Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-30%
Le deal à ne pas rater :
-150€ sur Roborock S5 Max Aspirateur Robot
349.99 € 499.99 €
Voir le deal

Osez le féminisme

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Osez le féminisme Empty Osez le féminisme

Message  Duzgun le Dim 3 Juil - 14:07

La nouvelle campagne d'Osez le féminisme (assoce féministe du PS) intitulée "Osez le clito" :




Duzgun
Duzgun

Messages : 1628
Date d'inscription : 27/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Le féminisme : oui, le n'importe quoi : non

Message  BouffonVert72 le Dim 3 Juil - 22:55

Un grand n'importe quoi...

Sur le fond : on veut nous faire gober quoi exactement ? Que les filles vont se libérer (du Patriarcat) en apprenant l'existence d'un organe qu'elles n'auraient pas encore repéré et dont elles ne sauraient pas se servir ?

Sur la forme : tout cela est extrêmement vulgaire, je trouve.


La démarche me semble :

- inepte : que cette campagne soit faite en direction des filles ou des hommes, ça n'atteindra abolument pas le but recherché. Erreur sur toute la ligne...

- infantile : les filles n'ont pas besoin que les "féministes" leur prodigue ce genre de "conseils" : elles finiront bien par trouver toutes seules... Nan mais je rêve, et pourquoi pas des campagnes pour apprendre à pisser ou à mastiquer tant qu'on y est ?


assoce féministe du PS
: ah, je n'avais pas vu cette mention... Ca pourrait expliquer... Mais bon, même si ça vient du PS, ce n'est pas une raison pour faire n'importe quoi... Pffff.


BV72 ki/ Et faudrait peut-être arrêter de copier le style de coiffure et la façon de parler de Clémentine... Je comprends que ça puisse être un model, parmi les figures du féminisme, m'enfin bon...
BouffonVert72
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 48
Localisation : sur mon réformiste planeur

Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  chejuanito le Dim 3 Juil - 22:58

J'ai peu de sympathie pour OLF mais j'ai envie de dire que la réaction de BV leur donne raison.
chejuanito
chejuanito

Messages : 566
Date d'inscription : 08/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  Babel le Dim 3 Juil - 23:19

chejuanito a écrit:J'ai peu de sympathie pour OLF mais j'ai envie de dire que la réaction de BV leur donne raison.
+1

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  Invité le Dim 3 Juil - 23:24

BouffonVert72 a écrit:Un grand n'importe quoi...

Sur la forme : tout cela est extrêmement vulgaire, je trouve.
C'est tellement plus laid que de répéter à tout bout de champ : aux chiottes untel !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Aux chiottes les lambertos !

Message  BouffonVert72 le Lun 4 Juil - 0:10

Si vous pensez qu'une campagne axée sur le clitoris va permettre l'émancipation de 50% de l'espèce humaine... Je vous trouve un poil naïf...

Depuis que l'ump a confisqué le pouvoir, il y a tout un tas de mesures qui ont été prises pour opérer une grande régression par-rapport aux qq acquis difficilement glanés, notemment sur le droit à l'IVG !

Et pendant que le droit à l'IVG est attaqué directement (budget du Planning Familiale, fermeture des places d'hopitaux et des services d'obstétriques, délais d'attente interminables provoqués pour empêcher le plus d'Ivg, etc...), nos très révolutionnaires féministes du Pseudo Socialisme perdent leur temps, et le notre, dans une campagne de promotion... D'un organe !

Je ne comprends pas que la défense des vrais acquis ne vous interpellent pas plus...
Cette manoeuvre d'une partie du PS me fait un peu penser, toute proportion gardée, à celle de la création de Sos Racisme... Vous allez tomber dans le panneau pendant combien de temps encore ?
De là à penser que c'est pour ramener plus de voix en 2012, il n'y a qu'un pas...


BV72 ki/Oui, je trouve cet axe de campagne nul-à-chier car totalement improductif... S'il est sincère... Ce qui ne m'apparaît pas évident...
BouffonVert72
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 48
Localisation : sur mon réformiste planeur

Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  Vals le Lun 4 Juil - 0:18

BouffonVert72 a écrit:Si vous pensez qu'une campagne axée sur le clitoris va permettre l'émancipation de 50% de l'espèce humaine... Je vous trouve un poil naïf...

Depuis que l'ump a confisqué le pouvoir, il y a tout un tas de mesures qui ont été prises pour opérer une grande régression par-rapport aux qq acquis difficilement glanés, notemment sur le droit à l'IVG !

Et pendant que le droit à l'IVG est attaqué directement (budget du Planning Familiale, fermeture des places d'hopitaux et des services d'obstétriques, délais d'attente interminables provoqués pour empêcher le plus d'Ivg, etc...), nos très révolutionnaires féministes du Pseudo Socialisme perdent leur temps, et le notre, dans une campagne de promotion... D'un organe !

Je ne comprends pas que la défense des vrais acquis ne vous interpellent pas plus...
Cette manoeuvre d'une partie du PS me fait un peu penser, toute proportion gardée, à celle de la création de Sos Racisme... Vous allez tomber dans le panneau pendant combien de temps encore ?
De là à penser que c'est pour ramener plus de voix en 2012, il n'y a qu'un pas...


BV72 ki/Oui, je trouve cet axe de campagne nul-à-chier car totalement improductif... S'il est sincère... Ce qui ne m'apparaît pas évident...

Ce que tu disais là était plutot pas trop con ....mais c'est complètement tué par ton stupide "aux chiottes les lambertos" qui t'amène au même niveau qu'un Roseau...
Vals
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  BouffonVert72 le Lun 4 Juil - 0:46

Le titre faisait sens par-rapport aux pitreries bienvenues (oui, on a bien besoin de rire parfois) de Loriot. Laughing
Et je prends la comparaison à Roseau comme une gratification pour tout le travail que j'accompli. Cool
BouffonVert72
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 48
Localisation : sur mon réformiste planeur

Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  Roseau le Lun 4 Juil - 1:59

"aux chiottes les lambertos" qui t'amène au même niveau qu'un Roseau...
Vals devrait encore une fois se contrôler.
Il attribue aux autres la pratique des attaques personnelles
et insultes dont il abuse dès qu'un sujet gêne le dogme.

Sur le sujet: BV, si tu écoutes bien la vidéo,
le slogan et le clito ne sont qu'un moyen de dénoncer un fait toujours réel:
la répression de la sexualité féminine.
C'est une des dimensions, loin d'être la seule, et variable selon les classes sociales,
l'éducation, ou la personalité, de l'oppression des femmes.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  chejuanito le Lun 4 Juil - 7:27

J'aimerais quand même comprendre ce que BV trouve vulgaire: qu'on parle du plaisir féminin? Qu'on parle d'organes qui ne sont pas les siens? Ensuite, il faut vraiment arrêter les faux procès, OLF ni personne n'a prétendu que ce genre de campagne (qui personnellement ne me déplait pas du tout dans le travail de sape des mythes phallocratiques types point G & co) se substitue au combat pour les droits formels et cette asso avec tous ces défauts de succursales soçdem, se bat contre les reculs sur la contraception, l'avortement... de Haas l'a notamment fait en un endroit aussi sympa que Assas. Encore une fois, on se sert de prétexte de la proximité avec le PS pour critiquer ... tout sauf ce qui tient réellement à cette proximité.
chejuanito
chejuanito

Messages : 566
Date d'inscription : 08/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  Babel le Lun 4 Juil - 10:14

BouffonVert72 a écrit:
Je ne comprends pas que la défense des vrais acquis ne vous interpellent pas plus...
Cette manoeuvre d'une partie du PS me fait un peu penser, toute proportion gardée, à celle de la création de Sos Racisme... Vous allez tomber dans le panneau pendant combien de temps encore ?
De là à penser que c'est pour ramener plus de voix en 2012, il n'y a qu'un pas...
Ben voyons.
La critique anti-électoraliste comme cerise sur le cake : tu nous gâtes !
De là à penser que ton coup de pied de l'âne final n'a pour but que de masquer l'indigence de ton argumentation, il n'y a qu'un pas...

Si vous pensez qu'une campagne axée sur le clitoris va permettre l'émancipation de 50% de l'espèce humaine... Je vous trouve un poil naïf...
Tout est dans la mesure. Et il faut croire que c'est au poil de sa trompe qu'on reconnaît le mammouth.
Car je me demande QUI irait s'aventurer à défendre ici une imbécillité pareille ?

Plus sérieusement, ce que je reproche aux contempteurs de ce genre de campagne, c'est de commettre l'erreur symétrique des courants féministes bourgeois qu'ils croient malins de dénigrer avec des arguments du même acabit que les tiens : là où ceux-ci axent prioritairement leur campagne sur la dimension symbolique de ce combat, pour en évacuer le contenu de classe, eux se bornent à en nier tout bonnement l'existence.
Oubliant seulement que la phallocratie, ce n'est pas seulement une réalité matérielle, c'est aussi un ensemble de représentations qui permet de légitimer la perpétuation du système de domination patriarcal.


Dernière édition par Babel le Ven 8 Juil - 10:26, édité 1 fois

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  fée clochette le Lun 4 Juil - 12:35

BouffonVert72 a écrit: on veut nous faire gober quoi exactement ?

Un clitoris bien sûr .... Very Happy
fée clochette
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 55
Localisation : vachement loin de la capitale

Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  Invité le Lun 4 Juil - 13:00

Ca va être difficile de gober du nerf honteux. La clitoridectomie n'est plus vraiment pratiquée en fRance, du moins légalement, hélas ! dixit des psychiatres...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  fée clochette le Lun 4 Juil - 13:27

gnl intellect a écrit:Ca va être difficile de gober du nerf honteux. La clitoridectomie n'est plus vraiment pratiquée en fRance, du moins légalement, hélas ! dixit des psychiatres...

On ne dit pas clitoridectomie, on dit excision. On dirait que ça fait bien longtemps que tu ne t'es point penché sur le sujet Smile
fée clochette
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 55
Localisation : vachement loin de la capitale

Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  Invité le Lun 4 Juil - 13:40

Disons qu'il est difficile de ne pas le prendre de haut ce sujet (se pencher sur), de ne le prendre qu'en face, "d'égal à égal" mais bon, il est pas toujours expansif, dialoguer avec lui c'est pas toujours facile...

(J'espère que "se pencher sur" n'est pas trop considéré comme sexiste ?)

Et clitoridectomie ça fait savant, contrairement à excision qui fait super peur (en plus avec l'amalgame Islam toussa, alors là !). Un peu comme ECT (électroconvulsivothérapie) ça fait moins peur qu'électrochoc, alors que pourtant l'acte et ses conséquences sont les mêmes, yaka demander à Artaud et Hemingway.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  Toussaint le Lun 4 Juil - 14:43

Si vous pensez qu'une campagne axée sur le clitoris va permettre l'émancipation de 50% de l'espèce humaine... Je vous trouve un poil naïf...

Bouffonnerie habituelle. Faute de pouvoir répondre sur le fond, on invente une position absurde que l'on moque et le tour est joué...

tout cela est extrêmement vulgaire, je trouve
les filles n'ont pas besoin que les "féministes" leur prodigue ce genre de "conseils" : elles finiront bien par trouver toutes seules...


Pathétique, et surtout faux, ce n'est pas vulgaire, et les filles sont elles aussi sous la pression de préjugés divers et variés, du genre "c'est vulgaire". Le plaisir féminin est encore une source de culpabilité, et l'éducation comme l'école ne font pas grand chose pour inverser les préjugés. En fait le plaisir de la femme, c'est bon pour les "préliminaires" exactement comme le dit OLF.

Par ailleurs, "vulgaire" vient du latin "vulgum pecus", gens de peu d'argent... Amusant.

Ensuite, si c'était la seule campagne des féministes, la critique serait sans doute justifiée. Or ce n'est pas le cas. Mais le féminisme n'est pas seulement réservé aux questions de reproduction et de salaire. Il est interpellé aussi par l'ensemble de ce qui forme la domination masculine, et la question de la sexualité est incontournable dans les rapports entre hommes et femmes. Or, comme le reste des rapports humains, les femmes ont été formées dans une vision de leur corps et de leur sexualité tournée autour de la satisfaction des hommes (d'où le terme "préliminaires" pour les caresses du clitoris alors que la fellation n'est pas considérée comme un préliminaire, par exemple), et de la reproduction (ce qui fait l'essentiel des messages destinés aux lycéennes et collégiennes, en plus des risques de MST). La campagne d'OLF s'inscrit dans un continuum historique du féminisme, les femmes ne sont pas des travailleuses de sexe féminin, l'oppression de genre est globale et les manifestations de cette oppression, ses modalités se retrouvent dans tous les aspects des rapports entre les genres.


Dernière édition par Toussaint le Lun 4 Juil - 14:48, édité 1 fois
Toussaint
Toussaint

Messages : 2238
Date d'inscription : 09/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  Toussaint le Lun 4 Juil - 14:48

clitoridectomie ça fait savant, contrairement à excision qui fait super peur

Cela fait savant, certes.

Et si cela fait moins peur, alors gardons-nous de l'employer, parce que la mode est aux eupéhémismes masquant des réalités que l'on veut cacher. Savant ou commun, la réalité demeure la mutilation sexuelle des femmes.

Toussaint
Toussaint

Messages : 2238
Date d'inscription : 09/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  fée clochette le Lun 4 Juil - 15:19

gnl intellect a écrit:(J'espère que "se pencher sur" n'est pas trop considéré comme sexiste ?)

Pas du tout !!! c'est un bon début Very Happy
fée clochette
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 55
Localisation : vachement loin de la capitale

Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  Invité le Lun 4 Juil - 15:22

Oui voilà, l'euphémisme, c'est ce que je sous-entendais aussi avec électroconvulsivothérapie, souvent réduite à ECT (comme TS ou TdS réduisant-euphémisant Tentative de Suicide), ça enlève toute la charge dramatique de la technique, ça brusque moins pour mieux faire gober.

En guise de parenthèse, un peu d'histoire, parce que la Médecine qui n'a (plus) rien à se reprocher, la Science neutre VS les Religions partisanes et barbares, obscurantistes bouffeuses de Science, blablabla...

C'est extrait d'un livre oh combien hélas épuisé ! : La Raison du plus fort. Traiter ou maltraiter les fous ? de Bernard de Fréminville*, chapitre IV : " Petit inventaire des moyens de thérapeutique et de coercition physique imaginés et mis en œuvre par les aliénistes du XIXe siècle comme marque de la prise d'un pouvoir absolu sur le corps des malades. "

Clitoridectomie. Excision chirurgicale du clitoris, préconisée et pratiquée par plusieurs médecins dans le traitement de la masturbation et de l'hystérie.

En 1847, une publication à la Société médicale du Temple sur deux cas de clitoridectomie sont rapportés, sans commentaires, par les Annales : « M. Legros lit une note qui n'est pas sans intérêt, et qui a pour titre Du clitorisme. C'est ainsi que M. Legros désigne l'habitude funeste de ce qu'on entend généralement par onanisme, masturbation. La nouvelle expression admise par M. Legros ne l'est pas sans motif ; à cette désignation se rattache la pensée du moyen de traitement qu'il conseille contre cette sorte de maladie et dont il a deux fois constaté le succès, l'amputation du clitoris. Notre honorable confrère cite, à l'appui de son opinion, deux faits qui prouvent les heureux effets du moyen proposé par lui. Un de ces faits est déjà ancien ; la jeune fille qui en est l'objet est mariée maintenant ; le clitoris a été enlevé chez elle, il y a dix ans environ, par M. Robert ; l'habitude funeste contractée par cette femme a tout à fait cessé depuis l'opération. Le second fait est tout récent ; il a trait à une jeune fille opérée également par M. Robert. La plaie est encore à peine cicatrisée ; mais tout porte à croire que la cessation actuelle de ses honteuses habitudes se maintiendra car, aujourd'hui, la jeune fille paraît être dans les meilleures conditions morales et physiques. »

Vingt ans plus tard, un médecin anglais rapporte l'observation de soixante-dix-huit cas de clitoridectomie suivis de « guérison radicale » : « Constamment occupé du traitement des maladies des organes génitaux de la femme, il m'était arrivé plusieurs fois d'échouer contre les troubles hystériques ou d'autres accidents nerveux, qui compliquaient les affections de ce genre, sans pouvoir me rendre compte des causes de mes insuccès. Les recherches du Dr Brown-Sequard jetèrent une nouvelle lumière sur ces faits, et je fus conduit, par une observation répétée, à conclure que les cas qui m'avaient ainsi embarrassé et qui avaient défié toutes les combinaisons de ma thérapeutique, devaient dépendre d'une excitation périphérique du nerf honteux. Je fis de suite subir à ce raisonnement l'épreuve d'une expérience chirurgicale, en enlevant la cause de l'excitation [par l'amputation du clitoris]. Depuis, j'ai répété cette opération maintes et maintes fois, et c'est pour faire connaître les résultats obtenus que je publie ce livre » (Dr Baker-Brown. De la curabilité de certaines formes de folie, d'épilepsie, de catalepsie, d'hystérie, chez les femmes, Londres, 1866).

La publication de l'ouvrage du Dr Baker-Brown souleva une violente polémique en Angleterre même, des débats plus feutrés ailleurs. On reprocha surtout à ce praticien d'avoir érigé en méthode universelle une technique qui « ne pouvait avoir que des indications précises et limitées » et de n'en avoir posé que de manière assez imprécise ces mêmes indications. C'est ainsi que le Dr A. Foville déclarait au cours d'un débat sur ce sujet en 1866 : « ... il a fait une chose très utile en mettant en relief une cause pathogénique de névrose, qui sans doute n'était pas ignorée, mais à laquelle les praticiens ne consacrent peut-être pas toujours une attention suffisante ; d'ailleurs, il annonce à la fin de son livre que ce n'est là qu'une première publication et qu'il compte faire connaître, à une autre époque, beaucoup d'autres cas favorables. Espérons que, dans ce nouveau travail, il aura soin de donner à ses observations un développement suffisant pour permettre de juger en connaissance de cause ; ce sera le seul moyen de faire admettre sa méthode, si elle le mérite, dans la pratique médicale. »

Le « développement des observations » du Dr Baker-Brown dut sembler excessif, car ce praticien fut expulsé de la Société obstétricale de Londres deux ans plus tard. Ce qui n'empêcha pas d'autres auteurs (Dr Ullerspreger et Dr Braun) de publier ou de discuter plus tard divers cas où la pratique de la clitoridectomie avait entraîné de bons résultats.

Le moyen thérapeutique suivant c'est "Corde"...

* (ex-psychiatre - on se demande bien pourquoi... Osez le féminisme Siffle2 - ,ancien interne des hôpitaux psychiatriques de la Seine, ancien président du Syndicat national des psychiatres en formation, n'exerce plus de fonctions en psychiatrie, a participé aux revues Tankonalasanté et Gardes-fous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  Invité le Lun 4 Juil - 15:30

fée clochette a écrit:
gnl intellect a écrit:(J'espère que "se pencher sur" n'est pas trop considéré comme sexiste ?)

Pas du tout !!! c'est un bon début Very Happy
Un bon début de sexisme j'imagine...

(Roooh ca va... Osez le féminisme SiVousMeCherchezJeSuisDejaDehors )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  Vals le Lun 4 Juil - 15:47

gnl intellect a écrit:Oui voilà, l'euphémisme, c'est ce que je sous-entendais aussi avec électroconvulsivothérapie, souvent réduite à ECT (comme TS ou TdS réduisant-euphémisant Tentative de Suicide), ça enlève toute la charge dramatique de la technique, ça brusque moins pour mieux faire gober.

En guise de parenthèse, un peu d'histoire, parce que la Médecine qui n'a (plus) rien à se reprocher, la Science neutre VS les Religions partisanes et barbares, obscurantistes bouffeuses de Science, blablabla...

C'est extrait d'un livre oh combien hélas épuisé ! : La Raison du plus fort. Traiter ou maltraiter les fous ? de Bernard de Fréminville*, chapitre IV : " Petit inventaire des moyens de thérapeutique et de coercition physique imaginés et mis en œuvre par les aliénistes du XIXe siècle comme marque de la prise d'un pouvoir absolu sur le corps des malades. "

Clitoridectomie. Excision chirurgicale du clitoris, préconisée et pratiquée par plusieurs médecins dans le traitement de la masturbation et de l'hystérie.

En 1847, une publication à la Société médicale du Temple sur deux cas de clitoridectomie sont rapportés, sans commentaires, par les Annales : « M. Legros lit une note qui n'est pas sans intérêt, et qui a pour titre Du clitorisme. C'est ainsi que M. Legros désigne l'habitude funeste de ce qu'on entend généralement par onanisme, masturbation. La nouvelle expression admise par M. Legros ne l'est pas sans motif ; à cette désignation se rattache la pensée du moyen de traitement qu'il conseille contre cette sorte de maladie et dont il a deux fois constaté le succès, l'amputation du clitoris. Notre honorable confrère cite, à l'appui de son opinion, deux faits qui prouvent les heureux effets du moyen proposé par lui. Un de ces faits est déjà ancien ; la jeune fille qui en est l'objet est mariée maintenant ; le clitoris a été enlevé chez elle, il y a dix ans environ, par M. Robert ; l'habitude funeste contractée par cette femme a tout à fait cessé depuis l'opération. Le second fait est tout récent ; il a trait à une jeune fille opérée également par M. Robert. La plaie est encore à peine cicatrisée ; mais tout porte à croire que la cessation actuelle de ses honteuses habitudes se maintiendra car, aujourd'hui, la jeune fille paraît être dans les meilleures conditions morales et physiques. »

Vingt ans plus tard, un médecin anglais rapporte l'observation de soixante-dix-huit cas de clitoridectomie suivis de « guérison radicale » : « Constamment occupé du traitement des maladies des organes génitaux de la femme, il m'était arrivé plusieurs fois d'échouer contre les troubles hystériques ou d'autres accidents nerveux, qui compliquaient les affections de ce genre, sans pouvoir me rendre compte des causes de mes insuccès. Les recherches du Dr Brown-Sequard jetèrent une nouvelle lumière sur ces faits, et je fus conduit, par une observation répétée, à conclure que les cas qui m'avaient ainsi embarrassé et qui avaient défié toutes les combinaisons de ma thérapeutique, devaient dépendre d'une excitation périphérique du nerf honteux. Je fis de suite subir à ce raisonnement l'épreuve d'une expérience chirurgicale, en enlevant la cause de l'excitation [par l'amputation du clitoris]. Depuis, j'ai répété cette opération maintes et maintes fois, et c'est pour faire connaître les résultats obtenus que je publie ce livre » (Dr Baker-Brown. De la curabilité de certaines formes de folie, d'épilepsie, de catalepsie, d'hystérie, chez les femmes, Londres, 1866).

La publication de l'ouvrage du Dr Baker-Brown souleva une violente polémique en Angleterre même, des débats plus feutrés ailleurs. On reprocha surtout à ce praticien d'avoir érigé en méthode universelle une technique qui « ne pouvait avoir que des indications précises et limitées » et de n'en avoir posé que de manière assez imprécise ces mêmes indications. C'est ainsi que le Dr A. Foville déclarait au cours d'un débat sur ce sujet en 1866 : « ... il a fait une chose très utile en mettant en relief une cause pathogénique de névrose, qui sans doute n'était pas ignorée, mais à laquelle les praticiens ne consacrent peut-être pas toujours une attention suffisante ; d'ailleurs, il annonce à la fin de son livre que ce n'est là qu'une première publication et qu'il compte faire connaître, à une autre époque, beaucoup d'autres cas favorables. Espérons que, dans ce nouveau travail, il aura soin de donner à ses observations un développement suffisant pour permettre de juger en connaissance de cause ; ce sera le seul moyen de faire admettre sa méthode, si elle le mérite, dans la pratique médicale. »

Le « développement des observations » du Dr Baker-Brown dut sembler excessif, car ce praticien fut expulsé de la Société obstétricale de Londres deux ans plus tard. Ce qui n'empêcha pas d'autres auteurs (Dr Ullerspreger et Dr Braun) de publier ou de discuter plus tard divers cas où la pratique de la clitoridectomie avait entraîné de bons résultats.

Le moyen thérapeutique suivant c'est "Corde"...

* (ex-psychiatre - on se demande bien pourquoi... Osez le féminisme Siffle2 - ,ancien interne des hôpitaux psychiatriques de la Seine, ancien président du Syndicat national des psychiatres en formation, n'exerce plus de fonctions en psychiatrie, a participé aux revues Tankonalasanté et Gardes-fous.


Toutes les conneries semblant de mise ici, on peut citer aussi le docteur Diafoirus pour parler ddu rôle de la médecine aujourd'hui...
Citer des pratiques arriérées (et déjà contestées) de la première moitié du XIXeme siècle pour déconsidérer le rôle de la médecine au début du XXIème, dit hélas à quel niveau on est tombé pour tenter de dévaloriser les avancées scientifiques et médicales...
...car, si je ne m'abuse, chirurgie et médecine se penchent plus aujourd'hui en occident (et agissent) sur la réparation physique et psychique des dégâts effroyables causés par des pratiques barbares, le plus souvent tribales ou religieuses, qui n'ont rien à voir avec quoi que ce soit de scientifique...
Vals
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  Invité le Lun 4 Juil - 17:04

Ce n'est pas le débat, mais soit.

Donc, pour toi, si c'est scientifique ce n'est pas "barbare" ? Et béé, je suis très sceptique quant à la neutralité de l'impérialisme medico-industriel ayant éradiqué la quasi totalité des "savoirs traditionnels", très sceptique sur la crue défunte idéologie colonialo-positiviste du Progrès, au moins chez les "révolutionnaires". Et puis alors que bon dieu de punaise des présupposés sexistes homophobes (entre autres) scientifiques : https://forummarxiste.forum-actif.net/t1364-le-sexe-une-invention-medicale

Et on peut très bien déconsidérer la quasi totalité de la médecine moderne avec des arguments "d'ici et maintenant", comme par exemple le passage de la camisole de force à la camisole chimique (un biopouvoir par d'autres moyens, plus "soft" - quoique - mais combien plus pervers) ; la perpétuation du système capitaliste industrialo-nucléaire nécessaire à la medécine-recherche afin qu'elle s'auto-légitime ; et donc sa contribution à la perpétuation d'un monde qui rend malade et qui lui assure sa belle image d'Epinal (et ses belles histoires) : "c'est pour votre bien" (le remède créé par l'handicap, l'handicap créant le rémède) ; etc. - cf. pour faire vite "Les médicamenteurs" de Stéphane Horel.

Un jour j'ai demandé à mon médecin : "si vous me soignez c'est pour que je retourne me faire exploiter et que je revienne vous voir et que je retourne me faire exploiter-mutiler et que je revienne vous voir et ainsi de suite". Sa réponse fut aphone, et c'est ce qu'il avait de mieux à faire pour défendre son petit commerce. Puis hein, comme disait l'autre : "Comment les médecins peuvent-ils ne pas rougir quand un client pose un billet sur leur table. Dès qu’un monsieur se met dans le cas d’accepter d’un autre quelque argent, il peut s’attendre à ce qu’on lui demande de baisser son pantalon. "

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  Vals le Lun 4 Juil - 17:43

Un jour j'ai demandé à mon médecin : "si vous me soignez c'est pour que je retourne me faire exploiter et que je revienne vous voir et que je retourne me faire exploiter-mutiler et que je revienne vous voir et ainsi de suite".

Personne ne t'oblige à te soigner ...Tu peux même te laisser crever d'une infection, comme ça personne ne pourra plus exploiter ta force de travail...
Et en plus, c'est gratuit, t'as même plus besoin de la sécu....!

Pour le reste je n'ai pas dit que ce qui est scientifique n'est pas barbare...
Mengele ou moi pouvons te dépecer scientifiquement ou te tailler les oreilles en pointe avec un bistouri dernier cri juste pour voir et analyser scientifiquement tes réactions.

J'ai simplement dit que l'excision était le produit d'une barbarie et que la médecine moderne pouvait servir à "réparer" (très partiellement hélas) les dégâts physiques et psychiques causés par cet acte barbare .
Vals
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  Invité le Lun 4 Juil - 18:07

Vals a écrit:
Personne ne t'oblige à te soigner ...
Ca c'est ce que tu crois, je ne suis pas Robinson.

Tu peux même te laisser crever d'une infection, comme ça personne ne pourra plus exploiter ta force de travail...
Et en plus, c'est gratuit, t'as même plus besoin de la sécu....!
Tu illustres ce que je disais plus haut.

Et je suis certain que les irradiés de Fukushima apprécieront, je leurs transmets. Visiblement c'est comme partout ailleurs en médecine : tu aimes, tu t'adaptes ou tu quittes, et tu peux même te débrancher de la vie, ça fera des économies. ^^

Pour le reste je n'ai pas dit que ce qui est scientifique n'est pas barbare...

Mengele ou moi pouvons te dépecer scientifiquement ou te tailler les oreilles en pointe avec un bistouri dernier cri juste pour voir et analyser scientifiquement tes réactions.
Donc la science et plus généralement la raison est intrinsèquement barbare puisqu'elle permet ces brutalités.
(Je suis pas le premier à le dire. Ouf !)

J'ai simplement dit que l'excision était le produit d'une barbarie et que la médecine moderne pouvait servir à "réparer" (très partiellement hélas) les dégâts physiques et psychiques causés par cet acte barbare .
Et moi je rappelais juste des pratiques médicales d'un autre siècle, certes, mais "bien de chez nous", qui ne peuvent être imputées à d'autres continents, cultures aux pratiques "barbares" (disons plutôt brutales parce "barbare" c'est toujours l'autre !). Ainsi que la gestion des corps (et donc des esprits) qu'exerce encore le pouvoir médical mais par d'autres moyens.

Quant à la médecine moderne "réparatrice" c'est vrai, oui, j'admets. Juste qu'elle n'est pas exempte de ses présuppositions sociales donc capitalistes, patriarcales, etc. L'infection qu'elle permet ou non de soigner/guérir elle est en partie responsable (handicap(société)->remède->handicap->remède...). De plus des médecins au moins symboliquement solidaires d'avec les proles ben j'en connais très très peu, alors des médecins "true proles", autant trouver une once d'or dans une fosse à purin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  Vérosa_2 le Lun 4 Juil - 18:33

gnl intellect a écrit:Juste qu'elle n'est pas exempte de ses présuppositions sociales donc capitalistes, patriarcales, etc. L'infection qu'elle permet ou non de soigner/guérir elle est en partie responsable (handicap(société)->remède->handicap->remède...).
Ca, c'est tout à fait juste à mon avis. Je ne l'aurais pas formulé de cette façon, mais qu'importe. C'est, par exemple, particulièrement vrai de la part de certains psychiatres (sans en faire une généralité) sévissant dans les CMP, centres "aidant à la réinsertion sociale" de personnes fragilisées dans leurs existences. La chose en soi n'est pas mauvaise par nature, mais force est de constater que dans bien des cas la thérapie se résume à un endormissement et à un maternage hautement déresponsabilisant, qui au final ne se préoccupent que de calme apparent et de la remise en "case" du "malade" et réussit le tour de force de ne faire de ce même "malade" qu'un être végétatif. Fort heureusement, toutes les pratiques psychiatriques ne sont pas assimilables aux traitements que j'ai pu constater (à trois reprises envers mes amis et connaissances) dans ces centres de "normalisation".

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Osez le féminisme Empty Re: Osez le féminisme

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum