Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-55%
Le deal à ne pas rater :
Mini Aspirateur Robot LEFANT à 90€
89.99 € 199.99 €
Voir le deal

Kurdistan

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Re: Kurdistan

Message  Carlo Rubeo Dim 12 Oct - 21:41

C'est à l'origine une initiative de militants en Allemagne, d'une part les camarades de l'arab et d'autre part la nouvelle organisation anticapitaliste, ils ont formé avec le groupe "perspective kurdistan" le projet WAFFEN FUR ROJAVA :

https://www.facebook.com/WaffenFuerRojava

1. Why did you decide to start a campaign to raise money for YPG?
The fascists of the so called "Islamic State" started their massacres in the middle east some month ago. Several thousand people have already been killed. Neither the central government of Iraque nor the Peshmerga, the troups of the Barzani-Clan, were willing and able to stop them. The army of the YPD, the peoples defence militia of YPG and YPJ in cooperation with the PKK where the only ones who helped the Yezidis to escape. Right now, the IS wants to eliminate the autonomous kurdish-ruled regions of Syria, known as Rojava. The speciality of this autonomous region is that its society is build on a system of a self-governance, equal rights for people of different believes, religion, nationalities and gender. It is thereby probably the most progressive force of the region. The imperialist countries are not in favour to defend this region and its population, their ally Turkey has closed the border and nearly no weapons reach the army of YPG/YPJ. We as revolutionaries, as internationalists decided to support the militia of Rojava, in the hope to prevent the slaughter of a whole population. We know that this is only a very small contribution to the fight against the fascists and we are aware about the necessity to organise the fight against the imperialist system that brought them up.

2. Which are the involved organisations?
The campaign was started last week by the New Anticapitalist Organisation and the Antifascist Revolutionary Action Berlin. Also a Group so called "Perspektive Kurdistan" In the last days several groups from every part of the left offered their support for the campaign. Questions about the possibility of contribution arrive every ten minutes, it's not easy to keep the overview but we are overwhelmed by the absolute positive resonance of this project! On monday the 13th we will launch the campaign officially with a press-conference, untill now it's spread only via facebook. In the next week we will consolidate our resources to broaden the campaign and see how we can involve all the supporters. We have limited capacities, but the surprisingly success of the campaign motivates us to work 150% for it!

3. What are the response so far in general terms?
We receive positive, excited responses from all over Europe! Not just from political groups of every size, but also from many individual people who say, this campaign is a big step forward,this is what we need! We regret that the huge left, reformist parties and the trade unions remained mute so far. We call everybody who understands hin-/herself self as a progressive, as internationalist, as socialist to support this campaign and to stand against an imperialist intervention in the Middle East.

4. How much money have you raised yet?
We raised about 23.000 Euro in the last 5 days.

5.How do you raise money?
We started the campaign on facebook and spread the call and bank-account mainly there. We also printed posters, stickers and leaflets and distribute them. A lot of people in Germany ask for material, we try so send it to them as quick as possible. There are also groups and individuals who do not want to send money from their bank-account, they give it to us face to face at demonstrations or other kinds of events. This thursday we organised an event with eye-witnesses who reported about Rojava. More then 300 people where in the auditorium, we raised about 900€ there.

6. Are there any legal concerns in Germany when it comes to raising money for the YPG?
Why should there be legal concerns in raising money for a legal organisation? The PYD is not bend in Germany, but a legally registered party and so its absolutely legal to collect money for them.

7. Will you try to make the campaign international?
Thats not a question of our will anymore, because we got many donations from foreign countries like Sweden, Norway and Austria. The New Anticapitalist Organisation reaches more and more international attention since the beginning of our campaign and we try to get in touch with every structure who wants to support us. But again, we are not able to organise it all by ourselve because of our limited capacities. We are very thankfull but also dependend on self-initiative!

8. Do you have any message to the left movement and to the supporters of the struggle of Rojava in other countries?
Join our campaign, bring it into every corner of your structures to support the struggle of our kurdish comrades! Dont be afraid of all the nationalists, fascists and other reactionaries who try to hold us back. The time for international solidarity is now, the time for revolution has come!
Biji berxwedane Rojava! Long live the resistance of Rojava!

Kurdistan - Page 3 Waffenrojava
Carlo Rubeo
Carlo Rubeo

Messages : 249
Date d'inscription : 03/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Re: Kurdistan

Message  Roseau Dim 12 Oct - 22:48

Merci Carlo pour ces compléments d'infos très importantes.

Le compte bancaire est dans le lien donné ci-dessus par Carlo,
mais je le recopie:
Empfänger: PM
Stichwort “Rojava”
NR: 506155858
BLZ: 76010085
IBAN: DE70760100850506155858
BIC: PBNKDEFF...

Quant à la Neue Antikapitalistische Organisation (NAO)
elle est le regroupement récent d'orgas révos à la gauche bien sûr de Die Linke.
On peut lire ici son Manifeste et à la fin la liste des orgas à sa naissance:
http://nao-prozess.de/manifeste-pour-une-nouvelle-organisation-anticapitaliste/

Ici video manif hier Paris
http://www.npa2009.org/videos/manifestation-pour-kobane

Ailleurs dans le monde
https://youtu.be/oS8M9JrEy3Q

et à Toulouse la sauvagerie de la police de Hollande contre les Kurdes
http://www.npa2009.org/videos/manifestation-de-solidarite-avec-kobane-toulouse
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty le pkk est il encore marxiste ?

Message  Révolution Lun 13 Oct - 12:37

bonjour,

avant toute chose, je vais rapidement me présenter ( je n'ai pas trouvé d'onglet "présentation) avant de poser ma question

je me suis inscrit sur le forum car forum pour perfectionner ma connaissance du marxisme et échanger sur tous les sujets ( politique intérieur, affaires internationales, théorie marxiste.... J'ai en effet toujours eu un gout pour le marxisme et le communisme, du moins j'ai toujours exécré le capitalisme; j'ai assez tot rejeter les orientations politique et manipulations, lavage de cerveau des médias bourgeois et des cours de la pseudo "éducation nationale".

Je dois néanmoins préciser que je me présente pas encore comme un communiste à part entière compte tenu du fait que je trouve mes connaissances du marxisme pas assez complète pour le faire. je me considère donc plutôt et pour le moment comme socialiste mais dans sa véritable signification ( j'abhorre la social-démocratie et les sociaux démocrates sont pour moi des sociaux traitres, des lâches et des faibles). Je rajoute que l'anti-impérialisme est le second pilier de ma pensée et de ma facon de voir les choses sur le plan politique.

Ma question que je pose est donc dans le titre, à savoir si le pkk est encore marxiste; je pose cette question car j'ai lu plusieurs fois qu'il aurait renoncé au marxisme en 2003, que ocalan l'aurait abandonné, que le pkk aurait évolué et enfin, il faut souligner qu'il n'y a plus la présence du marteau et de la faucille sur son drapeau. Je suis allé sur le site de roseau ( avec le lien qu'il a posté), organisation communiste libertaire, et il semblerait que le pkk soit influencé par les libertaires. Cependant, l'auteur, vers la fin de l'article, rajoute que " le mouvment de libération kurde n'a pas rompu avec le marxisme mais plutôt, qu’à partir d’une ouverture de perspective et une autocritique, il a évolué vers le genre de socialisme démocratique incarné par le Confédéralisme démocratique. je ne comprend pas non plus ce qu'entend ocalan, dans son livre révolution industrielle et le socialisme scientifique" par "
Öcalan exprime quelle est sa position sur le marxisme ou socialisme scientifique : « Au lieu de penser le socialisme scientifique comme ayant été vaincu par le capitalisme, il est plus approprié et significatif de le considérer comme ayant besoin d’être achevé, parce qu’il a eu des succès importants à son actif. Ce dont il a besoin est une explication et de mettre un terme à ses défauts. Mes tentatives inclinent dans cette voie. En tous cas, une nouvelle approche critique et plus saine doit être poursuivie. C’est ce que je suis en train d’essayer "
Le pkk a t'il donc renoncer au marxisme et passé coté libertaire ?

merci de vos réponses.

Révolution

Messages : 2
Date d'inscription : 13/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Re: Kurdistan

Message  Roseau Lun 13 Oct - 13:13

Salut Révolution!

Concernant le PKK, franchement, je ne puis répondre avec assurance.
D'autres camarades le feront bien mieux.
Par contre, une remarque de fond:
les libertaires ne sont jamais léninistes.
La critique du stalinisme les amène souvent
à jeter l'eau avec le bébé du bain,
façon de défendre la nécessité de construire un ou des partis révos (léninisme).
Par contre ils sont souvent marxistes sur l'essentiel
(à mon avis la compréhension des rapports de classe,
des contradictions du capitalisme,
et de la nécessité d'abolir son Etat).

Sur rapports entre libertaires et marxistes,
c'est le moment de lire et discuter l'ouvrage qui vient de sortir,
de Olivier Besancenot et Michael Lowy, présenté ici:

https://forummarxiste.forum-actif.net/t3580-affinites-revolutionnaires?highlight=affinit%C3%A9s
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Re: Kurdistan

Message  Duzgun Lun 13 Oct - 13:21

C'est vrai que dans la dernière période, Ocalan a eu des influences libertaires mais il reste marxiste. Ce avec quoi il semble avoir rompu, c'est plutôt le stalinisme et c'est une bonne chose.
Après, je n'ai pas lu le bouquin auquel tu fais référence donc je ne sais pas ce qu'il y dit dans le détail, mais d'après ce que tu en dis ça ressemble à une critique du "socialisme réel", ce qui est positif.
Duzgun
Duzgun

Messages : 1628
Date d'inscription : 27/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Re: Kurdistan

Message  Roseau Lun 13 Oct - 13:38

Notes politico-militaires sur la bataille de Kobané

Par Raphaël, NPA
http://tendanceclaire.npa.free.fr/article.php?id=654
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Re: Kurdistan

Message  Roseau Lun 13 Oct - 16:46

Quatre choses que la gauche doit apprendre de Kobanê
De nombreuses réactions des gauches occidentales se sont quelque peu repliées de manière prévisible dans le recyclage des critiques de l’impérialisme américain et britannique, sans voir ce qui est vraiment exceptionnel et remarquable dans les évolutions récentes, entre autres le surgissement de l’hypothèse PKK/PYD d’autonomie démocratique en tant que puissante solution de rechange à l’autoritarisme de l’AKP et à la crise des États-nations de toute la région.
Quatre enseignements que nous pouvons et devons retirer des événements de et autour de Kobanê.

http://oclibertaire.free.fr/spip.php?article1587
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Re: Kurdistan

Message  verié2 Lun 13 Oct - 17:04

Roseau a écrit:Notes politico-militaires sur la bataille de Kobané

Par Raphaël, NPA
http://tendanceclaire.npa.free.fr/article.php?id=654
Les métaphores maoïsantes sur "le combat du tigre et de l'éléphant" sont assez ridicules. La situation du Kurdistan, et celle de Kobané en particulier, n'ont rien à voir avec la situation des deux guerres du Vietnam. Importance numérique de la population, nature du terrain, proximité de la Chine, aide de l'URSS, le contexte de la guerre froide, tout diffère. On se demande ce qu'il s'est passé dans la tête de Raphaël...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Re: Kurdistan

Message  Roseau Lun 13 Oct - 17:42

Pourquoi le monde ignore-t-il les révolutionnaires Kurdes de Syrie ?
David Graeber, anthropologue et militant anarchiste étatsunien

Au beau milieu de la zone de guerre en Syrie, une expérience révolutionnaire et démocratique est détruite par les djihadistes de l’État islamiste. Le reste du monde, et une grande partie de la "gauche", ne semble pas se rendre compte que c’est un scandale.

http://oclibertaire.free.fr/spip.php?article1588
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Re: Kurdistan

Message  Révolution Lun 13 Oct - 19:37

Duzgun a écrit:C'est vrai que dans la dernière période, Ocalan a eu des influences libertaires mais il reste marxiste. Ce avec quoi il semble avoir rompu, c'est plutôt le stalinisme et c'est une bonne chose.
Après, je n'ai pas lu le bouquin auquel tu fais référence donc je ne sais pas ce qu'il y dit dans le détail, mais d'après ce que tu en dis ça ressemble à une critique du "socialisme réel", ce qui est positif.


merci des réponses; effectivement, après avoir parcouru le site que le camarade roseau à mis en ligne je vais dans ton sens; en effet, si on se base sur ce qui est expliqué dans l'article, c'est avec le "socialisme réel" et non avec le socialisme scientifique que ocalan a rompu . Je pense que c'est dans ce sens qu'il faut comprendre la renonciation du marxisme-léninisme en 2003 ( le ML, malgré son nom n'est en fait que du stalinisme puisque que codifié sous staline, lénine n'a jamais parlé de Marxisme-léninisme) donc du stalinisme. De plus, au sein de l'article, la personne posant les questions demande -je cite- "Le Confédéralisme démocratique a-t-il d’autres sources d’inspiration que l’écologie sociale appliquée au peuple kurde ?" il est lui est alors répondu:

" Une autre influence que nous ne pouvons pas oublier est celle du marxisme. Comme nous l’avons déjà noté, cette idéologie constituait le noyau des idées du mouvement à l’époque de sa fondation. Le mouvement de libération kurde n’a pas rompu avec le marxisme, mais plutôt, qu’à partir d’une ouverture de perspective et une autocritique, il a évolué vers le genre de socialisme démocratique incarné par le Confédéralisme démocratique. Dans ‟La révolution industrielle et le socialisme scientifique”[10], Öcalan exprime quelle est sa position sur le marxisme ou socialisme scientifique : « Au lieu de penser le socialisme scientifique comme ayant été vaincu par le capitalisme, il est plus approprié et significatif de le considérer comme ayant besoin d’être achevé, parce qu’il a eu des succès importants à son actif. Ce dont il a besoin est une explication et de mettre un terme à ses défauts. Mes tentatives inclinent dans cette voie. En tous cas, une nouvelle approche critique et plus saine doit être poursuivie. C’est ce que je suis en train d’essayer

En revanche, il y a des choses que je ne comprend pas très bien comme quand ocalan se positionne sur le marxisme; qu'entend t'il par "besoin d'etre achevé" ? ou encore par " ll a évolué vers le socialisme démocratique"; quel socialisme ? la notion de démocratique est bien sur importante mais est-ce un socialisme démocratique qui serait resterais marxiste ?
pour ma part, après avoir lu les derniers passages de l'article, j'ai plus l'impression que le "confédéralisme démocratique" serait un mélange d'idée, un mélange de marxisme, libertaire ect. J'ai donc plus l'impression que le PKK n'est plus un mouvement "purement et uniquement marxiste" mais un mélange d'influence qui a conservé certes des idée marxiste mais pas uniquement (  après il est vrai que ce n'est qu'une impression personnelle...)

ps: sur quoi tu te bases pour dire qu'ocalan est encore marxiste ( à par l'article ci-dessus) ? tu as d'autre sources à ce sujet ?

Révolution

Messages : 2
Date d'inscription : 13/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Re: Kurdistan

Message  Roseau Lun 13 Oct - 21:55

Kobani, the Kurdish issue and the Syrian revolution, a common destiny

by Joseph Daher
http://www.internationalviewpoint.org/spip.php?article3658
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Re: Kurdistan

Message  yannalan Mar 14 Oct - 19:47

Analyse kurdistan
Une analyse intéressante sur les rapports du PYD et des autres forces en présence...

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Re: Kurdistan

Message  fée clochette Mer 15 Oct - 7:56

http://orientxxi.info/magazine/kobane-victime-du-grand-jeu-turc,0719

Kobané, victime du grand jeu turc
LES KURDES SYRIENS ASSIÉGÉS

ORIENT XXI > MAGAZINE > CYRIL ROUSSEL > 15 OCTOBRE 2014
Dans les dernières vingt-quatre heures, la coalition dirigée par les États-Unis a multiplié les bombardements contre l’Organisation de l’État islamique (OEI) montée à l’assaut de la ville kurde syrienne de Kobané. Pourtant, et malgré une résistance acharnée de ses défenseurs, la cité pourrait tomber, d’autant que la Turquie bloque sa frontière à tout renfort, en dépit du risque que son intransigeance fasse capoter les négociations entre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et Ankara.

Des Kurdes de Turquie observent la bataille de Kobané de l'autre côté de la frontière.
AFP sur YouTube, copie d’écran, 2 octobre 2014.
La longévité du conflit syrien s’explique par la diversité des acteurs impliqués mais aussi par leur imbrication dans des logiques nationales, régionales et internationales contradictoires en lien avec des puissances extérieures alliées qui les financent ou les épaulent : Occident contre Chine et Russie ; Turquie et Golfe contre Iran, Irak (chiite) et Hezbollah. En plus de l’affrontement entre le régime et l’Armée syrienne libre (ASL), de nouveaux groupes armés, soutenant chacun des projets politico-territoriaux concurrents, tentent de contrôler des morceaux du territoire syrien.

Parmi eux, un acteur, devenu central sur la scène syrienne à partir de 2012, semblait tirer son épingle du jeu : les Kurdes de Syrie. Faiblement impliqués dans les calculs stratégiques et géopolitiques des puissances voisines belligérantes, les Kurdes syriens ont semblé faire « cavalier seul » depuis près de deux ans. Malgré l’absence de soutien avéré en dehors de leurs réseaux politiques propres dominés par le Parti de l’union démocratique (PYD) proche du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan), ils se sont pourtant rapidement détachés de la tutelle de Damas sans toutefois être intégrés dans les autres coalitions ou forces militaires anti-régime (Coordination nationale syrienne, Coalition nationale des forces de l’opposition et de la révolution, Front islamique, Front de libération islamique).

UNE RÉGION AUTOADMINISTRÉE

Le rôle de la Turquie, qui soutient les rebelles syriens du CNS depuis 2011, ainsi que des mouvements plus radicaux avec l’allongement du conflit, a été primordial dans ce rejet des Kurdes de la coalition (CNS puis Coalition nationale des forces de l’opposition et de la révolution, CNFOR). Depuis le début du conflit, Ankara a toujours œuvré pour les marginaliser, les priver de ressources et les rendre vulnérables. Ils ont pourtant rapidement su tirer profit de la guerre civile pour mettre en œuvre leur propre projet politique et territorial : une région auto-administrée appelée Rojawa, composée de trois cantons autonomes : Afrin, Kobané, Djezireh. Aidés par les Kurdes de Turquie tant dans la mise en place de leur propre administration que dans les créations de milices d’autodéfense, l’envol des Kurdes syriens avait tout pour déplaire au puissant voisin du nord qui ne pouvait que constater son impuissance à peser sur le dossier syrien.

Ankara a depuis longtemps œuvré dans l’ombre à la destruction du projet kurde, précisément parce que celui-ci est une concrétisation des idées du PKK, son ennemi héréditaire. Et il est devenu très clair, avec la chute annoncée de Kobané et l’éradication de l’ensemble du canton, que la Turquie a joué la carte djihadiste pour nettoyer le nord de la Syrie de la présence kurde.

Avant le siège de la ville, cette stratégie était dénoncée par les seuls membres du Parti de l’union démocratique (PYD) qui dénonçaient régulièrement l’implication turque dans plusieurs batailles que les Kurdes menaient contre les djihadistes le long de la frontière syro-turque. Le parrainage des Unités de protection populaire (YPG) du PYD et la proximité idéologique du PYD et du PKK pouvaient assurément faire sourire les observateurs étrangers qui avaient tendance à interpréter ces prétendues « preuves » comme le résultat d’une manie obsessionnelle des combattants kurdes analysant tout à travers leur logiciel antiturc. L’aversion systématique du PKK envers Ankara et donc la méfiance dont est l’objet cette organisation — désignée en Occident comme « terroriste » — ont certainement contribué un temps à minimiser, médiatiquement parlant, le rôle d’Ankara dans la poussée djihadiste dans le nord de la

COLLUSION AVEC LES DJIHADISTES

Les preuves de la bienveillance d’Ankara envers les djihadistes sont nombreuses. Dès 2012, les Kurdes de Djezireh se plaignaient des facilités qui étaient accordées à ces combattants pour traverser la frontière turco-syrienne dans les deux sens. Les années suivantes ont montré que des djihadistes toujours plus nombreux bénéficiaient de structures de soins et de réseaux d’entraide financière efficaces côté turc. Lors des violents combats de Sarikaniye en 2013, des véhicules turcs venaient même leur porter secours.

À partir de l’année 2013, les combattants djihadistes s’internationalisent. De moins en moins de Syriens, mais des Marocains, des Libyens, des Égyptiens, des Irakiens, des Tchétchènes, des Pakistanais se retrouvent en face des milices kurdes, enrôlés dans l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL). Une partie des membres de cette organisation a transité par la Turquie, comme le font toujours les djihadistes européens qui se rendent en Syrie et qui bénéficient côté turc de toutes les facilités pour se lancer dans le djihad. Des passeports ramassés sur les victimes djihadistes lors des diverses batailles à Sarikaniye (été-automne 2013) m’ont été présentés lors des entretiens que j’ai menés avec les représentants du canton de Djezireh : peu de Syriens parmi eux.

Le laisser-faire et la complaisance d’Ankara sont apparus au grand jour lorsque des centaines de combattants djihadistes ont pris la ville arménienne de Kessab en mars 2014. Car les combattants étaient arrivés dans cette ville frontalière depuis la province turque d’Hatay. Récemment, la quasi-prise de Kobané par les djihadistes a été facilitée par le blocus de la Turquie qui a fermé sa frontière, empêchant cette fois-ci tout renfort kurde de venir défendre la ville par le nord au moment le plus critique. On comprend mieux les silences d’Ankara et les hésitations quant à sa participation à la coalition internationale contre l’organisation de l’État islamique (OEI).

UN CANTON STRATÉGIQUE

Kobané est stratégique pour les Kurdes. C’est le canton central d’un chapelet de trois territoires qui pourraient à terme, s’ils sont reliés, constituer un Kurdistan autonome viable en Syrie. C’est précisément ce qu’Ankara veut éviter. À l’inverse, le PKK et les YPG doivent montrer qu’ils peuvent défendre les zones de peuplement kurde. C’est sur ce point qu’ils ont fondé leur légitimité — pas encore dans les urnes. La perte du canton (déjà effective) et de son chef-lieu serait un coup dur pour les Kurdes et même une tragédie. Il s’agirait d’un terrible revers qui marquerait les consciences kurdes, mais cette perte ne serait pas qu’une désillusion politique. Comme pour la guerre en Yougoslavie, nous venons d’assister à un nouvel épisode du nettoyage ethnique qui accompagne chaque poussée de l’OEI dans des zones qui ne sont pas à majorité arabe et sunnite. Outre le coup sérieux porté au projet autonomiste kurde — le Rojawa perd l’un de ses trois cantons — c’est bien la géographie de toute une zone du peuplement qui pourrait être effacée. Après le Djebel Sinjar en Irak, territoire-refuge des Kurdes yézidis, la poche kurde de Kobané est le deuxième espace communautaire à risquer de disparaître. Le prochain pourrait être le canton d’Afrin, qui est dans la même configuration géographique que Kobané : enclavé au milieu d’un environnement arabe et limitrophe de la Turquie. Le canton de Djezireh semble quant à lui le plus difficile à prendre. Ayant une frontière avec le Kurdistan d’Irak, ce territoire pourrait être mieux défendu par l’envoi de renforts par le côté irakien, surtout depuis que le PKK a volé au secours des Kurdes d’Irak, à Shingal et à Makhmur, lors de l’offensive de l’OEI en août 2014.

L’éloignement de Damas et l’émiettement des groupes rebelles ont contribué à la réussite du projet kurde. Mais la proximité de la Turquie et l’émergence, à la suite de ses victoires sur le terrain irakien, de l’OEI, ont totalement modifié l’équilibre des forces qui avait permis, entre 2012 et 2014, un certain statu quo dans le nord de la Syrie. Depuis septembre 2014, les Kurdes de Syrie, sans aucun soutien extérieur, ne semblent plus en mesure de pouvoir défendre leur projet face aux djihadistes surarmés et à la complaisance turque à leur égard.

UNE VICTOIRE PLUS SYMBOLIQUE QUE STRATÉGIQUE

La perte du canton de Kobané et le nettoyage ethnique qui en a résulté avec la fuite de près de 300 000 personnes ne représentent pas, contrairement à ce que rapportent nombre de médias occidentaux, une prise stratégique pour l’OEI. Le canton ne possède aucune richesse naturelle commercialisable, à l’inverse du canton de Djezireh. Même sa position n’a rien de stratégique : l’OEI n’avait nullement besoin de contrôler ce gros bourg agricole pour s’ouvrir une fenêtre sur la Turquie. Fenêtre que les djihadistes possèdent déjà depuis longtemps grâce au contrôle de la zone frontalière à l’est et à l’ouest de Tell Abyad (partie septentrionale du gouvernorat de Raqqa). Et c’est précisément le long de ces près de 150 km de frontière commune que s’effectuent les trafics de marchandises et les passages de combattants. Les djihadistes œuvrent certes à l’expansion territoriale dans le but de créer un grand califat. Mais dans ce dessein, le Rojawa — projet laïc, multiethnique, faisant toute sa place aux femmes, d’inspiration démocratique — est un épine dans leur talon. Assurément, Kobané n’est pas stratégique pour l’OEI mais symbolique : c’est une victoire sur les Kurdes du PKK que les djihadistes recherchent, mouvement qui jusque-là les a presque toujours vaincus sur le terrain militaire.

La victoire des djihadistes à Kobané ferait, en revanche, l’affaire de la Turquie à plus d’un titre. En effet, alors qu’elle était présentée comme la grande perdante du conflit syrien, elle semble enfin tenir entre ses mains les atouts de sa future suprématie dans le nord de la Syrie : les victoires de l’OEI sur les Kurdes syriens ne peuvent que conforter Ankara qui cherche tous les prétextes à une intervention en Syrie dans le but d’y instaurer une zone tampon qui lui permettrait de fermer ses frontières aux réfugiés syriens et de tenir les Kurdes du PKK éloignés. La suprématie des djihadistes à sa frontière méridionale lui donnera tous les prétextes à une intervention (lorsqu’elle le désirera et à condition que les États-Unis fléchissent leur position) en bonne et due forme qui, cette fois, pourrait se faire avec l’approbation de la coalition internationale. La Turquie continuera certainement à jouer, à sa guise, la carte djihadiste dans sa guerre en Syrie, carte doublement gagnante : elle pourrait lui offrir un droit d’invasion et elle anéantit tout espoir kurde de créer un projet politico-territorial sous influence du PKK. Que la Turquie entre sur le territoire syrien ou pire, qu’elle laisse faire — encore pour un temps — l’OEI, le projet kurde du Rojawa risque de prendre fin très prochainement, et de jeter sur les routes plus d’un million de réfugiés, kurdes et chrétiens.

DES CRITIQUES TRÈS MESURÉES

C’est précisément face à ces calculs stratégiques que les Kurdes de Turquie et de la diaspora se soulèvent. Qu’Ankara ait fait ou non des promesses aux Kurdes (en s’engageant à faciliter la défense de Kobané par la mise en place d’un corridor sur son territoire qui aurait permis d’acheminer armes et renforts), les conséquences sur la scène politique turque de la tragédie de cette ville pourrait bien signer la fin du processus du paix entamé entre le gouvernement turc et le PKK. Le risque serait alors une reprise du conflit sur le sol turc. Pourtant, les organisations kurdes de Turquie (Parti pour la paix et la démocratie, BDP, Parti démocratique du peuple DEHAP) et même le PYD, qui reste assez mesuré dans ces critiques du pouvoir turc, semblent ne pas vouloir totalement rompre le dialogue avec la Turquie. Il faut bien comprendre que c’est Ankara qui a les clés de la question kurde. Rompre l’embargo par le dialogue et la pression de l’opinion publique pourrait être une solution pour tenter de sauver Kobané s’il n’est pas déjà trop tard. En tous cas, la mobilisation des Kurdes en Turquie et dans le monde — qui a forcé les avions de la coalition à intensifier leurs frappes autour de Kobané en soutien aux combattants kurdes — est déjà un sérieux revers pour le pouvoir, dorénavant obligé de montrer son vrai visage.

Les alliances et les calculs personnels des acteurs externes du conflit syrien deviennent ainsi de plus en plus contradictoires avec certains des buts affichés et apparaissent de plus en plus cyniques pour les populations locales. La France dans sa politique du « tout sauf Bachar » soutient dorénavant la Turquie qui, bien que membre de l’OTAN et membre tardif de la coalition internationale contre l’OEI, continue à jouer explicitement la carte des djihadistes pour anéantir le projet kurde. Ankara cherche à marchander son engagement dans la guerre à l’OEI contre la possibilité d’utiliser à sa guise la Syrie comme un glacis défensif nettoyé du PKK. Ou bien contre la garantie de pousser ses alliés et ses troupes jusqu’à Damas. Paris, déjà enclin à soutenir les positions de pays du Golfe comme l’Arabie saoudite, matrice idéologique et financière du djihadisme salafiste, semble vouloir s’engager dans ce jeu de dupes qui, au final, coûtera cher en vies humaines et en gestion des flux de réfugiés. Alors que le gouvernement français semble si préoccupé par ses candidats au djihad, comment peut-il encore poursuivre dans cette voie où les buts affichés ne sont plus en accord avec les calculs personnels et les bénéfices recherchés ?
fée clochette
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 55
Localisation : vachement loin de la capitale

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty FPLP soutient la résistance kurde

Message  Dinky Mer 15 Oct - 10:36

Le Front Populaire pour la Libération de la Palestine exprime sa solidarité avec la résistance kurde de Kobane qui lutte pour son auto-défense et celle de sa communauté contre le groupe armé réactionnaire, ISIS, dont l'entrée dans notre région a été facilité et soutenu par les puissances impérialistes et leurs laquais.


Le camarade Khaled Barakat* a déclaré que « toutes les forces révolutionnaires palestiniennes et arabes devraient unir leurs efforts pour soutenir la lutte de la résistance kurde de Kobane contre ISIS et leurs partisans impérialistes. »



http://www.couppourcoup31.com/2014/10/le-fplp-appelle-a-un-front-uni-revolutionnaire-de-solidarite-avec-la-lutte-du-peuple-de-kobane-contre-isis.html


Dinky

Messages : 400
Date d'inscription : 02/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Re: Kurdistan

Message  verié2 Mer 15 Oct - 10:41

« Aucune solution ou aide de notre région ne viendront des armées impérialistes ou des frappes aériennes impérialistes. Ces forces ont seulement apporté la terreur, le confessionnalisme, la réaction et la mort partout où ils vont. C'est la lutte de nos peuples unis qui peuvent affronter et remporter la victoire sur l'impérialisme et le sionisme, les principales sources de terreur dans la région, et sur ​​les forces réactionnaires qui cherchent vicieusement à maintenir leur hégémonie et piller les ressources de notre peuple » a dit Barakat.

Déclaration du FPLP, 13 octobre 2014

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Re: Kurdistan

Message  Roseau Mer 15 Oct - 13:16

Kurdistan - Page 3 Antik260_la_une
Sortie le jeudi 16 octobre 2014

La Une :
Solidarité avec Kobané. Obama et Hollande, complices hypocrites
http://www.npa2009.org/actualite/solidarite-avec-kobane-obama-et-hollande-complices-hypocrites

Premier plan :

A la Une. Solidarité avec Kobané. Obama et Hollande, complices hypocrites (Jean-Philippe Divès)
Brésil : rien n'est réglé (De Sao Paulo, Joao Machado)
Gouvernement : résolument antisocial (LD)

Édito : les bourgeois sans "tabou" ! (Yvan Lemaitre)

Un monde à changer : précarité et exclusion, "dommages collateraux"
+ Bien dit, no comment, le chiffre, l'agenda

Actu politique :

Protection sociale : 9,6 milliards de moins (J.C. Delavigne)
UMP : guerre des chefs et course à droite (Yvan Lemaitre)
Collectivités locales : chronique d'un désastre annoncé ? (Pascal Morsu)

Actu internationale :

Maroc : un régime despotique et répressif (Chawqui Lotfi)
Turquie : le pays s'enflamme pour Kobané (D'Istanbul, Uraz Aydin)
Le monde en bref. Pakistan : condamnés à la prison à vie ! / Mexique : massacre de 43 étudiants par la police et la pègre

NPArguments :

Puissances locales, impérialismes, question kurde... Comprendre le Moyen-Orient (Entretien avec Daoud - Propos recueillis par Marc Prunier. Articles de Yann Renoult et Mireille Court)

Actu sociale :

Sivens (81), La Barne (32) : barrages inutiles, désastre environnemental ! (CorrespondantEs Commission nationale écologie)
Mondial de l'auto : leur luxe, nos vie (Jean-Claude Vessilier)
Mutuelles et assurances : les kamikazes et les meurtriers (S. Bernard)
Hôtel de luxe en grève : Royal Monceau, tu vas lâcher le morceau (Robert Pelletier)
SNCF : empoisonnement par l'amiante reconnu et sanctionné (Correspondant)
Alençon (61) : mobilisation contre la criminalisation des mineurs étrangers isolés (Correspondante)
Gardanne (13) : "E.ON, piège à con" (Jean-Louis Marchetti)

Actu du NPA :

En campagne. Initiatives : le 18 et 22 octobre, mobilisés pour le peuple palestinien (Sandra Demarcq)
Pacte de solidarité anticapitaliste : 400 000 euros pour le NPA !
Les comités en action ! Poitiers (86) : réunion sur mai 68, hier et aujourd'hui ! / Evry (91) : réunion ouverte de rentrée / Pantin (93) : solidaire de la Palestine / Angoulême (16) : comité d'accueil pour Hollande
Les Nôtres : salut à Jacques Giraldou (Jacques Jové, Claude Dubois et Monique Nicolas)

Culture :

Documentaire : on a grèvé de Denis Gheerbrant (Jean-Marc Bourquin)
Essai : L'usure du monde. Critique de la déraison touristique de Rodolphe Cristin (Catherine Segala)
Polar : le souffle court de Massimo Carlotto (Gérard Delteil)
Exposition : Hokusai au Grand Palais (Milo)
Revue : Z n°8 - Vénissieux (Pierre Baton)

La Der :

Libre expression. "Nous avons à inventer une décolonisation du 21e siècle" (Entretien avec Philippe Pierre-Charles du GRS - Martinique. Propos recueillis par Marion Galli)
+ Vu ailleurs et le strip de Faujour
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Re: Kurdistan

Message  fée clochette Mer 15 Oct - 16:42

Pour celles et ceux qui lisent l'anglais
http://www.newsweek.com/2014/10/24/kobane-diary-four-days-inside-city-keeping-incredible-and-unprecedented-resistance-277509.html

fée clochette
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 55
Localisation : vachement loin de la capitale

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Re: Kurdistan

Message  fée clochette Mer 15 Oct - 16:59

http://www.couppourcoup31.com/2014/10/le-fplp-appelle-a-un-front-uni-revolutionnaire-de-solidarite-avec-la-lutte-du-peuple-de-kobane-contre-isis.html

14 Octobre 2014 Publié par Coup Pour Coup 31
Le FPLP appelle à un front uni révolutionnaire de solidarité avec la lutte du peuple de Kobane contre ISIS
Le Front Populaire pour la Libération de la Palestine exprime sa solidarité avec la résistance kurde de Kobane qui lutte pour son auto-défense et celle de sa communauté contre le groupe armé réactionnaire, ISIS, dont l'entrée dans notre région a été facilité et soutenu par les puissances impérialistes et leurs laquais.


Le camarade Khaled Barakat* a déclaré que « toutes les forces révolutionnaires palestiniennes et arabes devraient unir leurs efforts pour soutenir la lutte de la résistance kurde de Kobane contre ISIS et leurs partisans impérialistes. »

Les peuples en Syrie, en Irak et partout dans la région ont été attaqués par l'impérialisme - une attaque qui ne vient pas seulement par des frappes aériennes et l'occupation, mais grâce à l'appui de puissances régionales réactionnaires, à travers la promotion du confessionnalisme, et par des groupes armés réactionnaires portant un programme de chaos confessionnel. Ils ont cherché à remplacer le conflit central dans la région: celle des peuples contre le sionisme et l'impérialisme, avec le confessionnalisme et l'imposition d'une violence massive et réactionnaire contre les groupes minoritaires qui font partie intégrante de la région, alors que ces mêmes groupes armés réactionnaires laissent l'Etat sioniste et les forces impérialistes intactes. Ces attaques ont eu lieu en même temps que la dernière agression sioniste génocidaire contre le peuple palestinien dans la bande de Gaza. «Nous sommes avec le peuple de Syrie qui défend son unité contre toute tentative de partition du pays et le pillage de ses ressources au profit de l'impérialisme. C'est l'objectif d'ISIS et de ses alliés », a déclaré Barakat.

«Aujourd'hui, les combattants kurdes, les femmes et les hommes, luttent pour leur liberté et leur vie contre ces groupes réactionnaires dont la présence dans la région a été fournie, armé et soutenu par l'impérialisme et ses alliés et agents dans la région. Ce n'est pas un accident et pas simplement symbolique que ISIS attaque aujourd'hui Kobane avec des armes américaines », a déclaré Barakat. « En particulier, le rôle des femmes combattantes dans la résistance kurde à tous les niveaux de la lutte et de la direction est un exemple héroïque de sacrifice. »

« Il faut aussi noter que le rôle de l'Etat et du gouvernement turc, un des principaux partenaires commerciaux d'Israël et un allié militaire clé des Etats-Unis, a été d'encourager l'entrée de ces groupes armés réactionnaires (ISIS et autres)qui s'attaquent désormais à Kobane en Syrie. Dans le même temps, dans les derniers jours, des dizaines de manifestants kurdes ont été tués par les forces armées de l'Etat turc. Le soi-disant «zone de sécurité» proposé par la France et la Turquie, et les frappes aériennes des États-Unis et ses alliés, ne sont rien de plus qu'une couverture pour l'entrée de l'impérialisme dans la région. La seule véritable sécurité ne peut être établie que par la lutte populaire et la résistance, pas les armées impérialistes et les forces aériennes », a déclaré Barakat.

Depuis de nombreuses années, les combattants palestiniens en quête de liberté ont lutté dans la même tranchée que les combattants kurdes. « Il y a une longue tradition de soutien des révolutionnaires palestiniens aux combattants kurdes pour la liberté. Nous partageons un ennemi commun: l'impérialisme. Et nous partageons aussi l'ennemi commun de groupes réactionnaires confessionels armés, comme ISIS, qui sont, à leur racine, une création et un résultat de l'impérialisme et de ses occupations et son hégémonie sur la région. Les régimes arabes réactionnaires, en particulier l'Arabie Saoudite et le Qatar, ont joué un rôle majeur pour encourager l'armement et la propagation de cette menace pour les peuples de la région », a déclaré Barakat.

« Aucune solution ou aide de notre région ne viendront des armées impérialistes ou des frappes aériennes impérialistes. Ces forces ont seulement apporté la terreur, le confessionnalisme, la réaction et la mort partout où ils vont. C'est la lutte de nos peuples unis qui peuvent affronter et remporter la victoire sur l'impérialisme et le sionisme, les principales sources de terreur dans la région, et sur ​​les forces réactionnaires qui cherchent vicieusement à maintenir leur hégémonie et piller les ressources de notre peuple » a dit Barakat.

Déclaration du FPLP, 13 octobre 2014
fée clochette
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 55
Localisation : vachement loin de la capitale

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Kobanê ne doit pas tomber !

Message  Roseau Jeu 16 Oct - 4:47

Mobilisons-nous pour soutenir la résistance de Kobanê contre Daesh !

Paris : Appel à manifester samedi 18 octobre, 15h, de la Place de la Bastille à la Place de la Nation

Toulouse : rassemblement, 16 h, et manifestation, 17 h 30, samedi 18 octobre, place du Capitole

http://npa2009.org/evenement/kobane-ne-doit-pas-tomber
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Re: Kurdistan

Message  fée clochette Jeu 16 Oct - 9:32

http://www.institutkurde.org/info/depeches/les-jihadistes-ont-recule-de-plusieurs-quartiers-de-la-ville-syrienne-de-ko-5639.html?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter
LES JIHADISTES ONT RECULÉ DE PLUSIEURS QUARTIERS DE LA VILLE SYRIENNE DE KOBANÉ (RESPONSABLE KURDE)

Jeudi 16 octobre 2014 à 08h26

Mursitpinar (Turquie), 16 oct 2014 (AFP) — Les combattants kurdes ont repris le contrôle de certains quartiers de la ville syrienne kurde de Kobané aux jihadistes du groupe Etat islamique (EI) grâce aux frappes aériennes de la coalition internationale, a affirmé un responsable kurde local.

"Les YPG (Unités de protection du peuple, la principale milice armée kurde de Syrie) a progressé dans l'est et dans le sud-est de la ville", a déclaré à l'AFP Idriss Nassen lors d'un entretien téléphonique.

"Avant, ils (l'EI) tenaient 30% de Kobané, maintenant ils en contrôlent moins de 20% grâce à la coalition internationale", a poursuivi M. Nassen depuis la ville assiégée, "les YPG mènent des opérations de nettoyage dans les quartiers est et sud-est".

"La coalition internationale a frappé l'EI de façon plus efficace ces derniers jours", a également estimé M. Nassen.

"Nous avons besoin de plus de frappes aériennes, ainsi que d'armes et de munitions pour les (les jihadistes) combattre sur le terrain", a toutefois insisté ce responsable local.

Les Etats-Unis ont annoncé avoir bombardé les positions de l'EI à Kobané à dix-huit reprises mardi et mercredi, tuant "plusieurs centaines" de ses combattants.

Ces frappes ont réussi à freiné la progression des jihadistes, qui avaient atteint lundi le centre-ville. Mais "Kobané pourrait encore tomber", a mis en garde le porte-parole du Pentagone, le contre-amiral John Kirby.
fée clochette
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 55
Localisation : vachement loin de la capitale

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Re: Kurdistan

Message  Copas Jeu 16 Oct - 9:42

Sur la question des frappes aériennes, il est à noter que Kobané a été pour l'essentiel vidée de sa population.
Par contre les frappes sur d'autres villes baveront forcement beaucoup plus sur les populations syriennes dans les zones d'occupation de l'EI, populations frappées d'une triple peine : bombardements US, occupation par l'EI et menaces de l'armée de Assad.

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Re: Kurdistan

Message  Duzgun Jeu 16 Oct - 14:42

Il semblerait aussi que la coalition ait soit pris des infos auprès des YPG, soit amélioré grandement son système de renseignement, et sans doute aussi caché ses cibles à l'armée turque.
Parce que jusqu'ici, toutes leurs frappes étaient aveugles, touchant surtout des endroits d'où Daesh était parti depuis un moment, ou bien que Daesh venait de quitter (d'où de gros soupçons de transmission d'infos entre l'armée turque et Daesh sur les prochaines frappes de la coalition).
Duzgun
Duzgun

Messages : 1628
Date d'inscription : 27/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Re: Kurdistan

Message  tomaz Jeu 16 Oct - 15:42


je remet les nouvelle coordonnées bancaires de l'initiative d'aide direct du ypg par nos camarades allemands (ils ont visiblement eu des soucis avec la banque postale allemande, si j'ai bien compris)

donc :

IBAN: DE98 5005 0201 1243 1674 49

BIC: HELADEF1822

je pense que cela serait pas mal que l'info soit relayé chez nous via info ce, cpn et autres.....
tomaz
tomaz

Messages : 302
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : zonvier

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Solidarité Rouen

Message  Roseau Jeu 16 Oct - 15:54

Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Re: Kurdistan

Message  Carlo Rubeo Jeu 16 Oct - 17:45

Manifestations dans le Rojhelat -mais aussi en Iran (et Afghanistan)- pour soutenir Kobani contre Daech et pour les YPG aussi parfois, ce qui est très subversif là bas :

>>> Rassemblement à Sanandaj pour Kobani (Rojhelat)

>>> Kermanshah : le Kurdistan Oriental pour l'YPG, un poète pour Kobani

>>> Kermanshah pour Kobani ! (کرمانشاه برای کوبانی)

>>> Téhéran : manifestation contre Daech
Carlo Rubeo
Carlo Rubeo

Messages : 249
Date d'inscription : 03/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Kurdistan - Page 3 Empty Re: Kurdistan

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum