Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -63%
TD® Lot de 12 Pièces de bandes de ...
Voir le deal
25 €

Zimbabwe

Aller en bas

Zimbabwe     Empty Zimbabwe

Message  sylvestre le Mar 22 Fév - 15:22

http://le-nouveau-poireau-rouge.blogspot.com/2011/02/arrestations-au-zimbabwe-tous-les.html

21 février 2011

Arrestations au Zimbabwe : tous les dictateurs ont peur !

***
Une cinquantaine de personnes venues assister à une réunion sur les révolutions en Tunisie et en Egypte de l'International Socialist Organisation à Harare (Zimbabwe) ont été arrêtés et sont actuellement en garde à vue.

Dépêche de l'Agence France Presse

Zimbabwe: arrestation des participants à une réunion sur les révoltes en Egypte et Tunisie

HARARE, 21 fév 2011 (AFP) - La police zimbabwéenne a arrêté un ancien parlementaire et 46 autres personnes qui débattaient à Harare des manifestations en Egypte et en Tunisie qui ont abouti au départ des chefs d'Etat en place, a déclaré lundi une avocate.

"Ils ont été interpellés samedi en fin d'apès-midi lors d'une réunion durant laquelle ils discutaient de la situation en Egypte et du fait de savoir si d'autres pays pourraient suivre cet exemple", a annoncé Rose Hanzi, de l'Association des juristes pour les droits de l'homme du Zimbabwe.

Parmi les personnes arrêtées figurent Munyaradzi Gwisai, un universitaire et ancien membre du groupe parlementaire du Mouvement pour le changement démocratique (MDC) du Premier ministre Morgan Tsvangirai, ainsi que des membres de l'assistance et des passants.

Ces personnes sont détenues au commissariat de police central de la capitale et ne sont pas encore inculpées. Mme Hanzi a toutefois déclaré qu'elles pourraient être poursuivies pour avoir tenté de renverser le gouvernement par des moyens inconstitutionnels.

Un porte-parole de la police, James Sabau, cité dans un journal gouvernemental, a confirmé les arrestations. Le thème de la réunion, selon lui, était: "Révolte en Egypte et en Tunisie: quelles leçons pour le Zimbabwe et l'Afrique ?"

fj/sk/ej/cr

Voir cet article dans The Guardian ...

Et celui-ci, dans le Zimbabwe Telegraph

sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Zimbabwe     Empty Re: Zimbabwe

Message  sylvestre le Jeu 24 Fév - 16:57

http://le-nouveau-poireau-rouge.blogspot.com/2011/02/zimbabwe-des-militants-risquent-la.html?spref=fb

Zimbabwe: des militants risquent la peine de mort pour avoir discuté de la révolution égyptienne

Par Yuri Prasad

Un groupe de militants socialistes au Zimbabwe ont été inculpés de trahison, qui est passible de la peine de mort, après avoir regardé une vidéo sur la révolution en Egypte.

Cinquante-deux militants ont été mis en examen, mercredi 23 février, pour trahison et avoir tenté de "subvertir un gouvernement élu constitutionnellement", à Harare, la captale du Zimbabwe.

Cette attaque fait partie d'une vague de répression organisée par la dictature de Robert Mugabe avant les prochaines élections qui pourraient avoir lieu cette année.

La police a arrêté ce groupe samedi 19 février après une razzia contre une réunion, organisée par l'International Socialist Organisation (ISO), sur la révolution en Egypte et ses éventuelles conséquences au Zimbabwe.

Les inculpés ont comparu mercredi menottés et attachés avec des fers.

Plusieurs d'entre eux ont été blessés pendant leur garde à vue et tous - y compris ceux qui sont séropositifs - ont été privés de soins et de médicaments.

Un des inculpés vient de sortir de l'hôpital après avoir été opéré au cerveau. Une autre avait la jambe cassée après avoir été jetée dans un escalier de deux étages pendant son arrestation et n'a pas reçu de soins adaptés.

Les procureurs accusent le militant de l'ISO, ancien député de l'opposition, Munyaradzi Gwisai, et d'autres participants à la réunion, d'avoir projeté d"organiser, planifier et exécuter le renversement du gouvernement constitutionnel du Zimbabwe [...] à la manière égyptienne".

L'avocat de la défense, Alec Muchadeham, a dit que les autorités lui ont refusé l'accès aux inculpés depuis leur arrestation.

La colère face à ces arrestations, à la torture et aux inculpations se répand en Afrique et à travers le monde.

Bongani Masuku, pour la confédération des syndicats sud-africains, COSATU, a promis le soutien de son organisation. Selon lui, "il n'y a pas de doute que les événements en Egypte et en Tunisie ont inspiré beaucoup de travailleurs et de pauvres à travers le monde de se lever et d'exiger la fin de la dictature, de la corruption et de toutes les formes d'injustice".

" COSATU condamne la poursuite de la persécution de militants politiques au Zimbabwe et la situation qui ne voit pas d'amélioration dans ce pays. L'arrestation d'environ 52 militants de International Socialist Organisation (ISO) à Harare sous le prétexte sans fondement qu'ils complotaient pour renverser le gouvernement est un signe de l'état d'insécurité dans ce pays", a-t-il ajouté.

Le Commonwealth Policy Studies Institute a rejoint la liste des organisations et des personnalités qui appellent à la "libération sans conditions" de tous les détenus.

Compte tenu de l'importance de l'enjeu, des militants au Zimbabwe demandent d'urgence l'envoi de messages de protestation aux adresses ci-dessous :

socialismfrombelow@gmail.com avec copie à ashley_fataar@yahoo.co.uk et shanthabloemen@gmail.com

Copie à envoyer par fax à l'Ambassade de la République du Zimbabwe à Londres : 44 2073791167 ou par mail à zimlondon@yahoo.co.uk ou à Zimbabwe House, 429 Strand, London, WC2R 0QE. L'ambassadeur est Mr Gabriel Mharadze Machinga.

L'adresse de l'Ambassade du Zimbabwe à Paris : 12 rue Lord Byron, 75008 Paris (courriel : zimparisweb@wanadoo.fr ou fax : 01 56 88 16 09)

© Socialist Worker (unless otherwise stated). You may republish if you include an active link to the original.
Traduction française de Colin Falconer colin.falconer@orange.fr


sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Zimbabwe     Empty Re: Zimbabwe

Message  sylvestre le Ven 4 Mar - 12:40

Zimbabwe socialists tortured
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Zimbabwe     Empty Re: Zimbabwe

Message  sylvestre le Mer 9 Mar - 12:22

39 des 45 militants ont été libérés, mais ceux qui restent ont besoin d'être soutenus.
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Zimbabwe     Empty Re: Zimbabwe

Message  sylvestre le Mer 23 Mar - 18:08

http://www.socialistworker.co.uk/art.php?id=24262

Zimbabwe socialists released on bail - but the campaign goes on
Solidarity protest outside Zimbabwe House in London on Monday <span class='black'> (Pic: <a href='http://www.guysmallman.com/'>Guy Smallman</a>)</span>

Solidarity protest outside Zimbabwe House in London on Monday (Pic: Guy Smallman)

Six socialists facing the death penalty for watching a video on the Middle East uprisings were released on bail by a Zimbabwean judge last week.

After her release Tafadzwa Choto, one of the six, said, “Thanks very much comrades for the support and solidarity.

“Though we were beaten and tortured our revolutionary spirits are still high. The experience showed us why we should continue fighting for socialism.”

The judge said that the state’s case might collapse as it was “not a strong one” and he had seen “no iota” of evidence against them.

Campaign

Pressure from an international campaign has been vital in influencing Robert Mugabe’s repressive regime.

Their bail was $2,000 US dollars each, so their supporters have had to put forward $12,000.

The campaign still desperately needs donations.

Monday was an international day of action in support of the six. In London demonstrators gathered outside the Zimbabwean embassy.

The national executive of the lecturers’ UCU union has passed a solidarity motion with the Treason Trial Six and donated £1,000.

Tom Hickey of the UCU national executive told Socialist Worker, “It is the duty of trade unionists to join in the international struggle for justice.”

The strict bail terms also demand the accused hand over their passports, reside at defined addresses and report to police three times a week.

Originally 45 people were arrested when police surrounded and stormed a meeting organised by the International Socialist Organisation on 19 February in Zimbabwe’s capital Harare. Of these 39 were later released without charge.

The six were in court again on Monday when they were bailed until 19 April.


sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Zimbabwe     Empty Re: Zimbabwe

Message  sylvestre le Mer 20 Juil - 11:28

Zimbabwe : Mugabe craint de connaître le sort de Moubarak – La répression tue un militant

L'impact des révolutions arabes continue de résonner autour du monde. Au Zimbabwe, les parallèles entre le régime dictatorial de Mugabe et ceux de Ben Ali ou Moubarak sont frappants. C'est peut-être pour cela que le simple fait d'organiser une projection-débat autour des révolutions arabes a valu à nos camarades de l'International Socialist Organisation (ISO) une répression brutale en février dernier. 45 personnes furent arrêtées, et David Mpatsi était l'une des 17 personnes détenues en isolation. Le 14 juillet il a succombé à une infection du poumon.
L'ISO a déclaré : « Nous n'hésitons pas à dire que le régime fasciste du Zimbabwe au service du FMI et des suceurs de sang capitalistes est responsable de sa mort : arrestations malveillantes, torture, manque de soins dans les prisons d'Etat et les hôpitaux. Il faut noter que c'est le même régime fasciste qui a récemment gelé 8 000 postes d'aides-soignants au Zimbabwe ».
Six militants de l'ISO font encore face à des poursuites judiciaires et sont menacés de peine allant jusqu'à dix ans d'emprisonnement.
Pour plus d'informations et pour contribuer à la solidarité politique et financière avec les militants de l'ISO, voir leur site Internet : http://www.isozim.blogspot.com/
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Zimbabwe     Empty Re: Zimbabwe

Message  sylvestre le Jeu 22 Mar - 11:45

http://www.afriquesenlutte.org/afrique-australe/zimbabwe/article/six-militants-socialistes

Six militants socialistes zimbabwéens condamnés
21 mars 2012 par Répression

**********************NOUVEAU*********************** Le 21 mars. Les 6 camarades de l’ISO Zim ont écopé 2 ans de prison avec sursis, 420 heures de travaux d’intérêt général et une amende - une demi-victoire au vu de ce que demandait la proséction (une peine de 10 ans ferme), mais une décision scandaleuse quand même. Le régime de Mugabe veut clairement faire taire des opposants courageux et coriaces. ********************************************************

Six militants socialistes ont été condamnés lundi au Zimbabwe pour « incitation aux troubles à l’ordre public ». Environ 160 supporters ont exprimé leur indignation dans la galerie du tribunal.

Les six hommes avaient été arrêtés en février 2011 lors d’une réunion de l’International Socialist Organization au cours de laquelle étaient diffusées des images du Printemps arabe. Ils débattaient des « leçons » à tirer des révoltes mais le procureur a estimé qu’ils préparaient un soulèvement similaire.

A l’annonce de la condamnation, des centaines de militants ont manifesté devant la cour. Beaucoup d’entre eux se sont dits choqués par le verdict, le dossier de l’accusation semblant s’effondrer en raison du manque de preuves.

Les six hommes ont l’intention de faire appel et des militants du monde entier se mobilisent contre ce simulacre de justice.

Le principal condamné est Munyaradzi Gwisai, un ancien député de l’opposition. Ses co-accusés sont Tafadzwa Choto, Tatenda Mombeyarara, Edson Chakuma, Hopewell Gumbo et Welcome Zimuto.

Munyaradzi a dit à la Cour que les accusations étaient « complètement idiotes » et qu’il s’agissait d’une affaire de « harcèlement politique par l’Etat ».

Le principal témoin de l’accusation est un policier qui avait espionné la réunion. Il a déclaré sous serment s’appeler Jonathan Shoko et faire partie de la police criminelle.

Mais les avocats de la défense ont dévoilé qu’il se nommait en réalité Rodwell Chitiyo et qu’il faisait partie de la très redoutée police secrète, l’organisation centrale de renseignement.

Même le journal Herald, financé par l’Etat, a considéré qu’il n’était pas un témoin crédible et que son témoignage avait des failles.

La défense a plaidé pour que l’affaire soit classée car il n’y avait aucune preuve mais le tribunal a décidé de poursuivre le procès.

« Le soulèvement est allé bien au-delà de la phase de planification. Ils s’étaient mis d’accord sur la date (1er mars 2011), le lieu (Square de l’Unité africaine), les méthodes de communication (email, SMS) », a estimé le procureur.

« Le crime était complet à ce stade », a-t-il ajouté.

Les six militants encourent une peine de 10 ans de prison et une amende de 2.000 dollars. Leur peine sera prononcée demain (mardi).

Le verdict est un exemple de la répression menée par le régime du dictateur Robert Mugabe qui craint que la vague de révoltes au Maghreb et au Moyen-Orient ne s’étende au sud de l’Afrique.

La police avait fait irruption dans un meeting de l’ISO à Harare, la capitale du Zimbabwe, le 19 février 2011. Les participants avaient visionné des reportages sur les révolutions en Egypte et en Tunisie et avaient organisé un débat.

La réunion devait également rendre hommage à Navigator Mungoni, un militant de la lutte contre le sida et membre de l’ISO décédé.

Les accusations originales de trahison, qui auraient pu leur valoir la peine de mort, avaient été abandonnées.

La majorité des personnes arrêtées lors de la réunion avaient été emprisonnées et torturées. « Nous avons été battus et mon nez a été cassé. D’autres ont eu diverses blessures selon l’instrument utilisé et la partie du corps visée », a déclaré Hopewell Gumbo.

Lors de leur détention, des soins médicaux ont été refusés aux militants, y compris les personnes séropositives. L’un d’entre eux, David Mpatsi, est décédé depuis.

Trente-neuf personnes avaient finalement été relaxées.
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Zimbabwe     Empty Re: Zimbabwe

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum