Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
21.95 €
Le Deal du moment : -29%
Jeu d’ambiance Dobble
Voir le deal
7.12 €

Echanges de marchandises

Aller en bas

Echanges de marchandises Empty Echanges de marchandises

Message  Roseau le Dim 10 Fév - 17:40

Une carte interactive
http://www.wto.org/french/res_f/statis_f/statis_bis_f.htm?solution=WTO&path=/Dashboards/MAPS&file=Map.wcdf&bookmarkState={%22impl%22:%22client%22,%22params%22:{%22langParam%22:%22fr%22}}
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Echanges de marchandises Empty Re: Echanges de marchandises

Message  Copas le Sam 16 Fév - 21:37

La crise vue au travers du Baltic Dry Index

Le Baltic Dry Index est’un indice de prix pour le transport maritime en vrac de matière sèche. Il est géré par la société britannique Baltic Exchange à Londres qui l’établit sur une moyenne des prix pratiqués sur 24 routes mondiales de transport maritime de matières en vrac telles que les minerais, le charbon, les métaux, les céréales, etc.

Les prix du fret maritime évoluent suivant la pression exercée en matière de quantités transportées . Le vrac sec a destination essentielle d'être manufacturé. Des usines de bouffe aux aciéries, des centrales thermiques au charbon (n°1 dans le monde) au textile, ...

C'est donc un indicateur précieux de l'état réel de l'économie mondiale. Il subit les compressions et décompressions en matière de capacités de transport qui tempèrent un regard trop impressionniste sur la courbe des prix réellement pratiqués.

Mais ...

Ce que nous dit cet indice c'est que le commerce mondial de matières sèches ne va pas très bien et est anémié, malgré les déclarations officielles sur le commerce des principaux pays,et que donc l’économie mondiale est toujours pour l"instant dans une situation de marasme et de crise profonde.

Les prix constatés des transports de matières destinées à être manufacturées sont aux points bas .
Ci-joint le graphique de cet indice des prix constatés des transports maritimes de matières sèches des années 80 jusqu'en 2012. Cet indice est maintenant au plus bas depuis les années 80 (2013 non figuré) et après un le choc de 2009 et un petit rebond, les prix ont tendance à lentement s'affaisser au cours des trimestres.

Ce que l'on peut constater de cet affaissement ne correspond pas globalement à ce qu'il est dit sur une reprise aux USA et dans d'autres pays. Ou du moins pas encore.

Echanges de marchandises Baltic10
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Echanges de marchandises Empty Re: Echanges de marchandises

Message  Roseau le Mer 10 Avr - 0:05

Alternative : Ni protectionisme, ni libre-échange : autonomie productive

http://www.alternativelibertaire.org/spip.php?article5250
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Echanges de marchandises Empty OMC: accord au profit des multis

Message  Roseau le Sam 7 Déc - 15:05

http://blogs.mediapart.fr/blog/attac-france/071213/omc-un-accord-au-profit-des-multinationales-et-des-plus-riches
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Echanges de marchandises Empty Re: Echanges de marchandises

Message  Copas le Sam 7 Déc - 16:19

Roseau a écrit:http://blogs.mediapart.fr/blog/attac-france/071213/omc-un-accord-au-profit-des-multinationales-et-des-plus-riches
Là où s'est passé ce dernier raout n'est pas innocent.

L'Indonésie invite, mais elle évite Java et le sud de Sumatra, un raout à Jakarta aurait été compliqué . Les dizaines de grandes zones industrielles très concentrées sont brulantes socialement depuis 2 ans et la bataille pour une augmentation du salaire minimum de 50% et la sécu pour tous en 2014 est en cours.

La situation s'est brutalement tendue depuis cet automne entre un mouvement ouvrier qui a pris des forces, y compris avec des très gros SO (la Garda Metal de la fédération des métallos ), et les provocations policières du régime qui tente d'interdire les grèves, manifs et blocages dans les zones industrielles.
http://www.nvo.fr/article.php?nbr=0&IDssrubrique=51&IDchapitre=2090

Des bandes armées ont attaqué des grévistes et manifestants en bordure des grandes démonstrations populaires lors de la grève générale d'il y a un mois.

Les grands trusts internationaux sont installés dans les grandes zones industrielles, de Sanyo, Kawa, Samsung, l'Oreal (qui a sa plus grande usine du monde dans une de ces zones), Michelin, Foxconn (évidemment), Honda, Peugeot, NEC, Bridgestone, etc.

Ce sont les mêmes grands trusts internationaux qui sont les principaux intervenants derrière les états dans les négos de l'OMC. Ce sont les mêmes qui font sans cesse le siège du gouvernement indonésien pour ne pas appliquer les salaires minimum dans les grandes zones industrielles, qui ont obtenu l'interdiction du droit de grève, de manif, de rassemblement, de blocage, dans ces zones.
Ce sont des ennemis de l'humanité.
http://fr.transnationale.org/pays/idnp.php

Quand les zones industrielles sortent...


Ou, ces derniers jours, des usines qui débrayent :
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=705201352838279&set=pcb.705203966171351&type=1&relevant_count=3
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Echanges de marchandises Empty Re: Echanges de marchandises

Message  Roseau le Lun 16 Déc - 16:06

Un texte de Marx que je viens de découvrir grâce à ce forum et Eleanor
http://www.critique-sociale.info/829/karl-marx-notes-critiques-sur-friedrich-list/

Extrait lumineux sur le protectionnisme:

Le bourgeois dit : sur le plan intérieur, la théorie des valeurs d’échange conservera naturellement toute sa validité ; la majorité de la nation restera une simple « valeur d’échange », une « marchandise », une marchandise qui doit elle-même chercher preneur, qui n’est pas vendue mais se vend elle-même. Vis-à-vis de vous autres, prolétaires, et même entre nous, nous nous considérons mutuellement comme des valeurs d’échange, et la loi du trafic universel demeure valable. Mais à l’égard des autres nations, nous devons suspendre la loi. En tant que nation, nous ne pouvons pas nous vendre à d’autres. Du fait que la majorité des nations, « sans souci » des « conditions politiques des nations », est livrée aux lois du commerce, cette proposition n’a d’autre sens que celui-ci : nous autres, bourgeois allemands, nous ne voulons pas être exploités par le bourgeois anglais comme vous autres, prolétaires allemands, êtes exploités par nous, et comme nous nous exploitons à notre tour mutuellement. Nous ne voulons pas nous mettre à la merci de ces mêmes lois des valeurs d’échange auxquelles nous vous livrons. Nous ne voulons plus reconnaître à l’extérieur les lois économiques que nous reconnaissons à l’intérieur.


Que veut donc le philistin allemand ? À l’intérieur, il veut être un bourgeois, un exploiteur, mais il refuse d’être exploité par rapport à l’extérieur. Par rapport à l’extérieur, il se pose orgueilleusement en « nation » et affirme : je ne me soumets pas aux lois de la concurrence, cela est contraire à ma dignité nationale ; comme nation, je suis un être au-dessus du trafic sordide.

La nationalité du travailleur n’est pas française, anglaise, allemande, elle est le travail, le libre esclavage, le trafic de soi-même. Son gouvernement n’est pas français, anglais, allemand, c’est le capital. L’air qu’il respire chez lui n’est pas l’air français, anglais, allemand, c’est l’air des usines. Le sol qui lui appartient n’est pas le sol français, anglais, allemand, c’est quelques pieds sous la terre.

A l’intérieur, l’argent est la patrie de l’industriel. Et le philistin allemand veut que les lois de la concurrence, de la valeur d’échange, du commerce, perdent leur puissance aux barrières de son pays ? Il ne veut accepter la puissance de la société bourgeoise que dans la mesure où il y va de son intérêt, de l’intérêt de sa classe ? Il ne veut pas se sacrifier à une puissance à laquelle il veut en sacrifier d’autres, et se sacrifie lui-même dans son propre pays ? Il veut se montrer et être traité à l’extérieur comme un être différent de ce qu’il est et fait lui-même à l’intérieur ? Il veut maintenir la cause et supprimer une de ses conséquences ?

Nous lui prouverons que le trafic de soi-même à l’intérieur entraîne nécessairement le trafic à l’extérieur ; que l’on ne peut éviter que la concurrence, qui au-dedans est sa force, ne devienne au-dehors sa faiblesse ; que l’Etat qu’il soumet au-dedans à la société bourgeoise ne peut le préserver au-dehors de l’action de la société bourgeoise.

Pris individuellement, le bourgeois lutte contre les autres, mais en tant que classe, les bourgeois ont un intérêt commun, et cette solidarité, que l’on voit se tourner au-dedans contre le prolétariat, se tourne au-dehors contre les bourgeois des autres nations. C’est ce que le bourgeois appelle sa nationalité. […]
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Echanges de marchandises Empty Commerce : « Nous avons sauvé l’OMC »

Message  Roseau le Ven 20 Déc - 13:47

C’est par ces mots que Karel De Gucht, le commissaire européen au commerce, a salué l’accord négocié à Bali par les 160 pays membres de l’OMC. Une façon de se rassurer…
Suite: http://npa2009.org/node/40156

Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Echanges de marchandises Empty Re: Echanges de marchandises

Message  Roseau le Mer 15 Jan - 13:41

Des décisions clés pour les négociations en vue d'un accord Mercosur-Union Européenne (UE)
http://cadtm.org/Des-decisions-cles-pour-les
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Echanges de marchandises Empty Re: Echanges de marchandises

Message  Roseau le Ven 27 Juin - 16:29

En Europe de l'Est aussi, l'industrie textile paie des salaires de misère

Depuis la catastrophe du Rana Plaza au Bangladesh,
l'opinion publique internationale est un peu plus informée
sur les conditions de travail des ouvriers et ouvrières du secteur textile en Asie.

Mais un nouveau rapport de la campagne Clean Clothes
(« Éthique sur l'étiquette » en France) démontre
que le dumping salarial et les mauvaises conditions de travail
sont une réalité endémique dans le secteur textile au niveau mondial,
même lorsque l'on se rapproche de nos frontières.
Les ouvriers et ouvrières textiles européens subissent eux aussi
des salaires en-deçà du seuil de pauvreté, de longues journées de travail,
des violations répétées du droit du travail, le harcèlement sexuel,
et une extrême difficulté à faire respecter leurs libertés syndicales.
http://multinationales.org/En-Europe-de-l-Est-aussi-l

Le rapport, en anglais, est ici:
http://www.cleanclothes.org/livingwage/stitched-up
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Echanges de marchandises Empty Re: Echanges de marchandises

Message  Roseau le Mar 16 Sep - 11:57

Les accords commerciaux préférentiels dans l’histoire
par Jean Tosti
https://france.attac.org/nos-publications/les-possibles/numero-4-ete-2014/dossier-accords-de-libre-echange/article/les-accords-commerciaux?pk_campaign=Infolettre-121&pk_kwd=les-accords-commerciaux
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Echanges de marchandises Empty Crise de l'OMC

Message  Roseau le Lun 10 Nov - 22:28

http://www.liberation.fr/monde/2014/11/08/l-omc-confrontee-a-la-plus-grave-crise-de-son-histoire-selon-son-directeur-general_1139147
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Echanges de marchandises Empty Re: Echanges de marchandises

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum