La Commune des Communes.

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

La Commune des Communes. Empty La Commune des Communes.

Message  Eninel le Dim 20 Jan - 12:20

Que manque-t-il maintenant pour arracher la victoire populaire, pour commencer, à foutre dehors Macron ?

Les directions des partis et syndicats de gauche devraient, unies, appeler à un rassemblement national et central sur la place de la Concorde, l'ensemble de la jeunesse et des classes travailleuses en gilets jaunes, un peu comme les masses égyptiennes et ukrainiennes occupèrent en permanence la place Tahrir et la place Maidan, sur le mot ordre " Dégage ! " .

Nous serions le Peuple en masse, face à une autocratie nue !

Elles ne le feront pas. Les responsables à la tête des organisations ouvrières sont profondément corrompus, matériellement, mais plus grave encore, idéologiquement.

Ces directions auraient pu être accoucheuses de l'histoire, éviter bien des souffrances au pays, mais jusqu'au bout, elles vont montrer au peuple leur degrés d'implication coupable dans ce système capitaliste corrompu et menteur.

Le Peuple est en mouvement. Rien ne va l’arrêter. Le mouvement ouvrier révolutionnaire des gilets jaunes, avant garde d'un peuple prédisposé à de grands changement, est entrain de se structurer, il a raison.

Il faut que la structure qu'il est entrain de mettre en place, par exemple à l'initiative des gilets jaunes de Commercy, épouse la structure existante.

Tout doit partir des Mairies. Dans chaque quartier, chaque village, partout où il y a une Mairie, les gilets jaunes doivent prendre possession de leur salle de réunion, leur salle de fête, parler entres eux de comment et pourquoi on va faire la fête à Macron. Il faut qu'ils foutent dehors les cadavres qui bavardent avec Macron. Il y a des préfectures pour cela !

Les Communes Gilets Jaunes locaux, enverront leurs délégués élus et mandatés vers les Conseil Généraux et les Conseils Départementaux, jusqu'à Paris dans une Assemblée Nationale, une assemblée des assemblées, mieux une Commune des Communes.

Cette Commune de toute les Communes des Gilets Jaunes se décrétera Assemblée Insurrectionnelle et Révolutionnaire du Peuple Français.

C'est dans cette Assemblée et nul part ailleurs que devra ce décider l'avenir de notre pays.

A bas l'autocratie au service d'une minorité capitaliste !

Vive la démocratie au service d'une majorité socialiste !
Eninel
Eninel

Messages : 1113
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  Eninel le Mar 22 Jan - 12:41

La Commune des Communes. Whatsa10
Eninel
Eninel

Messages : 1113
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  Eninel le Mar 22 Jan - 12:42

JEUDI 24 JANVIER 2019 19H

GRANDE AG RÉGIONALE DES GILETS JAUNES D'ÎLE DE FRANCE.

(Ouverte à tous les Collectifs, toutes les structures GJ locales et départementales d'IDF)

Dans une perspective générale de structuration, une AG régionale est organisée pour que l'ensemble des structures locales et départementales puissent se réunir et commencer à travailler ensemble dans une coordination régionale.
Cette AG sera articulée sur trois axes.

Le premier, présentation et nécessité d'une structure régionale.

Deuxième axe, une partie ouverte aux questions et débat. (Temps et nombre d'interventions limités).

Troisième axe, les différents points à voter en fin de séance, ainsi que le mandatement de 4 personnes pour l'AG de Commercy. (l'AG régionale ne se substitue aux AG locales ou départementales)

Dans un souci organisationnel,
nous vous demandons de bien vouloir imprimer et remplir le document en lien sur les revendications et de les déposer à le jour même. Vous pouvez ajouter vos revendications autres que celles mentionnées dans la partie prévue à cette effet.

Les places sont limitées en raison de la salle, toutes personnes étant sûres de venir sont priés de rejoindre le groupe par ce lien, en ajoutant votre nom et votre structure. Ce groupe ne sert qu'aux inscriptions et questions sur l'organisation de l'événement.

https://t.me/joinchat/LDKuNBS36QiVou5DCTtMOg

La liste des revendications se trouve dans ce lien ou sur le groupe.

https://drive.google.com/file/d/1lq2MsuvURbiV5fT6swzFg4_Yi2Ld4BGp/view?usp=drivesdk

L'AG se déroulera à la Bourse du Travail à Paris à 19h
Eninel
Eninel

Messages : 1113
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  Eninel le Mar 22 Jan - 13:09

Le Pouvoir du Peuple , par le Peuple et pour le Peuple, à une petite distinction prêt :

Les sans culottes de 1793, ce n'est pas une "assemblée nationale constituante" qu'ils fondèrent, mais des Communes Insurrectionnelles, comme aiguillon et surtout contre pouvoir à la Convention bourgeoise.

Il y eut La Constituante. Il y eut La Législative. Il y eut La Convention. Il y eut aussi Les Communes Insurrectionnelles à Paris, Lyon et dans les grandes villes, des sans culottes, des sans grades, des sans dents, des gilets jaunes aujourd'hui.

Un mode d'organisation collectif authentiquement démocratique !

Un mode d'organisation dans chaque commune de France, qui va faire imploser le mythe du peuple, et faire place nette à des Conseils de bas en haut, des Conseils ouvriers et paysans, les Conseils des travailleurs salariés et non salariés en gilets jaunes.

Vive l'assemblée des Assemblées à Commercy !

Et que manque-t-il à ce processus conseilliste en cours ? L'existence et l'impulsion du Parti, du Parti Communiste avant gardiste de Marx Engels Lénine et Trotskyste.

Eninel
Eninel

Messages : 1113
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  barnum le Mar 22 Jan - 16:09

Et que manque-t-il ?

Les ouvriers des grandes entreprises privées ou publiques, le mouvement ouvrier organisé, les fonctionnaires, la jeunesse des lycées, des facs, des banlieues, les travailleurs immigrés !!

Un parti ouvrier révolutionnaire n'est pas indispensable à un début de révolution prolétarienne (on en est bien loin avec les gilets jaunes, mouvement interclassiste, sur les bases politiques du populisme de "gauche" de Mélenchon et surtout du populisme de droite de Le Pen, avec leur "peuple central" contre la lutte de classes, la Marseillaise contre l'Internationale, les drapeaux versaillais contre le drapeau rouge !

Par contre, un parti ouvrier révolutionnaire sera indispensable à la victoire d'une révolution prolétarienne.

barnum

Messages : 923
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  Eninel le Mar 22 Jan - 17:44

barnum a écrit:Et que manque-t-il ?

Les ouvriers des grandes entreprises privées ou publiques, le mouvement ouvrier organisé, les fonctionnaires, la jeunesse des lycées, des facs, des banlieues, les travailleurs immigrés !!


Mais cette parti du prolétariat, l'aristocratie ouvrière, est dans les manifs à travers la France, chaque samedi.

Si tu y allais, tu le saurais. Ils y sont, certes pas massivement, puisque leurs organisations traditionnelles ( partis et syndicats ), le POID entre autre, plutôt que les inciter à y aller, passent leurs temps à les en dissuader.

Nous avons un mouvement ouvrier organisé, qui organise les ouvriers des grandes entreprises privées ou publiques, la jeunesse des lycées, des facs, des banlieues, les travailleurs immigrés , à rester chez eux, et attendre confiant que le dialogue social tout azimut avec le pouvoir leurs permettent de faire valoir leurs droits et revendications légitimes.
Eninel
Eninel

Messages : 1113
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  Eninel le Mar 22 Jan - 17:49

barnum a écrit:
Un parti ouvrier révolutionnaire n'est pas indispensable à un début de révolution prolétarienne

Oh si il est indispensable ! Et la situation du moment le démontre chaque jour.

Tu nous dis que l'aristocratie ouvrière n'est pour l'instant pas de la partie. Ne t'inquiètes pas, avec ce que le gouvernement lui concocte, elle arrive cette aristocratie ouvrière.

Le gouvernement Macron Philippe le dit chaque jour : Non seulement il garde le cap, mais il va même accélérer. Au point que des ministres d'Etat crie au fou !

Eninel
Eninel

Messages : 1113
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  Eninel le Mar 22 Jan - 17:59

barnum a écrit:Et que manque-t-il ?

un parti ouvrier révolutionnaire sera indispensable à la victoire d'une révolution prolétarienne.

Un parti ouvrier révolutionnaire, si il existait, sonnerait le tocsin chez les fonctionnaires.

Ce matin le social-traitre Yves Le Drian làche :

"Il faut peut-être arrêter les bêtises. On a déjà une crise sur les bras, on ne va peut-être pas y rajouter les fonctionnaires", s'inquiète-t-il, selon des propos révélés par Europe 1 et confirmés de source gouvernementale. "Les agents de l'Etat ne sont pas forcément des technocrates, ils sont aussi des aides-soignants, infirmières, douaniers, policiers... Il ne faudrait pas aggraver la situation", avertit cet ex-socialiste...

Il faut dire que le gouvernement ne doute de rien à presser ses partenaires sociaux à mettre la dernière main à la patte à la destruction su statut de fonctionnaires :

"...Rémunération au mérite, plans de départ volontaires, recours accru aux contractuels, suppression de 120.000 postes d'ici 2022, dont 50.000 dans la fonction publique d'Etat...."

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2019/01/22/97001-20190122FILWWW00040-fonction-publique-l-executif-maintient-sa-reforme.php

Et sais tu camarade ce qui donne l'espace politique à Macron d'une telle boulimie de réformes libérales négociées ?

Il sait qu'à la base de FO il n'y a que des parleurs, qui se croient révolutionnaires, mais qui ne sont en fait que des obligés d'un systéme capitaliste qui les a bouffé.

A grand diseur, petit faiseur !

Quand allez vous contraindre ce Yves Veyrier à rester chez lui ?

Eninel
Eninel

Messages : 1113
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  barnum le Mar 22 Jan - 18:42

La révolution prolétarienne de 1917 ( prolétarienne dès février 17 nous dit Trotsky, à partir pourtant de revendications démocratiques bourgeoises, d'où sa théorie de la révolution permanente) en Russie n'a eu aucunement besoin d'un parti révolutionnaire pour débuter et se développer ( militants bolcheviques ultra minoritaires), par contre oui, pour vaincre et l'emporter..... pas plus la révolution en 1905 !
Même chose en Allemagne, la révolution prolétarienne a explosé en 1918 puis 1923 sans parti révolutionnaire reconnu.
Nous n'attendons rien des appareils bourgeois, CGT, FO, FSU..... pour réaliser la grève générale ouvrière, il faut les déborder, c'est ce à quoi travaille le POID, afin de pouvoir poser concrètement la question d'un Gouvernement ouvrier.

"que des parleurs!" alors que nous construisons PRATIQUEMENT des centaines de comités d'action, comités pour l'unité sur la ligne de "Grève générale ouvrière! Dehors Macron! Gouvernement ouvrier !" pendant que d'autres, osant se réclamer du Trotskysme, viennent lécher les bottes des gilets jaunes, c'est à dire à la fois un populisme de gauche avec Mélenchon et surtout un populisme de droite avec Le Pen et leur base théorique commune, "le peuple central" interclassiste, le drapeau versaillais ( celui de la bourgeoisie seule depuis 1848!) contre la lutte de classes, protégeant ainsi les gros capitalistes, leurs entreprises et leur exploitation de la force de travail, mêlant ouvriers isolés, employés, intérimaires,retraités... avec une foule de petit et moyens patrons, artisans, commerçants, professions libérales, indépendants de toutes natures, exploitant eux-mêmes la force de travail de leurs propres salariés!

barnum

Messages : 923
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  Eninel le Mar 22 Jan - 21:08

barnum a écrit:
"que des parleurs!" alors que nous construisons PRATIQUEMENT des centaines de comités d'action, comités pour l'unité sur la ligne de "Grève générale ouvrière! Dehors Macron! Gouvernement ouvrier !"

Ne t'enflamme pas comme ça camarade Barnum. Comme vous vous y prenez il n'est pas encore là votre gouvernement ouvrier !

Alors si on en croit vos propres affirmations, le 20 octobre nous étions à 250 jours du clash sur les retraites. Les gilets jaunes étant passés par là, à priori vous allez avoir quelques semaines supplémentaires pour préparer vos affaires.

https://latribunedestravailleurs.files.wordpress.com/2018/10/tract-retraite.pdf

"...Macron voudrait que sa loi contre les retraites soit votée avant juin 2019. Il reste moins de 250 jours pour le bloquer (...) L’issue réside dans la mobilisation de millions, dans un bloc soudé des travailleurs et des organisations à tous les niveaux (...) 14 000 travailleurs ont signé un appel pour l’unité. Dans les entreprises se constituent des comités pour l’unité..."

Combien de "comités pour l'unité" ? Le 20 octobre vous ne vous avanciez pas sur un chiffre, mais bon on partira sur le fait que vous faisiez signer 14 000 de nos collègues pour l'unité . On va dire, pour être gentil et large, que chacun de vos militants faisaient signer 100 salariés, vous êtes donc 1400 à la manœuvres.

Et les gars ! Au POID il y a 1400 mecs qui veulent provoquer PRATIQUEMENT des centaines de comités d'action, comités pour l'unité sur la ligne de "Grève générale ouvrière! Dehors Macron! Gouvernement ouvrier ! Mais attention ( ils n' attendent rien des appareils bourgeois, CGT, FO, FSU..... pour réaliser la grève générale ouvrière ). Leurs comités il veulent les mettre en place tout seul comme des grands.

Voyons voir l'étape suivante.

14000 salariés on soutenu "la rencontre nationale des délégués des comités pour l’unité le samedi 20 octobre à Paris.". Allons voir un peu les conclusion de cette rencontre.

https://latribunedestravailleurs.fr/2018/10/25/partout-preparons-laction-unie-le-plan-macron-philippe-contre-nos-retraites-ne-passera-pas/

L'édito de votre journal n'en dit pas plus, et on ne pas dire qu'il fait dans le triomphalisme. La mobilisation de million et million de travailleurs reste un objectif lointain :

"...la conclusion de la rencontre des délégués pour l’unité du 20 octobre : « Partout, préparons l’action unie à tous les niveaux, la mobilisation et la grève générale, si le gouvernement ne nous laisse pas d’autre choix,sur l’exigence qui nous est commune : “Ne touchez pas à nos régimes de retraite ! Retrait du plan Macron-Philippe ! Maintien du système de retraite par répartition !” »..."

https://latribunedestravailleurs.fr/2018/10/24/le-grand-pillage-imminent-et-le-moyen-de-lempecher/


Projetons nous à présent vers le mois de février, donc pour vous trois mois de surplace.

https://latribunedestravailleurs.fr/2019/01/22/bloquer-macron-amplifions-la-campagne-pour-lunite-pour-le-retrait-de-la-reforme-des-retraites-envoyons-nos-delegues-a-la-rencontre-nationale-du-2-fevrier/

Un clip, pas un communiqué de votre direction , nous sommes d'accord, un clip de 1,14 mm d'un de vos camarade, pour nous expliquer que ça rame un peu, à vouloir mobiliser sans suivre les prescriptions du programme de transition.

Votre camarades ne nous parles pas comme toi de 200 comités, mais de 200 délégués, première chose. Ensuite il nous fait un petit pointage de votre adresse, étant passé de 14 000 à 40 000, mais bon, faire signer nos collègues sur un tract pour l'unité, si vous étiez un peu moins sectaires, depuis octobre vous auriez déjà un million de signataires. le plus intéressant ce sont ces mystérieuses "instances syndicales" , en clair les directions des centrales ouvrières, qui se seraient prononcées dans votre sens. Votre camarade ne nous les mentionne pas, et pour cause, toutes sont pleinement engagées dans la concertation en vue de permettre à cette réforme libérale de voir le jour.

Mais ça vous ne le dites pas. vous n'attendez rien des appareils bourgeois, CGT, FO, FSU, surtout de FO d'ailleurs. Vous ne voulez surtout pas vous mettre en froid avec elles.

Alors question. Pensez vous pouvoir faire illusion encore longtemps avec vos simagrées de mobilisation ? Comment donc 200 (soit disant) délégués, en réalité 200 de vos militants, inconnus de la plupart des travailleurs, peuvent espérer entraîner le prolétariat dans une grève générale ?

Quand allez vous finir de prendre ces mêmes travailleurs pour des cons camarade Barnum ????


Eninel
Eninel

Messages : 1113
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  barnum le Mar 22 Jan - 21:23

Tu n'as vraiment pas de bol, Eninel, les membres du POID sont largement minoritaires dans les comités pour l'unité et nombre de membres du PCF, de la France insoumise, de Génération.s.... sont actifs dans ces comités et le POID sera largement minoritaire à la prochaine assemblés des comités le 2 février à Paris ( il y avait déjà plus de 150 comités constitués en octobre 2018 !)

barnum

Messages : 923
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  Eninel le Ven 25 Jan - 12:18

Qu'est ce que la démocratie ?

C'est la dénonciation sans appel de la manipulation et de l'individualisme !

Que voyons-nous et qu'entendons-nous ce matin dans les médias ? L'individualisme érigé en principe absolu. La manipulation comme seul réponse de la part d'un pouvoir libéral, arc bouté en défense de ses privilèges.

Comme il est facile au président de la république, au sommet de l'Etat bourgeois, chef d'une bourgeoisie organisée et en ordre de bataille, élu comme il dit, de faire l’intéressant, de faire le beau, de faire la claque, devant un pauvre bougre gilet jaune, qui lui symboliquement, montre un mouvement ouvrier des gilets jaunes explosé, atomisé, dans sa nudité laide, dans son impuissance !

Quelle est la force de notre mouvement ? Il vient des profondeurs de notre classe sociale. En soi il est révolutionnaire , parce qu'il met en avant les revendications collectives de justice sociale et de justice fiscale, pour le bénéfice de tous. Sont ce une multitude d'initiatives individuelles qui ont le droit de porter ces revendications collectives ?

Non, c'est à un collectif de porter les espoirs collectifs, certainement pas à des petit individualistes comme pour l'instant il pullulent !

Tantôt l'un au nom de l'action pour l'action en appelle à une nuit jaune ; telle autre à constituer des listes électorales ; d'autres des chaîne humaines ; d'autres encore demain iront se déchirer sur la place publique sur les nuances du jaune de nos gilets.

Le dénominateur commun de tous ces soit disant porte-paroles, c'est qu'ils n'ont aucun respect pour le mouvement de contestation pris dans son ensemble, ils l'affaiblissent et le mènent à sa perte.

Individualistes et absolument pas démocrates sont-ils , à n'avoir jamais cherché depuis deux mois, à structurer le mouvement des gilets jaunes, comme des camarades à Commercy le font.

La marche à suivre est de permettre la pleine réussite du week end de démocratie ouvrière, qui va avoir lieu à Commercy, dans le cadre d'une Assemblée des Assemblées des gilets jaunes.

Là, chaque gilets jaunes pourra avoir ses délégués, qui en toute démocratie, pourra essayer de convaincre l'ensemble des délégués des gilets jaunes, du bien fondé de sa manière de voir, de la nuance de jaune qu'il veut imprimer sur notre mouvement ouvrier révolutionnaire, ne pouvant être respecté et victorieux, qu'à partir du moment où le collectif va prendre le pas sur l'individualisme.

Eninel
Eninel

Messages : 1113
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  Eninel le Dim 27 Jan - 11:58

https://tendanceclaire.org/article.php?id=1524

Voilà la confirmation absolue que le mouvement gilets jaunes est ouvrier et révolutionnaire.

"...Ca y est, l’Assemblée des Assemblées est lancée à Commercy, dans la Meuse. Ici, plusieurs départements sont réunis, des villes comme des petites localités, tou.te.s avec un même objectif : avancer en commun, structurer à la base le soulèvement..."

Et qui peut se soulever contre le capitalisme sinon la classe ouvrière !

La bourgeoisie ne s'y trompe pas d'ailleurs. Elle commence à lâcher sur nous ses nervis fascistes.

https://tendanceclaire.org/breve.php?id=32700

Les directions ouvrières, celle du POID, n'ont même plus le réflexe de classe de réagir, alors ce sont les délégués ouvriers de l'Assemblée des Assemblées de Commercy qui le font.

"...Les débats sont nombreux et il faut reconnaître que l’apprentissage du politique, de la politique collective prends du temps. Mais c’est tant mieux : ici, nous apprenons à faire avec nos différences, avec nos positions parfois divergentes. La structuration politique d’un tel mouvement est une nécessité, notamment pour ne pas le laisser aux mains des porte-parole autoproclamés, mais aussi pour faire face à l’extrême droite.

Deux jours de discussions, déjà très encourageante, qui se concluront dimanche

Vive l’auto-organisation !

Vive l’Assemblée des Assemblées !

Vive le soulèvement des Gilets Jaunes ! ..."


FAIRE FACE A MACRON ET A LEPEN !

VIVE LA COORDINATION NATIONALE DES GILETS JAUNES.




Eninel
Eninel

Messages : 1113
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  Eninel le Dim 27 Jan - 12:42

Le syndicat Sud PTT ouvre la voie une fois de plus au mouvement ouvrier.

Alors même qu'en 1988, les directions des syndicats CGT et FO des PTT allaient sournoisement et docilement, négocier avec le gouvernement Mitterrand-Rocard-Quilès-Tapie, soutenu par le PCF, une loi, qui avait pour objectif de réserver les profits faramineux en perspective de la téléphonie mobile au capitalistes, et les futurs déficits de la Poste aux contribuables, le syndicat CFDT des PTT engageait le combat CONTRE la séparation organique de la Poste et de la téléphonie.

Ce combat était perçu comme insupportable par la centrale CFDT, qui excluait de ses rangs le syndicat PTT. C'est à partir de ce diktat bureaucratique, que naissait les syndicats Sud, et cette forte tendance à la base , de privilégier désormais les rapports horizontaux, au détriment des rapports verticaux dans les organisations ouvrières.

Absurdité comme nous l'avons dit, mais qui repose quand même sur certaines réalités historiques.

Hier la direction Sud PTT ( elle continue de se nommer "poste et téléphonie, PTT, et elle a bien raison", un jour nous re-nationaliserons ce service public ), a été l'une des première a appeler, au delà de nos différences à faire front ensemble contre les nervis fascistes.

Une fois de plus ce syndicat ouvrier est pionnier .

Nous ne pouvons que le féliciter et nous associer à lui samedi prochain , pour tenir à distance les drapeaux à fleur de lys.
Eninel
Eninel

Messages : 1113
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  barnum le Dim 27 Jan - 16:26

La tendance CLAiRE raconte n'importe quoi puisque le POID est partie prenante de la manifestation unitaire contre la répression au début de la semaine prochaine.
Quant au "mouvement ouvrier révolutionnaire", il n'est ni "ouvrier" puisque c'est la petite bourgeoisie déclassée et radicalisée qui le dirige, ni "révolutionnaire" car c'est toujours une simple révolte populaire!

barnum

Messages : 923
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  Eninel le Dim 27 Jan - 16:55

barnum a écrit:La tendance CLAiRE raconte n'importe quoi puisque le POID est partie prenante de la manifestation unitaire contre la répression au début de la semaine prochaine.
Quant au "mouvement ouvrier révolutionnaire", il n'est ni "ouvrier" puisque c'est la petite bourgeoisie déclassée et radicalisée qui le dirige, ni "révolutionnaire" car c'est toujours  une simple révolte populaire!

Ah ! Et pourquoi voulez vous combattre une répression, visant une petite bourgeoisie déclassée, radicalisée, une révolte populaire poujadiste, manœuvrée par l'extrême droite ?

Vous êtes devenus pacifistes à présent ? Vous ne supportez plus la violence ?
Eninel
Eninel

Messages : 1113
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  barnum le Dim 27 Jan - 23:12

Nous sommes inconditionnellement contre toutes les violences de l'Etat bourgeois à l'encontre des révoltes populaires comme l'est celle des gilets jaunes

barnum

Messages : 923
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  Eninel le Lun 28 Jan - 9:30

APPEL DE LA PREMIÈRE ASSEMBLÉE DES ASSEMBLÉES DES GILETS JAUNES
Dimanche, 27 Janvier, 2019

Nous, Gilets Jaunes des ronds-points, des parkings, des places, des assemblées, des manifs, nous sommes réunis ces 26 et 27 janvier 2019 en assemblée des assemblées, réunissant une centaine de délégations, répondant à l’appel des Gilets Jaunes de Commercy.

Depuis le 17 novembre, du plus petit village, du monde rural à la plus grande ville, nous nous sommes soulevés contre cette société profondément violente, injuste et insupportable. Nous ne nous laisserons plus faire ! Nous nous révoltons contre la vie chère, la précarité et la misère. Nous voulons, pour nos proches, nos familles et nos enfants, vivre dans la dignité. 26 milliardaires possèdent autant que la moitié de l’humanité, c’est inacceptable. Partageons la richesse et pas la misère ! Finissons-en avec les inégalités sociales ! Nous exigeons l’augmentation immédiate des salaires, des minimas sociaux, des allocations et des pensions, le droit inconditionnel au logement et à la santé, à l’éducation, des services publics gratuits et pour tous.

C’est pour tous ces droits que nous occupons quotidiennement des ronds-points, que nous organisons des actions, des manifestations et que nous débattons partout. Avec nos gilets jaunes, nous reprenons la parole, nous qui ne l’avons jamais.

Et quelle est la réponse du gouvernement ? La répression, le mépris, le dénigrement. Des morts et des milliers de blessés, l’utilisation massive d’armes par tirs tendus qui mutilent, éborgnent, blessent et traumatisent. Plus de 1000 personnes ont été arbitrairement condamnées et emprisonnées. Et maintenant la nouvelle loi dite « anti-casseur » vise tout simplement à nous empêcher de manifester. Nous condamnons toutes les violences contre les manifestants qu’elles viennent des forces de l’ordre ou des groupuscules violents. Rien de tout cela ne nous arrêtera ! Manifester est un droit fondamental. Fin de l’impunité pour les forces de l’ordre ! Amnistie pour toutes les victimes de la répression !

Et quelle entourloupe que ce grand débat national qui est en fait une campagne de communication du gouvernement, qui instrumentalise nos volontés de débattre et décider ! La vraie démocratie, nous la pratiquons dans nos assemblées, sur nos ronds-points, elle n’est ni sur les plateaux télé ni dans les pseudos tables rondes organisées par Macron.

Après nous avoir insultés et traités de moins que rien, voilà maintenant qu’il nous présente comme une foule haineuse fascisante et xénophobe. Mais nous, nous sommes tout le contraire : ni raciste, ni sexiste, ni homophobe, nous sommes fiers d’être ensemble avec nos différences pour construire une société solidaire.
Nous sommes forts de la diversité de nos discussions, en ce moment même des centaines d’assemblées élaborent et proposent leurs propres revendications. Elles touchent à la démocratie réelle, à la justice sociale et fiscale, aux conditions de travail, à la justice écologique et climatique, à la fin des discriminations. Parmi les revendications et propositions stratégiques les plus débattues, nous trouvons : l’éradication de la misère sous toutes ses formes, la transformation des institutions (RIC, constituante, fin des privilèges des élus...), la transition écologique (précarité énergétique, pollutions industrielles...), l’égalité et la prise en compte de toutes et tous quelle que soit sa nationalité (personnes en situation de handicap, égalité hommes-femmes, fin de l’abandon des quartiers populaires, du monde rural et des outres-mers...).

Nous, Gilets Jaunes, invitons chacun avec ses moyens, à sa mesure, à nous rejoindre. Nous appelons à poursuivre les actes (acte 12 contre les violences policières devant les commissariats, actes 13, 14...), à continuer les occupations des ronds points et le blocage de l’économie, à construire une grève massive et reconductible à partir du 5 février. Nous appelons à former des comités sur les lieux de travail, d’études et partout ailleurs pour que cette grève puisse être construite à la base par les grévistes eux-mêmes.
Eninel
Eninel

Messages : 1113
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  Eninel le Lun 28 Jan - 9:33

Tiens camarade Barnum, c'est une centaine de délégations gilets jaunes qui écrivent dans leur première proclamation cette petite dédicace pour la direction du POID :

"...Après nous avoir insultés et traités de moins que rien, voilà maintenant qu’il nous présente comme une foule haineuse fascisante et xénophobe. Mais nous, nous sommes tout le contraire : ni raciste, ni sexiste, ni homophobe, nous sommes fiers d’être ensemble avec nos différences pour construire une société solidaire..."

Honte à vous !

Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Eninel
Eninel

Messages : 1113
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  barnum le Lun 28 Jan - 11:41

Le POID a simplement dit d'une part que l'initiative était celle de la petite bourgeoisie déclassée et radicalisée, encadrée idéologiquement par le RN et DLF, et n'a jamais dit que c'était un mouvement fasciste mais qu'il y avait des fascistes en son sein....LA PREUVE, l'attaque du cortège du NPA par une cinquantaine d'identitaires, ce qui confirme notre analyse... par ailleurs, intéressant de voir avec quel enthousiasme Salivini parle des gilets jaunes!! Et derrière le "grand débat", Macron accélère pour faire passer la contre-réforme des retraites (l'un des axes du combat des centaines de comités pour l'unité dont la deuxième rencontre nationale a lieu le 2 février à Paris).

barnum

Messages : 923
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  Eninel le Lun 28 Jan - 18:37

L' appel de la premières assemblée des assemblées des gilets jaunes de Commercy du dimanche 27 janvier, est une étape importante dans la métamorphose de la classe ouvrière, jusqu'ici une classe en soi, pour qu'elle redevienne une classe sociale pour elle.

Nous nous sommes soulevés contre cette société profondément violente, injuste et insupportable. Nous ne nous laisserons plus faire, crie à la face de la bourgeoisie, un prolétariat trop longtemps trahi par sa représentation politique faillie. 26 milliardaires possèdent autant que la moitié de l’humanité, c’est inacceptable, nous disent fort justement ces nouveaux délègues ouvriers ayant en poche un mandat en due forme.

C'est justement ce que depuis trente ans les directions ouvrières, n'ayant aucun mandat elles, supportent paradoxalement, à se refuser d'ouvrir la moindre perspective révolutionnaire, à se contenter d'aller paresseusement, d'une défaite électorale à une autre, dans le cadre d'une cinquième république bonapartiste et bourgeoise.

Que répondent les directions ouvrières ( partis et syndicats ) , au crie du cœur du prolétariat en gilet jaune : Finissons-en avec les inégalités sociales ! Nous exigeons l’augmentation immédiate des salaires, des minimas sociaux, des allocations et des pensions, le droit inconditionnel au logement et à la santé, à l’éducation, des services publics gratuits et pour tous ?

Elles leurs répondent, tantôt préparation d'élections européennes, en vue d'envoyer des politiciens à Strasbourg, dans une assemblée croupion sans pouvoir ; tantôt elles en appellent à l'organisation d'une énième élections législatives, avec l'espoir fou de les remporter, et de partir pour une énième cohabitation avec la bourgeoisie, d'être des ministres de Macron ; tantôt carrément, elles se foutent de la tête des salariés, à les appeler à une grève de 24h00, comme si une grève de 24h00 pouvait d'une manière ou une autre, en finir avec la dictature du Capital, en finir avec les inégalités sociales !

C'est au pied levé et pour tenter de contrer cette politique de valets, que les gilets jaunes occupent quotidiennement des ronds-points, qu'ils organisent des actions, des manifestations et qu'ils débattent partout.

Mais une armée aussi valeureuse soit-elle, ne peut pas faire longtemps illusion face à une autre sur un champ de bataille, sans un état major, et même contre son propre état major !

Quelle entourloupe que ce grand débat national, celui de Macron, qui est en fait une campagne de communication du gouvernement, qui instrumentalise nos volontés de débattre et décider, nous disent les délègues de Commercy !

Mais qui est responsable de cette situation politique, sinon notre état major de fait, les directions ouvrières, qui non content en partie d'y participer, se refuse à ouvrir absolument aucune perspective pour qu'il en soit autrement.

Les avez-vous vue ces directions, aider les délégation ouvrière qui voulaient se rendre à Commercy ?

Les voyez-vous ouvrir les locaux syndicaux, les permanences des partis politiques de gauche, les mairies, tenues par des équipes municipales élues grâce aux voix ouvrières, permettre l'ouverture de débats entres égaux, entres gilets jaunes, entres travailleurs, sans le patronage de la bourgeoisie ?

Non nul part nous ne voyons cela, parce que partout les directions de nos partis et syndicats historiques prouvent à tous une faillite morale et politique extravagante !

Quelle est leur réponse ?

La répression, le mépris, le dénigrement. Des morts et des milliers de blessés, l’utilisation massive d’armes par tirs tendus qui mutilent, éborgnent, blessent et traumatisent. Plus de 1000 personnes ont été arbitrairement condamnées et emprisonnées. Et maintenant la nouvelle loi dite « anti-casseur » vise tout simplement à nous empêcher de manifester.

Voilà la politique de la gauche derrière Macron en ce moment ! Parce qu'autant fait celui qui écorche que celui qui tient le pied ! Parce qu'en ce moment, aucune ne demande au prolétariat et à la jeunesse de foutre dehors Macron et d'en finir avec la tyrannie de la bourgeoisie !

Mesurez bien l'appel désespéré de nos camarades de Commercy. Ils n'en appellent même plus à eux !

Nous, Gilets Jaunes, invitons chacun avec ses moyens, à sa mesure, à nous rejoindre. Nous appelons à poursuivre les actes (acte 12 contre les violences policières devant les commissariats, actes 13, 14...), à continuer les occupations des ronds points et le blocage de l’économie, à construire une grève massive et reconductible à partir du 5 février. Nous appelons à former des comités sur les lieux de travail, d’études et partout ailleurs pour que cette grève puisse être construite à la base par les grévistes eux-mêmes.

C'est dramatique ! Ils ne servent plus à rien ! Ils coûtent comme les politiciens de la droite et de l'extrême droite, mais ils ne servent plus à rien !

Il faut un renouvellement immédiat et radical de l'ensemble de ces directions ouvrières ne servant à rien !

Eninel
Eninel

Messages : 1113
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  barnum le Mar 29 Jan - 10:24

"Il faut un renouvellement immédiat et radical de l'ensemble de ces directions ouvrières ne servant à rien" !

Si, elles servent à protéger Macron et sa défense des intérêts capitalistes....
Il faut réaliser la grève générale ouvrière par le débordement des appareils!



barnum

Messages : 923
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  Eninel le Mar 29 Jan - 23:46

https://www.lautrequotidien.fr/articles/2019/1/28/tx9cpcn84umbv26fjo1c08ju4fqdp9?fbclid=IwAR0v9iR6arZGn4nNc4RwCh09DmqS2Rw9HwC5n-FVESHaxv9F3c6JoAgjXnY

Le thème du capitalisme, ainsi que la lutte de classe, furent régulièrement évoqués au fil des discussions..

De nombreuses actions sont menées, en plus des occupations de ronds points, et des manifestations des samedis; parmi elles, on aura retenu celle des Gilets jaunes de Noisy Le Sec, qui ont fait pression sur le Conseil Municipal pour obtenir une salle.


VOILA CE QU'IL FAUT FAIRE : SE RÉAPPROPRIER NOS MAIRIES ET FONDER DES COMMUNES INSURRECTIONNELLES DES GILETS JAUNES !

"Nous ne sommes pas représentatifs de qui que ce soit, et nous allons faire preuve d'humilité en permettant simplement une coordination nationale de naître."

A Nantes, un travail important de convergence avec les syndicats pour aboutir à un appel a manifester et surtout à la grève générale du 5 février 2019.

Il y a quelque chose de révolutionnaire dans l'air.


A VOUS AU POID D'EN SAISIR LE PARFUM !
Eninel
Eninel

Messages : 1113
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  barnum le Mer 30 Jan - 10:03

Il y a effectivement quelque chose de révolutionnaire dans l'air mais elle n'a pas la couleur jaune !! Pour l'instant, la classe ouvrière pour soi, la jeunesse lycéenne et étudiante, les jeunes de banlieue, les fonctionnaires, les travailleurs immigrés... ne sont pas dans le coup, d'où la priorité, pour réaliser la grève générale ouvrière et engager le combat pour un Gouvernement ouvrier agrégeant autour de lui la jeunesse et toutes les catégories populaires dont nombre de gilets jaunes, de mettre en place des comités d'action pour l'unité et le débordement des appareils.

barnum

Messages : 923
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  Eninel le Lun 4 Fév - 17:31

La lutte de classe va se tendre, nationalement comme sur le plan international.

Sur le plan international, ne nous laissons pas abuser par ces drôles de démocrates, qu'ils soient brésiliens, américains, allemands ou français , les Bolsonaro, Trump, Merkel ou Macron. Leur agissement au Venezuela est simple fuite en avant. Ce n'est pas un signe de puissance mais bien plutôt de désarroi ! Dans le concert des Nations ils sont complètement isolés, en attendant d'être rejetés. "...Ces vingt-trois États occidentaux, dont trois des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU (Washington, Paris, Londres), font face à l'écrasante majorité des 193 États membres de l'ONU ..." ( Le Figaro : Venezuela : face au duel entre Maduro et Guaido, la communauté internationale divisée ).

Tout autant sont isolés les même Bolsonaro, Trump, Merkel et Macron dans leurs propres pays. Et c'est parce qu'ils sont isolés chez eux, dans leur politique libérale, qu'ils sont d'autant plus dangereux, et qu'ils prônent dorénavant comme seul politique, la répression et la violence.

Demain Paris ne fera pas exception à cette règle. Il se prépare une après midi à haute tension du côté de la Place de la Concorde.

Diriger le prolétariat et la jeunesse en gilets jaunes vers la Place de la Concorde, devant le Palais de l'Elysée, les révolutionnaires, qu'ils soient communistes ou anarchistes en rêvaient ! La bureaucratie syndicale sous la contrainte le fait !

Mais dans quelle condition organisationnelle et politique le fait-elle ? Les pires des conditions, sans aucune préparation, sans aucun plan pré-établi, sans se préoccuper de la protection des manifestants.

Comme si cette bureaucratie irresponsable voulait aller volontairement à l'accident, pour après coup se retourner vers les travailleurs, et dénoncer ces révolutionnaires aventuriers et dangereux.

Des partis politiques ouvriers, aucun n'aura mener le combat politique nécessaire, pour contraindre Macron à revenir à un comportement normal, quant au choix démocratique des itinéraires déclarés des manifestations. Rien n'interdit dans la loi qu'un cortège ouvrier, ne puisse pas se retrouver en fin d'après midi sur une place publique de son choix, Place de la Concorde inclus. C'est le parano Macron qui début décembre, s'est mis à vouloir d'autorité, faire de cette place, une place pour lui, une place qui dorénavant ne serait plus une place publique. Il y aura massé chaque samedi des forces de répressions en nombre, et il est nul doute que demain il en sera ainsi.

Les organisateurs de la manifestation de demain, direction Martinez en tête, proclamant dans son appel, leur volonté de nous faire déboucher sur la Place de la Concorde, mesurent-ils les risques ?

De deux choses l'une : Ou c'est du bluff, et ce seront eux les premiers qui demain face aux rangées de CRS, ordonneront la dispersion avant d'atteindre la Concorde. En ce cas , à quoi bon fanfaronner ?

Ou bien ils veulent vraiment reconquérir cette place, place interdite, symbole du glissement liberticide et vichyste de la macronie et de Macron. Mais alors en ce cas, ils porteront l'entière responsabilité, des heurts qui infailliblement surgiront, des pertes humaines chez nous aussi.

En plus d'avoir la réputation méritée d'être de piètres syndicalistes corrompus , ils seront perçus par les travailleurs en gilets jaunes, comme de piètres généraux, à ne pas anticiper les événements et jeter les ouvriers dans une boucherie.

Les paroles de la duplicité sont comme du miel et ses actes comme des lances !
Eninel
Eninel

Messages : 1113
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

La Commune des Communes. Empty Re: La Commune des Communes.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum