Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-53%
Le deal à ne pas rater :
– 53% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC – Hauteur réglable – ...
22.88 € 49 €
Voir le deal
-42%
Le deal à ne pas rater :
Montre Ice-Watch pour Femme – ICE glam Black Rose Gold
52 € 89 €
Voir le deal

Batailles autour des licenciements collectifs

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  panchoa le Jeu 26 Juil - 21:16

Sevelnord : Trois syndicats ont signé l'accord de compétitivité

Le Monde.fr avec AFP | 26.07.2012 à 15h51 • Mis à jour le 26.07.2012 à 15h51


Selon des informations communiquées jeudi 26 juillet par la CFE-CGC et la CGT, puis confirmées par la direction du site, trois des quatre organisations syndicales représentatives dans l'usine Sevelnord d'Hordain (Nord), filiale du constructeur automobile PSA, ont signé l'accord de compétitivité négocié avec la direction.

Celle-ci a retenu des revendications formulées par FO et par la CFE-CGC, en s'engageant notamment à ce qu'il n'y ait pas de licenciements économiques pendant la durée de l'accord de trois ans, reconductible pour deux ans, a précisé la CFE-CGC.


"Hormis la CGT, tous ont voté pour l'application de cet accord, la suite logique est la signature des syndicats d'ici demain", a rapporté Ludovic Bouvier, représentant syndical CGT, alors que débute vendredi un congé d'été d'un mois pour les salariés de Sevelnord. "Trois syndicats sur quatre sont preneurs", a précisé de son côté le président CFE-CGC de la Fédération métallurgie Gabriel Artero.

La CFE-CGC, le SPI-GSEA et FO se sont prononcés favorablement sur l'accord, que la CGT a rejeté. Toutefois, celui-ci s'appliquerait même sans l'appui de cette dernière, les trois autres syndicats étant majoritaires parmi les salariés, a expliqué Gabriel Artero.

"CHANTAGE"


"On ne signe pas dans le dos des salariés à la veille des congés payés", a regretté M. Bouvier, très remonté. Selon lui, la CGT va appeler à un référendum à la rentrée. "Quand on mesure l'impact d'un tel accord qui va remettre en cause la vie de famille, les conditions de travail, le pouvoir d'achat pour les salariés à venir, des mesures exceptionnelles telles qu'un référendum ne sont pas absurdes", a-t-il souligné.

L'accord a été négocié avant l'annonce du plan de suppressions d'emploi de PSA Peugeot Citroën qui prévoit la suppression de 8 000 postes et la fermeture du site d'Aulnay.

La direction du groupe avait envoyé un signal positif à Sevelnord lundi en annonçant un partenariat avec le constructeur japonais Toyota selon lequel PSA fournirait des véhicules de taille moyenne, mais le communiqué commun aux deux groupes ne mentionnait pas explicitement l'usine d'Hordain.

De son côté la CGT assimile l'accord de compétitivité à un "chantage" pour l'attribution à Sevelnord par PSA de la production d'un nouveau véhicule utilitaire, le K-zéro, à l'horizon 2015-2016.

Le site de Sevelnord, qui emploie 2 800 personnes à la fabrication des monospaces Peugeot 807, Citroën C8, ainsi que des véhicules utilitaires Peugeot Expert, Citroën Jumpy et Fiat Scudo, était sur la sellette depuis l'annonce en 2011 du retrait de l'italien Fiat, avec lequel PSA avait un partenariat du même type que celui annoncé ce lundi avec Toyota.

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Les salariés menacent de "tout faire péter"

Message  Roseau le Jeu 26 Juil - 23:11

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 1738960_3_8711_a-titre-d-avertissement-les-salaries-ont-fait_797b2831219dffc041240c2b90430d1e


http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/07/26/des-salaries-d-un-site-seveso-menacent-de-tout-faire-peter_1738961_3234.html
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  verié2 le Ven 27 Juil - 9:52

Sevelnord : Trois syndicats ont signé l'accord de compétitivité
Quelle est la représentativité des différents syndicats de Sevelnord ?

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  panchoa le Ven 27 Juil - 11:16

verié2 a écrit:
Sevelnord : Trois syndicats ont signé l'accord de compétitivité
Quelle est la représentativité des différents syndicats de Sevelnord ?

"La CFE-CGC, le SPI-GSEA et FO se sont prononcés favorablement sur l'accord, que la CGT a rejeté. Toutefois, celui-ci s'appliquerait même sans l'appui de cette dernière, les trois autres syndicats étant majoritaires parmi les salariés, a expliqué Gabriel Artero."
j'ai mis cet article pour une raison: a savoir qu'un certains nombres de "luttes" se font en recul"toucher la prime ou accepter des regréssions sociales" sur bordeaux les cofinoga, plus de 400 licenciement, se retrouvent avec plus du double de personnes qui veulent étre licencier et toucher un prime (plus de 50000 euro ??) le processus été le méme a ford bordeaux. la bataille a été rude pour refuser les primes.
les opérateurs peuvent éstimer que la bataille pour préserver l'empoi est un leurre et que mieux vaut toucher un pactole. la jeunesse, l(individualisme, la compétence personnelle faisnt le reste. un cas identique a eu lieu pour la confrablack, boite de la chimie du coin qui crake le fioul lourd pour michelin, ou les jeunes surper diplomés et ayant une compétence de conduite de process ont fuit la boite la laissant nu de compétence pour piloté des unites de craquage. bref les ressorts de la lutte contre les licenciements sont complexe panchoa

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Copas le Ven 3 Aoû - 8:39

Arcelor-Mittal menace le site de Fos et des entreprises sous-traitantes
50 € de moins la tonne d’acier, sinon c’est la fermeture du second haut fourneau

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Roseau le Jeu 27 Sep - 14:20

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Zep-3-79857
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Copas le Jeu 27 Sep - 19:37

ArcelorMittal - Florange







Saisie occupation par les travailleurs et redémarrage, confiscation !

Le clown Montebourg est venu se pavaner à Florange .

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  panchoa le Sam 29 Sep - 10:18

Roseau a écrit:Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Zep-3-79857

trés trés grosse couverture mediatique par BFMTV de l'initiative des ford. a l'ouverture du salon déja des PSA attendant les ford qui viennent d'arrivér en gare avec d'autre délégations de boites. interview de Poutou sur la convergence le tous ensemble contre les fermetures de boites.

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Roseau le Sam 29 Sep - 18:46

Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  panchoa le Dim 30 Sep - 8:39

le plus surprenant dans cette affaire c'est l'absence de la CGT PSA laissant le champ libre au syndicat maison de PSA. ceux qui ont du se marrer c'est les bureaucrates syndicaux et le front de gauche d'autant que la montée des ford sur paris a fait l'objet d'une formidable couverture médiatiqque de BFMTV du matin au soir. bonne opération des ford, dommage pour la convergence des luttes d'autant que les ford ce sont rendu au meeting a aulnay et qu'ils se déplace auprés des boites en luttes depuis des années, amlgré les PB finacier etc que cela pose. faut il dire que le PCF et le PG , ne veulent pas de la convergence ou du bout des doigt. pitoyable prestation pour certain


Absent du Mondial de l'automobile, Montebourg prend date avec les salariés de PSA

29 septembre 2012 à 10:38 (Mis à jour: 18:24)

Des employés de PSA de l'usine d'Aulnay-sous-Bois, manifestent devant le stand Citroën, samedi au Mondial de l'automobile. (AFP)
-
ADes manifestants de l'usine d'Aulnay sont venus haranguer la foule aux stands Peugeot et Citroën, rejoints par des employés de Ford.

Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a pris date samedi avec les salariés de PSA Peugeot Citroën en lutte pour la défense de leurs emplois, en indiquant sur son compte Twitter qu’il sera disponible pour les rencontrer dans une semaine au Mondial de l’automobile.

«Je veux rencontrer les salariés de PSA que j’ai déjà vus à trois reprises et qui défendent légitimement leur travail», écrit Arnaud Montebourg, ajoutant qu’il se rendra, «comme prévu, au Mondial de l’automobile samedi prochain».

Une cinquantaine de salariés de l’usine de Seine-Saint-Denis, conduit par le principal syndicat de cette usine, le SIA, a distribué à l’extérieur puis à l’intérieur du salon des cartons rouges aux visiteurs, symbole de leurs inquiétudes après l’annonce de la fermeture du site en 2014. Ils ont été rejoints par quelque 360 salariés de l’usine Ford Blanquefort, parmi lesquels Philippe Poutou, membre CGT de l’intersyndicale et ex-candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) à l’élection présidentielle.

Les cartons rouges étaient plus particulièrement destinés à Arnaud Montebourg – rebaptisé «ministre improductif» – attendu en vain à ce salon. Celui-ci avait des obligations dans son département de Saône-et-Loire, a affirmé à l’AFP le ministère, en assurant qu’il n’avait jamais été question pour lui de revenir ce week-end au Salon, où il s’était déjà rendu jeudi et vendredi et où il prévoit de retourner encore le 6 octobre. L’agenda du ministre transmis officiellement par Bercy la semaine dernière comprenait pourtant bien «l’ouverture officielle du salon de l’automobile (Porte de Versailles)» samedi à 9h30.

Banderoles et cartons rouges brandis, les PSA se sont dirigés vers les stands Citroën et Peugeot pour haranguer la foule des premiers visiteurs et tenter de convaincre, sans succès, les hôtesses de porter leurs badges.



Devant le salon, Olivier Besancenot, ancien porte-parole du NPA, et Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de Gauche à la présidentielle, venus apportés leur soutien aux salariés de Ford, mais également à ceux de Fralib, de Sodimedical, et de Florange notamment, ont exigé du gouvernement qu’il bloque tous les licenciements. «On a un gouvernement qui a choisi son camp», alors qu’«il peut imposer une loi pour interdire tous les licenciements (…), ce qui peut être fait en une journée», a dit Olivier Besancenot. Aussi a-t-il appelé sans plus de précisions à «une marche de soutien à la lutte des travailleurs» et suggéré qu’elle se rende «sous les fenêtres de Montebourg».

Pour sa part, Jean-Luc Mélenchon a dénoncé ces entreprises dont l’objectif premier est «comment faire du fric». Mais, a-t-il admis, «dans l’automobile le défi est particulièrement important: nous savons que nous devons sortir de l’énergie carbonée et du pétrole et nous ne pourrons le faire sans inventivité. Ce sont les travailleurs qui ont ce savoir-faire», a-t-il dit.

Après ces harangues, les salariés de Ford sont entrés au salon, munis de billets, pour rejoindre le stand de la marque. Ils ont alors lancé des confettis et recouvert les voitures exposées d’autocollants. Auparavant ils ont traversé, très regroupés, l’ensemble du salon derrière une large banderole appelant à sauver les emplois chez Ford, ainsi qu’au partage du travail et des richesses.

Cette manifestation intervient alors que Ford a annoncé la suppression de plusieurs centaines d’emplois en Europe, parmi ses administratifs et commerciaux. Le vice-président industriel de Ford pour l’Europe, Jeff Wood, s'était en revanche engagé début septembre, au terme d’une réunion à la préfecture de Gironde, à restaurer les 1.000 emplois du site de Bordeaux-Blanquefort, via un plan portant notamment sur la production de boîtes de vitesses nouvelle génération. Depuis les dernières annonces, c’est «silence radio du côte de la direction locale», a déclaré Philippe Poutou à l’AFP. Dans le cas de Blanquefort, syndicalistes et élus craignent que, faute de projets pérennes, les promesses de Ford ne puissent être tenues, en dépit des aides de l’Etat.

(AFP)

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Copas le Dim 30 Sep - 10:52

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  dug et klin le Dim 30 Sep - 11:24

Ca a de la gueule l'arrivée des ford au salon.Domage qu'il n'y ai pas eu une coordination plus serieuse des boites en lutte.Ce salon aurait pu se transformer en rassemblement "assemblée générale"des travailleurs des boites qui licencient.et fermer les stands des groupes qui ferment des établissements aurait pu etre une action comprise par"l'opinion publique".
dug et klin
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Roseau le Dim 30 Sep - 14:30

le plus surprenant dans cette affaire c'est l'absence de la CGT PSA laissant le champ libre au syndicat maison de PSA. ceux qui ont du se marrer c'est les bureaucrates syndicaux et le front de gauche d'autant que la montée des ford sur paris a fait l'objet d'une formidable couverture médiatiqque de BFMTV du matin au soir. bonne opération des ford, dommage pour la convergence des luttes d'autant que les ford ce sont rendu au meeting a aulnay et qu'ils se déplace auprés des boites en luttes depuis des années, amlgré les PB finacier etc que cela pose. faut il dire que le PCF et le PG , ne veulent pas de la convergence ou du bout des doigt. pitoyable prestation pour certain[/i]
Je ne m'explique pas l'absence désastreuse de la CGT PSA, quand on supposait que LO y avait une certaine influence. C'est une faute comme jamais.
Mais pourquoi ? Que les camarades nous informent.


Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  panchoa le Dim 30 Sep - 15:35

Roseau a écrit:
le plus surprenant dans cette affaire c'est l'absence de la CGT PSA laissant le champ libre au syndicat maison de PSA. ceux qui ont du se marrer c'est les bureaucrates syndicaux et le front de gauche d'autant que la montée des ford sur paris a fait l'objet d'une formidable couverture médiatiqque de BFMTV du matin au soir. bonne opération des ford, dommage pour la convergence des luttes d'autant que les ford ce sont rendu au meeting a aulnay et qu'ils se déplace auprés des boites en luttes depuis des années, amlgré les PB finacier etc que cela pose. faut il dire que le PCF et le PG , ne veulent pas de la convergence ou du bout des doigt. pitoyable prestation pour certain[/i]
Je ne m'explique pas l'absence désastreuse de la CGT PSA, quand on supposait que LO y avait une certaine influence. C'est une faute comme jamais.
Mais pourquoi ? Que les camarades nous informent.



CGT Ford Bordeaux http://www.cgt-ford.com/1.html et encore une fois regardé le site de la CGT ford qui commence une mise a jour de presse // au mondial

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  verié2 le Dim 30 Sep - 17:02

dug et klin a écrit:Ca a de la gueule l'arrivée des ford au salon.Domage qu'il n'y ai pas eu une coordination plus serieuse des boites en lutte.Ce salon aurait pu se transformer en rassemblement "assemblée générale"des travailleurs des boites qui licencient.et fermer les stands des groupes qui ferment des établissements aurait pu etre une action comprise par"l'opinion publique".

Il me semble que tu devrais poser la question à l'organisation dont tu te revendiques, à savoir LO.

Un détail désagréable : au meeting d'Aulnay, où il n'y avait pas beaucoup de monde, et notamment pas beaucoup de salariés de PSA, les organisateurs ont refusé de donner la parole à Poutou au nom des Ford. Ils ont proposé qu'un autre camarade de Ford parle. Mais les copains de Ford ont estimé que Poutou est leur porte-parole et que c'était lui ou personne. Donc les Ford n'ont pas eu la parole.

Prétexte invoqué par les organisateurs : Poutou est un ex candidat à la présidentielle. Autrement dit, c'est à peu près comme si on avait interdit à Arlette de parler dans un meeting d'employés de banque au prétexte qu'elle avait été candidate. Car Poutou est tout de même un ouvrier de Ford et les gars de Ford ont le droit d'être représentés par qui bon leur semble.

En revanche, le maire PS d'Aulnay qui, à ma connaissance n'est pas salarié d'une boîte qui licencie, a pu lui prendre la parole.

Il faut mettre fin à ce sectarisme qui nuit gravement à la convergence des luttes !

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Roseau le Dim 30 Sep - 17:16

Ce sont les informations que l'on m'a communiqué par ailleurs.
Très grave. Ce sectarisme est un coup de couteau dans le dos des travailleurs,
au moment clé où il faut réussir la convergence des luttes,
qui déconsidère non pas les militants de LO, les premières victimes,
mais la direction de LO.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  panchoa le Dim 30 Sep - 17:33

verié2 a écrit:
dug et klin a écrit:Ca a de la gueule l'arrivée des ford au salon.Domage qu'il n'y ai pas eu une coordination plus serieuse des boites en lutte.Ce salon aurait pu se transformer en rassemblement "assemblée générale"des travailleurs des boites qui licencient.et fermer les stands des groupes qui ferment des établissements aurait pu etre une action comprise par"l'opinion publique".

Il me semble que tu devrais poser la question à l'organisation dont tu te revendiques, à savoir LO.

Un détail désagréable : au meeting d'Aulnay, où il n'y avait pas beaucoup de monde, et notamment pas beaucoup de salariés de PSA, les organisateurs ont refusé de donner la parole à Poutou au nom des Ford. Ils ont proposé qu'un autre camarade de Ford parle. Mais les copains de Ford ont estimé que Poutou est leur porte-parole et que c'était lui ou personne. Donc les Ford n'ont pas eu la parole.

Prétexte invoqué par les organisateurs : Poutou est un ex candidat à la présidentielle. Autrement dit, c'est à peu près comme si on avait interdit à Arlette de parler dans un meeting d'employés de banque au prétexte qu'elle avait été candidate. Car Poutou est tout de même un ouvrier de Ford et les gars de Ford ont le droit d'être représentés par qui bon leur semble.

En revanche, le maire PS d'Aulnay qui, à ma connaissance n'est pas salarié d'une boîte qui licencie, a pu lui prendre la parole.

Il faut mettre fin à ce sectarisme qui nuit gravement à la convergence des luttes !

de plus Poutou est le délégué syndical CGT. honte a ceux qui interdisent la parole , mieux que les staliniens ou les frontistes de Goche à certaines occasion. lamentable. enfin pas graves la transcription du mondial aura été les PSA et les ford. les ford on fait un trés gros buzz sur l'unité, la convergence et c'est cela l'ésssentiel. pitoyable d'autant que le syndicat CGT Ford ne manque pas une occasion d'apporter un soutien aux boites en luttes

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  vilenne le Dim 30 Sep - 17:39

Roseau a écrit:Ce sont les informations que l'on m'a communiqué par ailleurs.
Très grave. Ce sectarisme est un coup de couteau dans le dos des travailleurs,
au moment clé où il faut réussir la convergence des luttes,
qui déconsidère non pas les militants de LO, les premières victimes,
mais la direction de LO.
C'est faux-cul ça. Si c'est une faute, c'est tout autant une faute de la direction que des militants. Tu parles là d'une orga composée de gensses qui se disent eux-mêmes des révolutionnaires professionnels.

vilenne

Messages : 264
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Roseau le Dim 30 Sep - 18:37

@ Vilenne

Tu imagines bien que pas tous les militants de LO suivent une telle ligne suicidaire à moyen terme...
Faut les laisser réfléchir, pas les acculer si vite.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  panchoa le Dim 30 Sep - 19:50

Roseau a écrit:@ Vilenne

Tu imagines bien que pas tous les militants de LO suivent une telle ligne suicidaire à moyen terme...
Faut les laisser réfléchir, pas les acculer si vite.

les militants communistes révolutionaires de LO ne peuvent avoir tremper dans cette grande magouille, ce grand n'importe quio. ils sont pour les comités de gréve les AG démocratiques, les soviets partout, les coordibnations des luttes etc etc il n'y a que d'affreux bureaucrates contre révolutionaires capable de tes actes

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Copas le Dim 30 Sep - 20:05

Bien il s'agit vite fait de reprendre le travail d'unité dans la résistance.

Effectivement, sauf un court instant par des épigones du FdG, il n'y a jamais eu de tentatives de bâillonner des révolutionnaires, de Laguillier à Arthaud, de Poutou à Besancenot.

Là c'est pire, c'est le représentant que ce sont donnés les Fords pour parler. Les individus qui se sont laissés à le faire taire ont commis une attaque contre les travailleurs de Ford, c'est très pénible.

Il s'agit de reprendre vite fait le chemin de l'unité des travailleurs dans la bataille contre les patrons.

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  dug et klin le Dim 30 Sep - 20:58

[quote="vilenne"

qui déconsidère non pas les militants de LO, les premières victimes,
mais la direction de LO. [/quote]


C'est faux-cul ça. Si c'est une faute, c'est tout autant une faute de la direction que des militants. Tu parles là d'une orga composée de gensses qui se disent eux-mêmes des révolutionnaires professionnels.
[/quote]

Vilenne a raison pour le coup,la démagogie"main au cul"envers les bons militants de LO,qui seraient bernés par une direction"traitre" est d'une stupidité crasse.Il n'y a pas de discentions entre la base et le sommet de LO,et comme le dit tres justement Vilenne,ceux qui ne sont pas d'accord,doivent "allumer" autant la direction que les militants dit de base.

Cette attittude,hélas trop répendu parmis les militant(e)s du NPA,est plutot crade,je l'ai vu al'oeuvre il y a deux ans,a la fete de Presles,dans le débat commun LO/NPA,la facon dont les deux représentantes du NPA faisaient des appels du pied aux "bon militant(e)s de base de LO trompé(e)s par une direction sectaire,était a gerber,et surtout contre productive,car j'ai constaté une réaction d'hostilité et de mépris de la part des membres présents de LO.
dug et klin
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  gérard menvussa le Dim 30 Sep - 21:09

Donc conclusion de Dug et Klin : les militants de lo sont bien ces syndicalistes à la ramasse qui s'inclinent devant l'ex syndicat patronal et expulsent du mouvmeent ouvrier leurs fréres de combat les fords parce qu'un révolutionnaire est à leur tête ! Quelle pitié....
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Copas le Dim 30 Sep - 21:31

gérard menvussa a écrit:Donc conclusion de Dug et Klin : les militants de lo sont bien ces syndicalistes à la ramasse qui s'inclinent devant l'ex syndicat patronal et expulsent du mouvmeent ouvrier leurs fréres de combat les fords parce qu'un révolutionnaire est à leur tête ! Quelle pitié....

Je n'en sais rien des militants de LO là dessus, mais il est clair que pas un seul révolutionnaire ne peut cautionner de bâillonner le représentant que des travailleurs en lutte se sont donnés pour parler à un meeting unitaire de résistance aux agressions du patronat et du gouvernement.

C'est une erreur à rectifier rapidement et des excuses seraient le mieux. Mais surtout d'avoir des principes bien posés dans les outils qu'on se donne de coordination des luttes. Ce sont bien les travailleurs des entreprises en lutte qui se donnent leurs représentants et rien ne peut justifier qu'à un meeting unitaire de coordination des luttes on fasse taire une entreprise parce que son représentant déplait à certains.

Il n'y a pas là de débats diagonaux à avoir sur la question.

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Roseau le Dim 30 Sep - 23:20

dug et klin a écrit: Il n'y a pas de discentions entre la base et le sommet de LO,

Ah bon, aucun militant de LO n'est scandalisé par le sabotage de l'unité organisé
par une direction qui perd les pédales ?
Quand le ton est celui de Dug, que ça pète les plombs sur les rapports militants/direction,
c'est qu'il y a un vrai problème.
Et tir dans le dos des travailleurs, c'est vraiment un gros gros...
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  - Page 2 Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum