Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -43%
Bureau d’angle industriel VASAGLE 138 x 138 x 75 ...
Voir le deal
66.49 €
Le Deal du moment : -34%
-34% LG OLED55B3 – TV OLED 4K 55″ 2023 ...
Voir le deal
919 €

Défense de la santé publique.

+4
panchoa
Copas
Roseau
fée clochette
8 participants

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Défense de la santé publique.

Message  fée clochette Jeu 24 Fév - 10:30

Note rédigée par la commission santé-sécu-social


Samedi 2 avril : actions nationales unitaires sur tout le territoire pour la défense de la santé publique.
Participons partout à la préparation de cette mobilisation !

A l’initiative de la Coordination des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité, un collectif unitaire s’est créé pour riposter unitairement aux nombreuses attaques contre le droit à la santé, pour sauvegarder et promouvoir la santé publique, pour l’accès aux soins partout, et pour tous et pour la sécurité sociale universelle et solidaire.

Ce collectif regroupe des syndicats (notamment la CGT, la FSU, Solidaire, des syndicats de médecins (SMG, SNMST, USSMF, USP), des partis (notamment PS, PC, PG, FASE, GU, les alternatifs) et environ 80 collectifs et associations.

Le 2 avril, les actions décentralisées régionalement et parfois localement cibleront les Agences régionales de santé (ARS), renommées « Agence de régression sociale ».

La mobilisation monte en puissance :

- de nouvelles organisations rejoignent le collectif unitaire, des comités "retraite", "service publics" ont fait le choix e se transformer afin d'agir en défense de la santé.

- Nadine PRIGENT pour la confédération CGT et Caroline FERREIRA élue CGT à la CNAM étaient présentes à la dernière réunion nationale de pilotage. Elles ont affirmé que la CGT dans son ensemble soutenait et prenait sa place dans la mobilisation du 2 avril insistant sur le vote du CCN réunissant toutes les Fédés et UD, et demandant aux autres organisations de bien mesurer l'importance de l'engagement de toute la CGT que signifiait leur présence. C’est un point d’appui important pour que les structures de base CGT se mobilisent partout.

- Les syndicats Sud Santé, notamment en région parisienne, sont pleinement impliqués dans la préparation de la mobilisation. Le PCF dit également vouloir s’investir pleinement dans cette campagne.

- Régionalement ou localement, des réunions unitaires de préparation de l'initiative sont prévues ou ont déjà eu lieu (Ile de France, Bordeaux, Tarbes, Midi-Pyrénées, Lyon, Rhône-Alpes, Franche-Comté, Poitou-Charentes, Pays de Loire, Centre, Basse Normandie, Nord …).

- Un tract (cf. en PJ) a été rédigé. Le verso est à disposition des collectifs locaux. Affiches et autocollants sont en préparation.

Les dates des réunions de préparation, les coordonnées des référents régionaux ou départementaux du comité de pilotage sont disponible sur le site de la coordination : http://www.coordination-nationale.org/

Il reste néanmoins encore beaucoup de travail pour faire connaître cette première initiative, construire des cadres unitaires partout et réussir des mobilisations massives le 2 avril.

Le NPA est investi dans ces cadres unitaires. Il doit aider à leur création là où ils n’existent pas, dans les régions, les villes… Cette campagne n’est pas l’apanage du secteur santé-sécu-social, mais celle de l’ensemble de l’organisation.

Parallèlement le NPA mène sa propre campagne en diffusant son 1er tract (4 pages disponible sur le site), en collant spn affiche et ses autocollants. Des réunions de formation sur la Sécu et la dépendance ont déjà eu lieu dans plusieurs régions, la commission sangté-sécu-social peut aider à

A suivre…
fée clochette
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 58
Localisation : vachement loin de la capitale

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty L'usine à bébés

Message  Roseau Mer 16 Nov - 20:46

Video
https://www.dailymotion.com/video/xm8laj_la-parisienne-liberee-l-usine-a-bebes_news#from=embediframe
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Re: Défense de la santé publique.

Message  Roseau Lun 22 Oct - 3:04

Accouchement dramatique dans le Lot: "dégoût" du NPA après les propos de Hollande (AFP)
dimanche 21 octobre 2012


PARIS, 21 oct 2012 (AFP) - Le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) a fait
part dimanche de son "dégoût" après les déclarations du président François
Hollande sur les déserts médicaux, consécutives à la mort sur une autoroute du
Sud-Ouest d'un nouveau-né dont la mère n'avait pu accéder à une maternité.
"L'indignation de (François) Hollande au Congrès de la Mutualité appelant à
+ne rien accepter en matière de désert médical+, ne peut que susciter dégoût
et amertume", écrit le NPA dans un communiqué.
"Car ce sont les gouvernements successifs, de droite et de gauche qui, au
nom de la rentabilité, ont fermé maternités et hôpitaux de proximité, regroupé
les services et étranglé financièrement les hôpitaux publics, malgré la
résistance des populations. Ils sont à ce titre responsables et coupables",
ajoute-t-il.
"Aujourd'hui, le président et le gouvernement poursuivent la même politique
en imposant une nouvelle cure d'austérité de 675 millions d'euros pour
l'hôpital, dans le Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2013,
entraînant de nouvelles fermetures et de nouvelles restructurations", poursuit
le NPA.
Le parti d'extrême gauche demande "l'arrêt immédiat de toutes les
fermetures de structures hospitalières", "le maintien ou la réouverture
d'hôpitaux de proximité avec au moins un service d'urgence, un service de
chirurgie et une maternité" et "le financement d'un plan d'urgence pour
l'hôpital".
Une femme de 35 ans a perdu son enfant vendredi alors qu'elle se rendait à
la maternité de Brive (Corrèze), à plus d'une heure de chez elle dans le Lot.
Ce "drame (...) nous appelle une nouvelle fois, encore, à ne rien accepter en
matière de désert médical", a réagi samedi le chef de l'Etat.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Vote de l’austérité pour la Sécu et la santé

Message  Roseau Mer 31 Oct - 0:28


communiqué NPA
mardi 30 octobre 2012

Les députés de la majorité présidentielle viennent d’adopter le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2013. Poursuivant la politique menée par ses prédécesseurs, le PS et ses alliés imposent à la santé une nouvelle cure d’austérité de 2, 4 milliards d’€ dont 657 pour l’hôpital. Le changement se concrétise donc par une augmentation des dépenses de sécurité sociale de 2, 7 %, quand il en faudrait selon le gouvernement 4, 1 % pour un simple maintien des moyens !

Rien ne va donc changer pour les patients, ni les dépassements d’honoraires, plus encouragés que limités par l’accord intervenu entre médecins libéraux et la Sécurité Sociale, ni les franchises qui ne sont pas abolies, ni les attaques contre l’hôpital public. Malgré l’abandon de la « convergence » tarifaire entre cliniques privées et hôpital, les fermetures d’hôpitaux et de maternités de proximité de lits et de services vont se poursuivre en application de la loi Bachelot nullement abrogée par la nouvelle majorité.

Le NPA se réjouit que les députés du Front de gauche n’aient pas accepté l’inacceptable et aient voté contre l’austérité pour la sécu et la santé. Pourtant au terme du circuit parlementaire ce budget s’appliquera : il faut donc dès maintenant préparer la riposte pour le combattre. Le NPA propose en conséquence à l’ensemble des composantes de la gauche sociale et politique, qui dores et déjà se retrouvent, pour nombre d’entre elles au sein du collectif « notre santé en danger » de préparer ensemble la riposte à l’austérité dans la santé aussi néfaste aux patients qu’elle soit « de gauche » ou « de droite ».

Montreuil, le 30 octobre 2012
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Re: Défense de la santé publique.

Message  Copas Mer 28 Nov - 21:53

Ca y est, c'est parti sur la propagande contre le trop d’hôpitaux....
Nous savons que le gouvernement Hollande-Ayrault a programmé la destruction de dizaines de milliers d'emplois chaque année dans le secteur santé-social, comme annoncé par directive par Ayrault aux ministres de son gouvernement le 28 juin 2012. 360 000 emplois à détruire dont une part essentielle dans le secteur santé social.

Le braillement gourmand d'un commentateur sur Arte : Implantation stalinienne des hôpitaux... On a une chance formidable que dans les années qui viennent 50% du personnel partira à la retraite... (sous-entendus, on peut gicler et ne pas embaucher).

Etc...

La propagande est partie pour détruire des capacités de soins, désertifier une partie du territoire, aboutir à des hôpitaux pissotières, etc... Attaques contre les travailleurs de la santé, attaques contre le service public.
ils ont reculé au moment du décès d'un BB à la suite d'un accouchement au bord de la route mais c'est reparti.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Santé :une grande continuité dans « le changement"

Message  Roseau Ven 18 Jan - 0:16

par Jean-Claude Laumonier
http://orta.dynalias.org/inprecor/article-inprecor?id=1406
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Re: Défense de la santé publique.

Message  Roseau Sam 19 Jan - 1:48


TRACT DE LA COMMISSION SANTE-SECU- SOCIAL DU NPA DISTRIBUE DANS LES HOPITAUX


F. Hollande et son gouvernement avaient promis le “ changement”. Six mois plus tard, ou en est-on ? S’il y a eu “changement” c’est pour les patrons et autres “pigeons” auxquels le gouvernement fait cadeaux sur cadeaux... Mais pour les salariés, et en particulier pour nous, travaillant dans la santé, le changement a le goût amer de la continuité : salaires en berne, effectifs insuffisants, précarité de l’emploi, souffrance au travail, pas l’ombre d’une amélioration, et 2013 ne s’annonce pas mieux !

En 2012 le gouvernement a offert un cadeau de 20 milliards d’euros au patronat avec son « pacte de compétitivité ». L’accord signé en janvier 2013 par la CGC-CFE, la CFTC et la CFDT et le MEDEF aura pour conséquence des reculs fondamentaux contre le droit du travail. Il institutionnalise la précarité par la généralisation des contrats à durée indéterminée intermittents et des contrats de projets, instaure la flexibilité en généralisant la mobilité, la flexibilité des horaires et des salaires.
« La généralisation de l’accès aux complémentaires santé » prévue dans cet accord entérine un recul de la Sécurité sociale au profit des assurances privées et des mutuelles ». Pour ne pas s’arrêter en si mauvais chemin, J.M. Ayrault prépare une nouvelle réforme afin que« le financement de la protection sociale pèse moins sur le travail et plus juste dans la répartition des efforts demandés à chacun ». Cet effort consiste à nous faire payer à la place du patronat les cotisations sociales (la part patronale des cotisations de la protection sociale se montait en 2011 à 250 milliards d’euros).

Conséquences :

De nouvelles diminutions de prestations de la branche maladie de la Sécu alors que les remboursements ont déjà fortement diminué en raison notamment des franchises, de l’accroissement du forfait hospitalier, des dépassements d’honoraires

De nouvelles attaques sur nos retraites. Dès février vont s’ouvrir « des discussions ». F. Hollande s’est déclaré favorable à une réforme du système. Le montant des retraites pourrait être calculé par point, la valeur du point pouvant varier, donc diminuer chaque année.

Moins de ressources pour les hôpitaux, de nouvelles restructurations avec des fermetures de lits et d’hôpitaux, encore plus de suppressions d’emplois, encore plus de souffrance pour le personnel de la santé. Une enquête réalisée il y a un an montre que 71 % des personnes interrogées affirmaient que le travail avait un effet négatif sur leur santé. 41 % d’entre elles se plaignaient de douleurs musculaires et 20 % de problèmes de sommeil. La tarification à l’activité a en effet dégradé les conditions de travail. L’objectif ce n’est plus le soin, mais la rentabilité de l’acte. La durée de séjour des patients a nettement diminué, un temps qui ne permet pas aux soignants d’être à l’écoute du patient. La qualité du service et la sécurité des soins sont désormais opposées. Aujourd’hui en France, tous secteurs d’activité confondus, il y a environ 300 suicides par an qui pourraient être liés au travail. Le secteur de santé n’est pas en reste.

Pour les patients l’accès aux soins sera encore plus difficile. L’exemple récent d’une femme qui a accouché sur l’autoroute A20, en cherchant à rejoindre la maternité de Brive ne fait que le confirmer. L’enfant n’a malheureusement pas survécu. Il existait jusqu’en 2009 une maternité à Figeac, plus proche pour cette famille… Les fermetures massives de centres d’IVG mettent aussi les femmes dans des situations insurmontables. Pour le NPA, 2013 doit donc être l’année des mobilisations unitaires pour faire reculer ce gouvernement, le Medef et les classes dirigeantes.

- Il est urgent de construire une mobilisation unitaire luttant contre les reculs sociaux et imposant des mesures d’urgence : création d’emplois notamment dans la santé, arrêt des restructurations et fermetures, interdiction des licenciements, réduction et partage du temps de travail entre tous, remboursement des soins à 100 % par la sécu, retraite à 60 ans à 75% après 37,5 annuités maximum de cotisation…

Il est urgent de construire une opposition unitaire à gauche de ce gouvernement et indépendante des partis gouvernementaux pour offrir un nouvel espoir à ceux qui n’attendent plus rien de ce gouvernement
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Re: Défense de la santé publique.

Message  Copas Sam 19 Jan - 9:02

TRACT DE LA COMMISSION SANTE-SECU- SOCIAL DU NPA DISTRIBUE DANS LES HOPITAUX :

- .../.... Il est urgent de construire une mobilisation unitaire luttant contre les reculs sociaux et imposant des mesures d’urgence : création d’emplois notamment dans la santé, arrêt des restructurations et fermetures, interdiction des licenciements, réduction et partage du temps de travail entre tous, remboursement des soins à 100 % par la sécu, retraite à 60 ans à 75% après 37,5 annuités maximum de cotisation…

Et ? .... Pas mal mais plus encore ? Comment on démêle l'écheveau de la fragmentation syndicale ? Quelles initiatives concrètes ? Concrètement, comment on appelle à renforcer le NPA pour mener cette politique ? Unitaire jusqu’où ?

Les coordinations infirmières et aide-soignantes des années 80 étaient-elles unitaires ?
Oui elles l'étaient en réunissant l'essentiel des travailleuses. Non elles ne l'étaient pas d'un point de vue étriqué et racorni si on prend en compte une unité syndicale (tous les syndicats étaient contre).
Sans trop préjuger des chemins , il y a quand même à dire concretement pour avancer.

Il est urgent de construire une opposition unitaire à gauche de ce gouvernement et indépendante des partis gouvernementaux pour offrir un nouvel espoir à ceux qui n’attendent plus rien de ce gouvernement


On s'adresse à qui là quand on parle d'opposition unitaire à gauche à ce gouvernement ? A des militants du PC qu'on ne voit plus dans les hôpitaux ? A qui distribue-t-on le tract ? A qui parle-t-on ? A des adhérents du PC ? On fait des tracts pour 2 ou 3 adhérents du PC par hôpital ? Rassemblez toutes les forces c'est rassembler également ces petits partis de gauche, mais ce n'est pas le centre de notre politique.

L'urgence est d'abord de marquer une opposition résolue du NPA au gouvernement sur la destruction de la santé . D'en donner les raisons à deux niveaux : Défendre les intérêts immédiats des travailleurs de la santé ET défendre une issue politique où ceux-ci auraient le pouvoir (trouver les mots pour cela).

L'unitaire avec ce qui n'existe pas concretement auprès de ceux à qui on distribue le tract est surréaliste .La question de "l'unitaire" est d'abord de ce qui réunifie les catégories de travailleuses et de travailleurs, ce qui désenclave géographiquement, ce qui résout le problème de la fragmentation syndicale, comment concretement on organise pour mener des batailles de résistance, comment on propose de coordonner la résistance, bref ce qui déverrouille les serrures de l'issue politique.

Bref assumer ses responsabilités politiques dans la réorganisation et les combats des travailleurs de la santé et des usagers. Un champ plus large donc et plus concret en même temps.

C'est ce qui distingue le NPA comme force politique de la plupart des autres partis .
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Re: Défense de la santé publique.

Message  Copas Dim 20 Jan - 15:37

5em grève pour les travailleurs de l’HP Daumezon, à Fleury-les-Aubrais, à l’appel des syndicats CGT et SUD.

Les travailleurs s’opposent à la décision de la direction de réduire la journée quotidienne de travail et à la mise en place de pôles « qui va entraîner la fermeture de certains centres médico-psychologiques », explique Jean-Claude Marais, délégué CGT.

Ainsi, si un service minimum est mis en place à l’hôpital, l’activité risque d’être réduite dans les centres de proximité. Pas de piquet de grève mais une assemblée générale à 13 heures, suivie d’une négociation avec la direction. Celle-ci avait déjà reculé d’un mois la mise en place de cette réorganisation (prévue désormais le 1er mars).

Si les discussions n’aboutissent pas, d’autres actions sont programmées : une manifestation, mardi, à Orléans (départ place du Martroi à 13 heures, 200 inscrits, puis rendez-vous avec l’Agence régionale de santé), ainsi que des piquets de grève les 30, 31 janvier et 1er février. L’hôpital compte environ 1.000 salariés dont près de 800 soignants.

Concert

Défense de la santé publique. Cldaum10
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Re: Défense de la santé publique.

Message  Copas Dim 20 Jan - 17:47

Grève à la maison de retraite de Beaumont-Hague

Défense de la santé publique. 4103010

La plupart des 30 travailleurs de la maison de retraite de Beaumont-Hague a été en grève plusieurs jours.
La question des salaires et des conditions de travail au centre

L'établissement compte actuellement 36 résidents dans le centre du bourg de Beaumont-Hague.


Encore une petite structure qui engage la bataille sur les salaires et les conditions de travail.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Re: Défense de la santé publique.

Message  Roseau Lun 21 Jan - 22:57

L'accès aux soins et la santé pour touTEs Saint-Denis.

Jeudi 24 Janvier 2013

A l'initiative du Collectif santé Saint-Denis,
projection du film La Relève de Juliette Warlop suivie d'un débat,
au cinéma l'Ecran, 14 passage de l'Aqueduc à Saint-Denis.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Re: Défense de la santé publique.

Message  Copas Dim 3 Fév - 10:57

Défense de la santé publique. 25294610
Défense de la santé publique. 25288110
Défense de la santé publique. 25286710

Le nouvel hôpital de Jossigny déjà en grève contre l'incurie, la casse du service public, la privatisation rampante, les manques de personnels, les attaques contre le personnel, etc...

- Contre la privatisation de certains services comme la radiothérapie et la médecine nucléaire .
- Contre le manque de personnel
- Contre une architecture des services ne permettent pas la surveillance minimale des patients.
- Contre le parking payant
- Contre les organisations de travail tordues
- Pour une cafétéria et un point d'accès aux journaux pour les usagers

Grâce à un podomètre, les brancardiers ont calculé qu’ils faisaient chacun 18 km par jour. Même constat pour les agents de nettoyage, dont la surface à laver a explosé, mais pas les effectifs.

Les urgences ont augmenté leur activité de 15%, les comptes-rendus opératoires arrivent très tard faute de secrétaires, etc

La patronne des hôpitaux du nord de la Seine-et-Marne a dit comprendre les grévistes mais qu'il n'y aurait pas d’embauches, elle n'en a pas le budget.

Au delà de la soumission aux plans des casseurs de personnels et du service public, l’attitude des relais bien payés de la haute hiérarchie de la santé montre que ce sont les choix politiques du gouvernement Hollande qui sont en cause. Et que ceux-ci doivent être combattus.
Le gouvernement Hollande veut diminuer le cout de la santé afin de dégager de l'argent en faveur des riches et des groupes financiers, leurs actionnaires. La fameuse dette qui n'est en fait qu'une source de revenus permanente et confortable organisée par les gouvernements pour nourrir les riches. Ces transferts énormes d'argent necessitent la liquidation de dizaines de milliers d'emplois dans la santé, une politique d'austérité sans fin qui produit un chaos grandissant.

Les travailleurs de la santé et les patients sont en danger à cause de la politique du gouvernement Hollande qui a prit le relais de la politique de destruction de Sarko.

Cette grève, avec manif en ville et pétitions, illustre bien que c'est une bataille tous ensemble qu'il faut mener, et à notre façon, puisque les plus hauts dirigeants des hôpitaux estiment qu'il ne peuvent rien faire.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Re: Défense de la santé publique.

Message  Copas Dim 3 Fév - 12:24

Sainte-Savine
http://www.lest-eclair.fr/article/a-la-une/les-ambulanciers-en-greve-illimitee
Ambulances Saviniennes et Oméga
Grève pour les salaires


Prime, salaire, congés, la grève est illimitée face aux manœuvres du patron pour attaquer tous ces éléments, ainsi que contre des heures de travail payées à seulement 90% par accord de branche.

Percussions devant le siège .
Défense de la santé publique. 20130114

Encore une toute petite structure qui engage le fer face à son patron. Comme quoi il n'y a pas que les grands entreprises et services qui peuvent engager la bataille.
A méditer .
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Re: Défense de la santé publique.

Message  Copas Dim 3 Fév - 21:15

La grève se poursuit au CHU Gabriel-Montpied dans le service de Médecine Interne

La grève illimitée vise à dénoncer « des conditions de travail qui se dégradent » et génèrent « stress », « épuisement », « déshumanisation », « une prise en charge insatisfaisante des patients. » Une pétition circule, ouverte au public.

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Re: Défense de la santé publique.

Message  panchoa Lun 4 Fév - 20:05

La Coordination Nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité
Communiqué de Presse du 4 février 2013 Pour contact : 0663822824

Une mère a perdu son enfant in utero le vendredi 1er février 2013. La maternité Cochin – Port Royal, qui dépend de l’AP-HP, dans laquelle elle s’est présentée les mardi et jeudi précédents « n’a pas été en mesure de l’accueillir comme prévu en raison d’un service débordé ».
Suite à ce drame, la ministre de la Santé a ordonné « une enquête exceptionnelle, à la fois administrative et médicale ».
La Coordination Nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité

- s’associe à la douleur et au deuil des parents.
- craint fortement que l’enquête délivre les conclusions habituelles aboutissant à la responsabilité d’un soignant, d’un chef de service ou d’un cadre administratif subalterne chargé de l’affectation des personnels. Au traumatisme et au sentiment d’échec que ces personnels subissent aujourd’hui, conséquence des conditions de travail qui leur sont imposées, viendrait s’ajouter une accusation de culpabilité alors que les vrais responsables de cette situation ne seront pas inquiétés.

- rappelle que depuis 2009, 2 600 postes de soignants ont été supprimés à l’AP-HP.
- souligne que les autorités sanitaires imposent depuis deux décennies une logique d’hôpital-entreprise entraînant de nombreuses fermetures de maternités de proximité de niveau 1 sans renforcer à due concurrence le nombre de lits et les moyens de celles qui subsistent. Celles-ci sont de fait transformées en usines à bébés où l'accompagnement de la femme pendant la grossesse et l'accouchement ne peuvent plus être assurés.
- dénonce les déserts sanitaires là où les maternités ont disparu, et là où elles subsistent, le manque de personnels et de lits, la dégradation des conditions de travail des soignants, l’augmentation des temps d’accès aux soins, l’allongement des temps d’attente et les reports de prise en charge pour les patientes.
- déplore l’incitation des parturientes à recourir à des maternités de niveau 3 qui, engorgées par les grossesses ne présentant pas de problème particulier, ne sont plus en mesure d’assurer de façon optimale la prise en charge des grossesses à risques, ce qui est pourtant leur mission première. Un récent rapport de la Cour des Comptes démontre que la politique qui est suivie dans ce domaine est contreproductive sur le plan financier et dans le même temps les statistiques médicales montrent qu’elle engendre un recul en matière de sécurité sanitaire. La France, classée 7ème en 1999 pour la mortalité infantile, est aujourd’hui 20ème et les inégalités territoriales se sont accrues.
- exige qu’il soit mis fin à l’œuvre destructrice orchestrée par les Agences Régionales de Santé, hors de tout contrôle démocratique. Après Lannemezan, Decize, Valréas malgré les décisions de justice, Marie Galante malgré l’exception géographique, Cochin et Saint-Antoine et bien d’autres, on est passé de 1700 maternités à 550. D’autres sont menacées comme Vire et en région Ile-de-France 11 fermetures supplémentaires sont envisagées…
Combien de drames faudra-t-il encore pour que les orientations de la politique de santé soient revues, en concertation avec les élus locaux, les professionnels de santé et les usagers ?
Le CA de la Coordination Nationale

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Première baisse dépenses santé en UE depuis 1975 !

Message  Roseau Lun 11 Fév - 14:20

http://siteinfosecusante.free.fr/spip.php?article3678
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Re: Défense de la santé publique.

Message  Copas Ven 29 Mar - 20:19

(extrait du livre L'hôpital disloqué de Denis Garnier (éditions Le Manuscrit, 2011)

La journée de Rosa, une infirmière comme les autres

Nous sommes dans un hôpital de province. Les années 1970 sont un souvenir. Les dortoirs sont calibrés en chambres doubles ou individuelles. Les équipes, soudées par un travail difficile se retrouvant aux pauses autour d’une tasse de café, sont devenues des individualités qui ne se rencontrent plus et qu’il faut évaluer en rapport à des objectifs inatteignables.

C’est l’ère du défi. Le culte de la performance. La gloire de l’individu. Mais pour quels résultats ? La journée de Rosa, une infirmière comme les autres Rosa, l’infirmière raconte.

« Je prends mon service à 13h30.
Ma collègue du matin n’est pas allée déjeuner afin de pouvoir terminer ses soins, faire sa mise à jour et ses transmissions écrites avant mon arrivée.

A mon arrivée, il lui reste environ 4 dossiers à parcourir.
Vers 13h45 nous commençons les transmissions avec les collègues aides-soignantes (AS). Nous nous installons à l’écart des salles de soins et du bureau infirmier pour espérer être tranquilles pendant ce moment d’échange.

Il ne reste plus qu’une aide-soignante dans les couloirs pour répondre aux sonnettes et une secrétaire pour le téléphone, le reste de l’équipe du matin étant parti déjeuner.

Par conséquent, à plusieurs reprises nous sommes dérangées par l’AS car les patients sont douloureux, les pompes à perfusion sonnent ainsi que par différents intervenants qui ont besoin d’informations par téléphone. A 15 heures nous sortons des transmissions, je me dirige alors vers la salle de soins pour « planifier mon après-midi » en sortant les soins que j’ai à réaliser et en commençant à les préparer sur paillasse


.../...


Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Re: Défense de la santé publique.

Message  Copas Ven 29 Mar - 20:31

Grève à la maison de retraite de Cazouls

Ce mercredi, l’Ehpad (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) Simone-de-Beauvoir, à Cazouls-les-Béziers, risque de tourner avec un personnel réduit. Les syndicats FO et CGT ont déposé, hier, un préavis de grève pour protester contre la révision du protocole des 35 heures, par le directeur de l’établissement, Claude Fogel, nommé en septembre 2012.

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Soutien du NPA aux 6 heures pour la santé

Message  Roseau Mer 22 Mai - 12:56


Le NPA apporte son soutien aux « Six heures pour la santé, l'action sociale, la Protection sociale » le 25 mai de 9 h à 16 h à la bourse du travail, 29 rue du temple à Paris, et à la manifestation nationale unitaire du 15 juin « pour la santé et la Sécurité sociale ».

Le démantèlement de l'hôpital public s’accélère : les urgences sont saturées et l'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la fermeture des urgences de l 'Hôtel-Dieu !

On manque de lits partout et l'AP-HP veut transformer l'Hôtel-Dieu en «hôpital debout» exclusivement ambulatoire et projette de rayer de la carte les hôpitaux de Beaujon et Bichat au profit « d'un partenariat public-privé » !

Ces exemples sont emblématiques de ce qui se déroule partout en France : la casse de l'hôpital public.

Les enquêtes d'opinion indiquent que de plus en plus de personne renoncent aux soins et le gouvernement Hollande maintient les franchises, forfaits, déremboursements et permet les dépassements d'honoraires sans limite !

La situation sociale d'une partie de la population est désastreuse et le gouvernement répond en exauçant les vœux du Medef !

Sous couvert de « concertation » le gouvernement prépare les « réformes » des retraites, des allocations familiales, du financement de la Sécu. Il faut empêcher ce nouveau recul des droits sociaux et cette nouvelle étape vers la privatisation de la Sécurité sociale.

Le NPA sera donc présent le 25 mai aux « Six heures » à l'initiative du collectif « Notre santé en danger » et le 15 juin à la manifestation unitaire. Il appelle à participer nombreux à ces deux initiatives, premières étapes d'une indispensable mobilisation d'ampleur pour la défense des retraites, le droit à la santé pour tous et toutes, et la reconquête de la Sécurité sociale.
Montreuil, le 22 mai 2013
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Re: Défense de la santé publique.

Message  Roseau Sam 25 Mai - 13:31

L'alternative au capitalisme, à la marchandisation de la santé et de la recherche
http://npaherault.blogspot.com/2013/05/montpellier-succes-de-la-reunion.html#more
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Six heures pour préparer les luttes

Message  Roseau Jeu 30 Mai - 19:01

http://npa2009.org/node/37447
Défense de la santé publique. Afficche%20sante-Marc
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Re: Défense de la santé publique.

Message  Roseau Ven 31 Mai - 14:21

Défense de la santé publique. Appel%20unitaire%20manif%20sante%20du%2015%20juin.preview
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Re: Défense de la santé publique.

Message  Roseau Mar 11 Juin - 8:40

Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty "Ils ne mouraient pas tout mais...

Message  Roseau Mar 16 Juil - 0:08

Dossier Santé et Travail
http://npa2009.org/node/38155
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Re: Défense de la santé publique.

Message  Roseau Ven 4 Oct - 23:21

Défense de la santé publique. TractSante2octobre2013nat.preview

http://npa2009.org/sites/default/files/tractSante2octobre2013nat.pdf
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Défense de la santé publique. Empty Re: Défense de la santé publique.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum