Danièle Mitterrand est morte

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Danièle Mitterrand est morte

Message  gérard menvussa le Mar 22 Nov - 10:04

Danielle Mitterrand, militante indignée http://www.lemonde.fr/carnet/article/2011/11/22/danielle-mitterrand-militante-indignee_1607314_3382.html#ens_id=1607316

Danielle Mitterrand, la veuve de l'ancien président de la République, est morte dans la nuit de lundi à mardi, à l'hôpital Georges-Pompidou, à Paris. Agée de 87 ans, la présidente de France-Libertés était hospitalisée depuis vendredi et placée en coma artificiel.

Plus à l'aise dans le rôle de militante en faveur des droits de l'homme que de première dame, elle avait toujours refusé d'être une première dame "potiche", apportant son soutien aux peuples kurde, tibétain, à Cuba, au sous-commandant Marcos (Mexique), défendant un partage équitable de l'eau ou dénonçant l'esclavagisme, etc.

DÉFENSE DES DROITS DE L'HOMME

A l'Elysée, elle avait refusé de se laisser enfermer dans le protocole et avait utilisé la tribune que lui offrait sa place d'épouse du chef de l'Etat pour se consacrer à la défense des droits de l'homme. En 1986, elle crée la fondation France-Libertés qui a fêté en octobre son 25ème anniversaire.

Lauréate du prix Nord-Sud (1996), Danielle Mitterrand, qui s'est rendue à plusieurs forums sociaux mondiaux, s'était, ces dernières années, éloignée du PS, jugeant en 2007 que "les dirigeants socialistes n'ont pas la fibre socialiste".

gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  gérard menvussa le Mar 22 Nov - 22:58

Hommage à Danielle Mitterrand du Nouveau Parti Anticapitaliste

Le 22 novembre 2011 à 15:40

Hommage à Danielle Mitterrand

Dans la nuit de lundi à mardi, Danielle Mitterrand est décédée. Le NPA tient à rendre hommage à la militante qu’elle fut toute sa vie, y compris lorsqu’elle était selon la terminologie officielle « la première dame de France ».

Résistante pendant la seconde guerre mondiale, toute sa vie elle s’impliqua, avec sa fondation, France Libertés, dans la défense des droits de l’homme, des droits des peuples et n’hésita pas à s’engager en faveur des minorités opprimées, à nouer des contacts avec le sous-commandant Marcos, par exemple, figure emblématique de la révolte des zapatistes, à soutenir le mouvement altermondialiste.

Sa lutte inlassable pour que chacun-e ait accès à l’eau potable publique illustre bien son souci de défendre au quotidien les droits fondamentaux de l’être humain.

Le 22 novembre 2011.

gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  verié2 le Mer 23 Nov - 9:59

Cet hommage me semble relever de la pure démagogie, pour ne pas se placer à contre-courant de la vague d'idolâtrie qui déferle sur nous, comme avait déferlé la "Tontonmania" après la mort de F. Mitterrand.

Il est possible que Danielle Mitterrand ait eu, sur certains points, quelques idées plus sympas que son époux, mais elle remuait du vent pendant que celui-ci était aux manettes du pouvoir. A en croire un de ses biographes accrédités, interviewé sur France Inter, elle aurait toujours soutenu sans faille les ambitions présidentielles de son mari.

Alors, il faudrait que l'auteur de ce billet, hélas signé NPA, nous explique comment on peut à la fois défendre sincèrement toutes sortes de causes plus ou moins humanitaires et tiers-mondistes et épauler l'un des politiciens les plus cyniques de l'histoire de la IVème et 5ème république, celui qui a, entre autres, déclaré "L'Algérie, c'est la France" et fait exécuter deux militants communistes algériens, dont le camarade Fernand Yveton...

verié2

Messages : 8449
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  Roseau le Mer 23 Nov - 12:41

Elle a défendu plus que des causes humanitaires, par exemple les révolutions centre-américaines.
Quant à Mitterrand, dont la vie n'est qu'ambition bourgeoise, et le PS, qui ne vaut guère mieux, elle a défendu en se taisant, mais critiqué de plus en plus publiquement, comme l'indique mon précédent post. Bien tard cependant.
Que la vie est complexe... Smile

Roseau

Messages : 17762
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  Roseau le Mer 23 Nov - 14:22

Dans cet entretien, Danielle Mitterrand aborde beaucoup de sujets intéressants,
et surtout rappelle que gagner les élections, ce n'est même pas avoir le "pouvoir".
A citer sans modération face aux réformistes de tout poil qui se trompent à 100%,
les dirigeants par aller à la soupe, les autres par naiveté.
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article122649

Extrait
je lui demandais à François : Pourquoi maintenant que tu en as le pouvoir ne fais-tu pas ce que tu avais offert ? Il me répondait qu’il n’avait pas le pouvoir d’affronter la Banque mondiale, le capitalisme, le néolibéralisme. Qu’il avait gagné un gouvernement mais non pas le pouvoir.

J’appris ainsi que d’être le gouvernement, être président, ne sert pas à grand-chose dans ces sociétés sujettes, soumises au capitalisme. J’ai vécu l’expérience directement durant 14 ans. Même s’il essayait d’éviter le côté le plus négatif du capitalisme, les rêves ont commencé à se briser très rapidement.

Roseau

Messages : 17762
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  verié2 le Mer 23 Nov - 16:08

Roseau
Elle a défendu plus que des causes humanitaires, par exemple les révolutions centre-américaines.
Quant à Mitterrand, dont la vie n'est qu'ambition bourgeoise, et le PS, qui ne vaut guère mieux, elle a défendu en se taisant, mais critiqué de plus en plus publiquement, comme l'indique mon précédent post. Bien tard cependant.
Que la vie est complexe...
Ouais... des causes plutôt lointaines et je n'ai pas souvenir qu'elle s'en soit prise, même de façon feutrée, à l'impérialisme français ou à des mesures anti-sociales, et encore moins qu'on l'ait vue à la porte d'une entreprise en grève. Je suis prêt à admettre que "la vie est complexe" et que nous avons tous nos contradictions, mais, dans la vie, il faut aussi faire des choix. Roseau, ton indulgence me surprend. Tu es plus intransigeant et plus tranché d'ordinaire... Faire la bise à Castro en public - la seule chose que les médias lui reprochent aujourd'hui -, ça n'excuse pas toutes les compromissions et silences...


Dernière édition par verié2 le Mer 23 Nov - 17:01, édité 1 fois

verié2

Messages : 8449
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  Roseau le Mer 23 Nov - 16:54

Je ne suis ni intransigeant ni tolérant. Ce n'est pas le sujet.
Je signalais seulement un fait. Elle a appuyé concrètement des luttes anti-impérialistes.
Si, ça j'en suis sur !
Mais cela n'en fait pas une militante révolutionnaire.
L'important, c'est de savoir utiliser sa dénonciation, depuis l'intérieur, des illusions réformistes,
qui mineront toujours la gauche, et y compris encore dans le NPA...

Roseau

Messages : 17762
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  gérard menvussa le Mer 23 Nov - 19:56

je n'ai pas souvenir qu'elle s'en soit prise, même de façon feutrée, à l'impérialisme français ou à des mesures anti-sociales, et encore moins qu'on l'ait vue à la porte d'une entreprise en grève.
Tu as mauvaise mémoire : elle s'en est pris a l'impérialisme français et aux mesures antisociales (y compris celles prises par son mari) et cela de manière pas si feutrés que ça ! Elle fait partie de ceux et celles que nous retrouvons autour de bien des combats Evidemment, cela n'en fait ni des "révolutionnaires" ni n'empéche des ambiguités voir des pratiques inacceptables par ailleurs...

gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  Vals le Mer 23 Nov - 21:12

verié2 a écrit:Cet hommage me semble relever de la pure démagogie, pour ne pas se placer à contre-courant de la vague d'idolâtrie qui déferle sur nous, comme avait déferlé la "Tontonmania" après la mort de F. Mitterrand.

Il est possible que Danielle Mitterrand ait eu, sur certains points, quelques idées plus sympas que son époux, mais elle remuait du vent pendant que celui-ci était aux manettes du pouvoir. A en croire un de ses biographes accrédités, interviewé sur France Inter, elle aurait toujours soutenu sans faille les ambitions présidentielles de son mari.

Alors, il faudrait que l'auteur de ce billet, hélas signé NPA, nous explique comment on peut à la fois défendre sincèrement toutes sortes de causes plus ou moins humanitaires et tiers-mondistes et épauler l'un des politiciens les plus cyniques de l'histoire de la IVème et 5ème république, celui qui a, entre autres, déclaré "L'Algérie, c'est la France" et fait exécuter deux militants communistes algériens, dont le camarade Fernand Yveton...

Absolument d'accord ...
et il ne me semble pas l'avoir entendue dénoncer les saloperies de son président mari, dont effectivement la mise à mort du camarade Yveton ou de sa revendication de la guerre contre le FLN (parce que l'"Algérie, c'est la France ")....ou encore le massacre d'Ouvea....Elle s'est fort bien accomodée des copinages pourris de Mitterrand avec des Hersant ou Bousquet, mais aussi de ses petits arrangement avec la pègre capitaliste du style Pelat...
Elle aurait pu, si elle avait eu une réelle sincérité, se séparer d'un personnage aussi immonde, au moins quand leur vie conjugale a cessé...
Au contraire, elle a toujours soutenu, cautionné et montré son estime pour un des politicards les plus nuisibles au mouvement ouvrier et aux exploités depuis des décennies...

Alors, l'anticolonialisme très tardif ou le tiers-mondisme humaniste sans conséquence de Madame Mitterrand, ça a tout au plus servi à gauchir un peu le blason du mari ...et du PS qui s'en sert encore aujourd'hui....

Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  Duzgun le Mer 23 Nov - 22:02

Je pense qu'on peut admettre que Danielle Mitterrand n'était pas une militante révolutionnaire, tout en admettant que c'était une femme engagée et pleine d'idéaux.
Ce ne sont pas les camarades kurdes qui me contrediront.

Je trouve ce passage cité par Roseau excellent et à faire connaître largement :
je lui demandais à François : Pourquoi maintenant que tu en as le pouvoir ne fais-tu pas ce que tu avais offert ? Il me répondait qu’il n’avait pas le pouvoir d’affronter la Banque mondiale, le capitalisme, le néolibéralisme. Qu’il avait gagné un gouvernement mais non pas le pouvoir.

J’appris ainsi que d’être le gouvernement, être président, ne sert pas à grand-chose dans ces sociétés sujettes, soumises au capitalisme. J’ai vécu l’expérience directement durant 14 ans. Même s’il essayait d’éviter le côté le plus négatif du capitalisme, les rêves ont commencé à se briser très rapidement.

Duzgun

Messages : 1566
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  verié2 le Jeu 24 Nov - 10:02

Danielle Mitterrand
J’appris ainsi que d’être le gouvernement, être président, ne sert pas à grand-chose dans ces sociétés sujettes, soumises au capitalisme. J’ai vécu l’expérience directement durant 14 ans. Même s’il essayait d’éviter le côté le plus négatif du capitalisme, les rêves ont commencé à se briser très rapidement.
Une telle naïveté n'est pas crédible trente secondes ! Very Happy
Quand on côtoie pendant des années un type comme Mitterrand, on ne peut ignorer son cynisme et son arrivisme. Ni son CV. Tout comme la légende construite par les médias (notamment un téléfilm récent) du résistant Mitterrand... décoré de la francisque par Pétain et ex sympathisant (ou militant ?) d'extrême-droite avant-guerre, copain de Bousquet, salarié de l'Oreal dont les patrons furent collabos et antisémites etc.

verié2

Messages : 8449
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  gérard menvussa le Jeu 24 Nov - 10:37

Je ne pense pas un seul instant non plus que Daniéle Mitterrand soit un tant soi peu naive ! Mais on l'a retrouvé dans bien des combats, et on lui rend hommage, comme on a rendu hommage à 'labée Pierre, comme on a rendu hommage à Léon Schwartzenberg, alors même que ces deux "personnalités" avaient bien des zones d'ombres.

gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  verié2 le Jeu 24 Nov - 10:59

Je ne pense pas un seul instant non plus que Daniéle Mitterrand soit un tant soi peu naive !
Alors, si elle n'était pas naïve, elle était faux-jeton. C'est pire, même si, concrètement, ça revient au même.
on lui rend hommage, comme on a rendu hommage à 'labée Pierre
L'abbé Pierre, même s'il y a beaucoup de choses à lui reprocher, et à reprocher à ceux qui l'ont encensé, car Emmaus, qu'il cautionnait, est devenu une véritable entreprise exploitant les SDF sous couvert de les aider, avait tout de même le mérite d'aller sur le terrain. D. Mitterrand se contentait de parler dans les salons et un peu dans les médias, d'aller faire du tourisme au Chiapas quand c'était la mode. Surtout, elle n'intervenait jamais sur des sujets susceptibles de fâcher, en particulier les répressions coloniales par l'impérialisme français. Ou alors très longtemps après, et encore.

Ca ne retire rien à sa sincérité potentielle. Il y a des tas de gens plus ou moins sincères qui ont couvert toutes sortes de saloperies par tactique, compromis, conception de la discipline : Krasucki, Marchais - ce dernier, à la fin de ses jours, a même déclaré que les gauchistes avaient raison en mai 68...

verié2

Messages : 8449
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  alexi le Ven 25 Nov - 23:21

Vérié :
Krasucki, Marchais - ce dernier, à la fin de ses jours, a même déclaré que les gauchistes avaient raison en mai 68....

Tu voulais certainement dire l'avant-dernier.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  Duzgun le Sam 26 Nov - 15:19

verié2 a écrit:D. Mitterrand se contentait de parler dans les salons et un peu dans les médias, d'aller faire du tourisme au Chiapas quand c'était la mode.
Ça me paraît caricatural et ça n'est certainement pas la perception qu'en ont les camarades kurdes.

Je ne comprends pas trop non plus comment on peut la rendre responsable de la politique de son mari. Ça me paraîtrait assez sexiste comme vision en fait. Tout comme ça me paraît difficile de lui reprocher de ne pas avoir dénoncé haut et fort la politique de son mari. Pourquoi pas lui reprocher de ne pas l'avoir quitté en représailles tant qu'on y est?

Duzgun

Messages : 1566
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  alexi le Sam 26 Nov - 16:28

Duzgun :
Pourquoi pas lui reprocher de ne pas l'avoir quitté en représailles tant qu'on y est?
Et pourquoi pas ?
Elle est restée solidaire de lui et a poursuivi après sa mort les hommages de son illustre homme.
Elle a accepter de la fermer dès que mari de président le lui a demander après sa capture par un groupe, je crois, du Kurdistan.
Par ses prises de position, elle avait certainement un côté bien plus attachant que bien d'autres mais quand elle a défendu bec et ongle son fils impliqué dans la Françafrique, le masque est tombé.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  verié2 le Sam 26 Nov - 16:53


Duzgun
ça me paraît difficile de lui reprocher de ne pas avoir dénoncé haut et fort la politique de son mari. Pourquoi pas lui reprocher de ne pas l'avoir quitté en représailles tant qu'on y est?
Enfin, Duzgun, elle fut la femme d'un ministre de l'intérieur de la guerre d'Algérie, tu réalises ce que ça représente, oui ou non ?

Le quitter... c'est son problème. Mais, quand on a des convictions sincères, on ne peut pas partager la vie d'un type de ce genre, c'est à dire d'un assassin. Car un politicien qui ordonne ou couvre des tortures et des exécutions de militants nationalistes algériens n'est rien d'autre qu'un bourreau, tout autant, sinon plus, que les exécutants. Il ne s'agit pas de manifester de l'indulgence pour ces derniers, qui sont des misérables, mais d'avoir conscience que le degré de responsabilité n'est pas le même.

Alors, que pense-t-on de la femme du tueur en série Fourniret ? Elle a été condamnée pour complicité à la réclusion à perpétuité. En quoi la femme de Mitterrand serait-elle moins coupable d'avoir couvert les agissements de son mari, alors qu'elle se prétend sensible aux problèmes des peuples opprimés ? Ca me semble plutôt pire.

Franchement, vous vous laissez aveugler par les discours médiatiques et la volonté consciente ou inconsciente de profiter un peu politiquement de la gloire de ces grandes consciences officielles....

verié2

Messages : 8449
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  Vals le Sam 26 Nov - 17:08

Sur la question algérienne, il critique fermement (en privé[45]) la dérive répressive qui suit l'échec de la tentative de libéralisation, en février 1956. Toutefois, c'est lui qui est chargé par le Conseil des ministres, de défendre le projet de loi remettant les pouvoirs spéciaux à l'armée[46].

Il donne forcément son aval, en tant que Garde des Sceaux, aux nombreuses sentences de mort prononcées par les tribunaux d'Alger contre des militants de la lutte pour l'indépendance, notamment Fernand Iveton, membre du Parti communiste algérien (PCA), guillotiné à Alger le 11 février 1957. Il couvre l'exécution de quarante-cinq militants algériens condamnés de manière expéditive[47].
Il est certain qu'assumer la charge de Garde des Sceaux en pleine bataille d'Alger, à l'époque où l'armée française recourt massivement à la torture et aux exécutions sommaires pour mater l'insurrection algérienne, constitue une redoutable épreuve pour l'humaniste et l'homme de gauche dont, malgré tout, François Mitterrand veut sans doute continuer de donner l'image.

Elle militait comment, à l'époque, l'épouse humaniste du grand homme de gauche qui faisait exécuter ceux qui luttait pour l'indépendance algérienne ?


Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  Duzgun le Sam 26 Nov - 18:18

verié2 a écrit:Le quitter... c'est son problème. Mais, quand on a des convictions sincères, on ne peut pas partager la vie d'un type de ce genre, c'est à dire d'un assassin.
L'amour est une question compliquée.

Maintenant, je ne connais pas tout son parcours mais je trouverais malhonnête de la rendre responsable de ce qu'a fait son mari (d'autant qu'elle avait manifestement de nombreux désaccords). On peut bien-sûr critiquer ses silences, mais à ce moment là, il faut les critiquer à la hauteur des silences de tous ses contemporains qui se sont tus aussi. On ne peut pas non plus la "juger" comme si elle était une militante révolutionnaire, ce qu'elle n'était évidemment pas.

Duzgun

Messages : 1566
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  Vals le Sam 26 Nov - 18:25

Maintenant, je ne connais pas tout son parcours mais je trouverais malhonnête de la rendre responsable de ce qu'a fait son mari (d'autant qu'elle avait manifestement de nombreux désaccords). On peut bien-sûr critiquer ses silences, mais à ce moment là, il faut les critiquer à la hauteur des silences de tous ses contemporains qui se sont tus aussi. On ne peut pas non plus la "juger" comme si elle était une militante révolutionnaire, ce qu'elle n'était évidemment pas..

Mais on n'est pas non plus obligé de se mêler au cortège de louanges en rendant des hommages déplacés ,à quelqu'un qui a été solidaire globalement d'un politicien bourgeois, anti-ouvrier et toujours prêt à faire flinguer ceux qui la ramenait dans les camp des opprimés et des colonisés....

Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  gérard menvussa le Sam 26 Nov - 21:07

Une seule chose : je me souviens trés bien d'une déclaration (courageuse) de Daniele mitterand sur le massacre au Rwanda que je n'ai pas retrouvée en googuelisant Alors que tout le monde se taisait sur ce génocide par trop lointain, elle avait ouvert sa gueule. Alors elle peut être une insupportable bourge, elle peut avoir pardonnée des tas de saloperie de son mari (et je ne parle pas des aventures extra conjugales, dont je me fout) il lui sera beaucoup pardonné ! Aprés tout, LO avait bien sorti un communiqué larmoyant pour la mort de cette grosse crapule de l'Abée pierre, ses louches amis et ses propos antisémites...

gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  Duzgun le Dim 4 Déc - 22:26

DANIELLE MITTERRAND : "La démocratie n’existe ni aux USA, ni en France".
30 novembre 2011 par Reprise d’article. | consulté 165 fois Editorial

Extrait d’un entretien avec Danielle Mitterrand, Présidente de "France libertés" en 2005. Source : LGS

Hernando Calvo Ospina est un journaliste colombien réfugié en France et collaborateur, entre autres, du Monde Diplomatique.
Sa présence dans un avion régulier d’Air-France en avril 2009 effraya à ce point les USA qu’ils lui interdirent le survol de leur territoire et exigèrent son déroutage. Voir : Le Grand Soir

Ce qui suit est un extrait de l’entrevue à Mme. Danielle Mitterrand, veuve de l’ex-président français François Mitterrand, et présidente de l’association « France-Libertés ». A sa lecture il est facile de comprendre pourquoi, et ce depuis plusieurs années, les médias politiques et d’informations dans leur grande majorité ont essayé de l’ignorer.

Vendredi 28 octobre 2005 - Entretien réalisé par Hernando Calvo Ospina.

Hernando Calvo Ospina
: Mme. Mitterrand, qu’a signifié pour vous l’arrivée au gouvernement de votre époux François ? Est-ce que les idéaux sociaux et politiques qu’il portait dès sa jeunesse ont été reconnus en ces moments-là ?

Danielle Mitterrand : Mai 1981 fut un mois de grande activité, car c’était la préparation de l’arrivée au pouvoir de François. J’essayais d’apporter tout ce qu’il y a de meilleur en moi, pour que ces rêves d’avoir une société socialiste, quoique à l’européenne, deviennent réalité. Mais bien vite j’ai commencé à voir que cette France juste et équitable ne pouvait pas s’établir. Alors je lui demandais à François : Pourquoi maintenant que tu en as le pouvoir ne fais-tu pas ce que tu avais offert ? Il me répondait qu’il n’avait pas le pouvoir d’affronter la Banque mondiale, le capitalisme, le néolibéralisme. Qu’il avait gagné un gouvernement mais non pas le pouvoir.

J’appris ainsi que d’être le gouvernement, être président, ne sert pas à grand-chose dans ces sociétés sujettes, soumises au capitalisme. J’ai vécu l’expérience directement durant 14 ans. Même s’il essayait d’éviter le côté le plus négatif du capitalisme, les rêves ont commencé à se briser très rapidement.

HCO : Vous n’avez pas assumé le rôle de « première dame » comme l’« exige » la tradition protocolaire. Était-ce un simple caprice ? Ou à cause de convictions politiques ?

DM : Je n’ai pas voulu être une « première dame » comme toutes les autres, et en conséquence j’ai refusé le protocole qu’on a voulu m’imposer. J’étais l’épouse du chef de l’État, d’un homme que j’aimais, mais j’étais aussi libre d’avoir mes propres convictions. Je n’allais pas accepter d’être la simple image de la femme française typique, représentative d’un secteur social ; de sourire devant les caméras et les personnalités ; ou de servir d’ornement aux oeuvres de bénéfices. Avant tout, mon rôle devait consister en mon apport pour la construction d’une société juste.

J’ai eu mes critères et mes réflexions politiques, qui ont parfois fait choc avec celles de François. Si le gouvernement n’allait pas sur une bonne voie, je me devais de le dire, de le critiquer. Je sais que ce n’est pas le rôle d’une « première dame », car normalement elles ne sont qu’un instrument du pouvoir. Chaque fois que les autres ont voulu s’opposer à mes tâches militantes pour des « raisons d’État », pour n’être pas « diplomatiquement correctes », François m’a soutenue car il voyait qu’elles étaient justes. Il ne pouvait essayer de m’empêcher de faire ce qu’il disait défendre.

HCO : Mme. Mitterrand, vous avez fondé « France-Libertés », qui s’est distinguée par son engagement politique, social et humanitaire...

DM : Je l’ai fondée non pas dans l’intention d’en faire un contre-pouvoir, ni pour qu’elle serve au pouvoir. Je voulais prendre mes propres initiatives de solidarité politique, indépendantes des desseins du pouvoir, même si je m’attendais qu’avec le gouvernement socialiste nous aurions des objectifs proches. Mais je me suis vite rendu compte que ce ne serait pas facile. Est arrivé le moment où « France-Libertés » voulait aider des populations opprimées, mais le gouvernement socialiste français soutenait d’une manière ou d’une autre leurs bourreaux. Rapidement j’ai dû me poser la question : Jusqu’où peut-on aller sans provoquer d’ « incidents diplomatiques » ?

Dans l’Association s’est présenté pour nous un questionnement qui ne m’a pas du tout plu : sa présidente, épouse du président de la République, devait-elle respecter la sacro-sainte loi de non-ingérence dans les affaires de l’État, et se priver ainsi de son droit à la solidarité politique et humanitaire, pour ne pas aller à contre-courant ? J’ai continué avec mon projet car je le croyais juste. Alors, même de vieux amis personnels et de lutte ont commencé à m’isoler. Tout le pouvoir et le poids de la diplomatie française ont tenté de m’écraser, usant de tout pour « réparer » mes actions et mes expressions politiques publiques.

J’ai constaté que je ne pouvais pas exercer ma fonction de manière exemplaire si je ne servais pas le marché, le capitalisme. Que mon devoir n’était pas de me préoccuper des torturés ni des affamés. Que si ceux qui étaient écrasés réclamaient l’éducation, la santé ou du travail, je devais tourner la tête de l’autre côté. J’étais la « première dame » et je devais aider, avec mes sourires dans les cocktails, à ce que les intérêts commerciaux de la France progressent. Quand j’écoutais au cours de mes visites aux ambassades les discours du « commercialement correct », où le tout-puissant marché était ce qu’il y avait de fondamental avant la solidarité entre les peuples, cela me donnait l’envie de partir en courant. Je ne pouvais croire que les « bulldozers » du marché pourraient arriver à recouvrir jusqu’aux fondements mêmes de notre culture. Et ils l’ont fait.

Pourquoi un gouvernement qui se disait de gauche ne pouvait-il pas répondre aux attentes qu’il avait créées durant tant d’années dans l’opposition, tant au niveau national qu’international ? Devait-on accepter les impératifs d’un système mercantile jusqu’à la soumission ?

HCO : Ce système du marché sauvage, du capitalisme, du néolibéralisme, a à sa tête les États-Unis. Est-ce que la France se soumettait aux desseins de ce pays ?

DM : Durant la célébration du Bicentenaire de la Déclaration des droits de l’Homme - juillet 1989 - j’ai pu voir jusqu’à quel point nous étions soumis aux État-Unis. L’État français n’invita pas plusieurs dignitaires, en particulier des Latino-Américains. Comme par hasard c’était ces pays-là que Washington voulait annuler, détruire. Et je ne vais pas citer de noms, mais c’est facile à vérifier. Je me rappelle avoir dit à François : « Jusqu’à quel point allons-nous être dépendants de l’humeur des États-Unis, ne pas pouvoir choisir nos invités pour nos festivités... ? » Ce fut une honte.

HCO : Mme. Mitterrand, si cela arrive en France, vous devez bien savoir ce qu’il en est sous d’autres latitudes...

DM : Je ne suis pas anti-États-Unis, mais je suis avec le peuple de ce pays et non pas avec l’Administration qui le gouverne. Celle qui se sert de ce peuple pour tirer des bénéfices qui servent à quelques uns. Durant toutes ces années de ma vie, spécialement après la Seconde Guerre mondiale, j’ai pu voir comment les États-Unis foulaient aux pieds la liberté et la démocratie des autres pays, particulièrement les pauvres. Ronald Reagan désigna comme terroriste le gouvernement sandiniste du Nicaragua, quand les terroristes, c’était son Administration et cette « contra » qu’il finançait.

J’étais au Nicaragua peu de temps avant qu’ils détruisent la révolution. Fonctionnait encore ce qui avait été atteint au niveau de l’éducation et de la santé, des choses qu’avait le peuple nicaraguayen pour la première fois de son histoire. Je me rappelle que Daniel Ortega me disait : « Daniella, dis à François qu’il ne peut pas nous laisser tomber ; que l’Europe démocratique ne peut pas nous abandonner... ». Je le lui ai dit en effet. Et il n’a pu rien faire : les États-Unis avaient décidé que les sandinistes devaient s’en aller avec leurs plans de développement social, pour faire place au néolibéralisme et au retour de la misère pour le peuple. Tandis que nous, nous étions en train de fêter le Bicentenaire de la Déclaration des droits de l’Homme !

HCO : Au cours de ces mêmes années Washington resserrait le blocus contre Cuba, essayant d’en finir avec la Révolution.

DM : Le Nicaragua ne pouvait compter que sur Cuba. Et Cuba aussi était en train d’être étranglée par l’embargo des États-Unis, qui continue jusqu’à présent et qui n’a eu d’autre but que celui d’en finir avec tout ce qu’il y a de merveilleux que cette Révolution a réalisé au niveau social : quelque chose d’unique en Amérique latine ; presque unique dans un pays du Tiers-Monde.

Quand en 1989 Cuba se trouvait déjà seule face à Washington, car elle n’avait plus l’appui de l’Union soviétique, je m’y suis rendue. À mon retour j’ai dit à François : « Tu ne peux pas laisser tomber Cuba. Cette Révolution a beaucoup fait pour le peuple. La France ne peut être soumise aux États-Unis. » Il me disait que la France toute seule ne pouvait pas, et qu’en Europe personne ne la suivrait. Que les États-Unis détenaient tout le pouvoir économique, politique et de la propagande, en plus des contre-révolutionnaires de Miami. Je continue aujourd’hui à dire que cette révolution a mérité de se maintenir, car elle l’a fait et c’est le peuple qui la maintient. Par conséquent les États-Unis n’ont pas pu la faire plier. Je connais Fidel depuis très longtemps. J’ai passé beaucoup d’heures à discuter avec lui, à nous dire ce que nous pensons. Je lui ai fait part de toutes les critiques que j’ai au niveau politique. Une fois je lui ai demandé pourquoi il me supportait. Et il m’a répondu : « Parce que tu es une amie sincère. Et les critiques des amis on les écoute parce qu’elles sont honnêtes, même si nous ne sommes pas d’accord sur certaines choses. »

La dernière fois qu’avec François nous avons reçu officiellement Fidel à Paris, en le saluant je l’ai embrassé publiquement sur la joue. Ce qu’ « interdit » le protocole et les « politiquement corrects ». Mais c’est que non seulement Fidel était notre ami, mais aussi qu’il est latin, et les Latins sont tendres. Ce fut un scandale que la presse me rappelle encore.

HCO : Que pense Mme Mitterrand du président vénézuélien Hugo Chávez et des projets nationaux qu’il essaie de lancer ?

DM : Je n’ai jamais aimé les militaires. Mais Chávez, avant d’être un militaire est un homme, un être humain, et il est arrivé au pouvoir par la voie démocratique, et au point de gagner plusieurs élections. Chávez, au milieu de tous les obstacles que mettent sur son chemin les États-Unis et l’opposition dirigée par les riches, tente de faire avancer les programmes sociaux qu’il a offerts au peuple. Évidemment, le monde capitaliste lui est tombé dessus car il ne veut pas qu’un président du Tiers-Monde démontre que le peuple peut effectivement participer aux décisions de l’État et à son développement.

Que ce peuple, avec son leader, marche de l’avant pour ne plus être exploité, ni être analphabète et avoir droit à la santé. C’est ce qui se passe au Venezuela malgré tout. À cause de cela ils veulent éliminer, effacer Chávez. Peu leur importe si c’est le peuple qui l’a élu, et qui doit décider s’il doit le soutenir ou l’enlever de là. Il existe une espèce de rage de la grande majorité de la presse mondiale contre Cuba et le Venezuela. Et c’est parce que ces gouvernements veulent être indépendants, souverains, dignes. Cela dérange. N’oubliez pas que les médias sont dirigés par de puissants capitalistes.

HCO : Mme Mitterrand, est-ce que la France est un modèle de démocratie ? Est-ce une puissance mondiale ?

DM : En France on élit et les élus font des lois qu’ils n’ont jamais proposées et dont nous n’avons jamais voulu. Est-ce la démocratie quand après avoir voté nous n’ayons pas la possibilité d’avoir de l’influence sur les élus ? Je ne crois pas que dans aucun des pays qui se disent démocratiques, ceux-là qui croient avoir le droit d’imposer « leur » démocratie aux pays pauvres, il existe la démocratie, à commencer par les États-Unis et la France. La France est une démocratie ? Une puissance mondiale ?

Je le dis en tant que Française : Cela ne veut rien dire. Si on le dit pour les niveaux d’éducation, de la recherche ou la santé, c’est nul. Pour être capables d’aider la paix mondiale, les peuples opprimés ? Nul.

Hernando Calvo Ospina.

Duzgun

Messages : 1566
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  verié2 le Lun 5 Déc - 13:33

Pourquoi maintenant que tu en as le pouvoir ne fais-tu pas ce que tu avais offert ? Il me répondait qu’il n’avait pas le pouvoir d’affronter la Banque mondiale, le capitalisme, le néolibéralisme. Qu’il avait gagné un gouvernement mais non pas le pouvoir.

J’appris ainsi que d’être le gouvernement, être président, ne sert pas à grand-chose dans ces sociétés sujettes, soumises au capitalisme.

C'est tellement tardif et tellement naïf, que c'en est grotesque. Comment aurait-elle pu partager la vie de ce type sans comprendre qu'il s'agissait d'un des politiciens les plus cyniques de la IVème et de la Vème République, qui n'a jamais rêvé d'une société socialiste et n'en avait rien à cirer de la population laborieuse ? Soit son QI est vraiment très faible, soit l'amour l'aveuglait, soit elle est faux-jeton, soit elle reconstruit l'histoire à son avantage et finit par y croire. Mon avis est que c'est un mélange des deux dernières hypothèses. Ce phénomène psychologique est assez classique : la mémoire gomme ce qui dérange.

verié2

Messages : 8449
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  gérard menvussa le Lun 5 Déc - 13:38

Comment aurait-elle pu partager la vie de ce type
En fait elle ne la partageait pas vraiment...

gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danièle Mitterrand est morte

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:42


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum