Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -83%
Hub USB LAB.C – Chargeur USB universel 5 portes
Voir le deal
4.99 €
Le Deal du moment :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – 3 Appareils ...
Voir le deal
4.99 €

Homophobie

Page 18 sur 33 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 25 ... 33  Suivant

Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  dug et klin le Ven 29 Mar - 9:06

Byrrh a écrit:Brève du bulletin NPA d'AXA La Défense-Nanterre (27 mars) :

Ça leur apprendra !

Les manifestants homophobes et anti-mariage pour tous ont découvert les méthodes de la police. Ils se sont dits scandalisés par les gaz lacrymogènes utilisés contre des manifestants soi-disant pacifiques et venus en famille.

Pourtant, quand les gouvernements, de gauche comme de droite, utilisent matraques, gaz et autres violences contre des familles de sans-papiers, des camps de Roms ou des salariés qui ne veulent pas perdre leur emploi, il n'y a plus grand monde pour s'en émouvoir...

Nous devrions peut etre lancer une pétition pour le désarmement de la police,et aller la faire signer a la sortie des églises. lol!
dug et klin
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  Byrrh le Mar 2 Avr - 21:44

Une énormité relevée dans la revue "Tout est à nous !" n°23 (juillet-août 2011) :

Ceux qui aiment entendre un discours sans bavures sexistes ou homophobes, et plus en rapport avec leurs convictions anticapitalistes, pourront, si ce n’est déjà fait, et sans trop sacrifier à la qualité artistique, davantage se tourner vers un groupe comme la Rumeur (...)
Quelques extraits de textes et propos du groupe de rap La Rumeur :

"La Rumeur, groupe censuré, ce n’est pas une surprise ! Si ça peut rassurer les gros pédés qui ne rappent plus que pour le show biz"
(extrait du morceau Le prédateur isolé)

"Il ne faut pas mettre sur le même plan l’homophobie et le racisme. Faut arrêter les conneries."
(extrait d'une interview)

"Poète vandale, ok, Ekoué ne se travestit pas, orphelin dans ce milieu de putain, l'expatrié du coin te parle, cousin. (...) Les couilles sur la table des négociations, avec les autres trouducs que les playlists des radios ont transformé en eunuque. Ce fut écrit noir sur blanc, pédale, reste chez toi au chaud : ne sortez plus sans votre gilet pare-balle !"
(extrait du morceau Nous sommes les premiers sur...)

"C'est pas du rap de morveux, ni du rap de pédés, et en tout cas on l'a fait, on a gravé ça sur CDs"
(extrait de l'intro de l'album Le bavar et le paria)
Le rédacteur de "Tout est à nous" a-t-il pris la peine d'écouter ce groupe avant d'écrire son article ?

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  Joe Hill le Mer 3 Avr - 16:23

http://www.vp-partisan.org/article967.html

"Nous voulons une autre société et une autre famille" - article de Partisan (journal de l'OCML-VP) de mars 2013

Pour nous, la révolution doit se faire dans tous les domaines de la vie. Pas seulement dans le travail, mais aussi dans la famille. Nous soutenons l’exigence des couples LGBT à l’égalité des droits et leur lutte contre les discriminations, donc le droit au mariage et à élever des enfants pour tous les couples.

Il n’existe pas de famille naturelle

Les réactionnaires passent leur temps à rabâcher qu’une famille « normale », ça ne peut être qu’un homme et une femme qui élèvent leurs enfants naturels, et que cela a toujours été la forme de famille naturelle dans l’humanité. Mais nous savons que ce n’est pas vrai. Dans son histoire, et c’est encore le cas aujourd’hui, l’humanité a adopté des formes de familles très différentes les unes des autres. Dans de nombreuses sociétés, par exemple, l’oncle maternel occupe une place auprès des enfants bien plus importante que le père biologique. Dans d’autres, les enfants sont élevés avant tout collectivement. Concernant le couple, certaines sociétés ne connaissent pas le mariage, alors que d’autres ont des règles bien plus complexes que celles en vigueur actuellement chez nous, comme les aborigènes d’Australie. En bref, la famille telle que la conçoit la norme réactionnaire n’a pas existé de tout temps, cela est une certitude ; il n’existe pas de modèle de famille universel et immuable. Friedrich Engels, le plus proche camarade de Marx, explique très bien cela dans son livre L’Origine de la famille, de la propriété privée et de l’État.
Le mariage, c’est la propriété !

Les réactionnaires nous disent que le mariage serait une institution « sacrée », auquel il ne faudrait pas toucher, au risque de voir la société s’effondrer. En fait, l’institution du mariage n’a de sens que dans une société de propriété privée. Le mariage, depuis l’antiquité, sert à garantir l’union des patrimoines : c’est un véritable contrat d’association entre deux familles. Contrat inégal, puisque outre la gestion des biens, le mariage est aussi un moyen, dans les sociétés patriarcales, de faire passer la femme sous la domination d’un mari, après celle du père. De même, le fait qu’un enfant ne puisse être que la possession exclusive d’un couple, la distinction entre enfants légitimes et illégitimes, est un moyen de garantir la transmission de l’héritage. Par la suite, l’idéologie des classes possédantes s’est chargée de présenter ces règles comme des nécessités naturelles et morales, et d’en dissimuler les racines pécuniaires !
Pour la famille et le couple libre...

Dans un monde que nous voulons sans propriété privée et sans oppression des femmes, nous n’aurons plus besoin de toutes ces règles. Nous militons pour la famille et le couple libre. Que chacun puisse vivre une relation amoureuse avec qui il veut, sans discriminations et sans contraintes inutiles, du moment que cela se fait entre personnes conscientes et consentantes. De même, nous voulons que chaque enfant soit élevé par des gens qui l’aiment et prennent soin de lui, qu’il s’agisse d’un couple hétérosexuel, homosexuel, ou de toute une collectivité. Un enfant n’est pas la propriété d’un couple, c’est un être dont toute la société doit être responsable.
...Mais pour l’égalité des droits !

Même si à terme nous souhaitons l’abolition du mariage, nous soutenons le droit des couples homosexuels à y avoir accès aujourd’hui, comme un combat contre une discrimination : ce n’est pas le mariage en tant que tel qui nous importe, mais les droits qu’il assure à ceux qui le contractent. Mais, au delà de la lutte pour les droits aujourd’hui, l’acceptation pleine des homosexuels et les changements dans la famille seront les fruits d’un combat de longue haleine.

Axel

Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  Byrrh le Mer 3 Avr - 17:25

Article de Tout est à nous n°189 du 4 avril 2013.

Homophobes des beaux quartiers

Dimanche 24 mars à Paris, Frigide Barjot a célébré les fiançailles de la droite et de l’extrême droite contre le mariage pour tous, rassemblant quelques centaines de milliers de partisans avec l’appui logistique de l’Eglise catholique.

Sur leurs affiches imitant celles de Mai 68, s’étalaient des slogans comme « La priorité c’est Aulnay, pas le mariage gay » ou « On veut du boulot, pas du mariage homo ». Les plus excités ont eu droit aux lacrymos : les chefs de l’UMP s’en sont aussitôt indignés, alors que comme le PS, ils ont toujours su envoyer les CRS contre les sans-papiers ou les grévistes !

Démagogie et préjugés
Trois jours plus tard à Lyon, les mêmes slogans ont servi à perturber une action de chômeurs CGT. Cette démagogie pseudo-sociale n’est pas nouvelle. En 2011, Christian Vanneste (UMP) recyclait déjà le vieux mensonge du « vice bourgeois » à propos des homos : « Nos compatriotes ont d’autres préoccupations : le chômage, l’insécurité… N’acceptons plus que ces bobos nous imposent leurs préoccupations ni actuelles, ni nécessaires ». Et en 2012 : « Les Américains les appellent les DINK, pour “Double Income, No Kids”. Quand on a un double revenu, on vit bien, et même luxueusement, souvent. Et quand on n’a pas d’enfants, la promotion sociale est assurée… ».

Contre toutes les divisions
Ces homophobes de la bourgeoisie ne sont pas les amis des classes populaires : ils veulent les diviser, comme le font le FN, l’UMP et Valls en stigmatisant les immigrés et les musulmans. Structurant leurs réseaux, ils comptent les faire agir dans les mois à venir pour s’afficher comme seuls opposants au gouvernement, alors qu’ils partagent sa défense des intérêts du grand patronat. Hollande se range derrière l’avis du Comité national d’éthique pour renoncer au droit à la procréation médicalement assistée : les lesbiennes et les gays doivent amplifier leur combat pour l’égalité, et face aux diversions homophobes et racistes, c’est l’ensemble du monde du travail qui doit s’unir, pour montrer aux réacs que la rue ne leur appartient pas !

André Slava

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  Ellie le Jeu 4 Avr - 14:20

Dernière provoc du GUD : ces connards qui détournent les visuels antifa «Good night white pride» en... «Good night gay pride». Evil or Very Mad (Cf par ex. l'article sur Yagg : http://yagg.com/2013/04/03/provocation-homophobe-du-gud-linter-lgbt-va-porter-plainte/)

Et dans la série «les feufas s'approprient ceux qui ont lutté contre les nazis pour déverser leur merde homophobe» : les «homens» (sic) qui utilisent Jean Moulin pour se présenter comme «Résistants» au mariage homo. (cf par exemple http://leplus.nouvelobs.com/contribution/808720-hommen-utiliser-l-image-de-jean-moulin-c-est-comparer-les-homos-a-l-occupant-allemand.html ) Faudrait leur expliquer que le camp qui faisait des saluts nazis dans les manifs, c'était pas exactement les résistants...
Ellie
Ellie

Messages : 89
Date d'inscription : 15/07/2010

http://pink.reveries.info

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  Byrrh le Sam 6 Avr - 12:14

Entendu aujourd'hui de la part d'un passant, sur le marché d'Amnéville près de Metz, lors de la diff d'un 8 pages du NPA Lorraine Nord consacré à Florange : "Et sinon, vous en pensez quoi du mariage des tarlouzes ?"...

Le mec était un petit commerçant d'origine maghrébine, visiblement assez religieux en plus d'avoir une mentalité pro-patronale (alors que beaucoup de commerces du coin sont menacés par la disparition d'Arcelor), et même en essayant de lui expliquer que tous les racismes se valaient, pas moyen d'aller bien loin... "C'est condamné par les trois religions !"

Évidemment, l'actualité du mariage pour tous à tendance à faire surgir spontanément ce genre d'opinion que les gens gardent habituellement bien au chaud dans leur crâne.

À noter que c'est la seconde fois seulement que j'entends un type (et en l'occurrence sa compagne) me tenir des propos homophobes au nom de la religion. La première fois, c'était au cours d'une caravane LO dans les mêmes coins : un jeune mec nous avait dit qu'il préférait Laguiller à Besancenot, car au moins, elle ne défendait pas les pédés.

Je ne vous cache pas que c'est rude d'entendre ça quand on est soi-même concerné, à plus forte raison quand c'est exprimé en des termes vulgaires. J'aimerais connaître votre expérience par rapport à ce genre d'opinions entendues sur les marchés, en porte à porte, dans les boîtes, et savoir comment vous vous y prenez pour les réfuter.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  Roseau le Sam 6 Avr - 17:50

Salut Byrrh
De quoi j'espère te faire rire et mettre un peu de baume au coeur.

Il y a de nombreuses années, parlant comme responsable CGT dans une AG,
j'explique pourquoi il faut appuyer la Manif du MLAC,
pour la liberté des femmes à contrôler leur corps.
Un membre du PC de la boite, avec responsabilités Fédé Paris et dans la CGT,
prend la parole et affirme que c'est une campagne "gauchisse"
soutenue par des "pédés".
Je reprends la parole, pour dire qu'il divise les travailleurs.
Et je conclue: "Qu'il se rassure, y a pas de danger que je baise avec un mec si attardé!"
Je ris encore en pensant à sa tête au milieu des rires...
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  Byrrh le Dim 7 Avr - 12:40

Tu parles d'une autre époque, qui était elle aussi difficile pour les homosexuels, mais tu parles surtout de milieux politisés et organisés qui, malgré certaines conceptions réactionnaires qu'ils pouvaient avoir, ont fini par évoluer.

Les patelins de Moselle où il n'y a plus de présence militante depuis des lustres, c'est un autre contexte. On y trouve de moins en moins cette conscience de classe qui pouvait servir de point d'appui pour combattre les idées réacs... Y intervenir n'est pas enthousiasmant, mais c'est nécessaire.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  sleepy le Dim 7 Avr - 15:08

Byrrh a écrit:Les patelins de Moselle où il n'y a plus de présence militante depuis des lustres, c'est un autre contexte. On y trouve de moins en moins cette conscience de classe qui pouvait servir de point d'appui pour combattre les idées réacs... Y intervenir n'est pas enthousiasmant, mais c'est nécessaire.
Même quant il y a une conscience de classe, même dans une usine en périphérie de Nancy, je rame, je rame. Racisme et homophobie sont de plus en plus exprimé ouvertement...et ce n'est pas faute d'intervention spécifique.

sleepy

Messages : 88
Date d'inscription : 10/08/2010
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  gérard menvussa le Dim 7 Avr - 16:11

Racisme et homophobie sont de plus en plus exprimé ouvertement...
Il y a quand même une différence, en ce que historiquement le racisme "ethnique" a bien plus été combattu dans le mouvement ouvrier que l'homophobie (qui est un autre type de racisme)... Même si la montée du front national et le fait que tout le monde semble reprendre leurs position apporte de l'eau au moulin pour faire de ce type de comportements des comportements "légitimes"...
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  ulm le Lun 8 Avr - 15:44


Deux agressions homophobes ce week-end à Paris

FAITS DIVERS - Dans la nuit de samedi à dimanche, deux hommes d'une trentaine d'années affirment avoir été passés à tabac alors qu'ils se promenaient en couple avec leur ami. Ils ont posté des photos de leurs agressions respectives, qui ont soulevé l'indignation sur les réseaux sociaux.
Le visage tuméfié, un oeil au beurre noir et une dent cassée. C'est le visage que Wilfred, 38 ans, a décidé de montrer publiquement sur Facebook dimanche après-midi, après l'agression qu'il a subie dans la veille. "Voici le visage de l'homophobie. Hier, mon compagnon et moi avons été passés à tabac alors que nous marchions main dans la main" écrit-il sur le réseau social.

Wilfred s'est réveillé dans l'ambulance

"Nous sortions d'un dîner arrosé dans le 19e arrondissement vers 3h30 du matin, explique-t-il. Arrivés au métro Ourcq, on nous est tombé dessus, tout est allé très vite". Wilfred n'a aucun souvenir de l'agression. "Je me suis réveillé dans l'ambulance. Je vomissais du sang", raconte-t-il. Son compagnon, Olivier, a lui aussi reçu des coups. Wilfred a récolté dix jours d'interruption temporaire de travail (ITT). Son ami, huit. Les deux hommes ont porté plainte ce lundi après-midi.

Le même soir, selon des source policières, un autre homme, Sylvain, qui se promenait en couple avec son ami, s'est également fait agresser, cette fois-ci dans le 10e arrondissement. Il a lui aussi porté plainte. Sa photo circule également sur les réseaux sociaux.

Rassemblement mercredi soir dans le Marais

"Nous avons choisi de rendre publique la photo car, bien qu'il s'agisse d'un fait divers banal, elle illustre la dégradation du climat depuis un mois dans le pays, dit Wilfred. Le phénomène a pris une ampleur incroyable. Notre photo a été partagé plus de 5.000 fois !" Depuis le début de la semaine, l'association SOS-Homophobie affirme avoir reçu plus de 60 témoignages concernant des actes homophobes.

Dans la nuit de samedi à dimanche, une salle polyvalente parisienne qui devait accueillir un forum des associations LGBT a été recouvert pendant la nuit d'affiches de la "Manif pour Tous" par des militants du Printemps français. Les organisateurs et la mairie du 4e ont porté plainte. Pour protester contre les agressions et l"homophobie ambiante" dénoncée par de nombreuses associations, Act-up Paris appelle au rassemblement mercredi soir, dans le Marais à Paris.

ulm

Messages : 385
Date d'inscription : 15/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty RASSEMBLEMENT CONTRE LES HOMOPHOBES

Message  Roseau le Lun 8 Avr - 17:43

Mercredi 10 avril – 20h - dans le Marais (lieu à préciser)

Suite à la détérioration commise par le collectif d'extrême-droite « printemps français » dans la nuit de samedi à dimanche sur la devanture de l’espace des Blancs-Manteaux à Paris (où l’Inter-LGBT organise «Le printemps des assoces»), un appel unitaire a été lancé par Act-Up Paris, dont le NPA est signataire.

L'HOMOPHOBIE TUE. ÉGALITÉ.

Pour dénoncer la haine déversée depuis des mois contre les LGBT par les opposant-es au projet de loi, haine qui s'est intensifiée ces dernières semaines ;

Pour dire que cette haine n'a aucune légitimité dans un débat démocratique, et que celles et ceux qui, croyant bien faire, ont traité les partisans de la haine comme des interlocuteur-r­ices légitimes n'ont fait que renforcer leur violence ;

Pour rappeler que cette haine est alimentée par les inégalités et les discriminations­ légales qui touchent les LGBT et leur famille et qu'il est urgent d'y mettre fin;

Pour soutenir les familles homoparentales,­ notamment les enfants, particulièremen­t exposé-es à la haine des opposant-es au mariage ; pour rappeler aux homos, bi et trans isolé-es, sans contact associatif, qu'ils et elles ne sont pas seules et peuvent compter sur nous face à la haine ;

Pour témoigner des conséquences de cette haine : taux de suicide plus important chez les jeunes homos ou trans, prévention du VIH empêchée, prises de risque liées à une moindre estime de soi, persistance de l'épidémie de sida et d'hépatites virales ;

Pour réclamer l'égalité des droits dans tous les domaines pour les LGBT : mariage, adoption, procréation médicalement assistée, changement d'état civil facilité pour les trans, etc ;

Pour dénoncer les menaces et les violences contre les associations LGBT, leurs membres ou les élu-es qui défendent l'égalité – menaces qui témoignent de l'absence d'arguments dont disposent les homophobes ;

Pour ne pas laisser la rue, lieu d'expression démocratique, aux ennemi-es de la démocratie qui la monopolisent depuis des mois et qui prennent les homos et les trans comme première cible de leurs combats ;

Pour appeler, face à l'union des droites et des extrêmes-droite­s contre la démocratie, à une solidarité avec les minorités persécutées.

Premiers signataires au 8 avril 2013 : Acceptess-T, AIDES, Collectif contre l'homophobie Montpellier, Gouine comme un camion, Pink Blo, NPA.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  nico37 le Lun 8 Avr - 20:09

Agression homophobe: « J'ai sept fractures sur le visage et des morceaux d'os dans le crâne » Mathieu Gruel 08/04

Homophobie - Page 18 Article_wilfred

Après leur agression à Paris, dans la nuit de samedi à dimanche, Wilfred et Olivier ont décidé de publier une photo du «visage de l’homophobie»...

«Je veux que ça se sache». Dimanche matin, Wilfred a quand même un peu hésité avant de publier sur Facebook une photo de son visage tuméfié. «On s'est posé la question... C'est vrai que ce n'est pas de très bon goût», a-t-il expliqué à 20 Minutes. S'excusant en anglais sur le réseau social d'y publier pareille image, il explique qu'il s'agit du «visage de l'homophobie». Ce lundi, son compagnon indique avoir porté plainte dans l'après-midi. Contacté par 20 Minutes, le parquet de Paris n'en avait pas connaissance dans l'immédiat.

Car dans la nuit de samedi à dimanche, avec son compagnon, ils ont été victimes d'une violente agression, alors qu’ils se trouvaient près de la station de métro Ourcq, à Paris (19ème). «Il était 3h30 du matin, on rentrait d’un anniversaire. On était bras dessus, bras dessous, mais rien de très voyant... On était joyeux», raconte Wilfred. «Là, on s'est fait héler et ensuite, je ne sais plus ce qu'il s'est passé. C'est le trou noir». L’homme de 38 ans explique avoir repris connaissance quelques instants plus tard, le visage en sang, dans une ambulance.

Sept fractures sur le visage

C'est son ami Olivier, 23 ans, encore très choqué, qui raconte le déchaînement de violence dont ils affirment avoir été victimes. «Ça a été très rapide. J'ai simplement entendu: "Ah des homosexuels" et j'ai été frappé au visage à six reprises». A côté de lui, Wilfred est étendu sur le sol. «Ils ont pris sa tête pour un ballon de foot», raconte-t-il.

Après avoir réussi à mettre les agresseurs en fuite, «peut-être trois personnes», Olivier monte dans l'ambulance qui conduit le couple à l'hôpital de Lariboisière. Wilfred y passera la nuit, avant d’en ressortir dimanche matin avec une incapacité totale de travail (ITT) de 10 jours, racontent les deux hommes. «J'ai sept fractures sur le visage, des morceaux d'os dans le crâne, une grande dent de devant qui n'est plus là et des points de suture à la lèvre», détaille ce Hollandais, installé en France depuis 10 ans. Mais heureusement «pas de dommages internes».

Homophobie légitimée

Alors, dimanche matin, en sortant de l'hôpital, il a demandé à son ami de le prendre en photo. C'était la première fois que le deux hommes se faisaient agresser. Une fois de trop. Y voyant un lien avec les «discours choquants de responsables politiques», et à la parole des opposants au «mariage pour tous» qui «s'est libérée», il fallait réagir. En publiant cette image sur Facebook. «On sait comment ça marche», sourit Wilfred, qui a longtemps milité au centre LGBT Paris-Ile de France.

Depuis, elle s’est répandue sur le réseau social. «C'est malheureux, mais c'était peut-être le moment de le faire», estime Elisabeth Ronzier, la présidente de SOS homophobie, avec qui le couple a échangé plusieurs mails. Elisabeth Ronzier constate en effet que «depuis une dizaine de jours, ça devient de plus en plus violent. Certains se sentent légitimés dans leur homophobie».

Une violence qui a désormais un visage. Celle de Wilfred. «J'ai pris le risque de me mettre en avant», explique-t-il. Quant à son compagnon Olivier, il n'était pas forcément pour, mais «on s'est mis d'accord». Alors, ensemble, ils ont «enlevé tous les miroirs de l'appartement» et se sont préparés à «lire des réactions pas très plaisantes sur Facebook». Heureusement, celles-ci sont plutôt réconfortantes. «Ça fait du bien», souligne Wilfred.

Act-Up Paris appelle à un rassemblement d'urgence contre l'homophobie et pour l'égalité des droits, ce mercredi 10 avril dans le Marais. Le rendez-vous est fixé à 20h, rue des Archives à Paris (3ème).

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Rassemblement mercredi 10 à Paris !

Message  Roseau le Mar 9 Avr - 19:39

TEAN
http://npa2009.org/node/36553
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  sylvestre le Mer 10 Avr - 12:46

sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  Byrrh le Mer 10 Avr - 17:25

A signaler : au cinéma de la Fête de Lutte Ouvrière, les 18-19-20 mai à Presles, sera projeté le film La parade, de Srdjan Dragojevic.

Extrait d'une critique du film :

Scène cocasse de La Parade: Lemon, hétéro pur et dur, est contraint à partager sa chambre avec Radmilo, totalement homo. Lemon, voyant Radmilo endormi dans le lit, se penche et claque des doigts: "tafiole ?", dit-il, afin de réveiller son partenaire d'une nuit. Rien n'y fait. Lemon se couche et met un oreiller derrière ses fesses, car comme il dort avec un gay, il a peur de se faire sodomiser.

Voilà à quel niveau consternant se situent les "gags" de La Parade. Comment faire avancer les mentalités (but avoué du réalisateur) en énumérant cliché sur cliché au sujet de l'homosexualité ? Les gays dans La Parade organisent des mariages ou, quand ils ont des métiers sans signe apparent "gay", sont des honteuses au placard. Ils ont du goût, sont sensibles, sont des lavettes, sont des Pompadour suraffectées, aiment le rose, déguisent leur chien. Dans un grand élan de modernité, Srdjan Dragojevic refait la scène de la biscotte de La Cage aux folles, en 2012, avec un verre d'alcool (car les pédés ne savent pas boire comme des hommes). Lorsqu'on essaie de leur apprendre à se battre, il n'y arrivent pas. "Arrête, tu les fais pleurer !" dit la fille. On aurait tort d'accuser La Parade d'homophobie ? On manquerait d'humour ? Les hétéros ne sont, certes, pas mieux lotis chez Dragojevic. Ce sont des gros beaufs décérébrés qui ne se lavent pas et qui écoutent de la musique de paysans. Mais ça ne rend pas les stéréotypes de La Parade moins homophobes. Ils sont juste mi-homophobes, mi-hétérophobes, 100% cons. Il y a malgré tout une complaisance très désagréable dans la façon qu'a le réalisateur de reposer la quasi intégralité de ses gags sur des blagues homophobes, de voir le public se gondoler de rire au moindre personnage qui dit "pédé" ou "ça c'est un truc de pédé" (le mot "pédé" est employé environ 600.000 fois dans La Parade). Mais ce n'est pas homophobe hein, c'est les personnages qui le disent. A la fin, d'ailleurs, tout va bien, puisque l'un des deux héros gay dit au héros hétéro: "Toi et moi, on se ressemble". Ah bon ? Ce ne sera pas la seule entourloupe scénaristique de La Parade. On pense notamment à ce grand moment de rigueur d'écriture où le fils nazillon et homophobe vient casser du pédé pour changer d'avis en pleine bagarre. Comme ça, parce que c'est écrit dans le scénario.
Quel dommage que les organisateurs de la Fête n'aient pas préféré programmer, au lieu de ce navet douteux, le documentaire de Sébastien Lifshitz Les invisibles (qui, du coup, le resteront...).


Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  gérard menvussa le Mer 10 Avr - 19:27

Enfin bon, byrrh, reste à traiter de la question politique de savoir comment se foutre de la gueule des pédés (vu que les homosexuels, on ne s'en moque pas, ce n'est pas PC) Tu nous conseillerais quoi comme film d'humour sur les homos ?
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  Byrrh le Mer 10 Avr - 20:45

gérard menvussa a écrit:Enfin bon, byrrh, reste à traiter de la question politique de savoir comment se foutre de la gueule des pédés (vu que les homosexuels, on ne s'en moque pas, ce n'est pas PC) Tu nous conseillerais quoi comme film d'humour sur les homos ?
Ton message est... gerbant, en fait. Je le prends pour ce qu'il est : une insulte.

Ce n'est pas politiquement correct de recycler éternellement les vieux clichés racistes sur les homosexuels ? Tu sembles être passé à côté de toutes les comédies franchouillardes de ces 35 dernières années, de "La cage aux folles" (toujours multidiffusé à la télé et même mis de nouveau à l'affiche du théâtre de boulevard) à "Pédale douce", en passant par "Ma femme s'appelle Maurice" ou "Gazon maudit". Ou à côté des sketches de Laurent Gerra ou Nicolas Canteloup, toujours pleins de finesse.

Sur le même sujet, lu sur cette page :
(...) je voudrais évoquer un souvenir de la fin des années soixante-dix. Je suis adolescent et je n’ai pas encore fait mon coming-out, c’est à dire que je n’ai pas articulé, pour moi-même, pour ma famille et pour la société, que je suis homosexuel. Donc, je me retrouve dans une loge du théâtre du Palais Royal avec mes parents et un groupe de leurs amis à assister à une représentation du triomphe de Jean Poiret La Cage aux folles (dont la première avait eu lieu en février 1973). Là, sur cet océan déchaîné de rires ricanants d’une bourgeoisie en goguette, j’ai mal au cœur. J’aurais envie d’avoir une bombe. Serrault en Zaza grande folle hurlante et Poiret qui se tortille en beurrant la biscotte me paraissent une régression insupportable dans cette France post-soixante-huitarde. (...)

[et en commentaire à cet article :]

Philippe Genet était une des grandes gueules du Fhar (Front homosexual d’Action révolutionnaire. Le Fhar n’aimait pas la Cage aux folles…à l’heure où les homos défilauent au premier mai en réclamant des droits la pochade de Poiret et Serrault puait l’esprit bourgeois « phallocrate », « hétéroflic » avec des stéréotypes qui dataient un peu.
etc.
Un soir en se promenant avec des amis, il voit, en train de manger à une terrasse un des deux acteurs en train de dîner.
Il va l’interpeller « votre pièce c’est juste un truc pour se moquer des pédés etc… » Trés élégant l’acteur lui répond « tire toi pauvre tapette! ».
La Genet était particulièrement mauvaise. Il a trouvé une poubelle pas loin de là, a pissé dedans avec ses amis, est revenue et puis l’a balancé sur la tête de l’acteur…Je n’ai lu l’anecdote nulle part.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  gérard menvussa le Mer 10 Avr - 22:36

Je voulais juste dire que ce film se voulait humoristique. Et rien de plus casse gueule que l'humour.
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty La manif hier à Paris

Message  Roseau le Jeu 11 Avr - 15:30

Une manifestation à Paris contre le "déferlement homophobe"
http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/04/11/une-manifestation-a-paris-contre-le-deferlement-homophobe_3157626_3224.html
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  verié2 le Lun 15 Avr - 8:51

Byrrh
toutes les comédies franchouillardes de ces 35 dernières années
Et il n'y avait pas que les comédies franchouillardes ! J'ai revu hier Au nom du peuple italien, un film de Dino Risi de 1971. Il y a deux personnages (secondaires) d'homosexuels et un travelo-folle qu'on aperçoit parmi la foule qui descend dans la rue pour fêter la victoire de l'équipe de foot d'Italie. Les deux personnages d'homosexuels sont ridicules, faibles, maniérés etc, tandis que la folle semble symboliser la "décadence" du peuple italien dans ce contexte.

Et pourtant il s'agit d'un film qui se veut très progressiste, dénonce la corruption, le cynisme de la bourgeoisie, la pollution, le fascisme etc de l'excellent Dino Risi. Et je dois avouer que, quand je l'ai vu la première fois dans les années 70, je n'ai pas réagi...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  Byrrh le Lun 15 Avr - 11:02

Heureusement qu'il y a eu ensuite Ettore Scola et Marcello Mastroianni...

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  Byrrh le Lun 15 Avr - 17:31

Brève de la Fraction L'Etincelle (15 avril 2013) :

L’homophobie, vrai refrain de la « Manif pour tous »

Depuis quelques semaines, les actions coups-de-poing et les agressions contre les homosexuels tendent à se multiplier. Derrière le label « le Printemps français », l’extrême droite et les intégristes de toutes les religions montrent que leur opposition au mariage pour tous est surtout synonyme de haine contre les homosexuels.

Des locaux d’associations sont tagués, des journalistes sont intimidés et des personnes sont directement agressées. Dernier en date, Wilfried de Bruijn a été passé à tabac dans les rues de Paris. Les petites ordures nostalgiques du fascisme sortent leurs petits poings. Aux travailleurs de s’en désolidariser et de s’y opposer.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  verié2 le Lun 15 Avr - 17:48

Brève de L'EtincelleAux travailleurs de s’en désolidariser et de s’y opposer.
Cette formulation est bizarre et maladroite : on se désolidarise d'une action menée par des membres de son parti, des membres de sa classe (en l'occurrence des travailleurs etc), sinon on condamne et on s'oppose....

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  Byrrh le Ven 19 Avr - 13:20

Sur le site du NPA Lorraine Nord :

Alors que les réactionnaires homophobes de la « manif pour tous » et de divers groupes d’extrême droite multiplient les manifestations, les actions coup-de-poing et les provocations (comme celle du GUD Nancy, qui a appelé via internet à des ratonnades d’homosexuels), nous avons participé vendredi 12 avril à un rassemblement à Metz contre l’homophobie. Et nous participerons, comme dans toute la France, à la Marche des fiertés lesbiennes, gays, bis, trans pour défendre l’égalité des droits – notamment l’accès à la procréation médicalement assistée pour toutes les femmes -, et pour rappeler que notre meilleure arme, c’est la solidarité et l’unité des classes populaires contre les diversions aussi bien homophobes que racistes. Nous y défendrons aussi la perspective d’une autre société qui rende possible l’égalité réelle, car l’actualité nous montre que le droit de choisir de se marier (ou non) pour toutes et tous ne suffira pas à en finir avec les préjugés et les violences homophobes. Bref… on continue !

Marches des fiertés LGBT :

- Samedi 1er juin à Nancy

- Samedi 15 juin à Metz, place Saint-Louis à partir de 14 h


(retrouvez-nous à la table de presse du NPA dès 12 h)
Homophobie - Page 18 Encart_npa_taille_normale


Dernière édition par Byrrh le Ven 19 Avr - 14:14, édité 2 fois

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 18 Empty Re: Homophobie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 18 sur 33 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 25 ... 33  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum