Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur les tongs Havaianas Brasil en noir
11 € 22 €
Voir le deal
-55%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 50% sur le tractopelle de chantier à construire MECCANO
10 € 22 €
Voir le deal

Carrefour

Aller en bas

Carrefour     Empty Carrefour

Message  sylvestre le Ven 17 Déc - 12:06

http://marches.lefigaro.fr/news/societes.html?&ID_NEWS=170865344

16/12/10 20:14
Carrefour France affronte la grogne de certains salariés

La CGT appelle à des débrayages dans les hypermarchés samedi, jour le plus important de l’année pour la distribution.

Samedi s’annonce une journée sensible dans les hypermarchés Carrefour. Pas seulement parce que le dernier samedi avant Noël est traditionnellement l’un des plus gros jours de l’année en termes de chiffre d’affaires. Mais aussi parce que la CGT, le troisième syndicat du distributeur, appelle à une mobilisation sociale ce jour-là. En cause : la réorganisation du modèle opérationnel Carrefour. Celui-ci prévoit la suppression des chefs de rayon et l’organisation du travail en quatre équipes. La mise en rayon commencera ainsi à 2 heures du matin, contre 4 heures aujourd’hui.

Ce projet est en test depuis l’été sur deux hypermarchés. Le 25 novembre, FO, syndicat majoritaire, a accepté son extension a plus de 15 hypers en France, dont ceux de Nantes Beaujoire, Marseille Bonneveine, Vénissieux, Rennes Cesson, Claye-Souilly et Chambourcy. Preuve que la direction tente de ne pas passer en force.

La CGT étant le seul syndicat à appeler nationalement au mouvement samedi, celui-ci devrait avoir des effets limités sur l’activité. Il pourrait toutefois être particulièrement suivi dans le Sud-Est, à Marseille notamment, avec débrayages partiels, blocage de l’entrée des magasins et distribution de tracts. Des débrayages, rarissimes chez Carrefour, ont déjà eu lieu cet automne à Wasquehal et à Nice.

Cette situation révèle un malaise grandissant chez les salariés français de Carrefour. Ces derniers sont inquiets du projet instaurant le travail de nuit et surtout des conséquences sur l’emploi du plan d’économies de 2,1 milliards d’euros prévu par Lars Olofsson, le directeur général du groupe. La mise en œuvre de ce plan annoncé mi-2009 doit s’achever fin 2012.

James McCann, le nouveau patron exécutif de Carrefour France, débauché il y a un an chez Tesco, est chargé de réorganiser et de relancer la machine Carrefour. Hypervolontariste, capable de cumuler une ­vision stratégique à un sens du ­détail rarement vu à ce niveau de responsabilité chez Carrefour, cet Anglais est bien décidé à bousculer les vieilles habitudes maison.

Réformes trop rapides

Mais, depuis quelques semaines, les directions régionales font remonter au siège des alertes sur les conséquences d’une mise en œuvre trop rapide des réformes. Une pratique rare dans le groupe, que certains analysent comme un manque de soutien des directions régionales et des directeurs de magasins.

«Un coup de balai dans les baronnies de Carrefour a été donné au siège depuis l’arrivée de Lars Olofsson, mais il y a encore du travail à faire au niveau des directions régionales et des directions de magasin, explique un bon connaisseur du groupe. James McCann devra se défaire d’un certain nombre de barons locaux.»

Au siège du groupe, on estime que les critiques sont la preuve que les choses bougent. Surtout, on espère que les salariés seront avant tout mobilisés samedi pour la réalisation des objectifs de chiffre d’affaires. Les ventes de Noël sont en effet cruciales pour le groupe, qui a annoncé fin novembre un avertissement sur résultats, notamment à cause de performances opérationnelles décevantes en France.

Letessier, Ivan
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Carrefour     Empty Re: Carrefour

Message  sylvestre le Mar 21 Déc - 17:53

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hxcLEXw3Q6LW9oEPmISXAApCl-0A?docId=CNG.7ce57bff288648404e59eaef196a2419.141

Journée de mobilisation peu suivie dans les magasins Carrefour

(AFP) – Il y a 2 jours

PARIS — La journée d'action à Carrefour, lancée par la CGT contre la réorganisation du travail dans le groupe de distribution, a été peu suivie dans les magasins samedi, journée de forte affluence en raison des achats de Noël, selon la direction.

La journée a donné lieu à une "très faible mobilisation", a indiqué à l'AFP un porte-parole du groupe, qui a décompté "une centaine de salariés mobilisés" sur "toute la France".

"Conformément à la tradition de dialogue social", entretenue "depuis de nombreuses années, l'enseigne continue à mettre en place son plan de transformation, en concertation avec les partenaires sociaux", a-t-il ajouté.

Les suppressions de postes et réorganisations s'inscrivent dans un vaste plan d'économies lancé en 2009 et visant à réduire de 4,5 milliards d'euros les dépenses d'ici à 2012.

Seule la CGT (20% aux élections professionnelles) avait appelé à une journée d'action sous forme de débrayages, distributions de tracts, ou pétitions, pour dénoncer les réductions d'effectifs, ainsi qu'un projet d'extension des horaires de travail de nuit, à l'étude dans quelques magasins.

Les actions ont surtout été concentrées dans les Bouches-du-Rhône, avec la participation d'une cinquantaine de salariés dans plusieurs sites, selon le syndicat qui n'était pas en mesure de fournir un bilan national du mouvement samedi.

A Marseille, dans le magasin du quartier du Merlan, l'accès des camions au supermarché a été bloqué quelques heures et des tracts diffusés aux clients. Des salariés ont bloqué l'accès au parking du magasin jusqu'à midi à Port-de-Bouc et à Châteauneuf-les-Martigues et diffusé des tracts à Vitrolles.

"Nous dénonçons des centaines de suppressions de postes depuis près de deux ans, une dégradation des conditions de travail, ce qui a des répercussions sur la clientèle", a expliqué à l'AFP Claudette Montoya, déléguée CGT au supermarché de Port-de-Bouc, où une pétition a réuni plus de 400 signatures.

Le mouvement a été très faiblement suivi en Rhône-Alpes, où la CGT a reconnu que la période n'était pas propice à la mobilisation.

"Entre la réforme des retraites et les NAO en mars (négociations annuelles obligatoire, NDLR), c'est difficile de mobiliser les collègues, surtout juste avant les fêtes", a indiqué à l'AFP Mohamed Guendouze, coordinateur régional.

A Saint-Egrève, au nord de Grenoble, les délégués syndicaux mobilisés jusqu'en fin de matinée n'ont été rejoints par aucun salarié. "Je suis dépitée, abasourdie, déçue", a commenté Fatima Jacotot, déléguée CGT.

"Personne ne s'est malheureusement senti prêt à perdre deux heures de salaire. Les gens sont soumis même s'ils savent ce qui les attend", a-t-elle ajouté.

"La plupart des salariés n'a pas les moyens de faire grève. Tout le monde n'a pas consenti à faire de sacrifices", a indiqué Rachid Achouba, délégué syndical CGT à Annecy.

Dans l'Ouest, un mouvement de grève prévu de 5 heures du matin jusqu'à la fermeture au Carrefour Alma, l'un des grands hypers de la périphérie de Rennes, a été suivi par cinquante salariés sur 300. Les grévistes ont défilé dans le magasin sans empêcher les clients d'entrer.
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Carrefour     Empty Re: Carrefour

Message  BouffonVert72 le Mar 21 Déc - 21:25

C'est bien la preuve que la "révolution par la rue" est un echec total, et que la seule solution reste les urnes... C'est une démonstration sans appel. Ne reste plus qu'à convaincre...
BouffonVert72
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 48
Localisation : sur mon réformiste planeur

Revenir en haut Aller en bas

Carrefour     Empty Re: Carrefour

Message  Roseau le Mar 21 Déc - 22:14

"La révolution par les urnes"
BV : vite un exemple, un seul exemple dans l'histoire de l'humanité.
Cela fait 40 ans que je demande aux politiciens bourgeois...
Jamais un seul n'a trouvé, car introuvable...
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Carrefour     Empty Re: Carrefour

Message  BouffonVert72 le Mer 22 Déc - 0:31

Un seul exemple ?
Déjà répondu à cette question, mais ok retentons : la République bolivarienne du Venezuela.

A mon tour de poser une question :

La révolution dans la rue.
Roseau: vite un exemple, un seul exemple dans l'histoire de l'humanité.
Cela fait 1 an que je demande aux révolutionnaires...
Jamais un seul n'a trouvé, car introuvable...

A chaque révolution dans la rue qui avait presque fonctionné (1789, 1917), il y a toujours eut au bout de 10 ans une contre-révolution qui a tout cassé et dont le retour-de-baton a été assez terrible...


Pour en revenir à l'affaire Carrefour : d'une manière plus générale on peut se rendre-compte que les vacances d'été, les vacances d'automne, les fêtes de fin d'année et du nouvel an, et les vacances d'hiver et de printemps empêchent les mouvements sociaux de débuter : ça les tue dans l'oeuf.
Dans ce pays particulièrement tout concourt à ce qu'aucune révolution par la rue ne fonctionne.
BouffonVert72
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 48
Localisation : sur mon réformiste planeur

Revenir en haut Aller en bas

Carrefour     Empty Re: Carrefour

Message  alexi le Jeu 17 Fév - 23:46


AFP - 16/02/2011


Non-respect du Smic chez Carrefour: la Cour de cassation donne raison aux syndicats

La Cour de cassation a donné raison, pour la première fois, à la CGT et la CFDT qui dénonçaient des salaires chez Carrefour inférieurs au Smic, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

La chambre criminelle de la Cour a cassé partiellement mardi un arrêt de la cour d'appel de Lyon du 1er juin 2010, qui avait débouté les syndicats de leurs demandes, en relaxant Carrefour hypermarchés du chef de salaires inférieurs au salaire minimum de croissance.

Le non-respect du Smic constitue une infraction pénale. La Cour a renvoyé le dossier devant la cour d'appel de Dijon pour le volet concernant l'indemnisation des salariés.

L'affaire était partie d'un établissement Carrefour à Givors (Rhône), où 172 salariés avaient été lésés. Carrefour incluait la rémunération des temps de pause dans son calcul du salaire de base, qui doit être d'un niveau au moins équivalent au Smic.

Pour la plus haute juridiction, "les salariés n'étaient pas à la disposition de l'employeur pendant les pauses" et "il en résultait que la prime rémunérant celles-ci, non reconnues comme du temps de travail effectif, était exclue du salaire devant être comparé au Smic", selon l'arrêt dont l'AFP a eu copie.

"Cet arrêt donne le là à tous les contentieux en cours", dont aucun n'est encore arrivé en cassation, s'est félicité Me François Dumoulin, avocat de la CGT. Des recours concernant des milliers de salariés ont été introduits devant de nombreuses juridictions et concernant plusieurs enseignes.

Pour le syndicat, "le rouleau compresseur que représente le groupe Carrefour vient de se gripper". "Carrefour empoche des milliers d'euros par le biais des exonérations de cotisations sociales mais cela ne l'empêche pas de vouloir encore grappiller sur le salaire de milliers de +smicards+", dénonce-t-il dans un communiqué.

Pour sa part, Carrefour a pris "acte" de l'arrêt, qui "s'applique à des éléments antérieurs à 2009 et dépasse largement le secteur de la distribution", d'après un communiqué.

Le groupe souligne que "l'ensemble de ses salariés perçoit une rémunération annuelle supérieure au Smic". Une hôtesse de caisse en supermarché perçoit une rémunération moyenne supérieure de 18% au Smic, soit un salaire mensuel de 1.612 euros ramené sur 12 mois, auquel s?ajoutent un intéressement, une participation aux résultats, une remise sur achats de 7%, ainsi qu'une mutuelle, selon Carrefour.
.





.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Carrefour     Empty Re: Carrefour

Message  sylvestre le Sam 9 Avr - 15:46

http://communismeouvrier.wordpress.com/2011/04/09/forte-mobilisation-des-salariees-chez-carrefour/

Forte mobilisation des salarié(e)s chez Carrefour
Publié le avril 9, 2011 by xxx| Laisser un commentaire

AFP, 9 avril 2011 :

Les syndicats qui ont appelé à la grève dans les hypermarchés Carrefour samedi se félicitaient à la mi-journée d’une large mobilisation, avec au moins une trentaine de magasins bloqués par les salariés, tandis que la direction assurait que tous les hypermarchés étaient ouverts.

« Au moins une trentaine de magasins sont bloqués. Dans certains cas, les salariés bloquent les ronds-points d’accès aux hypermarchés », a indiqué Terglav Dejan, secrétaire fédéral FGTA-FO, dont les propos ont été confirmés par Franck Gaulin, délégué syndical central CGT.

De son côté, un porte-parole de la direction a affirmé: « Tous nos magasins sont ouverts et accueillent les clients ».

Ce dernier n’était pas en mesure dans un premier temps de fournir une estimation de la participation des salariés à ce mouvement de protestation contre les propositions de la direction de hausses de salaires pour 2011.

Dans les Bouches-du-Rhône par exemple, le fonctionnement de plusieurs magasins était perturbé, selon les syndicats.

« Nous bloquons les accès des automobiles sur les parkings, il y a peu de clients qui rentrent. Je peux vous dire qu’à Aix-en-Provence, le magasin est mort », a déclaré une responsable du syndicat FO du Carrefour d’Aix-en-Provence et porte-parole du syndicat pour le littoral, Dominique Beltrand.

Selon des correspondants de l’AFP, les grévistes avaient parfois éparpillé ou érigé des barrages de chariots, distribuant des tracts aux piétons.

Selon Terglav Dejan, outre des magasins totalement bloqués, d’autres établissements connaissaient des taux de grévistes allant jusqu’à 85%.

« Même là où nous sommes moins présents, il y a 30 à 50% de grévistes », a affirmé le délégué de FO, premier syndicat chez Carrefour (environ 45% des voix).

« Certains sont ouverts, mais il n’y a qu’une caissière ! », a-t-il ajouté, assurant à l’AFP que le mouvement s’annonçait « comme un succès sans précédent ».

« C’est un mouvement qui s’annonce assez mémorable. Il est largement suivi », a renchéri Franck Gaulin. « J’espère que la direction entendra », a-t-il ajouté.

La direction de Carrefour a annoncé vendredi qu’elle allait rouvrir les négociations sur les salaires, proposant aux partenaires sociaux de se retrouver à la table des négociations mercredi.

FO, CFDT et CGT ont néanmoins maintenu leur appel refusant, selon M. Gaulin, de tomber « dans un piège grossier » visant à casser le mouvement de samedi.

Ils protestent contre l’augmentation proposée des salaires de 1% en mars et de 1% en octobre, assortie d’une remise de 10% (au lieu de 7%) sur les achats dans les magasins de l’enseigne et d’une participation aux frais d’entretien des tenues de travail de 6 euros par trimestre, jugeant que cela ne suffit pas à compenser l’inflation et la perte de pouvoir d’achat des dernières années.

« Il faut savoir que les 3/4 de nos caissières vont faire leurs courses dans des hard-discount », expliquait samedi une responsable FO du Var, Chantal Puig.
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Carrefour     Empty Re: Carrefour

Message  nico37 le Dim 10 Avr - 17:03

La modération pourrait supprimer les 3 messages précédents afin de garder de la lisibilité sur ce topic Question Merci Exclamation