Critique du travail

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Critique du travail

Message  sylvestre le Sam 23 Mar - 13:29

philippulus a écrit:En 1930 la population mondiale est de l'ordre de 2 milliards d'individus. 100 ans plus tard, en 2030, on en attend environ 8 milliards.
Ce qui représente, pour le moins, un "accroissement important de la population". Néanmoins le "problème économique" a été en grande partie résolu via les fantastiques gains de productivité du travail tandis que l'ère de l'abondance est sans cesse repoussée à plus tard par l'augmentation incessante de la population, des besoins superflus et des désirs frelatés.
Il me semble clair que l'augmentation de la productivité est au moins en partie corrélée à celle de la population, de l'urbanisation etc.

sylvestre

Messages : 4488
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique du travail

Message  Rougevert le Sam 23 Mar - 21:31

L'augmentation de la productivité du travail est déterminée par la recherche de la meilleure façon, la plus rentable, d'exploiter la force de travail humaine au plus faible coût.
Produire plus avec des coûts de production moins élevés: faire mieux que les concurrents.
L'ère de l'abondance est repoussée parce qu'il faut bien trouver des clients solvables nombreux....et avec donc des salaires suffisants.
Le problème est que la productivité diminue le nombre d'emplois (en proportion) et que la concurrence pousse à allonger le temps de travail "per capita"....donc à diminuer les possibilités de réalisation de la plus value.
Dans le cadre où la liberté d'entreprise, la concurrence et la loi de l'offre et de la demande sont totalement supprimés, la productivité du travail peut servir à en diminuer la durée (par le partage du travail, entre tous ceux qui sont en capacité de travailler) EN REGARD de ce que l'on a décidé de produire.
Elle n'est donc pas à elle SEULE libératrice.
D'où l'intérêt de se méfier des délires productivistes.

Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Travail et bombance

Message  Roseau le Sam 20 Avr - 18:02

par Daniel Bensaïd

Avec la « fin du travail », l’accompagnant en avalanche, les fins du combat de classe,
du projet d’émancipation, du socialisme, du marxisme… Tout ça à précipiter dans un
XIXe désuet. Vive le XXIe siècle !

Et si, au contraire, tout, de ce qui se passe et se débat,
actualisait comme jamais les visions prophétiques de Marx… Et de Lafargue !

Suite, passionnante, ici:
http://www.danielbensaid.org/Travail-et-bombance

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique du travail

Message  Roseau le Jeu 25 Avr - 3:58

[youtube][/youtube]

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique du travail

Message  Roseau le Dim 5 Mai - 23:38

Essai : Construire l’autonomie. Se réapproprier le travail, le commerce, la ruralité.
http://npa2009.org/node/37042

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique du travail

Message  Gaston Lefranc le Dim 9 Juin - 20:12

Bernard Friot intervenait dans l'émission "Ce soir ou jamais" du 7 juin, à propos du salaire universel, dans une perspective anticapitaliste :
http://tendanceclaire.npa.free.fr/breve.php?id=5139

Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique du travail

Message  Roseau le Lun 10 Juin - 15:13

Je recommande comme Gaston de voir le débat avec Bernard Friot!
Très intéressant sur le fond et sur la forme aussi car les bourgeois du plateau sont traités comme il faut!

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique du travail

Message  Roseau le Mer 26 Juin - 22:42

FAUT-IL METTRE EN PLACE UN DROIT À UNE ALLOCATION UNIVERSELLE ?, par Mateo Alaluf
http://www.pauljorion.com/blog/?p=55565


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

A propos des analyses de Bernard Friot

Message  Gaston Lefranc le Ven 30 Aoû - 21:00

Brochure de la Tendance Claire sur les thèses de Friot : http://tendanceclaire.npa.free.fr/contenu/autre/artpdf-527.pdf

Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique du travail

Message  Roseau le Ven 30 Aoû - 21:46

Un résumé fidèle et une critique juste des thèses de Friot.

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'invasion des "métiers à la con"

Message  Roseau le Lun 7 Oct - 1:02


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique du travail

Message  Roseau le Lun 30 Déc - 14:57


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Bernard Friot

Message  Roseau le Ven 10 Jan - 17:18


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique du travail

Message  philippulus le Lun 13 Jan - 17:37

J'ai trouvé ça dans la dernière livraison de l'Anticapitaliste :
"Libéré du travail grâce à la pré-retraite amiante,[....] il nous a quitté à 59 ans, apaisé....".
Je suis fatigué, atterré, de lire des trucs pareils. Je ne parle pas là des faits, mais des mots employés. Suis-je le seul à trouver ça, cette association de la libération du travail avec la mort,...inqualifiable au sens propre du terme en ce sens que je ne trouve aucun qualificatif pour exprimer ce que je ressens ?

philippulus

Messages : 170
Date d'inscription : 19/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique du travail

Message  Roseau le Lun 13 Jan - 18:36

Contresens, donc cool... Smile 
C'est la préretraite qui l'a libéré du travail.
Malheureusement, le travail sous la dictature du capital
est une souffrance pour la grande majorité.
Par ailleurs, c'est la mort qui l'a libéré des souffrances liées à l'amiante.
C'est le cas de milliers de malades.

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Allocation universelle contre protection sociale

Message  Roseau le Mar 14 Jan - 21:00


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique du travail

Message  Roseau le Jeu 16 Jan - 14:25


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique du travail

Message  Roseau le Jeu 24 Juil - 23:26


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique du travail

Message  Roseau le Lun 28 Juil - 17:28

Paul Lafargue (Le Droit à la paresse )
Si, déracinant de son cœur le vice qui la domine et avilit sa nature, la classe ouvrière se levait dans sa force terrible, non pour réclamer les Droits de l’homme, qui ne sont que les droits de l’exploitation capitaliste, non pour réclamer le Droit au travail qui n’est que le droit à la misère, mais pour forger une loi d’airain, défendant à tout homme de travailler plus de trois heures par jour, la Terre, la vieille Terre, frémissant d’allégresse, sentirait bondir en elle un nouvel univers…


Bertrand Russell (Eloge de l’oisiveté )
Les méthodes de production modernes nous ont donné la possibilité de permettre à tous de vivre dans l’aisance et la sécurité. Nous avons choisi, à la place, le surmenage pour les uns et la misère pour les autres : en cela, nous sommes montrés bien bête, mais il n’y a pas de raison pour persévérer dans notre bêtise indéfiniment.

K. Marx (Première critique de l’économie politique)
« le travail (c’est) l’acte par lequel l’activité humaine pratique devient étrangère à elle-même »

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Festival "T'as pointé ?"

Message  Roseau le Jeu 2 Oct - 22:49


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique du travail

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum