Le Deal du moment : -40%
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V9
Voir le deal
157.24 €
-36%
Le deal à ne pas rater :
Nike Air Max Tailwind IV pour Femme en promotion
109 € 170 €
Voir le deal

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  barnum le Mer 15 Jan - 17:07

Tu te trompes complètement à propos de la direction du POID.... et non, la grève SNCF-RATP n'est pas écrasée, Macron-Philippe sont sur la défensive, la majorité est toujours largement derrière le mouvement contre la réforme des retraites, d'autres secteurs se mettent en grève et la question de la grève générale, du débordement des appareils et d'une manifestation centrale sont toujours à l'ordre du jour.

barnum

Messages : 1056
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Jeu 16 Jan - 11:55

barnum a écrit:Tu te trompes complètement (...) et non, la grève SNCF-RATP n'est pas écrasée,

Dans leur communiqué d'aujourd'hui mercredi 15 janvier (https://solidaires.org/42-JOURS-PLUS-TARD-Un-mouvement-majoritaire-et-inedit), l'intersyndicale nationale ne propose pas une stratégie pour gagner.

Elle ignore la grande initiative gilets jaunes de samedi prochain :

AFFICHE GILETS JAUNES

Et elle installe sa routine d'une journée d'action par semaine ! Après la journée du 16 janvier (demain), la prochaine sera vendredi 24 janvier, avec pour celles et ceux qui sont en manque d'action une petite manif aux flambeaux le jeudi 23 janvier au soir.

C'est une stratégie perdante. Il faut aujourd'hui un appel de l'intersyndicale à la grève générale et au blocage du pays ! C'est le seul moyen de gagner face à Macron. Et il faut donner un signe fort pour redonner le moral aux grévistes : un très gros chèque à celles et ceux qui sont en grève depuis des semaines. Toutes ces confédérations ont du pognon, qu'elles le donnent aux grévistes au lieu d'entretenir les bureaucrates !

Et pour finir, l'indécence : les agents de la RATP et de la SNCF ont déjà fait 6 semaines de grève. C'est héroique. Et l'intersyndicale n'a pas un mot pour eux. Et pas un mot pour inciter à les soutenir financièrement

https://tendanceclaire.org/breve.php?id=37996


CA CE N'EST PAS LA DIRECTION POID QUI LE DIT, CE SONT LES GILETS JAUNES !



Au moment même où lundi Martinez devant le dépôt de vitry bus faisait le fanfaron et assurait à tous que la grève était généralisée partout, il levait les piquets de grève devant les raffineries.

https://tendanceclaire.org/breve.php?id=37999

"...Signe d'un affaiblissement de la mobilisation dans les raffineries, depuis le lundi 13 janvier le temps d'attente n'excède plus les deux heures..."

"La vérité c'est que contrairement à ce qui s'est passé lors de la loi El Khomri en 2016 et d'autres mouvements, les raffineries ne se sont pas arrêtées".


Que la direction du POID exige avec les grévistes de la SNCF RATP la démission immédiate des directions confédérales CGT et FO, dans le cas contraire qu'elle coule avec ses amis !

DEHORS MARTINEZ ET VEYRIER !
Eninel
Eninel

Messages : 1271
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  barnum le Jeu 16 Jan - 13:49

"C'est une stratégie perdante. Il faut aujourd'hui un appel de l'intersyndicale à la grève générale et au blocage du pays ! C'est le seul moyen de gagner face à Macron".

C'est exactement l'éditorial de la Tribune des travailleurs et le texte que font massivement signer les militants du POID et des comités pour l'unité!
Mais je pense que cela ne suffit pas, il faut un débordement des appareils (par des délégués élus de TOUTES les AG, s'organisant en coordination nationale et ouvrant la perspective d'une manifestation centrale) et non s'en remettre à leurs décisions et leurs journées d'action !

barnum

Messages : 1056
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Ven 17 Jan - 11:32

ECHANGES SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX :

Vendredi 17:

* 12h Action: personne ne négocie à notre place! On ira jusqu'au RETRAIT !
RDV métro Belleville

* 15h NOUVELLE RÉUNION DE COORDINATION RATP SNCF pour faire le bilan de la semaine et penser la suite!
RDV au 85 rue CHARLOT - 75003, à la Bourse du Travail, salle petite congrès.

/// A FAIRE TOURNER ///


"Quand allez vous finir d'entretenir ce gros mensonge.

Vous n'êtes pas une coordination, vous êtes le faux nez du syndicat sud rail.

D'ailleurs, vous voulez coordonner quoi ?

Des AG qui n'existent plus ou qui appellent à la reprise ?"



Un peu de compréhension camarade, il y en a qui y croit encore.


"Qu'est-ce que tu me racontes là ?

Le courage c'est de chercher la vérité et de l'écrire, la dire comme le disait Jaurès, certainement pas de composer avec une bureaucratie banqueroutiere coupable de tous nos malheurs .

Tu veux que je maintienne dans la crédulité certain de mes ex collègues, et ne pas leur dire que les directions syndicales finissent de les assassiner en leur faisant voter la reprise ?

Mais quelle opinion as tu de tes collègues ?

Aucun d'eux n'est dupe.

Nous sommes entrain de parler de responsabilité, et la responsabilité de cette nouvelle défaite majeure incombera entièrement aux directions syndicales des entreprises SNCF RATP, qui même en ce moment terrible pour les grévistes, préfèrent provoquer la reprise donc la défaite , que de fronder contre leurs mentors des centrales ouvrières.

Encore ce soir une déclaration des directions syndicales SNCF RATP exigeant la démission immédiate des Martinez et Veyrier, des incapables, auraient une résonnance extraordinaire et de nature à préparer et provoquer  la grève générale.

Ils ne le font pas, parce que se sont des valets de l'appareil, des petits fonctionnaires cyniques et cupides.

Jamais je ne couvrirais de tels personnages au détriment de mes ex collègues.

Crois moi, ce qui leur fait mal ce soir aux grévistes, ce ne sont pas mes écrits, mais la trahison, la duplicité de la bureaucratie.

La perte de leur régime spécial.

Il faut une fronde générale dans le mouvement ouvrier, et vite.

Les mecs en place sont des zéros !..."



Tu n'a pas tord amigo


https://tendanceclaire.org/breve.php?id=38006


"Nous nous adressons aux responsables des organisations syndicales pour soulever la question de l'urgence de l'appel à la grève générale, et de la caisse de grève (en utilisant les 50 millions d'euros perçus au titre du dialogue social)."

"C'est en regroupant toutes les forces à l'échelon local par le biais des interpro, mais également au niveau régional et même national que nous réussirons à bousculer les rythmes et à imposer l'extension. Les différents cadres de coordination des secteurs et des AG, loin de mener des "vies parallèles", doivent se regrouper et proposer des perspectives communes"

"Nous y soumettrons la perspective d'une coordination nationale qui doit se tenir dans les prochains jours."

"Nous appuyons l'appel "La France entière à Paris". "


Je serais curieux de savoir quels sont les réserves en terme de temps c'est-à-dire 1 mois 2 mois que les entreprises française notamment du CAC 40 auraient, pour commencer à être déficitaire ou en perte.

Si grève générale 3 jours
Ils retirent tout


"La politique ce n'est pas du quantitatif c'est du qualitatif.

Lénine a pu dire que l'économie c'était de la politique concentrée.

La question n'est pas de savoir combien de temps les firmes du Cac 40 peuvent financierement tenir, combien de jours de grève générale il faut pour vaincre Macron, la question c'est une politique juste sur le plan tactique et stratégique, la question hautement politique de comment on organise nos hommes , et qui organise les travailleurs en lutte.

Pourquoi il y a du flottement dans les troupes ?

Parce que nos leader sont nuls de chez nuls !

Il faut une nouvelle direction au mouvement ouvrier, loin des bureaux syndicaux.

Cette direction rassemblant de nouveaux leaders voulant eux vaincre, c'est la mise en place d'une coordination nationale qui elle, fera cracher les bureaux pour financer notre combat ( 50 millions immédiatement), qui elle fera monter tous les anti Macron sur Paris.

Pour un rassemblement géant sur les champs Élysées et vers l'Élysée.

ON Y RESTE JUSQU'AU RETRAIT.

Pour une avant garde encadrée par les pompiers qui percera les barrages des flics.

Il faut que la coordination SNCF RATP travaille de concert avec la coordination 92 et toutes celles qui vont apparaître.

Pour une coordination ouvrière unitaire et nationale."




C'est clair que si on arrive à faire ça Macron se couche mais bon sur le papier et sur le terrain c'est pas la même chose il nous reste tout à faire.



"Il faut surtout vouloir le faire !

Il y a une réunion coordination SNCF RATP cette apres midi.

Il faut aller convaincre les délégués sud rail d'arrêter de jouer à cache cache avec la lutte des classes !"


( en gras : réponse Eninel )
Eninel
Eninel

Messages : 1271
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  barnum le Ven 17 Jan - 11:42

Totalement d'accord avec "la France entière à Paris" pour balayer Macron et sa contre-réforme !!

barnum

Messages : 1056
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Dim 19 Jan - 12:08

Maintenant que nous revenons sur le principe des grèves " saute moutons" de l'intersyndicale , la base frondeuse syndicale de la CGT, et de toutes les autres bases, doivent gronder et exiger des centrales le paiement des grèves de décembre.

Un appel clair à un rassemblement national sur la place de la Concorde àun million et plus, sans le rassemblement national.

https://tendanceclaire.org/breve.php?id=38035

Que la CGT culture conseille les travailleurs de l'opéra de Paris, plutôt que jouer " la Marseillaise ", de jouer " l'Internationale" !

La Marseillaise ne peut certes pas faire peur à Macron et Lepen ( Mélenchon).

L' Internationale ???

Pour la petite histoire, Eugène Pottier ,auteur de cet hymme révolutionnaire, franc maçon il n'était pas communiste.

https://tendanceclaire.org/breve.php?id=38043


Le débat dans le mouvement ouvrier se poursuit et c'est très bien.

Le site " Arguments pour le lutte sociale " y participe.

https://aplutsoc.org/2020/01/18/devant-nous-editorial-du-18-01-2020/

Réponse :

Alors que leur reprocher au juste nous dit le camarade Eninel ???

Que la caisse de grève se monte à 2,5 millions si l'on en croit BFM ce matin, et que pas un centime n'a encore atterri dans une poche de gréviste.

Ce qu'ils vont faire, c'est qu'une fois la grève écrasée, et seulement à partir de ce moment, la bureaucratie va lâcher de l'argent.

Que Martinez et avec lui le ban et l'arrière ban des crapules à la tête de l'extrême gauche, lundi dernier, faisait le spectacle devant le dépôt de Vitry Bus.

Ce matin, il n'y a pas un piquet de grève dans le pays.

Les auteurs de cette analyse à chaud de la situation nous disent qu'il ne faut pas verser dans le pessimisme.

Certes derrière Spinoza, il faut être ni optimiste, ni pessimiste, et essayer de comprendre.

Il faut comprendre que loin d'être anecdotique, la candidature pour les présidentielles de 2022 au plus tard de Lepen, c'est pour tous les militants et électeurs de gauche un avertissement.

Si Macron arrive à ses fins, ces Lepen qui ramassera derrière, surtout si comme des ânes nous continuons à chanter son hymne et sous ses couleurs.
Eninel
Eninel

Messages : 1271
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Mer 22 Jan - 11:26

"La prochaine coordination nationale se réunira le dimanche 26 janvier à Paris. Elle appelle à la présence d’un maximum localement de représentants d’AG pour rendre compte de la mobilisation et des décisions prises, sur la base d’une discussion collective."

https://tendanceclaire.org/breve.php?id=38060

https://tendanceclaire.org/breve.php?id=38074

Il y a beaucoup trop de coordinations, celle de l'éducation après celle du département 92, sans compter la coordination francilienne SNCF RATP.

ALORS TOUS LE DIMANCHE 26 JANVIER A PARIS POUR LA MISE EN PLACE D'UN CONSEIL ÉLU PAR UNE SEULE COORDINATION OUVRIÈRE UNITAIRE ET NATIONALE.


"...Nous n’avons pas gagné, mais nous n’avons pas perdu. Une manifestation avec montée nationale donnera une énergie et un signal : il est possible d’arracher la victoire !..."

Eninel
Eninel

Messages : 1271
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Sam 25 Jan - 11:46

La direction de la CGT va se rendre à la conférence sociale de Macron et de la CFDT

Consultation dans la CGT pour la participation à la première réunion de la conférence de financement des retraites : 67 organisations ont répondu (16 FD, 51 UD) : POUR : 55, CONTRE : 9, ABSTENTION :

Les bureaucrates nous crachent à la gueule ! Ils sont comportés comme des drogués accrocs au dialogue social, n'arrivant pas à décrocher. Alors que cette conférence a un objet bien précis, la direction de la CGT continue le "dialogue social" avec le gouvernement.

https://tendanceclaire.org/breve.php?id=38121

VASTE FUMISTERIE DE LA DIRECTION CGT ( A FO C'EST LE MÊME CHOSE ) !

MARTINEZ ET VEYRIER CHERCHENT DES APPUIS DANS UN APPAREIL BUREAUCRATIQUE VIVANT DU DIALOGUE SOCIAL ET DES SUBVENTIONS QUI VONT AVEC.

LA SEULE RÉPONSE ACCEPTABLE EST CELLE APPORTÉE PAR LE CAMARADE ANASSE DE LA COORDINATION FRANCILIENNE RATP SNCF :


https://www.youtube.com/watch?v=23MCy5yChtE



POUR UNE COORDINATION OUVRIÈRE NATIONALE DE COMBAT, SEULE ORGANE DE DIRECTION DU MOUVEMENT, POUR LE RETRAIT PUR ET SIMPLE DU PROJET DE LOI RETRAITE MACRON !


MELENCHON ET MARTINEZ VEULENT CONVAINCRE ???


LA BASE OUVRIÈRE VEUT VAINCRE !

Eninel
Eninel

Messages : 1271
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Lun 27 Jan - 10:55

https://aplutsoc.org/2020/01/26/complements-a-leditorial-du-26-janvier-2020/comment-page-1/?unapproved=1047&moderation-hash=4c523e1f029d4e5b12f64c96c3031954#comment-1047

Eninel dit :
Votre commentaire est en attente de modération
27 janvier 2020 à 9 h 45 min

« Assurément, la responsabilité des directions confédérales, notamment de Martinez et de Verrier, est centrale dans le fait que nous n’avons pas gagné à cette heure. Mais nous évitons en général la dénonciation directe frontale, non par mollesse mais parce que la masse, tout en se posant ces questions, les perçoit comme ses représentants. »

Risible !

Sous prétexte que le petit père des peuples était le petit père des peuples, Trotsky était prié par votre rédaction, d’éviter en général la dénonciation directe frontale de Staline.

Avec vous la bureaucratie ouvrière subventionnée de haut en bas à de beaux jours devant elle !


Je mets ce billet ici, parce que voyez vous ce site " argument pour la lutte sociale ", de fait très conciliant et compatissant avec la bureaucratie, s’avère impitoyable par contre avec les détracteurs de ces partenaires de Macron.

Nombre de mes interventions sont censurés, on verra ce qu'il en est de ce billet.
Eninel
Eninel

Messages : 1271
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Mer 29 Jan - 11:08

vpresumey dit :
28 janvier 2020 à 20 h 43 min
« Si tu veux combattre sérieusement la bureaucratie, ne fait pas ton matamore. »
(vieux proverbe trotskyste et apparenté).

Eninel
Eninel

Messages : 1271
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Jeu 30 Jan - 10:53

Dimanche 2 février :
9h00 : Début à 9h de la réunion de la Coordination nationale de l’Éducation (mise en place technique dès 8h30) au 190 bis, avenue de Clichy, Paris 17ème (métro Porte de Clichy), avant de rejoindre vers 13h30 la coordination nationale interpro dans le même local.



Le seul petit problème :

Une coordination nationale dans un " local" ça tient pas.

Faisons le forcing pour que Solidaires claque la porte de l'intersyndicale, et trouve pour dimanche une salle plénière, pour les débats de la coordination nationale réunissant pour commencer  celle de l'éducation et celle des SNCF RATP.

Plus largement, que les direction NPA LO POI POID, rompent avec les directions PS PCF FI et leurs gesticulation au parlement bourgeois.

A bas l'unité des faux semblants à la Mélenchon !

Qu'elles aident à la mise en place d'un parlement ouvrier qui ne trompera pas lui l'ouvrier, rompra avec Macron, et organisera une manif centrale à la Concorde, ou on restera, jusqu'au RETRAIT.

( dans son dernier communiqué l'intersyndicale n'exige même plus ce retrait )

Une coordination ouvriere nationale et révolutionnaire.

Voilà la solution.

Une unité lutte des classes qui saura convaincre les salariés, vaincre Macron et ses partenaires sociaux.

https://alt-rev.com/2020/01/30/retraites-les-pompiers-poursuivent-le-mouvement-jusquau-retrait-du-projet-de-loi/
Eninel
Eninel

Messages : 1271
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Lun 3 Fév - 16:51

Les bureaucrates sont experts, dans l'art et la manière de réécrire l'histoire à leur avantage, à l'avantage des délégués Sud, qui contrairement à leurs affirmations, ont démoli le potentiel fantastique de la Coordination francilienne SNCF RATP.

https://www.revolutionpermanente.fr/La-coordination-RATP-SNCF-et-l-auto-organisation-de-la-base


"...Aux origines de la Coordination, un groupe Facebook et des Rencontres RATP-SNCF
C’est dans ce contexte que des contacts ont été très vite noués entre des agents de la RATP et de la SNCF en région parisienne, en prévision de cette grève illimitée qui démarrerait le 5 décembre. Cela s’est d’abord passé sur Facebook, avec la création d’un groupe appelé « agents RATP-SNCF, l’union fait la force », qui a été le lieu des premiers échanges, avant que sur proposition de cheminots regroupés autour du collectif Intergares, constitué suite à la grève de 2018 contre le Pacte Ferroviaire, une première réunion ait lieu à Saint-Denis, le 16 octobre..."


Et non, en aucune manière le groupe "l'union fait la force" est à l'origine de la coordination.

Je peux en être témoin : parce qu'en octobre nous parlions "coordination", sans autre forme de procès, un camarade et moi même étions exclus de leurs groupes ( whatsapp et Facebook ) sur les réseaux sociaux !

"...Ces réunions, que l’on a convenu d’appeler « rencontres RATP-SNCF », et qui se sont réalisées à trois reprises en octobre et novembre, ont ainsi constitué une sorte d’embryon de coordination..."


Simple plaisanterie et gros mensonge pour nous qui le 16 octobre participions à ces réunions.

"...Tout à coup, l’idée d’une coordination des grévistes à la base, qui était apparue jusque-là pour le plus grand nombre comme « un truc de militants politiques », devenait une nécessité impérieuse aux yeux de toutes et tous, un outil indispensable pour imposer la volonté des grévistes et la poursuite du mouvement en dépit du positionnement des directions syndicales....."  

Mensonge de la même veine que le reste, car même après le 17 décembre et la trahison ouverte des conf' , appelant à un prochain temps fort pour le 09 janvier, nos artistes ne se lançaient pas dans la mise en place de la coordination.

Petits soldats de la direction Sud Rail ils freinaient des quatre fers.

C'est contre leur volonté qu'un embryon de coordination voyait finalement le jour fin d'année.
Mais cet outil ils le dévoyaient en en faisant une prolongation de l'activisme de leur gauchisme.


"...La Coordination ne s’est néanmoins jamais conçue comme un cadre antisyndical, raison pour laquelle elle a appelé à rejoindre deux jours plus tard la manifestation appelée par l’intersyndicale..."

Il est bien là le problème d'ailleurs ! Et cette simple affirmation confirme mes critiques. La question n'est pas de savoir si on est pro syndicat ou antisyndical, ce n'est pas des syndicats au sens générique qui appelaient à des manifestation couteau sans lame, mais des directions syndicales bien réelles, sur une ligne politique bien concrète, celle de la bousille accompagnant le dialogue social.

Le drame est que les gauchistes de Sud Rail ( contrôlant la coordination ) ne se sont jamais opposés aux directions syndicales traîtres, à l'intersyndicale et sa politique, loin s'en faut.

Ils doivent porter la responsabilité politique de l'assassinat de la grève historique à la SNCF et RATP.

Ils ont fait de la coordination un supplétif de ces directions, suivis religieusement leur méthodes d'actions et leur tempo, jusqu'à la défaite.

Pourquoi ? Mais parce que leurs dirigeants Solidaires SONT DANS L'INTERSYNDICALE.

ILS ONT ÉTÉ AU SIÈGE CFDT. ILS SE SONT BIEN GARDES D'ALLER AUX SIÈGES DE LA CGT OU FO .

ENCORE MOINS AU SIÈGE DE LEUR PROPRE DIRECTION SOLIDAIRES !

DE BOUT EN BOUT NOUS AVONS EU AFFAIRE A DES FARCEURS, PAS A DES FRONDEURS SYNDICAUX.
Eninel
Eninel

Messages : 1271
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Lun 3 Fév - 17:44

Je suis un ex salarié machiniste receveur du dépôt de bus RATP de Vitry sur seine, syndicaliste CGT "frondeur" à l'époque de mon activité salarié, militant ouvrier révolutionnaire trotskyste.

Si la situation du mouvement ouvrier et l'avenir de la classe ouvrière travaillant en France n'était si sombre, je me tordrais de rire à voir les soit disant "trotskystes" Besancenot et Arthaud, un site se faisant appeler " révolution permanente", voler comme ils le font au secours de l'appareil stalinien de la CGT.

https://www.revolutionpermanente.fr/Plus-de-300-personnes-a-Vitry-contre-le-licenciement-d-Alexandre-machiniste-a-la-RATP

Ce Alex que je connais depuis 15 ans comme un bon petit bureaucrate opportuniste stalinien, petite main de l'appareil, et n'ayant pas beaucoup conduit un bus, depuis qu'il est " secrétaire d'un conseil social et économique (CSE), nous dit :

" Ahmed ou moi, c’est la même chose "

Oh non ce n'est pas la même chose, le camarade Ahmed de Flandre est inquiété pour avoir en tant qu'élu CGT CHSCT voulu faire respecter la législation quand à la qualité des bus en circulation. Nous étions frondeurs CGT à Flandre voilà quelques semaines pour marquer note solidarité inconditionnelle à son endroit.

Le secrétaire CGT Alex de Vitry et les deux autres élus staliniens ( le cas de François, celui qui a fait une tentative de suicide, est différent, puisque lui n'est pas élu, mais seulement un camarade ayant suivi dans leur bêtise ses élus ), sont eux inquiétés, du fait qu'ils ont occupé leur mois de décembre à insulter leurs collègues.

Alors non ce n'est pas la même chose !

Ils ont été une telle honte pour mon syndicat, que la direction CGT RATP en décembre était obligé de pondre un communiqué condamnant leurs agissements :

"... Un "débordement regrettable", estime la CGT. Le syndicat a aussi réagi ce jeudi 12 décembre : "C'est sans aucune ambiguïté que la CGT-RATP déplore et condamne les propos tenus et le comportement de certains agents mobilisés, dont certains portaient nos couleurs, devant un centre bus et dont la vidéo a été postée sur les réseaux sociaux", a-t-il écrit dans un communiqué..."


https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/greve-ratp-une-enquete-ouverte-apres-des-insultes-homophobes-de-grevistes-7799679384

"La triste réalité de la vidéo est loin de refléter le comportement de l'ensemble des salarié-e-s en lutte à la RATP", a ajouté le syndicat, qui appelle ses militants "à garder la tête froide".


C'est dans ce sens, que en gardant ma tête bien froide et bien placer sur mes épaules, je me gausse que tous les chefs ouvriers du moment, toutes tendance d'idées confondues,  s'alignent derrière Martinez pour nier les faits :

"...De très nombreux soutiens, grévistes de l’éducation nationale, de l’énergie, des territoriaux de la ville de Vitry, ou encore des cheminots, se sont déplacés pour soutenir leurs camarades, comme un certain nombre de représentants syndicaux et politiques parmi lesquels Philippe Martinez, Nathalie Arthaud, Benjamin Amar ou encore Olivier Besancenot ( quand) Alexandre rentrait en entretien disciplinaire, pour des faits qui ne sont même pas corroborés par les rapports des huissiers ..."


Pour la petite histoire, l'acharnement avec lequel ces trois petits bureaucrates CGT du dépôt de bus RATP de Vitry ont combattu le principe de l'auto organisation des grévistes, détruit de manière déloyale le comité de grève de Vitry, cet acharnement, n'est pas lui non plus corroboré par un rapport d' huissiers, il reste gravé par contre dans la mémoire du personnel de ce dépôt !

Honte au partis politiques se réclamant de la pensée de Trotsky de se prostituer ainsi en défense de ce que qui reste du stalinisme et de leur méthode de voyous !
Eninel
Eninel

Messages : 1271
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Lun 3 Fév - 21:07

vpresumey dit :
28 janvier 2020 à 20 h 43 min
« Si tu veux combattre sérieusement la bureaucratie, ne fait pas ton matamore. »
(vieux proverbe trotskyste et apparenté).


Eninel dit :
29 janvier 2020 à 9 h 57 min
Bonjour camarade vpresumey.

Insulter l’un de tes camarades de vantard ou de faux brave, de fanfaron, cela n’est pas de nature à travailler à un rassemblement de nos forces.

Et bien non, tout en vous respectant énormément en tant que militants révolutionnaires, mais sur certains aspects tactiques me démarquant de vous, je ne crois pas mériter l’insulte que tu professes à mon endroit.

Tu penses qu’il faut prendre des gants pour critiquer la bureaucratie ouvrière, moi pas, cette divergence alimente un débat ici, et c’est très bien comme ça.

Ici nous devons nous convaincre, alors pourquoi laisses-tu tes gants au vestiaire lorsque tu t’adresses à l’un de tes camarades ?

Ailleurs il va nous falloir vaincre, et là que tu le veuilles ou non, suivant l’exemple de Trotsky, à un moment il va bien falloir dire quelques vérités aux travailleurs, toutes amères qu’elles soient !.

Si en France actuellement il y a un matamore, ce n’est pas moi, c’est Mélenchon et ou Martinez pensant pouvoir -convaincre- la bourgeoisie, de renoncer à son projet de loi de destruction des retraites ouvrières.

Je ne vois pas en quoi affirmer clairement et sans ambages cela fait de nous des matamores ?


Cher camarade,
désolé si le terme « matamore » t’indigne ; nous pensions, au vu de beaucoup de tes précédents messages, qu’il t’en fallait plus pour te contrarier.
Sur le fond, ce terme signifie « affectation de colère inutile » : combattre les bureaucraties se fait en partant de la question « comment gagner ». Et cette question concerne la question du pouvoir.
C’est, à notre avis, cela le débat principal.
Salut et fraternité.


ENINEL :

DÉFINITION LAROUSSE « MATAMORE » :

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/matamore/49810

» … Faux brave, homme qui se vante d’exploits imaginaires.capitan (littéraire) – fanfaron – fier-à-bras (littéraire) – pourfendeur (littéraire) – rodomont (littéraire) – tranche-montagne (vieux) … »

J’accepte vos excuses, mais à l’avenir entre justes, évitons les anathèmes .

La tache du moment est de construire une force trotskyste structurée et armée politiquement, les bases d’un parti ouvrier révolutionnaire avec une aile droite et une aile gauche.

Il faut affronter et vaincre collectivement cette bureaucratie subventionnée menant nos organisations ouvrières vers le corporatisme.

Il y a urgence.
Eninel
Eninel

Messages : 1271
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Ven 7 Fév - 16:32

POUR LA MISE EN PLACE D'UN COMITÉ DE LIAISON COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE EN FRANCE


https://alt-rev.com/2020/02/07/les-bureaucraties-syndicales-continuent-a-se-foutre-de-nous/


"Les travailleurs/ses ont besoin d’un véritable plan d’action pour obtenir le retrait pour se lancer massivement dans la bataille"


On en est plus là, il n'y aura pas de "plan de bataille" à court terme, parce que aucune force unifiée communiste, n'aura le temps et la force de le proposer aux travailleurs, et de marginaliser une bureaucratie ouvrière traître, elle organisée et unie, nous ayant menée à la défaite.

La défaite du prolétariat est consommée, rien n'y personne ne va empêcher la loi sur les retraites d'être votée.

La lutte des classes ne souffrent aucune interruption.

La bourgeoisie prend la confiance derrière Macron, elle va redoubler d'exigence et pousser le gouvernement à poursuivre les attaques contre nous avec une rapidité et une force redoublée.

Il faut anticipée cette déferlante anti-ouvrière qui arrive.

La seule leçon à tirer des événements, c'est que explosés en mille morceaux et indisciplinés, les communistes ne pèsent d'aucun poids dans la lutte des classes.

Nous nous contentons de commenter, c'est bien mais c'est insuffisant.

Sous le vocable " bureaucratie" se cache les volontés politiques du populisme, de la social démocratie, du stalinisme et de l'anarchie de protéger la démocratie à la sauce Macron et Mélenchon, le capitalisme français et l'Europe libérale.

Ce sont les directions de ces partis politiques qui contrôlent les directions syndicales CGT FO et FSU ( NPA pour Solidaires ).

Pour vaincre ces appareils anti-ouvrier réunis dans une intersyndicale et une énième gauche cauchemardesque type front populaire ( PS PCF LO NPA , FI sans rivage à droite ) , il nous faut construire vite notre propre force ouvrière et communiste, unifiée en un comité de liaison.

Il y a onze forces qui comptent et qui potentiellement peuvent être les matériaux pour la construction d'un comité de liaison communiste révolutionnaire, pouvant devenir l'embryon d'un petit parti communiste à influence de masse.

Une organisation pouvant vite peser sur le cours de la lutte des classes en France.


Le syndicat " rassemblement syndical " dans les dépôts de bus Nord de la RATP.

le groupe " la base " au métro.

Les frondeurs CGT .


le groupe " argument pour la lutte sociale" ( APLS ) :

https://aplutsoc.org/2020/01/26/complements-a-leditorial-du-26-janvier-2020/comment-page-1/#comment-1052


La tendance ARC du NPA :

https://alt-rev.com/


le groupe marxiste internationaliste ( GMI ) :

https://groupemarxiste.info/


Le groupe combattre pour le socialisme ( CPS ).

http://socialisme.free.fr/


Le groupe L'insurgé :

https://insurge.fr/tracts/tacts-2020/combattre-pour-le-retrait-de-la-reforme-macron-ou-dialoguer-avec-ce,720.html


Le groupe La Commune

https://aplutsoc.org/2020/01/26/complements-a-leditorial-du-26-janvier-2020/


Courant communiste international :

https://fr.internationalism.org/content/10061/face-aux-attaques-du-gouvernement-il-faut-prendre-nous-memes-nos-luttes-main-tract


Enfin le parti ouvrier indépendant démocratique ( POID ).

https://latribunedestravailleurs.fr/2020/02/05/ne-pas-se-tromper-de-champ-de-bataille/





Ou ces forces se parlent rapidement et arrivent à travailler ensemble, unie et disciplinées sur la base d'un plan de bataille, organisées par une direction collégiale élue, mandatée, révocable, mais assumant la responsabilité d'être une vraie direction ouvrière communiste nous coordonnant et nous disciplinant, vent debout contre la direction ouvrière actuelle, celle des partis traîtres à la classe ouvrière et au communisme.

Ou je ne donne pas chère de notre peau de communistes.

Les chiens révolutionnaires ouvriers qui se battent entre eux, doivent s'unir contre le loup Mélenchon et ses affidés bureaucrates ouvriers, corrompus idéologiquement et matériellement.
Eninel
Eninel

Messages : 1271
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Mar 11 Fév - 11:46

LE COUP DE PIED DE L’ÂNE

Après deux mois de contestation du projet de loi sur les retraites apparaît enfin une coordination nationale, en lieu et place d'une coordination ouvrière nationale, unitaire et démocratique espérée ici.

https://alt-rev.com/2020/02/10/appel-de-la-coordination-nationale-du-9-fevrier/

Cette ersatz de coordination est l'exacte contraire de ce que devrait être une véritable coordination ouvrière. D'une certaine manière elle est le coup de pied final, le coup de pied de l’âne, qui va liquider cette deuxième vague révolutionnaire, initiée par les travailleurs de la RATP le 13 septembre, après la première vague révolutionnaire des gilets jaunes.

Si la petite bourgeoisie en voie de déclassement et la partie de la masse du prolétariat précaire en gilets jaunes, de leurs ronds points, spontanément s'était projetés eux et leurs légitimes mécontentements vers le Palais de l'Elysée, renouant ainsi avec les grandes heures de la Révolution Française, les forces politiques derrière le simulacre de cette coordination nationale, ne représentant qu'elle même, loin d'être nationale de plus, semble elle dans les prochaines semaines vouloir diriger ses grandes manœuvres vers l' Assemblée Nationale.

Sans doute espère-t-elle cette coordination, pouvoir convaincre les députés macronistes, de ne pas voter la loi proposée par le gouvernement du bonaparte Macron ? illusoire !

Bref comme le font actuellement les partis réformistes PS LFI PCF, couvert par les partis LO et NPA, ainsi que l'intersyndicale, cette coordination s'aligne sur une stratégie ne pouvant être que perdante.

Cette coordination ne cherche pas à s'opposer aux directions traîtres ( partis et syndicats ) ayant sur les mains, le sang de l'assassinat de la grève historique de la SNCF et RATP. Elle se pose sagement à côté de ces assassins et donne le change. Les prochaines journées d'actions qu'elle énumère comme un scribe comptable, ses incantations pour une manifestation nationale à Paris, le soin qu'elle prend à se caler sur le calendrier parlementaire qui arrive, suffise à la caractériser pour ce qu'elle est : un simulacre, un jouet des anarchistes, voulant à tout prix continuer à passer à bon compte pour des révolutionnaires.

En effet, quand bien même manquerait-il une majorité au gouvernement pour faire passer sa loi ( elle ne manquera pas ), rien n’empêcherait alors ce gouvernement d'user de toutes les ressources anti-démocratiques de la V République, et de réussir quand même son opération, en utilisant l'article 49,3 de la constitution, lui permettant de réussir à déjouer les espoirs vains de cette coordination, de cette opposition du Prince, de ces farceurs.

En conclusion, tablons sur la règle d'or voulant que dans un régime bonapartiste, toute action de l'opposition de gauche, dirigeant le mécontentement populaire en direction des assemblées parlementaires croupions (à majorité de droite), délaissant et s'éloignant donc du Palais de l'Elysée, siège lui du véritable pouvoir à abattre, tablons que cette opposition est une fausse opposition, une opposition de sa Majesté.

Pire ! C'est un pont en direction de l’extrême droite parlementaire et ses funestes plans historiques.

Il ne manquerait plus que des incidents surviennent à proximité de l'Assemblée Nationale.

Nul doute que la macronie avec ses médias aux ordres sauraient exploiter l'affaire :

Après l'obstruction ... la combustion !

Cette coordination "nationale" est le faux nez de ceux, complices, qui ont laissé la bureaucratie ouvrière de l'intersyndicale assassiner la grève SNCF RATP.

Toute cette gauche et cette extrême gauche subventionnées, à travers le financement des partis politiques et des syndicats, cette bureaucratie ouvrière vivant bien dans ce système capitaliste, et à ce titre, pressée d'en revenir à des temps de débats parlementaires et de dialogue social plus calmes et plus civilisés, plus démocratiques quoi, doit être combattue avec la plus grande énergie et détermination possible .

Ce sont les même, qui font des casseurs de comités des héros et des martyrs, et qui ne savent même pas reconnaître les mérites des militants, qui eux minoritaires, et avec un magnifique courage, au nez des appareils syndicaux, à la RATP ont fait voter des comités début décembre.

Cette coordination "nationale"... c'est du bidon !

Ils ne sont mandatés par personne. Il n'y a pas d' Assemblées Générales, de comités démocratiques, ni à la RATP, ni ailleurs. Que l'on vienne me prouver le contraire, que ceux qui ont détruit les comités, où laissés détruire les premiers comités, viennent aujourd’hui m'en faire l'apologie. ridicule !

La manipulation à grande échelle des ouvriers se poursuit.

Vite un comité de liaison des groupes communistes ( non subventionnés ), une force politique assise sur les épaules solides de Marx Engels Lénine et Trotsky, pour remettre un peu d'ordre et d’honnêteté dans nos rangs, pour injecter de l'espoir dans les chaumières ouvrières, pour enfin faire mordre la poussière à Macron, lui faire bouffer sa réforme sur les retraites.

Là où il y a les communistes il y a le pain, là où il y a les anarchistes il y a la faim !
Eninel
Eninel

Messages : 1271
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  barnum le Mar 18 Fév - 11:22

Position trotskyste:

"Il nous faut assimiler la signification du combat
pour le front unique. Le combat politique pour le
front unique ouvrier a pour base l’aspiration
instinctive de la majorité des travailleurs à l’unité. Les
travailleurs savent que l’unité des rangs ouvriers
– quelle que soit l’affiliation syndicale et les
orientations politiques – sur les mêmes mots d’ordre,
est la condition d’un combat victorieux pour défaire le
gouvernement. La question du front unique se pose en
permanence dans des proportions et des relations qui
varient entre l’unité « en bas » et l’unité « en haut ». Au
début du mouvement, prenant appui sur l’appel des
travailleurs de la RATP, nous avons contribué à ce que
« par en bas », le mouvement surgisse et s’organise. De
ce fait, il a entraîné les sommets dans l’appel au
5 décembre et dans la prise de position commune
pour le retrait. À leur tour les travailleurs se sont
appuyés sur ces appels venus des sommets pour
enraciner la mobilisation. Mais à un certain stade, le
refus des sommets de s’engager sur la voie de la grève
générale, leur acharnement à renvoyer vers « le bas »
a fini par constituer un facteur de blocage et de
dislocation du mouvement d’ensemble. Les
travailleurs ne ressentent pas la politique des
appareils comme une trahison ouverte, dans la
mesure où les dirigeants restent sur la position du
retrait. Pour autant, c’est un fait que leur refus
d’appeler à la grève générale a provoqué l’arrêt des
grèves les plus significatives à la RATP et à la SNCF,
contre la réforme des retraites. Dans l’enseignement,
l’extension de la grève en cours a été brisée dans un
partage des rôles entre la direction de la FSU et les
dirigeants du CCI.....

Dans une situation où,
contrairement à ce que certains expliquent, la classe
ouvrière n’est pas défaite et où le mouvement engagé
depuis le 5 décembre, suspendu aujourd’hui sous la
forme de la grève, peut en réalité ressurgir à tout
instant ; dans une situation où surtout, les questions
politiques posées par ce mouvement d’une extrême
puissance n’ont pour l’instant trouvé aucune réponse ;
le combat pour le front unique, c’est-à-dire la bataille
pour la rupture avec la bourgeoisie, exige de dire
clairement : il est impossible de laisser passer
l’adoption de cette loi sans un appel clair et net des
dirigeants des organisations à la grève générale. C’est
là un enjeu essentiel.
La IVe Internationale rejette les politiques de
dénonciation impuissante, qui partent du
présupposé que tout est fini et que Macron a gagné,
politique qui nourrit la division. Notre orientation part
de l’aspiration des masses à la nécessité de ne pas
laisser ce gouvernement en crise – marginalisé et
disloqué – imposer sa loi. Répondre à cette aspiration
impose de travailler à rassembler la classe ouvrière
dans l’action commune, dans la grève générale, sur
une politique de rupture. Ce qui pour nous, sur un plan
politique, se relie au combat sur : « Dehors Macron,
chasser Macron, Macron dégage ».



barnum

Messages : 1056
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Mar 18 Fév - 12:17

Communiqué de la Coordination nationale des grévistes sur la manifestation du 17 fevrier




https://alt-rev.com/2020/02/18/plus-de-2500-personnes-manifestent-jusqua-lassemblee-nationale/


Le révolutionnaire que je suis devrait être heureux, puisque cette coordination nationale est proche de ce que je demande depuis longtemps, ici par exemple.

Mais je ne le suis pas, il en faudrait de beaucoup.

Certes cette coordination nationale des salariés de la RATP, de la SNCF, de l’éducation et de l’enseignement supérieur, de l’Opéra Garnier, du travail social, de La Poste, des Gilets Jaunes, des étudiant.e.s, des chômeurs, des précaires, syndiqués ou non, regroupe des forces qui veulent se battre pour le retrait du projet de loi sur les retraites et contre Macron, cela est encourageant pour la suite, mais il serait coupable de ne pas voir que ces forces sont circonscrites à quelques entreprises, et de toutes façons ne représente qu'une minuscule avant garde représentative que d'elle même.

Certes cette coordination nationale est le produit fini, d'une décennie de trahisons des directions ouvrières ( partis syndicats ) du "monde du travail", écrasés par la loi Travail, la loi ferroviaire de 2018 et dans bien d’autres lois anti-ouvrières encore, comme par exemple ce projet de loi retraite en cours, cela est encourageant pour la suite, mais il serait coupable de ne pas voir que cette seulement -potentielle- coordination nationale, va aller le 23 février 2020 à 12h, loger étroit dans un "local" (sic) de Sud Rail Saint Lazare, prouvant en cela à tous, les limites de son ambition réelle, loin très loin d'être dans une dynamique exponentielle de rassemblement large.

Certes enfin cette embryon de coordination nationale semble en tout point vouloir être la solution à nos problèmes, semble vouloir de manière révolutionnaire balayer les obstacles et nos ennemis qui se dressent devant nous. "Pour gagner" nous dit-elle, "il s’agit maintenant de regrouper toutes les forces qui veulent se battre pour le retrait du projet de loi sur les retraites et contre Macron", mais il serait coupable de ne pas voir que cette proclamation de foi, n'est que posture en dernière analyse, puisque circonscrite à la volonté politique d'un parti politique, en la circonstance le NPA, à un seul syndicat, en la circonstance un syndicat Solidaires (membre d'une intersyndicale traître), entourés de quelques anarchistes en gilets jaunes.

Mais pourquoi pas me dira-t-on ? Pourquoi pas une minorité agissante aiguillon de la révolte dans le pays ? Tous les grands mouvements révolutionnaires commencent leur vie dans des souliers d'enfants ! Si au moins la ligne politique de cette coordination nationale naissance était juste.

Elle ne l'est pas.

Cette coordination n'enregistre pas par exemple, le poids de la terrible défaite que viennent de vivre les personnels de la SNCF et RATP. Elle ne comprend pas ou fait mine de ne pas comprendre que seule une intersyndicale peut déclencher la grève générale. Elle nous dit cette coordination que "c’est toutes et tous ensemble, par une grève générale qu’on va gagner ! ". Cette coordination se berce d'illusion !

Comment de leur local 190 bis avenue de Clichy à Paris, ces prétentieux comptent-ils provoquer une grève générale dans le pays ? Ils ne s'étendent pas trop sur le sujet et ils font bien. L'intersyndicale fait barrage, et de toute façon à court terme cet objectif n'est plus à l'ordre du jour, principalement à la SNCF et RATP !

C'est pourquoi cette coordination pousse à une manifestation nationale à paris. Mais là encore cet appel est emprunt d'une très grave et très inquiétante confusion politique.

"...A l’appel de la coordination nationale des AG interprofessionnelles, comités et coordinations de grévistes, plus de 2500 personnes ont manifesté jusqu’à l’Assemblée Nationale ..."

Comme toutes les autres forces politiques oppositionnelles ( PS PCF LFI Intersyndicale ) cette coordination nationale, bêtement et mécaniquement, invite les travailleurs et les jeunes à tourner leur regard vers l' Assemblée Nationale et non pas vers le Palais de l'Elysée.

C'est une faute politique majeure, source de bien des désillusions à venir pour cette coordination nationale, pour la gauche en général.

En quoi faire de l'obstruction dans un parlement, se masser devant lui, peut il empêcher un tyran d'arriver à ses fins ? Qui peut décemment croire que la macronie sous la pression de la rue va se retourner contre Macron ?

Et si à l'appel de cette coordination nationale, des forces non ouvrières, s'engouffraient dans cette brèche, et allaient foutre le feu au parlement dans la toute prochaine période, quel bénéfice les travailleurs en tireraient-ils, quel serait le bénéfice pour cette fantasque et irresponsable coordination nationale ?

Aucun !

Comme il sera facile pour le président Macron de se faire le protecteur de la démocratie face à ces hordes de populistes de droite comme de gauche !

Tablons sur cette règle d'or voulant que historiquement, ce sont toujours les forces réactionnaires qui attaquent les parlements.

Les progressistes, les révolutionnaires tournant eux leur courroux, leur éréthisme, leur exaspération, leur emportement, leur fureur, leur colère, leur irascibilité, en un mot leur soif de vivre et de démocratie, vers le Palais du dictateur, du tyran, comme ils le firent par exemple un certain 10 août 1792 dans notre pays.

Cette coordination nationale veut se poser ?

Qu'elle s'oppose aux anciennes forces politiques et syndicales existantes traîtres et faillies.

Qu'elle organise un rassemblement permanent sur la place de la Concorde à un million et plus, jusqu'au retrait pur et simple du projet de loi retraite de Macron, non pas en direction de l'Assemblée Nationale, mais coordination ouvrière nationale révolutionnaire, le nez pointait vers le Palais de l'Elysée.







Eninel
Eninel

Messages : 1271
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Mer 19 Fév - 18:00

Position trotskyste, vraiment ?



Avec le camarade Barnum ça commence toujours bien, c'est ensuite que ça ce gâte !



Une formulation alambiquée que nous seront bien en mal de trouver dans un lexique trotskyste, encore moins sous la plume de Trotsky, visant à commencer à embrouiller l'esprit des ouvriers.

La finalité de cette phrase étant quand même de nous parler d'un front unique ouvrier inconditionnel, "quelle que soit l'orientation politique ".



Compliquons encore un peu la problématique et distinguons un front unique ouvrier au sommet et un front unique ouvrier qu'il faudrait construire à la base. A croire que spontanément cette unité à la base n'existe donc pas, qu'il n'y a pas "...pour la base l’aspiration instinctive de la majorité des travailleurs à l’unité..." !

Passons aux choses sérieuses et dévoilons le fond de la pensée de ces théoriciens de ces soit disant révolutionnaires de la IV Internationale :



Embêtant ça, parce que cela fragilise aux yeux de nos révolutionnaires, le maintien de ce nécessaire et inconditionnel front unique ouvrier derrière l'intersyndicale. Heureusement les travailleurs sont bonne pâte, et ils ne semblent pas tenir rigueur aux bureaucrates d'avoir assassiner la grève SNCF RATP, enfin cela selon nos théoriciens :



Conclusion de cette direction du POID inféodée à la direction FO, membre d'une intersyndicale, restant formellement sur le mot ordre "retrait" :



Déchiffrage ; Pas de panique ! La grève SNCF RATP est morte mais le prolétariat vit toujours, la classe ouvrière dans sont ensemble n'est pas défaite.

Gardons espoir et puisque l'intersyndicale continue a exiger le retrait du projet de loi du gouvernement, restons disciplinés dans les rangs du FUO , ne critiquons pas les bureaucrates, surtout, surtout n'écoutons pas ces oiseaux de mauvaise augure, qui cherchent à sortir de ce front unique ouvrier mortifère, qui cherchent à construire une direction alternative pour déborder l'intersyndicale, qui cherchent à donner sens à une coordination nationale pouvant potentiellement faire de l'ombre aux directions confédérales, bref qui cherchent à foutre en l'air les Martinez et Veyrier.

Mais nous, à la différence de nos grands théoriciens de cette IV Internationale fantoche, nous ne nous faisons aucune illusion sur le fait, que vu que les centrales siègent dans une conférence de financement d'un projet de loi, qu'ils disent mensongèrement vouloir obtenir le retrait, IL EST VITAL POUR LA VICTOIRE, DE ROMPRE LE FRONT UNIQUE OUVRIER DERRIÈRE L'INTERSYNDICALE  .



NOUS REFUSONS LES INTIMIDATIONS DE CES MESSIEURS.

UN FRONT UNIQUE OUVRIER QUELLE QUE SOIT UNE ORIENTATION POLITIQUE, CELA N'EST PAS UNE POSITION DE PRINCIPE TROTSKYSTE , CELA C'EST UNE PETITE MANŒUVRE DE BUREAUCRATES APEURES.

HONTE A LA DIRECTION DU PARTI POID QUI CONTINUE A PROTÉGER VEYRIER

VIVE UN COMITÉ CENTRAL ÉLU PAR UNE COORDINATION OUVRIÈRE UNITAIRE ET NATIONALE, NOUVEAU FRONT UNIQUE OUVRIER DÉMOCRATIQUE, QUI LUI IRA SANS NÉGOCIER A LA GRÉVE GÉNÉRALE JUSQU'AU RETRAIT DU PROJET DE LOI RETRAITE MACRON, VRAIMENT !


Dernière édition par Eninel le Mer 19 Fév - 18:13, édité 1 fois (Raison : erreur)
Eninel
Eninel

Messages : 1271
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Mer 19 Fév - 18:10

Position trotskyste, vraiment ?

"Il nous faut assimiler la signification du combat pour le front unique. Le combat politique pour le front unique ouvrier a pour base l’aspiration instinctive de la majorité des travailleurs à l’unité. a écrit:

Avec le camarade Barnum ça commence toujours bien, c'est ensuite que ça ce gâte !

Les travailleurs savent que l’unité des rangs ouvriers – quelle que soit l’affiliation syndicale et les orientations politiques – sur les mêmes mots d’ordre, est la condition d’un combat victorieux pour défaire le gouvernement. a écrit:

Une formulation alambiquée que nous seront bien en mal de trouver dans un lexique trotskyste, encore moins sous la plume de Trotsky, visant à commencer à embrouiller l'esprit des ouvriers.

La finalité de cette phrase étant quand même de nous parler d'un front unique ouvrier inconditionnel, "quelle que soit l'orientation politique ".

La question du front unique se pose en permanence dans des proportions et des relations qui varient entre l’unité « en bas » et l’unité « en haut ». a écrit:

Compliquons encore un peu la problématique et distinguons un front unique ouvrier au sommet et un front unique ouvrier qu'il faudrait construire à la base. A croire que spontanément cette unité à la base n'existe donc pas, qu'il n'y a pas "...pour la base l’aspiration instinctive de la majorité des travailleurs à l’unité..." !

Passons aux choses sérieuses et dévoilons le fond de la pensée de ces théoriciens de ces soit disant révolutionnaires de la IV Internationale :

c’est un fait que leur refus d’appeler à la grève générale a provoqué l’arrêt des grèves les plus significatives à la RATP et à la SNCF, contre la réforme des retraites. a écrit:

Embêtant ça, parce que cela fragilise aux yeux de nos révolutionnaires, le maintien de ce nécessaire et inconditionnel front unique ouvrier derrière l'intersyndicale. Heureusement les travailleurs sont bonne pâte, et ils ne semblent pas tenir rigueur aux bureaucrates d'avoir assassiner la grève SNCF RATP, enfin cela selon nos théoriciens :

Les travailleurs ne ressentent pas la politique des appareils comme une trahison ouverte, dans la mesure où les dirigeants restent sur la position du retrait. a écrit:

Conclusion de cette direction du POID inféodée à la direction FO, membre d'une intersyndicale, restant formellement sur le mot ordre "retrait" :


contrairement à ce que certains expliquent, la classe ouvrière n’est pas défaite et où le mouvement engagé depuis le 5 décembre, suspendu aujourd’hui sous la forme de la grève, peut en réalité ressurgir à tout instant a écrit:


Déchiffrage ; Pas de panique ! La grève SNCF RATP est morte mais le prolétariat vit toujours, la classe ouvrière dans sont ensemble n'est pas défaite.

Gardons espoir et puisque l'intersyndicale continue a exiger le retrait du projet de loi du gouvernement, restons disciplinés dans les rangs du FUO , ne critiquons pas les bureaucrates, surtout, surtout n'écoutons pas ces oiseaux de mauvaise augure, qui cherchent à sortir de ce front unique ouvrier mortifère, qui cherchent à construire une direction alternative pour déborder l'intersyndicale, qui cherchent à donner sens à une coordination nationale pouvant potentiellement faire de l'ombre aux directions confédérales, bref qui cherchent à foutre en l'air les Martinez et Veyrier.

Mais nous, à la différence de nos grands théoriciens de cette IV Internationale fantoche, nous ne nous faisons aucune illusion sur le fait, que vu que les centrales siègent dans une conférence de financement d'un projet de loi, qu'ils disent mensongèrement vouloir obtenir le retrait, IL EST VITAL POUR LA VICTOIRE, DE ROMPRE LE FRONT UNIQUE OUVRIER DERRIÈRE L'INTERSYNDICALE .

La IVe Internationale rejette les politiques de dénonciation impuissante, qui partent du présupposé que tout est fini et que Macron a gagné, politique qui nourrit la division. a écrit:

NOUS REFUSONS LES INTIMIDATIONS DE CES MESSIEURS.

UN FRONT UNIQUE OUVRIER QUELLE QUE SOIT UNE ORIENTATION POLITIQUE, CELA N'EST PAS UNE POSITION DE PRINCIPE TROTSKYSTE , CELA C'EST UNE PETITE MANŒUVRE DE BUREAUCRATES APEURES.

HONTE A LA DIRECTION DU PARTI POID QUI CONTINUE A PROTÉGER VEYRIER

VIVE UN COMITÉ CENTRAL ÉLU PAR UNE COORDINATION OUVRIÈRE UNITAIRE ET NATIONALE, NOUVEAU FRONT UNIQUE OUVRIER DÉMOCRATIQUE, QUI LUI IRA SANS NÉGOCIER A LA GRÉVE GÉNÉRALE JUSQU'AU RETRAIT DU PROJET DE LOI RETRAITE MACRON, VRAIMENT !
Eninel
Eninel

Messages : 1271
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  barnum le Mer 19 Fév - 21:20

Pas de panique, avec Eninel on peut être sûr qu'il ne comprend jamais du premier coup le texte qu'il vient de lire!!
Pour lui, le Front unique c'est la construction d'une coordination nationale à côté d'une autre coordination nationale, l'une comme l'autre tout aussi peu représentatives des masses ouvrières, avec toutes les manipulations et proclamations bidons qui vont avec !
Où a-t-il donc vu que nous proposions le FUO derrière l'intersyndicale et ses journées d'action à répétition !!!!
Nous disons Front unique pour imposer la grève générale et le blocage du pays et pour imposer aux directions syndicales un appel en ce sens, seule possibilité pour donner la force suffisante à un mouvement d'ensemble de la classe ouvrière, de la jeunesse et de toutes les catégories populaires. Ce qu'aucune des deux ou trois coordinations, toutes axées sur la DIVISION,ne peut réaliser !!
La preuve: les centaines de représentants syndicaux CGT, FO, SUD, FSU, aux niveaux local, départemental, régional exigeant un appel à la grève générale de la part des directions de ces syndicats ... et non pas la grève reconductible secteur par secteur ou la généralisation de la grève ( bureaucrates de la CGT et de FO, NPA, LO, POI....) faisant porter la responsabilité sur les épaules des travailleurs eux-mêmes en dédouanant les directions.... Et même chose pour les pseudo coordinations sombrant dans une pure dénonciation laissant complètement les mains libres aux appareils dirigeants de ces syndicats !!
POLITIQUE DROITIERE d'un côté, POLiTIQUE GAUCHISTE de l'autre .... CONTRE LA POLITIQUE TROTSKYSTE DU FUO.

Et ce que ne comprend pas le malheureux Eninel , c'est que ce qui unifie toute la situation politique, c'est le "MACRON DEGAGE !" lui, avec ses contre-réformes et son gouvernement
et que les journées d'action à répétition n'épuisent ni ne démoralisent la masse des travailleurs qui restent toujours l'arme au pied et laissent le combat pour la grève générale (par le biais des comités pour l'unité et les comités de mobilisation) plus que jamais à l'ordre du jour !

barnum

Messages : 1056
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Jeu 20 Fév - 12:21

Pas de panique, avec Eninel on peut être sûr qu'il ne comprend jamais du premier coup a écrit:

Je ne sais pas si le camarade Eninel comprend du premier coup, mais toute la dernière période, en s'appuyant systématiquement sur le marxisme, il a prouvé qu'il comprenait beaucoup mieux que d'autre la situation politique trouble sous nos yeux.

Tu me parles camarade Barnum de front unique ouvrier à tord et à travers, et pour vous ce front unique ouvrier, qui selon vous arrive, reposera sur vos "... comités pour l'unité et les comités de mobilisation, plus que jamais à l'ordre du jour ! ...". Bref votre mystification habituelle.

Mais avant toute chose un petit rappel historique de cette stratégie de front unique ouvrier s'impose.

Cette stratégie émerge dans les années 20 ( il y a un siècle donc ), à un moment de reflux de la révolution mondiale, faisant suite à la révolution d'octobre et la fin de la grande guerre. C'est le bureau politique de la III internationale qui impose cette stratégie appelant les communistes révolutionnaires à rechercher une unité d'action avec les socialistes réformistes, réformistes qui hier encore étaient stigmatisés.

"... C'est la Troisième Internationale qui développe en détail cette tactique. Selon l'analyse de la Troisième Internationale, les partis socialistes, qui ont soutenu avec enthousiasme la première guerre mondiale, ont ainsi montré qu'on ne peut aucunement leur faire confiance pour transformer le capitalisme en une nouvelle société.

Cependant, des millions de travailleurs continuent de soutenir ces partis et les syndicats liés à ces partis.

La tactique du Front unique consiste à proposer à ces partis de travailler ensemble dans des combats spécifiques, pour des objectifs partiels. Ainsi le manque de confiance dans ces partis ne doit pas empêcher de travailler avec eux contre le racisme, pour des augmentations salariales, pour des mesures sociales etc.

Selon la théorie du Front unique c'est en combattant aux côtés d'un grand nombre de travailleurs qui ont des illusions dans les partis réformistes que les révolutionnaires peuvent démontrer la validité de leurs explications du monde2.

C'est dans ce contexte qu'il a été dit que « les révolutionnaires doivent être les meilleurs réformistes »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Front_unique


Examinons à l'aune de cette donnée historique la situation du moment :

Ou sont les révolutionnaires ? Ou sont les communistes ?

Chez vous j'imagine vas-tu me répondre ? Admettons le !

Alors vous nous dites :

Où a-t-il donc vu que nous proposions le FUO derrière l'intersyndicale et ses journées d'action à répétition !!!! a écrit:

Étonnant ce déni, puisque nous sommes là à l'essence du front unique ouvrier ! Mais en réalité vous êtes bien derrière l'intersyndicale, et jusqu'à très dernièrement vous aviez raison de l'être :

Nous disons Front unique pour imposer la grève générale et le blocage du pays et pour imposer aux directions syndicales un appel en ce sens, seule possibilité pour donner la force suffisante à un mouvement d'ensemble de la classe ouvrière, de la jeunesse et de toutes les catégories populaires. a écrit:

A juste titre vous vous adressez à l'intersyndicale, et vous voulez leur imposer à ces directions syndicales une ligne plus combative, une ligne révolutionnaire. Vous êtes entièrement dans le cadre voulue par l'internationale de Lénine en 1920. Si vous aviez fait cela (vous ne l'avez pas fait) il n'y avait rien à vous reprocher.

Mais c'est ensuite que ça se gâte.

Dans le cours des événements, et devant le refus obstiné de l'intersyndicale socialiste réformiste, voir populiste, de faire face à ses responsabilité, fatalement les travailleurs tendent à vouloir se détacher de cette autorité douteuse, à la tête de ces travailleurs une avant garde militante ayant des velléités révolutionnaires.

Ces militants tentent de déborder l'intersyndicale en mettant en place ça et là des embryons de coordinations.

Cela me semble logique, cela me semble au plus haut point porteur d'avenir.

Paradoxalement nous deux, camarade Barnum et camarade Eninel, nous critiquons ces coordinations, mais nos critiques ne portent pas sur la même chose.

Moi je critique ces coordinations parce qu'elles sont de nature anarchistes, révolutionnaires mais anarchistes. Je critique toutes les limites de leur rupture avec les réformistes de l'intersyndicale. Ces coordinations, cette coordination nationale embryonnaire, restent d'une certaine manière prisonnières de ce front unique ouvrier des traîtres, par exemple elles en suivent le calendrier.

Vous, vous dénoncez cette coordination nationale, ces coordinations, comme étant élément perturbateur de division, osant attaquer la sacro-sainte unité derrière l'intersyndicale des traîtres. En cela vous aidez beaucoup les Martinez et Veyrier, et c'est cela que je vous reproche :

pseudo coordinations sombrant dans une pure dénonciation laissant complètement les mains libres aux appareils dirigeants de ces syndicats !! a écrit:


aucune des deux ou trois coordinations, toutes axées sur la DIVISION,ne peut réaliser !! a écrit:

Vous partez du principe que ces coordinations, cette coordination nationale embryonnaire ne pourra pas réaliser un autre front unique ouvrier et en cela déborder les appareils dirigeants des syndicats réformistes. Vous la combattez comme une structure faisant de l'ombre à l'intersyndicale

Moi je considère que oui, cette coordination à les moyens, la légitimité pour le faire, à partir du moment ou les communistes ( trotskystes ), se constituent en un comité de liaison des groupes communistes existants, et qu'ils viennent, à égalité de droit et de devoir avec les anarchistes actuellement à la manoeuvre, animer et structurer cette coordination ouvrière nationale, pour commencer élire en son sein une direction, un comité central.

C'est notre dernière chance.
Eninel
Eninel

Messages : 1271
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  barnum le Jeu 20 Fév - 17:31

"Où a-t-il donc vu que nous proposions le FUO derrière l'intersyndicale et ses journées d'action à répétition !!!! a écrit":

Étonnant ce déni, puisque nous sommes là à l'essence du front unique ouvrier ! Mais en réalité vous êtes bien derrière l'intersyndicale, et jusqu'à très dernièrement vous aviez raison de l'être :


Eh non, Eninel, Le Front unique ouvrier, pour Lénine comme pour Trosky, ne peut signifier qu'une RUPTURE avec la politique de la bourgeoisie et donc le contraire justement de l'intersyndicale actuelle avec ses journées d'action à répétition CONTRE la grève générale qui reste toujours à l'ordre du jour, dans une situation politique générale dominée par le "MACRON DEGAGE !"
C'est en ce sens que les tenants de la généralisation de la grève et des grèves reconductibles comme de celle des pseudos coordinations nationales pour l'essentiel en dehors des masses et de la jeunesse SONT DES OBSTACLES au combat pour imposer aux directions un appel clair et net à la grève générale et au blocage du pays afin faire céder Macron (mandaté pour aller jusqu'au bout avant 2022, pendant que les différents partis attendent 2022) et rassembler TOUTE la classe ouvrière et avec elle la jeunesse et les autres catégories populaires dont nombre de gilets jaunes.... et c'est justement en ce sens que les centaines de comités d'action constitués à la base ( cf en 1935) fraient la voie au mouvement d'ensemble qui submergera les bureaucraties et imposera le FUO.

barnum

Messages : 1056
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Eninel le Dim 23 Fév - 11:03

barnum a écrit: et c'est justement en ce sens que les centaines de comités d'action constitués à la base ( cf en 1935) fraient la voie au mouvement d'ensemble qui submergera les bureaucraties et imposera le FUO.

... qui submergera les bureaucraties et imposera le FUO ... sur le mot ordre " Macron dégage ", débouchant sur l'organisation d'une élection Constituante !

Oui t'inquiètes, un peu tout le monde dans le milieu révolutionnaire connait par cœur votre rhétorique creuse au POID !

Le petit problème c'est que vos "centaines de comités d'action" n'existent que dans votre imagination.

Le grand problème c'est que vous ne saisissez absolument pas l'essence de la politique du front unique ouvrier, dans le sens, où celui ci ne doit pas être l'alignement des forces révolutionnaires sur les forces réformistes, les forces communistes sur les forces social-démocrates, les forces combatives sur les forces conciliatrices, chose qui existe depuis le 05 décembre.

Depuis le 05 décembre ( en fait le 13 septembre ), deux phases distinctes de la lutte des classes se sont enchaînées :

Une première phase, où grâce à la puissance politique de la grève à la SNCF RATP, les forces combatives ( à savoir les AG des grévistes ) ont pu imposer aux forces conciliatrices, à l'intersyndicale, le mot d'ordre RETRAIT.

Une deuxième phase, celle du moment, où la grève SNCF RATP écrasée, les forces conciliatrices ( à savoir les directions politiques et syndicales ouvrières et populiste qui contrôlent l'intersyndicale ) arrivent à imposer aux forces combatives leur manière de voir.

A titre d'exemple, dans les deux derniers communiqués de l'intersyndicale, le mot ordre RETRAIT a disparu.

Les directions ouvrières PS et PCF , l'aventurier Mélenchon avec sa petite bande de radical républicain bourgeois, couvert comme ils sont par les directions NPA LO POI POID, tiennent les syndicats et donc l'intersyndicale.

Au nom du front unique ouvrier, au nom de l'unité des exploités contre les exploiteurs, ces directions de gôche et d'extrême gôche ( avec en plus LFI ), imposent au prolétariat leur stratégie, consistant à tenter de faire reculer Macron à coup de dialogue social et d'obstruction parlementaire.

Elles ne veulent pas de passage en force, elles disent ouvertement que la loi doit passer, mais de manière républicaine ... démocratiquement.

Nous assistons éberlués à ce spectacle de politiciens banqueroutiers de la gôche, ressuscitant les vieilles batailles d'antan entres bonapartistes et républicains.

Sauf que cette fois ci ce n'est pas Victor Hugo contre Napoléon le petit, mais Mélenchon le petit contre un pouvoir macroniste et un président bonapartiste Macron, pouvant d'autant plus assumer le statut de régime autoritaire de la V République, que ses opposants du jour ont tous à un moment où un autre, joués eux même du 49,3.

Face à ce spectacle pitoyable se dégage inexorablement à la base des syndicats et plus largement dans le prolétariat des forces combatives tentants à déborder ces forces conciliatrices et banqueroutières.

Ces forces se rassemblent en ce moment même dans des coordinations réelles.

Non pas camarade Barnum dans vos fictifs comités d'action.



Eninel
Eninel

Messages : 1271
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  barnum le Dim 23 Fév - 18:39

Ne confonds pas les coordinations bidons et de division avec un véritable comité central représentatif des larges masses et de la jeunesse !!
D'autre part, participe donc à la réunion nationale des centaines de comités pour l'unité, des comités d'action ( au sens de Trotsky en 1935) et tu pourras juger sur pièces .... par exemple plus de 800 représentants syndicaux CGT, FO, SUD, FSU ont contresigné l'adresse aux dirigeants syndicaux pour qu'ils appellent à la grève générale et au blocage du pays pour faire céder Macron!


"Les directions ouvrières PS et PCF"
!! Ne confonds pas partis ouvriers bourgeois et directions bourgeoises... le PS et le PCF sont des partis ouvriers par leur origine et leurs liens (de plus en plus tenus!) avec la classe, leurs directions sont bourgeoises, d'où l'expression "partis ouvriers bourgeois" (cf Trotsky).

C'est toi qui ne comprends toujours pas l'essence du Front unique ouvrier, politique décisive du parti révolutionnaire tant que celui-ci reste minoritaire dans la classe ouvrière et cela suppose l'unité et l'indépendance de classe sur une politique de rupture avec la bourgeoisie ( tout pas en avant dans cette rupture), ce qui n'est pas bien sûr le cas avec CETTE intersyndicale !
Le combat pour le FUO et la grève générale reste donc à mener dans une situation politique dominé par le "DEHORS MACRON!" pendant que TOUS les partis "jurent fidélité" aux institutions de la Cinquième république et à l'échéance de 2022.

DEUX politiques au service des intérêts de la bourgeoisie : la politique de dénonciation et de coordinations minoritaires aux côté des bureaucraties syndicales mais leur laissant les mains libres POUR MIEUX TRAHIR et la politique des journées d'action, des concertations tous azimuts et des escarmouches parlementaires POUR MIEUX CONFORTER MACRON.

barnum

Messages : 1056
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro - Page 5 Empty Re: Coordination Ouvrière Unitaire et Interpro

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum