A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Mar 25 Déc - 15:55

Victoire éclatante» pour les grévistes de l’hôtel Hyatt

Extrait du forum de Mediapart:

"Non seulement elles n'avaient pas de gilets jaunes, mais elles étaient soutenues par la CGT, et s'inscrivaient dans une démarche de lutte des classes (voir les photos qui illustrent l'article).

La CGT a largement soutenu le mouvement, en donnant 42 euros par jour de grève aux employés durant les mois d’octobre et novembre.

Ces femmes courageuses sont donc l'exact envers des gilets jaunes.

Pas de Marseillaise.

Pas de drapeau tricolore.

Pas de migrants sans-papiers dénoncés aux gendarmes.

Pas de quenelles.

Pas de propos délirants contre la "démoncratie".

Pas de rejet des syndicats.

Et de belles pancartes rouges.

Le rouge, qui fut toujours la couleur de ceux qui luttent.

Enfin du rouge, dans cette overdose de jaune !

Comme on disait en d'autres temps:

Laissons la peur du rouge aux bêtes à cornes !"




barnum

Messages : 827
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  Eninel le Mar 25 Déc - 16:16

Dans ce même Mediapart :

https://www.anti-k.org/2018/12/24/gilets-jaunes-la-responsabilite-des-gauches/

"À la morgue de classe contre laquelle les gilets jaunes se sont soulevés, face à un pouvoir d’en haut qui se pense «trop intelligent, trop subtil» pour ceux d’en bas, on ajoute une disqualification morale : non seulement ce peuple ne comprend et n’entend rien, mais en plus il est politiquement affreux, voire monstrueux. L’antienne des «classes laborieuses, classes dangereuses» qui unissait les bourgeoisies au XIXe siècle, en ascension sur les décombres de l’Ancien Régime, est de retour."

L’antienne des «classes laborieuses, classes dangereuses» qui unissait les bourgeoisies au XIXe siècle, en ascension sur les décombres de l’Ancien Régime, est de retour, Plenel parle de toi et de ton parti anti ouvrier.

Un parti, toi, pas même capable de comprendre que si les travailleuses de l'hôtel Hyatt ont partiellement obtenues quelques choses, elles le doivent avant toute chose à un climat politique insurrectionnel dans le pays, non pas à mettre au compte de la direction de la CGT ou du POID, mais au compte de ces affreux gilets jaunes, ces classes laborieuses, ces classes dangereuses !

Tu ne te rends plus compte à quel point tes interventions systématiquement sur ce forum tournent à faire le procès des gilets jaunes.

Oui nous le savons, le gouvernement nous le dit chaque jour : " sous un gilet jaune il y a des chemises brunes "

Petit larbin, petit perroquet que tu es du Capital !
avatar
Eninel

Messages : 1014
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Mar 25 Déc - 19:05

Une fois de plus tu confonds l'appareil de la CGT et l'organisation de classe qu'est la CGT au niveau de ses structures intermédiaires!... Et après 72 jours de grève, sans cacher les drapeaux rouges!!
Et les agents du capital sont justement ceux qui profèrent ces insultes et permettent à Macron de discréditer le mouvement des gilets jaunes, avec la complicité de ceux qui osent se réclamer de la révolution socialiste tout en planquant leurs drapeaux rouges et en manifestant côte à côte avec ces Identitaires!

barnum

Messages : 827
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe

Message  iskra le Mar 25 Déc - 20:55

"Et les agents du capital sont justement ceux qui profèrent ces insultes et permettent à Macron de discréditer le mouvement des gilets jaunes,..." avec la complicité du POID et du camarade Barnum. pour être précis.
avatar
iskra

Messages : 38
Date d'inscription : 16/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Mar 25 Déc - 21:54

Pauvre Iskra, tu interviens vraiment pour dire n'importe quoi !! Mais c'est normal quand on n'a aucun argument... HEUREUSEMENT, il reste l'insulte !

"Pas de Marseillaise.

Pas de drapeau tricolore

Pas de migrants sans-papiers dénoncés aux gendarmes.

Pas de quenelles.

Pas de propos délirants contre la "démoncratie".

Pas de rejet des syndicats"......

QUI PARLE DONC AINSI ET QUI LE CACHE pour pouvoir MIEUX déguiser une révolte populaire en début de révolution prolétarienne ??


LES TROIS MARQUEURS INITIAUX DES GILETS JAUNES: L'anti-fiscalisme, l'anti-parlementarisme, l'anti-syndicalisme, TROIS CONSTANTES DE L'EXTRÊME DROITE, avec quelques gauchistes paumés et aveuglés par l'activisme débridé d'Identitaires, gauchistes leur collant au cul, tous drapeaux rouges surtout bien camouflés!! QUE NOMBRE DE GILETS JAUNES REPRENNENT CES MARQUEURS ET VOTENT LE PEN... UN SIMPLE DETAIL comme dirait l'autre!

barnum

Messages : 827
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  Eninel le Mer 26 Déc - 12:44

barnum a écrit:

LES TROIS MARQUEURS INITIAUX DES GILETS JAUNES: L'anti-fiscalisme, l'anti-parlementarisme, l'anti-syndicalisme, TROIS CONSTANTES DE L'EXTRÊME DROITE

Tu mens de manière éhontée.

Les trois marqueurs initiaux des gilets jaunes auront été :

La justice sociale

La justice Fiscale

La démission de Macron

Tu peux bien derrière le gouvernement et Martinez inventer des légendes, la vérité existe et elle n'est pas à votre avantage chez vous au POID
avatar
Eninel

Messages : 1014
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Mer 26 Déc - 13:59

Un peu d'honnêteté !! Les premières choses qui ont été dites "trop de charges, trop de taxes, trop d'impôts" , revendication classique de la droite et l'extrême droite!......"pas de syndicats", deuxième revendication classique de l'extrême droite et une constante chez la plupart des gilets jaunes... rejet du mouvement ouvrier organisé ! Quant au "Macron démission!", on reste avec la Cinquième république (ça n'est pas la même chose que "Dehors Macron, Gouvernement ouvrier!"), surtout que plusieurs représentants de gilets jaunes revendiquent ouvertement une dictature militaire !!! Bravo de mettre ainsi en valeur un coup de force manipulé par la droite radicale et l'extrême droite ( c'est moi seul qui parle et non le POID!) et déguisé en révolte populaire.... très très loin d'une révolution prolétarienne!...merci de venir gonfler leurs rangs avec les drapeaux rouges bien planqués!!!
La seule solution, combattre pour la gréve générale ouvrière avec la jeunesse et pour un Gouvernement ouvrier, car la colère sociale et politique est générale à travers tout le pays!

barnum

Messages : 827
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  Eninel le Mer 26 Déc - 17:50

barnum a écrit:( c'est moi seul qui parle et non le POID!) !

"...La « mise en garde » de Patrick Hébert fut, c’est une première, saluée positivement dans la Tribune des Travailleurs, organe du POID (D pour « Démocratique ») du 21 novembre. Un pas en avant des masses, cette organisation avait fait ce printemps une manifestation, qu’APLS avait soutenue, sur le mot d’ordre « Dehors Macron« . Mais plus celui-ci monte dans le pays, moins elle le met en avant !

Il faut maintenant faire en sorte de trouver « une issue ouvrière à la crise », car, semble-t-il, une autre issue, pas ouvrière, risque de se produire. Soyons clairs : la chute de Macron ouvrant la crise finale du régime, au moment présent, ne peut être que l’œuvre, justement, de la classe ouvrière, du prolétariat. Bien entendu, elle ne règle pas tout par elle-même, mais elle mettrait tout sur la table, façon février 1917.

Il faudrait s’y opposer, aux côtés des appareils liés au maintien du régime ? « Rouge est le drapeau des travailleurs« , tempête Daniel Gluckstein le 21 novembre, en guise de réponse à l’irruption du prolétariat en gilet jaune 4 jours auparavant, et en écho au « Nous ne défilerons jamais avec l’extrême-droite » de Philippe Martinez.

Cerise sur le gâteau, la direction du POID met un billet anonyme en premier page de son journal, le 12 décembre, pour mettre en garde ses membres contre des « ex-militants, ex-partisans du trotskysme », etc., qui feraient campagne contre le fait que « rouge est le drapeau des travailleurs » ! « Plus que jamais, les travailleurs ont besoin d’organisations indépendantes. » Tout à fait : et la condition de l’indépendance, c’est le combat pour aider notre classe à poser et à résoudre la question du pouvoir (ce qui peut s’appeler le trotskysme, d’ailleurs). L’indépendance, c’est contre le capital et son État, jamais contre le prolétariat en mouvement. C’est cela, être « rouge » …"

https://aplutsoc.org/2018/12/16/lutte-des-classes-en-france-bilan-detape-sur-la-crise-des-gilets-jaunes-16-12-2018/


MAUVAISE PIOCHE ! AU REGARD DE LA DIRECTION POID, TU ES UN PROGRESSISTE !


Le doute est l'ennemi de la foi, et toi au moins tu doutes, tu t'interroges camarade Barnum.
avatar
Eninel

Messages : 1014
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Mer 26 Déc - 18:40

Non, non, le "Dehors Macron, grève générale ouvrière!" sont bien plus que jamais au centre de l'activité des centaines de comités d'action, de comité pour l'unité, visant à déborder les appareils et imposer le FUO! Même chose dans la jeunesse!

"L’indépendance, c’est contre le capital et son État, jamais contre le prolétariat en mouvement. C’est cela, être « rouge » …"

Le problème c'est justement que c'est tout sauf "le prolétariat en mouvement", que nombre de gilets jaunes en appellent aux institutions de la Cinquième république ( le "fameux" RIC proposé par le non moins fameux Chouard!) et même à une solution militaire !! Comme quoi le "Macron démission!" est très loin du "Dehors Macron, Gouvernement ouvrier!" du POID, le seul à faire une analyse de classe de ce mouvement et à en avoir une appréciation correcte, mouvement hétéroclite et ambigu dont TOUTES ( sauf bien sûr la hausse des salaires qui ne plaît pas aux entrepreneurs !!) les revendications sont celles classiques de l'extrême droite dont la dénonciation du capital apatride, le retour de l'ISF concédé par Le Pen, en passant par la baisse des taxes, des charges, des impôts, la dénonciation de l'assistanat ( le fameux classique anti-fiscalisme dès le départ!), le rejet du mouvement ouvrier organisé, des syndicats (dès le départ aussi , l'anti-syndicalisme, vieille revendication de l'extrême droite réalisée par la force par les Mussolini, Hitler, Franco... cf la marche sur Rome des chemises noires!), sans parler de l'anti-parlementarisme avec la défense du régime bonapartiste, le RIC et plus si affinités et donc toute l'ambiguïté du "Macron démission!")

N'avez vous pas honte de venir gonfler les rangs des gilets jaunes en planquant bien vos drapeaux rouges et en faisant donc amis-amis, ou au minimum côte à côte, avec des apprentis fascistes comme le faisaient les staliniens avec les S A en 1931-32 en Allemagne ou encore staliniens et sociaux-démocrates avec les Croix-de-feu en 1934 en France!, avec leur Marseillaise, leurs drapeaux versaillais, leurs quenelles, leurs chants militaires, leur racisme et leur anti-immigration.... encore bravo pour cette noble contribution à la lutte des classes.... de l'autre côté de la barricade!!! (c'est toujours moi seul qui parle de façon bien plus radicale que ne le fait le POID qui certes se méfie de ce mouvement-on le comprend!-mais qui ne le combat pas justement!).

Combattons donc pour le débordement des appareils comme en 1936 ou 1968!

barnum

Messages : 827
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  iskra le Mer 26 Déc - 22:36

"Non, non, le "Dehors Macron, grève générale ouvrière!" sont bien plus que jamais au centre de l'activité des centaines de comités d'action, de comité pour l'unité, visant à déborder les appareils et imposer le FUO! Même chose dans la jeunesse!"
Les différences entre, l'activité des centaines de comités d'action, de comité pour l'unité, visant à déborder les appareils et imposer le FUO, et les gilets jaunes, c'est d'un côté une très grande discrétion de l'autre un tumulte hebdomadaire, d'un côté des centaines de comités invisibles de l'autre l'occupation des ronds point qui à peine évacués par les CRS sont aussitôt ré occupés.
Tu fais sans arrêts référence à Trotsky!
Crois-tu qu'il est devenu le chef de l'armée rouge en préjugeant les soldats qui la constituait?
Crois-tu que ces soldats étaient tous des Bolchéviks accomplis bien propres sur eux?
avatar
iskra

Messages : 38
Date d'inscription : 16/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Jeu 27 Déc - 10:33

"Tu fais sans arrêts référence à Trotsky!
Crois-tu qu'il est devenu le chef de l'armée rouge en préjugeant les soldats qui la constituait?
Crois-tu que ces soldats étaient tous des Bolchéviks accomplis bien propres sur eux?"


Bien sûr que non mais Trotsky représentait un Etat, l'Etat ouvrier vainqueur !!! Il a même utilisé pour leurs compétences des "généraux blancs" avec un revolver sur la tempe !!

Mais le même Trotsky dénonçait les militants staliniens qui combattaient en 1931-32 le gouvernement bourgeois en place, côte à côte avec les militants S A de Röhm-Hitler et dénonçait Thälmann, le chef du PC allemand, pour franchissement de la frontière de classe!

barnum

Messages : 827
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  Eninel le Jeu 27 Déc - 13:50

barnum a écrit:"Tu fais sans arrêts référence à Trotsky!
Crois-tu qu'il est devenu le chef de l'armée rouge en préjugeant les soldats qui la constituait?
Crois-tu que ces soldats étaient tous des Bolchéviks accomplis bien propres sur eux?"


Bien sûr que non mais Trotsky représentait un Etat, l'Etat ouvrier vainqueur !!! Il a même utilisé pour leurs compétences des "généraux blancs" avec un revolver sur la tempe !!

Mais le même Trotsky dénonçait les militants staliniens qui combattaient en 1931-32 le gouvernement bourgeois en place, côte à côte avec les militants S A de Röhm-Hitler et dénonçait Thälmann, le chef du PC allemand, pour franchissement de la frontière de classe!

https://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_communiste_d%27Allemagne

Au total, et malgré le martyre que subira le parti sous le Troisième Reich, certains historiens ont jugé très sévèrement la stratégie du Parti communiste allemand face au nazisme (précédés en cela par des contemporains10). L'historien du socialisme Jacques Droz écrit ainsi : « De cette évolution qui aboutissait à l’effondrement des deux grands partis de la gauche allemande, c’est incontestablement le Parti communiste qui porte la plus lourde responsabilité. En dénonçant la social-démocratie, et non le nazisme, comme l’ennemi à abattre, il avait certes contribué à assouvir les haines personnelles de Staline, mais il avait fait preuve d’une servilité et d’une cécité dont l’histoire doit lui demander compte3. »

D'autres historiens, comme le germaniste et spécialiste de Rosa Luxembourg Gilbert Badia, soulignent cependant la responsabilité des sociaux-démocrates allemands dans la division de la classe ouvrière allemande et du camp socialiste. La répression sanglante des Spartakistes en janvier 1919, l'assassinat de leurs dirigeants par les corps francs, constitués pas des ministres sociaux-démocrates, avaient profondément sapé la confiance que les communistes pouvaient porter en eux. Par ailleurs, en réprimant les républiques de conseils, en faisant la promotion d'un nationalisme qui préservait la figure d'Hindenburg, des dirigeants sociaux-démocrates tels qu'Ebert ou Noske ont également pu favoriser l'émergence du mouvement national-socialiste. Ainsi, selon Gilbert Badia, c'est « l'écrasement de la Révolution (qui) a rendu possible le développement ultérieur du national-socialisme »

c'est « l'écrasement de la Révolution (qui) a rendu possible le développement ultérieur du national-socialisme »

Et c'est exactement ce que vous êtes en train de faire vous au POID avec le mouvement ouvrier révolutionnaire des gilets jaunes.

Désorganisé et calomnié à dessein par vous et les Martinez .

Honte à vous !
avatar
Eninel

Messages : 1014
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Jeu 27 Déc - 19:31

En quoi as-tu besoin d'intervenir dans une discussion avec Iskra ?


Et comment fais-tu pour sans arrêt dire tout et n'importe quoi!!
...
Eh non, pour Trotsky, c'est bien Staline qui est responsable de la politique criminelle donnant le pouvoir à Hitler!.... libre à toi de reprendre l'argumentation du stalinien Badia.... on comprend mieux tes excuses préventives pour les manifestations côte à côte
avec les militants fascisants !! "Honte à toi" pour reprendre tes pauvres expressions!
C'est bien la division PSA-PCA qui avaient la majorité à eux deux et la politique stalinienne "la social-démocratie est le frère jumeau du fascisme" et "Hitler d'abord, Thälmann ensuite" qui permit l'accession de Hitler au pouvoir !
Bien sûr que la social-démocratie a de grandes responsabilités mais en 1918 ou en 1923, mais pas principalement en 1933 !!!

Aucun "mouvement ouvrier révolutionnaire" avec les gilets jaunes , la classe ouvrière comme la jeunesse ne sont pas dans le coup et ces gilets jaunes sont structurés politiquement par la droite radicale et l'extrême droite ( grands vainqueurs sur le plan électoral, c'est un signe infaillible!!), et représentent essentiellement la petite bourgeoisie déclassée et radicalisée!

barnum

Messages : 827
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  iskra le Jeu 27 Déc - 21:07

"Bien sûr que non mais Trotsky représentait un Etat, l'Etat ouvrier vainqueur !!! Il a même utilisé pour leurs compétences des "généraux blancs" avec un revolver sur la tempe !!"
Sacré Trotsky, il savait faire feu de tous bois, un vrai marxiste!
Aujourd'hui quand il s'agit de faire pression sur les dirigeants syndicaux, (pas de leur mettre un révolver sur la tempe, même si c'est l'idée) juste une pression pour utiliser leurs compétences. Camarade Barnum, tu n'es pas au rendez-vous, mieux tu dénonces toutes initiatives allant dans ce sens au motif que ce sont des appareils bourgeois ... J'ai du mal à te suivre.

"Mais le même Trotsky dénonçait les militants staliniens qui combattaient en 1931-32 le gouvernement bourgeois en place, côte à côte avec les militants S A de Röhm-Hitler et dénonçait Thälmann, le chef du PC allemand, pour franchissement de la frontière de classe!"

Camarade Barnum, détends toi, les gilets jaunes ne sont pas des SA, je ne suis pas stalinien, et toi tu n'es pas Trotsky!
avatar
iskra

Messages : 38
Date d'inscription : 16/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Jeu 27 Déc - 21:28

Bien sûr que les gilets jaunes ne sont pas des S A
mais il y a quelque S A parmi les gilets jaunes et c'est toujours très instructif de tirer des leçons de l'histoire !! Mais tout comme les staliniens en 1931-32, certains se réclament pourtant du mouvement ouvrier et franchissent allègrement la frontière de classe définie par Trotsky!
Aujourd'hui, il ne s'agit plus de faire pression sur les appareils bourgeois (leurs compétences sont purement pro-bourgeoises!) mais carrément de les déborder!!

barnum

Messages : 827
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

re à bas le syndicalisme de collaboration

Message  iskra le Ven 28 Déc - 22:03

"Aujourd'hui, il ne s'agit plus de faire pression sur les appareils bourgeois (leurs compétences sont purement pro-bourgeoises!)"
Les compétences des généraux blancs ne l'étaient pas elles ?
avatar
iskra

Messages : 38
Date d'inscription : 16/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Sam 29 Déc - 10:23

Simplement, à l'époque, Trotsky n'avait pas le choix et les généraux avaient la compétence pour diriger une armée alors que les bureaucrates d'aujourd'hui se sont forgé une sérieuse compétence de trahison des masses, confortée par exemple par des organisations comme LO ou le POI valorisant sans cesse les "fameuses" journées d'action bidon!

barnum

Messages : 827
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe

Message  iskra le Sam 29 Déc - 12:06

Et aujourd'hui, le prolétariat a t-il le choix?
Les bureaucrates syndicaux sont des traitres c'est un fait, d'où la nécessité d'exercer une pression sans relâche à leur encontre.
Ils ont aussi les compétences, la capacité, le réseau pour organiser des journées d'action bidon! Avec parfois, un certain succès!
C'est là que la pression (le révolver sur la tempe) prend tout son sens, pour ouvrir une perpective politique.
En ce qui concerne la trahison les bureaucrates syndicaux et leur caution politique ne doivent pas être pire que les généraux blanc.
avatar
iskra

Messages : 38
Date d'inscription : 16/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Sam 29 Déc - 13:15

Les 14 journées d'action sur la loi El Khomri sont suffisamment illustratives pour ne pas encore développer des illusions sur les éventuelles décisions des appareils !!! Comme Trotsky en 1935 avec les comités d'action "pour briser la résistance contre-révolutionnaire des appareils" disait-il !! Le POID, en impulsant des centaines de comité pour l'unité, ne fait que préparer le soulèvement des masses ouvrières et de la jeunesse et donc le débordement des appareils, tout en construisant le parti ouvrier révolutionnaire (comités construits sur la ligne de la grève générale ouvrière pour imposer le FUO, du "Dehors Macron!", "A bas les contre-réformes notamment des retraites, a bas la concertation!")

barnum

Messages : 827
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  iskra le Sam 29 Déc - 15:22

barnum a écrit:Les 14 journées d'action sur la loi El Khomri sont suffisamment illustratives pour ne pas encore développer des illusions sur les éventuelles décisions des appareils !!!

Pendant ces 14 journées d'action sur la loi El Khomri, à quel instant les bureaucrates traitres ont-ils eu sur la tempe le révolver du POID?
Pourtant ils ont montré leur compétences le 16 Juin 2016 lors de la manifestation (Place d'Italie / Esplanade des invalides), en réunissant des milliers de manifestants.
Ils ont aussi montré comment une semaine plus tard il décapitait le mouvement en défilant à la queue leu leu autour du port de la Bastille.
Ces deux faits démontrent qu'ils jouent un rôle central, décisif. Le POID ne sait pas sur quelle tempe placer son révolver???
Il est certain qu'une telle initiative serait un booster considérable à la construction du POR.
Le POID le veut-il vraiment?
avatar
iskra

Messages : 38
Date d'inscription : 16/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Sam 29 Déc - 19:10

Ce sont des appareils bourgeois... remplacer un bureaucrate par un autre ne change rien ou ne changerait rien sur le fond; seul le mouvement de la masse ouvrière imposera le FUO, débordera ces appareils et réalisera la grève générale de façon spontanée , sans aucune décision et contre la volonté des bureaucraties syndicales et politiques (comme en 1936 ou 1968) ; le POID se construit en aidant ce mouvement d'abord à se réaliser, ensuite à se développer en constituant des conseils ouvriers, des comités de quartiers, des comités de villages, de lycées , de facs.... en les fédérant en vue d'un comité central de grève, d'un "Soviet suprême" et en combattant pour un Gouvernement ouvrier!

barnum

Messages : 827
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

re à bas le syndicalisme de collaboration

Message  iskra le Dim 30 Déc - 18:01

Pourquoi veux-tu remplacer les généraux puisqu'il s'agit de leur mettre un révolver sur la tempe?

"seul le mouvement de la masse ouvrière imposera le FUO, débordera ces appareils et réalisera la grève générale de façon spontanée, sans aucune décision et contre la volonté des bureaucraties syndicales et politiques"

Tu dis vraiment n'importe quoi!
Les masses ouvrières vont se lever, un bon matin, et décider de se mettre en mouvement.
Puis elle vont imposer le FUO, déborder les appareils et réaliser la grève générale, de façon spontanée.
Sans aucune décision et contre la volonté des bureaucraties syndicales et politiques.
Rien que ça?

Va te reposer, tu es au bout du rouleau.
Si tu veux construire ton POR, va vite permis les GJ recruter, ils sont là ils t'attendent. Mais si c'est pour leur raconter tes âneries, fait attention à toi ils ne sont pas trop d'humeur.
avatar
iskra

Messages : 38
Date d'inscription : 16/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Dim 30 Déc - 20:10

Effectivement leur humeur est plutôt droitière !! Mais c'est toi qui dois te reposer, incapable que tu es de tirer des leçons de l'histoire !! En 1936 comme en 1968, il y eut débordement des appareils, les masses ont imposé le FUO et réalisé avec la jeunesse la grève générale ouvrière (même si les appareils finiront par reprendre les choses en mains en l'absence d'un parti révolutionnaire).
C'est justement ce que fait le POID, à savoir construire un parti ouvrier révolutionnaire pendant que toi, tu attends tout des appareils bourgeois, tout comme LO ou le POI qui rêvent de "belles"journées d'action, de division et de démoralisation visant essentiellement à conforter le pouvoir bourgeois!

barnum

Messages : 827
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Mar 8 Jan - 10:47

APPEL UNITAIRE CGT-FO-SOLIDAIRES-FSU-UNEF du VAL-DE-MARNE


Le Président Macron, idole des ultra-riches,
en visite dans le Val-de-Marne mercredi 9 janvier 2019
FAISONS ENTENDRE NOS COLÈRES
ET REVENDICATIONS !
Totalement sourd au mécontentement social qui agite notre pays, multipliant mépris, enfumage et
provocations en tout genre, l’ex-banquier Macron maintient son cap de destruction libérale de
notre modèle social. Malgré les luttes, les souffrances populaires et l’ampleur des exigences
sociales, le Président monarque fait délibérément le choix d’épargner de toutes contributions ses
amis du grand patronat, les grandes fortunes et les banques. Pire, il fait le choix de criminaliser les
mouvements de protestations contre sa politique et stigmatise les chômeurs et les plus déshérités.
Face à cette offensive de classe et cette surdité, les unions départementales Cgt, Fo,
Solidaires, Fsu et les organisations de jeunesse (…),
appellent à un RASSEMBLEMENT UNITAIRE à l’occasion de son déplacement le :
MERCREDI 9 JANVIER 2019 à 15h30
devant la Maison du Handball, 1 rue Constantini à Créteil
Ensemble et en résonnance avec les mouvements de protestations, elles exigeront :
 L’augmentation générale des salaires, des retraites et des pensions, le dégel immédiat du
point d’indice dans la Fonction Publique ;
 Le retrait du projet de création d’un système universel de retraite par points et le maintien
des 42 régimes de retraites existants et du code des pensions pour les fonctionnaires ;
 Le rétablissement de l’ISF ;
 L’arrêt du CICE et la réorientation des aides publiques aux entreprises ;
 L’arrêt des politiques d’austérité et des coupes sombres dans les dépenses publiques ;
 L’arrêt des plans de licenciements et de suppressions d’emplois ;
 L’abrogation de la réforme du lycée, de celle du BAC et de PARCOURSUP, le maintien du
BAC national et du libre accès pour tout bachelier dans l’université et la filière de son
choix ;
 L’abrogation de la loi El Khomri et des ordonnances Macron.
ELLES DEMANDENT À ÊTRE REÇUES ENSEMBLE PAR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE
ET EXIGERONT LA SATISFACTION DE LEURS REVENDICATIONS.
Tous ensemble, on peut gagner !
A Créteil, le 7 janvier 2019

barnum

Messages : 827
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  Eninel le Mar 8 Jan - 17:24

C'est bien !

Mais l'heure n'est plus à être reçu à l'Elysée !

L'heure est à la mobilisation générale et à la convergence du prolétariat dans la précarité, et du prolétariat menacé par cette paupérisation, avec la jeunesse !

L'heure est à une manifestation centrale et unitaire place de la Concorde à un million et plus de gilets jaunes , à l'appel des directions ouvrières unies ( partis , syndicats ).

Sur le mot ordre : DEHORS MACRON !
avatar
Eninel

Messages : 1014
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum