anipassion.com

Michel Collon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Michel Collon

Message  Copas le Sam 1 Juin - 18:14

verié2 a écrit:
Prado a écrit:En septembre dernier, Daniel Tanuro (Belgique) rappelait que Michel Collon
a été jusqu'à justifier le massacre de la population musulmane à Srebrenica, en Bosnie, et à accuser les musulmans d'avoir eux-mêmes bombardé le marché de Sarajevo, pour donner à l'OTAN le prétexte d'intervenir.
Encore une fois, pour démolir quelqu'un, il vaudrait mieux disposer de citations directes de cette personne que d'accusations portées par une autre personne et résumées ici par une troisième. Il y a eu énormément de manipulations de l'info sur la Yougoslavie, comme dans toutes les guerres où l'impérialisme français est directement impliqué.
"Justifier le massacre", c'est une accusation très grave qui mérite d'être étayée par des déclarations précises.

Justifier non, pas sur cette histoire.

Mais l'odeur nauséabonde des articles de Collon et de son site sur les massacres de Srebrenica oui :

http://www.michelcollon.info/Srebrenica-15-ans-apres.html

On a vu là toute la panoplie du campisme comme sur la Syrie. Il s'agit d'un côté de salir les victimes sans jamais un mot sur les crimes des états fascistes.
On se retrouve actuellement sur la question syrienne à voir des campistes crier contre la possibilité que le peuple syrien puisse disposer d'armes contre les blindés de Assad mais de la fermer sur le fait que le régime de Assad est le seul en Syrie à s'approvisionner massivement en armes.

On se croirait revenu à l'époque où les Hongrois, les tchèques, etc, étaient des agents de l'impérialisme, etc... Remarque que le dénommé Collon flippait comme un fou 15 ans après sur le risque que l'armée rouge soit à 2 heures de Bruxelles. Normal, il était mao-stal, la décalque des russo-stals.

Un détail à propos sur les SAM 300, pour lesquels Assad a réglé un chèque de plus de 100 millions d'euros : Ce sont bien des armes défensives sol-air et non des armes pouvant servir contre la population, un peu comme les patriots déployés en Turquie que des guignols s'imaginaient être des missiles menaçant la Syrie ...

Ça permet de se défendre contre des interventions étrangères, mais ils ne seront opérationnels qu'en 2014. Les seuls heureux là de façon certaine sont les vendeurs russes d'armes, car apparemment ils ont déjà été payés.

Perso rien à dire, de même que la recherche de l'Iran de se doter de moyens de résistance contre des attaques armées de l'impérialisme. Pour Assad toutefois, lui et son père ont été bien plus connus pour leurs capacités à tuer des Palestiniens, écraser la gauche libanaise, tuer les Syriens, participer à la guerre du golfe contre l'Irak, etc, que comme des dirigeants capables et ayant volonté de se battre contre le sionisme.


avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Collon

Message  verié2 le Sam 1 Juin - 18:51

Mais l'odeur nauséabonde des articles de Collon et de son site sur les massacres de Srebrenica oui :

http://www.michelcollon.info/Srebrenica-15-ans-apres.html
Ce texte ne correspond pas du tout à l'affirmation de Prado :

a été jusqu'à justifier le massacre de la population musulmane à Srebrenica, en Bosnie, et à accuser les musulmans d'avoir eux-mêmes bombardé le marché de Sarajevo, pour donner à l'OTAN le prétexte d'intervenir.
Chacun peut le lire, puisque Copas a fourni le lien. Mais Collon polémique sur le nombre de victimes, leur instrumentalisation et met en parrallèle la propagande faite sur un massacre, qu'il ne nie pas mais dont il conteste l'importance numérique, et le silence ou quasi silence fait sur des massacres de bien plus grande importance commis par l'impérialisme. Sans avoir de point de vue sur l'importance du massacre, je ne vois pas pourquoi sa démarche serait contestable.

Si on dit par exemple que l'attentat du 11 septembre à New York a été un événement historique alors que la catastrophe de Dacca n'a été présentée que comme un fait divers, ou pire celle moins connu de Bhopal, qui a fait 7000 à 20 000 morts, cela signifie-t-il qu'on justifie le massacre du 11 septembre ?

Curieuse façon de raisonner. Tous les mensonges et manipulations possibles ont été utilisés par les médias (1) au service de l'impérialisme occidental, et notamment français pour justifier l'intervention contre la Serbie - qu'une partie de l'extrême-gauche a soutenue au nom de la défense des populations menacées de "génocide". Collon a fait une contre-enquête et prend systématiquement le contre-pied de la propagande impérialiste, ce qui lui vaut beaucoup d'ennemis.

Parmi les manipulations, souvenons-nous aussi du fameux "génocide" de Timisoara en Roumanie...
1) Souvenons-nous des dessins racistes de Plantu dans Le Monde qui représentait les soldats serbes comme des porcs.
__
Bon, on peut ouvrir un fil sur Collon. Mais, pour le considérer comme un antisémite et quasi agent de dictatures, il faudrait des preuves plus sérieuses.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Collon

Message  Copas le Sam 1 Juin - 21:44

Srebenica est un des crimes contre l'humanité qui a été traité et étudié apparemment correctement de façon à faire la lumière sur les assassinats.

Les prétentions de Collon là dessus sont assez pénibles et visent à dévaluer, à tordre la vérité. C'est du révisionnisme qui ne pouvant s'attaquer de face à la mémoire des victimes essaye de la modeler d'une façon acceptable à son point de vue campiste : Puisque l'impérialisme US est intervenu c'est qu'il faut être du côté des nationalistes serbes et donc on va essayer de salir, de nier l'importance des crimes qui ont eu lieu.

Et de passer à la trappe la montée du nationalisme serbe et la mécanique des événements qui donneront l'opportunité à l'impérialisme d'intervenir dans les balkans.

Sur Collon et son site , c'est un mélange de choses qui sont justes mixées avec du campisme et du conspirationisme. L'un et l'autre ont des conséquences sur l'analyse des grands événements internationaux.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Collon

Message  yannalan le Dim 2 Juin - 9:28

Oui, c'es t un peu comme ceux qui te disent des trucs style "la Shoah c'est pas bien du tout, mais d'un autre côté il y a eu l'esclavage et la bombe sur le Japon. Meyssan et Collon sont complètement infantiles.

yannalan

Messages : 2072
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Collon

Message  verié2 le Dim 2 Juin - 9:55

Copas Srebenica est un des crimes contre l'humanité qui a été traité et étudié apparemment correctement de façon à faire la lumière sur les assassinats.
Déjà cette notion de crimes contre l'humanité n'a aucun sens pour nous, ou ne devrait pas en avoir, puisque certains reprennent ce concept. Qui décide qu'un massacre est un crime contre l'humanité ? De quel droit des tribunaux internationaux et des médias entièrement manipulés par l'impérialisme vont décréter que tel massacre est un crime contre l'humanité et pas les massacres de l'impérialisme français en Algérie ou ceux de l'impérialisme américain au Vietnam ? De fait, les "crimes contre l'humanité" et massacres définis "officiellement" comme tels sont ceux commis par les ennemis du moment.
Yannalan
Meyssan et Collon sont complètement infantiles.
Je ne mettrais pas, jusqu'à preuve du contraire, Collon sur le même plan que Meyssan.
L'adjectif "infantile" ne me parait pas approprié pour désigner Meyssan qui, lui, a ouvertement pris partie pour des dictatures.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Collon

Message  Copas le Dim 2 Juin - 11:35

verié2 a écrit:
Copas Srebenica est un des crimes contre l'humanité qui a été traité et étudié apparemment correctement de façon à faire la lumière sur les assassinats.
Déjà cette notion de crimes contre l'humanité n'a aucun sens pour nous, ou ne devrait pas en avoir, puisque certains reprennent ce concept. Qui décide qu'un massacre est un crime contre l'humanité ? De quel droit des tribunaux internationaux et des médias entièrement manipulés par l'impérialisme vont décréter que tel massacre est un crime contre l'humanité et pas les massacres de l'impérialisme français en Algérie ou ceux de l'impérialisme américain au Vietnam ? De fait, les "crimes contre l'humanité" et massacres définis "officiellement" comme tels sont ceux commis par les ennemis du moment.
Yannalan
Meyssan et Collon sont complètement infantiles.
Je ne mettrais pas, jusqu'à preuve du contraire, Collon sur le même plan que Meyssan.
L'adjectif "infantile" ne me parait pas approprié pour désigner Meyssan qui, lui, a ouvertement pris partie pour des dictatures.

Effectivement Meyssan est un conspi soutien des dictateurs. Le positionnement de Collon et de son site demeure sous surveillance de ce point de vue pour moi.



Sur les crimes contre l'humanité, ton raisonnement est tordu.

Ils existent suivant les définitions données, que cela t'embête ou pas. Bientôt tu vas nous dire qu'un génocide ça n'existe pas aussi . C'est encore une conversation pénible.
Personne ne t'a attendu pour dénoncer des crimes de l'impérialisme et du capitalisme. Le fait que l'impérialisme s’exonère de tout jugement sur les crimes de guerre, crimes contre l'humanité, génocide, ne fait pas disparaitre ce type de crime sous prétexte que des bouchers nationalistes n'étaient pas estampillés pro-US.

En l’occurrence Srebenica n'est pas une manip de l'impérialisme mais un crime contre l'humanité suivant les définitions de ce type de crime portées par l'ONU.

Que l'impérialisme US s’exonère de ses crimes et a fait en sorte de ne pouvoir être condamné ne change rien . C'est comme si tu me disais que les crimes du stalinisme n'existent pas. Aussi fameux. Qu'il faille les établir, et en vérifier les éléments est bien sur important, on ne saurait à ce niveau se fier aux déclarations de l'OTAN ou de forces impérialistes, d'armées capitalistes qu'elles qu'elles soient.
Mais les éléments à disposition n’ôtent pas de doute. De même sur la question syrienne , les témoignages, enquêtes, vidéos, etc, ne portent pas de doute sur l'essentiel des crimes contre la population qui s'y déroulent .

Oui un crime contre l'humanité a un sens pour nous.

Et Srebenica en a été un bien documenté, avec une enquête qui se poursuit encore hélas. Près de 6187 corps avaient été identifiés par analyse de l'ADN (chiffres 2009) sur 8105 disparu(e)s. Pratiquement tous les corps portent des traces d'exécution.
Et il y a également hélas au moins une vidéo de ce type d’exécution que je ne passerai pas ici.
Les témoignages des veuves, mères, filles survivantes, existent, les corps existent, ils ont été identifiés, répertoriés, les assassinats ont été établis .
La crapulerie manipulatrice de l'article de Collon qui vise à minorer et de sous-entendre que c'était la faute de la résistance bosniaque est de biais là dessus.

Donc des crimes contre l'humanité ça existe, comme les crimes de génocide, etc, en portant nature de ceux-ci. Que l'impérialisme US s’exonère de jugements et de condamnations ressort d'une autre question.

Et c'est d'ailleurs le problème de Collon qui est de l'arrangement permanent avec les faits afin de s'en tenir à son campisme.


Les libertés individuelles et collectives sont également des questions importantes pour nous. Ce n'est pas parce que la société capitaliste en donne une définition arrangeante pour lui (et les violent quand il s'estime menacé) qu'elles n'existent pas et ne sont pas un combat nécessaire.

De la même façon les notion de crimes contre l'humanité, crimes de guerre, génocides, etc, sont des notions importantes donnant des graduations utiles à la compréhension des faits, et permettant des combats utiles au communisme.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Collon

Message  verié2 le Dim 2 Juin - 12:28

Copas
1)Donc des crimes contre l'humanité ça existe, comme les crimes de génocide, etc, en portant nature de ceux-ci. Que l'impérialisme US s’exonère de jugements et de condamnations ressort d'une autre question.

2)Et c'est d'ailleurs le problème de Collon qui est de l'arrangement permanent avec les faits afin de s'en tenir à son campisme.
1) Je maintiens que "crime contre l'humanité" est un concept inventé comme arme idéologique par l'impérialisme pour condamner moralement ses ennemis. Toutes les guerres sont des crimes contre l'humanité. De même que les catastrophes industrielles comme celle de Dacca.

2)Collon exprime son soutien, parfois à peine critique, à des régimes dits "progressistes" comme celui de Chavez. Mais il est loin d'être le seul : tout un courant de la gauche et de l'extrême-gauche fait de même. Ca n'en fait pas des conspirationnistes et encore moins des antisémites.

Quant à l'accusation de "campisme", Copas, tu es vraiment mal placé pour la prononcer. Car toi aussi tu t'arranges avec les faits, que ce soit à propos de la Libye ou de la Syrie. Au point d'ailleurs que j'ai du mal à comprendre comment tu peux avoir des points de vue aussi justes sur divers aspects de la lutte de classe et manifester un tel aveuglement sur les forces qui ont combattu Khadafi et celles qui combattent Assad.
Ta position est rigoureusement symétrique à celle de Collon.

Le campisme de Collon ne l'empêche pas de mener des enquêtes très précises sur divers sujets, en particulier sur les mensonges de la propagande impérialiste. Ses doutes à propos du témoignage d'un journaliste du Monde sur l'emploi d'armes chimiques sont par exemple dignes d'intérêt et très bien argumentés. Je dois te dire que j'ai immédiatement eu les mêmes, avec moins d'arguments techniques évidemment.

Pour donner un autre exemple, les enquêtes de L'Huma pour dénoncer la propagande impérialiste étaient souvent très documentées, très précises. L'extrême-gauche ne se privait pas de les reprendre. Pourtant, si l'on parle de campisme...

J'ai parcouru le site de Collon, j'y ai vu une dénonciation des interventions impérialistes, mais nul soutien à la dictature d'Assad. Mais un article m'a peut-être échappé... Sur ce site, on peut lire notamment un article intitulé Des Juifs contre le Sionisme qui est tout sauf antisémite. Collon s'explique d'ailleurs très bien sur les accusations d'antisémitisme.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Collon

Message  gérard menvussa le Dim 2 Juin - 12:45

Je maintiens que "crime contre l'humanité" est un concept inventé comme arme idéologique par l'impérialisme pour condamner moralement ses ennemis. Toutes les guerres sont des crimes contre l'humanité. De même que les catastrophes industrielles comme celle de Dacca.
Je ne suis pas d'accord avec le fait que la notion de "crimes contre l'humanité" soit seulement un "prétexte facile" de l'impérialisme, ni d'aileurs que des "crimes industriels" comme ceux de Dacca soient des "crimes contre l'humanité"", mais ça mérite a priori d'ouvrir un autre sujet.
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Collon

Message  Copas le Lun 3 Juin - 0:30

Le crime contre l'humanité, comme celui de génocide d'ailleurs, n'est pas une invention de l'impérialisme. Je me rend compte que pour justifier un certain nombre de choses Vérié essaye de diluer un certain nombre de crimes afin d'exonérer des propos crapuleux de Collon visant à diluer les responsabilités sur de 6000 à 8000 exécutions de civils.

La notion de crimes contre l'humanité s'applique bien à cette saloperie.

Elle est entrée de façon importante dans le procès de Nuremberg à la fi de la 2eme guerre mondiale face à des juges qui, comme Vérié le sait, étaient sous direction de l'impérialisme pour justifier d’odieuses agressions contre le nazisme....

Ce n'est pas parce que des états utilisent la notion de crime contre l'humanité pour justifier des conquêtes et agressions que des crimes contre l'humanité n'existent pas, qu'il est urgent de se taire et de fermer sa gueule, qu'on n'a pas à exprimer de la solidarité envers des populations massacrées.

Les dérives de ce point de vue de beaucoup de camarades sont graves et inquiétantes.

Sur la question de Collon il est évident que son argumentation visant au révisionisme sur les crimes de masse de Srébenica partent de son campisme, de la même façon que son point de vue cache mal une proximité avec le soutien aux régimes des Assads, des Kadhafi, etc.
Les numéros d'équilibrisme que l'on a vu aussi là , par exemple de la tendance claire, ou de quelques autres, visant par tous les moyens à sur-représenter les magouilles de l'impérialisme et ne rien dire des crimes des dictatures, de nier systématiquement et faire comme si "on" n'avait pas vu vidéos et témoignages de grèves générales, manifs de masse, en Syrie par exemple, augurent très mal de la position de beaucoup sur d'autres soulèvements auxquels on peu s'attendre dans le monde dit arabo-musulman, en Europe, en Chine, etc...

Collon ne se place pas du côté des peuples et leurs revendications mais d'abord sur la place de l'impérialisme avant de se définir.
En Russie il aurait été du côté du tsarisme contre l'impérialisme allemand en dénonçant haut et fort les bolchéviques, pendant la seconde guerre mondiale il aurait parlé des crimes de l'impérialisme US-GB mais pas du reste...

En Palestine il se serait tronçonné en deux (l'impérialisme file 10 fois plus de fric à l'autorité palestinienne par hab qu'à l'opposition syrienne qui n'a pas encore vu beaucoup la couleur des billets verts), quand à la question kurde, ses changements d'attitude l'aurait fait ressembler à un ventilateur...

Les peuples en question ne se font pas d'illusions sur l'impérialisme et sont en général assez informés de ce qu'il est. Ils découvrent également ceux qui ne sont pas de leur côté.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Collon

Message  verié2 le Lun 3 Juin - 9:00

Copas
La notion de crimes contre l'humanité s'applique bien à cette saloperie.
Elle est entrée de façon importante dans le procès de Nuremberg à la fi de la 2eme guerre mondiale face à des juges qui, comme Vérié le sait, étaient sous direction de l'impérialisme pour justifier d’odieuses agressions contre le nazisme....
Ou tu t'es exprimé maladroitement, car ta phrase est confuse, ou ta remarque est très déplaisante et particulièrement malvenue. Le procès de Nuremberg a en effet été un procès de vainqueurs. Ni les bombardements de Dresdes ni ceux d'Hiroshima et Nagazaki n'y ont été jugées comme crimes contre l'humanité. Seuls les chefs nazis ont été lourdement condamnés, alors que les industriels, au moins aussi responsables, s'en sont tirés à bon compte. L'extrême-gauche trotskyste a depuis longtemps dénoncé le caractère du procès de Nuremberg. Il est clair que le crime monstrueux d'Hiroshima ne doit pas servir à masquer, minimiser ou banaliser les chambres à gaz, mais l'inverse est vrai aussi.

Quant à tes insinuations sur le "révisionnisme" et les "dérives", elles sont très déplaisantes aussi et visent à disqualifier tes interlocuteurs. Enquêter sur un massacre, son importance, les circonstances au cours desquelles il s'est produit, ce n'est pas être "révisionniste", c'est chercher à connaître la réalité sans se contenter de la propagande qu'on nous inflige, du moins si l'enquêteur fait son travail correctement.

Mais toi, Copas, du moins quand il s'agit de la Libye et de la Syrie, tu as tendance à croire que tu sais tout, tu ne tiens compte que des informations, même très floues, qui te conviennent. En un an de discussion, chacun a pu constater que tu t'es lourdement trompé sur la Libye, tu n'as pas le courage de le reconnaître. Et voilà maintenant que tu emploies un procédé de style stalinien pour tenter de déconsidérer tes contradicteurs. Ton attitude me déçoit franchement.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Collon

Message  Jean Jean le Lun 3 Juin - 20:38

[youtube][/youtube]






[youtube][/youtube]
avatar
Jean Jean

Messages : 304
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Késtufou-sur-Yvette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Collon

Message  Copas le Mar 4 Juin - 7:31

verié2 a écrit:
Copas
La notion de crimes contre l'humanité s'applique bien à cette saloperie.
Elle est entrée de façon importante dans le procès de Nuremberg à la fi de la 2eme guerre mondiale face à des juges qui, comme Vérié le sait, étaient sous direction de l'impérialisme pour justifier d’odieuses agressions contre le nazisme....
Ou tu t'es exprimé maladroitement, car ta phrase est confuse, ou ta remarque est très déplaisante et particulièrement malvenue. Le procès de Nuremberg a en effet été un procès de vainqueurs. Ni les bombardements de Dresdes ni ceux d'Hiroshima et Nagazaki n'y ont été jugées comme crimes contre l'humanité. Seuls les chefs nazis ont été lourdement condamnés, alors que les industriels, au moins aussi responsables, s'en sont tirés à bon compte. L'extrême-gauche trotskyste a depuis longtemps dénoncé le caractère du procès de Nuremberg. Il est clair que le crime monstrueux d'Hiroshima ne doit pas servir à masquer, minimiser ou banaliser les chambres à gaz, mais l'inverse est vrai aussi.

Quant à tes insinuations sur le "révisionnisme" et les "dérives", elles sont très déplaisantes aussi et visent à disqualifier tes interlocuteurs. Enquêter sur un massacre, son importance, les circonstances au cours desquelles il s'est produit, ce n'est pas être "révisionniste", c'est chercher à connaître la réalité sans se contenter de la propagande qu'on nous inflige, du moins si l'enquêteur fait son travail correctement.

Mais toi, Copas, du moins quand il s'agit de la Libye et de la Syrie, tu as tendance à croire que tu sais tout, tu ne tiens compte que des informations, même très floues, qui te conviennent. En un an de discussion, chacun a pu constater que tu t'es lourdement trompé sur la Libye, tu n'as pas le courage de le reconnaître. Et voilà maintenant que tu emploies un procédé de style stalinien pour tenter de déconsidérer tes contradicteurs. Ton attitude me déçoit franchement.

Ce n'est pas nécessaire de zigzaguer dans tes propos, nier des crimes contre l'humanité ou faire croire que ce n'était pas si terrible que cela alors que les preuves se sont accumulées c'est du révisionnisme.
C'est un peu ce qu'on retrouve dans le révisionnisme vis à vis des crimes du nazisme où les attaques sont biaises, portent sur le chiffrage, diluer les responsabilités des criminels, etc.
Ce que fait Collon .

Sur la question de Nuremberg ça répondait à ton assertion comme quoi les crimes contre l'humanité furent inventé par impérialisme. C'est non. La preuve.
Maintenant tu brandis Dresde, Hiroshima, Nagasaki, etc .
Que tu m'indiques que l'impérialisme, comme toute société oppressive d'ailleurs, utilise les émotions nées de ces crimes pour mener ou essayer de mener sa politique, tu enfonces des portes ouvertes avec fracas. Là aussi personne ne t'a attendu pour dénoncer ces crimes, ni dénoncer l'utilisation par l'impérialisme des émotions créées par des crimes de masse.

Ce qui pose problème sont les justifications au nom de la bonne cause.

La position de Collon sur Srebenica est dans une position révisionniste qui travaille la question afin de se placer du côté de ce qu'il croit être du côté du camp anti-impérialiste. Cette question est suffisemment documentée pour voir que là dessus les positions de Collon sont un tissu de déformations dont il de dégage une odeur insoutenable.

D'un point de vue général, et sous réserve d'investigations plus profondes (je ne suis pas convaincu sur la question de l'alliance avec des bruns , je n'ai pas d'info sérieuse là dessus et pas de raison d'investiguer), c'est la démarche méthodique de Collon vis à vis d'une série de régimes fachos qui est de nier l'existence de soulèvements populaires afin de mieux pouvoir faire une balance entre opposants et dictatures, en général exclusives contre les opposants, en grossissant méthodiquement les interventions de l'impérialisme et en taisant les crimes des régimes .

C'est un peu la position de beaucoup là dessus. Je comprends que tu n'aimes pas qu'on renvoie aux faits, mais il n'y a que ça en, magasin.

Sur la question de la propagande des médias de la bourgeoisie, il faut avoir une démarche particulierement odieuse qui est de s'attaquer ainsi à quelqu'un qui a parlé d'une réalité avant que les médias de la bourgeoisie ne parlent des soulèvements populaires dans la sphère du monde dit arabo-musulman.

C'est encore un truc assez pénible.
Une dérive qui porte de vieux noms que tu utilises à tord et à travers.

Retour donc à Collon, où on a vu que sur la question de Srebenica sa position relevait du révisionnisme sur des crimes contre l'humanité. Notre bon Vérié appellera comme il l'entend 6 à 8000 exécutions de civils en Juin 1995, ...
Mais ce furent de grands crimes, une vingtaine de fois Ouradour sur Glane.

Les manœuvres de Collon là dessus sont pénibles. Encore une fois je pense que sa position ne ressort pas de la question de l’événement lui-même mais de l'idée qu'il se fait des camps en présence sur la base de la conclusion de ce conflit , qu'importe les faits.

Nous avons besoin de la vérité sur les faits qui se déroulent. Partout.

Sur la question syrienne on a vu tous les déplacements sur cette question d'une partie du gauchisme français :
- Négations des soulèvements populaires pourtant parfaitement documentés.
- Surestimation de l'intervention de l'impérialisme .

Aboutissant à l'affaiblissement du mvt ouvrier international qui ne se positionne plus sur la solidarité et l'internationalisme prolétarien mais en fonction des camps bourgeois, d'un côté ou de l'autre, jamais du côté de peuples soulevés. Ceux-ci sont niés systématiquement.

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Collon

Message  verié2 le Mar 4 Juin - 9:55

Copas
Sur la question de Nuremberg ça répondait à ton assertion comme quoi les crimes contre l'humanité furent inventé par impérialisme. C'est non. La preuve.
Maintenant tu brandis Dresde, Hiroshima, Nagasaki, etc .
Non, la preuve, c'est que seuls les crimes commis par les ennemis des impérialismes dominants et/ou vainqueurs sont qualifiés officiellement de 'crimes contre l'humanité".
Personne n'a été condamné pour les bombardements de Dresdes et Hiroshima. Les tribunaux internationaux, aux mains des puissances impérialistes, n'ont jamais qualifié ces bombardements de crimes contre l'humanité.

Je soutiens donc que ce concept de "crime contre l'humanité" est une arme idéologique et un moyen de chantage contre les gouvernements qui ne se plient pas au désidérata impérialistes : on menace leurs chefs d'être poursuivis ad vitam aeternam, contrairement aux gouvernements amis et soumis qui peuvent massacrer allègrement sans être inquiétés par cette fameuse "communauté internationale".
Collon, où on a vu que sur la question de Srebenica sa position relevait du révisionnisme sur des crimes contre l'humanité. Notre bon Vérié appellera comme il l'entend 6 à 8000 exécutions de civils en Juin 1995
Il y a une controverse sur le nombre de victimes de Srebenica et les circonstances du massacre, c'est un fait. Collon et les Serbes sont très loin d'être seuls à contester la vérité officielle. Le texte, très précis, mis en ligne par Collon a été écrit par un prof d'université américain.

Si on te suit, quand une instance du genre du tribunal de la Haye a établi une vérité officielle, reprise par la majorité des médias, on n'aurait plus le droit de la contester ?
Cette façon de disqualifier toute critique n'est pas acceptable.

La démarche de Collon consiste, non pas à nier les crimes commis, mais à montrer comment les uns sont instrumentalisés, parfois démesurèment exagérés, présentés comme des "génocides", les autres passés sous silence, même s'ils sont aussi ou plus importants.

Le fait que tu (vous) soyez obligés de remonter à Srebenica pour trouver un élément à charge contre Collon en dit tout de même assez long. On parlait de la Libye et de la Syrie. Or je n'ai pas vu de textes de Collon qui soutiennent ces dictatures - il y en a peut-être, je ne demande qu'à en prendre connaissance.

D'une manière générale, Collon est une sorte de tiers-mondiste, campiste bien souvent en effet, pas pire que bien d'autres tiers-mondistes du NPA ou du Front de Gauche qui peignent en rouge les Chavez, Morales etc. Ce positionnement politique ne suffit pas à disqualifier ses enquêtes qui sont souvent très étayées, avec des références précises. Néanmoins il faut évidemment décoder son discours. Tout comme il faut décoder celui de ceux qui, comme toi, encensent les rebelles libyens et syriens, voient une révolution populaire là où il n'y a plus qu'une guerre civile aux couleurs de plus en plus ethniques, entretenue de chaque côté par des puissances impérialistes et sous-impérialistes rivales.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Collon

Message  Estirio Dogante le Mar 4 Juin - 10:13

Copas s'est contruit des "révolutions" dans sa tête et malgré toutes les informations, de tous les cotés, il continue à prendre le secondaire pour le principal. Une position anarchisante bien connue et vieille de siècles.
Bon, encore un effort pour lui montrer la réalité.

MOSCOU, 30 mai - RIA Novosti
Sur le même sujet

La majorité des rebelles syriens ne cherchent pas à établir un régime démocratique dans le pays, estime le président de la commission d'enquête de l'Onu sur la Syrie Paulo Pinheiro cité par les médias européens.

"Les combattants démocratiques historiques, qui véritablement croyaient dans la mosaïque syrienne, l'Etat laïc, l'Etat pour tous, sont aujourd'hui minoritaires (…). La majorité des rebelles est très loin de penser à la démocratie. Ils ont d'autres inspirations", a indiqué l'expert lors d'une conférence de presse à Paris.

Selon M.Pinheiro, la commission qu'il préside dispose de preuves de "crimes affreux" commis en Syrie par les deux parties en conflit. Il a également dénoncé la combinaison "de sectarisme, de radicalisation et d'escalade des violations des droits de l'homme" en Syrie.

Formée de Paulo Sergio Pinheiro, de Karen AbuZayd, de Carla del Ponte et de Vitit Muntarbhorn, la Commission a été mandatée par le Conseil des droits de l'homme de l'Onu pour enquêter sur toutes les violations du droit international relatif aux droits de l'homme perpétrées en Syrie.
Mais pour Copas il s'agit d'une "révolution" (Copas ne sait pas distinguer entre "révolution" et contre-révolution...) Tout mouvement des masses est bon pour lui. Il devrait lire Trotski qui disait que il y avait aussi (et en ce temps plus que de raison) des mouvements des masses réactionnaires.

j'ai entendu ce qui a dit Collon. Tout à fait d'accord et à 100% avec ce qui a posté Jean Jean.

Sa défense du regime de Kadhaffi est la défense de tout communiste d'un petit pays, pas de son regime, contre une brutale agression impérialiste.

Comme en Syrie, comme en Afghanistan, comme en Irak, comme en Cote d'Ivoire, comme au Mali, comme contre les Palestiniens, etc.

Les impérialistes agittent une "révolution" devant le nez de Copas et ça y est, il part "défendre la révolution, les masses insurgées" tout ce qui vous voulez; sans voir (sans voir!) l'impérialisme qui tire les ficelles.

Alors, tous ceux qui s'opposent à sa "révolution" (une construction de son esprit) sont à vouer aux gémoines.

Hélas pour lui, il est chaque jour plus isolé et il va lui arrver comme avec la Libye; il sera forcé de reconnaitre que sa "rébellion" n'était, et cela dès le tout début qu'un mouvment réactionnaire, financé, soutenu, armé et propagé par les impérialistes afin de voler les richesses de ce pays et liquider le pays, le casser, le rendre impuissant et par là donner une leçon aux autres régimes qui voudraient s'opposer un tant soit peu, aux impérialistes. Cops défends encore cette "révolution"? Le résultat concret de son appui objectif à l'impérialisme?

Et les mêmes qui sont à l'oeuvre en Syrie faut ils les peindre, ces fondamentalistes barbares, en rose pâle "démocratique" (parce que des "marxistes" à part quelques groupuscules, rien) ou il va enfin comprendre que le devoir d'un communiste est de s'opposer à toute agression impérialiste contre un petit pays "n'importe son leader ni le regime sur place" (Trotski)?

Estirio Dogante

Messages : 686
Date d'inscription : 30/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Collon

Message  Prado le Dim 9 Juin - 11:17

verié2 a écrit:
Ce texte ne correspond pas du tout à l'affirmation de Prado :

a été jusqu'à justifier le massacre de la population musulmane à Srebrenica, en Bosnie, et à accuser les musulmans d'avoir eux-mêmes bombardé le marché de Sarajevo, pour donner à l'OTAN le prétexte d'intervenir.

Je n'ai rien affirmé, mais seulement cité Daniel Tanuro. Je lui laisse la responsabilité de ses affirmations.

Prado

Messages : 1278
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Collon

Message  red and rude le Jeu 20 Juin - 14:41

Michel Collon n’est pas le bienvenu à Lille !
Contrairement à la dernière fois, je ne relancerai pas le débat sur la caractérisation politique de Michel Collon (rouge brun, facho, "simple" mao-stal, véritable marxiste anti-impérialiste...). Mais la liste donnée ici des auteurs qu'ils diffusent est assez édifiantes. Je pense qu'on peut au moins s'accorder tous sur le fait que, quelles que soient ses raisons et motivations, il diffuse la production de quelques purs fachos (et de pas mal de types pas nets). Je pense donc qu'on s'accordera sur le fait qu'en diffusant leur prose, il aide ces fachos (encore une fois, sans aborder la question de ses motivations). Comme il diffuse ces fachos au milieur de pleins de textes clairement issus du mouvement ouvrier sans discrimination entre les deux types d'infos, je pense qu'on sera d'accord que ça sème la confusion dans l'esprit des gens peu politisés qui associeront les écrits de purs fachos à ceux de militants ouvriers, parfois marxistes et révolutionnaires. D'où la qualification de confusionnisme.
avatar
red and rude

Messages : 35
Date d'inscription : 06/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://red-and-rude.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Collon

Message  verié2 le Jeu 20 Juin - 15:41

la liste donnée ici des auteurs qu'ils diffusent est assez édifiantes

J'ai fait une recherche sur l'un des noms cités : Geneviève Béduneau. Qui figure en effet sur une liste de candidats du FN en 2012. Mais les deux articles de Béduneau sur le site de Collon Investig'Action remontent à 2010 et concernent... l'écologie. Une marée noire et "la bataille pour l'Arctique" - essentiellement un compte-rendu de lecture semble-t-il.

Par ailleurs, cette même Béduneau semble franchement barge :


« Geneviève Béduneau, candidate dans la quinzième circonscription de Paris, a un doctorat de théologie orthodoxe. Sur son blog, elle explique qu’elle a visité le cimetière du Père-Lachaise avec un spécialiste des vampires. Elle se réjouit que la tombe d’Allan Kardec, fondateur du spiritisme, soit fleurie par ses disciples. » (Rue 89)

Alors, Collon, en 2010, savait-il que Beduneau serait sur une liste municipale du FN deux ans plus tard ? C'est un peu comme si on reprochait à LO d'avoir accueilli Dieudonné deux ans avant qu'il vire sa cutie ou même Fadela Amara avant qu'elle soit ministre de Sarkozy.

Donc, si toute la liste est du même tonneau, méfiance. Des quantités de contributions venant de milieux les plus divers sont fréquemment acceptées sur des sites web.

Donc, que Collon présente une nette tendance au campisme dans la tradition mao-stalino-tiers mondiste, d'accord. Qu'il puisse être "confusionniste", possible. Mais qu'on évite de le présenter comme un suppot de Assad et d'autres dictateurs parce qu'il dénonce les interventions impérialistes. Ou alors qu'on présente des articles signés de lui chantant les louanges des dictateurs en question.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Collon

Message  chejuanito le Ven 21 Juin - 1:00

Les antifascistes, comme toutes les mouvances politiques, manquent souvent de rigueur, approximations, reprises d'idées qui circulent sans les vérifier, informations non sourcées... ce qui est le cas dans l'article cité ici. Par ailleurs tous ceux qui s'attaquent à Michel Collon en le traitant de facho ne le font pas pour de bonnes raisons, certains le font par sionisme, d'autres par positions pro-impérialisme...
Cependant, je m'étonne de l'insistance de marxistes à ne retenir que les critiques qui ne sont pas vraiment juste. Par exemple quand Vérié demande si Collon pouvait savoir si Beduneau serait candidate FN 2 ans après qu'il ait diffusé ses deux articles, la réponse est évidemment non et les auteurs de l'article qui a été posté ci-dessus ont manqué de rigueur en citant cette candidature. De même, il ne pouvait pas savoir qu'elle écrirait dans la revue d'Alain de Benoist un an après ni que, toujours un an après, elle participerait à la création du SIEL de P-M Coûteaux ou qu'en 2013 elle sortirait un livre sur les illuminatis. Cependant, on peut se dire que de la part d'une femme qui cumulerait tous ces engagements si peu de temps après il y avait des signes avant-coureurs, surtout quand on sait qu'elle collaborait alors déjà à Balkans-info depuis 2004, site créé en défense de Ratko Mladic au comité de rédaction duquel elle appartient avec le soralien Jean Robin, l'ultra-réactionnaire Pierre Hillard ou l'islamophobe Louis Dalmas. En 2010, elle avait aussi déjà participé à la traduction et diffusion de D. Ray Griffin, leader des complotistes américains et sortis des trucs pas très clairs dans son bouquin sur les sociétés secrètes.
De même, est cité dans l'article Chantal Dupille. Quand ses textes ont été diffusés, elle n'avait pas encore adhéré à l'UPR, par contre ça faisait déjà un bail qu'elle écrivait sur ses différents blogs un tas de conneries sur le nouvel ordre mondial et les illuminatis (blog sur lesquels elle vante, "le socialiste kadhafi""héros africain" et Garaudy qui n'est rien de moins que son "alter-égo"). Je ne m'attarderai pas sur Blanrue car je sais qu'il a donné des explication sur son passage au FN (avec lequel il dit n'avoir plus rien à voir), ses liens avec Faurisson (dont il nie que le docu-interview qu'il lui a consacré soit à sa gloire bien que le docu en question soit recommandés par plein de fafs dont dieudonnée), son soutien au négationniste Vincent Renouard (il affirme que c'est au nom de l'universalité de la liberté d'expression) car je sais qu'il me faudrait contre-argumenter longuement. Par contre, il est incontestable que Collon a publié plusieurs textes de Meyssan de 2005 à 2009, soit bien après le virage absolu de celui-ci qui dès 2006 se faisait recevoir par son ami Amhadinejad avec ses comparses Soral et Dieudonnée. Si je ne caractèrise pas forcément le Hamas comme un parti fasciste, il me semble quand même difficile de qualifier de progressiste le fait de diffuser les écrits de son chef Khaled Mechaal (quelque soit la date). L'article de Margolis a été publié en 2010, soit 2 ans après qu'il ait encensé le livre de Buchanan en déclarant par ailleurs que L'urss était un danger plus grand que Hitler. Les articles de Mécanopolis semblent avoir été supprimés mais on en trouve toujours mention dans la liste des auteurs, hors ce site a toujours été d'extrême-droite. J'avoue ne pas trop connaître les autres personnes citées dans l'article de l'ICO et n'avoir pas le temps de vérifier mais ça fait déjà beaucoup de zones d'ombres. Surtout quand on rajoute la promotion d'initiatives de gens puants comme Ginette Hess Skandrani ou Maria Poumier. Je ne vois pas comment on peut ne pas condamner les agissements d'un type qui a un tel passif. De plus l'aveuglement de certains me rappellent ceux qu'on a vu à l'extrême-gauche qui refusaient de voir les glissements de Dieudonnée, Meyssan, Chouard ou encore riposte laïque avant que tous ces gens ne soient clairement faf et qui par la suite ont dit ah bah oui, maintenant c'est vrai, comme s'ils n'avaient pas nié ce qui ne pouvait que arriver.
avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Collon

Message  verié2 le Ven 21 Juin - 8:29

L'aveuglement de certains me rappellent ceux qu'on a vu à l'extrême-gauche qui refusaient de voir les glissements de Dieudonnée
Dieudonné a évolué extrémement vite. Il est donc logique que certains aient été surpris
par cette évolution et aient pu avoir des doutes au début (dont moi). En revanche, on ne voit pas Collon évoluer vers l'extrême-droite et le racisme. Il reste sur ses positions campistes et tiers-mondistes. L'essentiel de sa propagande et de ses enquêtes est dirigé contre l'impérialisme occidental.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Collon

Message  Jean Jean le Lun 24 Juin - 15:01

D'accord avec vérié2 ! De plus, je rappel que j'ai mis sur le fil des vidéos de Collon s'expliquant sur les calomnies qui lui sont faites.

Michel Collon sur l’extrême droite.
avatar
Jean Jean

Messages : 304
Date d'inscription : 07/04/2013
Localisation : Késtufou-sur-Yvette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Collon

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum