Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-33%
Le deal à ne pas rater :
Ventilateur ROWENTA VU5640 TURBO SILENCE EXTRÊME
67 € 100 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -20%
20% de réduction sur IROBOT Aspirateur ROOMBA ...
Voir le deal
199.99 €

Soutien aux Contis

Aller en bas

Soutien aux Contis Empty Soutien aux Contis

Message  nico37 le Dim 12 Sep - 22:41

http://forum.anarchiste.free.fr/viewtopic.php?f=11&t=3755

Face au chantage patronal, soutien aux Contis.


Après les plans sociaux de la crise de 2009 voici venu le temps des plans de rigueur de l’après crise de 2010.

Chez Continental, sur les sites de Toulouse, Foix et Boussens, La direction fait du chantage à l’emploi et exige des salarié-es l’abandon de jours de RTT, le transfert de cotisation retraites des patrons vers les salariés, le gel des salaires, etc. En bref il s’agit de travailler plus pour gagner moins sous peine de perdre son emploi.

Les 2500 salarié-es sont « invité-es » à se prononcer lundi 13 septembre par référendum sur la question : « êtes-vous pour ou contre le contrat de maintien de l’emploi ? ».

Les Contis du sud-ouest ont tous en mémoire ce qu’il est advenu de leurs camarades de Continental Clairoix : après qu’ils aient accepté le même genre de proposition le site a été fermé. Qui plus est le même type de plan est proposé dans les sites allemands. L’affaire est entendue : il s’agit de réduire les coûts du travail dans les sites « high cost », pour continuer de battre des records de profitabilité en alignant le sort des salarié-es vers le bas.

Les deux syndicats majoritaires du site de Toulouse (CGT et CFDT) appellent au boycott de ce scrutin.

Quel que soit les résultats de cette consultation il est clair que les Contis devront se battre pied à pied pour résister aux attaques incessantes des patrons de l’industrie automobile qui ont su profiter de la crise de 2009 pour se restructurer et qui continuent sur la lancée de tout faire pour accroitre leurs profits au détriment des salarié-es.

La CGA soutient les salarié-es en lutte contre le chantage patronal.

le 12 Septembre 2010 Relations Extérieures de la Coordination des Groupes Anarchistes

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Soutien aux Contis Empty Re: Soutien aux Contis

Message  topaze le Lun 13 Sep - 22:14

La CGA met en avant, citation :
‘Quel que soit les résultats de cette consultation il est clair que les Contis devront se battre pied à pied pour résister aux attaques incessantes des patrons de l’industrie automobile qui ont su profiter de la crise de 2009 pour se restructurer et qui continuent sur la lancée de tout faire pour accroitre leurs profits au détriment des salarié-es.’


Que les ouvriers travaillant a Continental devront se batte pied a pied je suis d’accord, mais comment ? Et à mon avis pour répondre à cette question il faut se poser une autre question ! Ces attaques (a Continental, comme celle des retraites, et ailleurs ) ne fait elle pas partie d’une véritable guerre que la bourgeoisie a déclaré contre la classe ouvrière ? Si on répond pas l’affirmatif, ça suppose que les ouvriers de Continental ne doivent pas rester isolé, et à mon avis, vu le mécontentement, la combativité qu’a exprimé la mobilisation du 7 septembre, la question de l’extension de la lutte peut concrètement se poser dans les AG

Topaze. Lecteur de Révolution Internationale. http://fr.internationalism.org/

topaze

Messages : 231
Date d'inscription : 09/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Soutien aux Contis Empty Re: Soutien aux Contis

Message  ulm le Mer 15 Sep - 10:52

Communiqué de Xavier Mathieu- Comité de lutte Continental-Clairoix


57 % des salariés de Continental-midi-pyrénnées refusent le chantage de la direction
Un échec patronal présenté comme une victoire

La direction de Continental a annoncé fièrement avoir recueilli 52 % d'approbation à son plan avec une participation de 83 %. Mais cela veut dire qu'elle n'a pu réunir l'approbation que de 1075 salariés sur un effectif total de 2500 salariés, soit 43 % des inscrits et donc que 57 % de ses salariés ont refusé de l'approuver, comme la CGT et la CFDT leur avait demandé de le faire. Et tout cela malgré le chantage à l’emploi de Continental, malgré les pressions individuelles exercées sur les salariés encore toute la journée du 13 septembre, et si tant est que les urnes n'aient pas été bourrées. Ce qui veut dire donc que la majorité des salariés ont refusé d'approuver ce plan de sacrifices. Voilà la vérité des chiffres accessibles à tous.
Nos camarades savent bien qu’on ne peut pas faire confiance aux brigands de Continental. Comment faire confiance à ces escrocs avérés qui nous avaient promis à nous les 1120 salariés de Clairoix que notre emploi était garanti pour nous jeter à la rue 18 mois plus tard.
Ce rejet des salariés, qui ont suivi l’appel de leurs deux syndicats majoritaires, sans l’aval de qui aucun accord n’est possible, ne peut que conforter ces derniers dans le refus du chantage indécent de la direction. Et plus généralement, cela ne peut que renforcer le moral de tous les travailleurs de ce pays à qui on chante sur tous les tons la nécessité d’accepter des sacrifices, sur les salaires, les retraites et les droits sociaux.

ulm

Messages : 385
Date d'inscription : 15/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Soutien aux Contis Empty Re: Soutien aux Contis

Message  Vals le Ven 19 Nov - 11:34


Dans la dernière LO


Continental-Clairoix : Contre les remises en cause de la direction : La riposte des travailleurs

Le 10 novembre au matin, deux cents travailleurs bloquaient à Roissy les entrées de l'hôtel où devait se tenir une réunion entre la direction de Continental France et les délégués syndicaux centraux. La direction a ainsi été contrainte d'annuler la réunion et de revenir sur les baisses de salaires et les autres attaques qu'elle avait initiées.

En effet, les 900 travailleurs de Continental-Clairoix en congé de mobilité, toujours salariés du groupe, avaient reçu fin octobre une paye amputée de 65 à 130 euros. Jusque-là, pendant les neuf premiers mois du congé de mobilité de 24 mois, élément essentiel de l'accord de fin de conflit conclu avec les représentants des travailleurs de Clairoix, Continental était dispensé de payer des cotisations sociales. Mais cet accord stipulait qu'à partir d'octobre 2010, Continental devait payer tant les cotisations sociales patronales que salariales, afin que le salaire net des salariés ne bouge pas au-delà de cette période. Et c'est ce qu'avait remis en cause la direction du groupe, en opérant ces prélèvements sur les salaires.

Mais ce n'était qu'un début puisqu'après cela, la direction de Continental convoquait les délégués syndicaux centraux, nommés par les fédérations syndicales, en vue de faire amender l'accord de fin de conflit du 25 juin 2009.

Or, pendant le conflit, la condition préalable à toute discussion avait été que tout serait discuté et signé entre la direction internationale du groupe Continental, d'un côté, et de l'autre les seuls représentants des travailleurs de Clairoix, librement choisis par eux. Cela excluait donc les fédérations syndicales et les délégués syndicaux centraux nommés par elles, de même que les représentants syndicaux de l'usine de Sarreguemines, pour une part sous l'influence de la direction. Celle-ci ne voulait donc pas seulement faire avaliser la remise en cause du maintien des salaires, mais ouvrir la voie, pour l'avenir, à toutes les remises en cause possibles.

Or, les syndicats sur lesquels la direction Continental pensait peut-être pouvoir s'appuyer viennent de subir un cuisant revers. À Clairoix d'abord, la liste présentée par le Comité de lutte a recueilli près de 70 % des voix, mais à Sarreguemines aussi, où 1 300 salariés viennent de sanctionner les syndicats les plus compromis avec la direction dans son projet d'augmenter le temps de travail de 10 % sans rémunération. Ainsi la CFTC a perdu deux tiers de ses élus au Comité d'entreprise qu'elle dirigeait.

Les travailleurs de Clairoix ont très bien compris les objectifs de la manœuvre de la direction. Elle se place dans le cadre de l'offensive contre leurs camarades de Toulouse et de sa région, mais aussi contre ceux d'Allemagne, qui eux aussi doivent résister aux diktats de la direction du groupe. Aussi, en même temps qu'ils informaient tous leurs camarades de Continental, jusqu'aux représentants syndicaux du groupe en Allemagne, les salariés de Clairoix se préparaient à l'action.

L'assemblée convoquée le 9 novembre réunissait 300 travailleurs qui décidaient coup sur coup d'une première manifestation le lendemain à Roissy, en s'engageant à monter à Sarreguemines la semaine suivante, en y restant le temps qu'il faudrait, si la direction du groupe ne revenait pas en arrière sur tout.

La direction a pu constater en direct qu'il ne s'agissait donc pas de bluff. C'est pourquoi elle a annulé la réunion du 10 novembre et prié les délégués syndicaux centraux de rentrer chez eux, puis elle a accepté une réunion avec le seul Comité de lutte et les représentants syndicaux de Clairoix signataires de l'accord.

Là, après quelques péripéties, elle annonçait s'engager à signer un premier avenant qui exclurait définitivement la possibilité de réunir les délégués syndicaux centraux sur tout ce qui touchait aux travailleurs de Clairoix. Puis, dans la foulée, un deuxième avenant qui garantirait de façon définitive les salaires des travailleurs de Clairoix, avec le remboursement des retenues opérées. La rédaction finale devant se faire le 1er décembre.

Certes, jusque-là rien n'est définitif. Mais ce recul est à mettre au crédit de la mobilisation des travailleurs de Clairoix et au soutien moral des autres travailleurs du groupe, tant il est vrai que les 150 000 travailleurs de Continental ont des intérêts communs à défendre. Le passé l'a montré, l'avenir devrait le montrer encore.

Correspondant LO



Vals
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Soutien aux Contis Empty Re: Soutien aux Contis

Message  nico37 le Mer 15 Fév - 23:52

Les "Conti" au chevet de leur usine pour entretenir l'espoir 14 février 2012

Ils se démènent pour que le site n'ait pas l'air à l'abandon si un repreneur se présente

Le député André Chassaigne est venu visiter l'usine hier. Il s'étonne que l'entreprise boulonnaise quitte Vedène, augmentant ainsi ses coûts de transports vers le sud de l'Europe.

Les salariés de Continentale nutrition se démènent pour maintenir leur usine en sommeil artificiel. Dans leur combat pour éviter sa mort clinique, ils se relaient jour et nuit à son chevet pour la surveiller. Un dortoir de fortune a été installé dans le local syndical du site, "abandonné" par la direction il y a quinze jours. "Ils sont partis comme des voleurs", lâche un syndicaliste. Ce jugement lui appartient. Mais l'usine, visitée hier par plusieurs élus, fait effectivement penser à une maison que l'on a quitté précipitamment. Des dizaines de kilos de viande pourrissent dans des fours à l'arrêt, laissant échapper par endroits une odeur pestilentielle. Sur le carreau de l'usine, des palettes semblent attendre désespérément l'un des 60 camions qui quittaient chaque jour l'entreprise il y a quelques semaines encore, alors que des chats errants slaloment au milieu d'un impressionnant stock de conserves vides.

" Sur un plan moral, les machines sont à nous "

Dans la salle d'à côté, un froid polaire vous saisit. Il est dû à l'arrêt des machines, dont le silence assourdissant laisse retentir le bruit de la taule qui claque sous les bourrasques du mistral. Face à ce sinistre tableau, 40 des 98 salariés luttent pour que le lieu ressemble le moins possible à une usine en friche. "Malgré l'absence d'eau à cause du gel, on fait tout ce qu'on peut pour nettoyer ce qui peut l'être et que l'usine soit présentable si un repreneur vient la visiter demain", explique Yves Le Goanvic, délégué du personnel. Lui et ses collègues veillent sur le site pour éviter les vols, mais aussi et surtout pour s'assurer que la direction "ne vienne pas démonter les machines. On travaille dessus depuis quinze ans, sur un plan moral, elles sont à nous. On veut continuer de les faire vivre".

Faute de pouvoir acheter la matière première et à défaut de carnet de commandes, qui s'est envolé avec la direction, ils ne peuvent poursuivre la production. Les salariés rêvent de l'arrivée d'un repreneur qui poursuivrait la fabrication de pâtées pour animaux. Mais toute autre proposition de projet de reprise viable sonnerait comme une victoire. "La direction nous a fait la promesse verbale qu'elle était prête à céder le site pour 1€ symbolique, dit M. Le Goanvic. Maintenant nous voulons qu'elle s'y engage devant les élus."

Ce devrait être possible le 5 mars, date de la table ronde en Préfecture sur l'avenir de Continentale nutrition Vedène. D'ici là, les premières lettres de licenciement devraient tomber. Demain, les salariés pourront expliquer leur lutte, lors d'une journée portes ouvertes à l'usine. Histoire de faire vivre un peu le lieu.

" J'ai honte ! "

Le député communiste du Puy de Dôme André Chassaigne, président du comité de soutien aux Fralib (qui disputa à Mélenchon la candidature Front de Gauche à la Présidentielle), est venu hier à la rencontre des salariés de Continentale nutrition sur le site de Vedène. Après une visite de l'usine, il s'est livré à un "diagnostic" de la situation : "Il est anormal que l'entreprise basée à Boulogne ait ouvert une antenne ici il y a 15 ans pour réduire les coûts de transports vers le sud de l'Europe pour aujourd'hui, au lendemain du Grenelle de l'environnement, fermer le site de Vedène pour de nouveau s'éloigner de ses clients. Que les députés du Vaucluse prennent leurs responsabilités ! J'ai honte qu'ils signent pour le "fabriqué français" à l'Assemblée et laissent mourir un outil de production ici !".

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Soutien aux Contis Empty Re: Soutien aux Contis

Message  Vals le Mar 13 Mar - 23:54

http://www.pluzz.fr/les-conti-2012-03-13-00h10.html

Ne pas manquer le film qui relate la lutte des Conti.....
Vals
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Soutien aux Contis Empty Re: Soutien aux Contis

Message  Invité le Mer 14 Mar - 0:15

Si je dis pas de bêtises c'est un nouveau montage du film qui tournait dans les fêtes de LO y a un ou deux ans (et qui avait été projeté à Presles aussi je crois bien), de Jerôme Palteau. Ca doit être la troisième version différente que je vois de ce film... puisque j'avais déjà eu l'occasion de voir la version d'avant celle qui a fait le tour des fêtes de LO. Shocked
Enfin dans tous les cas on voit une sacrée bagare, même si c'est aculée, même si c'est sans guère d'espoir, même si ça laisse un goût amer... ça reste une bataille qui permet de sortir la tête hautes et ça fait plaisir de revoir des têtes croisées aux détours d'une fête, que ce soit Mathieu, Szpirko ou les autres...
Et puis on voit la volonté de s'adresser aux autres boîtes (et de soutenir les sous-traitants... ce qui manque un peu dans la version du film qu'on voit sur France 3, c'est juste évoqué à la fin), la volonté de développer des positions internationalistes (et concrètement avec le voyage à Hanovre), la volonté de mettre en place un comité de lutte, etc.

Il existe un autre film sur les contis, de Philippe Clatot :
http://lesfilmeursproduction.com/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=53&Itemid=134

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Soutien aux Contis Empty Re: Soutien aux Contis

Message  Invité le Ven 23 Mar - 23:10

Le film de Palteau n'est plus disponible sur le site de France 5, mais il est encore là :

http://www.publicsenat.fr/vod/le-docu/les-conti/72096

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Soutien aux Contis Empty Re: Soutien aux Contis

Message  Roseau le Sam 23 Mar - 16:10

Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Soutien aux Contis Empty Re: Soutien aux Contis

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum