Le CrocoDeal du moment : -35%
Sac de transport extensible pour chat ...
Voir le deal
31.99 €

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Sam 4 Jan - 12:52

Hier nous nous interrogions du fait que de cette réunion du 02 janvier de la coordination francilienne des grévistes SNCF RATP, aucun communiqué n'avait été publié.

Le site " révolution permanente" du courant communiste révolutionnaire ( CCR ) du NPA nous le confirme :

https://www.revolutionpermanente.fr/Reunion-de-coordination-SNCF-RATP-bilans-d-un-mois-de-lutte-et-perspectives-de-la-generalisation

"...C’est donc avec un nouveau plan de bataille pour les jours à venir et la conviction d’avoir entre leurs mains l’avenir du mouvement, aussi forte que la volonté de l’amener jusqu’au bout en arrachant une victoire totale face au gouvernement, que se termine cette réunion de coordination..."

Que les participants à cette réunion aient ébauché un vague et brouillon "plan de bataille", cela semble indiscutable, mais qu'ils aient défini une stratégie unitaire et démocratique, à commencer par la rédaction d'un communiqué, non cela les cadres du CCR du NPA de cette coordination, n'auront semble-t-il pas penser à inciter leurs camarades à le faire.

Une force politique ayant la "conviction d'avoir entre leurs mains l'avenir du mouvement", et qui ne communique pas, pourra sembler somme toute paradoxal, mais à priori non cela semble normal !

Élargir cette structure régionale d'auto organisation, (à tout le moins) en une coordination nationale SNCF RATP ?

Peser fortement sur les directions syndicales pour qu'elles financent immédiatement avec leur trésorerie les grévistes de la SNCF RATP ( quitte à ce que ultérieurement elles se renflouent avec les caisses de soutien de la grève qui remontent du pays ) ?

Ecrire un communiqué dénonçant la mauvaise stratégie de lutte de la bureaucratie avec ses grèves saute moutons du 09 janvier et ses prévisions de manifestations dispersées et atomisées dans tout le pays le 11 janvier ?

Exiger fermement d'eux qu'ils boycottent les réunions au ministère du travail le mardi 07 janvier, à commencer par la direction du syndicat Solidaires Sud ?

Non , rien de tout cela dans le plan de bataille de nos camarades du CCR NPA !

Pas de communiqué rageur et dénonciateur quant à ceux qui sont entrain d'assassiner notre grève !

Ne nous fâchons pas avec les bureaux syndicaux, les grands organisateurs de nos défaites depuis 40 ans !

Pour arriver à la victoire totale nous disent les Anasse et Cie, « l’heure est à l’extension de la grève ». Après avoir démontré la solidité des secteurs les plus déterminés ces deux dernières semaines, il est temps de faire la démonstration que le mouvement peut encore s’étendre pour faire basculer définitivement le rapport de force en ( notre) faveur.

Comment comptent ils s'y prendre ?

Poursuivre "...des piquets tournants - qui ont permis de bloquer chaque matin avec succès deux dépôts de bus, au sud et au nord de Paris ...", et laisser tranquille, les 20 autres dépôts de bus RATP, et plus largement ceux des autres entreprises des transports du pays !

"...raccrocher le wagon des profs dès lundi pour « réussir la rentrée comme on a réussi les vacances " nous disent ils, sans même chercher à se rapprocher de la coordination de l'éducation nationale !

"... réussir à faire entrer pour de bon des secteurs comme le privé (...) sont ainsi pensées des actions de blocages ou de tractage vers des entreprises privées " ajoutent-ils, plaisantins qu'ils sont !

"... Si on a les étudiants avec nous, même pour les actions, ça ne sera pas la même histoire ! » Pour les grévistes, la rentrée de janvier doit donc être l’occasion d’interpeller cette jeunesse ..." finissent-ils à suggérer en vue d'étoffer leur très limite et très régional plan de bataille !

Mais nos admirables grévistes avant gardistes de la SNCF et RATP, la poignée qu'ils sont, comment ont-ils l'intention d'aller tracter devant des boites privés hors région parisienne ?

Il faudrait pour cela mettre dans le coup des cheminots de toutes les régions.

Il faudrait une coordination plus large.

Comment vont-il approcher les étudiants et au nom de qui ?

Des grévistes de la RATP et de la SNCF ?

Mais ont-ils un mandat pour cela ?

Sont ils si sûr que la masse du personnel SNCF RATP les connaissent seulement ? Sans communiqué de leur part, cela serait étonnant !

Dans le compte rendu fait par le site "révolution permanente", il n'est plus fait mention d'assemblée générale souveraine, encore moins de mandats.

C'est comme si cette coordination était suspendu au dessus de la masse des grévistes de la SNCF RATP, hors sol, et en toute autocratie, décidait sur quel dépôt de bus l'action serait porté demain, dans quel bahut, ils allaient débouler pour enseigner le spontanéisme et le gauchisme à la jeunesse !

Question que pourraient leur poser les jeunes : si démonstration est faite de la "solidité des secteurs les plus déterminés ces deux dernières semaines", les attachements de la RATP et de la SNCF, pourquoi faut il continuer de filtrer les dépôts de bus le matin ?

Cela n'a pas de sens ! Le bon sens c'est justement le sens rare chez vous leur répondront les étudiants !

Quand des personnalités comme Besancenot du NPA ou Coquerel de la France Insoumise s'abaissent à accompagner de type de filtrage de quelques dépôts de bus, action purement symbolique et jusqu'à un certain point totalement contre productive, ne disent mot sur la responsabilité écrasante de leurs directions politiques, couvrant la politique de la bureaucratie, que devront en penser les étudiants ?

Ce serait vraiment drôle que nos futurs jeunes diplômés leur expliquent de la nécessité de travailler :

- A l'existence d'une coordination nationale SNCF RATP cherchant à s'unir et à s’insérer dans une coordination intepro unitaire et nationale !

- A l'élection d'une direction révolutionnaire à l’échelle du pays (alternative à la bureaucratie traître), émanation de cette coordination nationale, elle même émanation de la volonté de combat et de victoire de millions de salariés, réalisation politique qui serait LE facteur d'un retour de la grève à 100% à la SNCF et à la RATP, de l'entrée en masse de la jeunesse dans le mouvement, d'un appel clair à la grève générale ?

Conclusion, la coordination francilienne hors sol de l'avant garde des grévistes de la SNCF et de la RATP se meurt finalement du son manque d'ambition politique de ses leaders.

Qui demande avec timidité enseigne à refuser !

Il faut continuer à aller vers cette coordination francilienne SNCF RATP, et armé de mandat venant de nos AG , vaincre le blocage actuel de cette tendance CCR du NPA, manifestement pas très désireuse de mettre en application les enseignements du théoricien de la révolution permanente.

Un comble !



Eninel
Eninel

Messages : 1259
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Dim 5 Jan - 11:36

"Je te jure Martinez est loin d être le pire" ( sur un forum WhatsApp )

Comme tu ne sais pas si bien dire !

Je suis tout à fait d'accord avec toi. Martinez et avec lui ce stalinisme ayant corseté le prolétariat durant le XX siècle, sont loin d'être les pires, dans le sens où ce ne sont pas eux qui sont entrain de nous mener à la défaite.

Le pitoyable PCF, la petite bureaucratie CGT de permanents syndicaux, vu leur force ridicule liée à l'effondrement historique du stalinisme, ne peuvent pas faire autre chose, que de mette le bazar devant des dépôts de bus afin de tenter de désorganiser les assemblées générales des grévistes, accessoirement distribuer des tracts devant les grands magasins parisiens.

Les directions PCF à la tête de la CGT ( comme celle du PS à la tête de FO ) sont maintenues là -artificiellement- par la volonté politique des partis qui se réclament du trotskysme, du socialisme et de la révolution.

Notre problème ce n'est pas Martinez, Veyrier, Roussel ou Faure, même Mélenchon, notre problème ce sont les directions des partis LO, NPA, POI et POID.

Crois moi si ces quatre directions politiques voulaient, comme le recommandait Lénine, avec une étincelle mettre le feu à la plaine, le combustible est là et bien là.

Mais voilà ils ne veulent rien de plus que le statu quo !
Eninel
Eninel

Messages : 1259
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  barnum le Lun 6 Jan - 13:54

C'est bien ce que je pensais..... ton orientation aboutit à dédouaner complètement les bureaucraties syndicales.... encore bravo !! Le voilà le fameux triptyque en action: supplique-dénonciation-capitulation.
Le POID, quant à lui, combat pour les AG souveraines, les comités de grève, les délégués élus, mandatés, révocables, leur centralisation... pour le retrait et la mise à bas de Macron C'EST LOIN DU STATU QUO !!! Et le POID dénonce les divisions, les journées d'action à répétition et combat pour un appel à la GREVE GENERALE des directions syndicales et LEUR DEBORDEMENT en cas de refus !

barnum

Messages : 1036
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Lun 6 Jan - 16:57

barnum a écrit:C'est bien ce que je pensais..... ton orientation aboutit à dédouaner complètement les bureaucraties syndicales.... encore bravo !! !

Vois tu ces bureaucraties syndicales , pendant 40 ans on leur a adressé des suppliques ( adresses, motions, délégations, avertissements, ultimatums ) en pure peine.

On change de braquet, et on le fait avec d'autant plus d'assurance que leur autorité aujourd'hui dans les masses est proche de zéro.

L'article de la tendance ARC du NPA que j'ai mis en ligne ici, indique la marche à suivre :

"...Les grévistes sont parfaitement légitimes à demander aux directions des organisations syndicales et des partis de « gauche » qu’elles fassent au plus vite ce qu’elles auraient déjà dû faire par elles-mêmes depuis longtemps (...) Un comité central de grève à la RATP, à la SNCF, dans les raffineries, regroupant les délégué.e.s de chaque AG, aurait, d’une part, l’autorité nécessaire pour formuler une telle demande aux organisations syndicales et aux partis de « gauche », alors qu’une AG isolée risque toujours de ne pas être prise au sérieux..."

https://alt-rev.com/articles/2019-12-organiser-la-solidarit%C3%A9-financi%C3%A8re-avec-les-gr%C3%A9vistes-un-combat-politique-urgent-pour-vaincre-macron-et-son-monde/

Camarade Barnum, voilà le texte qui circule largement depuis ce matin sur les réseaux sociaux. Mémorise le bien, il est l'expression de la ligne révolutionnaire qui ne va pas tarder à faire parler d'elle :

https://mailchi.mp/167fbfdd056a/soutenons-le-greve-6267118 INVITATION
à toutes les organisations qui veulent soutenir les gréviste


Oh des gens soutenant la grève comme une corde soutient un pendu, nous en avons des légions !

Non pas soutenir la grève, mais la doter d'une direction démocratique révolutionnaire, voilà la seule solution.

La bureaucratie ( partis syndicats) est entrain d'étrangler la grève SNCF RATP.

Il est vital pour elle qui l'y ait une cassure entre la grève SNCF RATP et la suite.

Seule l'auto organisation des grévistes peut nous faire échapper au pire.

Mais il faut arrêter le cirque.

Arrêter les actions matinales vaines qui ont pour seul objectif de rendre impossible la tenue D'AG sereines et constructives.

Ce sont les appareils ( sud solidaire y compris ) à flouer comme ça les grévistes de leur pleine souveraineté à diriger vraiment leur grève.

Les AG doivent élire des comités, ces comités obtenir un mandat des AG , pour le plus tôt possible envoyer des délégués vers la coordination francilienne SNCF RATP afin de doter cette coordination d'un comité central révolutionnaire.

Faute de quoi, la bureaucratie va jusqu'au bout amener gentiment à la défaite notre grève historique.

Quand la guerre est finie, vient le secours, vient le soutien.

Une réunion de soutien le 12 janvier ?

Non !

Engager le combat maintenant pour que la bureaucratie paye la grève de décembre !

Le péril est dans le retard.
Eninel
Eninel

Messages : 1259
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Lun 6 Jan - 17:08

https://latribunedestravailleurs.fr/category/editoriaux/

Il est où votre éditorialiste ces derniers jours, il est en vacances ?

C'est la direction confédérale FO qui lui a demandé de respecter la trêve ?
Eninel
Eninel

Messages : 1259
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  barnum le Lun 6 Jan - 18:26

Pas besoin de la parole d'un chef pour savoir précisément ce que nous avons à faire! Partout des AG souveraines, des comités de grève, des comités de mobilisation, des comités d'action, des délégués élus, mandatés, révocables , fédérés à tous les niveaux, pour leur centralisation, sur trois axes: LA GREVE GENERALE ET LE BLOCAGE DU PAYS, Le COMBAT POUR UN APPEL EN CE SENS DES DIRECTIONS SYNDICALES, LE DEBORDEMENT DES APPAREILS pour arracher le RETRAIT et METTRE A BAS MACRON..... et dans ce processus, la CONSTRUCTION du PARTI REVOLUTIONNAIRE.

barnum

Messages : 1036
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Mar 7 Jan - 11:04

https://tendanceclaire.org/breve.php?id=37863



Pour une manifestation centrale samedi 11 janvier à un million et plus, à l'appel des centrales ouvrières vers l'Elysée sur la place de la Concorde.

ET ON Y RESTE JUSQU'AU RETRAIT !



Et attention à un million et plus, nous n'allons pas y aller pour nous faire tirer comme des lapins.



"Face à la répression, il faut s’armer de casques et d’armures, comme les pompiers qui repoussent les forces de l’ordre qui gazent, qui matraquent, qui tirent et qui nassent."



Pour obtenir le retrait total du projet de réforme des retraites, aucune négociation avec le gouvernement !

Les directions syndicales doivent organiser la grève générale de blocage de l’économie, pour vaincre et chasser Macron du pouvoir !

Le 5 et le 17 décembre les travailleurs ont déferlé dans la rue contre le gouvernement Macron et son projet de réforme des retraites. Dans de nombreux secteurs, les taux de grévistes sont inégalés. A la SNCF et à la RATP, la grève est reconduite, des raffineries sont à l’arrêt. La puissance de ces mobilisations montre la volonté de larges couches de travailleurs de contrer la réforme des retraites et d’en finir avec la politique de Macron au service de la bourgeoisie.

Le mouvement a imposé le mot d’ordre de retrait total, le projet n’est donc pas négociable !

Après plus de 18 mois de concertation, des rencontres ont eu lieu entre directions syndicales et le gouvernement le 17 décembre. De nouvelles sont programmées le 7 janvier, à la veille de la prochaine journée d’action du 9 janvier. Face à cette contestation d’ampleur, le gouvernement tente de diviser. Or, l’exigence du retrait est incompatible avec la poursuite de la concertation. Le projet n’est pas négociable, les travailleurs mobilisés veulent le retrait pur et simple.

Pour vaincre et chasser Macron, il faut imposer un plan de bataille national : la grève générale pour bloquer les secteurs clés de l’économie !

L’appel des confédérations au 9 janvier marque de fait une trêve tout en incitant à la multiplication d’actions dispersées . Des blocages sont organisés localement par des militants syndicaux aidés par des gilets jaunes. Prôner la généralisation boite par boite s’est l’épuisement garanti. Les directions syndicales peuvent et doivent organiser un plan de blocage national mis en œuvre et contrôlé par la base dans des AG interpro. En plus des raffineries, des ports, des gares, des dépôts de transports en commun, il faut bloquer les aéroports, les autoroutes, les plateformes logistiques, les banques etc,. Plus rien ne sort ni ne circule, sauf les produits de première nécessité et les urgences, sous contrôle des piquets de grève.

C’est ce qui est nécessaire en urgence pour éviter l’épuisement secteur par secteur. C’est ce qui est nécessaire pour faire plier Macron, pour qu’il retire sa réforme, pour aller jusqu’à le chasser du pouvoir comme le scandent depuis un an les gilets jaunes. Tant qu’il sera en place il continuera sa politique de casse des acquis ouvriers.

Face à la répression, il faut s’armer de casques et d’armures, comme les pompiers qui repoussent les forces de l’ordre qui gazent, qui matraquent, qui tirent et qui nassent.

A l’Assemblée Nationale, les députés de la France Insoumise et du PCF invectivent le gouvernement. Depuis le meeting du 11 décembre, qui a réuni de LO au PS, l’union des gauches semble se reformer. Mais, cette union n’a d’intérêt que si elle permet de chasser Macron du pouvoir. Sur la base du mouvement en cours, ces organisations doivent se déclarer publiquement prêtes à prendre le pouvoir, à postuler dès à présent sans attendre 2022 !

Pour cela organisons nous pour imposer cette stratégie au directions syndicales, pour imposer un Front Unique Ouvrier, partis et syndicats pour vaincre et chasser Macron !



( Tract Groupe Révoltes du 26 décembre 2019 . Pour la construction PORIOR )
Eninel
Eninel

Messages : 1259
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  barnum le Mar 7 Jan - 11:18

"A l’Assemblée Nationale, les députés de la France Insoumise et du PCF invectivent le gouvernement. Depuis le meeting du 11 décembre, qui a réuni de LO au PS, l’union des gauches semble se reformer. Mais, cette union n’a d’intérêt que si elle permet de chasser Macron du pouvoir".

Comme quoi UN APPARENT RADICALISME peut masquer une CAPITULATION devant le Front populaire, "dernière ressource de l'impérialisme contre la révolution prolétarienne" pour Trotsky..... et pour le POID.

barnum

Messages : 1036
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Mar 7 Jan - 11:38

barnum a écrit:
Comme quoi UN APPARENT RADICALISME peut masquer une CAPITULATION devant le Front populaire, "dernière ressource de l'impérialisme contre la révolution prolétarienne" pour Trotsky..... et pour le POID.

Tu polarises trop sur méluche et sa petite bande d'opportunistes bourgeois !

Ce tract des camarades " Groupe Révoltes " se conclut par :

"...Pour cela organisons nous pour imposer cette stratégie au directions syndicales, pour imposer un Front Unique Ouvrier, partis et syndicats pour vaincre et chasser Macron !..."

Ils ne sont pas sur une ligne de front populaire.

Ils rendent comptent d'une situation où les directions ouvrières se montrent peu regardante quant à leurs fréquentations :

"...A l’Assemblée Nationale, les députés de la France Insoumise et du PCF invectivent le gouvernement. Depuis le meeting du 11 décembre, qui a réuni de LO au PS, l’union des gauches semble se reformer...."

Ils ne disent rien de plus.

Par contre ce qu'ils disent de fondamental, et que vous vous ne dites pas, c'est que :

"...Sur la base du mouvement en cours, ces organisations doivent se déclarer publiquement prêtes à prendre le pouvoir, à postuler dès à présent sans attendre 2022 !..."

Ce mouvement ouvrier révolutionnaire en cours, agira comme un tamis vis à vis de toutes les organisations se réclamant de la gauche, on pourra y séparer le bon grain ouvrier de l'ivraie bourgeois, et franchement je ne vois pas EELV et FI rester bien longtemps dans ce type de mouvement.

Enfin pour le reste, vous êtes mal placé vous à ramener votre science, depuis le 26 décembre on ne vous entend plus !
Eninel
Eninel

Messages : 1259
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  barnum le Mar 7 Jan - 17:59

Tu dois être sourd !!! Pour toi, le POID n'existe que par un éditorial de D.Gluckstein .... avec 5300 abonnements à la TT !!

Et ils disent bien, comme toi, "cette union n’a d’intérêt que si elle permet de chasser Macron ", le contraire de ce que disait Trotsky en 1936 ou l'OCI en 1973, ou le PCI en 1981, tous dénonçant par avance les solutions de type Front populaire ou Union de la gauche (contrairement par exemple à la LCR ou LO), deux formes de gouvernement bourgeois !!! Impossible de cacher la réalité !

barnum

Messages : 1036
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  barnum le Jeu 9 Jan - 17:56

Il faudrait que tous les comités de grève élus par les AG envoient des délégués mandatés et révocables pour mettre sur pied nationalement
UN COMITE CENTRAL DE GREVE et que la perspective d'une manifestation nationale et centrale soit ouverte POUR LE RETRAIT du projet de contre-réforme et pour CHASSER MACRON!

barnum

Messages : 1036
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Ven 10 Jan - 11:50

barnum a écrit:Il faudrait que tous les comités de grève élus par les AG envoient des délégués mandatés et révocables pour mettre sur pied nationalement
UN COMITE CENTRAL DE GREVE et que la perspective d'une manifestation nationale et centrale soit ouverte POUR LE RETRAIT du projet de contre-réforme et pour CHASSER MACRON!

Il faudrait oui !

Et va au bout de ton raisonnement, il faudrait chasser Macron et organiser une belle élection constituante aux suffrage universel histoire de permettre à la bourgeoisie de lui trouver un remplaçant
Eninel
Eninel

Messages : 1259
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  barnum le Ven 10 Jan - 11:58

Tu ne comprends décidément rien !! En présence d'un comité central de grève appelant au blocage total du pays et à une manifestation centrale pour chasser Macron (situation révolutionnaire donc), penses-tu une seconde que la perspective serait l'Assemblée constituante??? Ou pas plutôt à "tout le pouvoir au Comité central de grève, Gouvernement ouvrier rassemblant la jeunesse et toutes les catégories populaires" !

Le mot d'ordre de "Assemblée constituante souveraine" ne vaut que dans un situation pré-révolutionnaire comme en ce moment .

barnum

Messages : 1036
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Ven 10 Jan - 12:25

barnum a écrit:Tu ne comprends décidément rien !! En présence d'un comité central de grève appelant au blocage total du pays et à une manifestation centrale pour chasser Macron (situation révolutionnaire donc), penses-tu une seconde que la perspective serait l'Assemblée constituante??? Ou pas plutôt à "tout le pouvoir au Comité central de grève, Gouvernement ouvrier rassemblant la jeunesse et toutes les catégories populaires" !

Le mot d'ordre de "Assemblée constituante souveraine" ne vaut que dans un situation pré-révolutionnaire comme en ce moment .

https://latribunedestravailleurs.fr/2020/01/08/qui-gouverne-qui-doit-gouverner/

"...En réalité, il y a une perspective politique, qui commence à se dessiner en pointillés, en relation même avec les discussions des assemblées générales et des piquets de grève. Que toutes les organisations qui prétendent parler au nom du mouvement ouvrier et démocratique se mettent d’accord pour agir en commun pour la grève jusqu’au retrait, pour chasser Macron et sa réforme; qu’elles se mettent d’accord pour constituer un gouvernement d’urgence ouvrière et démocratique qui maintiendra les retraites et toutes les conquêtes ouvrières, abrogera les contre-réformes imposées depuis le plan Juppé de 1995 et convoquera l’élection d’une Assemblée constituante souveraine pour permettre au peuple travailleur de décider de son avenir...."

Si les mots ont un sens ce n'est pas exactement ce que vous dites :

Décortiquons un peu l'affaire :

Grève jusqu'au retrait de Macron / gouvernement ouvrier de transition / Convocation d'une élection constituante devant " permettre" ( sic ) au peuple travailleur de décider de son avenir.

Ainsi peut on dans votre scénario, entrevoir, non pas un contexte " pré révolutionnaire", mais une phase historique nettement révolutionnaire puisque le prolétariat, non contant d'avoir viré Macron, A LE POUVOIR .

Et que fait elle de ce pouvoir cette classe ouvrière ?

Elle appelle l'ensemble du peuple, à participer à une élection générale au suffrage universel, en vue d'élire des députés qui écrirons une nouvelle constitution.

Il n'y a que si les partis représentants la classe ouvrière gagnent cette élections que cela pourra PERMETTRE au peuple travailleur de décider de son avenir.

Dans le cas contraire, si cette élection débouche sur un Trump, un Bolsonaro, un Salvini, un Johnson, et bien ma foi les travailleurs se feront une raison et derrière Daniel Gluckstein, ils pourront philosopher sur les limites de la démocratie formelle !

Eninel
Eninel

Messages : 1259
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  barnum le Ven 10 Jan - 12:54

Comprends-tu seulement que D.Gluckstein s'exprime ainsi dans une SITUATION PRE-REVOLUTIONNAIRE !!!! Perspective compréhensible par la masse des travailleurs (contrairement par exemple EN CE MOMENT à "dictature du prolétariat") !

barnum

Messages : 1036
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Dim 12 Jan - 12:03

barnum a écrit:Comprends-tu seulement que D.Gluckstein s'exprime ainsi dans une SITUATION PRE-REVOLUTIONNAIRE !!!! Perspective compréhensible par la masse des travailleurs (contrairement par exemple EN CE MOMENT à "dictature du prolétariat") !

Je ne vois pas trop pourquoi les travailleurs, à supposé qu'ils aient peur de leur ombre et qu'il faille ne pas trop les troubler avec des mots ordre trop avancés, dans cette situation pré-révolutionnaire, acceptent plus le mot d'ordre de Constituante que celui de Dictature du Prolétariat ?

Tu trembles toi de tout ton être à l'évocation de la dictature du prolétariat ? Bien retirons le de notre lexique révolutionnaire.

Il y a mille formules qui sont synonymes de la dictature du prolétariat. Il y a gouvernement de front unique ouvrier, il y a gouvernement PS PCF NPA LO POI POID ( voir CGT CGT-FO FSU ), il y a Pouvoir Ouvrier, il y a gouvernement de la Commune, Comité Central d'une coordination ouvrière unitaire interpro et nationale, Comité Central de la grève, Comité Central de la Révolution etc .

Alors pourquoi chez vous cette fixette a tout ramener à l’élection d'une Constituante, sinon votre volonté politique, de maintenir la colère du peuple dans un cadre politique constitutionnel bourgeois, dans un système capitaliste et non pas socialiste, cela quelque soit la portée et la puissance d'un mouvement révolutionnaire ?

Répétons le, le mot ordre de Constituante a été porté par le mouvement ouvrier révolutionnaire dans une période historique, où l'obtention des droits démocratiques élémentaires accompagnant le parlementarisme bourgeois, à la place de régime autocratique, était un pas significatif dans la marche vers l'émancipation du prolétariat.

Le but était de donner au prolétariat la possibilité de s'organiser politiquement plus vite à tous les niveaux, sans craindre pour leur vie.

Mais au bout de plus de 200 ans de parlementarisme bourgeois dans un pays comme la France ( avec certes des moments d'absence ), est ce que la préoccupation première pour un salarié en France est de se battre pour obtenir des droits démocratiques ?

Est il privé du droit a militer dans un parti ouvrier, de se syndiquer dans un syndicat ouvrier, ne profite-t-il pas de la liberté d'association, de la liberté d'expression ?

Crois tu réellement que les masses se font une moindre illusion sur l'organisation d'une énième élection organisée par des politiciens bourgeois et traîtres ouvriers, et qui porterait le nom fleuri de Constituante ?

Au POID vous aimez bien dans votre gazette ' la tribune des travailleurs" faire des albums photos, alors montrez nous une photo attestant que dans un cortège depuis le 05 décembre, un groupe de grévistes spontanément, aura barbouillé sur un calicot de fortune, le mot d'ordre de " VITE UNE CONSTITUANTE !"

Eninel
Eninel

Messages : 1259
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  barnum le Dim 12 Jan - 17:07

200 plus tard, Trotsky dans ses écrits en fait un mot d'ordre central pour les pays n'ayant pas de démocratie parlementaire , non seulement pou les pays dominés économiquement mais aussi pour les pays fascistes et bonapartistes.

barnum

Messages : 1036
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Lun 13 Jan - 10:31

barnum a écrit:200 plus tard, Trotsky dans ses écrits en fait un mot d'ordre central pour les pays n'ayant pas de démocratie parlementaire , non seulement pou les pays dominés économiquement mais aussi pour les pays fascistes et bonapartistes.

https://www.lacommune.org/Parti-des-travailleurs/Lettre-d-infos/Constituante-souveraine-Mot-d-ordre-ou-obstacle-i1506.html

"Pour l’heure, la question qui est posée n’est pas « ce qu’on doit mettre à la place de… »… La question est : combattre ce qui est en place, combattre pour que le mouvement ouvrier rompe avec ce qui est en place."

Et si on devait nous projeter sur « ce qu’on doit mettre à la place de… », non ce ne serait pas une Constituante :

"...Gluckstein parle de « reconquérir la démocratie politique ». Au mieux, cette formule est une abstraction creuse. Sinon, c’est une formule équivoque. Que veut-on reconquérir ? La démocratie parlementaire de la IIIe et IVe république ? Celle de la Convention de 1792 ? Ou : la démocratie de la Commune de Paris et des conseils ouvriers de Russie, d’Allemagne ?..."

Personnellement je pencherais plutôt vers des conseils ouvriers.

Voilà c'est dit, et de toute façon on tombe du côté où l'on penche !

Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Eninel
Eninel

Messages : 1259
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  barnum le Lun 13 Jan - 13:43

Je te rappelle simplement que ce mot d'ordre ne vaut, dans un pays impérialiste avec un régime politique bonapartiste comme l'est la France, que dans une situation PRE-REVOLUTIONNAIRE, sinon...... "TOUT LE POUVOIR AUX SOVIETS" !

barnum

Messages : 1036
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Lun 13 Jan - 16:21

https://alt-rev.com/articles/2020-01-solidarit%C3%A9-contre-la-r%C3%A9pression-%C3%A0-la-ratp/

Je manifeste à travers ce billet, le droit à un esprit libre -marxiste- de porter la controverse quant à un article édite par l'excellente et irréprochable tendance ARC du parti ouvrier NPA.

Au nom de la démocratie ouvrière je souhaite voir publier sur votre site cette polémique.

Dans un article daté du 13 janvier 2020 " solidarité contre la répression à la RATP", formule générale qui ne prête pas à contestation, oui un parti ouvrier ( un syndicat ouvrier ) doit en toute circonstance marquer sa solidarité avec les salariés vis à vis de toutes formes de répression patronale, vous appelez ce midi le plus grand nombre des travailleurs à ce joindre à un rassemblement de soutien à l'initiative de la direction CGT.

https://alt-rev.com/articles/2020-01-solidarit%C3%A9-contre-la-r%C3%A9pression-%C3%A0-la-ratp/

Notre solidarité doit se manifester vis à vis de trois responsables CGT locaux du dépôt de bus de Vitry sur seine, coupables de faits décris et dénoncés comme tel par la direction CGT .

Un "débordement regrettable", estime la CGT. Le syndicat a aussi réagi ce jeudi 12 décembre : "C'est sans aucune ambiguïté que la CGT-RATP déplore et condamne les propos tenus et le comportement de certains agents mobilisés, dont certains portaient nos couleurs, devant un centre bus et dont la vidéo a été postée sur les réseaux sociaux", a-t-il écrit dans un communiqué. Qualifiant les faits de "débordement regrettable", le syndicat affirme que "jamais la CGT n'admettra que des propos homophobes servent à porter (ses) légitimes revendications". "La triste réalité de la vidéo est loin de refléter le comportement de l'ensemble des salarié-e-s en lutte à la RATP", a ajouté le syndicat, qui appelle ses militants "à garder la tête froide". ( 12 décembre 2019 )

https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/greve-ratp-une-enquete-ouverte-apres-des-insultes-homophobes-de-grevistes-7799679384

La direction CGT de la RATP ce 12 décembre affirmait haut et fort que "... jamais la CGT n'admettra que des propos homophobes servent à porter (ses) légitimes revendications ...".

A minima nous devrions, j' exige une même fermeté pour un groupe politique se réclamant du marxisme et souhaitant regrouper des ouvriers pour construire le parti de la révolution.

Dans le cas contraire ce groupe, vous en la circonstance, commettriez une erreur de jugement.

La direction de la CGT ce 12 décembre appelait "...ses militants "à garder la tête froide ...", fallait il que cette direction bureaucratique soit si dégénérée à ne pas exclure immédiatement du syndicat ces coupables militants syndicaux !

Parce que entendons nous bien et affirmons ici, que dans le comportement infâme de ces responsables CGT il y a pas eu un, mais deux crimes.

Il y a insultes et propos homophobes caractéristiques, mais surtout, et cela à mes yeux d'ex syndicaliste CGT et militant ouvrier révolutionnaire, comportement au plus haut point inacceptable, c'est que ces attaques imbéciles et cette agressivité ont été uniquement dirigées contre des salariés, contre mes ex collègues, pour la petite histoire eux aussi de temps en temps des grévistes.

C'est la Confédération général du travail qui ne cherche plus à convaincre les travailleurs mais à travers ses insultes, les salir, tenter de les intimider, de les contraindre et les discipliner derrière leur seule politique, et quelle politique d'ailleurs, celle des défaites systématique.

C'est la dictature de l'appareil sur les ouvriers à l'avantage du patronat et du gouvernement.

Alors l'ensemble des directions ouvrières dégénérées du moment ( PCF NPA LO CGT SUD ), quelques populistes derrière le grossier personnage Melenchon , ont beau jeu de tenter de se refaire une virginité, et se présenter comme les défenseurs inconditionnels des grévistes, les premiers ennemis de la répression patronale.

En de nombreuse circonstance ce front ouvrier est le bienvenue et je m'y intègre, mais je veux affirmer ici que cette loi, comme toute les lois souffrent d'exception, c'est le cas à Vitry.

De quoi parlons nous exactement ?

Est ce vrai qu'au dépôt de bus de Vitry début décembre il y avait une démarcation nette, entre rouges grévistes et jaunes non grévistes ?

En début de mouvement de contestation contre le projet de loi retraite du gouvernement, ce dépôt de bus RATP à Vitry aura été l'un des plus grévistes. Le 13 septembre et le 05 décembre ce dépôt était pratiquement à l’arrêt avec un taux de grévistes proches de 100 %.

Lorsque le mercredi 11 décembre au matin, les responsables CGT locaux entraînent derrière eux les grévistes les plus radicaux, à traiter de tous les noms les quelques premiers collègues sortants, ils agressent non pas des casseurs de grèves invétérés, non pas des jaunes travaillant ouvertement pour le patron, mais des grévistes d'hier refusant de marcher derrière Martinez, ceux que le secrétaire général de la CGT félicitait et encensait le jour d'avant d'ailleurs !

Par ce comportement de sauvage manquant de discernement et de retenu, ils hypothéquaient tout simplement en perspective l'avenir victorieux du mouvement d'ensemble, puisque au nom d'une conception erroné de la lutte, ils enfonçaient un coin puissant dans l'unité du personnel, ils commençaient eux et personne d'autre à favoriser le gouvernement.

Une unité encore possible de consolider ce 11 décembre, à partir du moment où les meneurs de la grève aient adapté et fait adopter une autre politique que celle de Martinez, une politique plus respectueuse des ouvriers.

Parce que il faut revenir sur les raisons de la mise en place de ces filtrages devant les dépôt de bus dans le mouvement ?

Ils ne se sont pas mis en place immédiatement et dès le 05 décembre.

Au tout début Martinez et ses troupes comptaient beaucoup sur les AG, en vue de faire voter comme d'habitude leur manière de voir et la reconduction au jour le jour de la grève. Ce n'est qu'à partir du moment où ils se sont rendu compte que ces AG se rebiffaient, qu'elles tentaient de mettre en place des comités de grève ( comme à Vitry par exemple ), bref que les représentants CGT perdaient le contrôlent, que au sommet des appareils subitement ils ont changé de tactique.

L'insulte en lieu et place de la démocratie ouvrière !

Au dépôt de bus de Vitry ce fût un cas d'école.

Un comité était élu démocratiquement le vendredi 06 décembre, en leur présence. Le samedi 07 décembre via un tract ce comité informait le personnel de sa volonté d'organiser une grande AG le lundi 09 décembre, dans le but d'aller à un désenclavement de notre mouvement de contestation et à une fédération de notre grève. Ce comité agitait même l'idée d'un comité central. Cela était inacceptable pour la direction CGT.

Le week end entier et derrière le dos du comité naissant, l'appareil CGT avec l'appui du PCF Val de Marne, quelques gauchistes chaud pour l'action, et nos trois responsables CGT en question, organisait sciemment la désorganisation de l' AG du dépôt de Vitry du lundi qui arrivait.

Ils montaient les jeunes grévistes du dépôt contre le principe même du comité ( la preuve une fois déposé le premier comité, ils ne proposaient pas l'élection d'un autre ), ils déchiraient dans le dépôt toutes les affiches du comités, ils médisaient sur la valeur moral et militante des élus animant ce comité, pour finir ils abrutissaient littéralement les grévistes et les déchaînaient contre les quelques sortants du matin.

Alors non en la circonstance nous ne sommes pas dans le cadre de la défense inconditionnelle de travailleurs contre la répression patronale.

Ce lundi 13 janvier 2020 vous n'apportez que vote soutien à une opération, visant à voler au secours des petits hommes de main de l'appareil stalinien de Martinez.

Personnellement je me range inconditionnellement du coté du personnel du dépôt de Vitry Bus, non seulement insulté, mais floué de bout en bout par ces énergumènes, floué de leur droit à l'auto organisation, de n'avoir pas pu participer et diriger leur grève comme on leur avait promis, plus grave encore de voir disparaître sous leur yeux leur statut et leur régime spécial.

Je vous demande de ne pas marquer votre solidarité pour ces trois responsables syndicaux CGT que je connais bien, pour avoir été moi même salarié et syndiqué CGT dans ce dépôt.

Ce sont de simples petits vauriens de l'appareil CGT, qui vendraient père et mère, en vue de ne surtout pas déplaire au grand organisateur de nos défaites, le stalinien Martinez. Je ne suis même pas sûr qu'ils ne trouveront pas in fine moyen à se sortir les couilles propres et sans frais du service rendu.

L'indolence est le sommeil des l'esprits. Camarades je vous appelle a regarder la réalité en face ; à ne pas chercher la ligne de moindre résistance ; à appeler les choses par leur nom ; à dire la vérité quelque amère qu’elle soit ; à ne pas craindre les obstacles.

L'impunité finit par être plus dommageable aux méchants que le châtiment.

Philippe Rideau Lundi 13 janvier 2020
Eninel
Eninel

Messages : 1259
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Mar 14 Jan - 13:10

Requiem de la coordination francilienne anarchiste des grévistes SNCF et RATP.

"... cette nouvelle réunion de coordination est revenue sur la politique menée par la base en 40 jours de grève ... " nous apprend le site " agitation permanente ", ce matin du 14 janvier 2020, où les médias bourgeois nous apprennent eux, que le trafic est à peu près en voie de retour à la normal.

https://www.revolutionpermanente.fr/Coordination-RATP-SNCF-Pour-une-semaine-decisive-contre-la-repression-et-pour-la-victoire

A cette occasion nous prenons connaissance, grâce à ce compte rendu des discussions des militants présents à cette réunion de cette coordination francilienne des grévistes SNCF RATP de vendredi dernier, d'un véritable scoop : Les directions syndicales sont des traîtres !

Enfin un scoop ! Ce postulat était déjà discuté en long en large, et en travers, entériné, lors de l'une de leur réunion à la mairie de Saint Denis le 16 octobre à laquelle nous participions.

En ce sens, répéter à l'envie vendredi dernier que :

Face "au silence des confédérations syndicales", "contre l’inertie et la persistance à négocier des directions syndicales", "le rôle traître des directions syndicales, qui ne proposent aucun plan pour étendre la grève, et continuent contre la base de ceux qui luttent les négociations avec le gouvernement et sa mascarade de dialogue social"

C'est en quelque sorte ouvrir des portes ouvertes, ne rien n'apporter de nouveaux au débat, sinon apporter confirmation de la persistance chez eux, de ne jamais mentionner dans leur compte rendu, du rôle joué par la direction syndicale Solidaires Sud, leur direction, direction certes loin d'être inerte, mais à notre avis et comme nous allons le démontrer toute aussi traître que les autres.

A les entendre, fort heureusement pour l'avenir de la marche du monde, eux " La Base" sont là ( simple rhétorique trompeuse cachant que au dessus de chaque base il y a un haut ), et grâce à eux le monde sera désormais un peu moins laid et un peu plus agréable à vivre, que lorsque les bureaux syndicaux régissaient seuls de la marche des grèves.

"...Les grévistes restent déterminés à aller jusqu’au bout ! Et c’est en continuant cette expérience d’auto-organisation qu’ils entendent le faire, plus encore dans un moment où les trahisons des directions syndicales imposent de s’organiser à la base, à travers cette coordination qui, après avoir permis qu’il n’y ait pas de trêve, entend bien tout faire pour qu’il n’y ait pas non plus de réforme !..."

Nous ne suivront pas les déambulations quotidiennes de nos camarades, énumérer leur copieux calendrier d'action serait fastidieux, cela chargerait beaucoup trop notre travail, nous nous arrêterons pour illustrer notre propos sur une seule de celle ci, devant à les entendre, permettre aux grévistes de la SNCF et de la RATP de "... faire pour qu’il n’y ait plus de réforme !..."

Vendredi ils décidaient de voler au secours et de marquer leur solidarité avec des grévistes innocents malmenés par la direction :

"... Dans ce sens, et pour continuer de faire bloc face à la répression, sont organisés pour la semaine à venir deux nouveaux rassemblements. Le premier, lundi à 13h à Vitry pour la levée des sanctions de Yassine, Patrick et François, et un second à Lachambaudie, en soutien à Hani du dépôt de bus de Belliard, lui aussi menacé de sanctions ..."

Nous ne trouverons évidemment rien à redire à la solidarité qu'il faut apporter à notre camarade Hani, militant syndical Rassemblement Syndical, menacé de plusieurs mois de mise à pied voire de révocation pour « blocage de bus et outrage envers un directeur ».

Un collègue proclamant haut et fort :

"... Cela a rappelé à Hani ce qu’il nomme lui-même les « trahisons des principales centrales syndicales » de 2007 quand ces dernières avaient sonné le glas du mouvement..."

Un collègue pleinement investi dans la mise en place d'une direction alternative :

"... Hani s’est investi dans la Coordination francilienne RATP-SNCF qui a vu le jour à Paris. "Cette coordination permet d’amplifier le mouvement, de faire des actions qui nous rendent visible, de s’adresser aux autres secteurs" ..."

https://www.revolutionpermanente.fr/Hani-Labidi-portait-d-une-figure-de-la-greve-reprimee-par-la-RATP

Mais par contre, pourquoi Vitry Bus où début décembre un comité de grève était assassiné ?

Quel manque de jugement de la part de cette coordination, quel coup porté contre les principes qu'elle dit défendre, lorsqu'elle apporte son soutien à trois petits bureaucrates CGT du dépôt de Vitry Bus, les Yassine, Patrick et François, des assassins de comités de grève, des fonctionnaires de l'appareil CGT, depuis le début vent debout contre l'auto organisation de la base et farouche ennemi de la coordination !

Pour quels motifs sont ils inquiétés ? Ont ils insulté un directeur ? Ont ils bloqué des bus pour "... vérifier la conformité du matériel, montrant que 70% du matériel roulant était non conforme à la réglementation et au code de la route (...) sauvé des vies et c’est ça le plus important », comme le font et le disent les camarades Ahmed et Hani ?

Non, eux et sur la base d'un communiqué de la CGT RATP daté du 12 décembre, fondé sur le visionnage de " la triste réalité d'une vidéo" (sic), ils ont été coupable de "débordement regrettable", cette direction CGT affirmant, que "...la CGT n'admettra jamais que des propos homophobes servent à porter (ses) légitimes revendications".

Nous, nous allons plus loin dans la dénonciation des Yassine, Patrick et François, ces représentants syndicaux le petit doigt sur la couture au ordre de l'appareil CGT et de Martinez.

En quoi ces militants politiques ont-ils aider à la mise en place d'une coordination francilienne sensée supplanter au pied levé la trahison des bureaux syndicaux, leurs mentors ?

Ils n'étaient pas là le 16 octobre dernier à Saint Denis malgré notre invitation. Mieux ils nous rigolaient au nez, lorsque frondeurs CGT nous les pressions de venir avec nous !

En quoi La Base et la coordination francilienne est elle moralement obligé de voler au secours de tels nuisibles pour la cause ?

"...Face à l’ampleur de la répression et au silence des confédérations syndicales, et avec la ferme intention de ne pas laisser passer une telle violence, la coordination décide d’une conférence de presse le lundi 13 janvier à 18h, pour dénoncer cette répression féroce qui s’abat sur le mouvement..."

A cette conférence, cette coordination dans son réquisitoire a-t-elle associé dans leur dénonciation de la répression, plutôt que de voler à leur secours, les appareils syndicaux, tous les appareils syndicaux, parce que comme le dit le proverbe : "autant fait celui qui tient le pied que celui qui écorche " ?

Evidemment non !

Ne cherchez pas plus loin pourquoi cette réunion de vendredi de cette coordination anarchiste aura été la dernière du genre, que nous vivons un requiem, une messe de requiem, une messe de l'Église catholique qui a lieu juste avant un enterrement.

L'enterrement d'un embryon de coordination ouvrière qui n'aura pas su rompre comme elle le devait avec les appareils traîtres, mais plus grave encore que cette absence pour ne pas dire compromission, l'enterrement de nos dernières espérances à obtenir le retrait pur et simple du projet de loi du gouvernement Macron Philippe.

Les animateurs Sud Rail de cette coordination en porte l'entière responsabilité.









Eninel
Eninel

Messages : 1259
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  barnum le Mar 14 Jan - 19:31

Eninel, tu sous-estimes complètement la situation générale dans le pays, le rejet massif de Macron, les plus de 60% qui soutiennent ENCORE et TOUJOURS le combat pour le retrait de la contre-réforme des retraites....
La question du combat pour une manifestation nationale et CENTRALE pour le retrait et pour la mise à bas de Macron se pose plus que jamais.

barnum

Messages : 1036
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Mar 14 Jan - 20:59

barnum a écrit:
La question du combat pour une manifestation nationale et CENTRALE pour le retrait et pour la mise à bas de Macron se pose plus que jamais.

Et avec assurance on peut compter sur vous pour ça !

Vous ne bougez pas votre cul depuis deux mois, même pas un petit édito, et tu veux me faire croire que la direction de ton parti est la manoeuvre !!

Admettons , mais alors passe le message, votre vaste opération militaire globale de contre offensive, elle ne pourra pas avoir la même efficacité sans la cavalerie !!!

Vous venez froidement de la laisser se faire décimer au avant poste sans même bouger le petit doigt.

Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Eninel
Eninel

Messages : 1259
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  barnum le Mar 14 Jan - 21:13

Tu dis vraiment n'importe quoi, à la limite de la malhonnêteté, parce que nous avons refusé la constitution d'une bureaucratie syndicale de "gauche" aux côtés des autres bureaucraties !!! D'ailleurs tes derniers mails démontrent clairement votre fascination pour les luttes de clans et de cliques (le penchant naturel du NPA, parti petit-bourgeois adepte du peuple interclassiste, tendance ARC en tête) pendant que nous combattions et combattons toujours pour les AG souveraines, les comités de grève élus et leur coordination, la mise en demeure des directions syndicales combinée partout où c'est possible, à leur débordement.... pour la grève générale, le retrait de la contre-réforme des retraites et la chute de Macron.

barnum

Messages : 1036
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Mer 15 Jan - 16:44

barnum a écrit:Tu dis vraiment n'importe quoi, à la limite de la malhonnêteté

Si il y des gens qui sont "à la limite de la malhonnêteté", ce sont les directions ouvrières ( partis syndicats ), qui devant les ouvriers font mine de résister, voir Martinez lundi devant le dépôt de vitry bus, et qui en coulisse méthodiquement atomisent, limitent, impuissantent, accompagnent la grève jusqu'à son épuisement totale.

Leur nouveau truc est de laisser les travailleurs, eux, décider de leur participation ou pas au mouvement : "... l’intersyndicale nationale accompagne le mouvement sans appeler en tant que telle à la généralisation partout de la grève reconductible...", leur truc c'est au nom d'une soit disant souveraineté accordée aux assemblées générales, eux accompagner mais ne surtout pas assumer la responsabilité de la grève.

https://tendanceclaire.org/breve.php?id=37981

"Aujourd’hui, le mouvement à la SNCF a battu le record de la grève la plus longue de l’histoire de la SNCF. Les grévistes SNCF et RATP ont toujours sur les épaules la responsabilité essentielle de l’affrontement. La FSU, premier syndicat des enseignants n’appelle pas pour l’instant à la grève reconductible et FO se limite à un appel pour les journées nationales, tout en soutenant les grèves, là où elles ont lieu."

écrit un certain Léon Crémieux, technicien aéronautique à Air France retraité et syndicaliste Sud Aérien.

Et vous dans ce vaste mouvement de ces appareils bureaucratiques contre révolutionnaire, visant à isoler et détruire la grève à la SNCF RATP, à promettre une généralisation de la grève fictive, vous jouez votre partition à votre petite échelle de petits bureaucrates FO.

Vous couvrez l'orientation de Veyrier "...FO se limite à un appel pour les journées nationales, tout en soutenant les grèves, là où elles ont lieu..", vous faites la même chose, et vous vous payez de mots, ou plutôt vous tenez en ligne vos militants au POID, en présentant les événements actuels comme les prémices de ce qui arrive.

"...combattons toujours pour les AG souveraines, les comités de grève élus et leur coordination, la mise en demeure des directions syndicales combinée partout où c'est possible, à leur débordement.... pour la grève générale, le retrait de la contre-réforme des retraites et la chute de Macron..."

Seulement voilà, l'écrasement de la grève à la SNCF RATP , cela ne va pas être sans effet pour la suite.

Une cavalerie décimée, cela ne peut pas ne pas laisser des traces dans la troupe, cela ne peut pas ne pas annoncer la débandade générale dans l'infanterie, et ça même si vous le savez, cela ne vous freine en aucune manière à accompagner la politique pourrie de Veyrier.

Pauvre camarade Barnum, comme je suis désolé pour toi parce que je sais ce que intrinsèquement tu vaux.

Nous pouvons nous considérer unis au moins sur ce point : nous sommes deux maheureux !

Avec l'écrasement des cheminots c'est toute la classe ouvrière qui est écrasée.

Cette politique assassine ne peut pas être caractérisée de presque malhonnête, "à la limite de la malhonnêteté", elle est carrément malhonnête vis à vis du prolétariat, surtout lorsqu'elle est la politique de gens se réclamant de la pensée de Marx Engels Lénine et Trotsky.

Il faut d'urgence déposer la direction POID, imposant contre vent et marée la " ligne de la démocratie" à ton organisation.

On voit les ravages de cette ligne politique dans la classes ouvrière !

Il faut une nouvelle direction, et en ouvrant large ton parti aux militants et groupes trotskystes existants, le transformer de parti ouvrier démocratique en un parti ouvrier révolutionnaire.

Voilà la seule manière de développer une politique indépendante de la bêtise de ce début de siècle !



Eninel
Eninel

Messages : 1259
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 4 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum