anipassion.com

Manifeste des Medecins Solidaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Manifeste des Medecins Solidaires

Message  panchoa le Sam 11 Aoû - 9:21

Manifeste des Médecins Solidaires(MMS)

Août 2012, Les 111 Signataires Girondins appellent les Médecins de France à les rejoindre
pour dire « OUI à la Santé Solidaire, NON aux dépassements d’honoraires » :
Notre Sécurité Sociale nous a globalement permis :
- d’avoir un des meilleurs systèmes de santé au niveau mondial ;
- d’assurer un large accès aux soins pour tous ainsi que la défense des pratiques et statuts
des professionnels de santé.
Son système d’assurance maladie solidaire reposant sur le grand principe :
“CHACUN COTISE SELON SES MOYENS ET SE SOIGNE SELON SES BESOINS ”
a fait reculer la peur face à la maladie, amélioré le quotidien des actifs et des retraités, augmenté
notre durée de vie, contribué au développement de la vie familiale.
Mais, depuis quelques années, nous assistons à l’augmentation du renoncement aux soins pour
raison financière. Il a concerné 29% de la population en France en 2010. Ceci est dû grandement à la
multiplication de taxations multiformes ( qui s’ajoutent aux restes à charge historiques, déjà très
pénalisants pour les grands malades et pour nos anciens ) :
- déremboursements de médicaments, de matériel médical et de soins ;
- nombreux forfaits s’appliquant simultanément ;
- franchises de 1€ sur les actes ambulatoires, de 0,5€ par boîte de médicaments et par acte
para-médical, de 2€ sur les transports sanitaires ( à l’aller…et au retour !) ;
- incitation à l’automédication ;
- pénalisation du hors parcours de soins ;
- limitation de l’accès au 100% et à l’AME :
- taxation répétée des contrats complémentaires santé ( y compris ceux des mutuelles
authentiques ) qui en augmentent notablement les tarifs ;
- dépassements d’honoraires (en augmentation et risquant de se généraliser avec l’arrivée
prochaine du secteur optionnel).
Ces dépassements représentent 12% de l’ensemble des honoraires médicaux en 2010 ( 2,5 milliards
d’euros sur un total de 21 ). Ils sont pratiqués par une minorité de médecins (7% des généralistes,
41% des spécialistes libéraux et 4,5% des médecins hospitaliers) qui prétendent exercer une
médecine de qualité supérieure…méritant d’être payée à son juste prix… !
Nous soussignés tenons à affirmer que ces dépassements prélevés dans la poche de nos
concitoyens constituent eux aussi un outil de démolition de la santé solidaire.
Nous invitons nos confrères, médecins « dépasseurs »,
 à situer, comme nous, leurs revendications catégorielles légitimes de statuts et de revenus dans
le cadre de la solidarité nationale ;
à considérer nos pratiques comme au minimum égales aux leurs sur les plans technique et
éthique.
Docteurs
……………………………………………………………………………………………………………………………….
Professeurs
……………………………………………………………………………………………………………………………….
Internes
…………………………………………………………………………………………………………………….
Voir au verso l’ensemble des signataires
Cette pétition s’adresse à l’ensemble des Médecins de France. Elle peut être retournée à :
«La Santé Un Droit Pour Tous» 6 Rue de Balaclava 33800 Bordeaux ou par courriel à : bercoadou@wanadoo.fr
en indiquant nom, prénom, qualité (actuelle ou antérieure) mail et lieu de pratique professionnelle ou d’habitation.
Elle va être également mise en ligne électronique sur site.

Manifeste des Médecins Solidaires (MMS)
Août 2012 : Les 111 Signataires Girondins appellent les Médecins de France à les rejoindre
Professeurs
Charles BALABAUD, Hépatologue, Unité Inserm 1053, Bordeaux - Claude BERAUD, Ancien Chef de service de Gastroentérologie,
Pessac - Bernard BIOULAC, Ancien chef de service Exploration du Sytème Nerveux, Bordeaux - Paulette
BIOULAC-SAGE, Ancien chef de service, Anatomie Pathologique Bordeaux-Pellegrin - Binh BUI-NGUYEN, Cancérologue,
Institut Bergonié Bordeaux - Yves CASTAING, Réanimation Médicale, Hôpital Pellegrin, Bordeaux - Jean-Michel COINDRE
Anatomo-Pathologiste Institut Bergonié Bordeaux – Jacques DANGOUMAU, Pharmacologie, Bordeaux - Jean-Louis
DEMEAUX, Médecine Générale, Bordeaux - Jean-Claude FAVAREL-GARRIGUES,Ancien Chef de Service Hospitalier,
Réanimation Médicale, Bordeaux - Hervé DE GABORY, Généraliste Libéral, Cadillac - Bernard GAY, Généraliste libéral, La
Réole - Patrick HENRY, Ancien Chef de service, Neurologie, Bordeaux - Noël MILPIED, Professeur Chef de Service
Hématologie et Thérapie Cellulaire, CHU de Bordeaux - André QUINTON, Chef de service Hospitalier, Gastro-Entérologie,
Bordeaux - Christophe TZOURIO, Epidémiologiste, Bordeaux
Docteurs
Jean-François ACOT-MIRANDE Gynéco-Obstétricien, Arcachon -Bernard ALLEMANDOU, Psychiatre libéral retraité,
Bordeaux - Marc ARBEZ Généraliste Libéral , Gujan Mestras – Jean-François ARNAUD, Généraliste Libéral, Bordeaux
Bernard BABIN, Dermatologue Libéral, La Teste – Christian BAGATE, Généraliste libéral, Bègles - Jean-Didier BARDY,
Médecin de Santé Publique, Bordeaux - Genevieve BELLEANNEE, Anatomo-pathologiste, CHU Bordeaux - Noëlle
BERNARD, Praticien Hospitalier, Bordeaux - Benoît BERTHE, Psychiatre Public, Cadillac - Philippe BLADOU, Généraliste
libéral Gujan Mestras - Maryse BONNET, Généraliste libérale, Talence - Marie BORD Généraliste Libérale, Monségur -
Monique BOUDET, Généraliste libérale, Mérignac – Jean-François BRETEGNER, Neuro-psychiatre retraité, Gujan-Mestras
- Florence BUI , Médecin de Santé Publique, Bordeaux - Benoit BURUCOA, Soins Palliatifs, Hôpital St André Bordeaux -
Bernard CASTAGNE, Généraliste libéral, La Réole - Hélène CESBRON, Généraliste Libérale, Bègles - Paule
CHOUZENOUX, Psychiatre libérale, Talence - Roselyne CHAMBRE-FOUGEANET, Généraliste Libérale, Cap-Ferret -
Mohamed CHOURBAGI, Anesthésiste Réanimateur CHIC Langon - Bernard COADOU, Généraliste Libéral Bordeaux -
Christian COADOU,Radiologue Libéral, Mérignac - François COUGOUL, Généraliste Bordeaux – Nicole DANGOUMAU,
Phoniatre, Bordeaux - Michel DE DUCLA, Généraliste Libéral, Bordeaux - Marie-Christine DE LABARRE, Généraliste
libérale, Créon - Patrice DE LABARRE, Généraliste libéral, Créon - Anne Françoise DEMINIERE, Généraliste libéral,
Villandraut - Martin DEMINIERE, Généraliste libéral, Villandraut - Jean-Pierre DONES, Médecin du Travail, Eysines -
Bernard DULAURANS, Généraliste libéral Gironde sur Dropt - Sylvie DULAURANS-LAFAGE, Psychiatre hospitalière, La
Réole - William DURIEUX, Généraliste libéral, Targon – Soana EHSTER, Généraliste libérale, Aillas - Mourad ELIAS,
Généraliste libéral, St Caprais - Jean-Marc ESCARMANT, Pédiatre libéral, Ste Foy la Grande – Pierre-Michel FABRE,
Généraliste Libéral, Bordeaux - Bertrand FAVAREL-GARRIGUES, Généraliste Libéral, Bordeaux - Catherine FLEUREAU,
Praticien Hospitalier, Pessac - Benoit FLEURY, Alcoologue Hospitalier, Pessac - Antoine FRESQUET, Psychiatre Libéral,
Bordeaux - Claude GABINSKI, Urgences Réanimation Hôpital St André,Bordeaux - Patricia GABINSKI, Médecine du
travail, Hôpital Pellegrin, Bordeaux - Jean-Baptiste DE GABORY, Généraliste Libéral, Cadillac - Thérèse GARNIER,
Psychiatre salariée, St Macaire - Michel GEFFRAULT, Généraliste libéral, Bordeaux - Frédéric GIRAUD, Généraliste,
Bordeaux - Nicole GIZON, Gynécologue libérale, Bordeaux – Jean-François GROUSSOT, Anatomo-pathologiste, CHU
Bordeaux – Françoise HARAMBURU, Pharmacologue CHU-Bordeaux - Sébastien HELOU, Néphrologue hospitalier,
Bordeaux – Christian JOUANOLOU, Généraliste libéral, Villenave d’Ornon - Marie-Françoise KROMM, Gynécologue
Libérale, Bordeaux - Vincent LABORDE-LAULHE, Généraliste libéral, Bazas - David LAHARIE, Praticien Hospitalier,
Pessac - Jean-Pierre LAIGNEAU, Généraliste libéral, St Pierre d’Aurillac - Christophe LANGER, Généraliste Libéral,
Bordeaux – Patrice LAPORTE, radiologue hospitalier, retraité, Arcachon - Jacques LE LANN, Généraliste Libéral,
Bordeaux - Françoise LE METAYER, Gynécologue Salariée, Bordeaux - Philippe LE METAYER, Cardiologue Hospitalier,
Bordeaux - Baptiste LUACES, Généraliste Libéral, Bordeaux - Julie MACKELBERT, Généraliste libérale, St Caprais -
Michel MADRAS, Praticien Hospitalier Anesthésie Réanimation, CHU Bordeaux - Gilles MANGARD, Généraliste libéral,
Bègles - Philippe MOREAUD, Généraliste libéral, Pessac - Claude MURTAZA, Généraliste libérale, Bordeaux - Patrick
NIVET, Interniste Hospitalier, Libourne - François PACCALIN, Généraliste libéral, Bordeaux – Jean-Luc PALAZOT,
Généraliste Libéral, Bègles - Bernard PATERNOSTRE, Praticien Hospitalier, CHU, Bordeaux - Jean-Charles PERE,
Généraliste Libéral, Mérignac - Chantal PONTALIER-DESTANQUE, Généraliste libérale, Auros - Béatrice POUDENS ,
Gynécologue libérale, Bordeaux - Maryse PUNTOUS, Praticien Hospitalier, Pessac, CHU de Bordeaux - Marianne RECHBILLAUD,
Médecin de PMI, Bordeaux - Françoise ROUQUIER, Généraliste Libérale, Villenave d’Ornon - Jean-François
ROUILLARD, Praticien Hospitalier, Bordeaux - Robert SIMON, Généraliste salarié, Bordeaux - Jeannette SUDRATRAYNAUD,
Généraliste Libérale, Lormont - Brigitte TANDONNET, Gynécologue Libérale, Bordeaux - Cécile THOMAS,
Généraliste libérale, St Pierre d’Aurillac - Bertrand TISNE, Généraliste libéral, Mérignac - Arnaud TORRIELLI, Généraliste
Libéral, St Médard d’Eyrans - Richard TORRIELLI, ancien Anesthésiste-Réanimateur hospitalier, Bordeaux - Bruno
TROGOFF, Généraliste, Bordeaux - Julien VERGNIOL, Praticien Hospitalier, Pessac – Brigitte VIAUD, Généraliste libérale,
Talence - Véronique VIEL-MAZURIER, Généraliste libérale, Parempuyre - Marianne VINCENT, Médecin de Santé Scolaire
Pessac.
Internes
Florent BAZILE Interne de médecine générale, Bordeaux

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manifeste des Medecins Solidaires

Message  panchoa le Ven 14 Sep - 12:17

 Pour nous, tout dépassement d’honoraires est abusif »

jeudi 13 septembre 2012

Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 161 (13/09/12)

Entretien avec Bernard Coadou, 61 ans, militant associatif, président de l’association girondine

« La santé un droit pour tous » et médecin, retraité depuis 2011. Il fait partie des initiateurs du MMS (Manifeste des médecins solidaires) pour la solidarité, contre les dépassements d’honoraires.

Des négociations viennent de s’ouvrir entre l’assurance maladie, les complémentaires santé et les syndicats de médecins libéraux à la demande de la ministre de la Santé pour « réguler » les dépassements d’honoraires. Qu’en penses-tu ?

Le cadre des négociations défini par Marisol Touraine nous semble faire preuve de frilosité en période estivale… Il propose un objectif de lutte contre les dépassements « abusifs ». Pour nous, tout dépassement d’honoraires est abusif intrinsèquement et constitue un outil de démolition de la santé solidaire.
De plus, les dépassements pratiqués à l’hôpital sont exclus des négociations et l’ordre des médecins semble avoir, pour la suite, une haute considération ministérielle… Selon nous, depuis 1980 (date de création du secteur à honoraires « libres »), cet organisme a été inopérant ; il n’a jamais voulu nous préciser le « tact et la mesure » qui en principe doivent s’exercer dans la pratique tarifaire des médecins.
Tu parles de l’hôpital public alors qu’on pense d’abord aux cliniques privées et à la médecine libérale…
Les dépassements sont pratiqués par une minorité de médecins : 7 % des généralistes, 41 % des spécialistes libéraux et 4, 5 % des médecins hospitaliers. Ils existent donc dans tous les secteurs et sont pratiqués par des médecins qui pensent exercer une médecine de qualité supérieure, qui d’après eux doit être payée à son « juste prix »... Ils sont en moyenne plus importants dans le secteur public.
Les dépassements représentent 12 % des honoraires médicaux, soit 2, 5 milliards par an sur un total de 19 milliards. Ils sont un des facteurs expliquant, qu’en 2010, 29 % de nos concitoyens déclaraient avoir renoncé aux soins, ponctuellement ou durablement, pour des raisons financières… soit 14 % de plus qu’en 2009 !

Comment a démarré votre mouvement contre les dépassements ?

Localement, la bataille contre les dépassements d’honoraires a commencé il y a plusieurs années. En 2009, lors d’une réunion de la Coordination santé solidarité de Gironde qui rassemblait 120 personnes, nous avons décidé d’en faire un axe d’intervention. Avec des militants associatifs, syndicaux, mutualistes, politiques (dont le NPA), nous avons organisé plusieurs rassemblements publics pour dénoncer cette pratique, devant différentes cliniques et devant un hôpital. Nous avons aussi organisé des réunions publiques.
Puis, à l’occasion d’affaires locales, en février 2012, nous avons pensé qu’il était utile de montrer que le milieu médical en Gironde est pluraliste, avec une partie importante qui situe la défense de ses pratiques et de ses revenus dans le cadre de la solidarité nationale. Nous avons atteint parmi nos proches la centaine de signataires d’un manifeste. Nous l’avons élargi au plan national en août dernier… les nombreux retours positifs nous font espérer que la frilosité gouvernementale est susceptible d’évoluer dans ce dossier symbolique.

Comment se fait le lien entre cette lutte et celle pour un véritable service public de santé pour que la santé soit véritablement « un droit pour tous » ?

La disparition progressive de tout dépassement d’honoraire reste notre objectif. Mais nous dénonçons simultanément, avec le mouvement « Notre Santé en danger », tous les obstacles à l’accès aux soins pour tous (franchises, forfaits, déremboursements, etc.) ainsi que la démolition du service public de santé qui s’est accentuée dans le quinquennat précédent.
Plusieurs échéances sont prévues, notamment lors de la semaine européenne début octobre pour défendre la protection sociale, l’accès aux soins pour tous et stopper la marchandisation de la santé :
• le jeudi 4 octobre, différentes initiatives sont prévues en régions ;
• le samedi 6 (le même jour qu’à Varsovie) une manifestation est prévue à Paris, partant à 14 heures de la place de l’Observatoire (près des Hôpitaux Cochin et Saint-Vincent-de-Paul) en direction de Matignon.
Nous ne serons pas de trop, tous ensemble, pour impulser l’indispensable sursaut solidaire.

Propos recueillis par Isabelle Ufferte

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum