Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-36%
Le deal à ne pas rater :
Nike Air Max 270 React – Chaussure pour Homme
102 € 160 €
Voir le deal
-44%
Le deal à ne pas rater :
Compresseur digital programmable Michelin 12V – 6,9 Bars
44.99 € 79.90 €
Voir le deal

La CGT veut recommencer les grêves saute-moutons, mais les autres syndicats, refroidis, ne veulent plus suivre...

Aller en bas

La CGT veut recommencer les grêves saute-moutons, mais les autres syndicats, refroidis, ne veulent plus suivre... Empty La CGT veut recommencer les grêves saute-moutons, mais les autres syndicats, refroidis, ne veulent plus suivre...

Message  BouffonVert72 le Ven 22 Juil - 19:56

Bernard Thibault agite le spectre des divisions syndicales

Par Patrick Vignal | Reuters – il y a 5 heures


  • La CGT veut recommencer les grêves saute-moutons, mais les autres syndicats, refroidis, ne veulent plus suivre... 2011-07-22T115636Z_01_APAE76L0X6G00_RTROPTP_2_OFRTP-FRANCE-MOBILISATION-CGT-20110722Agrandir la photo
    LA CGT AGITE LE SPECTRE DES DIVISIONS SYNDICALES


PARIS (Reuters) - Le syndicat CGT, qui a proposé une journée d'action à la rentrée pour interpeller le gouvernement sur le mécontentement social, reconnaît que les autres centrales ne sont pas prêtes à suivre le mouvement.

Le secrétaire général du premier syndicat français, Bernard Thibault, estime dans une interview au quotidien Le Monde daté de samedi qu'une telle journée d'action est nécessaire.

"La situation est sérieuse et le mouvement syndical doit être au diapason du mécontentement social, comme le sont tous les syndicats en Europe", dit-il, citant le pouvoir d'achat, le chômage et "l'austérité" qui est selon lui programmée.

"Notre message est simple: soit on prend l'initiative d'organiser des actions collectives pour modifier le cours des choses, soit on laisse faire", ajoute-t-il.

Mais Bernard Thibault admet que sa proposition de préparer dès maintenant une mobilisation interprofessionnelle unitaire n'a "pas reçu un accueil d'un enthousiasme débordant".

"Je crains qu'un désaccord n'apparaisse sur l'opportunité d'en appeler à la mobilisation. Chacun prendra ses responsabilités. Les relations syndicales sont faites de hauts et de bas. Il est possible que nous traversions une séquence de divisions", souligne-t-il.

Les mobilisations massives contre la réforme des retraites en 2010, qui n'ont pas fait plier le gouvernement, expliquent en grande partie cette réserve des autres centrales.

Yves Clarisse, édité par Patrick Vignal
BouffonVert72
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 48
Localisation : sur mon réformiste planeur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum