Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-31%
Le deal à ne pas rater :
JBL Flip Essential – Enceinte Bluetooth portable robuste
68.99 € 99.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
Abonnement 12 mois Nintendo Switch Online
Voir le deal
15.99 €

POI et Schivardi

Page 25 sur 33 Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26 ... 29 ... 33  Suivant

Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Sam 15 Mar - 12:34

Liste POI à St Pierre des Corps (.pdf)

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Lun 17 Mar - 14:00


nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Mar 18 Mar - 9:20

De quoi ne veulent-ils pas qu’on parle ? Meeting jeudi 20 mars à 20 h, Maison des Associations

Élisabeth DEL GRANDE, tête de liste du Parti Ouvrier Indépendant aux élections municipales de Strasbourg ne sera pas invitée au débat organisé par France 3 Alsace et France Bleu, le jeudi 20 mars 2014.
Seules six têtes de liste sur les dix en présence seront invitées à ce débat, qui sera diffusé à 23 heures !
France 3 Alsace et France Bleu décident à la place des électeurs :
Des candidats qui ont droit à la parole
Des sujets qui doivent être abordés
Des sujets qui ne doivent pas être abordés
Si vous voulez être informés :
sur la défense de l’emploi menacé par les plans de licenciements
sur la défense des services publics
sur la défense des acquis sociaux d’Alsace Moselle menacés, comme l’interdiction du travail du dimanche
sur le pacte de responsabilité du gouvernement Ayrault et sur ses conséquences pour les collectivités locales...

(...)

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Mer 19 Mar - 13:21

Les conséquences très concrètes du pacte de responsabilité Hollande/Medef/CFDT.

Sous le titre « Douche froide pour les finances du Département », on apprend dans l’édition du samedi 15 mars d’un quotidien régional « que la situation financière des collectivités de dégrade ». Dans cette même édition, le président socialiste du conseil général Grosvalet indique que le nombre d’allocataires du RSA a connu une « accélération fulgurante », 400 de plus par mois.

L’article annonce que l’an prochain, le département devra trouver 50 millions d’euros pour contribuer au financement du pacte de responsabilité, qui rappelons le offre 30 milliards d’euros au patronat, sous forme d’exonérations de cotisations pour les allocations familiales.

Selon le président socialiste, « ce sera douloureux, mais la situation exige que chacun prenne ses responsabilités » rajoutant ensuite « je vais prendre des initiatives aussitôt les élections passées ».

Selon lui, des domaines comme l’enseignement supérieur ne relèvent pas de la compétence du département, « autrement, nous ne pourrons plus continuer à entretenir nos routes »

Peut-on présenter de manière plus claire les conséquences désastreuses de la politique du gouvernement Hollande/Ayrault et de son pacte de responsabilité ?

Peut on de manière plus claire démontrer que ce pacte est une véritable machine de guerre contre les tous les droits et acquis des travailleurs de ce pays ?

Peut-on de manière plus claire démontrer qu’en se proposant de tailler 10 milliards
par an dans le budget des collectivités territoriales pour financer ce pacte, la politique d’austérité du gouvernement Hollande/Ayrault aboutit à asphyxier financièrement communes et départements ?

Pour le Parti ouvrier indépendant, « prendre ses responsabilités » ne consiste pas à se faire le relais local d’une politique réactionnaire rejetée par l’immense majorité de la population, mais bien à la combattre !

Le pacte de responsabilité du gouvernement, c’est l’application en France de la politique que l’Union européenne, le Fonds monétaire international et leurs valets imposent aux peuples grec, espagnol, portugais et maintenant ukrainien, où le nouveau gouvernement vient d’annoncer une « thérapie de choc » contre le peuple.

Aucun « pacte » n’est possible avec ce gouvernement aux ordres du Medef et de l’Union européenne !

Une seule voie pour bloquer cette politique : l’unité des travailleurs et des organisations dans la mobilisation par millions pour balayer cette politique de réaction et de régression !

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Jeu 20 Mar - 10:05


nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Ven 21 Mar - 18:50

POI et Schivardi - Page 25 Affiche_courante

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Sam 22 Mar - 14:24

Plus que jamais, rupture avec l’Union Européenne ! Unité pour la défense des conquêtes sociales. Contre l’austérité !

Le tract distribué aux manifestants du 18 mars à Strasbourg.

Non à la réforme des rythmes scolaires !
Rétablissement du repos dominical !
Interdiction des licenciements !
Non à l’Eurométropole !
Abandon du « pacte de responsabilité » !
...
À bas l’Union Européenne !
À bas le Parlement européen !
À bas les élections au Parlement européen !

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Dim 23 Mar - 14:43

Hommage à Marc Blondel 21/03

Le Parti ouvrier indépendant salue la mémoire du militant ouvrier Marc Blondel.

Marc n’était pas membre de notre parti. Il avait ses propres engagements politiques. Il s’est toujours, en toutes circonstances, comporté de manière amicale et fraternelle vis-à-vis de notre parti, collaborant aux initiatives qui lui paraissaient conformes à ses propres convictions.

Outre les nombreuses rubriques, chroniques et interviews qu’il a accordées à notre hebdomadaire Informations ouvrières, on se souviendra en particulier de son attachement à l’internationalisme ouvrier. Ce qui l’a conduit, en de nombreuses circonstances, à prendre part aux initiatives de l’Entente internationale des travailleurs et des peuples, tout particulièrement aux conférences de défense des conventions de l’Organisation internationale du travail (OIT).

Homme libre, attaché à ses convictions, ouvert et fraternel, Marc Blondel restera dans nos mémoires comme l’un des nôtres, l’un de ceux, nombreux, connus ou inconnus, qui ont attaché leur existence à la cause de l’émancipation ouvrière.

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Lun 24 Mar - 10:23

http://parti-ouvrier-independant.fr

Abstention en forte hausse
Désaveu du gouvernement
Percée du Front national


"La politique du gouvernement Hollande-Ayrault est massivement rejetée par la population. Ce rejet s’exprimera, sans nul doute, le 18 mars, par la grève et les manifestations, et les 23 et 30 mars, à l’occasion des élections municipales" écrivait le Bureau national qui s’est tenu samedi dernier 15 mars.

Depuis, la journée de grève et de manifestation du 18 a eu lieu, avec ses 240 000 militants dans les 140 défilés unitaires, dans tout le pays, contre le pacte de responsabilité, pacte d’austérité et de destruction de la Sécurité sociale.

Depuis, le premier tour des élections s’est joué : plus de 40% des électeurs s’est abstenu (évaluation Ipsos Stéria à 20:30), un nouveau record pour les élections municipales. Et cette moyenne nationale cache des taux d’abstention bien supérieurs dépassant très souvent les 50% dans les quartiers ouvriers. Et c’est sans analyser le résultat même des élections. Combien de maires PS ou soutenant le gouvernement battus ? La suite de la soirée nous le dira.

Le Bureau national du POI précisait le calendrier gouvernemental : "Le 31 mars, lendemain des municipales, le détail des mesures du pacte de responsabilité sera rendu public, le pacte lui-même devant être adopté par l’Assemblée nationale courant avril ; et, avant fin avril, le gouvernement veut faire adopter également l’acte III de la décentralisation et la loi sur les métropoles, pourtant rejetés par la population et par les élus."

Cet agenda s’emboîte bien avec l’autre échéance annoncée mercredi par le ministre de l’économie et des finances, Moscovici : le gouvernement proposera le 15 avril à la Commission européenne « le plan d’économie le plus ambitieux qui n’ait jamais été pensé et mis en œuvre sous la Ve République » (sic).

"Il y a quelque chose d’intolérable à voir ce gouvernement, dont toute la politique est condamnée par toutes les couches de la population, continuer à frapper." commentait le BN du POI. Il précise : "La période qui s’ouvrira au lendemain des municipales appellera la poursuite et l’approfondissement de la plus large discussion entre militants ouvriers et élus de toutes tendances. Qu’il s’agisse des questions posées par la résistance nécessaire à la mise en place des métropoles, qu’il s’agisse des questions posées par le combat pour mettre en échec le pacte de responsabilité et les plans de licenciements, des questions posées par la défense des communes, de la défense de la démocratie et de la lutte contre les institutions de la Ve République et pour une Assemblée constituante souveraine, ou encore des questions posées par le combat contre l’Union européenne."

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Mar 25 Mar - 9:26

Le 24 mai, anniversaire de la semaine sanglante, le POI organisera un rassemblement au mur des Fédérés.

Le conseil fédéral national du POI a décidé de convoquer, pour le samedi 24 mai 2014 à 14 heures, un rassemblement au mur des Fédérés. Cet hommage à la Commune de Paris se tiendra à la date du 143e anniversaire de la Semaine sanglante.

Nous rendrons hommage à toutes les victimes de la répression déchaînée par les escadrons de la mort des versaillais, qui, à partir du 7 mai 1871, après la chute des forts défendant le sud de Paris, vont perpétrer les massacres, multiplier les déportations.

Les victimes se compteront par dizaines de milliers. La violence de cette répression et la haine qui la guidera seront à la hauteur de la peur que la Commune a inspirée à la bourgeoisie.

Rendre hommage à la Commune, c’est poursuivre le combat pour la souveraineté du peuple, c’est appeler au combat contre ce gouvernement, contre les institutions de la Ve République et les institutions supranationales de l’Union européenne, pour une Assemblée constituante souveraine.

Dans toute la tradition du mouvement ouvrier, nous affirmerons par notre présence massive : la Commune est vivante. Elle est vivante dans le combat contre le pacte de responsabilité, contre la politique de destruction de tous les acquis sociaux, contre la destruction des 36 000 communes avec la création des métropoles, pour la libre administration communale.

La Commune vivante, c’est le libre débat dans l’action entre tous les courants du mouvement ouvrier. C’est aussi affirmer la nécessaire solidarité internationale des travailleurs, si présente au cours de ces semaines du premier gouvernement ouvrier.

Oui, le 24 mai, nous serons au mur des Fédérés pour rendre hommage aux combattants de la Commune et affirmer notre volonté de poursuivre ce combat.

Chaque année, depuis sa fondation, le POI rend hommage à la Commune de Paris au mur des Fédérés au Père-Lachaise.

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Jeu 27 Mar - 4:21

Communiqué de la liste Unité, démocratie, indépendance et résistance, conduite par Eric Delteil et soutenue par le Parti ouvrier indépendant à Orthez (Pyrénées-Atlantiques).

Au soir du premier tour des élections municipales, des millions de travailleurs ont manifesté, d’une façon ou d’une autre, par l’abstention record (+ 8 % à Orthez en comparaison des élections de 2008 et beaucoup plus dans certains bureaux), le rejet d’une politique entièrement au service des capitalistes et de l’Union européenne. (…)

Dans cette situation, la liste Unité, démocratie, indépendance et résistance, notre liste, conduite par Eric Delteil et soutenue par le Parti ouvrier indépendant, a obtenu au premier tour des élections municipales d’Orthez-Sainte Suzanne : 335 voix, soit 6,48 %.

Nous voulons avant tout remercier tous les électrices et électeurs qui ont voté pour notre liste. Nous avons expliqué et écrit depuis le début que nous ne passerions aucun accord avec des listes qui, de près ou de loin, soutiennent ou s’accommodent de la politique du gouvernement Hollande-Ayrault.

Or les trois autres listes :

— L’une, « Réinventons Orthez », soutenue par le MoDem, l’UMP et l’UDI, conduite par Bernard Cazenave, a annoncé qu’elle mettra en place les rythmes scolaires, qu’elle s’accommodera de l’intercommunalité… Et comment pourrait-il en être autrement, cette nouvelle intercommunalité résultant de la loi Sarkozy visant à faire disparaître les communes, loi qu’ils ont soutenue ?

— La deuxième liste, « Oser choisir Orthez », conduite par Yves Darrigrand, liste qui se veut apolitique, considère que la résolution des problèmes auxquels sont confrontés les Orthéziens et les Suzannais peut être trouvée localement, et, de ce fait, fait l’impasse sur les millions d’euros que le gouvernement veut enlever au budget d’Orthez-Sainte-Suzanne… Elle a annoncé par ailleurs qu’elle mettrait en place, elle aussi, les rythmes scolaires.

— La troisième liste, « Ensemble construisons l’avenir », soutenue par le PS, le PRG et le Front de gauche, conduite par Emmanuel Hanon, n’a fait qu’exécuter durant le mandat précédent les ordres du gouvernement, en bon élève, et, sur cette orientation, ne peut non seulement défendre les citoyens, mais au contraire accompagne la casse.

Présents avant les élections, présents pendant, nous serons présents après les élections pour défendre en toute circonstance les doléances des citoyens, car il va falloir très rapidement défendre l’hôpital d’Orthez, poursuivre la bataille commune engagée pour l’ouverture de l’antenne de Pôle emploi et pour l’ouverture pérenne, et plus que deux jours par semaine, de la permanence de la CAF, et lutter contre la mise en place des rythmes scolaires.

Nous vous invitons à venir débattre à l’issue des élections le mercredi 2 avril.

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Ven 28 Mar - 3:16


nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Ven 28 Mar - 14:14

Le rejet

Abstention record, atteignant parfois plus de 60 % dans les quartiers ouvriers, effondrement électoral du PS : ce premier tour des élections municipales marque un rejet massif de la politique d’austérité et de destruction des droits ouvriers et démocratiques mise en œuvre par le gouvernement Hollande-Ayrault en application des traités européens et de la volonté du capital financier. Il s’agit d’un désaveu cinglant qui retire toute légitimité à ce gouvernement ainsi qu’aux institutions sur lesquelles il s’appuie.

Un nouveau pas dans la crise du régime vient d’être franchi. Une crise de régime, car la droite et la gauche, successivement au gouvernement, sont frappées. Toute la représentation politique est touchée. Personne, y compris dans les sommets du PS, ne peut dissimuler la signification politique de l’événement.

Le gouvernement entend cependant poursuivre l’application du pacte de responsabilité, tailler 50 milliards d’euros dans les dépenses publiques et soustraire 30 milliards d’euros des allocations familiales.

Se saisissant des résultats du FN, les dirigeants du PS en appellent au front républicain.

Nul ne peut mettre en accusation les travailleurs et la population qui ont refusé d’apporter leur suffrage aux candidats soutenant le gouvernement Hollande, à commencer par les candidats du PS dont ils estiment — et à juste titre —, deux ans seulement après l’élection de François Hollande, qu’il est responsable de la situation.

Au nom de la lutte contre l’extrême droite, le gouvernement Hollande voudrait imposer une « union nationale », un compromis historique rassemblant droite et gauche, patronat et syndicats avec son « pacte de responsabilité ». Mais le 18 mars, les travailleurs ont répondu à l’appel à la grève interprofessionnelle et aux manifestations, lancé en commun par la CGT, la CGT-FO, la FSU et Solidaires contre le pacte de responsabilité du gouvernement et sa recherche de consensus.

Chaque jour qui passe rend plus pressante l’exigence de rupture avec cette politique qui condamne l’immense majorité à l’incertitude, au chômage et à la misère.
Chaque jour qui passe rend plus pressante l’exigence de rupture avec les institutions de la Ve République et de l’Union européenne.

Chaque jour qui passe renforce l’aspiration d’un nombre grandissant de travailleurs et de citoyens à l’avènement d’une véritable démocratie dans laquelle le pouvoir émanerait d’une Assemblée constituante souveraine.

A l’issue de ce premier tour des élections municipales, il se dégage que seule la mobilisation de l’immense majorité du peuple travailleur avec ses organisations pourra balayer la politique du gouvernement et imposer le rejet du pacte de responsabilité.

Préparer ces combats nécessite la plus large discussion entre travailleurs et militants.

Le POI se félicite des résultats obtenus par les listes d’unité et de résistance à son initiative ou auxquelles les militants du POI ont été amenés à prendre part avec d’autres. Leurs résultats significatifs indiquent la disponibilité immédiate de milliers de travailleurs et de jeunes pour le combat politique pour la rupture (1).

Le Parti ouvrier indépendant vous invite à participer à ses assemblées ouvertes pour échanger et dégager ensemble les moyens à mettre en œuvre pour aider à forger l’unité dans la résistance à la politique du gouvernement.

Paris, le 25 mars 2014 Les secrétaires nationaux Claude Jenet, Daniel Gluckstein, Gérard Schivardi, Jean Markun

(1) Informations ouvrières, organe hebdomadaire du POI, publiera l’ensemble de ces résultats dans son numéro du 25 mars.

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Sam 29 Mar - 16:18

Un rejet massif de la politique d’austérité du gouvernement Hollande-Ayrault dictée par l’Union Européenne et relayée par la municipalité PS-EELV de Strasbourg !

Le POI remercie les 283 électeurs qui ont porté leurs voix à Strasbourg sur sa liste « Unité pour la défense des conquêtes sociales. Contre l’austérité ! » dans un contexte difficile, marqué notamment par l’augmentation du chômage et de la précarité, l’annonce du « pacte de responsabilité » qui prévoit une coupe sans précédent de 50 milliards d’euros dans les budgets de l’École, des services publics et de la Sécurité Sociale, ainsi qu’une baisse de la dotation de l’État aux communes de 10 milliards d’euros est inacceptable.
Après le 18 mars, où des centaines de milliers de salariés, à l’appel de leurs organisations syndicales, ont manifesté et fait grève contre le « pacte de responsabilité », c’est un encouragement à poursuivre le combat contre la politique d’austérité du gouvernement Hollande-Ayrault dictée par l’Union Européenne et relayée par la municipalité PS-EELV de Strasbourg dont le rejet s’est exprimé jusque dans les urnes : (...)

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Dim 30 Mar - 12:27


nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Lun 31 Mar - 22:42

Réponse aux initiateurs d'une marche contre l'austérité le 12 avril à Paris

Cher(ère) s camarades,
Le Parti ouvrier indépendant a bien reçu votre invitation à préparer et à participer, le 12 avril à Paris, à «une marche contre l’austérité, pour l’égalité et le partage des richesses ».

Nous partageons votre analyse sur les conséquences désastreuses de la politique antidémocratique, anti-ouvrière et antisociale menée depuis deux ans par le gouvernement Hollande/Ayrault.

Nous partageons votre analyse sur le « pacte de responsabilité », qui vise à démanteler la sécurité sociale et contribuera à asphyxier plus encore les collectivités territoriales, au premier rang desquelles les communes qui seront les plus touchées par la taille de 50 milliards d’euros dans les dépenses publiques.

Le premier tour des élections municipales – et il en ira de même pour le second – marque un rejet massif de la politique d’austérité mise en œuvre par le gouvernement Hollande-Ayrault en application des traités européens et des exigences du capital financier. Il s’agit d’un désaveu cinglant qui retire toute légitimité à ce gouvernement ainsi qu’aux institutions sur lesquelles il s’appuie.

Se saisissant des résultats du FN, les dirigeants du PS – qui ne voient par ailleurs aucun inconvénient à la présence dans le nouveau gouvernement ukrainien, aux ordres du FMI, du parti nazi Svoboda – en appellent au « front républicain ». La ficelle est un peu grosse, venant de ceux-là même qui disloquent les acquis de la République (« territorialisation » de l’école, loi de métropolisation…) !

Alors que le FN se nourrit de la même politique anti-ouvrière menée pendant des années par les gouvernements de droite comme de gauche, pour tenter de masquer sa propre responsabilité, le gouvernement Hollande/Ayrault voudrait, au nom de la lutte contre l’extrême-droite, imposer une sorte d’« union nationale » entre la droite et la gauche.

De la même manière, dans une tentative d’intégration corporatiste des syndicats, il souhaiterait associer ces derniers au patronat dans un « pacte de responsabilité », rejeté par les milliers de travailleurs qui ont répondu le 18 mars dernier à l’appel à la grève interprofessionnelle et aux manifestations lancé par la CGT, la CGT-FO, la FSU et Solidaires. Hollande veut aller vite, le vote de confiance sur ce pacte doit avoir lieu en avril.

Par leur abstention ou par leurs suffrages, les travailleurs et les citoyens de ce pays ont exprimé l’exigence de rompre avec cette politique de misère et de chômage. Seule la mobilisation de la classe ouvrière pourra balayer la politique d’un gouvernement aux ordres du MEDEF et imposer le rejet du pacte de responsabilité.

Dans ces conditions, la marche que vous proposez le 12 avril ne nous paraît pas apporter de réponse à l’aspiration de ces millions de travailleurs et de jeunes qui souhaitent l’avènement d’une véritable démocratie, impliquant d’en finir avec les institutions de la Ve République et de l’Union européenne.

Cette marche risque fort de se situer sur le terrain d’une « union nationale » contraire aux intérêts de la classe ouvrière. C’est la raison pour laquelle le POI n’y participera pas.

Nous restons cependant bien sûr prêts à vous rencontrer très rapidement pour combattre ensemble toutes les austérités, au premier rang desquelles le pacte de responsabilité et toutes ses conséquences.

Fraternellement, pour le POI, Jean-Pierre Bréus.

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Mer 2 Avr - 0:06

Communiqué des comités POI de Montpellier suite au second tour des municipales.

Le deuxième tour des élections municipales a amplifié le rejet exprimé le 23 mars. Le parti majoritaire au pouvoir, le PS, mais également les composantes qui l’ont soutenu (verts, Pc, front de gauche…), viennent de subir un revers.

La signification tant nationale que locale de ce rejet est claire. Le peuple français a dit : assez de cette politique de casse sociale, de casse des acquis ouvriers, de casse de la République.
Le peuple français dit : pas touche à la sécurité sociale de 45 ! Non au pacte de responsabilité ! Non à la liquidation des communes et des services publics ! Comme l’indique le communiqué national du POI : « C’est un séisme pour Hollande et le gouvernement, pour toutes les institutions et pour le système basé sur la propriété privée des moyens de production. »

La question que tout le monde se pose maintenant : comment transformer ce rejet en victoire sur la politique du gouvernement ?
Comment maintenant rompre à la fois avec ce gouvernement et l’Union européenne qui a déjà mis la Grèce un genou à terre et plonge les peuples dans l’ultra austérité, comme c’est le cas en ce moment en Ukraine ?

A Montpellier, Moure candidat PS subit une déroute que personne n’avait prédit : avec 27% des suffrages exprimés et 43% d’abstention, celui qui avait l’appui de tout l’appareil du PS est écrasé. C’est le rejet non seulement des méthodes locales du PS, mais surtout, de la politique qu’il a mise ou qu’il voulait mettre en œuvre : Métropole, rythmes scolaires, privatisation de l’eau, austérité…
Saurel, candidat « divers gauche » se présentant comme celui qui allait mettre un coup de balai à l’équipe en place et à leurs « méthodes staliniennes », a réalisé 37%, en surfant sur le rejet de Moure et de sa clique.

Les comités du POI de Montpellier, dans cette situation, disent : Saurel a le choix.

Il peut décider d’entendre le sens politique du rejet qui l’a conduit à la tête de la mairie de Montpellier, et renoncer à mettre en place la Métropole, cet outil de destruction de la République souhaité par l’Union européenne.

Il peut entendre la voix des parents d’élèves dont certains ont voté pour lui, des enseignants et de leurs organisations, et refuser d’appliquer la réforme des rythmes scolaires, non seulement en 2014, mais également les années suivantes.

Il peut entendre la voix des millions qui ont dit : assez d’austérité, assez de sacrifice de nos droits pour rembourser la dette aux banques ! Il peut donc refuser d’appliquer les mesures d’austérité voulues par le gouvernement.

Il peut donc choisir de résister à la place où il se trouve.

Si au contraire, Saurel, tournant le dos à ceux qui l’ont élu, décidait de mettre en place la politique du gouvernement Hollande, lequel répond au rejet par la constitution d’un gouvernement de combat avec Valls comme premier ministre, pour appliquer jusqu’au bout sa politique destructrice… s’il décidait de poursuivre la politique de Moure qui vient d’être défait, alors il prendrait le risque de finir exactement comme ce dernier : désavoué et laminé par le peuple français.

Pour le POI, tout doit être mis en œuvre pour que les revendications trouvent satisfaction. C’est donc dans l’aide aux combats évoqués que le POI consacrera son énergie dans les semaines et les mois qui arrivent.

A ceux qui ont pu apprécier ce que nous avons fait, nous disons : rencontrons-nous et engageons le combat ensemble !

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Sam 5 Avr - 2:01


nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Sam 5 Avr - 13:22

Une crise majeure des institutions s’ouvre

Le deuxième tour des élections municipales a amplifié le rejet exprimé le 23 mars. C’est un séisme pour Hollande et le gouvernement, pour toutes les institutions et pour le système basé sur la propriété privée des moyens de production.

Malgré les appels à constituer un « front républicain » au nom de la lutte contre le Front national, malgré les alliances par lesquelles le Front de gauche est venu soutenir les candidats du Parti socialiste, la population laborieuse a confirmé ce qu’elle avait déjà exprimé au premier tour, en particulier dans une abstention massive : le rejet absolu de la politique d’austérité dictée par l’Union européenne, les grandes banques, les multinationales et les capitalistes.

Le peuple a exprimé son rejet du pacte de responsabilité par lequel Hollande entend couper 50 milliards d’euros dans la dépense publique pour assurer les équilibres monétaires de Maastricht, et voler 30 milliards d’euros à la Sécurité sociale en exonérant les patrons des cotisations qu’ils doivent aux allocations familiales.

Le peuple, les travailleurs des villes et des campagnes ont dit : cela suffit ! Stop ! Assez ! Nous voulons vivre !

Assez d’attaques contre les retraites, les droits ouvriers ! Assez de licenciements ! Assez d’attaques contre l’école (réforme des rythmes scolaires) ! Assez d’attaques contre la Sécurité sociale !

C’est une crise majeure des institutions qui s’ouvre.

A droite comme à gauche, tous s’inquiètent et en appellent au respect des institutions. Tous (y compris le Front national de Marine Le Pen) évoquent les échéances électorales futures. Tous demandent à François Hollande, actuel président-Bonaparte de la Ve République, d’entendre le « message du peuple ». A quoi, Hollande et Ayrault répondent que le calendrier prévu sera respecté, que le pacte de responsabilité sera soumis au Parlement, et que leur feuille de route sera présentée le 15 avril aux institutions de Bruxelles.

Ainsi, malgré le rejet massif, le gouvernement persiste et signe. Il le fait en s’appuyant sur les institutions de la Ve République, elles-mêmes soumises aux institutions de l’Union européenne, instruments de la dictature de la Banque centrale européenne (BCE) et des marchés financiers, au nom desquelles, en toutes circonstances, les gouvernements mettent en œuvre les exigences de l’austérité, de la déréglementation, des délocalisations, des fermetures d’entreprises.


L’impasse est totale


Que reste-t-il d’autre pour imposer la rupture avec cette politique et ces institutions que la mobilisation de millions et de millions de travailleurs, de la classe ouvrière et de ses organisations ?

Ce qui s’est exprimé les 23 et 30 mars, c’est l’exigence que le pacte de responsabilité soit purement et simplement jeté aux oubliettes, c’est l’exigence de rupture avec toutes les politiques d’austérité et de régression sociale mises en œuvre au nom de la dette, c’est-à-dire du renflouement des banquiers et des spéculateurs.

Ce qui s’est exprimé, c’est le refus de la destruction de la Sécurité sociale arrachée par les générations précédentes, il y a près de soixante-dix ans !

Ce qui s’est exprimé, c’est le refus de la mise en place des métropoles et de l’intercommunalité forcée.


Oui, il faut une rupture


La condition de cette rupture, c’est que le pays se libère des institutions bonapartistes de la Ve République et de l’Union européenne qui étouffent la démocratie.

Cette exigence de rupture ne peut passer dans le cadre du Parlement européen.

Quel travailleur, quel jeune, quel chômeur, quelle mère de famille peut adhérer à la fable de la prétendue démocratisation de l’Union européenne, de la Banque centrale européenne ? Qui peut croire un seul instant qu’un bon vote pour le Parlement européen changerait la logique destructrice de l’Union européenne ?

Non. Les travailleurs de toute l’Europe en ont fait l’expérience. Le Parlement européen n’a qu’une fonction : imposer un carcan par lequel passent toutes les exigences du capital financier et de la BCE, qui s’imposent à tous les gouvernements d’Europe qui l’acceptent servilement, quelle que soit leur couleur politique.

La démocratie version Parlement européen, c’est la dévastation de la Grèce, du Portugal, et maintenant de l’Ukraine.

C’est, en France, le pacte de responsabilité et l’austérité

L’exigence de rupture met à l’ordre du jour la question centrale pour se donner les moyens de conjurer la catastrophe à venir : une authentique démocratie suppose que le peuple, souverainement, puisse, par ses délégués à une Assemblée constituante, libre de toute attache — et en premier lieu libre de s’affranchir des traités européens —, définir et mettre en place les institutions qui garantissent l’emploi pour tous, la défense des garanties collectives, la reconquête de la Sécurité sociale de 1945.


Toute la situation pose la nécessité de construire un authentique parti ouvrier indépendant



Dans ces élections municipales, le Parti ouvrier indépendant a agi en commun avec des travailleurs, des militants, des jeunes qui, partageant tout ou partie de ses positions, cherchent à combattre sur la même voie : celle d’une issue conforme aux besoins de la classe ouvrière et de la démocratie.

Dans les combats de tous les jours, en particulier pour le retrait du pacte Hollande-Gattaz, les adhérents du POI agissent en commun avec des travailleurs, des militants de toutes tendances.

A toutes et à tous, aux élus attachés à la libre administration des communes, aux travailleurs des villes et des campagnes, le Parti ouvrier indépendant adresse cette invitation : constituons en commun des assemblées ouvertes, organisons la discussion sur la situation afin d’élaborer les mesures à prendre.

Pour le POI, c’est dans cette activité que se construit le parti ouvrier indépendant qu’appelle toute la situation.


Le 31 mars 2014, 15 h 30
Les secrétaires du Parti ouvrier indépendant
Claude Jenet, Daniel Gluckstein, Gérard Schivardi, Jean Markun

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Lun 7 Avr - 2:58

Face au « gouvernement de combat », forger l’unité contre l’austérité !

A Saint-Nazaire comme à l’échelle du pays, le 2ème tour des élections municipales a amplifié le rejet de la politique d’austérité du Gouvernement qui s’est exprimé par une abstention sans précédent, notamment dans les quartiers populaires.

Quelques jours avant le 1er tour des municipales, le 18 mars, des milliers de travailleurs sont descendus dans la rue contre ce Pacte, à l’appel des organisations syndicales FO, CGT, FSU et Solidaires, contre l’accord Hollande-Gattaz-CFDT-CFTC, la CGC ayant depuis retiré son accord

Le nouveau « gouvernement de combat » Hollande/Valls affirme maintenir le cap de l’austérité avec le Pacte de Responsabilité qui implique un cadeau au MEDEF de 30 milliards d’euros par la suppression des cotisations patronales pour les allocations familiales, et la baisse de 50 milliards d’euros des dépenses publiques et sociales pour répondre aux exigences de l’U.E. !

A droite comme à gauche, tous s’inquiètent et se situent dans le cadre du respect des institutions. Tous, y compris le Front National, évoquent les échéances électorales à venir, alors que la rupture avec les institutions de Vème République et de l’Union Européenne s’impose.




A Saint-Nazaire l’ancienne majorité municipale est passée en force sur la réforme des rythmes scolaires. Plus de 2000 municipalités ont osé s’engager dans le refus de la mise en place des nouveaux rythmes. L’action contre la territorialisation de l’école reste d’actualité.

A Saint-Nazaire les élus de la nouvelle majorité municipale ne peuvent rester indifférents à la nécessaire nationalisation des Chantiers STX dont STX Corée annonce la mise en vente et ceci même si la décision ne relève pas de la municipalité.

A Saint-Nazaire le nouveau maire peut jouer un rôle décisif pour la résiliation du bail de la Cité sanitaire comme cela a été fait pour l’hôpital sud-francilien de Corbeil. Personne ne comprendrait que ce qui a prévalu à Corbeil ne puisse prévaloir à Saint Nazaire. Dans une video visible sur Internet, même Claude Evin ancien député de Saint-Nazaire et actuel directeur de l’Agence Régionale de Santé de l’Ile de France remet en cause le Partenariat Public Privé pour les hôpitaux

Le comité du Parti Ouvrier Indépendant vous invite à une Assemblée Ouverte pour échanger et dégager ensemble les moyens à mettre en œuvre pour forger l’unité contre la politique d’austérité.

Assemblée ouverte du POI Jeudi 10 Avril 2014 à 18h00 Maison des Associations AGORA 1901 – Salle N° 2n 2 bis rue Albert de Mun à Saint-Nazaire

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  tristana le Lun 7 Avr - 12:08

En attendant, toujours aussi sectaire, le POI refuse d'appeler au 12.... triste, mais on est habitué!



tristana
tristana

Messages : 263
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Var

http://www.npa-var-est.com/

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Lun 7 Avr - 16:17

Déclaration de la liste « Unité et résistance contre la politique du gouvernement et de l’Union européenne, soutenue par le Parti ouvrier indépendant », 1er secteur de Marseille

La population laborieuse de Marseille a dit : stop à l’austérité, aux licenciements, à la misère ! Stop à la politique du gouvernement !
Plus que jamais, l’organisation de la résistance est nécessaire contre les mesures dont ce gouvernement veut accélérer la mise en place, pour la reconquête de la démocratie sociale et politique.

(...)

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  GGrun le Lun 7 Avr - 20:56

tristana a écrit:En attendant, toujours aussi sectaire, le POI refuse d'appeler au 12.... triste, mais on est habitué!



Et "à St Nazaire", comme rabache la litanie du POI, les p'ti poi n'ont salué aucun des militants pc et npa qui difaient pour le 12 et ne nous ont même pas donné un tract. Même pas le temps pour nous d'aller leur demander où en était leur comité contre le PPP de l'hosto.

GGrun

Messages : 311
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Sam 12 Avr - 16:56

Tu sais à Joué-Lès-Tours alors que l'école Blotterie était sous le feu des JRE : le POI n'a jamais répondu aux demandes de réunions unitaires pas plus que la LP, et FO n'est même pas venu à l'intersyndicale pour organiser la riposte si bien que Sud Education 37 a lancé tout seule avec Solidaires 37 un rassemblement devant l'IA lundi dernier : plus de 250 personnes dont des élu-es socialistes bien discrèt-es...

Refusons d’aller voter aux élections européennes du 25 mai !

Les 23 et 30 mars, le peuple a exprimé un rejet sans appel de la politique de destruction des acquis sociaux et de la démocratie du gouvernement Hollande ; cette même politique que les gouvernements soumis aux plans de l’Union européenne imposent à tous les peuples du continent.

Le 8 avril, le Premier ministre, Manuel Valls, a soumis à l’Assemblée nationale, au nom du « gouvernement de combat », un programme qui veut aller « plus loin, plus vite » encore dans la mise en œuvre de cette politique de régression sociale.

Aujourd’hui, au nom du respect des critères imposés par l’Union européenne, toutes les forces politiques institutionnelles (y compris le Front national) appellent à voter le 25 mai pour un prétendu Parlement européen !

Les faits le prouvent : l’Union européenne, ses traités, la Banque centrale européenne (BCE) ont été taillés sur mesure par le capital financier international, les banques et les gestionnaires de fonds spéculatifs pour leurs seuls intérêts.

L’Union européenne, ses traités, la BCE, ne servent qu’à :

déposséder les peuples d’Europe de toutes prérogatives démocratiques et de souveraineté ;

renflouer les banquiers et les spéculateurs qui ont ainsi bénéficié de milliers de milliards d’euros depuis 2008 ;

fixer le cadre contraignant des politiques d’austérité et des contre-réformes dans lequel des gouvernements soumis s’attaquent à tous les droits et garanties des peuples, au nom de la dette et des déficits publics.

L’Union européenne, c’est la dévastation de la Grèce, la ruine du Portugal, la misère généralisée en Espagne. L’Union européenne, ce sont les accords imposés à l’Ukraine qui poussent ce pays sur la voie de la ruine.

L’Union européenne, c’est, en France, le pacte de responsabilité de Hollande-Gattaz-Valls

C’est tromper les travailleurs, les jeunes, les retraités que de laisser croire qu’il serait possible au Parlement européen d’infléchir la politique de l’Union européenne et de la BCE !

C’est les tromper que de les appeler à voter au nom d’une « Europe sociale », du « dialogue social européen » ou d’un « pacte social européen », verbiage creux qui nous est servi depuis vingt ans pour accompagner la liquidation pure et simple des droits acquis dans chacun de nos pays !

Le peuple français a dit non à la « Constitution européenne » en mai 2005. Depuis, les gouvernements successifs ont piétiné son choix, ratifié le traité TSCG en 2012, violant la démocratie la plus élémentaire.

C’était non en 2005 ! Ce sera non en 2014 !

Travailleurs, jeunes, militants, affirmons ensemble cette exigence : les traités de l’Union européenne doivent être dénoncés, l’Union européenne, ses institutions, sa Banque centrale, son prétendu Parlement, doivent être démantelés.

Manifestons notre exigence de rupture avec l’Union européenne en refusant d’aller voter ce 25 mai !

En refusant de nous prêter à ce simulacre de démocratie, nous affirmons notre solidarité avec les travailleurs et les peuples de Grèce, du Portugal, d’Espagne... qui se révoltent contre les plans que leur impose l’Union européenne.

Nous appelons les travailleurs, les militants, les jeunes de toutes tendances, engagés comme nous dans le combat contre le pacte de responsabilité, contre chacune des mesures et des contreréformes qui en découlent, à rassembler leur force pour dire :

Non à l’Union européenne ! Non au Parlement européen !

Non aux traités européens ! Non à l’austérité !

Non au pacte de responsabilité !

Oui à l’union libre et fraternelle des peuples et des nations d’Europe débarrassés des traités européens.

Mercredi 9 avril 2014

Appel est soumis à signature dans tout le pays.

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  nico37 le Dim 13 Avr - 10:29

POI et Schivardi - Page 25 Dec-poi-12-avril-2014

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POI et Schivardi - Page 25 Empty Re: POI et Schivardi

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 25 sur 33 Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26 ... 29 ... 33  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum