Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-67%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe à induction Samsung (via ODR 20€)
9.99 € 29.99 €
Voir le deal

Les primaires socialistes

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Les primaires socialistes

Message  gérard menvussa le Lun 10 Oct - 18:45

Bon, personne en a parlé ici bas... Heureusement, Télérama est là pour relever le niveau, bande de mécréant(e)s !

Le jour où la France s'est donnée à l'ultragauche
Le 10 octobre 2011 à 17h00

Laurent Delahousse appelle Sophie Brunn, l’envoyée spéciale de France 2 au QG de Ségolène Royal. « La candidate est ici, elle affiche sa confiance. Pour son entourage, plus il y a de votants et plus elle pourrait en profiter. » Raté. Hier, la France a basculé.

C’est une catastrophe nationale. Dimanche, la France s’est livrée à un grouspuscule constitué de « 4 % du corps électoral » selon Jean-François Copé, invité sur le plateau du 20 heures de France 2. « Qu’il soit dit ce soir au moins une fois que 2 millions de Français qui sont venus voter, cela veut dire en tout et pour tout 4 Français sur 100. Il y en a donc 96 sur 100 qui ne sont pas allés voter. En comparaison, il y avait trois millions de Français à la braderie de Lille. » Et 5,3 millions de Français devant Danse avec les stars samedi soir sur TF1.

C’est un cauchemar. Hier, le plus extrémiste de ses activistes a pris un fatal ascendant sur le minuscule groupuscule. Il s’appelle Arnaud Montebourg. « C’est une folie, s’alarme Jean-François Copé. Parce que Montebourg, c’est celui qui défend cette dinguerie de la démondialisation. Arnaud Montebourg, je suis désolé, il est à la gauche de la gauche du PS, ses thèses sont très proches d’une certaine ultra-gauche. » Dans mon canapé, je suis bien plus que désolé. Je suis terrorisé de voir la France aux mains de l’ultra-gauche et de ce dingue d’Arnaud Montebourg.

Un gigantesque Tarnac, voilà ce qu’est devenu notre pays. Tout le monde fait la cour à Arnaud Montebourg, craignant de déplaire au révolutionnaire nihiliste. Même Laurent Fabius et Pierre Moscovici, peu suspects de sympathie pour les anarcho-autonomes, affirment sur le plateau du 20 heures être en parfait accord avec ses propositions – qu’ils ont toujours défendues. Cet opportunisme est écœurant.

« Ici, les visages sont rayonnants », raconte Guillaume Daret en direct du QG d’Arnaud Montebourg. Au passage, je remarque que les militants de la secte insurrectionnelle regardent i>télé sur un écran géant. Or, quelques instants plus tard, quand Valérie Astruc intervient en direct du siège du PS, je découvre encore un écran géant diffusant i>télé. Il semblerait qu’elle soit devenue la chaîne officielle des putschistes. Je quitte donc France 2 pour y jeter un coup d’œil.

Je ne m’étais pas trompé. Sur i>télé, on célèbre sans se cacher le succès de l’idéologue Arnaud Montebourg. Le présentateur appelle son envoyé spécial en direct de son QG. Se voyant à l’écran, les militants de la gauche radicale se mettent à hurler sans discontinuer. Impossible pour le reporter de s’exprimer. Voilà ce qui arrive quand on travaille dans une chaîne anarchiste : c'est le règne de la cacophonie.

Je préfère zapper sur BFM TV, un îlot de résistance où Olivier Mazerolle, Ruth Elkrief et Etienne Gernelle (directeur de la rédaction du Point) débattent dans la sérénité. Mais je suis consterné par les nouvelles données. Les serments d’allégeance au leader de l’ultragauche ne cessent de se multiplier. Jean-Marie Le Guen, en direct du QG de François Hollande, affirme « légitimes » les questions posées par Arnaud Montebourg. Marie-Noëlle Lienemann, « députée et soutien de Martine Aubry », y va aussi de sa flatterie : « Ce qui est important, c’est le bon score d’Arnaud Montebourg, qui incarne une certaine vision de la gauche avec des thématiques que Martine Aubry partage. »

Soudain, le sous-titre de BFM TV est modifié. « Marie-Noëlle Lienemann, députée » est remplacée par « Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice ». Ça y est ! La VIe République de Montebourg est arrivée ! Le Sénat et l’Assemblée nationale ont fusionné ! L’ultragauche a commencé à saccager nos institutions. Justement, un écran éblouissant annonce :

« Vous vivez en direct la cohue qui entoure Arnaud Montebourg », annonce le présentateur de BFM TV, basculant lui aussi dans le culte de la personnalité. Après cet intermède, il donne la parole à Marine Le Pen, qui s’exprime par téléphone. « Je vois avec beaucoup d’optimisme le résultat d’Arnaud Montebourg. Il a des propositions qui ressemblent aux miennes. » Horreur ! Si l’ultradroite se rallie à l’ultragauche, c’en est fini de notre démocratie.

Que faire ? Prendre les armes, le maquis ? Sur le plateau de BFM TV, Olivier Mazerolle, Ruth Elkrief et Etienne Gernelle pianotent frénétiquement sur leur téléphone portable. « Vous avez reçu un texto personnel ? » demande le présentateur à Ruth Elkrief. « Oui, apparemment Manuel Valls appelle au plus large rassemblement derrière François Hollande. » J’ai du mal à y croire. Cela fait déjà cinq minutes que l’information figure à l’écran :

Ruth Elkrief aurait donc reçu un SMS d’un téléspectateur de BFM TV qui l’avertirait d’un sous-titre défilant devant elle ? Ce n’est pas crédible. A mon avis, la journaliste est en train de réserver un billet de train ou d’avion pour quitter la France au plus vite. Olivier Mazerolle, c'est certain, l’imite. Il débite des résultats soi-disant arrivés par texto « du camp de François Hollande mais de quelqu’un qui se trouve à Solférino ».

Or, BFM TV a déjà un envoyé spécial au siège du PS qui vient de donner les mêmes résultats. Olivier Mazerolle a donc lui aussi menti. Comme 96 Français sur 100, il cherche à fuir le pays.

gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  tomaz le Lun 10 Oct - 20:39


c'est tres drole

plus terre a terre, j'ai été étonné des presques 3 million de votant, sur mon lieu de boulot (la culture, ça explique surement...) 4 votants sur 15 salariés, 2 montebourg, 2 aubry, l'ultra gauche aussi gangrene la culture.

tomaz
tomaz

Messages : 302
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : zonvier

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Sans attendre 2012, construire un rapport de force social.

Message  Roseau le Mar 11 Oct - 1:40

Communiqué du NPA.

La primaire socialiste a rencontré une forte participation qui témoigne du rejet de Sarkozy, de son gouvernement, de leur politique soumise aux banques mais aussi d'une aspiration à exprimer son point de vue, une aspiration démocratique sur les choix politiques et économiques nécessaires.

Le NPA partage ces aspirations démocratiques et le rejet de Sarkozy. Pour autant, nous ne croyons pas que les différents candidats du PS apporteront une quelconque solution. Ces candidats se sont hélas mis d’accord sur un programme qui, loin de répondre à la crise du capitalisme, ne vise qu'à gérer ce système en faillite. Sans annuler la dette, sans saisir les banques, sans prendre massivement sur les profits, sans augmenter les salaires de 300 euros, ces candidats sont condamnés à reproduire les politiques antisociales menées en Grèce et en Espagne.

Pour le NPA, pour virer Sarkozy, pour arrêter la casse des droits sociaux et défendre les intérêts des salariés, il ne faut pas attendre 2012, mais construire un rapport de force social. Ce sera le sens de l’intervention du NPA à la manifestation du 11 octobre et ce que portera Philippe Poutou à l’élection présidentielle. Il s’agira de mettre en avant une politique de rupture avec le capitalisme et de contribuer à construire une large opposition aux politiques antisociales, qu’elles soient menées par la droite ou par le Parti socialiste, après 2012.

Le 10 octobre 2011.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  Gauvain le Mar 11 Oct - 13:15

Moi j'ai voté Montebourg avant-hier, et j'irai voter Aubry dimanche prochain. Parce que nous ne sommes pas indifféren-e-s aux rapports de force internes au PS, et qu'il est utile d'établir une démarcation avec la droite assumée du social-libéralisme (Valls et Hollande...). La situation présente me réjouit beaucoup ; tout le monde flatte Montebourg et se sent obligé d'avoir un discours un peu plus à gauche, Copé pète les plombs...

Maintenant, faisans barrage à François Hollande au second tour !
Gauvain
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  verié2 le Mar 11 Oct - 15:46

Maintenant, faisans barrage à François Hollande au second tour !
C'est de l'humour au troisième degré ?

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  gérard menvussa le Mar 11 Oct - 16:37

Je ne crois pas...

il est utile d'établir une démarcation avec la droite assumée du social-libéralisme (Valls et Hollande...).

Bon, les militants socialistes ne pullulent pas sur le forum, cela dit j'aimerais bien qu'on m'explique en quoi "Martine" est plus a gauche que "François" ou "Manuel". Quand a Montebourg, ce n'est pas la première fois qu'il nous fait le coup du "plus a gauche que moi, tumeur !"
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  Duzgun le Mar 11 Oct - 18:00

Gauvain a écrit:Moi j'ai voté Montebourg avant-hier, et j'irai voter Aubry dimanche prochain. Parce que nous ne sommes pas indifféren-e-s aux rapports de force internes au PS, et qu'il est utile d'établir une démarcation avec la droite assumée du social-libéralisme (Valls et Hollande...). La situation présente me réjouit beaucoup ; tout le monde flatte Montebourg et se sent obligé d'avoir un discours un peu plus à gauche, Copé pète les plombs...

Maintenant, faisans barrage à François Hollande au second tour !
A choisir de voter (drôle d'idée Razz ), autant je comprends que tu privilégies Aubry à Hollande, autant le vote Montebourg m'échappe...
Il est certes volontariste, mais sa "démondialisation" c'est particulièrement réactionnaire.
Malheureusement, j'ai bel et bien l'impression qu'il n'y avait pas de candidat plus à gauche qu'Aubry à cette primaire. C'est dire à quoi ils en sont réduits!

Enfin sinon, tu fais ce que tu veux Gauvain, mais je ne vois quand-même pas bien l'utilité de voter à cette primaire. Il me semble qu'on peut laisser le PS se démerder avec ses militants et sympathisants pour choisir son candidat.
Duzgun
Duzgun

Messages : 1628
Date d'inscription : 27/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  gérard menvussa le Mar 11 Oct - 18:23

je comprends que tu privilégies Aubry à Hollande

Celle là est a mettre aux cimaises du bétisier que j'ai constitué depuis que je millite à l'extréme gauche (c'est dire si j'ai entendu des conneries !)

Bon, moi j'aime pas hollande parce que j'ai horreur des mecs qui réussissent leur régime mieux que moi, mais en dehors de ça il n'y a pas l'épaisseur d'un papier à cigarette entre "Martine" et "François". Tout les deux veulent nous faire prendre leur jus de chique pour de la K de première qualité !
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  verié2 le Mar 11 Oct - 18:32

Je comprends mal comment des sympathisants du NPA peuvent accorder de l'importance au choix d'individus qui, tous sans exception, se positionnent en fonction de choix marketing et non en fonction de convictions sincères. Le cas de Montebourg, qui s'est positionné "à gauche", un peu en concurrence avec Mélenchon, est tout de même éclairant quand on songe qu'il fut porte-parole de Ségolène Royal !

Tous sans exception ont l'intention de nous faire payer la crise et de revenir sur les acquis sociaux, d'ailleurs les deux "ténors", Aubry et Hollande, l'ont déjà clairement annoncé. Quant à Montebourg, s'il égratigne les banques (en paroles), son discours anti mondialisation/protectionniste est en effet réactionnaire et fleure le nationalisme. Mais, lui comme les autres, fera la politique imposée par le capital. En ce moment, il négocie sans doute une place de ministre...

Pour ceux qui ont des doutes, il suffit de comparer la politique de Zapatero en Espagne avec celle de Sarkozy ou de Papandreou...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  Gauvain le Mar 11 Oct - 19:05

Le problème n'est pas tant de savoir ce que ce beau monde fera une fois au gouvernement, donc le fait que Montebourg soit une girouette et que les positions des un-e-s et des autres soient essentiellement stratégique n'est pas pertinent.
Le problème, c'est aussi (et surtout, en l'occurrence), de savoir ce qui va se dire PENDANT la campagne. Et je suis désolé, mais je n'accorde pas non plus beaucoup de crédit à Eva Joly, et pourtant j'ai lu des interviews d'elle sur une ligne "écolo/social-démocrate" qui diffèrent passablement de ce qu'on pourrait entendre de la part de Nicolas Hulot.
Aussi, partant du principe qu'une élection présidentielle est un moment d'intense politisation (les gens parlent de politique, entendent parler de politique à la télé, au boulot, devant la machine à café...), je pense qu'on ne peut pas être indifférent-e au discours qui est porté par les candidat-e-s. Le profil politique des candidat-e-s, même si c'est de la pure rhétorique, participe aussi de l'évolution du paysage politique vers la droite ou vers la gauche (les surenchères sécuritaro-chauvines de Royal en 2007 ont fait le jeu de Sarko, ne croyez-vous pas ?).
Donc il faut être honnête avec soi-même. Je préfère que Joly soit candidate plutôt que Hulot. Partant, je préfère que le ou la candidat-e du PS ait un discours le plus à gauche possible. Peut-on compter sur Hollande pour ça ? Sans doute pas. Sur Aubry ? Peut-être. Il est possible qu'elle passe toute la campagne à draguer les voix du centre, et dans ce cas tant pis, j'aurai payé deux euros pour rien. Mais ce n'est pas sûr. Il n'y a vraiment aucune autre bonne raison que ces deux euros de ne pas aller voter.
Gauvain
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty à La Réunion le PCR a appelé à voter Holande

Message  GGrun le Mar 11 Oct - 19:19

chercher l'erreur

GGrun

Messages : 311
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  Roseau le Mar 11 Oct - 19:21

Grande erreur à ne pas répéter: il ne faut participer en aucune façon à la mise en place par la bourgeoisie
de la mise en selle d'une nouvelle équipe de politiciens à son service,
après qu'elle en ait usé une jusqu'à la corde.
La lutte des classes, et non pas des places, se déroule ailleurs.
Dans cet ailleurs, tous ces politiciens bourgeois sont nos ennemis.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  Duzgun le Mar 11 Oct - 19:29

gérard menvussa a écrit:
je comprends que tu privilégies Aubry à Hollande
Celle là est a mettre aux cimaises du bétisier que j'ai constitué depuis que je millite à l'extréme gauche (c'est dire si j'ai entendu des conneries !)

Bon, moi j'aime pas hollande parce que j'ai horreur des mecs qui réussissent leur régime mieux que moi, mais en dehors de ça il n'y a pas l'épaisseur d'un papier à cigarette entre "Martine" et "François". Tout les deux veulent nous faire prendre leur jus de chique pour de la K de première qualité !
Je sais qu'il est de bon ton de dire que "tous se valent" en parlant du PS, mais il faudrait faire preuve d'un peu plus de finesse dans l'analyse. Surtout quand les mêmes voient dans le même temps un grand fossé (imaginaire) entre le PS et le FDG.

In fine il n'y avait à ces primaires aucun candidat de la gauche du PS. Donc Aubry s'est retrouvée par défaut la candidate "la plus à gauche", soutenue par une bonne partie de la gauche du PS.
Et contrairement à Hollande, Aubry ne considère pas que l'extrême gauche est "infréquentable".
Par ailleurs, ce n'est pas anodin qu'une fois éliminés, Valls et Baylet (les deux candidats les plus à droite) se soient précipités pour soutenir la candidature Hollande (idem pour le soutien du patronat à Hollande après "l'élimination" de DSK).

Après, de là à se sentir concerné par les primaires, voire à aller y voter, il y a un pas de géant qu'il me paraîtrait inconcevable de franchir.

Gauvain a écrit:Il n'y a vraiment aucune autre bonne raison que ces deux euros de ne pas aller voter.
Si : les tâches militantes de notre propre campagne. En plus de l'inutilité et du temps perdu. Et en plus du crédit supplémentaire donné à ce cirque, en participant à augmenter la participation.
De toute façon, j'ai passé mon week-end non stop à militer, je n'aurais certainement pas eu le temps d'aller voter, même si je l'avais voulu.
Duzgun
Duzgun

Messages : 1628
Date d'inscription : 27/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  Gauvain le Mar 11 Oct - 20:02

Duzgun a écrit:
Après, de là à se sentir concerné par les primaires, voire à aller y voter, il y a un pas de géant qu'il me paraîtrait inconcevable de franchir.
Voui mais enfin, c'est très psychologique comme argument ça... et pas très politique, il me semble.

Sinon, je ne suis pas d'accord avec toi sur Montebourg. L'idée d'un protectionnisme (français ou européen selon les versions) est défendue par pas mal de gens qui se situent soit à la gauche du PS, soit à la gauche de la gauche. Montebourg était le plus offensif contre les banques, la finance, etc. Clairement, c'était lui le candidat de la "gauche du PS". C'est une erreur de croire que la "démondialisation" qu'il prône est un projet uniquement réactionnaire : c'est un projet réformiste, donc progressiste, qui tente de régler une contradiction inhérente réformisme par une solution qui se trouve être réactionnaire (la fermeture des frontières). Mais c'est une grosse nuance avec ce que tu dis !


De toute façon, j'ai passé mon week-end non stop à militer, je n'aurais certainement pas eu le temps d'aller voter, même si je l'avais voulu.
Là OK, c'est une bonne raison ^^
Gauvain
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  gérard menvussa le Mar 11 Oct - 20:52

Je sais qu'il est de bon ton de dire que "tous se valent" en parlant du PS, mais il faudrait faire preuve d'un peu plus de finesse dans l'analyse. Surtout quand les mêmes voient dans le même temps un grand fossé (imaginaire) entre le PS et le FDG.

La question politique et les perspectives (a court ou long terme) qui se posent sont d'abord : quel est le meilleur discours pour battre la droite et Sarkozy ? En quoi le fait de choisir le ou la futur "Zapatero" fait il avancer le schmilblick d'un millimétre.

Il y a dans les deux cas (hollande ou Aubry) des différences de tempérament, mais aussi de "perspectives" (Aubry étant plus facilement assimilable pour certains courants "antilibéraux" du pcf et du PG... ) Fondamentalement, il n'y a rien de différent entre les candidats et trés rapidement, on s'en rendra compte !
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  tomaz le Mar 11 Oct - 21:06

Point 3 du projet d’Arnaud Montebourg :

3. Le capitalisme coopératif : Transformer le monde du travail et redonner du pouvoir d’achat aux Français en répartissant mieux les profits de l’entreprise et en réduisant les écarts de rémunération entre salariés et dirigeants.

ça c'est du programme !

sinon Arnaud l'ex bras droit de Ségolene se fend d'une lettre à Martine et François, et Jean Luc un peu emmerdé par ses débordemment s'empresse de lui répondre, manquerai plus que le ps dopé par Arnaud pique des voix a Jean luc !

Heureusement certain camarade vont aller voter...
tomaz
tomaz

Messages : 302
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : zonvier

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  chejuanito le Mar 11 Oct - 21:37

Le PS, et de son point de vue à raison, fait de ses primaires un pré 1er tour des présidentielles. Son but est de dire, on est capable sur nos primaires de faire se déplacer tant de personnes guidées par la recherche de comment virer Sarko. Plus il y a de votants à leurs primaires, plus ça crédibilise l'idée selon laquelle ils seraient la seule alternative crédible et utile à Sarko. Je trouve vraiment dommage que des militants révolutionnaires jouent à ce jeu.
chejuanito
chejuanito

Messages : 566
Date d'inscription : 08/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  Gauvain le Mar 11 Oct - 21:49

Bon, mais si tout se vaut et que tout est pareil, comment expliquez-vous l'acharnement de la droite à flatter Hollande dans le sens du poil et à dézinguer Aubry et Montebourg ?

Le PS, et de son point de vue à raison, fait de ses primaires un pré 1er tour des présidentielles. Son but est de dire, on est capable sur nos primaires de faire se déplacer tant de personnes guidées par la recherche de comment virer Sarko. Plus il y a de votants à leurs primaires, plus ça crédibilise l'idée selon laquelle ils seraient la seule alternative crédible et utile à Sarko. Je trouve vraiment dommage que des militants révolutionnaires jouent à ce jeu.
Ah mais moi je suis très content du succès populaire des primaires, car si on réfléchit un peu à la signification politique de cette affluence, ça ne veut pas du tout dire que les gens trouvent que l'alternative "PS" est bonne, ça veut surtout dire qu'il y a énormément de gens qui veulent chasser Sarko et qui choisissent pour qui il faudra bien voter au second tour.

(Car il est évident qu'il faudra aller voter au second tour Very Happy )
Gauvain
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  chejuanito le Mar 11 Oct - 22:45

Bon, mais si tout se vaut et que tout est pareil, comment expliquez-vous l'acharnement de la droite à flatter Hollande dans le sens du poil et à dézinguer Aubry et Montebourg ?
Deux personnes peuvent être très peu différentes et incarner des choses différentes. C'est aujourd'hui le cas de Aubry et Hollande. Par ailleurs, le seul fait qu'ils soient différents ne justifie pas qu'il faille choisir entre les 2.

Sinon je suis d'accord que le grand nombre de votants signifie avant tout le rejet de la droite, n'empêche que ce n'est pas que comme ça qu'il sera interprété et utilisé.
Sur Montebourg, je laisse parler un camarade.
chejuanito
chejuanito

Messages : 566
Date d'inscription : 08/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  Gauvain le Mar 11 Oct - 22:54

chejuanito a écrit:
Bon, mais si tout se vaut et que tout est pareil, comment expliquez-vous l'acharnement de la droite à flatter Hollande dans le sens du poil et à dézinguer Aubry et Montebourg ?
Deux personnes peuvent être très peu différentes et incarner des choses différentes. C'est aujourd'hui le cas de Aubry et Hollande. Par ailleurs, le seul fait qu'ils soient différents ne justifie pas qu'il faille choisir entre les 2.
Mais le fait qu'ils incarnent des choses différentes ? Le fait qu'Aubry représente une fraction du PS et de la gauche qui n'accepte pas totalement l'UMPisation du PS et de la gauche ?


Sinon je suis d'accord que le grand nombre de votants signifie avant tout le rejet de la droite, n'empêche que ce n'est pas que comme ça qu'il sera interprété et utilisé.
C'est aussi à nous de construire cette interprétation !
Gauvain
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  Duzgun le Mar 11 Oct - 23:00

gérard menvussa a écrit:Il y a dans les deux cas (hollande ou Aubry) des différences de tempérament, mais aussi de "perspectives" (Aubry étant plus facilement assimilable pour certains courants "antilibéraux" du pcf et du PG... ) Fondamentalement, il n'y a rien de différent entre les candidats et trés rapidement, on s'en rendra compte !
Pas plus qu'il n'y a de différence entre eux et Mélenchon. Ils prétendent tous être des bons gestionnaires du système, et ils feront tous des crasses.
Maintenant, ça ne veut pas dire que tout se vaut. Mais perso, je ne sais même pas s'il est préférable d'avoir un candidat PS plus à gauche ou plus à droite. Qu'est-ce qui sera le plus utile à notre camp social? Qu'est-ce qui permettra le développement de luttes victorieuses? Pas évident à savoir, chacune des situations a des avantages et inconvénients.
Duzgun
Duzgun

Messages : 1628
Date d'inscription : 27/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  alexi le Mar 11 Oct - 23:12

Gauvain :
Le profil politique des candidat-e-s, même si c'est de la pure rhétorique, participe aussi de l'évolution du paysage politique vers la droite ou vers la gauche
Patience, avec un peu de change tu auras aussi des primaires au centre et il faudra bien sûr que tu choississes centre gauche pour faire pencher le balancier vers nos idées. Rolling Eyes
comment expliquez-vous l'acharnement de la droite à flatter Hollande dans le sens du poil et à dézinguer Aubry et Montebourg ?
Aubry, DRH de grand groupe capitaliste, représente la loi de réduction du temps de travail à 35H, ce que la droite ne lui a pas pardonné alors que cette loi a été une aubaine de flexibilité et de productivité du travail incroyable pour le patronat (dans ma boîte, ils avaient par exemple supprimé les pauses rémunérées et réduit le nombre de congés dûs).
Mêmes les plus vils serviteurs du patronat ne sont pas forcément payés de leur reconnaissance Smile
Montebourg peut servir d'épouvantail à la droite et à ratisser plus large pour le PS et au final être solidaire de la même politique, tout comme l'a été Mélanchon une fois au gouvernement.
Mitterrand disait que la direction du PS devait se prendre par la gauche.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  Gauvain le Mar 11 Oct - 23:38

Duzgun a écrit:
gérard menvussa a écrit:Il y a dans les deux cas (hollande ou Aubry) des différences de tempérament, mais aussi de "perspectives" (Aubry étant plus facilement assimilable pour certains courants "antilibéraux" du pcf et du PG... ) Fondamentalement, il n'y a rien de différent entre les candidats et trés rapidement, on s'en rendra compte !
Pas plus qu'il n'y a de différence entre eux et Mélenchon. Ils prétendent tous être des bons gestionnaires du système, et ils feront tous des crasses.
Maintenant, ça ne veut pas dire que tout se vaut. Mais perso, je ne sais même pas s'il est préférable d'avoir un candidat PS plus à gauche ou plus à droite. Qu'est-ce qui sera le plus utile à notre camp social? Qu'est-ce qui permettra le développement de luttes victorieuses? Pas évident à savoir, chacune des situations a des avantages et inconvénients.
Je ne vois pas comment on pourrait se réjouir que le principal parti de la gauche française achève sa mutation droitière en rejetant définitivement toute volonté de se faire le porte-voix même déformé des aspirations populaires. Un PS qui parle de retraite à 60 ans (même sans parler des annuités), de hausse du SMIC (même sans la chiffrer très précisément), de lois contre les délocalisations (même très modestes), de redistribution sociale en général, fait aussi campagne pour NOS idées, même s'il le fait à sa manière (c'est-à-dire en démentant sans cesse sa théorie par sa pratique), et même si on ne peut s'en satisfaire (sinon il faudrait entrer au PS). Un discours "gauche" du PS, cela nous mâcherait le travail, à toute la gauche de la gauche et en particulier à la gauche révolutionnaire, pour faire passer nos propres mots d'ordre en profitant du climat idéologique ainsi créé. Un PS qui dérive à droite, qui court après l'UMP voire après le FN, c'est tout le champ politique qui se déplace à droite et la droite qui se renforce.

Patience, avec un peu de change tu auras aussi des primaires au centre et il faudra bien sûr que tu choississes centre gauche pour faire pencher le balancier vers nos idées. Rolling Eyes
C'est une objection sérieuse, mais :
-à la différence de la social-démocratie, le "centre" n'existe pas en France comme courant politique. Sous la Ve République le "centre" a toujours été l'étiquette qu'ont adoptée les politiciens de droite qui voulaient se démarquer de la droite en place, de Poher à Borloo en passant par Giscard, Bayrou et Villepin. Une éventuelle primaire au centre ne concernerait qu'une alliance de petits partis sans aucun intérêt, et n'aurait pas du tout le même enjeu que la primaire socialiste de cette semaine ;
-autant je trouve ça cool que la primaire socialiste soit un succès numérique (parce que ça emmerde très fort la droite), autant la signification politique d'un succès d'une primaire centriste serait beaucoup plus ambivalent ;
-là j'avoue que j'aurais un "blocage psychologique", je crois : autant aller dans un bureau de vote tenu par des socialistes, c'est-à-dire par des gens avec qui j'ai déjà discuté de politique, que j'ai déjà croisés dans certains collectifs, voire que j'ai déjà vus en manif, ça va, autant aller m'acoquiner avec des apparatchiks et des carriéristes du marigot centriste, j'aurais beaucoup plus de mal. Et le fait de signer une charte d'adhésion aux valeurs du centre, j'aurais du mal aussi.

Sinon, il est par ailleurs évident que toutes les évolutions internes des grands partis nous concernent et nous intéressent. C'est vrai pour le PS, c'est vrai pour l'UMP et c'est vrai aussi pour le FN. Par exemple, je pense qu'il aurait été mieux pour la classe ouvrière que Gollnisch batte La Pen au congrès du FN, parce que La Pen est plus dangereuse. De là à aller voter à des primaires FN, il y a vraiment un pas que j'aurais eu du mal à franchir - mais indépendamment de mon cas personnel, si des camarades avaient envisagé d'aller faire de l'entrisme d'extrême-gauche dans des primaires d'extrême-droite, j'aurais examiné leur avis avec le plus grand sérieux (même si en l'occurrence, les inconvénients auraient été supérieurs aux avantages, ne serait-ce que parce que si la primaire du FN est un grand succès populaire, c'est très très très embêtant).

Aubry, DRH de grand groupe capitaliste, représente la loi de réduction du temps de travail à 35H, ce que la droite ne lui a pas pardonné alors que cette loi a été une aubaine de flexibilité et de productivité du travail incroyable pour le patronat (dans ma boîte, ils avaient par exemple supprimé les pauses rémunérées et réduit le nombre de congés dûs).
Je ne crois pas que la loi sur les 35 heures soit au centre des attaques de la droite contre Aubry. Et sinon, je fais le crédit à la droite d'être un peu plus intelligente que ça et de ne pas trop fétichiser cette mesure qui a été, comme tu le rappelles fort justement, assez indolore pour le patronat...
Gauvain
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  Duzgun le Mer 12 Oct - 0:05

Gauvain a écrit:Je ne vois pas comment on pourrait se réjouir que le principal parti de la gauche française achève sa mutation droitière en rejetant définitivement toute volonté de se faire le porte-voix même déformé des aspirations populaires. Un PS qui parle de retraite à 60 ans (même sans parler des annuités), de hausse du SMIC (même sans la chiffrer très précisément), de lois contre les délocalisations (même très modestes), de redistribution sociale en général, fait aussi campagne pour NOS idées, même s'il le fait à sa manière (c'est-à-dire en démentant sans cesse sa théorie par sa pratique), et même si on ne peut s'en satisfaire (sinon il faudrait entrer au PS). Un discours "gauche" du PS, cela nous mâcherait le travail, à toute la gauche de la gauche et en particulier à la gauche révolutionnaire, pour faire passer nos propres mots d'ordre en profitant du climat idéologique ainsi créé. Un PS qui dérive à droite, qui court après l'UMP voire après le FN, c'est tout le champ politique qui se déplace à droite et la droite qui se renforce.
Il me semble que le PS a déjà achevé sa mutation droitière sous le gouvernement Jospin. Est-il possible qu'il évolue plus à droite encore? Je n'y crois pas trop...
Oui un discours plus à gauche est sans doute intéressant. Mais dans le même temps il peut créer plus d'illusions, et rendre plus difficile de mobiliser.
Franchement, je suis incapable de dire ce qui est le plus favorable à notre camp social.

En tout cas, je pense que Mélenchon par exemple, est néfaste à notre camp social et aux mobilisations. Et que la création du FDG n'aura donc pas été quelque chose de positif, contrairement à ce que semblent penser certains.
Duzgun
Duzgun

Messages : 1628
Date d'inscription : 27/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  Roseau le Mer 12 Oct - 0:19

Gauvain a écrit:
si des camarades avaient envisagé d'aller faire de l'entrisme d'extrême-gauche dans des primaires d'extrême-droite, j'aurais examiné leur avis avec le plus grand sérieux
On comprend mieux maintenant la proposition inédite et aterrante d'aller voter aux primaires d'un parti bourgeois, le PS.
La logique, c'est les manoeuvres d'appareil légitimant les institutions bourgeoises, dont le PS est une des principales, aux dépens du projet d'émancipation des travailleurs par les travailleurs.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les primaires socialistes  Empty Re: Les primaires socialistes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum