale grandissante, ce rassemblement a été le plus important au Portugal depuis que le pays a obtenu, en mai 2011, une aide de 78 milliards d'euros de l'Union européenne et du Fonds monétaire international.

"Notre avenir est hypothéqué par les mesures de la troïka (UE-BCE-FMI, qui représente les créanciers du pays, ndlr). Le peuple portugais en a marre", s'indigne Francisco Lopes, un fonctionnaire de 56 ans venu avec son fils, Rui, qui participait samedi à sa première manifestation.

"Je suis très inquiet, nous sommes dans une spirale sans fin et je ne vois pas comment ma génération pourra avoir du travail, un logement, une famille", soupire le jeune homme de 27 ans.

Maria José Oliveira et son mari, deux ouvriers du textile au chômage, sont venus en autocar de Braga (nord-ouest) pour clamer leur "indignation". Le couple de cinquantenaires ne descendait plus dans la rue depuis la révolution qui a renversé la dictature d'Antonio Salazar, le 25 avril 1974.

"Tout va mal! Nos dirigeants doivent changer de mentalité et nous trouver du travail, leurs mesures sont injustes", lance-t-elle en arrivant sur la place située au bord du fleuve Tage.

Sous un soleil de plomb, tambours et coups de sifflets signalent l'arrivée de nouveaux manifestants, qui continuent d'affluer en scandant "A bas l'austérité !" et en brandissant pancartes et drapeaux des syndicats des administrations locales, des enseignants, et même des forces de l'ordre.

En échange de son sauvetage financier, Lisbonne s'est appliqué à mettre en oeuvre une sévère cure de rigueur mais la récession économique et le chômage se sont aggravés, et le gouvernement de centre-droit peine à assainir les comptes publics.

Le déficit budgétaire s'élevait fin juin à 6,8% du PIB, un chiffre encore loin de l'objectif de 5% pour l'ensemble de cette année, qui vient d'être revu à la hausse par ses bailleurs de fonds.

Un contrôle renforcé des dépenses et une augmentation des impôts sur le patrimoine et le capital sont à l'étude afin de corriger ce dérapage.

En 2013, le gouvernement devra ramener le déficit à 4,5% du PIB, contre un objectif de 3% auparavant, en faisant des économies supplémentaires de 4,9 milliards d'euros qui impliqueront une nouvelle hausse de l'impôt sur le revenu, a-t-il déjà prévenu.

Soumis à des plans d'austérité successifs depuis 2010, les Portugais ont connu plusieurs grèves et manifestations qui, mises à part quelques brèves échauffourées, n'ont pas donné lieu à des affrontements violents.

Dans l'Espagne voisine aussi, l'exaspération sociale devient plus perceptible alors que le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy compte poursuivre sur le chemin de l'austérité. Une nouvelle manifestation est prévue samedi à Madrid à partir de 16H00 GMT, à l'appel de la mouvance des indignés.
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Re: Le Portugal

Message  Copas le Sam 29 Sep - 21:33

Une masse immense de manifestants aujourd'hui à Lisbonne, les indignés portugais ont mit au service de l'initiative de la CGTP leur capacité considérable de mobilisation (ils ont réuni des centaines de milliers de manifestants quelques jours plus tôt).

Ce dernier aspect est un élément important de la situation qui montre une mise en mouvement de la classe populaire qui cherche à unifier sa résistance.


Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Re: Le Portugal

Message  Roseau le Mar 9 Oct - 16:30

Un million de révoltés dans les rues
Rui Viana Pereira
Les médias internationaux ont fait l’impasse sur l’énorme mobilisation populaire
qui a secoué la vie politique du Portugal le samedi 15 septembre 2012 :
un million de manifestants (10 % de la population)
dans tout le pays, dont au moins 500.000 dans la capitale.
La plus grande manifestation depuis le 1er mai 1974 après la chute de la dictature de Salazar.

http://orta.dynalias.org/inprecor/article-inprecor?id=1361
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Re: Le Portugal

Message  Roseau le Lun 15 Oct - 22:17


LISBONNE – Le Portugal, sous assistance financière, n’a pas de marge de manoeuvre et doit poursuivre sur la voie de la rigueur avec l’année prochaine des hausses d’impôts généralisées, a indiqué lundi le ministre des Finances en présentant le budget 2013.

La proposition de budget est la seule possible (…) nous n’avons aucune marge de manoeuvre, a déclaré Vitor Gaspar lors d’une conférence de presse, après avoir remis au parlement la loi de finances à l’issue d’un conseil des ministres extraordinaire.

Le budget de l’Etat pour 2013 est difficile pour les Portugais. La hausse de la charge fiscale est très significative, a-t-il reconnu.

Le ministre a confirmé la hausse d’impôts annoncée au début du mois, qui s’effectuera notamment par le biais d’une réduction de 8 à 5 du nombre des tranches d’imposition, l’introduction d’une surtaxe de 4% et une taxe supplémentaire de solidarité de 2,5% pour les les plus hauts revenus.

Le taux moyen d’imposition des revenus passera ainsi de 9,8% cette année à 13,2% en 2013, ce qui devrait rapporter plus de 4,3 milliards d’euros.

Le budget d’Etat pour 2013 comprendra également une réduction des dépenses d’un peu plus d’un milliard d’euros, avec notamment une baisse des prestations sociales et des retraites supérieures à 1.350 euros, ainsi qu’une réduction du nombre de fonctionnaires de 2%.
http://www.romandie.com/news/n/_Le_Portugal_sans_marge_de_manoeuvre_doit_poursuivre_l_austerite_49151020122102.asp

UPDATE 21H10:

De nombreux travailleurs devront payer l’équivalent d’un mois de salaire d’impôts.

Ces hausses d’impôts devraient toucher en particulier la classe moyenne. Une personne gagnant 41.000 euros par an paiera 45% d’impôts sur le revenu contre 35,5% actuellement, et la majorité des travailleurs, qui appartiennent à la tranche de 7.000 à 20.000 euros de revenus annuels, devra payer 28,5% d’impôts contre 24,5% actuellement.

Auparavant, le taux maximal de 46,5% ne concernait que les ménages dont le revenu dépassait les 153.300 euros par an. Celui-ci sera abaissé au seuil de 80.000 euros et sera taxé à 48%, auquel s’ajoutera une taxe de « solidarité sociale » de 2,5%.

Un supplément d’impôts de 4% sera également ponctionné sur tous les revenus pour l’année 2013.

Par ailleurs, les revenus du capital seront davantage taxés.

Antonio Jose Seguro, le chef du principal parti d’opposition, le parti socialiste, a qualifié les mesures de « bombe atomique fiscale ».

La Confédération générale des travailleurs portugais, le principal syndicat avec 600.000 adhérents, a quant à elle d’ores et déjà annoncé une grève générale pour le 14 novembre.
http://www.romandie.com/news/n/Le_Portugal_annonce_de_nouvelles_mesures_d039austerite151020122058.asp
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Re: Le Portugal

Message  Roseau le Jeu 25 Oct - 18:43

Le FT rappelle les exigences de régression sociale du FMI
et s'inquiète du fait que 2000 "policiers paramilitaires" aient manifesté
contre les réductions de salaire...

IMF warns Portugal faces tough choices

Portugal needs to make tough policy choices to close a “large and durable fiscal gap” amid “rising social hardship” and growing “political and social resistance” to more austerity, the International Monetary Fund warned on Thursday.
In a report on Lisbon’s progress with its €78bn bailout programme, the fund said the government would have to strike a balance between “strong additional” adjustment measures and “avoiding undue strains on the economy and employment”.
The report comes amid debate on an unprecedentedly tough draft budget for 2013 that has triggered a series of anti-austerity demonstrations. In the latest rally, about 2,000 paramilitary police marched in Lisbon on Wednesday in protest against pay cuts.
http://link.ft.com/r/J0VG55/GYX4XZ/ZB25CP/623353/NRNB8K/YT/h?a1=2012&a2=10&a3=25

Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Re: Le Portugal

Message  Roseau le Lun 12 Nov - 16:56

"Il y a aujourd’hui au Portugal une base sociale élargie qui réclame que la troïka s’en aille »

Entretien avec Alda Sousa, membre de la direction nationale du Bloco de Esquerda et députée européenne.
http://www.npa2009.org/content/il-y-aujourd%E2%80%99hui-au-portugal-une-base-sociale-%C3%A9largie-qui-r%C3%A9clame-que-la-tro%C3%AFka-s%E2%80%99en-aille%E2%80%89%C2%BB
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Portugal - Page 2 Empty Re: Le Portugal

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum