Histoire de Force Ouvrière

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  Achille le Mer 19 Mar - 23:49


En effet je connaissais cette "interview" (je mets maintenant des guillemets) et sans connaître sa réelle origine. Merci Eugène pour l'information et Mea Culpa car en effet son éditeur discrédite totalement sa validité.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  Eugene Duhring le Mer 19 Mar - 23:57

Achille a écrit:

En effet je connaissais cette "interview" (je mets maintenant des guillemets) et sans connaître sa réelle origine. Merci Eugène pour l'information et Mea Culpa car en effet son éditeur discrédite totalement sa validité.
Ce n'était pourtant pas bien compliqué. L'entretien en question est écrit par un journaliste inconnu, pour une revue fasciste : Le Choc du mois - n°20 février 2008. Encore une fois je n'ai pas de sympathie particulière pour FO. FO est un syndicat monté de toutes pièces pour barrer la route de la CGT à la sortie de la guerre 39-45, avec ou sans l'aide de la CIA d'ailleurs. Toutefois, ce syndicat est mille fois plus ouvrier que la CFDT aujourd'hui, tant dans sa culture que dans sa composition.
Roseau est de l'espèce de militant qui ne recule devant aucune saloperie, jusqu'à donner du crédit à une revue fasciste. Il me donne envie de vomir.
Bizarrement, les habituels soutiens de ce triste sire, se font bien silencieux sur ce fil.

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  Roseau le Jeu 20 Mar - 0:22

CQFD: Merci encore pour les attaques personnelles,
qui n'ont rien à faire ici, sauf de la vaine provocation... Smile 
Merci aussi pour avoir tracé l'origine de l'entretien.
Si c'est un entretien dans journal facho qui a été repris ici et là,
ce que Achille comme moi ne savions pas,
c'est encore plus intéressant et utile au débat.
Le Sec Nat Bergeron donnait donc interview à ce genre de publication!
Mais ce n'est pas moi que cela surprendra.
J'ai comme militant et délégué CGT vu bien des saloperies des buros de cette Conf,
toujours dirigées à endiguer tout mouvement qui risque de menacer leur République bourgeoise.

Pour poursuivre le sujet de FO, pas seulement son Sec Nat Bergeron,
Alexandre Hébert, une des huiles du PT (devenu POI) et de FO,
a donné aussi une interview accordée à un journal lui d'importance comme ennemi de classe:
« Français d’abord », journal du Front National, le 6 octobre 1999.

Et voici la teneur, jamais démentie non plus
« (...) je ne connais pas d'employeurs qui licencient par plaisir. Les entreprises, compte tenu du contexte international qu'on leur impose, la mondialisation, la destruction des garanties nationales, sont placées presque toujours devant l'alternative suivante : ou licencier ou délocaliser et j'estime scandaleux que les gouvernants qui sont à l'origine des nouvelles institutions européennes et mondialistes, cherchent des boucs émissaires en la personne des chefs d'entreprise qui ne font que s'adapter à la loi de la jungle qui est la règle dans les rapports économiques.»
Tout et n'importe quoi pour défendre la capital.
Ce n’est plus le capital qui se donne un Etat et gouvernement mais l’inverse.
Le capital est un bouc émissaire….

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  Achille le Jeu 20 Mar - 0:30

Roseau a écrit:
ce que Achille comme moi ne savions pas,
c'est encore plus intéressant et utile au débat.

Arrête de m'associer à tes saloperies. En plus d'aller puiser chez les ordures tu n'assumes même pas tes actes: la lâcheté de tes actes est inaceptable : C'est toi qui a publié ici même ce document en te réjouissant de son contenu. Alors que je combattais son contenu tu l'as défendu comme une vérité suprême.
Auparavant tu avais cité des membres de la CIA comme ci le mouvement ouvrier pouvait donner un quelconque crédit à l'agence de l'impérialisme américain.
Il y a quelques mois tu citais fdesouche le site fasciste.
Tu es un habitué des caniveaux impérialistes et fascistes où tu vas puiser tes arguments et c'est une très bonne chose qu'Eugène t'es démasqué.


Dernière édition par Achille le Jeu 20 Mar - 2:01, édité 1 fois

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  mykha le Jeu 20 Mar - 1:02

Eugene Duhring a écrit:
Achille a écrit:

En effet je connaissais cette "interview" (je mets maintenant des guillemets) et sans connaître sa réelle origine. Merci Eugène pour l'information et Mea Culpa car en effet son éditeur discrédite totalement sa validité.
Ce n'était pourtant pas bien compliqué. L'entretien en question est écrit par un journaliste inconnu, pour une revue fasciste : Le Choc du mois - n°20 février 2008. Encore une fois je n'ai pas de sympathie particulière pour FO. FO est un syndicat monté de toutes pièces pour barrer la route de la CGT à la sortie de la guerre 39-45, avec ou sans l'aide de la CIA d'ailleurs. Toutefois, ce syndicat est mille fois plus ouvrier que la CFDT aujourd'hui, tant dans sa culture que dans sa composition.
Roseau est de l'espèce de militant qui ne recule devant aucune saloperie, jusqu'à donner du crédit à une revue fasciste. Il me donne envie de vomir.
Bizarrement, les habituels soutiens de ce triste sire, se font bien silencieux sur ce fil.

Sans faire de "front" avec qui que ce soit, je trouve utile que Duhring tente de remettre l'imposteur, fouilleur des poubelles, à sa place.
Ce sera dur, car cet individu passe des heures et des centaines de messages pour salir tout ce qui ressemble, peu ou prou, au militantisme ouvrier, surtout quand une référence communiste apparait .
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  mykha le Jeu 20 Mar - 1:12

Cet entretien figure dans une publication fasciste qui relaie bien d'autres saloperies indignes et sans aucun crédit même pour un militant de basse fosse. Mais Roseau sur le tas d'immondice que propage cette publication fait le choix de nous mettre au défi de prouver le contraire ? Doit-on comprendre par là qu'il faut donner crédit à cette publication?
Pitoyable militant que celui-là. J'ose espérer que tu es une espèce unique dans le NPA ??

Content de voir que Duhring se réveille et montre où le personnage (je ne dis pas militant) de "basse fosse" va ramasser ses saletés.
Cela dit, je n'ai aucune sympathie ou respect pour la bureaucratie de FO et aucune illusion sur les raisons fondamentales de sa création; même si l'existence de FO, comme de la CFDT toute aussi pourrie et anticommuniste, a permis à certains militants révolutionnaires de pouvoir continuer à agir syndicalement en pleine période de dictature stalinienne dans la CGT.
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  Roseau le Jeu 20 Mar - 5:10

Magnifique.

1) Des responsables de FO accordent des entretiens
aux publications les plus hostiles au mouvement ouvrier.
Et quelles déclarations !
Je recommande à ceux qui ont pris le fil en retard de lire
celles de Bergeron et Hébert.
Evidemment, il est serait facile d'en citer beaucoup d'autres,
comme à bien des militants syndicaux qui ont du affronter
la collaboration de classe de ces bureaucrates,
mais l'affaire est entendue il me semble.

2) Quantité de sources historiques sont fournies aussi sur ce fil,
mettant en évidence l'appui de la CIA et du patronat.
Entre moi et autres MR, nous en avons cité pas mal,
mais on vient de me signaler un livre de plus, sous la direction de Benoit Colomba, et David Sévenay :
" Histoire secrète du Patronnat de 1945 à nos jours."
Je ne l'ai pas lu moi-même, mais il semble qu'on suit comment Bergeron,
l'homme du "grain à moudre", prédecesseur de Marc blondel,
et des petites entrées dérobées de gouvernement de droite et de gauche,
a organisé dans les entreprises les créations de syndicats FO, pour combattre l'influence de la CGT.

Et bien, certains ici, ne trouvant comment défendre les bureaucrates
nient les faits et se vautrent dans les calomnies et insultes contre...
ceux qui ne cessent de défendre une orientation lutte de classe, contre la collaboration.
Un fil décidément divertissant et fort utile.


Dernière édition par Roseau le Jeu 20 Mar - 16:59, édité 1 fois
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  Eugene Duhring le Jeu 20 Mar - 8:19

Roseau a écrit:
Entre moi et autres MR, nous en avons cité pas mal,
J'adore ce sceau révolutionnaire dont tu t'affubles en permanence. Tes interventions démontrent chaque jour le contraire !

Roseau a écrit:
a organisé dans les entreprises les créations de syndicats FO, pour combattre l'influence de la CGT
Espérons que tu n’aies pas besoin de fouiller les poubelles fascistes pour nous convaincre d'une chose ... que nous connaissons tous : le patron a aider à la création de syndicats, FO en particulier, la CFTC plus encore. Sans déconner, y a t'il un militant sur ce forum qui ne soit pas au courant ?
Mon pauvre gars, pris sur le fait de faire les poubelles fascistes pour parfumer tes interventions, tu trouves encore le moyen d'en rajouter une louche.

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  verié2 le Jeu 20 Mar - 9:30

Sur le rôle des service américains dans la création de FO, on peut lire notamment en effet, comme le note Roseau, Histoire secrète du patronat de 1945 à nos jours, de Benoit Collombat et David Servenay, Ed La Découverte. Livre très bien documenté. Voir en particulier les pages 68-69.

Vos contorsions pour tenter de défendre FO sont pitoyables.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  Achille le Jeu 20 Mar - 9:59

verié2 a écrit:
Vos contorsions pour tenter de défendre FO sont pitoyables.

Il n'y a aucune défense de FO qui n'est pas "moins bien" ni "mieux" que la CGT contrairement à ce qu'affirment les fascinés du stalinisme et de la CFDT. Nous refusons donc de faire une hiérarchie dans la capitulation des bureaucraties syndicales:

1/ La création de FO arrive au moment de l'accord entre impérialisme et stalinisme (Yalta) qui prévoyait un "partage" du monde pour écraser toute révolution sociale. FO a bien été créé avec l'aide de l'AFL dans un syndicalisme en France contrôlé par le stalinisme.
2/ Le ciment idéologique de cette création est l'anti-stalinisme, l'anti-communisme et l'indépendance syndicale
3/ Le financement par la CIA n'a jamais été prouvé (à moins d'avoir des notions de droit hérité des procès de Moscou) et toujours nié par la direction de FO.
4/ Le patronat organisé a a plusieurs reprises favorisé l'émergence de syndicats FO dans les entreprises.
5/ Ce syndicat combine la politique contractuelle et la collaboration de classe dans des forme voisines de celle de la CGT, de bien moindre que celles utilisée par la CFDT.

Pas besoin d'aller fouiller dans les caniveaux fascistes comme le fait le récidiviste Roseau pour savoir tout cela.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  verié2 le Jeu 20 Mar - 10:44

Achille
Il n'y a aucune défense de FO qui n'est pas "moins bien" ni "mieux" que la CGT contrairement à ce qu'affirment les fascinés du stalinisme et de la CFDT. Nous refusons donc de faire une hiérarchie dans la capitulation des bureaucraties syndicales
Refuser de voir la différence entre la fraction du mouvement ouvrier organisée au sein du PCF et de la CGT et celle organisée au sein de FO, c'est de fait prendre la défense de FO. Il ne s'agit pas d'établir une hiérarchie à caractère "moral", mais de constater que les aspirations et le rôle des militants de la CGT et du PCF dans la lutte de classes de la libération à nos jours n'ont pas été les mêmes que ceux des militants de FO. FO a été pendant longtemps le principal appareil de collaboration de classe au service du patronat, les syndicats maisons genre CFT n'ayant été à l'échelle nationale que marginaux. Encore récemment, c'est sur FO que les patrons de PSA ont compté pour prendre le relai de la CFT-CSL devenue SIA.

C'est un peu comme si tu nous racontais qu'il n'y avait pas, et qu'il n'y a pas, de différence entre le PCF et la SFIO-PS. C'est en effet un des axes des positions lambertistes qui a contribué à amener ce courant là où il en est aujourd'hui.

Même aujourd'hui, la CGT continue à organiser des militants combatifs avec qui nous pouvons agir, que nous espérons gagner à nos idées. On le voit dans de nombreuses entreprises, à la SNCF par exemple où c'est la CGT qui continue à tenir beaucoup de bastions combatifs dans les ateliers. Globalement, FO ne représente pas du tout la même chose en dépit des rodomontades de certains de ses dirigeants.

Quant à l'hostilité des Lambertistes à la CFDT, elle est amusante. La CFDT, après sa phase gauchiste, n'a fait que concurrencer FO sur le terrain de la collaboration de classe.

Les positions exprimées par Duhring et Achille montrent qu'ils sont incapables de se dégager de leurs conceptions lambertistes. Ce qui explique d'ailleurs leurs atomes crochus avec un Mélenchon.

Mélenchon, lui, cherche à se doter d'une base pour servir de tremplin à ses ambitions. Il fait donc feu de tout bois en faisant un peu de lèche à FO avec son communiqué, très instructif, sur son dirigeant décédé...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  Achille le Jeu 20 Mar - 11:28

On peut notre que sur les 5 points que j'ai cité 1 te pose problème le N°5 :

1/ La création de FO arrive au moment de l'accord entre impérialisme et stalinisme (Yalta) qui prévoyait un "partage" du monde pour écraser toute révolution sociale. FO a bien été créé avec l'aide de l'AFL dans un syndicalisme en France contrôlé par le stalinisme.
2/ Le ciment idéologique de cette création est l'anti-stalinisme, l'anti-communisme et l'indépendance syndicale
3/ Le financement par la CIA n'a jamais été prouvé (à moins d'avoir des notions de droit hérité des procès de Moscou) et toujours nié par la direction de FO.
4/ Le patronat organisé a a plusieurs reprises favorisé l'émergence de syndicats FO dans les entreprises.
5/ Ce syndicat combine la politique contractuelle et la collaboration de classe dans des forme voisines de celle de la CGT, de bien moindre que celles utilisée par la CFDT.

la "composition" les "aspirations" sont des paramètres intéressants en effet mais il sont difficiles à mesure et ton ressenti est respectable. En revanche le rôle social et la fonction dans la collaboration de classe de la CGT et de FO n'impose aucune hiérarchie positive envers l'une ou l'autre bureaucratie.
Mettre en avant les militants lutte de classe à la CGT pour donner un bonus à son appareil témoigne d'une grande confusion politique. Entre être sous influence du lambertisme ou du stalinisme décomposé tu as l'air d'avoir choisi ce dernier.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  verié2 le Jeu 20 Mar - 12:01

Entre être sous influence du lambertisme ou du stalinisme décomposé tu as l'air d'avoir choisi ce dernier.
Toi, tu as clairement choisi le lambertisme décomposé et la social-démocratie la plus rance sous sa version Mélenchon. Pour ma part, je ne défends pas un appareil contre un autre. Je constate que, socialement, la CGT n'a pas représenté et ne représente pas la même chose que FO dans la lutte de classe en France, dans la défense des intérêts immédiats de la classe ouvrière, dans l'organisation de ses militants les plus combatifs, même si l'appareil CGT a maintenu les luttes dans certaines limites.

FO a été conçu dès sa création comme un outil de collaboration de classe. Tu conviens toi même que l'anti stalinisme se mélange avec l'anti-communisme. Cet anti-communisme a amené FO a collaborer ouvertement avec le patronat, ni plus ni moins que ne l'a fait la CFDT. L'appareil CGT s'est trouvé à diverses occasions en contradiction avec les aspirations de ses militants, ce qui n'est pas le cas de FO dont les militants étaient recrutés pour une bonne part sur la base de cet anti-communisme. Bien des militants du RPF gaullistes fascisants furent membres et cadres de FO.

Entre des militants qui aspirent à une transformation socialiste de la société, même s'ils sont manipulés en partie par un appareil stalinien, et des militants qui choisissent le camp du patronat, mon choix est fait en effet.

La haine des Lambertistes pour le stalinisme a tourné assez vite à l'anti-communisme, de sorte que cette organisation a basculé de fait dans le camp occidental au point de nouer des liens ambigus avec des forces réactionnaires voire avec les émissaires de la CIA et de l'UIMM. C'est le risque quand on joue avec le feu. Pour dîner avec le diable, il faut une longue cuiller et celle des Lambertistes était trop courte.

__
En ce qui concerne les faits, à savoir le rôle de la CIA dans la constitution de FO, que tu considères comme des "calomnies stalinienne", voici ce qui est écrit dans Histoire secrète du patronat Page 69 :
Officiellement la nouvelle centrale (FO) ne peut longtemps cacher l'aide obtenue du Free Trade Union Commitee. Mais la façade reste honorable. Elle permet à Irving Brown (l'homme de la CIA chargé de l'opération - NDV) d'affirmer que seuls des fonds syndicaux contribuent à ses opérations. Ce qui est faux. De 1945 à 1948, d'autres caisses que celles de l'AFL ont été sollicitées, comme celles du pétrolier américain Esso, de Général Electric (autres entreprises, je ne recopie pas tout) ; ou encore, à partir de 1948, de l'OPC (office of policy Coordination, un organisme opérationnel clandestin camouflé au sein du département d'Etat), qui tire les ficelles des opérations secrètes menées par Washington aux quatre coins du monde. (Suivent des montants en dollars).

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  Roseau le Jeu 20 Mar - 13:19

Achille a écrit:3/ Le financement par la CIA n'a jamais été prouvé (à moins d'avoir des notions de droit hérité des procès de Moscou) et toujours nié par la direction de FO.
Traiter Vérié comme moi de stalinien, et bien pire encore
c'est très utile pour situer le niveau d'apport à l'information sur FO...
Très instructif aussi sur la méthode: continuer dans la négation de l'histoire.

Si la direction corrompue nie, c'est qu'elle n'a pas été financée par la CIA.
Le bureaucrate devenu seul juge de ses forfaits contre notre classe.
Alors qu'existe un consensus sur les fait, depuis les MR
(évidemment pas les ex, néo et crypto lambertistes à part...)
jusqu'aux aveux du dirigeant indéboulonnable lui-même,
Bergeron s'en vantant une fois sorti des clous à la fin de sa vien,
dans une publication réactionnaire en plus !

Et encore une référence utile sur le sujet,
après les tonnes déjà publiées:
 
Brown, représentant de l’AFL pour l’Europe et grand dispensateur de dollars aux syndicalistes modérés du Vieux Continent. Puisant dans les fonds secrets de la toute jeune CIA, laquelle finance depuis 1946 toutes les opérations anticommunistes de l’AFL, ce dur à cuire ne ménage pas, par exemple, son soutien à Force ouvrière, la centrale syndicale née fin 1947 de la scission de la CGT.
Historia n° 675 (27 février 2003),
Pour aller plus loin on peut lire, en plus des tonnes de références déjà fournies
“Derrière Force ouvrière, Brown, l’ami américain” dans Historia n° 621 de décembre 1997.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  Eugene Duhring le Jeu 20 Mar - 22:10

verié2 a écrit:
Les positions exprimées par Duhring et Achille montrent qu'ils sont incapables de se dégager de leurs conceptions lambertistes. Ce qui explique d'ailleurs leurs atomes crochus avec un Mélenchon.
Finalement une certaine identité de vue et surtout de méthode avec Roseau. Quand l'un puise ses références dans la fosse fasciste, l'autre créé une nouvelle discipline du vivant : la mutation génétique appliquée au politique. Se dégager des conceptions lambertistes ? Ah bon, ainsi donc un militant ayant fait un bout de chemin au CCI se verrait donc marqué pour la vie d'une forme de déviationnisme de déformation rédhibitoire. Ainsi en devrait-il aller des ex-militants du PCF marqué du sceau infâme stalinien. Et toi Vérié de quelle mutation souffres-tu, toi qui vient de LO puis ayant fait son nid au NPA ? Doit-on comprendre que tu es marqué à vie par les turpitudes de la LCR et du NPA ? As-tu muté en opportuniste droitier ou en impénitent gauchiste ? En tout cas, de ton passage à LO il ne reste rien visiblement à part un vernis marxiste. Tes interventions sur cette thématique sont tout aussi pénibles que les références moisies de Roseau. Au fond, identité de vue et de méthode avec la crapule de service !
Roseau a mis en ligne une interview de Bergeron, écrit par un inconnu pour une revue 100% fasciste. Ces méthodes sont indignes. Te viendrait-il à l'esprit de citer des articles fascistes pour appuyer tes propos ? Mon intervention tournait quasiment exclusivement autour de ça. Tu fait le choix de ne garder que la partie la plus limitée de mon intervention sur LO et d'en éluder la majeure partie celle qui se concentrait sur cette fumeuse interview, je suppose qu'il y a là encore identité de vue avec Roseau et ses méthodes. Très bien, chacun son truc. Moi ce ne sont pas mes méthodes. On userait de ces méthodes avec le plus enfoiré et le plus droitier des socialos, que je monterai au créneau pour les dénoncer. Quand on prend l'habitude de se battre avec les plus immondes des procédés contre un ennemi de classe, un jour ou l'autre on en abuse forcément contre sa propre classe. Roseau est fait de ce bois et toi pas loin à priori. A aucun moment je ne t'ai lu condamner même mollement ses méthodes alors que je pense avoir fait largement la démonstration qu'elles sont indignes de figurer sur un forum ouvrier.
Finalement le forum a du bon, cela permet de tâter la qualité militante d'un gus qui se lâche derrière son anonymat. Content de ne pas te connaître, à te lire je ne rate pas grand chose, les travailleurs non plus.

Après on peut reprendre le débat sur FO mais bon, tes méthodes de débat de m'incitent guère à poursuivre. Au moins un bon point, je passerai moins de temps sur le forum à écrire quand tu vas t'efforcer de déconstruire l'argumentation pour la charger d'un contenu génétique lambertiste !

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  Roseau le Jeu 20 Mar - 22:39

Eugene Duhring a écrit:la crapule de service !
On excusera Duhring pour cela et pire...dans sa tradition.
 pig il faut comprendre sa situation
Le Sec Nat FO Bergeron fait des déclarations anti-communistes à un torchon ED
et reconnait le financement de FO par la CIA.
Hébert, dirigeant PT et FO accorde un entretien au torchon du FN.
FO Marseille vient de faire du parrain maffieux Gaudin un membre d'honneur de FO!
Toutes ces informations sont sur le FMR.
Quant on sait que FO est la vache à lait de la secte politique derrière le POI,
que sa direction sert les politiciens réformistes dans le sabotage des luttes,
et que l'écurie de JLM vient de sortir un communiqué obséquieux
avant mêmes les obsèques de Blondel, successeur de Bergeron...
on comprend que ces informations, que personne n'a pu réfuter, gênent un peu...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  Achille le Ven 21 Mar - 16:25

Eugene Duhring a écrit:
Finalement une certaine identité de vue et surtout de méthode avec Roseau. Quand l'un puise ses références dans la fosse fasciste, l'autre créé une nouvelle discipline du vivant : la mutation génétique appliquée au politique. Se dégager des conceptions lambertistes ? Ah bon, ainsi donc un militant ayant fait un bout de chemin au CCI se verrait donc marqué pour la vie d'une forme de déviationnisme de déformation rédhibitoire. Ainsi en devrait-il aller des ex-militants du PCF marqué du sceau infâme stalinien. Et toi Vérié de quelle mutation souffres-tu, toi qui vient de LO puis ayant fait son nid au NPA ? Doit-on comprendre que tu es marqué à vie par les turpitudes de la LCR et du NPA ? As-tu muté en opportuniste droitier ou en impénitent gauchiste ? En tout cas, de ton passage à LO il ne reste rien visiblement à part un vernis marxiste. Tes interventions sur cette thématique sont tout aussi pénibles que les références moisies de Roseau. Au fond, identité de vue et de méthode avec la crapule de service !
Roseau a mis en ligne une interview de Bergeron, écrit par un inconnu pour une revue 100% fasciste. Ces méthodes sont indignes. Te viendrait-il à l'esprit de citer des articles fascistes pour appuyer tes propos ? Mon intervention tournait quasiment exclusivement autour de ça. Tu fait le choix de ne garder que la partie la plus limitée de mon intervention sur LO et d'en éluder la majeure partie celle qui se concentrait sur cette fumeuse interview, je suppose qu'il y a là encore identité de vue avec Roseau et ses méthodes. Très bien, chacun son truc. Moi ce ne sont pas mes méthodes. On userait de ces méthodes avec le plus enfoiré et le plus droitier des socialos, que je monterai au créneau pour les dénoncer. Quand on prend l'habitude de se battre avec les plus immondes des procédés contre un ennemi de classe, un jour ou l'autre on en abuse forcément contre sa propre classe. Roseau est fait de ce bois et toi pas loin à priori. A aucun moment je ne t'ai lu condamner même mollement ses méthodes alors que je pense avoir fait largement la démonstration qu'elles sont indignes de figurer sur un forum ouvrier.
Finalement le forum a du bon, cela permet de tâter la qualité militante d'un gus qui se lâche derrière son anonymat. Content de ne pas te connaître, à te lire je ne rate pas grand chose, les travailleurs non plus.

Après on peut reprendre le débat sur FO mais bon, tes méthodes de débat de m'incitent guère à poursuivre. Au moins un  bon point, je passerai moins de temps sur le forum à écrire quand tu vas t'efforcer de déconstruire l'argumentation pour la charger d'un contenu génétique lambertiste !

Totalement d'accord avec toi sur cette question de méthode. Finalement que nos propos soient  très modérés pour caractériser ce personnage dont les méthodes renouent avec un hybride situé entre le stalinisme et le syndrome de Gilles de La Tourette.[/quote]

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  verié2 le Ven 21 Mar - 16:39

On pourrait sucrer les attaques perso et en revenir aux liens entre FO, la CIA et la patronat, non ? Achille, ce n'est pas en cartonnant sur Roseau, avec l'appui de l'ex Lambertiste (1) Duhring, que tu arriveras à dissimuler ces liens historiques largement établis.
__
1) Je précise cela car Duhring, comme pas mal d'ex, a conservé toute une partie des conceptions lambertistes. Or les Lambertistes ne pas très nets non plus sur cette question. Ce qui explique sans doute ses coups de colère quand on rappelle ces faits historiques. Quand Duhring rompra-t-il le cordon ombilical ? C'est son problème.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  Roseau le Ven 21 Mar - 16:42

Blondel, encensé par un communiqué d'anthologie de son compagnon JLM,
a certes été condamné par la justice,
mais il n'a fait que prendre le train de vie des buros...
La Cour des Comptes, à maintes reprises,
a fait état de dépenses excessives,
de « train de vie fastueux » et de contrôles « complaisants » à la CNAM
(quelque 2700 administrateurs FO, dont un paquet POI…)
cf Le Monde, « Caisse Nationale d’assurance maladie : une « munificence excessive » », 30 juin 1990.


PS. Les insulteurs sont toujours incapables de démentir les faits,
que ce soit les entretiens donnés par des dirigeants de FO
à des publications d'ED ou la tonne d'information disponibles
dont ce fil ne rend qu'une partie, sur les compromissions des bureaucrates.
Alors ils pètent les plombs et attaquent non pas les corrompus par la CIA et le capital,
mais ceux défendent notre classe les buros vendus ! Smile 
Des flots d'attaques personnelles illustratives,
pour détourner le fil qui gêne en provoquant, en pure perte avec moi,
mais pour lesquelles un a déjà été banni (Vals planqué en Mykha)
et les deux antres menacés de bannissement.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Excellente synthèse histoire de FO en une page

Message  Roseau le Ven 21 Mar - 17:21

Marc Blondel : avant tout, la continuité de FO
par Henri Wilno
http://npa2009.org/content/marc-blondel-avant-tout-la-continuite-de-fo
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  Achille le Ven 21 Mar - 17:32

verié2 a écrit:On pourrait sucrer les attaques perso et en revenir aux liens entre FO, la CIA et la patronat, non ? Achille, ce n'est pas en cartonnant sur Roseau, avec l'appui de l'ex Lambertiste (1) Duhring, que tu arriveras à dissimuler ces liens historiques largement établis.

Et toi ce n'est pas en appelant à la censure et  en te solidarisant avec roseau qui puise ses arguments sur les sites fascistes que tu arriveras à déformer mes positions sur la création de FO car je ne fais aucune hiérarchie dans la collaboration de classe des deux grands syndicats ouvriers la CGT et la CGT-FO (et c'est sans doute cela que tu critiques : de ne pas préférer la CGT) :

Achille a écrit:
1/ La création de FO arrive au moment de l'accord entre impérialisme et stalinisme (Yalta) qui prévoyait un "partage" du monde pour écraser toute révolution sociale. FO a bien été créé avec l'aide de l'AFL dans un syndicalisme en France contrôlé par le stalinisme.
2/ Le ciment idéologique de cette création est l'anti-stalinisme, l'anti-communisme et l'indépendance syndicale
3/ Le financement par la CIA n'a jamais été prouvé (à moins d'avoir des notions de droit hérité des procès de Moscou) et toujours nié par la direction de FO.
4/ Le patronat organisé a a plusieurs reprises favorisé l'émergence de syndicats FO dans les entreprises.
5/ Ce syndicat combine la politique contractuelle et la collaboration de classe dans des forme voisines de celle de la CGT, et bien moindres que celles utilisées par la CFDT.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  Roseau le Ven 21 Mar - 17:46

Achille a écrit:roseau qui puise ses arguments sur les sites fascistes
Toujours RIEN sur le fond.
Donc calomnie énorme et bienvenue.
Les buros de FO que défend Achille donnent entretiens à torchons fachos
et c'est ceux qui les dénoncent qu'il attaque depuis le début du fil
une fois comme "stalinien", une autre fois comme "fasciste", une autre fois comme "CIA"... Smile 
On ne peut rêver mieux comme déroute dans le débat.


Dernière édition par Roseau le Ven 21 Mar - 23:55, édité 1 fois
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  verié2 le Ven 21 Mar - 17:51

je ne fais aucune hiérarchie dans la collaboration de classe des deux grands syndicats ouvriers la CGT et la CGT-FO
C'est en effet cela que je critique. Et notamment ta confusion entre le rôle des appareils centraux et celui de l'ensemble de ces syndicats. Sur le terrain, les sections syndicales CGT menaient des luttes souvent très dures contre le patronat, alors que les sections FO étaient les courroies de transmission des patrons. Les sections syndicales CGT dénonçaient la guerre d'Algérie, alors que FO soutenait le colonialisme.
Et je critique aussi cela :
Le financement par la CIA n'a jamais été prouvé (à moins d'avoir des notions de droit hérité des procès de Moscou) et toujours nié par la direction de FO.
Nous avons fourni suffisamment d'éléments qui prouvent le contraire. Et qui n'émanent absolument pas de sources staliniennes. De fait, tu reprends le discours de la direction de FO.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  verié2 le Ven 21 Mar - 17:53

Les buros de FO que défend Achille donnent entretiens à torchons fachos
Reproduire les propos tenus par un dirigeant syndical dans une publication fasciste ou de droite, ce n'est pas puiser ses sources "chez les fachos" ou "chez les réacs", comme fait semblant de le croire Achille.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  Achille le Ven 21 Mar - 18:01

verié2 a écrit:
tu reprends le discours de la direction de FO.

Comme toi tu reprends le discours des staliniens, des sites fachos cités par roseau et même les témoignages d'agents de la CIA. Ceux ci vaudraient mieux que ceux de FO ? Allons donc ...

Encore une fois ton ressenti est respectable et ce qui compte pour moi aujourd'hui c'est qu'il y avait la CGT et la CGT-FO dans la rue le 18 mars pour s'opposer au pacte (la date à laquelle roseau à lancé les calomnies sur la création de FO par la CIA) et personne parmi les travailleurs en lutte n'a discuté en préalable à l'action les conditions de la naissance de FO, calomnie de diversion et de division. C'est ça qui devrait t'intéresser comme cela intéresse tous les militants lutte de classe qui préfèrent les luttes et la rue plutôt que les controverses basés sur des rumeurs et les calomnies.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Force Ouvrière

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum