Voir le deal
34.99 €

Mauritanie

Aller en bas

Mauritanie Empty Mauritanie

Message  Carlo Rubeo le Lun 9 Mar - 23:20

Grève sans précédent à la “Snim”


Déclenchée depuis plus d’un mois à Zouerate, la grève des travailleurs de la SNIM s’est étendue à ceux de Nouadhibou qui, en solidarité avec leurs amis de cité minière, ont déclaré une grève illimitée le mardi 3 mars. Même si la direction de la SNIM, apparemment appuyée par les hautes autorités, minimise la portée de la grève, elle est quand même bien suivie et pourrait, à terme, provoquer un arrêt total des activités du fleuron de l’industrie nationale. Du jamais vu !

La grève, un "crime contre la nation"

Zouerate. Le 2 mars, au moment où la fête organisée par les grévistes de la SNIM battait son plein, tombe la nouvelle de l’entrée en grève des travailleurs de l’entreprise dans la capitale économique. Les applaudissements et youyous fusent de toute part. 33 jours d’arrêt de travail n’ont pas entamé l’enthousiasme des grévistes de Zouerate. Chez eux, le mouvement de grève est carrément entré dans les mœurs.

Mauritanie DSCN2852

la suite :

http://www.rmibiladi.com/fr/index.php?option=com_content&view=article&id=2904:snim--greve-totale&catid=1:actualites&Itemid=2

Parmis les revendications des travailleurs de la SNIM figure l'augmentation des salaires promise par la direction de la compagnie pour la fin 2014.

La grève des ouvriers continue. Nous sommes déjà à la troisième semaine. La centrale syndicale rappelle que cette grève est motivée par « le non respect par l’employeur des clauses d’un accord conclu le 3 mai 2014, en vertu duquel la SNIM s’engage à accorder à partir du 1er octobre 2014, une augmentation générale consistante de salaire, verser trois salaires en guise de bonus et de payer un rappel des primes de production impayées au titre de l’année 2014 ».

Les répercussions de cette grève commencent à se sentir sur toute la population active de la Ville de Zouerate. Les banques ce mois- ci n’auront pas beaucoup de salaires à fournir à  leurs clients. La SNIM est le premier client des banques primaires qui officient à Zouerate. Nous avons Dix banques à Zouerate : Banque Commerciale et Industrielle (BCI), Banque Nationale de Mauritanie (BNM), Al Wattaniya, Société Générale (SG), Banque Populaire de Mauritanie (BPM), Banque Mouamalatte Sahiha (BS), Banque Mauritanienne pour le Commerce international (BMCI), Banque ALWAVA Mauritanienne Islamique, Attijari Bank et Maurisbank. On se demande que feront ses banques pour couvrir les frais du mois de février 2015 ? La ville de Zouerate, est une ville minière où toutes les activités commerciales sont liées aux Salaires des Ouvriers de la SNIM. Ces salaires sont versés entre le 5 et le 7 de chaque mois. Le mutisme de La Direction de la SNIM, fait vivre la population au ralenti. La SNIM se cache la tête dans le sable pour ne pas voir le danger venir. Elle attend que le danger passe. Tandis que le mouvement devient de plus en plus fort. Les ouvriers se sont toujours montrés très sage. Ils se réunissent chaque jour de 9 heures à 11 heures et de 16 heures à 20 heures. Pour se disperser dans l’ordre. Le calme qui précède la tempête.

Depuis quelques jours, la SNIM menace de l’expulsion des Ouvriers – Grévistes licenciés. Ces grévistes licenciés sont au nombre de 176 Ouvriers et 40 familles seront expulsées au début de la semaine. A partir du  lundi 23 février 2015 selon notre source ! Faudra-t-il un nouveau Mai 68 ?

Sidi Ould Bobba

Mauritanie DSCN2884
Carlo Rubeo
Carlo Rubeo

Messages : 249
Date d'inscription : 03/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum