Leurs crimes: Jane Seberg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Leurs crimes: Jane Seberg

Message  Roseau le Lun 13 Oct - 16:44

Leurs crimes: Jane Seberg

http://histoireetsociete.wordpress.com/2014/10/13/leurs-crimes-jane-seberg/

Dès l’âge de 14 ans, elle adhère à la NAACP (National Association for the Advancement of Colored People). En 1967, de violentes émeutes raciales éclatent à Watts près de Los Angeles et font écho dans la conscience politique de Jean.

À la fin des années 1960, elle utilise sa célébrité pour des causes politiques, comme celles des Amérindiens et des Black Panthers3. Elle a un temps une liaison avec le militant des Black Panthers et président de l’Organisation de l’unité afro-américaine, Hakim Abdullah Jamal, qui abandonne femme et enfants pour suivre Seberg à Paris. Son engagement notamment financier avec le Black Panthers entraine le FBI à la mettre sur écoute et à la surveiller, dans le cadre du COINTELPRO et de l’Opération CHAOS4. Ainsi que le montrent certains documents du FBI qui ont été publiés.
.
Le troisième mari de Seberg était le réalisateur Dennis Berry. Le père de Dennis, John Berry, lui aussi réalisateur, était un communiste, membre éminent de la communauté des Américains exilés du maccarthysme à Paris. Tout cela avait éveillé l’intérêt des nombreuses organisations de renseignement américaines de cette période de la guerre froide.

En 1972, elle épouse en troisièmes noces, après de nombreuses liaisons, Dennis Berry, réalisateur et fils de John Berry. Elle devient dépendante à l’alcool et aux médicaments. Son divorce avec Berry n’ayant pas encore été prononcé, le mariage qu’elle contracte avec Ahmed Hasni, en 1978, n’a pas de force légale.ean Seberg connaît des problèmes d’alcoolisme. Elle fait plusieurs tentatives de suicide aux dates anniversaires de la perte de sa fille.

.Elle rencontre bientôt un homme d’un tout autre calibre en la personne de Romain Gary célèbre écrivain international. Ils vivent ensemble une belle histoire d’amour et après la naissance de leur premier enfant Diego ils se marient le 16 octobre 1963.

Tout en continuant à tourner des films inégaux, jean Seberg intensifie ses actions et ses engagements notamment en faveur des Black panthers.

Elle soutient également la cause des Indiens d’Amérique victimes, selon elle, d’un pays qui s’enfonce dans le capitalisme en oubliant ses racines.

Mise à l’index par l’industrie du cinéma, c’est bientôt le F.B.I qui décide de surveiller de très près la jeune militante.

Filatures,intimidations,écoutes téléphoniques, rien ne lui est épargné.

Le comble semble atteint lorsque, enceinte de son second enfant, la rumeur prétend que le bébé est le fruit de ses amours avec un leader des « Black panthers ».

Durant l’été 1970, alors qu’elle est enceinte de sept mois et en train de divorcer de son deuxième mari Romain Gary, la chroniqueuse mondaine du Los Angeles Times révèle (sans citer son nom mais sans ambiguïté sur l’identité de l’actrice visée) sa grossesse et sa proximité avec les Black Panthers8. Un agent du FBI avait reçu de J. Edgar Hoover l’autorisation de donner de manière anonyme ces informations à la presse : il est donc très probable que le FBI soit responsable de cette divulgation, sans que la chroniqueuse ou le LA Times en aient forcément eu conscience. Des rapports du FBI appuyant ce fait ont été publiés. Jean Seberg tente de se suicider quelques jours avant la naissance, le 23 août, de sa fille, Nina, qui meurt deux jours plus tard. Pour protéger son ancienne compagne, Gary, dans un texte retentissant, dénonce la presse à scandale et affirme que l’enfant était bien de lui.

Cette fois Jean Seberg craque. Déstabilisée, elle tombe gravement malade et accouche d’un bébé prématuré, une petite fille qui ne survit que quelques heures.

Scandalisée, Jean Seberg, décide de porter son enfant en terre dans un cercueil de verre transparent pour que les photographes puissent voir la couleur blanche de la peau de son enfant.

Après cette tragédie,les choses ne seront plus les mêmes pour l’actrice qui sombre dans une grave dépression. Ses amis s’éloignent et même ceux qu’elles a soutenus ne la suivent plus, on la juge encombrante, gênante. Son couple ne survit pas et malgré les liens forts qui l’unissent a Romain Gary,le couple divorce.

Le 30 août 1979, elle fut portée disparue et son corps fut retrouvé dix jours plus tard10, enroulé dans une couverture à l’arrière de sa voiture dans le XVIe arrondissement de Paris, près de son domicile. On trouva dans sa main un mot d’adieu11. Le rapport de police indique qu’elle a succombé à une surdose massive de barbituriques mais aussi d’alcool (8,2 g par litre de sang) et conclut au suicide au terme de l’enquête mais tout le monde à commencer par Romain Gary dénonce un crime déguisé en suicide

Pour Romain Gary qui a bien connu la jeune femme et a conservé avec elle jusqu’à la fin de sa vie des liens étroits,la vérité est ailleurs.

Pour l’ancien mari de jean , cette mort n’est pas un suicide, il accuse clairement le F.B.I d’avoir éliminé Jean Seberg supposée être un important support financier des Black panthers.

Elle est enterrée au cimetière du Montparnasse.

Son second mari Romain Gary, père de son fils Alexandre Diego, se suicida un an après la mort de Jean. Dans la lettre qu’il laissa, il écrivit : « aucun rapport avec Jean Seberg

Ecoutez les émissions de "Rendez-vous avec X" consacrée à Seberg :

http://www.franceinter.fr/emission-rendez-vous-avec-x-la-mort-de-jean-seberg-1

http://www.franceinter.fr/archives-diffusions/434639/2014-09
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum