-23%
Le deal à ne pas rater :
Montre GPS Garmin Fenix 5S Plus Silver avec bracelet noir
499 € 649.99 €
Voir le deal

Honeywell ne doit pas fermer!

Aller en bas

Honeywell ne doit pas fermer!  Empty Honeywell ne doit pas fermer!

Message  Gaston Lefranc le Mar 1 Nov - 12:18

Honeywell ne doit pas fermer! Réquisition sans indemnités, ni rachat !
http://tendanceclaire.npa.free.fr/contenu/autre/artpdf-297.pdf

Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Honeywell ne doit pas fermer!  Empty Re: Honeywell ne doit pas fermer!

Message  Copas le Mer 2 Nov - 12:25

Gaston Lefranc a écrit:Honeywell ne doit pas fermer! Réquisition sans indemnités, ni rachat !
http://tendanceclaire.npa.free.fr/contenu/autre/artpdf-297.pdf

Les benefs ont été croqués par les actionnaires et les investissements non faits pour améliorer le travail et la production.

De fait, il est clair là que les travailleurs sans les patrons et les actionnaires peuvent mieux mener la boite. Le parasitisme bourgeois est bien illustré là.

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Honeywell ne doit pas fermer!  Empty Re: Honeywell ne doit pas fermer!

Message  chejuanito le Sam 19 Nov - 18:12

Au moins 2.500 personnes défilent contre la fermeture d'un site de Honeywell dans le Calvados

(AFP) – Il y a 4 heures

CONDÉ-SUR-NOIREAU — Quelque 2.500 personnes selon les gendarmes, 3.000 selon les organisateurs ont défilé samedi dans les rues de Condé-sur-Noireau (Calvados) pour manifester leur colère contre la fermeture prévue en 2013 de l'usine Honeywell, qui emploie 325 personnes.

Une centaine d'élus locaux - dont le président PS du conseil régional de Basse-Normandie Laurent Beauvais, ainsi que des personnalités politiques et syndicales comme Philippe Poutou, candidat du NPA à la présidentielle et Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO, y ont participé.

"Nous sommes confrontés à une direction qui veut délocaliser alors que ça n'est pas justifié", a déclaré M. Mailly à l'AFP. "Les autorités locales sont prêtes à aider, l'Etat est prêt à aider", a-t-il souligné, affirmant qu'"il faut contraindre Honeywell à changer de position, y compris par des procédures juridiques si nécessaire".

Le cortège, composé notamment de salariés accompagnés de leurs familles, de retraités, de nombreux représentants des syndicats, est parti de la mairie pour se diriger vers l'usine, en défilant dans des rues où les commerçants avaient baissé leur rideau en signe de solidarité.

Les manifestants portaient des pancartes avec les inscriptions "Honeywell = fermeture, pour nous c'est no futur" ou "des dollars pour Honeywell, pôle emploi pour mon papa", a constaté l'AFP.

"Il y a une solidarité complète" de la population, a affirmé le maire UMP de la ville et vice-président du conseil général du Calvados, Pascal Allizard, pour qui "le dégoût et la colère" l'emportaient face à la décision de l'entreprise américaine de fermer cette usine de plaquettes de freins automobiles en juin 2013.

"C'est une décision construite et préméditée", a-t-il expliqué, en confiant son sentiment que "les deux personnes missionnées par Honeywell pour négocier sont des mercenaires payés pour fermer le site; quand on leur parle d'autre chose ils n'ont pas de réponse".

"Nous avons été très impressionnés par l'ampleur" de la manifestation "qui nous rend encore plus sensibles aux conséquences du plan qui a été annoncé", a affirmé pour sa part à l'AFP le directeur des relations sociales du site, François Serizay, tout en assurant qu'il "n'y a pas de solution alternative" à la fermeture, à terme, du site de Condé-sur-Noireau.

M. Serizay, qui avait confirmé l'ouverture d'un nouveau site en Roumanie mais démenti toute délocalisation, a par ailleurs assuré que sa mission et celle du groupe était de "faire en sorte que les choses soient faites de la manière la plus correcte possible, la plus humaine possible".

La manifestation, dans cette région où la sous-traitance automobile constitue un des piliers économiques, s'est déroulée un mois pile après l'annonce, le 19 octobre, de la fermeture de l'usine.

Le groupe américain avait ensuite repoussé au 28 novembre le lancement de son plan social, à la demande des pouvoirs publics, afin de tenter de trouver une alternative à la fermeture.

Le préfet du Calvados Didier Lallement avait déploré mardi de la part de l'entreprise l'absence d'une "volonté sérieuse d'examen des alternatives", lors d'une réunion avec la direction d'Honeywell et des élus locaux.

Copyright © 2011 AFP. Tous droits réservés.
chejuanito
chejuanito

Messages : 566
Date d'inscription : 08/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Honeywell ne doit pas fermer!  Empty Re: Honeywell ne doit pas fermer!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum