Biélorussie

Aller en bas

Biélorussie Empty Biélorussie

Message  Aura le Mer 12 Oct - 0:53


Bonjour
A l'occasion de la 9ème journée mondiale contre la peine de mort, notre
organisation demande la fin des exécutions au Bélarus, le seul pays
d'Europe et de l'ex-Union soviétique qui procède encore à des exécutions :

Au Bélarus, au moins 400 personnes ont été exécutées depuis 1991, date de
la proclamation de son indépendance

Au Bélarus, les conditions de détention dans le quartier de la mort sont
épouvantables et ne respectent pas les normes internationales.

Au Bélarus, les condamnés à mort ne peuvent pas faire appel.


Au Bélarus, les condamnés à mort sont informés de leur exécution au tout
dernier moment. Ce qui les amène à vivre dans une angoisse permanente
craignant le pire dès que s’ouvre la porte de leur cellule.


Au Bélarus, les condamnés à mort sont tués d'une balle dans la nuque. Leurs
corps ne sont pas restitués aux familles et le lieu où ils sont enterrés
est tenu secret.


Aidez-nous à faire disparaître ce châtiment inhumain, cruel et
irréversible. Pour cela merci de signer et de faire signer la pétition en
ligne


http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Violences/Peine-de-mort/Actualites/10-Octobre-9eme-journee-mondiale-pour-dire-non-la-peine-de-mort-3614

Nous espérons pouvoir remettre 100 000 signatures aux deux ONG biélorusses
qui ont initié cette pétitions : le Centre des droits de l'homme Viasna et
le Comité d'Helsinki au Bélarus, afin de les soutenir dans leur lutte
contre la peine de mort dans leur pays. Le directeur de Viasna, Ales
Bialatsi, a été arrêté début août et détenu depuis pour "grave fraude
fiscale" selon les autorités, pour son travail en faveur des droits
fondamentaux selon notre organisation.


En vous remerciant cordialement de votre soutien


Solidairement

_______________________________
Françoise Bigou
Amnesty International France
Chargée de campagne pour l'abolition de la peine de mort
Programme Violences et droits humains
Tel. + 33 (0) 1 53 38 65 13 / Fax. + 33 (0) 1 53 38 55 00
http://www.amnesty.fr/AI-en-action/50eme-anniversaire/50eme-anniversaire/Media/Vous-pouvez-defendre-les-droits-humains-2871




Aura
Aura

Messages : 262
Date d'inscription : 28/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Biélorussie Empty Re: Biélorussie

Message  Aura le Mer 12 Oct - 0:54

en ligne
http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Violences/Peine-de-mort/Actualites/Belarus-dernier-pays-Europe-qui-procede-encore-executions-2777

Le Belarus : dernier pays d'Europe qui procède encore à des exécutions

[27/05/2011]
En 2010, Vassily Youzeptchouk et Andreï Jouk ont été exécutés d’une balle dans la nuque, trois autres hommes ont été condamnés à mort. Amnesty International estime que près de 400 personnes ont été exécutées depuis l’indépendance en 1991.

L’exécution
Les condamnés à mort ne peuvent faire appel. Ils ne sont informés de leur exécution que quelques instants avant l’application de la sentence. On leur tire dans la nuque et, parfois, une seule balle ne suffit pas. Le corps n’est pas rendu à la famille et le lieu d’inhumation est tenu secret, ce qui constitue une souffrance supplémentaire pour les proches.
Demandez au président du Belarus de mettre fin à la peine capitale Signez
Pressions européennes sur le Belarus
Des organismes internationaux ont, à plusieurs reprises, demandé au Belarus de prendre des mesures pour abolir la peine de mort. Ils n’ont à ce jour pas été entendus. En novembre 2006, la Commission de l’Union européenne (UE) a publié un document proposant un véritable partenariat avec ce pays dans le cadre de la politique européenne de voisinage, à condition que les autorités prennent "des mesures convaincantes en faveur de la démocratisation, du respect des droits de l’homme et de l’État de droit". En avril 2008, le
Rapporteur sur la situation au Belarus, mandaté par l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, a exhorté ce pays à abolir la peine de mort dans une Lettre ouverte adressée aux présidents des deux chambres du Parlement du pays. L’abolition de la peine de mort est en effet l’une des douze conditions préalables à l’établissement de meilleures relations avec l’UE.
Des mesures qui restent insuffisantes
Depuis l’indépendance, le Belarus a pris certaines mesures importantes pour cesser de recourir à la peine capitale. Il a limité son champ d’application et, en 2004, la Cour constitutionnelle a statué que ce châtiment était incompatible avec la Constitution et qu’il pouvait être aboli par le président et le Parlement. Toutefois, malgré ces avancées positives et la pression des organisations internationales, les autorités bélarusses n’ont pas montré la volonté politique suffisante pour engager les réformes législatives qui s’imposent et ouvrir le débat public sur le sujet.
Aura
Aura

Messages : 262
Date d'inscription : 28/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Biélorussie Empty Re: Biélorussie

Message  Copas le Lun 8 Déc - 21:56

La Biélorussie paye fort la crise russe.

Contexte  pour la crise russe :
depuis 3 ans l'économie russe ralentit. Ces deux dernières années ont vu l'accroissement de la crise internationale, cette dernière année la chute des prix du pétrole et du gaz, le cout pour les banques russes fortement positionnées en Ukraine de l'attaque impérialiste organisée par le gouvernement Poutine, les sanctions prises par les impérialismes US et UE, les déséquilibres de l’économie russe avec une dépendance trop forte envers la rente pétrolière, etc.
A cela se rajoute les effets ravageurs sur la Biélorussie de l'adhésion de la Russie à l'OMC, la progression de l'union douanière avec la Russie et le Kazakhstan qui commence à démolir des pans de l'économie biélorusse.

90% des exportations vont en Russie.
Pour les entreprises biélorusses c'est une catastrophe.

Le prolétariat industriel biélorusse est important numériquement et le secteur industriel subit une brutale récession. Mais également d'autres secteurs comme le bois et les productions agricoles.

C'est rajouté récemment les mesures de rétorsion de la Russie contre des marchandises venues de l'Union Européennes qui ont d'abord bloqué les productions agricoles biélorusses.

.
Biélorussie Maz10

Les entreprises de fabrication de téléviseurs , de fours à micro-ondes, de cuisinières à gaz, etc, ont pâti de la nouvelle situation.
La production de tracteurs a baissé de 15 à 20%, de camions de plus de 30%, d'autobus de 26%, la fabrication de moteurs a reculé de 23%, celle de machines outils de plus de 36%, le bois a reculé de 55%. En octobre, au bout de 10 mois la production de télés et de machines à laver était au niveau de 40% de l'année dernière.

Les travailleurs du constructeur de machines agricoles Gomselmash, du constructeur MAZ (camions, bus, véhicules militaires, etc) sont frappés par le chômage technique.

Si officiellement les salaires ont baissé de 3% , des travailleurs se plaindraient d'une baisse de 50% de leurs salaires.

C'est dans ce cadre là que Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a attaqué les  restrictions imposées par les autorités vétérinaires russes sur le transit de produits biélorusses afin de lutter contre l'importation illégale en Russie de produits européens sous le coup d'un embargo.


Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Biélorussie Empty Re: Biélorussie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum