Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-40%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
228 € 379 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -35%
KARCHER : promo sur nettoyeur haute pression K5 ...
Voir le deal
241.99 €

Mais pourquoi les États-Unis s’acoquinent-ils avec

Aller en bas

Mais pourquoi les États-Unis s’acoquinent-ils avec Empty Mais pourquoi les États-Unis s’acoquinent-ils avec

Message  Resistance-politique le Ven 2 Aoû - 0:17

Mais pourquoi les États-Unis s’acoquinent-ils avec les islamistes radicaux ?

Mais pourquoi les États-Unis s’acoquinent-ils avec 00-Qatar-USA-Arabie

Quand on parle des États-Unis, on devrait, à les entendre, parler de liberté. Bien entendu, il s’agit de leur liberté… Depuis longtemps, l’Oncle Sam s’est arrogé le droit de diriger le monde. Il le fait forcément avec l’arrogance de celui qui se croit le plus fort, et, persuadé de tout maîtriser, range inévitablement ceux qui ne pensent pas comme lui dans le camp des États voyous. Il suffit en revanche de sacrifier ne serait-ce qu’un peu de son indépendance nationale pour devenir un ami, un allié fidèle de Washington.

Vous en doutez ? Alors, remémorez-vous le 11 septembre 2011, le jour où deux Boeing ont été détournés (paraît-il…) et ont percuté les Twin Towers. On a fait incomber la responsabilité de cet attentat aux islamistes radicaux d’Al-Qaïda, ce qui a été le déclencheur d’une guerre menée par l’Occident au nom de la lutte contre le terrorisme : l’Afghanistan a été envahi, puis l’Irak de Saddam Hussein sur la base de preuves qui se sont finalement révélées n’être qu’une grossière escroquerie.

Au début de l’année 2011, des rebelles islamistes tentent de déstabiliser le régime syrien. Mais, contrairement à ce qu’on pourrait a priori penser, les États-Unis ne se font pas les alliés du gouvernement légitime, laïc et progressiste d’Assad, mais encouragent les extrémistes islamistes proches d’Al-Qaïda, qui ont fourni et les armes et les fonds aux combattants djihadistes. En Libye, Washington s’est appuyé sur les salafistes et les fondamentalistes musulmans pour renverser Mouammar Kadhafi et mettre fin à la Jamahiriya arabe libyenne. Enfin, Obama a soutenu sans sourciller les Frères musulmans qui ont adopté en 2012 une constitution d’un autre âge.  

Alors, comment se fait-il que le président étasunien parle de démocratie et de progrès social tout en s’acoquinant avec les pires groupes et États islamistes ? Pourquoi défier Assad tout en faisant des affaires avec le Qatar et l’Arabie saoudite qui ignorent tout des droits humains ? Et surtout, pourquoi les media dominants ne mettent pas en avant ces évidentes contradictions de l’Oncle Sam ? Comment expliquer qu’ils ne soulignent pas sans équivoque que Washington a combattu le terrorisme islamique pendant des années avant de le financer maintenant en Syrie pour de basses raisons de realpolitik ?

La réalité est que les États-Unis ne se soucient pas de savoir qui ils financent du moment que leurs intérêts sont bien servis. Et s’il le fallait, ils feraient des affaires avec le diable… tout comme nos media d’ailleurs.
 
Capitaine Martin
http://www.resistance-politique.fr/article-mais-pourquoi-les-etats-unis-s-acoquinent-ils-avec-les-islamistes-radicaux-119352677.html
Resistance-politique
Resistance-politique

Messages : 113
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Lille

http://www.resistance-politique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Mais pourquoi les États-Unis s’acoquinent-ils avec Empty Re: Mais pourquoi les États-Unis s’acoquinent-ils avec

Message  Copas le Ven 2 Aoû - 7:50

C'est bien le peuple syrien qui s'est soulevé contre le régime de Assad et il y en a toutes les preuves .

Il est minable de comparer les agressions impérialistes US en Irak et en Afghanistan, avec le soulèvement populaire syrien contre le massacreur Assad.

Que l'impérialisme US se soit infiltré et profite de ce soulèvement pour magouiller ne ressort pas d'une chose extraordinaire. Mais il a été ici longuement prouvé que l'impérialisme n'a quasiment pas soutenu le soulèvement syrien, du moins beaucoup moins financièrement que l'impérialisme soutient par exemple financièrement le soulèvement palestinien  sans que ça ne remette en cause d'ailleurs la légitimité du soulèvement palestinien qui reçoit 10 fois plus de fric que le soulèvement syrien pour une population 5 fois moins importante.

Sur l’armement, tout le monde sait maintenant sauf les personnes de mauvaise foi que l'impérialisme US s'est positionné dans des effets d'annonce sans fournir grand chose directement ou indirectement au peuple soulevé. Tout le monde sait cela maintenant sauf les campistes.

Les très nombreuses coordinations de ville et de quartiers emmerdent les capitaines martins qui ripolinent les massacreurs du peuple par leurs paranoïas anti-syrienne.

Les raisonnements qui s'appuient sur des visions méprisantes (et partagées par le sionisme) des peuples de la région qui ne pourraient se révolter contre les régimes fascistes, sont ennemies des combats émancipateurs des peuples qui seuls permettent et permettront la progression du prolétariat urbain syrien .

Les claques campistes qui se débattent dans tous les sens en s'abreuvant en infos des officines des fascistes syriens de Assad et poutiniennes, des sites fachos français, rendent de bien mauvais services au communisme.

Le raisonnement sur l'impérialisme US qui a appuyé de ci de là des groupes islamistes n'est pas faux, mais c'est toute la politique de l'impérialisme qui a de multiples fers au feu. Là ils s'écartent des groupes style al qaida depuis maintenant 10 ans , il faut se mettre à la page un peu...

Il va même soutenir des peuples soulevés pour ses intérets stratégiques, quitte à renverser des alliances le lendemain, ou 10 fois en 30 ans comme il l'a fait sur le mouvement national kurde, sans que cela ne rende illégitime la lutte du peuple kurde pour l'auto-détermination.

Nous avons comme ennemis permanents la bourgeoisie, les régimes fascistes, les claques impérialistes, et notre camp est celui  des peuples et des classes ouvrières pour leur accession au pouvoir.
C'est l'importance dans la stratégie révolutionnaire du combat populaire de libération contre la bourgeoisie et ses officines (comme les régimes fascistes de Assad, Mubarak, Kadhafi, Ben Ali, des généraux algériens, du roi du Maroc, contre le sionisme), qui fait différence entre les communistes et le camp de la petite bourgeoisie réactionnaire.

La lutte des peuples pour leurs libertés, pour se débarasser des régimes fascistes et sionistes, est la lutte que les communistes soutiennent. Le soutien  ainsi est au peuple palestinien, malgré le fait que l’impérialisme par exemple finance énormément plus l'autorité palestinienne que le soulèvement populaire syrien qui ne reçoit strictement rien lui. Ceux qui reçoivent quelques dollars et des armes légères sont des petits groupes et des parleurs des solutions bourgeoises.

La lutte contre l'impérialisme ne se fait pas sans les peuples contrairement à l'orientation prônée par les capitaines martin qui arborent un titre bien mal nommé de "résistance politique".

Sur la question  des groupes islamistes et des partis islamistes, il confond complètement la nature des uns et des autres... Apparemment dans le magma confus de notre ami c'est tous des islamistes et ils se confondent.
Ben non, les peuples soulevés de la région comptent des mouvements islamistes divers, certains ayant des bases populaires, d’autres non, etc. Confondre al qaïda et les frères musulmans montre bien l'obsession globale portée.

L'impérialisme US, comme les petits satans russes, français, etc, magouillent dans tous les segments,  hésitent, avancent, poussent leurs pions, de la même façon que l'impérialisme allemand avait poussé ses pions et favoriser le retour de certains bolcheviks en pleine révolution russe, et personne n'a mis en doute le soulèvement du peuple russe contre les canailles tsaristes.

Là ils s'écartent des groupes du style d'Al Qaïda sur qui ils envoient des drones pour assassiner des islamistes au Yemen, en Somalie, etc... sans que cela ne fasse de ces islamistes particuliers d'un coup des gens bien.

L'impérialisme pousse ses pions et surtout joue la stabilité en Egypte, en Afrique du nord et même en Syrie où ils soutiennent l'opposition syrienne comme la corde soutient le pendu. La stabilité nécessaire à leurs intérets . C'est pour cela qu'ils laissent se faire liquider le soulèvement populaire syrien par le régime des massacreurs fasciste de Assad et la milice islamiste Hezbollah intervenue en Syrie pour faire pencher la balance. Comme ils l'avaient fait après la 1ere guerre d'Irak quand le sud Chiite s'était soulevé contre sadam, ils avaient laissé faire en faisant des proclamations verbales...

Demain ils passeront à autre chose, soutiendront tel autre clan, après tout ils ont soutenu des dizaines d'années des régimes fascistes laïcs, des dictateurs, avant de passer à autre chose, bondissant d'un clan à un autre sans état d'âme.
cela est valable aussi en France et peut-être un jour sera-t-on surpris sur des aides en sous-main de telle ou telle force en Europe si les peuples mettent la main sur les archives.

Ca ne change rien à la légitimité des peuples soulevés pour se débarasser de régimes oppresseurs. Et la place des communistes est dans le mouvement des masses pour se libérer de l'oppression tout en combattant politiquement dedans les courants bourgeois (et) réactionnaires, en travaillant à la progression de l'auto-organisation populaire.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum