Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 ...
Voir le deal
2.24 €
-37%
Le deal à ne pas rater :
Montre connectée HONOR Band 5 Sport
16.99 € 26.99 €
Voir le deal

Batailles autour des licenciements collectifs

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Copas le Ven 2 Déc - 10:39

Batailles sur les licenciements collectifs

Le cas des Richard-Ducros



Le cas des Fralib

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Copas le Ven 2 Déc - 11:09

Grève de la faim chez Norbert Dentressangle à ROYE
(des licenciements accompagnés de répression syndicale)



Veninov, une attente stressante, les coupe-gorges de recherches de repreneurs



Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Copas le Ven 2 Déc - 11:14

Fralib et Still accueillent Mélenchon

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Copas le Ven 2 Déc - 11:35

Arkema,
Très instructif



Le patron, patin coufin , baratin habituel (sans licenciements dit-il, voir 3e video



Comment les salariés du groupe se défendent


(Gerin qui est là au nom du made in france, le reste étant des idées sous-traitées)



Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty L'école Pigier de Lens contre la liquidation judi

Message  Copas le Sam 21 Jan - 10:29

L'école Pigier de Lens contre la liquidation judiciaire


Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Les Lejaby devant la permanence de Wauquiez

Message  Copas le Sam 21 Jan - 10:42

Les Lejaby devant la permanence de Wauquiez

L'immense colère et le désespoir des ouvrières



Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty [b]Licenciements chez Rusty et Quiksilver[/b]

Message  Copas le Sam 21 Jan - 11:14

Pays basque
Licenciements chez Rusty et Quiksilver

Les "nouveaux secteurs porteurs" atterrissent sur le ventre.
On mettra de côté le commentaire....

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Preciturn 15 jours d'occupation

Message  Copas le Sam 21 Jan - 11:41

Preciturn
15 jours d'occupation


Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  panchoa le Sam 18 Fév - 18:01

ARCELOR MITTAL:MOBILISATION ! vu bellaciao
de : bernardlerouge
samedi 18 février 2012 - 16h24

Arcelor Mittal à mis a l’arret de plusieurs mois le dernier haut fourneau en activité en Lorraine le P6 à Florange en Moselle. 1000 salariés se sont rassemblés à l’appel de l’intersyndical,pour dire non à la fermeture du site,et pour preparer des actions futures. Le groupe siderurgique sacrifie les travailleurs pour accumuler toujours plus de bénéfices. Les actionnaires qui se sont enrichis grace à l’acier produit par les ouvriers,nous font le coup de la crise. Leur chantage à l’emploi sert en réalité à faire pression sur le gouvernement des riches pour obtenir toujours plus d’aides publiques afin de financer le projet ULCOS. Toutes ces subventions n’ont jamais servi au maintien de l’emploi. La seule solution c’est interdire les licenciements et de retirer au patronat le droit de disposer de nos vies pour satisfaire sa soif de profits. France,Luxembourg,Belgique:meme patron,meme combat ! au Luxembourg et en Belgique, Arcelor annonce des fermetures de sites. C’est une riposte unitaire et solidaire de tous les sites de la région transfrontaliere et le blocage du fonctionnement de l’économie,avec le soutien de la population qui peuvent contraindre les barons de l’acier à reculer.Les bénéfices du groupe sont en hausse,voila de quoi financer la fin des suppressions d’emplois et le partage du travail entre tous les sites sans pertes de salaires.



panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Bertrand démarche les entreprises...

Message  Roseau le Lun 5 Mar - 23:27

pour qu'elles ne licencient qu'après les élections
http://www.challenges.fr/elections-2012/20120215.CHA3306/bertrand-se-demene-pour-que-les-entreprises-decalent-leurs-plans-sociaux-apres-les-elections.html
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Copas le Ven 9 Mar - 22:48

FOUGEROLLES : POURSUITE E LA GREVE A FUJI SEAL



Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Copas le Mar 10 Avr - 22:17

ISS Environnement des ateliers SNCF du Mans
Interdiction des licenciements !

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Copas le Mar 10 Avr - 22:43

Grève chez Yvan Béal contre les licenciements
Les actionnaires ont dévalisé l'entreprise
Le profit aux commandes jusqu'à ce que la boite crève


Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Copas le Mar 17 Avr - 23:21

L'Imprimerie Decoster, menacée par un plan social, ont interpellé les candidats aux élections présidentielles pour leur permettre de se réinsérer décemment .

Le desespoir qui ne peut se vaincre que par un mouvement social tous ensemble contre le capitalisme
Batailles autour des licenciements collectifs  Npa12
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Copas le Mer 18 Avr - 1:16

CINRAM COD vendredi 13 avril

La prison pour les licencieurs et la saisie des biens de tous les actionnaires
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Copas le Mar 24 Avr - 19:58

Les travailleurs de VSV ne veulent pas être liquidés
Vendeuvre-sur-Barse




Ne laisser personne derrière,

Batailles autour des licenciements collectifs  Npa12
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Lutte chez Novatrans

Message  fée clochette le Lun 28 Mai - 7:34

http://www.mlactu.fr/article/les-salari%C3%A9s-de-novatrans-%C3%A0-avignon-se-battent-pour-leurs-emplois/687

Les salariés de Novatrans à Avignon se battent pour leurs emplois

Les semaines sont longues en ce moment chez Novatrans, filiale SNCF à plus de 96%, spécialisée dans le transport combiné rail et route. En France, 257 salariés sont actuellement menacés de perdre leurs emplois car la société pourrait être liquidée. Répartis dans onze sites sur tout le territoire, dont un à Marseille, ils sont 31 à travailler sur Avignon. Jeudi, 200 d’entre eux s’étaient donné rendez-vous à Paris pour manifester ; une délégation a été reçue par le nouveau ministre des Transports.



Après des dizaines de jours d’incertitude, les salariés de Novatrans verraient-ils enfin une amorce de solution ? Ils aimeraient y croire en tout cas, suite à la réunion avec Frédéric Cuvillier, ministre délégué chargé des Transports (auprès de la ministre de l'Ecologie et du développement durable). Ce dernier leur a assuré « avoir conscience qu’il ne faut pas laisser le transport combiné mourir » selon Sébastien Beaunay, délégué FO chez Novatrans Avignon. Après une heure de discussion, la délégation de l’intersyndicale a « obtenu du ministre qu’il allait demander à Guillaume Pepy, le PDG de la SNCF, l’annulation du prochain Conseil d’Administration le 8 juin afin de mener dans l’été une réflexion sur l’avenir de la filière et surtout sur la survie de Novatrans » nous explique Sylvain Massot du syndicat Sud. C’est en effet le 8 juin, date du prochain CA, qu’ils doivent savoir quel sort leur sera réservé, à part bien sûr si la promesse du ministre est tenue. La rencontre avec le PDG est d’ailleurs prévue mardi prochain, le 29 mai.

Deux solutions à envisager

Le 9 mai dernier, lors du dernier Conseil d’Administration, les salariés apprenaient que leur société allait être soit reprise, soit mise en liquidation à l’amiable. L’hypothèse d’une recapitalisation de l’entreprise par la SNCF est alors écartée, présentant « les caractéristiques d’une aide de l’Etat, donc une autorisation de Bruxelles qui sera clairement refusée » selon les termes de FO. Pour l’instant, tous sont dans l’attente : si le dossier d’un repreneur est accepté, « alors on regagne espoir même si je ne me fais pas d’illusion puisqu’on ne saura pas sous quelle condition on sera gardé » avoue Sébastien Beaunay, mais si la liquidation est prononcée, « c’est la fin pour nous ». Les salariés seraient alors reclassés au sein du groupe SNCF, probablement dans d’autres régions. Un Plan Social qu’ils ont déjà connu il y a trois ans, lorsque la SNCF a racheté Novatrans, « sauf qu’il y a eu déjà 90 départs à l’époque » se désolent les représentants syndicaux. Ils se disent aujourd’hui « en colère » et « révoltés » même si « on espère qu’il n’est pas trop tard ».


La campagne électorale justement, un enjeu qu’ont bien compris les candidats de la circonscription d’Avignon. Il faut dire qu’après les Conti de Vedène et les Papeteries de Malaucène, le cas de Novatrans s’ajoute au tableau des difficultés industrielles que connait le Vaucluse. André Castelli, candidat Front de Gauche est passé voir les salariés cette semaine, « le département s’est façonné au XIXème siècle autour de l’eau et du rail, comment l’entreprise Novatrans est arrivée à une telle situation ? » s’interroge le vice-président du Conseil Général qui va même plus loin, « cette entreprise ne compte plus dans la stratégie de développement de la SNCF. C’est la responsable puisque l’actionnaire majoritaire ! » Mais pour l’élu, comme pour les salariés, la question n’est pas que financière, elle est aussi politique, « ça doit relever d’une stratégie » affirme-il ; des propos qui font consensus à droite aussi : pour Valérie Wagner, candidate UMP dans la même circonscription, « on a besoin d’une réelle discussion, c’est une urgence, le site est aux normes mais ne peut plus travailler, c’est incompréhensible ». Même son de cloche au PS, « il faut un consensus sur cette question au-delà des clivages politiques et le prochain député devra défendre ces salariés » affirme Kader Belhadj, le suppléant de la candidate Michèle Fournier-Armand.

Les élus attendus au tournant

Aujourd’hui malgré la visite au ministère qu’ils ont obtenu et le passage de candidats aux législatives sur leur site, les salariés restent vigilants et mobilisés. Ils ne sont pas dupes, mais profitent aussi de cette période électorale pour se faire entendre. Une chose est sûre, au soir du 17 juin, le prochain député n’aura pas intérêt à les oublier. Le président de la République non plus d’ailleurs, une lettre à son attention lui a été envoyée par les salariés, en forme d’appel au secours. Avant de signer, ils terminent par ces mots : « vous êtes notre dernier espoir ». Les syndicats devraient être à nouveau reçus au ministère avant la date du 8 juin.



Maud Fontanel
fée clochette
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 55
Localisation : vachement loin de la capitale

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  fée clochette le Mer 30 Mai - 22:43

Batailles autour des licenciements collectifs  74778_374256689288608_1272081167_n
fée clochette
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 55
Localisation : vachement loin de la capitale

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Copas le Ven 1 Juin - 4:02

Merci la Fée pour avoir passé cette carte.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  fée clochette le Sam 2 Juin - 14:39

Il y a aussi une carte interactive

https://maps.google.fr/maps/ms?msid=211195058183652963756.0004c0b37f7eae5cd4482&msa=0&ie=UTF8&t=m&source=embed&z=5
fée clochette
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 55
Localisation : vachement loin de la capitale

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Video Olivier et Philippe avec les Sodimedical

Message  Roseau le Ven 15 Juin - 23:51

http://www.lunion.presse.fr/video/Olivier%2BBesancenot%2Bet%2BPhilippe%2BPoutou%2Bchez%2Bles%2BSodim%25C3%25A9dical/7e407194e0cs/lunion/info
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty L’interdiction des licenciements c’est maintenant 

Message  Roseau le Mer 27 Juin - 19:39

article TEAN
http://www.npa2009.org/content/l%E2%80%99interdiction-des-licenciements-c%E2%80%99est-maintenant%E2%80%89
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Sanofi-Toulouse, les actionnaires agressifs

Message  Copas le Dim 15 Juil - 13:29

Sanofi-Toulouse, les actionnaires agressent les travailleurs
Fermeture du site, la résistance des travailleurs




Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Copas le Dim 15 Juil - 13:48

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Doux: la CFDT appelle les salariés à la grève

Message  Roseau le Mer 18 Juil - 18:15

Source: http://www.mediapart.fr/journal/fil-dactualites/180712/doux-la-cfdt-appelle-les-salaries-de-pere-dodu-la-greve
(payant)

Au lendemain du comité central d'entreprise (CCE) qui s'est tenu, le mardi 17 juillet, au siège du groupe de volaille Doux, à Châteaulin (Finistère), la CFDT lance un appel à la grève pour le lundi 23 juillet sur les sites Père Dodu de Quimper et de Kergonan.

« Ces deux sites font parti de ceux qui ne seraient pas repris par l'offre du consortium de Sofiprotéol, explique à Mediapart le délégué central syndical adjoint CFDT, Jean-Luc Guillart. Nous appelons donc à la mobilisation des salariés pour dire non à la fermeture de ces sites. Nous voulons un repreneur pour sauver nos emplois. »

Le syndicat entend mobiliser le maximum de personnes pour faire « une usine morte » et organiser un sitting devant l'usine Père Dodu de Quimper. « Les repreneurs nous ont présenté leur plan industriel, mais il n'y a rien sur le social, regrette M. Guillart. Il faut absolument qu'ils revoient leur copie car on se dirige vers un dépeçage en règle. »

« Ils proposent 40 millions pour racheter le groupe, ce qui n'est rien, poursuit-il. Si leur offre est acceptée et si les sites fermes, ils devraient au moins faire un geste social en finançant par exemple les PSE (plan de sauvegarde de l'emploi – ndlr) et en mettant en place une cellule de reclassement. Ils doivent mettre la main à la poche. » Selon la CFDT, 1 553 CDI (sur 3 484) et 525 CDD (sur 711) sont menacés à ce jour.

Le PDG du groupe, Charles Doux, qui prépare de son côté un plan de financement de la période d'observation et un plan de continuation, devrait annoncer les grandes lignes de son projet le 24 juillet, soit au lendemain du mouvement de grève. « Ce serait encore pire qu'un autre repreneur, conclut le délégué central syndical adjoint CFDT. Il se séparerait du frais, ce qui représente 1 800 personnes. Et puis, le passé, ça ne s'efface pas. Le climat social deviendrait intenable. »
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles autour des licenciements collectifs  Empty Re: Batailles autour des licenciements collectifs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum