Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-25%
Le deal à ne pas rater :
Nouveaux écouteurs Apple AirPods 2 au meilleur prix
133.90 € 179 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -40%
Promo sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
Voir le deal
228 €

Le comptage des manifestations

Aller en bas

Le comptage des manifestations Empty Le comptage des manifestations

Message  verié2 le Lun 2 Déc - 12:53

Une fois de plus, une polémique a été ouverte entre Mélenchon d'une part et la préfecture, à propos de la manif de dimanche dernier. 7000 contre... 100 000. Polémique qui s'étend sur ce forum où, sans oser reprendre les chiffres manifestement faux de Mélenchon, certains avancent 50 000, tandis que sur Médiapart quelqu'un descend jusqu'à 30 000 - ce qui serait déjà énorme.

Sur le fil consacré à la Bretagne, j'ai déjà expliqué pourquoi la préfecture ne peut pas truquer systématiquement les chiffres à la baisse, car des dizaines de fonctionnaires voire des centaines sont au courant des résultats réels des comptages et il s'en trouve toujours quelques-uns pour vendre la mèche.

Mais, d'une façon plus générale, il y a une tendance, pas seulement au PCF et au Front de Gauche, mais aussi à l'extrême-gauche, à gonfler démesurément les manifs. Par exemple, si on considère la manif du 4 mars 1972 qui a suivi l'assassinat de Pierre Overney par un vigile de Renault le 25 février, on trouve sur de nombreux sites le chiffre de 200 000 personnes, par exemple sur des sites maoïstes, et même sur Wikipedia qui les prend pour référence. Lutte ouvrière, plus prudente, se contente de
L'émotion fut vive et l'enterrement d'Overney à Paris fut l'occasion d'une manifestation de dizaines de milliers de personnes. a écrit:
C'était une manif très impressionnante, notamment parce que la foule était très compacte et très en colère, mais il n'y avait certainement pas 200 000 personnes, ni même 100 000. Peut-être 30 000 voire 50 000. La préfecture, si j'ai bonne mémoire avait annoncé 25 000 personnes, ce qui était probablement plus proche de la réalité que la légende qui s'est instauré.

Pour les obsèques des victimes de Charonne du 8 février 1962, une des plus grosses manifestations de l'histoire, où la foule s'est écoulée pendant des heures jusqu'au soir, les évaluations ont varié entre un million et 100 000... Il faut se rendre compte qu'une foule de 100 000 personnes, c'est déjà considérable. On le "sent" d'ailleurs immédiatement, par exemple par l'affluence et l'ambiance dans le métro, la quasi impossibilité de se déplacer sur le lieu de départ etc.

Mais évidemment, plus près de nous, il y avait le PCI lambertiste, auquel a appartenu Mélenchon, qui parvenait à réunir 3500 jeunes, voire 5000 ou 6000, à la Mutualité, salle qui compte officiellement 1700 places...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le comptage des manifestations Empty Re: Le comptage des manifestations

Message  mykha le Lun 2 Déc - 13:34

Les révolutionnaires, et plus généralement les militants ouvriers n'ont aucun intérêt à gonfler les chiffres des manifs.
Ceux qui le font, et ils sont hélas nombreux, veulent sûrement créer des illusions, donner le moral...ou s'illusionner eux-mêmes.
Mais ces tours de passe-passe se paient toujours : tout le monde n'est pas dupe ou ne l'est pas forcément longtemps et là, patatras.
Les inflations de chiffres improbables ou carrément impossibles aboutissent à des impasses car il faut toujours faire mieux...et il y a des limites au bout desquelles on risque le ridicule, ou pire une perte de confiance de ceux à qui on raconte des sornettes.

Par ailleurs, les capitalistes et leur état savent compter, mesurer, évaluer.
Ils en ont besoin.
Les militants ouvriers aussi.
Combien réellement ?
Quelle évolution depuis la dernière ?
Climat général de la manif ?
Qui ? des militants ? du privé ? du public ? de tels secteurs ? Beaucoup de nouvelles têtes ? des jeunes ? des vieux ?
Beaucoup de grévistes, peu de grévistes ?
etc...

Ne rien (vouloir) voir ou évaluer, ça amène à ne rien comprendre à la situation, à ne pas savoir placer la barre, à se planter complètement.

Un des meilleurs exemples récents, ce sont les mobilisations de 2010 pour les retraites : combien d'aveugles et de sourds, ou d'illuminés euphoriques ont décuplé les chiffres, vu des grévistes ou il y avait quelques débrayages courts, une combativité générale là où il y avait quelques actions spectaculaires, médiatiques...mais ultra-minoritaires
C'est comme ça qu'on lance des appels à une grève générale rêvée et qu'on la croit empêchée ou bridée par des bureaucraties qui n'ont même pas eu à approcher leur pied du frein.

Bref, les travailleurs n'ont rien à gagner à ces exagérations et les militants ne peuvent que perdre toute lucidité et prendre la mauvaise habitude d'une surenchère mortifère qui en fait des girouettes qui tournent sur elles-mêmes en dehors de la réalité de la lutte de classes.

Et les exemples de ces dopages de chiffre ou de surévaluations de la situation ne manquent pas au cours des dernières années.
mykha
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le comptage des manifestations Empty a propos de manipulation du grand chef

Message  panchoa le Lun 2 Déc - 18:23

Une interview de Mélenchon mise en scène sur TF1. Vu libé origine AFP
AFP 2 décembre 2013 à 16:37
Le leader du Front de gauche est apparu dimanche entouré de nombreux manifestants. Ceux-ci n'étaient en réalité regroupés là que pour le décor, alors que le défilé n'avait pas encore commencé.
L’interview de Jean-Luc Mélenchon au JT de TF1 dimanche le montrait campée devant de nombreux manifestants agitant des drapeaux, mais une photo prise d’un balcon montre que ce groupe isolé n’était là que pour le décor.
L’interview du leader du Front de Gauche a été réalisée par TF1 en direct dans l’avenue des Gobelins à Paris vers 13h05, un peu avant le début de la manifestation du mouvement contre l’injustice fiscale, prévu à 13h30.
Juste au moment de l’interview, le journaliste néerlandais Stefan de Vries, qui habite au-dessus, regarde la scène et la photographie depuis son balcon. Sur sa photo, qui circule sur Twitter, on voit Jean-Luc Mélenchon en train d’être interviewé. Et derrière lui, quelques dizaines de manifestants réunis en un carré compact, mais personne autour. Ce qui est logique puisque non seulement la manifestation n’a pas encore commencé mais elle est prévue 150 mètres plus loin.
Le JT de TF1 donne cependant l’impression d’une foule nombreuse déjà rassemblée derrière Mélenchon. «J’étais chez moi, avenue des Gobelins, juste au dessus de l’endroit où se faisait l’interview», a raconté à l’AFP Stefan de Vries, correspondant en France de RTL Pays-Bas et chroniqueur pour France24 et La Croix.
«J’ai été surpris de voir des manifestants arriver là alors que la manifestation commençait plus loin, place d’Italie, à environ 150 mètres. Puis j’ai vu que Mélenchon arrivait, c’était clairement une mise en scène, c’était flagrant. En plus ils ont utilisé un zoom, ce qui donne l’impression que Mélenchon est entouré d’une énorme foule, alors qu’il s’agissait de 20 à 30 personnes».
«Quand j’ai vu qu’on faisait une interview avec des caméras, j’ai zappé sur la télé et j’ai vu que c’était en direct sur TF1. Alors j’ai pris la photo depuis mon balcon, puis j’ai photographié l’écran de ma télé. Il y a une différence d’environ 10 secondes entre les deux clichés», a-t-il expliqué. «Après l’interview, les manifestants sont partis». «Mais je ne veux pas dire qu’il n’y avait personne à la manif», a-t-il nuancé. «Ils ont juste orchestré ça pour le direct et délocalisé la manif», a-t-il ajouté.
Interrogé, TF1 n’a pas fait de commentaires.
C’est la seconde fois que le JT de TF1 se fait épingler en un mois. La chaîne a reçu vendredi une «mise en demeure» du CSA pour manquement à ses obligations déontologiques, après avoir, en diffusant un reportage consacré à des huées contre François Hollande à Oyonnax le 11 novembre, décalé le son de ces huées, donnant l’impression que le président de la République était conspué en sortant de sa voiture.
La photo de Stefan de Vries qui révèle la mise en scène de l’interview de Jean-Luc Mélenchon était très largement relayée sur Twitter depuis la veille. Cette polémique s’ajoute à celle sur les chiffres de mobilisation de la manifestation de dimanche, avec un gouffre entre les 100 000 participants affichés par les organisateurs et les 7 000 comptés par la police, un grand écart également très commenté sur les réseaux sociaux.

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le comptage des manifestations Empty Re: Le comptage des manifestations

Message  Roseau le Lun 2 Déc - 18:38

mykha a écrit:Un des meilleurs exemples récents, ce sont les mobilisations de 2010 pour les retraites : combien d'aveugles et de sourds, ou d'illuminés euphoriques ont décuplé les chiffres, vu des grévistes ou il y avait quelques débrayages courts, une combativité générale là où il y avait quelques actions spectaculaires, médiatiques...mais ultra-minoritaires
C'est comme ça qu'on lance des appels à une grève générale rêvée et qu'on la croit empêchée ou bridée par des bureaucraties qui n'ont même pas eu à approcher leur pied du frein.
Vals banni du forum et revenu par effraction sous un faux nom
reprend ses affabulations.
1) Il y a bien eu des grèves.
2) En dehors d'une grève générale, il était impossible de faire céder Sarko.
3)Les bureaucrates ont bien tonné contre une telle perspective.
4) Ils ont même balancé le projet de référendum pour saboter le mouvement.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le comptage des manifestations Empty Re: Le comptage des manifestations

Message  Babel le Lun 2 Déc - 18:49

Un article du Monde tente de faire le point sur cette controverse : Combien de participants à la manifestation du Front de gauche ?

Il est possible que le calcul des organisateurs s'appuie sur un raisonnement assez simple : annoncer 100.000, sachant que la préf en indiquera 10 fois moins, c'est espérer que soit retenu par l'opinion le chiffre médian de 50.000, qui en soit constituerait une réussite.
La pratique n'est pas nouvelle.

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le comptage des manifestations Empty Re: Le comptage des manifestations

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum