Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-36%
Le deal à ne pas rater :
Pack 1 mois – PAMPERS New Baby Taille 1 (2- 5Kg) – 264 couches
29 € 45 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -36%
Nike Air Max 270 React – Chaussure pour Homme
Voir le deal
102 €

Coup d'état au Paraguay

Aller en bas

Coup d'état au Paraguay Empty Coup d'état au Paraguay

Message  Marco Pagot le Sam 23 Juin - 7:48

Très instructif... Un réformiste élu à la tête d'une coalition de type front populaire sur un programme de réformes agraires... qu'il n'a jamais mis en place, entrainant la colère des paysans qui ont continué les occupations de terre... et qu'il a fini par faire réprimer dans le sang... Un jour, peut être qu'on comprendra qu'on ne peut pas utiliser les institutions, même pour des simples réformes qui mettent un peu en danger la bourgeoisie...

fr.canoe.ca/infos/international/archives/2012/06/20120622-204006.html

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2012/06/22/au-paraguay-fernando-lugo-l-eveque-des-pauvres-au-bord-de-la-destitution_1723510_3222.html

PCF: http://www.pcf.fr/2585

FT-QI: http://www.ft-ci.org/article.php3?id_article=5546

http://www.ft-ci.org/article.php3?id_article=5545?lang=es

http://www.ft-ci.org/article.php3?id_article=5540?lang=es

La Lit-ci:

http://www.litci.org/artigos/44-paraguay/3181-el-pt-rechaza-el-gobierno-de-federico-franco-surgido-del-golpe-parlamentario


_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
Marco Pagot
Marco Pagot

Messages : 940
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Coup d'état au Paraguay Empty Re: Coup d'état au Paraguay

Message  Roseau le Sam 23 Juin - 17:28

Le vice-président, Federico Franco a pris la présidence.
C'est un dirigeant du Parti libéral, qui a soutenu l'élection de Lugo en 2008...
A suivre, car il faut organiser la solidarité,
le peuple peut encore entrer en action, contre l'appareil d'Etat...
que Lugo, en bon réformiste, avait maintenu intact...
Par ailleurs, Marco a 100 % raison: c'est la dernière démonstration de l'escroquerie
des réformistes avec leur "révolution par les urnes".
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coup d'état au Paraguay Empty Re: Coup d'état au Paraguay

Message  Roseau le Dim 24 Juin - 15:54

Premier communiqué du Front de Défense de la Démocratie
http://www.cadtm.org/Paraguay-Se-conforma-Frente-por-la
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coup d'état au Paraguay Empty Déclaration Partido Movimienta al Socialismo

Message  Roseau le Dim 24 Juin - 22:57

http://anticapitalistas.org/Golpe-a-la-democracia-y-a-la?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coup d'état au Paraguay Empty Franco, nuevo Stroessner

Message  Roseau le Lun 25 Juin - 15:25

http://www.cadtm.org/Paraguay-Franco-el-nuevo
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coup d'état au Paraguay Empty Ressources sur le Paraguay

Message  Roseau le Lun 25 Juin - 17:07

http://www.europe-solidaire.org/spip.php?page=recherche&recherche=paraguay#art
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coup d'état au Paraguay Empty Communiqué du NPA.

Message  Roseau le Lun 25 Juin - 17:29

Paraguay: Non au coup d'État «institutionnel»! Oui à la réforme agraire!
http://www.npa2009.org/content/communiqu%C3%A9-du-npa-paraguay-non-au-coup-d%C3%A9tat-%C2%ABinstitutionnel%C2%BB-oui-%C3%A0-la-r%C3%A9forme-agraire
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coup d'état au Paraguay Empty sob

Message  Babalu le Lun 25 Juin - 20:02

Repudiamos la destitución golpista de los latifundistas a Lugo y nos solidarizamos con las masas en las calles

• No a la represión, castigo a los asesinos de los campesinos
• Asamblea Constituyente que barra con las podridas instituciones del régimen
• La salida no es aceptar la falsa "institucionalidad" como hace Lugo, sino desarrollar la más amplia movilización

Hace pocos minutos ha quedado destituido Fernando Lugo en Paraguay. Si bien se trata de una medida "institucional", la destitución no deja de tener un contenido semigolpista. Si por un lado, la destitución es parte de los mecanismos del régimen y asume en reemplazo el vicepresidente Hugo Franco, es evidente el contenido real golpista de lo que esta ocurriendo en Paraguay.


Asunción: Protestas populares contra las destitución. Mientras la gente salía a las calles,
Lugo capitulaba vergonzosamente.

Por su contenido, se trata en el fondo de una revancha de los sectores latifundistas contra los campesinos del hermano país por su resistencia en defensa de la tierra, contra los propietarios y en repudio a la barbarie represiva del estado capitalista paraguayo.

Por otra parte, también rechazamos la actitud de Lugo. Su aceptación de la destitución ha sido sin pena ni gloria, escudándose trás la formalidad del respeto a la "institucionalidad": una institucionalidad que no es otra que la de la "democracia" burguesa paraguaya, podrida hasta su raíces mas intimas, representativa de los latifundistas, la narco-burguesía y el resto de la putrefacta patronal mafiosa del país.

Al mismo tiempo, nos solidarizamos con los explotados y oprimidos del Paraguay, del campesinado y sus trabajadores, que están movilizados en las calles y están siendo brutalmente reprimidos mientras que Lugo se va pacíficamente.

La caída de Lugo es otro ejemplo de cómo el reformismo lleva muchas veces al golpismo. Hay que decir que el vaciado gobierno de Lugo estaba siendo desbordado por izquierda, ante la vacuidad de su gestión, que no fue capaz de cumplir con una sola de sus promesas.

En todo caso, creemos que la salida pasa por la amplia movilización de masas, la defensa de la tierra para los campesinos, de una reforma agraria radical y la imposición de una Asamblea Constituyente que barra con la podridas instituciones de la "democracia" latifundista del país.

Por ultimo, la causa antigolpista del Paraguay debe ser bandera de todos los pueblos latinoamericanos, porque todo golpe o destitución reaccionaria es un antecedente contra los explotados y oprimidos de continente, tal cual ocurrió tres años atrás en Honduras. ¡Esto no debe dejarse pasar! Y por esto mismo, exigimos a los gobiernos de la región la inmediata ruptura de relaciones con el nuevo gobierno semigolpista de Franco.
Declaración de la Corriente internacional Socialismo o Barbarie, 22/06/2012
Babalu
Babalu

Messages : 152
Date d'inscription : 08/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coup d'état au Paraguay Empty Contrer le « coup d’Etat institutionnel » de la dr

Message  CCR le Mer 27 Juin - 10:48


Source : http://www.ccr4.org/Contrer-le-coup-d-Etat-institutionnel-de-la-droite-paraguayenne-par-la-mobilisation-ouvriere-et-populaire-autonome

Nous publions ci-dessous le communiqué du 22 juin du Parti des Travailleurs Socialistes d’Argentine en réaction à la crise politique qui secoue le pays voisin, le Paraguay, à la suite de la destitution par le Congrès du président Fernando Lugo.

Anciennement appelé « l’évêque des pauvres », Lugo est arrivé au pouvoir en 2008, à l’image d’autres présidents « progressistes » en Amérique latine, dans un des pays les plus pauvres de la région et où une infime minorité de grands propriétaires possède la quasi-totalité des terres arables. Dans le cadre d’une coalition large avec la bourgeoisie opposée au règne sans partage exercé depuis les années 1950 par le Parti Colorado de l’ancien dictateur Alfredo Stroessner, Lugo a trahi ses promesses, déçu sa base sociale et n’a pas hésité à faire donner la répression contre les paysans sans-terre. Ses anciens alliés du Parti Libéral n’ont pas tenu compte des bons et loyaux services que Lugo leur avait rendus. Ils ont profité de son isolement politique pour orchestrer un « coup d’Etat institutionnel » qui n’est pas sans rappeler celui contre le président hondurien Manuel Zelaya à l’été 2009. L’attitude de Lugo a légèrement changé depuis la publication de ce communiqué. Sous la pression de la rue il dit maintenant vouloir revenir au pouvoir. Sa stratégie reste cependant inchangée. Il compte négocier son retour avec la droite paraguayenne en s’appuyant surtout sur les institutions régionales. En attendant, c’est bien entendu le mouvement populaire paraguayen, et au premier chef le mouvement paysan, qui est visé par ce coup d’Etat qui ne dit pas son nom.

Après un procès politique expéditif le Congrès dominé par la droite –Parti Libéral et Parti Colorado- a voté la destitution du président Fernando Lugo. Il a été remplacé par son vice-président, Federico Franco, du Parti Libéral, qui a rompu son alliance avec Lugo depuis longtemps déjà.

Le procès en destitution a été lancé le vendredi 15 juin, à la suite de la répression sanglante qui a couté la vie à 11 paysans sans-terre (« carperos ») qui squattaient une grande propriété ; répression que Lugo a couverte puisqu’il a soutenu l’opération policière [tout en se séparant de son ministre de l’Intérieur].

L’Eglise catholique et l’impérialisme étasunien soutiennent en sous-main la manœuvre du Congrès. L’Armée n’a pas eu à intervenir puisque Lugo a accepté le verdict et sa destitution, montrant qu’il préférait se retirer et laisser le champ libre à la droite plutôt que d’en appeler à la mobilisation populaire.

Depuis qu’il est arrivé au pouvoir en 2008, en alliance avec la droite paraguayenne du Parti Libéral, Lugo a montré qu’il n’était prêt à prendre aucune mesure qui puisse remettre en cause les intérêts des grands propriétaires terriens, notamment l’oligarchie des producteurs de soja qui s’est renforcée au cours des dernières années, au détriment de dizaines de milliers de sans-terres. Sa promesse de réforme agraire avait suscité bien des illusions chez les paysans pauvres. Mais une fois au pouvoir, Lugo n’a fait adopter qu’une timide réforme qui ne touchait pas aux bases mêmes du latifundio. Cela a incité les grands propriétaires à mettre sur pied des milices et des gardes blanches afin de lancer une véritable guerre contre la paysannerie. Le dernier service que Lugo a rendu aux grands propriétaires, c’est la répression de Curuguaty, [à quelques 250 km de la capitale] contre des squatteurs [qui occupaient la propriété d’un richissime homme d’affaire et sénateur du Parti Colorado].

C’est avec beaucoup de cynisme que la droite héritière de la dictature stroessnériste, pour qui la vie des paysans paraguayens ne vaut rien, a utilisé la répression et le scandale qu’elle a généré afin de tirer profit de l’extrême faiblesse politique du président Lugo, pratiquement sans appuis ni alliés. Ce coup d’Etat institutionnel a pour but de mettre en place un gouvernement sans vernis populiste ou de gauche, [à a différence du gouvernement Lugo] et qui réponde directement aux intérêts des latifundistes et des grands patrons.

L’organisation régionale UNASUR [qui regroupe les pays d’Amérique du Sud] a qualifié la destitution de Lugo de « coup d’Etat institutionnel ». Dilma Roussef, la présidente du Brésil, a même laissé entendre que le Paraguay pourrait être exclu de l’organisation. La diplomatie des nations sud-américaines cherche néanmoins une issue négociée à la crise, au mieux un procès « juste » qui finira par valider le coup d’Etat. Nous avons vu cette stratégie à l’œuvre à la suite du coup d’Etat civico-militaire qui a renversé le président hondurien Manuel Zelaya en 2009. Parallèlement, l’Organisation des Etats Américains (OEA) couvre la politique putschiste de l’impérialisme, des forces armées paraguayennes, du patronat local et de partis qui lui répondent.

Les organisations paysannes se mobilisaient depuis le 15 contre la répression gouvernementale à la suite du massacre de Curuguaty. Malgré cela, des milliers de manifestants se sont rassemblés sur la Place du Congrès [à Assomption, la capitale], mais aussi dans plusieurs villes de province au cours du procès pour destitution de Lugo, afin de dénoncer le coup d’Etat institutionnel. Lugo a néanmoins montré qu’il n’était pas disposé à affronter la droite paraguayenne et les pouvoirs économiques auxquelles elle répond. C’est seulement par la plus large mobilisation ouvrière, populaire et paysanne, en toute indépendance des partis institutionnels et du régime, qu’il sera possible de contrer cette révolution de palais orchestrée par la droite afin de mettre sur pied un gouvernement qui garantisse complètement les intérêts du grand patronat. C’est uniquement de cette façon qu’il sera possible de résoudre les principaux problèmes dont souffre le pays, commencer à mettre en œuvre la réforme agraire et mettre un terme à la grande propriété, en finir avec la soumission du pays à l’impérialisme, et ce dans la perspective d’un gouvernement ouvrier, paysans et populaire.

Le Parti des Travailleurs Socialistes d’Argentine appelle les organisations ouvrières, populaires et d’extrême gauche, à se mobiliser dans l’unité, en solidarité avec les travailleurs, paysans et indigènes du pays frère qui luttent contre le coup d’Etat de la droite paraguayenne et pour une issue ouvrière et populaire indépendante.

Buenos Aires, 22/06/12

CCR

Messages : 168
Date d'inscription : 12/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Coup d'état au Paraguay Empty Re: Coup d'état au Paraguay

Message  Roseau le Sam 30 Juin - 0:44

Le Sommet du Mercosur, marché commun du cône sud-américain,
a décidé hier de suspendre le Paraguay après la destitution du président Fernando Lugo,
et d'intégrer le Venezuela.
L'adhésion du Venezuela était jusqu'à présent bloquée par le Parlement paraguayen.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coup d'état au Paraguay Empty Rio Tinto Alcán et le coup d’Etat

Message  Roseau le Mer 4 Juil - 15:17

http://www.cadtm.org/Paraguay-la-multinationale-Rio
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coup d'état au Paraguay Empty Rio Tinto et le coup d'Etat (partie 2)

Message  Roseau le Jeu 12 Juil - 18:32

http://cadtm.org/Rio-Tinto-Alcan-et-le-coup-d-Etat
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coup d'état au Paraguay Empty Pourquoi Lugo est-il tombé ?

Message  Roseau le Mer 18 Juil - 17:42

http://alencontre.org/ameriques/amelat/paraguay/paraguay-pourquoi-lugo-est-il-tombe.html
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coup d'état au Paraguay Empty A une semaine des élections

Message  Roseau le Sam 13 Avr - 17:46

http://tendanceclaire.npa.free.fr/breve.php?id=4673
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coup d'état au Paraguay Empty Re: Coup d'état au Paraguay

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum