Crimes impérialistes

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Copas le Ven 13 Nov - 14:50

Leoni a écrit:"Grandes entreprises" n'a jamais signifié "pays impérialiste" !! ( Canada, Norvège, Suède, Corée du sud.....)
Quand la propriété d'Etat est toujours largement majoritaire, sans même parler des innombrables propriétés publiques au niveau local, quand la planification est centralisée et que le yuan est inconvertible, quand la bureaucratie est angoissée d'un "1991 russe", l' ensemble combiné avec tous les signes du stalinisme.....on a bien à faire à un Etat bureaucratique (au sens du Trotskysme), en aucun cas à une économie globalement capitaliste, encore moins à un pays impérialiste !!


Quand tu en as 100 trusts chinois et 128 trusts US parmi les plus 500 grands mondiaux oui c'est un des éléments signant des états impérialistes....

Ah gentil de nous rappeler que Petrobas, Total, Areva, renault, etc, ne sont pas des trusts de l’impérialisme français ou du capitalisme brésilien puisque que contrôlés par l'état....

Ah la non-convertibilité du Yuan, preuve que c'est pas un  état impérialiste, huuuummmmm.... Dis moi tous les états impérialistes ont toujours permis la convertibilité de leur monnaie ? Sans compter que le yuan est convertible, mais pas suivant les standards de la convertibilité officielle à la leoni.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Leoni le Ven 13 Nov - 16:38

Effectivement, le yuan est toujours inconvertible, au grand dam des USA !
Tu ne comprends décidément rien ! Oui ou non, peut-on posséder de grandes entreprises sans pour autant être un pays impérialiste ? (Corée du sud, Norvège, Canada....).
Ignorance crasse !! Quels rapports entre des entreprises publiques contrôlés par un Etat ....capitaliste ( France, Brésil) et la Chine dont les conséquences de la révolution sont toujours à l'oeuvre ( propriété d'Etat largement majoritaire, multiples propriétés publiques, planification centralisée, crainte d'un "1991 russe"....) où la restauration capitaliste globale n'a toujours pas eu lieu, face à un prolétariat de centaines de millions de femmes et d'hommes !

Leoni

Messages : 170
Date d'inscription : 17/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Copas le Ven 13 Nov - 19:26

Leoni a écrit:Effectivement, le yuan est toujours inconvertible, au grand dam des USA !
Tu ne comprends décidément rien ! Oui ou non, peut-on posséder de grandes entreprises sans pour autant être un pays impérialiste ? (Corée du sud, Norvège, Canada....).
Ignorance crasse !! Quels rapports entre des entreprises publiques contrôlés par un Etat ....capitaliste ( France, Brésil) et la Chine dont les conséquences de la révolution sont toujours à l'oeuvre ( propriété d'Etat largement majoritaire, multiples propriétés publiques, planification centralisée, crainte d'un "1991 russe"....) où la restauration capitaliste globale n'a toujours pas eu lieu, face à un prolétariat de centaines de millions de femmes et d'hommes !

Renseignes toi, on te fournit les éléments et les preuves , toi non...
Quand à l'impérialisme cela fait 20 fois qu'on te parle des critères acceptés par les marxistes et les léninistes pour avancer sur la compréhension.

Sur l'inconvertibilité du Yuan, c'est fini déjà dans certaines zones de libre échange chinoises (avec ses colosses internationaux bancaires) et de plus cela fait longtemps que le marché gris existe là dessus à très grande échelle. Maintenant il existe toujours un contrôle important afin de rendre mieux exploitable la classe ouvrière chinoise.
Mais sur le fond, la non convertibilité relative et modérée d'une monnaie n'a jamais été un critère de définition d'un état capitaliste même impérialiste.

Léoni s'exclame en disant "mais alors à ce compte là la Corée du Sud l'est aussi !" sans trahir trop son propos.
Il oublie que l'impérialisme est un stade du capitalisme (lénine parle de stade suprême) qui marque une organisation plus avancée du capitalisme sur la planète, celle où les grands trusts sont apparus et bataillent pour se partager le monde, où le capital industriel a fusionné avec le capital financier, au profit de ce dernier, où l'accumulation du capital a atteint un tel niveau qu'il s'internationalise de plus en plus pour pouvoir trouver de meilleures rémunérations hors des frontières, et cherche des moyens pour protéger ses avancées dans d'autres pays qu'il arrive à dominer, par des alliances (de malfaiteurs) qui peuvent se déchirer le lendemain si leur intéret va dans ce sens, ou par des moyens de pression politiques, économiques et militaires (si besoin et si c'est possible et nécessaire) .

Dans ce cadre la Corée du sud fait partie de ce stade suprême qu'est l'impérialisme et en a des traits évidents limités par la puissance limitée de son appareil économique déjà remarquable et par la taille du pays (population, puissance financière, etc).
La surexploitation violente dans les usines coréennes situées en Chine, au Vietnam, au Cambodge, font partie du même développement et stade suprême du capitalisme sur la planète et exprime bien que l'accumulation nationale (par des trusts à l'origine très mêlés à l'appareil d'état, les militaires de la dictature ) cherche des relais hors des frontières nationales pour faire fructifier le capital.
Ce qui n'en fait pas un état impérialiste accompli est la sa petite taille et le peu de trusts pesant dans des secteurs décisifs du monde, un appareil d'état, une bourgeoisie insuffisamment puissants pour l'exonérer d'une tutelle d'un grand impérialisme. La Corée du sud place 17 trusts dans les 500 plus grands groupes mondiaux (ce qui est pas mal du tout). Mais dans les 20 premières coréennes il n'y a pas de banques, et de grands secteurs qui manquent (à la difference de la Chine ou les usa...

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Leoni le Ven 13 Nov - 19:53

Tu confonds l'impérialisme, stade suprême du capitalisme, "réaction sur toute la ligne" disait Lénine, correspondant notamment au partage du monde entre les principales puissances impérialistes ( USA, GB, France, Allemagne, Italie, puis dans la foulée Japon) et pays capitalistes à la portion congrue; ce partage du monde a été confirmé par la deuxième guerre mondiale (les mêmes), Chine et URSS étant des Etats bureaucratiques dont les bureaucraties deviennent des agences directes de la restauration capitaliste, ce qui sera le cas en Russie en 1991 mais pas encore pour la Chine ! Mais pas plus la Russie depuis 1991 que la Chine actuelle ne sont devenus des pays impérialistes (pour ce qui concerne la Russie, aucune véritable classe bourgeoise ne s'est reconstituée et nombre d'oligarques sont des représentants directs des impérialisme déjà existants (capitalisme compradore).
La grande crise capitaliste née au début des années 70, la loi d'airain de la baisse tendancielle du taux de profit, ne laissent aucune place à d'éventuels nouveaux impérialismes....il faudrait pour cela une troisième guerre mondiale qui rebatte complètement les cartes.
L'alternative "socialisme ou barbarie" reste plus que jamais d'actualité.

Leoni

Messages : 170
Date d'inscription : 17/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Copas le Ven 13 Nov - 20:43

On laissera de côté le "bizarre" et ses incantations religieuses sur Lénine et Trotsky, avec son incapacité flagrante à confronter ses psaumes avec la réalité des écrits réels de ces hommes (et femmes).

On est là dans la caricature et donc retour aux crimes des copains impérialistes du "bizarre", euh non des gentils soldats russes venus défendre Assad pour ses beaux yeux et défendre la patrie encerclée à des milliers de km de chez eux.

Donc, ici bas, crimes de l'impérialisme russe pour sauver les miches de son protégé facho Assad (à la clé et enjeu 10% des ventes d'armes du lobby des fabricants de canons russes, enjeu de la dette syrienne que possède la Russie, un port militaire en eau profonde en Méditerranée tenu par l'occupant russe, une position stratégique).

L'armée russe a commencé à faire des bombardements au phosphore sur une petite ville près d'Idlib.  
La vidéo qui suit semble montrer cela et ça rappelle des actes criminels de l'impérialisme US.


avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Copas le Ven 13 Nov - 20:58

Crime de l'impérialisme russe.
L'aviation russe a écrasé sous les bombes le marché d'une petite ville syrienne, Ma'arrat Misrin.
Pas de Daesh là, mais la sécurité civile locale et des volontaires se précipitant pour dégager les corps sous les décombres :

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Copas le Ven 13 Nov - 21:05

Crimes de l'impérialisme russe

La Russie a écrasé sous les bombes une partie de la ville d'Idlib (200 000 habitants), une manifestation de protestation a été organisée afin d'attirer l'attention du monde extérieur.
Point de Daesh là, et une population civile visée pour terroriser et chasser les habitants.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Copas le Ven 13 Nov - 21:13

Crimes de l'impérialisme US

En 5 mois pendant l'année 2013 (on le sait maintenant par des fuites US) les drones US ont tué 200 personnes dont seulement 35 étaient des cibles visées (sans que cela n'est une quelconque justification de s'attaquer à ces "cibles").

Toujours est-il que le taux des bavures et victimes "civiles" par les drones US est de plus de 80%.

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Leoni le Dim 15 Nov - 13:06

Par Alain Chancogne, Bellaciao:

"HORREUR en ces heures :

OUI, HORRREUR, oui on pense à ces innocents tués, blessés , traumatisés

Mais je vois se pointer avec ses gros sabots le remake en 3D du film "esprit du 11 JANVIER"

Comme Milan ASTRY, le général franquiste face au recteur de l'UNIVERSITE de Salamanque, le CAPITALISME aboie : "A BAS l’INTELLIGENCE"

Tout faire, pour que la France ne découvre pas qu’en endossant la tenue camouflée de coalisés qui répondent aux guerres affreuses en Syrie ou en IRAK par la TERREUR d’ETATS, les bombes,..on ne peut que nourrir la FOLIE..

On va jouer aux Français la compassion , "unité nationale"..etc !

Mais on oublie que chaque bombardement "ciblé" (! !!!)i tue des Arabes palestiniens, syiens , irakiens, ( "terroristes ou innocents") ...c’’est une motivation supplémetaire pour certains jeunes paumés, souvent en galère, chômeurs ....de retrouver dans des liens -souvent chaleureux -, de communautarisme mélé à des repères soi disant religieux,et de tomber dans la folie irrationnelle

TANT que des PAYS dits "civiisés" sèmeront le vent, ils auront droit, hélas au tsunami d’escalades horribles.

LES ORDURES qui ont assassiné froidement des innocents hier soir dans Paris nous rappellent hélas que c’est TOUS les JOURS que dans les pays arabes, dans le monde, on pleure aussi des gosses démembrés par la guerre... !

GUERRE à la GUERRE !

NE faire que "pleurer" serait se préparer à des torrents de larmes et de cris de désespoir..

Il n’y a pas que DAESH qui veut la FRANCE à genoux..

TERRORISER les PEUPLES..n’est pas que la stratégie de telles sectes de FOUS d’ALLAH

Les intégristes du PROFIT-DIEU sont leurs alliés objectifs.

COMMUNISME ou BARBARIE"

Leoni

Messages : 170
Date d'inscription : 17/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Copas le Dim 15 Nov - 14:23

يقف ألثوار من مدينة دوما مع كل مظلوم ضد كل تطرف و إرهاب و عدوان, تضامن مع باريس –
The revolutionaries of the city of Douma stand with the oppressed against all forms of extremisms , terrorism and aggression, solidarity with Paris

From the city of Douma that suffered terrorisms from all shades, a siege, death and genocide, the revolutionaries of Douma stand with the oppressed against all forms of extremisms , terrorism and aggression

We are free humans and we will stay free humans wherever we stand

Douma

من مدينة ‫#‏دوما‬ و التي تعرضت لإرهاب من كل الأنواع و الحصار و الموت و الإبادة , تقف مع كل مظلوم ضد كل تطرف و إرهاب و عدوان
‫#‏فرنسا‬ ‪#‎Paris‬ ‫#‏باريس‬
نحن أحرار و سنبقى أحرار دائما نعرف أين نقف … ‫#‏الغوطة_الشرقية‬

رسالة تعزية من أهالي مدينة دوما إلى الشعب الفرنسي و إلى الحكومة الفرنسية

مدينة دوما ريف دمشق

14/11/2015

أولا وقبل كل شيء نعرب عن تعازينا الحارة للأسر الفرنسية التي فقدت أعزاء لها.

نحن المدنيين المحاصرين في مدينة دوما في الغوطة الشرقية بريف دمشق ندين التفجيرات الإرهابية المجرمة التي تعرضت لها الجمهورية الفرنسية ونستنكر بأشد عبارات الاستنكار استهداف المدنيين فيها وفي أي مكان آخر في العالم من قبل تنظيم داعش أو أي من الجماعات الإرهابية الأخرى أو إرهاب الدولة الذي تمارسه بعض الحكومات.

ونذكّر بأننا كمدنيين في مدينة دوما نعرف ونلامس بوجع الإرهاب المنظم الذي يمارسه علينا نظام بشار الأسد ونعيش تحت وطئته منذ خمس سنوات وهو يقتل الأطفال والنساء الذين تحولهم طائراته الحربية إلى أشلاء.

ومن موقعنا كمدنيين نعيش في هذه المنطقة المحاصرة والتي تتعرض للإبادة الجماعية لمجرد أنها طالبت بالحرية والديمقراطية وإسقاط الاستبداد نمد أيدينا إلى جميع الشعوب المحبة للسلام والحرية وعلى رأسها الشعب الفرنسي ليكون عونا لنا في الخلاص من إرهاب الأسد الذي كان البؤرة التي ولّدت الإرهاب في المنطقة والعالم لنبني معا عالما أكثر أمنا وتحضراً.

A Letter of Condolence From the People of Douma to the People of France and to the French Government

14/11/2015

Douma City, Damascus country-side

First of all, we would like to express our sincere condolences to all families that have lost family members. we, the civilians of Douma city and living under the siege opposed by Assad Regime, condemn the terrorist attack that hit France yesterday. We condemn strongly targeting civilians in France or in any other countries either by Daech or by other terrorist groups as well as state terrorism carried out by some governments. We would like to remind you that we ,in Douma, have lived and suffered, the organized terrorism of Assad Regime for five years now. Our children have sometimes turned into pieces due to Regime bombs and so have some women and old men. As civilians living in a besieged area and facing a genocide just because we asked for freedom, democracy and to put an end to authoritarianism, we are reaching out firstly to the people of France, and to all peoples who ask for peace and freedom so that we can help each other to put an end to Assad Regime, the cause of the terrorism arising in our country and in this world. We hope that we could help each other to make our World safer and more civilized.

Une lettre de condoléances du Peuple de Douma au Peuple de France et au Gouvernement Français

14/11/2015

La ville de Douma , province de Damas

Tout d’abord, nous voudrions exprimer nos sincères condoléances à toutes les familles qui ont perdu des proches.

Nous, les civils à la ville de Douma qui vivons sous le siège opposé par le régime d’Assad, condamnons l’attaque terroriste qui a frappé la France hier. Nous condamnons fortement que des civils soient ciblés soit en France, soit dans d’autres pays et que ce soit par Daech ou par d’autres groupes terroristes. Nous condamnons aussi le terrorisme d’État effectué par certains gouvernements.

Chers amis français, nous tenons à vous rappeler que, à Douma, nous avons vécu et souffert, le terrorisme organisé par le régime d’Assad depuis cinq ans maintenant. Nos enfants ont parfois explosés en morceaux à cause des bombes du Régime d’Assad ainsi que des femmes et des vieillards. Comme des civils vivants dans une zone assiégée et qui font face à un génocide juste parce que nous avons demandé la liberté, la démocratie et à mettre fin à l’autoritarisme, nous tendons la main tout d’abord au peuple de France, et à tous les peuples qui demandent la paix et la liberté, afin que nous puissions tous ensemble mettre fin au Régime d’Assad, la cause du terrorisme survenant dans notre pays et dans le monde. Nous espérons aussi que nous pourrions nous aider pour rendre notre monde plus sûr et plus civilisé.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Copas le Dim 15 Nov - 14:27


Julien Salingue

Vos guerres, nos morts

Fragments.


Ce sont les nôtres qui sont morts la nuit dernière.

À la terrasse d’un restaurant, dans un bar, dans la rue, dans une salle de concert.

Les nôtres.

Morts parce que des assassins ont décidé de frapper en plein Paris et de tirer dans la foule, avec pour objectif de faire le plus de victimes possible.

11h30. Sarkozy vient de déclarer : « Nous sommes en guerre ».

Pour une fois je suis d’accord avec lui. Ils sont en guerre.


Vous êtes en guerre, vous les Sarkozy, Hollande, Valls, Cameron, Netanyahou, Obama. Vous êtes en guerre, vous et vos alliés politiques, vous et vos amis patrons de multinationales.


Et vous nous avez entrainés là-dedans, sans nous demander notre avis.

Afghanistan, Iraq, Libye, Mali, Syrie… Nous n’avons pas toujours été très nombreux à protester. Nous n’avons pas suffisamment réussi à convaincre que ces expéditions militaires ne feraient qu’apporter toujours plus d’instabilité, de violences, de tragédies.

Là-bas, et ici.

Car la guerre n’a pas commencé hier soir. Et elle n’avait pas commencé en janvier lors des tueries de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher. Elle avait commencé bien avant.

En janvier, j’écrivais ce qui suit :

L’une des causes de la sidération qui a touché de larges secteurs de la population, y compris les cercles militants, est la (re-)découverte de cette vérité : oui, la France est en guerre. Une guerre qui ne dit pas toujours son nom, une guerre dont on discute peu dans les assemblées, dans les médias et plus généralement dans l’espace public, une guerre contre des ennemis pas toujours bien identifiés, une guerre asymétrique, mais une guerre tout de même. Les récentes tueries l’ont rappelé de manière brutale à qui l’ignorait, refusait de le voir ou l’avait oublié : la France est en guerre, la guerre fait des morts, et les morts ne se comptent pas toujours chez l’adversaire.

Contre qui la France est-elle en guerre ? Selon les discours et les périodes, contre le « terrorisme international », contre le « jihadisme », contre la « barbarie intégriste », etc. Ce texte n’a pas vocation à discuter de ces dénominations imprécises, des généralisations abusives qu’elles impliquent et des paradoxes qu’elles sous-tendent (alliances à géométrie variable, soutien à des régimes dont les politiques favorisent le développement des courants « jihadistes », participation à des interventions militaires qui renforcent ces courants, etc.). Il s’agit plutôt de souligner que la France a, en réalité, emboîté le pas aux États-Unis de George W. Bush dès septembre 2001 (guerre en Afghanistan, législation « antiterroriste ») et fait sienne, sans toutefois le dire, la rhétorique et la politique du « choc de civilisation ».

Voilà près de 14 ans que la France était en guerre sans l’assumer.

Aucune raison de modifier une ligne de cet extrait. Et dire cela, ce n’est pas manquer de respect aux victimes ou à leurs proches.

L’émotion, l’indignation et la douleur sont évidemment légitimes. Et les assassins qui ont bousillé des centaines, des milliers de vies hier soir, sont inexcusables.

12h. Daech vient de revendiquer. Évidemment. Eux aussi, ils sont en guerre.

D’après l’AFP, citant un témoin présent au Bataclan, l’un des assaillants aurait crié : « C’est la faute de Hollande, c’est la faute de votre président, il n’a pas à intervenir en Syrie ».

On peut fermer les yeux et se boucher les oreilles. Et se laisser enfumer par la rhétorique dépolitisante du « terrorisme aveugle », forcément inexplicable.

Mais les assassins de Paris ne sont pas des pauvres types irresponsables, « fous » ou manipulés par je-ne-sais-quels-services-secrets. On en saura plus dans les heures et les jours qui viennent, mais nul doute qu’ils auront un profil et un discours à peu près similaires à celui des Kouachi et de Coulibaly, à propos desquels, toujours en janvier, j’avais écrit ça :

Les tueurs ont un discours (voir leurs interviews et vidéos, dans lesquelles ils parlent de la Syrie, de l’Iraq, des offenses faites aux musulmans en France et dans le monde, etc.) ; un corpus théorique (voir notamment l'article publié par Mediapart) ; des références organisationnelles (État islamique, al-Qaeda dans la péninsule arabique).

(…) Ils se pensent, rationnellement, en guerre contre une certaine France, et ils se considèrent, rationnellement, en situation de légitime défense. En témoigne cette déclaration de Coulibaly dans sa vidéo posthume : « Vous attaquez le Califat, vous attaquez l’État islamique, on vous attaque. Vous ne pouvez pas attaquer et ne rien avoir en retour ».

Oui, Daech fait de la politique. Ce sont des assassins, mais ils font de la politique.

Et hier soir ils ont frappé fort, très fort.

Aveuglément ? Oui et non.

Oui, parce qu’ils s’en sont pris à des gens qui ne sont pas directement impliqués dans cette guerre, des gens dont le seul crime était d’être là, des gens qui auraient pu être ailleurs et être encore parmi nous aujourd’hui.

Non, parce que frapper de la sorte, c’est lancer un message : « Votre pays est en guerre contre nous, et tant que cette guerre durera, aucun d’entre vous ne sera en sécurité ».

Ils font de la politique. Détestable, mais de la politique.

Nous vivons dans un monde en guerre. La Russie, la France et les États-Unis bombardent la Syrie. L’Arabie Saoudite bombarde le Yémen. Les « opérations » françaises se poursuivent au Mali. Obama a annoncé que ses troupes ne quitteraient pas l’Afghanistan.

D’après le Haut Commissariat aux Réfugiés, il n’y a jamais eu autant de réfugiés et déplacés qu’aujourd’hui, et il n’y a aucune raison que les choses s’améliorent.

Le bilan, à l’heure actuelle, est de 128 morts. 128 morts de trop.

Le 13 novembre 2015, 128 morts.

128, c’est beaucoup. C’est effrayant.

C’est presque autant que la moyenne quotidienne des morts en Syrie depuis mars 2011.

Presque autant que la moyenne quotidienne, oui : 250.000 morts depuis mars 2011, ça fait presque 4500 morts par mois, soit près de 150 morts par jour.

Avis au prochain qui nous expliquera qu’il ne comprend pas pourquoi les Syriens fuient vers l’Europe : depuis plus de 4 ans et demi, c’est le 13 novembre tous les jours en Syrie. Et c’est votre nouvel allié Assad qui en porte la responsabilité première, en ayant réprimé sauvagement un soulèvement alors pacifique.  

Nous vivons dans un monde en guerre. Et cela permet à certains de faire des affaires.




La France se félicite de vendre ses machines de guerre à l’Égypte. La France se félicite de vendre ses machines de guerre à l’Arabie Saoudite. La France se félicite de vendre ses machines de guerre aux Émirats arabes unis.

Mais la France s’étonne, s’indigne, s’insurge d’être elle aussi ciblée.

Hypocrisie. Lâcheté. Mensonge.  

Les chiens sont lâchés. Leurs babines écument.



Il va falloir tenir bon.

Retour au mois de janvier :

Toute réponse guerrière, sécuritaire, stigmatisante ou aveugle aux réalités économiques, politiques et sociales de la France de 2015 est non seulement condamnée à échouer mais, qui plus est, un pas supplémentaire vers les tueries de demain.

Nous y sommes. Demain, c’était hier soir.

13h. Cambadélis annonce que « la France en guerre vient de subir une épreuve de guerre ».

Ils disent et ils répètent que la France est en guerre. Mais quand ils disent ça, c’est pour dire « nous sommes en guerre ». Un « nous » dans lequel il voudrait nous impliquer.

Non. 14 ans de votre guerre n’ont apporté, aux quatre coins du monde, que toujours plus de violences, de tragédies, et de nouvelles guerres.

Si l’Iraq n’avait pas été rasé, Daech n’existerait pas.

Paul Valéry disait que « la guerre est un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas ».

Il avait raison. Ce sont toujours les mêmes qui trinquent

Et si on veut que tout ça s’arrête, il va falloir, une fois le choc passé, tout faire pour mettre un terme à cette fuite en avant vers la barbarie généralisée.

Il n’est pas trop tard. Il est encore temps de passer à autre chose. Radicalement.

En refusant l’injonction « avec nous, ou avec les terroristes ».

En refusant les appels à l’unité avec les bourreaux et les fauteurs de guerres qui construisent chaque jour un monde plus barbare.

En refusant leur monde fondé sur l’exploitation, le vol, la violence, l’injustice, les inégalités, la mise en concurrence de ceux qui devraient s’unir.

Se battre pour un autre monde, qui est non seulement possible, mais plus que jamais nécessaire.

Garder le cap et ne rien concéder sous la pression de l’émotion ou de la sidération.

Tu pourras me taxer d’angélisme si tu veux. Mais mon angélisme n’a jamais tué personne. Contrairement à ton « pragmatisme ».  

Il est plus que jamais temps de « résister à l’irrésistible ». Sinon on va tous y passer.

Alors, non, Cambadélis. Non, Sarkozy. Non, Hollande. « Nous » ne sommes pas en guerre.

Ce n’est pas ma guerre, ce n’est pas notre guerre. C’est votre guerre.

Et une fois de plus, ce sont nos morts. Comme à Madrid en 2004, comme à Londres en 2005, comme en Égypte il y a quinze jours, comme à Beyrouth cette semaine.

Et comme partout où vous semez la terreur.

Vos guerres, nos morts.

Vos guerres, no more.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Leoni le Dim 15 Nov - 17:01

Le but de l'impérialisme américain est son projet de GMO, Grand Moyen Orient, qui passe par la destruction de la République arabe syrienne.

L'Etat islamique est une construction de l'impérialisme, armé et financé par lui, via l'Arabie Saoudite et le Qatar,

les discours de l'OTAN ne servent qu'à justifier l'analyse qui consiste à prétendre que la coalition militaire emmenée par les Américains ne serait pas impliquée dans les actions menées par les terroristes djihadistes car ils seraient leurs ennemis, de manière à ce qu'ensemble ils puissent poursuivre leur guerre contre la Syrie jusqu'à ce qu'ils atteignent leur véritable objectif, le renversement du régime en place que revendiquent Obama, Erdogan, Nettanyahu, Hollande, l'Arabie saoudite, le Qatar.......mais aussi le NPA, Copas en tête!

Qui peut croire qu'une coalition militaire mondiale est incapable d'écraser Daesch ? Qui a donc intérêt à ce que Daesch puisse continuer ses aventures sanguinaires ?

"La barbarie impérialiste et la barbarie islamiste se nourrissent mutuellement.". non, l'impérialisme américain a créé L'Etat islamique (dont les théoriciens venus d'Al Qaïda expliquent qu'il faut laisser l'Amérique...trop loin et se concentrer sur l'Europe...juste à côté) qui doit servir ses intérêts, tout comme l'OTAN.

"La seule réponse aux guerres et au terrorisme". En fait, les guerres et le terrorisme ont les mêmes fournisseurs d'armes, les mêmes banquiers, les mêmes commanditaires !

"ce système capitaliste qui engendre la barbarie". En réalité, la barbarie c'est le système capitaliste à son stade ultime. Pourquoi les séparer ? Parce qu'il faudrait vaincre la barbarie et assurer la pérennité du système capitaliste, cela tombe bien c'est la préoccupation de l'oligarchie financière d'assurer sa survie et c'est la raison pour laquelle elle a engendré ces barbares, ses alliés et non ses ennemis.

"Pour mettre fin au terrorisme, il faut mettre fin aux guerres impérialistes". Non, il faut mettre fin au système capitaliste et à ses institutions sans lesquelles la classe dominante serait dépossédée des moyens politiques, financiers, matériels et militaires pour enfanter nombre de guerres.

Leoni

Messages : 170
Date d'inscription : 17/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Copas le Dim 15 Nov - 17:43

Leoni a écrit:Le but de l'impérialisme américain est son projet de GMO, Grand Moyen Orient, qui passe par la destruction de la République arabe syrienne.

L'Etat islamique est une construction de l'impérialisme, armé et financé par lui, via l'Arabie Saoudite et le Qatar,

les discours de l'OTAN ne servent qu'à justifier l'analyse qui consiste à prétendre que la coalition militaire emmenée par les Américains ne serait pas impliquée dans les actions menées par les terroristes djihadistes car ils seraient leurs ennemis, de manière à ce qu'ensemble ils puissent poursuivre leur guerre contre la Syrie jusqu'à ce qu'ils atteignent leur véritable objectif, le renversement du régime en place que revendiquent Obama, Erdogan, Nettanyahu, Hollande, l'Arabie saoudite, le Qatar.......mais aussi le NPA, Copas en tête!
.

Tu ne trouveras nulle part dans mes dires et mes actes un quelconque soutien à l'impérialisme US, à Daesh, à la Russie, etc...

Léoni continue de mentir pour salir et fuir une analyse concrète des faits réels.

Léoni ne veut surtout pas parler de l'impérialisme tête de gondole en Syrie qui agresse et occupe la Syrie, sous le regard placide des USA et de la France, passe des accords avec l'armée sioniste, soutient un régime fantoche qui a tous les traits de celui de Thieux au Vietnam du sud dans les années 60 et 70, pas de base sociale sauf les copains des coquins et l'appareil militaire , corruptions, fascismes, exécutions, 200 000 morts, plus de la moitié de la population sur les routes, tout ça pour dire qu'il nous fait bien rigoler avec sa défense du camp impérialiste russe vomit par les syriens.


Qui peut croire qu'une coalition militaire mondiale est incapable d'écraser Daesch ? Qui a donc intérêt à ce que Daesch puisse continuer ses aventures sanguinaires ?

Tu l'as ta coalition impérialiste en plein brigandage : Russie, USA, France, Israel, Turquie, Iran, Hezboll, etc....

"La barbarie impérialiste et la barbarie islamiste se nourrissent mutuellement.". non, l'impérialisme américain a créé L'Etat islamique (dont les théoriciens venus d'Al Qaïda expliquent qu'il faut laisser l'Amérique...trop loin et se concentrer sur l'Europe...juste à côté) qui doit servir ses intérêts, tout comme l'OTAN.

Pour l'instant tu te tais sur les agressions impérialistes que subit la Syrie en faisant biscotte sur les plus gros massacreurs impérialistes actuels, les bouchers du gouvernement russe qui nourrissent tout autant des tueurs djihadistes, les troupes du hezbollah à tes dires sont des ramasseurs de pâquerettes, les troupes iraniennes qui viennent de s’illustrer dans des massacres de syriens, etc....

Tu cherches un camp qui serait bon en te jetant dans les bras de l'impérialisme le plus meurtrier en Syrie. Tu n'as jamais un mot sur les massacres et les villes rasées en Syrie...

C'est d'abord en étant solidaire du peuple syrien et des idéaux de son soulèvement que la solidarité doit se construire. Cela n'a rien à voir avec le soutien à des djihadistes de quelque camps que ce soit ni être avocat des impérialistes russes qui occupent concretement une partie de la Syrie et écrasent sous les bombes les régions les plus peuplées.



"La seule réponse aux guerres et au terrorisme". En fait, les guerres et le terrorisme ont les mêmes fournisseurs d'armes, les mêmes banquiers, les mêmes commanditaires !


Daesh a le bec moins fin que toi tu vois, car l'essentiel de leurs gros canons ils l'ont pris sur l'armée irakienne et l'armée syrienne.
Ils peuvent ainsi utiliser des T72 sortis de sous la bâche en Syrie, et des blindés US à la peinture fraiche en Irak. Tu connaitrais la moitié des faits du centième de ce qui est nécessaire que tu le saurais

Les marchands de canons ?

.... oui dans l'ordre, les USA (dont l'Irak est devenu un très bon client) , suivis de près par la Russie (dont Assad est un très très gros client) , puis beaucoup plus loin Chine , France, GB....

Tu as donc là tes marchands de canons mais comme les soces-dems de 1914-1918, on t'entends crier "ah non pas la Russie, ah non pas la France, ah non pas le Reich, eux ne sont pas des impérialistes...." au nom des mêmes arguments frelatés.

"Pour mettre fin au terrorisme, il faut mettre fin aux guerres impérialistes". Non, il faut mettre fin au système capitaliste et à ses institutions sans lesquelles la classe dominante serait dépossédée des moyens politiques, financiers, matériels et militaires pour enfanter nombre de guerres


Nous seront d'accord avec cette conclusion .

Mais questions subsidiaires :

1) pourquoi ne luttes-tu pas aussi contre l'impérialisme russe quand il attaque d'autres pays ?
remarques qu'on ne t'a pas vu non plus dans les batailles contre l'impérialisme US....

2) La lutte contre l'impérialisme ne se conçoit que dans le cadre de la lutte des classes, c'est à dire le soutien aux prolétariats soulevés et en combat
remarque qu'on ne t'a jamais vu dans ces combats là....
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Leoni le Dim 15 Nov - 17:56

"Les russes interviennent pour garder un contrôle sur la méditerranée que les occidentaux leur interdiraient si le régime syrien tombait. Certes c' est un des régimes les plus brutaux mais s'il tue c'est dans une logique de survie; acculés contre le mur ils se défendront jusqu'à leur dernier souffle car ils savent qu'en face il est impossible de faire la paix avec le Quatar ou l'AS qui financent des idéologies meurtrières qui nient toutes différences, ceux qui ne sont pas sunnites savent que s'ils se rendent ils ont beaucoup à perdre. Le régime défend encore deux tiers de la population syrienne cela ne vous interpelle pas?"

Leoni

Messages : 170
Date d'inscription : 17/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Copas le Dim 15 Nov - 18:26

Leoni a écrit:"Les russes interviennent pour garder un contrôle sur la méditerranée que les occidentaux leur interdiraient si le régime syrien tombait. Certes c' est un des régimes les plus brutaux mais s'il tue c'est dans une logique de survie; acculés contre le mur ils se défendront jusqu'à leur dernier souffle car ils savent qu'en face il est impossible de faire la paix avec le Quatar ou l'AS qui financent des idéologies meurtrières qui nient toutes différences, ceux qui ne sont pas sunnites savent que s'ils se rendent ils ont beaucoup à perdre. Le régime défend encore deux tiers de la population syrienne cela ne vous interpelle pas?"

Allez hop, nouveau spam sur 2 fils différends....

Quand on défends l'impérialisme russe on ne compte pas.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Leoni le Dim 15 Nov - 20:32

Quand tu auras compris que la Russie n'a rien d'un pays impérialiste (voir plus haut), on aura fait un grand pas !

Leoni

Messages : 170
Date d'inscription : 17/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Copas le Dim 15 Nov - 22:34

Leoni a écrit:Quand tu auras compris que la Russie n'a rien d'un pays impérialiste (voir plus haut), on aura fait un grand pas !

Les 5 conditions définissant l'impérialisme suivant Lénine (le journaliste bourgeois suivant Léoni) :

Mais les définitions trop courtes, bien que commodes parce que résumant l'essentiel, sont cependant insuffisantes, si l'on veut en dégager des traits fort importants de ce phénomène que nous voulons définir. Aussi, sans oublier ce qu'il y a de conventionnel et de relatif dans toutes les définitions en général, qui ne peuvent jamais embrasser les liens multiples d'un phénomène dans l'intégralité de son développement, devons-nous donner de l'impérialisme une définition englobant les cinq caractères fondamentaux suivants :

1) concentration de la production et du capital parvenue à un degré de développement si élevé qu'elle a créé les monopoles, dont le rôle est décisif dans la vie économique;

2) fusion du capital bancaire et du capital industriel, et création, sur la base de ce "capital financier", d'une oligarchie financière;

3) l'exportation des capitaux, à la différence de l'exportation des marchandises, prend une importance toute particulière;

4) formation d'unions internationales monopolistes de capitalistes se partageant le monde,

5) fin du partage territorial du globe entre les plus grandes puissances capitalistes.

L'impérialisme est le capitalisme arrivé à un stade de développement où s'est affirmée la domination des monopoles et du capital financiers, où l'exportation des capitaux a acquis une importance de premier plan, où le partage du monde a commencé entre les trusts internationaux et où s'est achevé le partage de tout le territoire du globe entre les plus grands pays capitalistes.

La Russie (et la Chine) remplit les 4 premières caractéristiques de façon presque "biblique".

La 5eme est fausse mais est un diagnostic, celui d'indiquer que le partage entre puissances capitalistes est terminé. la disparition de la Roumanie et de l'empire austro-hongrois comme puissances impérialistes fut un fait qui infirma ce diagnostic, et l'apparition de la Chine comme puissance impérialiste (remplissant toutes les conditions de Lénine) et le retour de la Russie comme état impérialiste infirment le diagnostic de fin du partage du monde, d'ailleurs ce partage du monde n'a jamais cessé d'être remodelé.

Donc clairement la Russie est un état impérialiste qui se comporte comme tel et en a tous les travers classiques, comme les USA ou la France, brigandage, extorsions de fond, menaces, etc, pour rentabiliser continuer une accumulation capitaliste hors de ses frontières.

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Leoni le Lun 16 Nov - 10:44

Lénine définit l'impérialisme au sens global du terme, pas de chaque pays en particulier !! D'ailleurs, quand ça t'arrange, tu évacues l'une des conditions, le partage du monde, qui pourtant reste le même, contrairement à ce que tu racontes ! (USA, GB, France, Allemagne, Italie et Japon dans la foulée).
La Chine est un Etat bureaucratique, tout le démontre, et son angoisse d'un "1991 russe" en est bien la preuve flagrante !
Quant à la Russie, aucune classe bourgeoise reconstituée, oligarques dépendant des principaux impérialismes déjà constitués, politique essentiellement défensive, y compris en Syrie par rapports à ses bases militaires, son accès à la Méditerranée, la menace de Daesch......

Et d'un point de vue marxiste, économie capitaliste globalement stagnante depuis les années 70, en crise irrémédiable, confrontée à la baisse tendancielle du taux de profit....impossibilité absolue de nouveaux pays impérialistes à moins d'une troisième guerre mondiale!

Leoni

Messages : 170
Date d'inscription : 17/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Copas le Lun 16 Nov - 23:00

Leoni a écrit:Lénine définit l'impérialisme au sens global du terme, pas de chaque pays en particulier !! D'ailleurs, quand ça t'arrange, tu évacues l'une des conditions, le partage du monde, qui pourtant reste le même, contrairement à ce que tu racontes ! (USA, GB, France, Allemagne, Italie et Japon dans la foulée).

Mmmmmm, les révolutionnaires considéraient l'empire austro-hongrois et la Roumanie comme impérialistes et ces deux puissances ont disparu comme états impérialistes APRES l'écriture du livre de Lénine, donc oui le partage change, et oui le constat de Lénine en 1916 est faux .

C'est une réalité impossible à contourner,  les états impérialistes naissent et meurent dans la bataille permanente du capital et ses appareils d'état.

Le point 5 de lénine ne renvoie pas à une définition mais à ce qu'il pense à ce moment là, d'un constat erroné, pas d'une définition. De la même façon que ton icône Trotsky estime en 1938 que les forces productives ont cessé de progressé dans le monde on sait maintenant que :

1) soit Léon s'est trompé lourdement en partant d'une mauvaise appréciation de la situation
2) soit il parlait d'un moment ou d'une période.

Sauf pour les "bizarres" qui disent que les forces productives ont cessé de progresser depuis 1938 parce que leur jésus l'a dit à un moment donné, l'analyse la plus simple démontre l'inverse et de très loin.

Les appréciations des révolutionnaires sont des fois erronées, là ce sont pour l"un et l'autre des estimations d'une situation qui ont été infirmées par la suite, mais par contre, les questions d'analyse et de compréhension de processus sont autres choses.

Les appréciations du moment ne renvoient pas exactement à l'analyse d'un stade de sociétés.

Les 4 premiers points de Lénine renvoient donc à l'analyse d'un phénomène qu'il nomme le stade suprême du capitalisme, l'impérialisme qui s'identifie massivement dans une série de pays, Russie,  Chine, USA, France, Grande-Bretagne, etc, et qui est constamment en mouvement, en alliances, en concurrences, en domination des autres états.

Il ne sépare pas le stade de l'impérialisme comme stade global, quand on le suit dans son raisonnement d'avec les états sous-jacents.
Quand ils procède à une analyse sommaire des impérialismes allemands et anglais, par des chiffres et des phénomènes de concentration, ce sont bien les sous-jacents des états impérialistes dont il parle.

Des états qui remplissent les conditions qu'il porte à la définition de l'impérialisme sont des états impérialistes, la Russie et la Chine sont bien des états impérialistes, et, quand c'est nécessaire et si ils le peuvent, ils projettent des moyens militaires contre d'autres états plus faibles .
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Leoni le Mar 17 Nov - 10:23

Non justement, d'après les différents points de cette analyse, la Russie et la Chine ne peuvent pas être considérés comme des pays impérialistes....et pourquoi donc combattre pour la révolution si les forces productives continuent de croître alors que Marx, Lénine, Trotsky expliquent que "jamais une société ne disparaît tant qu'elle est capable de développer les forces productives" !
Tu te plantes complètement sur les forces productives oubliant l'élément essentiel de la valeur d'usage !

Leoni

Messages : 170
Date d'inscription : 17/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Copas le Mer 18 Nov - 22:36

Ce qu'est l'impérialisme et ses mécanisme au travers d'un exemple :

Mauritanie: la SNIM inaugure son nouveau complexe minier à Zouerate
http://www.pointschauds.info/fr/2015/11/17/mauritanie-la-snim-inaugure-son-nouveau-complexe-minier-a-zouerate/

17 nov 2015

La Société nationale des industries minières (SNIM) de Mauritanie inaugure le 17 novembre 2015, un nouveau complexe minier. Il se trouve sur son site de Zouerate au nord du pays. Il s’agit de l’extension de la mine de fer qu’exploite la SNIM depuis 1984.

Construction d’une usine d’enrichissement et d’une centrale électrique de 125 mégawatts, réfection du chemin de fer Zouerate -Nouadhibou, d’où est exporté le fer, jamais la Mauritanie n’avait connu un projet industriel d’une telle envergure.

Pour soutenir son investissement, la SNIM s’est associée à des bailleurs, comme l’Agence française de développement, la Banque africaine de développement, la Banque européenne d’investissement, mais aussi à des banques privées comme la Société Générale et BNP Paribas.

Dès l’année prochaine, le projet Guelb II doit produire 2 millions de tonnes de fer. Inaugurer ce nouveau complexe peut paraître saugrenu, alors que le minerai se porte mal, il a perdu 60% de sa valeur cette année, mais la SNIM assure qu’elle veut être prête lorsque les cours repartiront. Guelb II pourra alors tourner à plein régime et produire 4,5 millions de tonnes de fer supplémentaires chaque année.

Les mineurs eux, sont moins convaincus. En mars, les ouvriers ont mené la plus longue grève de l’histoire de la mine : deux mois, pour obtenir une augmentation de salaire. Requête refusée par la SNIM qui prétendait alors que la valeur du fer était trop basse pour soutenir des dépenses supplémentaires.

Un exemple pour notre "bizarre" qui a des problèmes graves de compréhension des textes...

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Leoni le Jeu 19 Nov - 10:26

C"est beau de confondre la forme et le fond, c'est beau de ne pas répondre au principe fondamental dégagé par Marx, puis Lénine et Trotsky, c'est beau cette incapacité à distinguer l'impérialisme, stade suprême du capitalisme, "réaction sur toute la ligne", et pays impérialistes pris un à un, pays capitalistes non impérialistes, pays dominés économiquement, Etats bureaucratiques....... AH, quand on est binaire et borné et que l'insulte est son mode privilégié d'expression !!
Un siècle plus tard, le malheureux Copas est malgré tout heureux de nous citer un exemple de fusion entre capital industriel et capital financier qui ne prouve.....rien !

Leoni

Messages : 170
Date d'inscription : 17/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Copas le Jeu 19 Nov - 11:22

Leoni a écrit: C"est beau de confondre la forme et le fond, c'est beau de ne pas répondre au principe fondamental dégagé par Marx, puis Lénine et Trotsky, c'est beau cette incapacité à distinguer l'impérialisme, stade suprême du capitalisme, "réaction sur toute la ligne", et pays impérialistes pris un à un, pays capitalistes non impérialistes, pays dominés économiquement, Etats bureaucratiques....... AH, quand on est binaire et borné et que l'insulte est son mode privilégié d'expression !!
Un siècle plus tard, le malheureux Copas est malgré tout heureux de nous citer un exemple de fusion entre capital industriel et capital financier qui ne prouve.....rien !

Tout les positions des révolutionnaires ne conçoivent pas l'impérialisme comme système sans mécaniquement des états impérialistes qui remplissent les mêmes définitions.
Pour léoni pas de rapport... Impressionnant...

Il aurait lu lénine ce qu'il ne fait toujours pas; il comprendrai ce qu'est l'impérialisme et les états impérialistes comme appareils d'état chargés de protéger leurs rapines, leurs pillages, leurs possessions hors des frontières. Je cite Lénine car notre protecteur des crimes de l'impérialisme russe se prétends de lénine, trotsky, etc qu'il vénère comme des icônes sans jamais avoir pris la peine de les lire.

Au travers de l'exemple fourni, l'ouverture d'une mine en Mauritanie, c'est derrière aussi de comprendre que cet état est dans le champ menaçant de l'armée française pour garantir ces "bons" investissements adossés aux banques françaises impérialistes qui dominent le capital industriel et extractiviste.

Le stade suprême qu'est l'impérialisme ne se conçoit pas sans des appareils d'état qui l'organisent , sauf chez Léoni....

C'est comme ça que ça marche et quand Lénine parle d'un stade du capitalisme, l'impérialisme, il décrit bien des états établissant ce stade (et il décrit cela), et ils ne parle  pas de l'exportation des capitaux pour rien... donc des états.

Mais quand on ne dénonce toujours pas, comme Léoni, après des années de domination, puis maintenant une intervention massive de l'impérialisme russe contre le peuple syrien pour protéger les intérets de son lobby militao-industriel, le service de la dette syrien, une base militaire en eau profonde en Méditerranée , à coups de massacres, de napalmages maintenant, de villes écrasées par les bombes et d'une nouvelle exode gigantesque, c'est sur on ne voit rien.... hein.

Actuellement se met en place une sainte alliance de toutes les puissances impérialistes en Syrie, et notre vaillant "bizarre" ne dit toujours rien.... Ce sont pourtant là des travaux pratiques sur ce qu'est l'impérialisme, ses déchirements et ses alliances, ententes...

Chhhhuuuuuutttttt...

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Leoni le Jeu 19 Nov - 12:37

"Pour léoni pas de rapport... Impressionnant..."

Tu as lu ça où ?? Bien sûr qu'il y a u rapport, en même temps, ça se distingue ( ce que ne peut pas faire quelqu'un ne maîtrisant pas le raisonnement dialectique!).
Je dis que la Russie est un capitalisme essentiellement mafieux et compradore ( oligarques dépendant de tel ou tel impérialisme, pas de véritable classe bourgeoise...), alors qu'ellel rejoigne la coalition mondiale tout en protégeant ses propres intérêts.....quel est le problème !!!

Leoni

Messages : 170
Date d'inscription : 17/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Copas le Jeu 19 Nov - 15:16

Leoni a écrit:"Pour léoni pas de rapport... Impressionnant..."

Tu as lu ça où ?? Bien sûr qu'il y a u rapport, en même temps, ça se distingue  ( ce que ne peut pas faire quelqu'un ne maîtrisant pas le raisonnement dialectique!).

Ca s'articule, il n'existe pas de stade impérialiste sans puissance impérialiste.
L'impérialisme se distingue par la création de puissants conglomérats industriels
Il se distingue par la fusion du capital financier et du capital industriel
Il se distingue par l'exportation du capital pour obtenir un meilleur rendement à l'étranger en créant des usines, des banques, des commerces, en possédant la dette ailleurs, en déployant des moyens de toutes sortes, y compris militaires pour dominer les sociétés qu'il exploite;
L'impérialisme russe possède la dette syrienne, son complexe militaro-industriel vends pour plus de 10% des armes qu'il vends dans le monde au régime fantoche de Assad, alors que les ventes d'armes de la Russie talonnent les ventes US. Ainsi le régime syrien a acheté presque 10 000 blindés, dont 2 à 3000 récents (ceux qui cassent les villes), des centaines d'avions et hélicos, des canons, des missiles, etc, pour des sommes colossales, ... Ce qui n'a pas empêché le régime syrien ne tenant que par le soutien de l'impérialisme russe de se décomposé en écrasant le peuple syrien .

La présence russe comme nous l'avons vu précédemment ne fait rien d'autres que ce que font les impérialismes US et français quand ils attaquent d'autres pays en prétextant de l'islamisme, et hier de la lutte contre le communisme. C'est de l'impérialisme. Avec ses crimes que léoni ne condamne toujours pas dans ses crimes même en utilisant un autre mot qu'impérialisme...

La dialectique ne permet pas de traiter un pays impérialiste de non impérialiste, ça c'est de la filouterie.

Leoni a écrit:Je dis que la Russie est un capitalisme essentiellement mafieux et compradore ( oligarques dépendant de tel ou tel impérialisme, pas de véritable classe bourgeoise...), alors qu'ellel rejoigne la coalition mondiale tout en protégeant ses propres intérêts.....quel est le problème !!!

Pour Léoni un capitalisme maffieux c'est pas vraiment un capitalisme... Mais le capitalisme est toujours maffieux il faut se renseigner. *
Après il nous dit que c'est un capitalisme compradore voulant indiquer par là peut-être que le capitalisme russe est dépendant de puissances extérieures...
Quel est le pays le plus dépendant de l'extérieur, l'Italie ou la Russie ???

Rien que poser la question annihile les travers de léoni...

Après il nous ressort un argument stupéfiant, déjà avancé, la Russie ne serait pas impérialiste passequeu elle défendrait ses intérets en Syrie...

Et les impérialistes US, français, quand ils interviennent dans d'autres pays, c'est pour le plaisir de cueillir des pâquerettes ou pour leurs intérets ?

Je crois Léoni que tu devrais revenir sur tout cela et faire amende honorable...

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crimes impérialistes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum