Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Soldes Lacoste : jusqu’à -50% sur une sélection d’articles
Voir le deal

Front national

Page 38 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant

Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  Roseau Dim 13 Oct - 16:53

Front national - Page 38 James4
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  gérard menvussa Dim 13 Oct - 17:02

Eugene Duhring a écrit:
Une grande réforme des syndicats sera mise en œuvre avec comme objectif principal d’assurer une meilleure représention des salariés. Le monopole de représentativité institué après la Libération sera supprimé, et les modalités d’élections des représentants des salariés seront revues. Des syndicats plus représentatifs travailleront mieux à la réelle défense des intérêts des salariés : ils seront en effet plus à même d’entrer dans des logiques de concertation constructives et moins tentés de recourir à un rapport de forces (grève, manifestation) pour pallier leur manque de légitimité.
Miam, on en salive d'avance ... le syndicalisme à la sauce lepéniste ! Un peu daté cet extrait du programme FN. Cela fait maintenant 5 ans que l'irréfragabilité des syndicats a cessé. La place de chaque orga est maintenant mesurée et définie par leur réprésentativité tous les 4ans. Et le reste du programme est à l'encan : une série de mesures approximatives, bâclées, bourrées d'inexactitude. Bref, une fois écartée la logorrhée nationaliste et raciste, pas grand chose de sérieux. A remarquer que cette grande réforme n'aura pas attendu le programme du FN pour se mettre en place, la droite l'a devancé.
A remarquer que toute la bureaucratie syndicale l'a approuvée (et ne parlons même pas de la "gauche") A commencer d'ailleurs par la cgt (et Fo également, bien entendu) Bref, les seuls a s'opposer à cette crapulerie, du coté syndical, ça a été sud... Mais évidemment, on ne peut pas attendre de Eugéne cette conclusion
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 64
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  Eugene Duhring Dim 13 Oct - 18:56

gérard menvussa a écrit:
Eugene Duhring a écrit:
Une grande réforme des syndicats sera mise en œuvre avec comme objectif principal d’assurer une meilleure représention des salariés. Le monopole de représentativité institué après la Libération sera supprimé, et les modalités d’élections des représentants des salariés seront revues. Des syndicats plus représentatifs travailleront mieux à la réelle défense des intérêts des salariés : ils seront en effet plus à même d’entrer dans des logiques de concertation constructives et moins tentés de recourir à un rapport de forces (grève, manifestation) pour pallier leur manque de légitimité.
Miam, on en salive d'avance ... le syndicalisme à la sauce lepéniste ! Un peu daté cet extrait du programme FN. Cela fait maintenant 5 ans que l'irréfragabilité des syndicats a cessé. La place de chaque orga est maintenant mesurée et définie par leur réprésentativité tous les 4ans. Et le reste du programme est à l'encan : une série de mesures approximatives, bâclées, bourrées d'inexactitude. Bref, une fois écartée la logorrhée nationaliste et raciste, pas grand chose de sérieux. A remarquer que cette grande réforme n'aura pas attendu le programme du FN pour se mettre en place, la droite l'a devancé.
A remarquer que toute la bureaucratie syndicale l'a approuvée (et ne parlons même pas de la "gauche") A commencer d'ailleurs par la cgt (et Fo également, bien entendu) Bref, les seuls a s'opposer à cette crapulerie, du coté syndical, ça a été sud... Mais évidemment, on ne peut pas attendre de Eugéne cette conclusion
Il se trouve que je me suis largement exprimé contre cette réforme dans mes structures CGT. Je n'ai pas attendu un Menvussa pour faire mon boulot. Concernant SUD ou plutôt Solidaires, elle a tout à gagner avec cette réforme puisqu'elle remet en cause l'hégémonie des 5 grandes centrales et leur permet donc de prétendre en fonction de leur audience à une place de choix. Le seul problème pour Solidaires c'est de construire sur du national ce qui semble légèrement contradictoire avec la forme relativement lâche de leurs structures. Je vis au quotidien une émanation de Solidaires, elle est implantée dans ma boite (privé) et au gré des élections fait soit la première place soit la seconde. Je peux te certifier que le patron dort sur ses deux oreilles avec elle : compromission, dilettantisme, aucun travail sérieux dans les instances, une entente sans principe avec une CFDT ligne dure comprendre une ligne qui ne remet jamais en question la confédé et qui applique sans scrupule. Bref une honte quotidienne pour un syndicaliste. Alors excuse moi d'avoir oublié Solidaires de la même manière que je n'ai pas mentionné les autres confédé.
En passant d'ailleurs de la même manière que Solidaires s'est opposée à cette réforme, la CFE-CCG et la CFTC se sont elles aussi opposées à cette réforme. Que doit en conclure un Menvussa ? Solidaires = CFTC = CGC ?
Remarque donc sans intérêt que cette d'étaler une critique sans substance ... comme d'hab !
Au fait Fo s'est elle aussi opposée à cette réforme. Elle attaquait son droit à une représentativité irréfragable et donc remettait en cause sa place dans le concert des 5 !
Et pour être sur que tu reçoives 5/5 l'info : http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2008-04-17/la-cftc-et-la-cgc-contre-la-reforme-de-la-representativite-des/916/0/239058
Décidément, l'exactitude des interventions de Menvussa reste une marque de fabrique.

Eugene Duhring

Messages : 1705
Date d'inscription : 22/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  nico37 Lun 14 Oct - 10:27

Le FN tente de prendre " Racine " à l'école (AFP) 13/10

Convaincre un monde enseignant très hostile au FN, proposer pour une école " en démantèlement continu " des remèdes fondés sur le mérite, le respect, l'autorité : c'est l'ambition affichée du collectif Racine lancé samedi à Paris par Marine Le Pen et des professeurs.
Création qui, " il y a quelques années encore, était inimaginable " , a relevé la présidente du Front national, conquérante à la veille d'un second tour de cantonale à Brignoles (Var) où son candidat part favori. C'est " la preuve que le poids de la bienpensance recule, y compris dans le monde enseignant, où le conformisme idéologique est en train de se briser " , veut-elle croire.
Elle s'exprimait dans une salle du XVème arrondissement affichant complet.
Dans l'assistance, quelques dizaines d'enseignants, des étudiants, des militants. " Vous dire mon nom ? Vous plaisantez, demain j'aurai grève " , s'exclame une quinquagénaire, proviseur d'un lycée situé " au nord de la Loire et je n'en dirai pas plus " .
Mais sur l'estrade, il y avait cinq enseignants dûment identifiés, dont deux ex-chevènementistes, Yannick Jaffré, professeur de philosophie à Lyon, qui se définit comme " patriote de gauche " , et Valérie Laupies, directrice d'école " dans une Zep de Tarascon " , ville qu'elle veut conquérir au municipales de 2014. C'est la seule encartée au FN, selon Florian Philippot, vice-président de ce parti, alors qu'un autre intervenant, Gilles Lebreton, professeur de droit au Havre, est Rassemblement Bleu Marine.
Tous se sentaient pionniers en " terre de mission " , dixit M. Jaffré, selon qui " seuls 5 à 6% " du corps enseignant ont voté FN en 2012. Racine, " qui n'est pas un syndicat, rassemble " une centaine " de profs, mais son site à déjà " 4.000 visites " quotidiennes, affirme-t-il.

L'égalité par l'excellence et non l'égalitarisme par la médiocrité

" Les langues se délient " dans les salles de profs, a assuré Mme Le Pen, tout en se défendant de " prosélytisme " dans les écoles. A ses yeux, " la laïcité ne se limite pas au religieux, mais suppose une scrupuleuse neutralité politique " .
Relevant avoir souffert du " poids de l'idéologie " quand elle était écolière, la fille de Jean-Marie Le Pen a assuré à l'AFP que ses trois enfants étaient à l'école publique, comme elle-même l'avait été.
Niveau des élèves, discipline, montée des communautarismes: tous ont décrit " un demi-siècle de démantèlement continu " .
De tous les ministres de l'Education un seul est au tableau d'honneur, Jean-Pierre Chevènement, avec des accessits pour Gilles de Robien et Xavier Darcos. Au contraire, ils ont dénoncé " le complaisant Bayrou " et " le pédagogisme mortifère du citoyen Peillon " .
Sur le banc des accusés, " la droite libérale qui parle anglais, la gauche libertaire qui parle brésilien ou esperanto " , a raillé M. Jaffré. Et aussi l'égalitarisme " qui sert bien mal l'égalité " puisque les enfants des classes populaires sont moins nombreux en prépas et grandes écoles, " l'individualisme né de 68 " , " le communautarisme " , alors que selon Mme Laupies, dans certaines classes, les enfants d'immigrés tendent à devenir majoritaires, " ce qui rend le travail difficile " .

" L'égalité par l'excellence au lieu de l'égalitarisme par la médiocrité " , tel est un des leitmotiv de Racine.

" Nous sommes amoureux de l'école et de la France, il faut redresser la première pour que vive la seconde " , a lancé Alain Avello, professeur de philosophie. Nostalgiques d'une école de la IIIème République dont les hussards noirs ont formé " Péguy, Camus et même cet ingrat de Bourdieu " , ils veulent un retour de l'autorité. " L'élève obéit, le professeur transmet " , a tranché Mme Laupies.
L'uniforme, le cours magistral, la sanction et la récompense figurent parmi les solutions envisagées.
Selon le FN, un comité d'étudiants est en train de se mettre en place. Autant d'étapes essentielles dans la " dédiabolisation " , à ses yeux.

nico37

Messages : 7061
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty sur évaluation médiatique ?

Message  panchoa Lun 14 Oct - 19:34

Cantonale de Brignoles : "Le FN est maintenant surexposé"

Le Monde.fr | 14.10.2013 à 16h22 • Mis à jour le 14.10.2013 à 17h34 | Propos recueillis par Philippe Euzen

L'historien, spécialiste de l'extrême droite, Nicolas Lebourg, analyse les résultats de la cantonale de Brignoles. Il estime que cette élection est sur-interprétée et que le FN n'est pas encore un parti de second tour.

Comment analysez-vous les résultats de la cantonale de Brignoles et la victoire du candidat du Front national Laurent Lopez ?

Nicolas Lebourg : C'était un résultat très attendu. Toutes les raisons étaient réunies pour que le Front national obtienne un bon résultat à Brignoles. Ce canton se situe dans une terre dans laquelle le Front national est extêmement bien implanté. Et, il faut bien le reconnaître, ce résultat est aussi dû au talent de Marion Maréchal-Le Pen.

Mais c'est incroyable tout ce cirque que l'on observe autour de ces cantonales. On est déconnecté des réalités, on est en train de construire quelque chose de toute pièce. On est dans la prophétie auto-réalisatrice. Le FN est maintenant surexposé et devient "mainstream". Certains éditorialistes sur-interprètent ces résultats dans des analyses, qui peuvent par ailleurs être opposées. Elles sont fausses et font d'une élection cantonale partielle un bien de consommation de masse. Et le sondage IFOP qui donne le FN en tête des intentions de vote pour les européennes s'avère lui aussi être trompeur. Il pose de sérieux problèmes de méthodologie qui impliquent une sur-représentation du vote FN.

Lire notre analyse "Sudiste" et "nordiste", les deux électorats du FN

Ce résultat local est-il représentatif d'une dynamique nationale ?

Une autre étude IFOP, qui étudie les électorats FN du Sud-Est et du Nord-Est, montre la grande diversité des électeurs frontistes. Ces deux régions ont des spécificités qui se traduisent en termes d'électorat FN. Dans le Sud-Est, l'électorat plus bourgeois, plus conservateur, anti-fiscaliste. Marion Maréchal-Le Pen s'y adapte et construit son discours en réponse à leurs attentes. A l'inverse, dans le Nord-Est, le FN a un tout autre discours. La ligne est plus orientée sur les problématiques économiques et sociales, et contre l'Europe. La force de Marine Le Pen, c'est de réussir à faire l'arc entre les deux. Ni droite, ni gauche.

Lire aussi Dans la famille Le Pen, père, fille et petite-fille ont chacun leur discours

Le Front national est-il devenu un parti de second tour, capable de mobiliser ses troupes et des électeurs d'autres partis ?

Une chose est juste dans cette affirmation : il se passe quelque chose. Des électeurs de gauche peuvent voter FN car ils ont le sentiment que cela leur permettra de donner un signal fort pour critiquer le libéralisme économique. De l'autre coté, une partie de l'électorat de droite peut voter FN pour critiquer le libéralisme culturel (opposition au mariage pour tous...). Le FN pourra-t-il vraiment cristalliser tous ces conservatismes ? Si oui, alors le FN deviendra un parti de second tour. Mais ce n'est pour l'instant qu'une hypothèse.



Philippe Euzen
Journaliste

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  Byrrh Lun 14 Oct - 19:45

Extrait d'un article publié dans "Libération" de ce week-end (interview du politologue Jean-Yves Camus) :
Est-ce un parti national-fasciste, comme le dit le député socialiste Thierry Mandon ?

Non, ce n'est pas un parti fasciste au sens du fascisme tel qu'il s'est donné à voir en Italie. L'objectif du fascisme, c'est de faire table rase du passé pour forger un homme nouveau. Or, je ne vois pas de projet d'un homme nouveau au FN, plutôt un projet de régénération de la communauté nationale — déjà présent après 14-18.

Et quand Besancenot parle de parti national-anticapitaliste, a-t-il raison ?

Le FN n'est pas anticapitaliste, il ne remet pas en cause le capitalisme. Il est pour l'économie de marché, pour le libre jeu de la concurrence, pour l'initiative privée, le tout sous la contrainte du protectionnisme national. Liberté totale à l'intérieur, protection aux frontières.
Alors j'ai vérifié, et Besancenot a effectivement utilisé cette formule stupide de "national-anticapitalisme" dans ses meetings d'avant les présidentielles de 2012. Autant dire que l'électorat populaire lepéniste qui apprécie ce mélange de nationalisme et de démagogie plébéienne ne peut que se sentir confirmé dans son choix en entendant ce genre de caractérisation.

C'était compliqué de dire plutôt un truc du genre "nationalisme mâtiné de pseudo-anticapitalisme" ?

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  Duzgun Lun 14 Oct - 19:57

Byrrh a écrit:Alors j'ai vérifié, et Besancenot a effectivement utilisé cette formule stupide de "national-anticapitalisme" dans ses meetings d'avant les présidentielles de 2012.
Il a dit ça !!??Shocked 
C'est sûr que c'est une sacrée ânerie. Mais il faudrait voir le contexte exact dans lequel il a utilisé le terme...
Duzgun
Duzgun

Messages : 1628
Date d'inscription : 27/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  Rougevert Lun 14 Oct - 21:39

Il faudrait surtout vérifié s'il l'a vraiment dit (quel que soit le contexte), ce dont je doute.

Byrrh a écrit:Extrait d'un article publié dans "Libération" de ce week-end (interview du politologue Jean-Yves Camus) :
Est-ce un parti national-fasciste, comme le dit le député socialiste Thierry Mandon ?

Non, ce n'est pas un parti fasciste au sens du fascisme tel qu'il s'est donné à voir en Italie. L'objectif du fascisme, c'est de faire table rase du passé pour forger un homme nouveau. Or, je ne vois pas de projet d'un homme nouveau au FN, plutôt un projet de régénération de la communauté nationale — déjà présent après 14-18.

Et quand Besancenot parle de parti national-anticapitaliste, a-t-il raison ?

Le FN n'est pas anticapitaliste, il ne remet pas en cause le capitalisme. Il est pour l'économie de marché, pour le libre jeu de la concurrence, pour l'initiative privée, le tout sous la contrainte du protectionnisme national. Liberté totale à l'intérieur, protection aux frontières.
Alors j'ai vérifié, et Besancenot a effectivement utilisé cette formule stupide de "national-anticapitalisme" dans ses meetings d'avant les présidentielles de 2012. Autant dire que l'électorat populaire lepéniste qui apprécie ce mélange de nationalisme et de démagogie plébéienne ne peut que se sentir confirmé dans son choix en entendant ce genre de caractérisation.

C'était compliqué de dire plutôt un truc du genre "nationalisme mâtiné de pseudo-anticapitalisme" ?
 
Avant de jouer les colporteurs de sottises, Byrrh, peux tu nous indiquer quand et où Besancenot aurait dit une pareille sottise RAPPORTEE par Libération?
Tu parles des meetings de 2012.
Je n'ai bien sûr pas assisté à tous, mais je n'ai jamais entendu parler Olivier de la sorte.
Byrrh a écrit:(...)
Alors j'ai vérifié, et Besancenot a effectivement utilisé cette formule stupide de "national-anticapitalisme" dans ses meetings d'avant les présidentielles de 2012. Autant dire que l'électorat populaire lepéniste qui apprécie ce mélange de nationalisme et de démagogie plébéienne ne peut que se sentir confirmé dans son choix en entendant ce genre de caractérisation.

C'était compliqué de dire plutôt un truc du genre "nationalisme mâtiné de pseudo-anticapitalisme" ?
Puisque tu as vérifié, comme tu dis, tu dois pouvoir être en mesure de nous donner les moyens de vérifier nous aussi.
J'attends.
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  Byrrh Lun 14 Oct - 23:22

On n'est jamais trop vieux pour apprendre les bonnes manières, Rougevert, ou pour prendre une bonne douche froide. Ne l'oublie pas quand tu t'adresses aux autres.

Mais puisqu'il faut bien te répondre. http://www.francetvinfo.fr/politique/pour-soutenir-philippe-poutou-olivier-besancenot-simplique-de-plus-en-plus-dans-la-campagne_264861.html

Et dans l'émission "Mots croisés" (France 2) du 11 mars 2013, en ligne sur le site du NPA :
Laurence Parisot : Juste une petite remarque: ce que vous demandez, en abolissant la loi [la loi qui, depuis 1973, interdit à l'Etat français d'emprunter à des banques publiques] qui avait changé les choses dans les années 70, c'est la même chose que ce que demande Marine Le Pen. Vous êtes exactement dans la même philosophie.

Olivier Besancenot :Marine Le Pen défend la propriété privée sur les réquisitions de logements vides, ce sont des valeurs propres au mouvement que vous dirigez. Ce genre de pique... Je suis un militant antifasciste, antiraciste, et je n'ai rien à voir avec l'extrême droite. Ensuite, si Marine Le Pen, pour des raisons électoralistes, cherche à récupérer des thèses anticapitalistes, cela ne me rassure pas car elle essaye de faire du "national anticapitaliste". C'est un vieux logiciel de l'extrême droite, comme dans les années 30.


Dernière édition par Byrrh le Lun 14 Oct - 23:38, édité 1 fois

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  gérard menvussa Lun 14 Oct - 23:32

Tout ca pour répondre a louis alliot qui avait cité les cinq axes du "nouveau front" : anticapitalisme,ouvriérisme laicité, féminisme, lutte contre l'homophobie...
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 64
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  Roseau Lun 14 Oct - 23:38

Si le journaliste a bien rapporté les propos - ce qui n'est pas toujours le cas -,
Olivier aurait bien prononcé le mot, mais pour faire de la pédagogie,
en exliquant qu'il s'agit de démagogie

"Marine Le Pen, elle fait de la démagogie anticapitaliste. Mais le national anticapitalisme, ça date des années 30…"
Effectivement démagogie d'un national anticapitalisme,
dont se réclame le FHaine,
pour ne pas dire national socialisme.
Bonne pédagogie.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  Byrrh Lun 14 Oct - 23:41

gérard menvussa a écrit:Tout ca pour répondre a louis alliot qui avait cité les cinq axes du "nouveau front" : anticapitalisme,ouvriérisme laicité, féminisme, lutte contre l'homophobie...
Et alors ? Besancenot devrait parfois s'abstenir de faire des "bons mots" qu'il croit intelligents et qu'il répète de meetings en plateaux TV. En l'occurrence, cela aurait peut-être permis d'éviter que "Libération" ne se délecte à citer cette formule tout à fait malheureuse.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  Byrrh Lun 14 Oct - 23:50

Roseau a écrit:Si le journaliste a bien rapporté les propos - ce qui n'est pas toujours le cas -,
Olivier aurait bien prononcé le mot, mais pour faire de la pédagogie,
en exliquant qu'il s'agit de démagogie

"Marine Le Pen, elle fait de la démagogie anticapitaliste. Mais le national anticapitalisme, ça date des années 30…"
Effectivement démagogie d'un national anticapitalisme,
dont se réclame le FHaine,
pour ne pas dire national socialisme.
Bonne pédagogie.
En effet, c'est clair comme de l'eau de roche, pour l'auditeur lambda... Cool 

Depuis des années, les vieux dirigeants de l'ex-LCR s'acharnent à mettre sur le devant de la scène l'euphémisme "anticapitalisme" pour remplacer un communisme qu'ils ne veulent plus défendre publiquement. Mais cette notion d'"anticapitalisme", que je ne partage pas, d'ailleurs, voilà la façon dont ils la défendent : en l'employant maladroitement dans une formule complètement obscure pour désigner l'idéologie du FN. Lequel doit jubiler quand des benêts, qu'ils soient journalistes ou militants du bord politique opposé, prononcent ce mot quand ils l'évoquent.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  Roseau Mar 15 Oct - 0:23

Cela me semble clair: le FN, comme les fascistes l'ont fait dans les années 30,
se disent anticapitalistes.
Il faut le dénoncer comme de la démagogie.

Précision: cette tentative de récupération n'est pas nouvelle.
Des secteurs d'ED ont toujours fait de l'anticapitalisme,
sans attendre le FHaine.
notamment les "solidaristes", "troisième voie" et autres démagogies,
comme le dénonçait Olivier.
J'ai eu l'occasion de batailller avec ces démagogues en 68,
car ils se prétendaient dans le mouvement...
Puis d'en recruter un... qui a compris,
en nous voyant à la manœuvre face à l'Etat bourgeois,
qui était vraiment contre le capital...

Byrrh soulève au passage un point plus important:
"anticapitaliste" n'est pas un bonne étiquette,
elle est négative, alors même qu'il faut offrir une solution,
un projet de société, qui ne peut être que la démocratie réelle,
le socialisme.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  verié2 Mar 15 Oct - 10:25

D'une part, l'emploi de cette formule par Olivier (que je découvre ici) est très, très maladroit. D'autre part, c'est faux : comme le dit le sociologue cité plus haut, aujourd'hui, le FN ne fait pas de l'"anticapitalisme" comme ont pu en faire divers groupes fascistes par le passé. Tout au plus, il critique les très gros et les banques, et encore modèrément. Mais l'essentiel de son discours est protectionniste, nationaliste, raciste. Son libéralisme, comme le note aussi le sociologue, est à géométrie variable, selon son auditoire. Ici il défend plus ou moins les services publics, là il dénonce la gabegie des fonctionnaires et les impôts. Il est attrape-tout et bénéficie du fait qu'il a pour le moment une image anti-système.

Ca ne veut évidemment pas dire que, dans l'avenir, le FN ne peut pas devenir "anti-capitaliste" en paroles et se transformer en véritable parti fasciste.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  gérard menvussa Mar 15 Oct - 10:46

comme le dit le sociologue cité plus haut, aujourd'hui, le FN ne fait pas de l'"anticapitalisme"
Sans doute : comme hitler ne faisait pas de socialisme (pourtant on parlait, ils parlaient de "national socialisme". Or malgré ce que prétend Byrrh (qui n'a pas pu résister a une petite pique vipérine envers RG) le front national peut se prétendre, quand ça l'arrange "anticapitaliste" "ouvriériste". Evidemment, il s'agit de démagogie. Or contrairement là aussi a ce qu'avance Byrrh, je pense que la dénonciation de OB est habile : ramener au "national socialisme" des ancétres du front, c'est a la fois montrer la "lignée" dont hérite ce parti, et la démagogie de cette appellation.
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 64
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  verié2 Mar 15 Oct - 11:19

gérard menvussa a écrit:
comme le dit le sociologue cité plus haut, aujourd'hui, le FN ne fait pas de l'"anticapitalisme"
Sans doute : comme hitler ne faisait pas de socialisme (pourtant on parlait, ils parlaient de "national socialisme". Or malgré ce que prétend Byrrh (qui n'a pas pu résister a une petite pique vipérine envers RG) le front national peut se prétendre, quand ça l'arrange "anticapitaliste" "ouvriériste". Evidemment, il s'agit de démagogie. Or contrairement là aussi a ce qu'avance Byrrh, je pense que la dénonciation de OB est habile : ramener au "national socialisme" des ancétres du front, c'est a la fois montrer la "lignée" dont hérite ce parti, et la démagogie de cette appellation.
Non, pas du tout d'accord. Le FN fait très peu d'"anticapitalisme". Quand il en fait un poil, il est bien évident que c'est par démagogie... Mais cette démagogie est sans commune mesure avec celle des nazis. Toujours ramener le FN au nazisme n'est pas une façon efficace de le combattre. Ca impressionne d'autant moins ses électeurs et sympathisants qu'il n'apparait pas du tout comme cela à leurs yeux. D'ailleurs le projet actuel du FN est plutôt de supplanter la droite dure traditionnelle.

Ca me semble plus efficace de montrer que le FN est en définitive un parti qui lui aussi veut gérer le système et n'a rien à proposer d'efficace pour améliorer le sort de la population, qu'il défend les intérêts de la bourgeoisie comme les autres.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  verié2 Mar 15 Oct - 11:48

La dernière déclaration d'Olivier est en tout cas bien meilleure :

Pour Besancenot, la "fronde sociale" est "le meilleur rempart" contre le FN

Le Monde.fr avec AFP | 15.10.2013 à 00h26
Pour Olivier Besancenot, une "fronde sociale qui arriverait à se généraliser serait le meilleur rempart [contre] la montée du FN". Comme on lui demandait sur Europe 1 si "la fronde sociale" était "le moteur principal d'une victoire du FN comme à la cantonale de Brignoles", l'ex porte-drapeau du NPA a répondu : "Non, je crois que c'est tout le contraire, c'est le meilleur rempart."

"Vous n'avez pas vu une seule fois le Front national sur les grandes mobilisations locales, mais qui étaient des mobilisations importantes contre les plans de licenciements ; le FN n'avait pas sa place", a-t-il relevé.

Questionné sur la colère des Bretons face aux plans de licenciemments dans l'agroalimentaire, M. Besancenot a fait valoir que "quand on mêle la question sociale et la question bretonne, en général, ça peut faire des bonnes explosions".

"Il n'y a pas une région qui [soit] épargnée par ce fléau qui consiste à fermer les usines les unes après les autres. La colère des salariés de Bretagne, elle est largement légitime. Le PS, avant de faire de grandes analyses, ferait bien de balayer devant sa propre porte".

La colère des ouvriers bretons menacés de licenciement, et en particulier celle d'une militante FO, étaient impressionnante à la TV. Quand on voit cette colère et ce désespoir, on enrage de ne pas être capable de mettre sur pied une coordination des luttes. Et il faut bien dire qu'on regrette de ne pas avoir senti une telle colère, une telle détermination, une telle hostilité aux politiciens menteurs et privilégiés, qui vient des tripes, quand les responsables de la CGT de PSA s'exprimaient.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  Invité Mar 15 Oct - 12:09

Ca me semble plus efficace de montrer que le FN est en définitive un parti qui lui aussi veut gérer le système et n'a rien à proposer d'efficace pour améliorer le sort de la population, qu'il défend les intérêts de la bourgeoisie comme les autres.
Le FN veux juste foutre "les étranger" a la mer, si ça c'est pas de efficacité!Arrow 

Le FN n'est pas un partie comme les autre, dalleur leur emblème, la construction ou les dirigent cultive une culture raciste partager avec le nazisme et le fascisme depuis le début.
Ont a bien vue dans les communes qu'ils ont diriger que ils gérés pas les affaire comme les autres parties, il avais instauré un "préférence national" comme les nazis il sont partisan d'un "national socialistes" , un mélanges de fascisme et de nazis que les leaders ont occulté tombent sous le coups de la loi.

Il suffirait d’entendre les argument du chef du fn pour constater une certaine nostalgie de l'occupation nazis.

“En France du moins, l’Occupation allemande n’a pas été particulièrement inhumaine, même s’il y eut des bavures, inévitables dans un pays de 550. 000 kilomètres carrés.”
Bien entendu fidèle a lui même il ne parle pas de l'occupation nazis mais Allemande, et c'est révélateur puisque que la ligne des lepen depuis le début était d'occulté leurs admiration avec c'est régime, tout en arborent l'emblème fasciste de la flamme du Movimento sociale italiano (MSI), à l'origine de l'emblème .


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  Achille Mar 15 Oct - 12:16

verié2 a écrit:D'ailleurs le projet actuel du FN est plutôt de supplanter la droite dure traditionnelle.
Ou de la recomposer par des alliances avec la droite comme dans de nombreux pays européens. C'est l'hypothèse la plus probable qui ouvre une voie plus large en corollaire à une alliance entre le PS et le centre. Bref quelque soit les pronostics, ces partis sont en pleine crise et vont probablement se recomposer pour tenter d'éviter l'éclatement.


Dernière édition par Achille le Mar 15 Oct - 13:37, édité 1 fois

Achille

Messages : 2738
Date d'inscription : 24/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  gérard menvussa Mar 15 Oct - 13:17

Le FN fait très peu d'"anticapitalisme". Quand il en fait un poil, il est bien évident que c'est par démagogie... Mais cette démagogie est sans commune mesure avec celle des nazis.
Qui eux même faisaient trés peu de "socialisme" (même si c'était dans leur nom et leur programme) Il faut faire attention quand on compare deux périodes aussi différente que la notre et celle "des années 30". Car si il y a bien des choses communes (la crise structurelle" du capitalisme,par exemple) les différences sont elles aussi fort nombreuses ! Car il y avait une conflictualité ouvriére sans commune mesure avec l'atonie présente ! Ne pas oublier que les ouvriers étaient souvent armés (par exemple en autriche, les social démocrates entrainaient des milices armées, vous imaginez des milices du ps défiler kalash à la main ?) Mais si les luttes reprenaient (et de façon "violente") on verrait aussi les troupes du fhaine, et on aurait sans doute de mauvaises surprises !

Par contre, je crois que tu te trompe totalement quand tu avances :
D'ailleurs le projet actuel du FN est plutôt de supplanter la droite dure traditionnelle.
Si il y a une fraction de leur troupes qui pensent cela, le courant hégémonique est plutot "ni droite ni gauche, français". Et est toujours de "faire exploser le systéme", mais pas"uniquement" pour récomposer la "droite traditionnelle" En fait, ce qui les intéresse c'est pour reprendre une expression "de gauche" "faire tintabuller le systéme".
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 64
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  verié2 Mar 15 Oct - 13:22

gérard menvussa a écrit:
Le FN fait très peu d'"anticapitalisme". Quand il en fait un poil, il est bien évident que c'est par démagogie... Mais cette démagogie est sans commune mesure avec celle des nazis.
Qui eux même faisaient trés peu de "socialisme" (même si c'était dans leur nom et leur programme) Il faut faire attention quand on compare deux périodes aussi différente que la notre et celle "des années 30". Car si il y a bien des choses communes (la crise structurelle" du capitalisme,par exemple) les différences sont elles aussi fort nombreuses ! Car il y avait une conflictualité ouvriére sans commune mesure avec l'atonie présente ! Ne pas oublier que les ouvriers étaient souvent armés (par exemple en autriche, les social démocrates entrainaient des milices armées, vous imaginez des milices du ps défiler kalash à la main ?) Mais si les luttes reprenaient (et de façon "violente") on verrait aussi les troupes du fhaine, et on aurait sans doute de mauvaises surprises !

Par contre, je crois que tu te trompe totalement quand tu avances :
D'ailleurs le projet actuel du FN est plutôt de supplanter la droite dure traditionnelle.
Si il y a une fraction de leur troupes qui pensent cela, le courant hégémonique est plutot "ni droite ni gauche, français". Et est toujours de "faire exploser le systéme", mais pas"uniquement" pour récomposer la "droite traditionnelle" En fait, ce qui les intéresse c'est pour reprendre une expression "de gauche" "faire tintabuller le systéme".

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  verié2 Mar 15 Oct - 13:36

Sur ce plan, je suis plutôt d'accord avec Achille. Le danger qui nous menace dans un avenir prévisible, c'est une recomposition avec alliance entre FN et droite dure "traditionnelle". Ca ne serait pas le fascisme, mais sans doute une droitisation supplémentaire de la société. Mais cette alliance ménerait-elle une politique fondamentalement plus réactionnaire que celles de Sarkozy... ou de Hollande, difficile à dire. Ca dépendrait avant tout de l'évolution de la situation économique. Bien peu de gens s'attendaient ainsi à ce que Hollande mène une politique encore plus anti-sociale que celle de Sarko - combien de militants syndicalistes/Front de gauche ont sablé le champagne après la défaite de Sarko ! Les mêmes ne s'attendaient pas à la démagogie de Valls qui rejoint celle de la droite la plus dure, bien qu'il y ait des précédents, avec Deferre sur la "sécurité" et Mauroy contre "la grève des Ayatollahs" (Citroën Aulnay).
Gérard Ménussa
si les luttes reprenaient (et de façon "violente") on verrait aussi les troupes du fhaine, et on aurait sans doute de mauvaises surprises !
Justement, ce n'est pas aussi évident que ça. Car, dans la période récente, le FN ne s'est pas développé par une propagande anti-ouvrière contre les grèves, comme il le faisait à une époque où il visait davantage une clientèle de petits bourgeois, notamment de commerçants-artisans. S'il reprenait le virage dans l'autre sens, il se placerait en porte à faux vis à vis d'une partie de son électorat ouvrier et populaire. C'est en cela que la politique défendue par Olivier - une fronde sociale comme remède au FN - est juste.

Encore une fois, ça ne veut pas dire que le FN, ou une fraction du FN, ne peut pas se transformer en parti fasciste. Mais, pour le moment, il attire plutôt des gens qui visent à occuper des postes de notables que des gens qui veulent enfiler des chemises brunes pour aller casser du grèviste.

D'une façon générale, comme tout corps social, tout parti, de droite ou de gauche, le FN subit la pression de la situation, évolue en fonction de sa pratique etc. Bien que l'idéologie de ses fondateurs et de nombre de ses cadres soit incontestablement fasciste ou fascisante, son avenir n'est pas tracé d'avance. L'extrême-droite, quand elle prend de l'importance, a tendance à s'intégrer à la société et au système politique de la même façon que l'extrême-gauche...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  Rougevert Mar 15 Oct - 17:50

Byrrh a écrit:On n'est jamais trop vieux pour apprendre les bonnes manières, Rougevert, ou pour prendre une bonne douche froide. Ne l'oublie pas quand tu t'adresses aux autres.

Mais puisqu'il faut bien te répondre. http://www.francetvinfo.fr/politique/pour-soutenir-philippe-poutou-olivier-besancenot-simplique-de-plus-en-plus-dans-la-campagne_264861.html

Et dans l'émission "Mots croisés" (France 2) du 11 mars 2013, en ligne sur le site du NPA :
Laurence Parisot : Juste une petite remarque: ce que vous demandez, en abolissant la loi [la loi qui, depuis 1973, interdit à l'Etat français d'emprunter à des banques publiques] qui avait changé les choses dans les années 70, c'est la même chose que ce que demande Marine Le Pen. Vous êtes exactement dans la même philosophie.

Olivier Besancenot :Marine Le Pen défend la propriété privée sur les réquisitions de logements vides, ce sont des valeurs propres au mouvement que vous dirigez. Ce genre de pique... Je suis un militant antifasciste, antiraciste, et je n'ai rien à voir avec l'extrême droite. Ensuite, si Marine Le Pen, pour des raisons électoralistes, cherche à récupérer des thèses anticapitalistes, cela ne me rassure pas car elle essaye de faire du "national anticapitaliste". C'est un vieux logiciel de l'extrême droite, comme dans les années 30.
Les "bonnes manières" auraient consisté, à donner directement la source.
Tu ne l'as pas fait, car tu voulais faire croire que Besancenot croyait lui-même dans un prétendu anticapitalisme du FN et analysait celui-ci comme une force d'opposition au système. Alors qu'il dit rigoureusement l'inverse.
Pourquoi?
Sans doute parce que vous (LO) êtes "allergiques à ce mot: anticapitaliste.
Maintenant qu'on a la citation complète on comprend mieux la manœuvre.
C'est pitoyable.
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  Rougevert Mar 15 Oct - 17:55

Quant à ce lien:
http://www.francetvinfo.fr/politique/pour-soutenir-philippe-poutou-olivier-besancenot-simplique-de-plus-en-plus-dans-la-campagne_264861.html

La page ne contient rien d'autre sur le FN que ça!!!:
Quant à Nicolas Sarkozy, il est la principale cible de l'orateur. Dans un décor très années 80, sur fond d'affiches "Dégageons Sarkozy" qui jonchent les murs de la salle, Olivier Besancenot s'en donne à cœur joie. Avec foi. "A ce rythme, l'UMP va finir la campagne à la droite du FN", lâche-t-il. Et de justifier la position internationaliste du NPA : "Les frontières n'ont jamais protégé des idées à la con. Il n'y a pas trop d'immigrés en France, il y a trop de racistes".
C'est ce qu'on appelle "vérifier"!


Dernière édition par Rougevert le Mar 15 Oct - 18:50, édité 1 fois
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Front national - Page 38 Empty Re: Front national

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 38 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum