Voir le deal
68.99 €

Bosnie-Herzégovine

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Bosnie-Herzégovine

Message  Copas le Mar 11 Juin - 22:16

la révolution des bébés
Bosnie-Herzégovine Y3317510
Bosnie-Herzégovine 94113010
Sources : plusieurs, dont le courrier es balkans, ICO, etc
Une rébellion partie de problèmes de déclaration des bébés qui tourne à autre chose dans ce petit pays.
Depuis le 5 juin, il y a des manifestations, lancées en raison du refus des autorités à remettre un numéro national (JMBG) aux bébés nés après Février. N'ayant pas ce numéro ils ne peuvent bénéficier de certains droits.  

La première manifestation aurait eu lieu le 5 juin et a rassemblé très peu de monde. Puis ça c'est accéléré, de plus en plus de monde venant devant le parlement,  puis l'assiégeant.
Le 30 Mai, sur un autre terrain, avait eu lieu la première manif consistante des travailleurs depuis la création de la Bosnie contre le chômage et la crise.
Puis les échos de la place Taksim en Turquie.
Le Parlement a adopté une loi provisoire jeudi après-midi, dans l’urgence, mais cela n’a pas suffit. Les manifestants demandent la résolution définitive du problème. Ils ont donc décidé de passer la nuit à l’extérieur du Parlement - qu’ils n’ont quitté qu’aux alentours de quatre heures du matin.
Bosnie-Herzégovine 628x4710
La manifestation n’a cessé de prendre de l’ampleur au fil de la journée, avec l’aide des médias qui ont cherché à donner l’impression d’une « Place Taksim de Sarajevo ». Le matin, à 9h30, il y avait 300 personnes devant le Parlement. Dans l’après-midi, ils étaient déjà 3.000. Assez pour former une chaine humaine autour de l’édifice et proclamer que « personne ne sortirait jusqu’à ce que nos requêtes soient satisfaites » : l’adoption immédiate d’une loi sur le numéro d’identification personnel et la création d’un fonds pour les malades graves auquel les politiciens devraient verser 30% de leur salaire.

Des milliers de personnes occupent toujours la place qui fait face au Parlement. Après les grandes manifestations de jeudi dernier, la mobilisation n’est toujours pas retombée.
Les étudiants de plusieurs universités ont décidé de rejoindre bientôt ce mouvement qui prend une tournure de remise en cause de l'inertie, la bureaucratie et la corruption régnantes dans le petit état.
Bosnie-Herzégovine 11610
« Cela fait longtemps que les citoyens de Bosnie-Herzégovine ne descendent plus dans les rues », déclarait mercredi à l’agence de presse turque Anadolu, un citoyen nommé Aldin Arnautović, père d’un enfant de huit ans. Cet homme fut l’un des premiers à manifester. « Nous avons pris cette décision car nous en avons ras-le-bol des promesses et de l’inaction des hommes politiques. Ce qui est en train de se passer en Turquie nous a marqué et nous pousse à croire que les choses peuvent changer. Il faut bien commencer un jour, nous ne pouvons pas attendre que 10.000 personnes décident de protester ensemble. Si nous raisonnons de cette manière, nous ne résoudrons aucun problème. C’est une manière d’initier le changement ».
Bosnie-Herzégovine 13060610
La contestation a depuis pris un tour politique totalement inédit en Bosnie-Herzégovine. Les manifestations dénoncent désormais l’incurie généralisée de la classe politique au pouvoir, en Fédération comme en Republika Sprska. Des délégations d’agriculteurs et de salariés de plusieurs entreprises du pays n’ayant pas reçu leur salaire se sont joints au mouvement.

Le centre de Sarajevo est totalement bloqué, les chauffeurs de taxi de la capitale bloquant les rues principales. Les orateurs se succèdent depuis midi face à la foule. Le président du Comité Helsinki pour les droits de la personne, Srdjan Dizdarević a déclaré, en parlant des manifestants : « Ce sont des citoyens qui n’ont plus peur, des citoyens qui luttent ensemble pour leurs droits fondamentaux sans connotation nationale ».

Devant le Parlement, la foule chante et danse sur des chansons du groupe Dubioza Kolektiv et reprend une vieille chanson anti-faciste espagnole. Des bus de Zenica, de Banja Luka de Mostar et de Tuzla sont encore attendus dans l’après midi. En Republika Sprska, les citoyens se sont réunis devant le Parlement de l’entité à Banja Lukla, sous le slogan « nous voulons choisir notre avenir ».




Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Re: Bosnie-Herzégovine

Message  Copas le Mer 12 Juin - 22:54

Le mouvement continue à Sarajevo avec des délégations venant sans cesse défiler devant le parlement puis repartant.



L'important est également de savoir que ce mouvement de rébellion a maintenant gagné les étudiants de Banja Luka qui est la capitale de la république serbe de Bosnie.

Il faut savoir que le parti serbe aux affaires dans la partie serbe de Bosnie n'a cessé de cracher au début sur ce mouvement en essayant de faire croire que les manifestants à Sarajevo (partie la plus mélangée de la Bosnie) voulaient attaquer la partie serbe, alors que la contestation tenace devant le parlement a rassemblé serbes, croates et musulmans.  


Les manifs étudiantes dans la partie serbe montrent qu'ils ont profité de la situation pour développer leurs propres revendications qui recoupent en partie les revendications exprimées à Sarajevo.

  •   Construction d’une résidence universitaire promise
  •   Réduction des frais de scolarité
  •   Lutte plus efficace contre la corruption et le crime organisé.






Voir http://balkans.courriers.info/article22680.html 
http://journalmetro.com/monde/327022/nouvelles-manifestations-en-bosnie/
http://www.balcanicaucaso.org/aree/Bosnia-Erzegovina/Sarajevo-voglia-di-primavera-137574
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Re: Bosnie-Herzégovine

Message  Copas le Mer 12 Juin - 23:03

Symbole :

Bosnie-Herzégovine Bebolu10

Bosnie-Herzégovine 90273010
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Re: Bosnie-Herzégovine

Message  Roseau le Jeu 13 Juin - 23:02

Une première depuis 1995: un mouvement réunissant tous les citoyens et citoyennes
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Re: Bosnie-Herzégovine

Message  sylvestre le Mar 2 Juil - 11:53

Euronews : Bosnie : la Bébélution est en marche
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Re: Bosnie-Herzégovine

Message  Copas le Jeu 11 Juil - 19:49



Bosnie-Herzégovine 606x3410

Srebrenica
8000 hommes et adolescents massacrés il y a 18 ans
6066 corps ont été identifiés
409 nouveaux corps identifiés ont été portés en terre à l'occasion de l'anniversaire de ce crime contre l'humanité.


Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Re: Bosnie-Herzégovine

Message  Copas le Ven 7 Fév - 1:43

Brusque accélération de la colère sociale en Bosnie

A Tuzla, au nord-est de la Bosnie-Herzégovine, une manifestation de chômeurs a dégénéré ce mercredi, faisant une vingtaine de blessés et autant d’arrestations.  Dans un pays où la situation sociale est critique, cet événement pourrait bien marquer le début d’une grande vague de protestations. Déjà, une manifestation est prévue à Sarajevo ce jeudi, en soutien aux concitoyens de Tuzla.
« Tuzla à genoux » titre Slobodna Bosna, l’un des principaux hebdomadaires de Bosnie-Herzégovine. Le bilan final des violences de mercredi est en effet très lourd : 23 manifestants ont été blessés, 27 autres ont été arrêtés par la police.

La Suite .../...





Le mouvement s'étend maintenant à toute la Bosnie et des appels semblent circuler dans la partie serbe également, comme à Prijedor où un premier rassemblement a eut lieu et à Banja Luka où un appel d'une assemblée de citoyens a annoncé une manif de solidarité.




]b]Au soir, et d'après l'AFP il y aurait eu plus de 130 blessés, dont une majorité de policiers [/b]
Plus de 130 personnes, en majorité des policiers, ont été blessées jeudi lors d'une violente manifestation en Bosnie où des milliers de personnes ont protesté dans plusieurs villes contre la dégradation de l'économie dans ce pays où le chômage touche plus de 40% de la population.

"Trente manifestants et 104 policiers ont été admis tout au long de la journée au centre des urgences de Tuzla (nord-est). Ils présentaient des blessures causées par des objets durs et aussi à cause de l'irritation des yeux par des gaz lacrymogènes", a déclaré à l'AFP Adis Nisic, porte-parole de cet établissement.

Quelque 7.000 personnes, selon les médias locaux, 2.000 selon la police, ont protesté pour le deuxième jour consécutif à Tuzla. Ils ont forcé un cordon de police antiémeute qui empêchait l'accès au siège de l'administration régionale.
Les manifestants ont lancé des pierres et des torches enflammées contre des policiers et l'immeuble, brisant toutes les fenêtres, selon les images diffusées par plusieurs chaînes locales de télévision.
"J'ai 28 ans et je suis au chômage depuis dix ans. Je ne peux pas nourrir mon fils!", s'est exclamé un manifestant. "Nous n'avons rien à manger. Et vous'" pouvait-t-on lire sur une des pancartes portées par des manifestants.
La police a riposté en lançant des grenades lacrymogènes.  
Huit protestataires ont été arrêtés, a dit à l'AFP un porte-parole de la police locale, Izudin Saric.
Un rassemblement similaire a eu lieu la veille à Tuzla à l'initiative de salariés de plusieurs anciennes entreprises publiques en faillite qui sont dans l'incapacité de leur verser les salaires depuis plusieurs mois.
Il s'agit notamment d'entreprises de l'industrie chimique et forestière.
Quelques centaines de salariés de ces entreprises ont été rejoints jeudi par des chômeurs et des jeunes.
"C'est la réponse du peuple. C'est la révolution! Il ne s'agit pas de sauvages qui protestent. Ce sont beaucoup de jeunes qui n'ont aucun espoir d'avoir un travail à la sortie des universités", a déclaré un des représentants des manifestants, Sakib Kopic.
Des manifestations rassemblant plusieurs centaines de personnes ont aussi été organisées à Sarajevo, à Bihac (nord-ouest), à Zenica (centre) et à Mostar (sud).
A Sarajevo, une centaine de personnes ont jeté des oeufs et des pierres contre l'immeuble de l'administration régionale, a constaté l'AFP.
"Voleurs! Assassins!", ont scandé les manifestants, avant d'être dispersés par la police antiémeute.
Le mouvement a embrasé les principales villes de la Fédération croato-musulmane, une des deux entités de Bosnie qui avec la Republika Srpska (entité serbe) composent ce pays de 3,8 millions d'habitants.
Le chef du gouvernement de cette entité, Nermin Niksic, a convoqué pour une réunion extraordinaire jeudi soir des responsables de toutes les agences policières et des procureurs de villes concernées pour évaluer la situation sécuritaire.
"De plus en plus de gens vivent dans la misère et dans la pauvreté, ils ont faim. Le peuple a perdu l'espoir et ne croit plus à une amélioration de la situation. Manifester est leur seul instrument", a commenté un analyste local Vehid Sehic.
Dans la soirée, de nouvelles échauffourées ont opposé quelques centaines de manifestants violents et la police. Les deux parties lançaient des gaz irritants, selon M. Nisic.
La police a une nouvelle fois dispersé les manifestants, mais une partie d'entre eux ont ensuite pillé des magasins et épiceries dans le centre-ville, a rapporté la télévision régionale (RTVTK).
Le taux de chômage officiel s'élève en Bosnie à plus de 44%. Le nombre réel de chômeurs est toutefois estimé à 27,5% par la Banque centrale, car beaucoup de gens sont employés au noir. Le salaire mensuel moyen est de 420 euros, mais près d'un habitant sur cinq vit dans la pauvreté, selon des statistiques officielles.
Bosnie-Herzégovine : les flammes de la révolte se propagent dans tout le pays

Une révolution sociale. Plusieurs milliers de protestataires en révolte contre la misère et le chômage se sont rassemblés ce jeudi dans les rues de Sarajevo, Tuzla, Zenica, Bihac et Prijedor pour un deuxième jour de manifestations. De nouvelles protestations sont prévues demain, notamment à Banja Luka. Novo vrijeme dolazi…

« Que les gens de toutes les villes, de tous les cantons se lèvent et se battent pour leurs droits, il est temps de dire à ce gouvernement corrompu que ça suffit », a déclaré aux médias bosniens l’un des organisateurs des manifestations, Aldin Širanović, qui a aussi appelé les protestataires au calme. Jeudi en début d’après-midi, quelque 6000 manifestants se sont réunis devant le bâtiment du gouvernement cantonal de Tuzla. Des échauffourées ont éclaté avec la police faisant plusieurs blessés. Environ 2000 personnes se sont rassemblées à Sarajevo en signe de solidarité avec les manifestants de Tuzla. « C’est une révolution sociale », a déclaré le président du syndicat Polihema, Sakib Kopić.

http://balkans.courriers.info/article24197.html


Cette nuit :


23h00 : selon des sources non officielles, la police s’apprêterait à rejoindre les manifestants. Le syndicat de la police du canton de Zenica-Doboj a appelé ses collègues de Tuzla à cesser de défendre les politiciens et à faire grève.  Selon des témoignages, des policiers de Tuzla auraient déjà rejoint des manifestants.

21h21 : une galerie de photos de la journée sur le portail magaza.ba.
20h35 : « 500 - Internal server error ». Le portail du gouvernement cantonal de Tuzla, www.vladatk.kim.ba, est hors service.

20h15 : Aldin Širanović est libéré. Il annonce une conférence de presse demain vendredi

20h00 : les manifestations se poursuivent à Tuzla. Plusieurs milliers de personnes semblent bien décidées à faire tomber le gouvernement cantonal. Les urgences accueillent constamment de nouveaux blessés.

La carte des mobilisations prévues pour ce vendredi 7 avril:

http://magaza.ba/arhive/3189



Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Re: Bosnie-Herzégovine

Message  sylvestre le Ven 7 Fév - 11:14

sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Re: Bosnie-Herzégovine

Message  Copas le Ven 7 Fév - 20:29

La situation devient chaotique à certains endroits



Manifs à Tuzla, à Sarajevo, Zenica, Kakanj, Mostar, Prijedor, Bihać, Banja Luka, Travnik, Donji Vakuf, Jajce, Ključ, Cazin, Visoko, Žepče, Zavidovići.
Les sièges des gouvernements locaux de Tuzla (l'ancien centre industriel de Bosnie) et Sarajevo auraient été incendiés.
Le siège du gouvernement de la Fédération aurait été incendié, ainsi que le siège de la présidence.

Les manifs deviennent plus grosses.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Re: Bosnie-Herzégovine

Message  sylvestre le Sam 8 Fév - 15:22

sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Re: Bosnie-Herzégovine

Message  Copas le Sam 8 Fév - 17:20

Je crains que les flics finissent par tuer des manifestants.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Re: Bosnie-Herzégovine

Message  Copas le Sam 8 Fév - 17:37

Des cortèges se font un peu de partout

Bosnie-Herzégovine 16256610
Bosnie-Herzégovine 16559010
Bosnie-Herzégovine 10138410Bosnie-Herzégovine 15110210
Bosnie-Herzégovine 19000110Bosnie-Herzégovine 16194210Bosnie-Herzégovine 19041510

Pour suivre ce qui se passe :

https://www.facebook.com/50.000.Za.Bolje.Sutra
https://www.facebook.com/pages/100-000-ljudi-na-ulice-za-bolje-sutra-Pridru%C5%BEite-nam-se/427147664055245
https://www.facebook.com/1udarbih
http://www.avaz.ba/
http://balkans.courriers.info/article24202.html

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Des flics de Tuzla ont rejoint la révolte

Message  Roseau le Sam 8 Fév - 21:04

Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Re: Bosnie-Herzégovine

Message  Babel le Lun 10 Fév - 19:26

Bosnie-Herzégovine : ce n’est plus une révolte, c’est la révolution !

« Tous ensemble ! » Tout est parti de Tuzla mercredi 5 février, mais le mouvement a vite gagné l’ensemble de la Bosnie-Herzégovine. Vendredi, Zenica, Sarajevo et Mostar étaient en feu. Dans cette ville, les manifestants ont incendié les sièges du HDZ et du SDA, les deux partis nationalistes. Parmi les manifestants, les divisions ethniques sont en effet oubliées.
[...]
Lu sur le site d'ENSEMBLE, ce papier en date du 8 février, signé par deux correspondantes du Courrier des Balkans.

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Re: Bosnie-Herzégovine

Message  Copas le Lun 10 Fév - 21:01

La situation devient plus compliquée maintenant avec:

- Des assauts haineux de tous les médias contre les manifestants traités de drogués et de voleurs. et des assauts divers
- La mobilisation du gouvernement serbe pour éviter la déstabilisation à son tour de la république serbe de Bosnie (la partie serbe de la Bosnie).
Le vice-Premier ministre serbe Vučić s’est entretenu dimanche 9 février avec les chefs des deux puissants partis de l’entité serbe de Bosnie, Milorad Dodik et Mladen Bosić. À l’ordre du jour, la crise qui secoue la Bosnie-Herzégovine et la stabilité de la Republika Srpska.
La suite .../....

Le gouvernement serbe a bien compris l'épisode de Mostar (incendies des sièges des nationalistes musulmans et croates, après c'est le tour des partis nationalistes serbes ?)
- le Haut Représentant international en Bosnie a prévu de renforcer les troupes de l’Eufor, un bruit de bottes menaçant contre les travailleurs

Du côté des travailleurs

- Le mouvement continue de croitre, en Bosnie-Herzgovine :  manifs à Livno, Gracanica, Kalesija, Lukavac, Zivinice, Fojnica, Donji Vakuf, Travnik, Prijedor et dans la ville partagée de Brčko. Des assemblées se tiennent et des revendications se construisent .
- Des mouvements de solidarité timides commencent à se faire jour dans les pays limitrophes, comme une petite manif à Belgrade en soutien
- Des plus grosses démonstrations sont en préparation en Serbie et en Croatie pour le Week end prochain.
- Des cahiers de doléance se construisent et se réclament sans nom, ni nationalité, ni parti politique, demandent des augmentations des retraites, la dénonciation d'un prêt souscrit auprès du FMI, le blocage des prix et l'annulation des hausses dans le service public, l'annulation  des nouvelles taxes,   revenir sur les privatisations, lutter contre la corruption, supprimer les cantons et abolir les deux entités,  la Fédération et la Republika Srpska… Ils y vont fort.
- Des responsables politiques se seraient enfuis en Croatie comme le responsable du canton d'Una-Sana un gros canton de Bosnie.
- parallèlement l'exigence de la démission du gouvernement de la Fédération de Bosnie-Herzégovine monte. Cette revendication politique, si elle se concrétise massivement, indiquera qu'un mouvement allant vers une crise politique intense comme celles connues en Afrique du Nord est en cours.
 

http://balkans.courriers.info/article24211.html
http://balkans.courriers.info/article24217.html
http://balkans.courriers.info/article24221.html
http://balkans.courriers.info/article24216.html

La jeune gauche radicale qui a commencé à naitre ces dernières années dans l'espace des balkans, plus en Croatie qu'en Bosnie, est là au pied du mur et face à son premier gros test.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Démocratie directe à Tuzla

Message  Roseau le Mer 12 Fév - 22:10

Chaque soir depuis samedi, le « Plenum des citoyens » de Tuzla se réunit à 18 heures.
Ouvertes à tous, les réunions ont pour but de formuler les diverses revendications
qui seront présentées à l’Assemblée cantonale afin de trouver des solutions démocratiques
et de former un nouveau gouvernement suite à la démission du gouvernement du canton.
Un exercice pratique de démocratie directe.

http://balkans.courriers.info/article24230.html
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Re: Bosnie-Herzégovine

Message  Copas le Mer 12 Fév - 22:54

Roseau a écrit:Chaque soir depuis samedi, le « Plenum des citoyens » de Tuzla se réunit à 18 heures.
Ouvertes à tous, les réunions ont pour but de formuler les diverses revendications
qui seront présentées à l’Assemblée cantonale afin de trouver des solutions démocratiques
et de former un nouveau gouvernement suite à la démission du gouvernement du canton.
Un exercice pratique de démocratie directe.

http://balkans.courriers.info/article24230.html


.../...
Selon le manifeste, le Plenum s’impose comme un facteur de la société civile à travers des initiatives et des propositions. L’un de ses objectifs est notamment d’empêcher la manipulation des manifestants. Il représente la voix des citoyens du canton de Tuzla, un organe de décision civique qui fonctionne sur le principe de la démocratie directe, auquel chaque personne intéressée peut participer, exprimer son opinion et prendre des décisions sur un pied d’égalité. Chacun dispose d’une voix lors des votes à main levée et de deux minutes de parole.

Le Plenum n’a ni leader, ni porte-parole, ni délégué. Des modérateurs sont nommés pour chaque session. Les décisions sont prises à la majorité des votants. En cas d’égalité des voix, la décision est prise sur consensus.
.../...

etc...

Cela ressemble beaucoup aux mvts d'indignés ou d'Occupy aux USA.
Rien n'est acquis pour la suite, mais cela est interessant .
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Re: Bosnie-Herzégovine

Message  sylvestre le Jeu 13 Fév - 16:11

Il me semble même que c'est un pas en avant par rapport aux indignés ou occupy, puisqu'il est question de décision et de travailler à la formation d'un nouveau gouvernement. A moins qu'on sacralise le terme, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas parler de soviet.
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Re: Bosnie-Herzégovine

Message  Copas le Jeu 13 Fév - 23:06

sylvestre a écrit:Il me semble même que c'est un pas en avant par rapport aux indignés ou occupy, puisqu'il est question de décision et de travailler à la formation d'un nouveau gouvernement. A moins qu'on sacralise le terme, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas parler de soviet.

On peut,
et on peut ne pas sacraliser les soviets.
Il n'y a que les grenouilles de bénitier qui puissent penser que c'était autre chose que des formes d'organisation qui se sont construites dans les contradictions et la complexité, une prise en main des prolétaires de leurs vies avec tous les affres et contradictions possibles.

Alors oui, ce qui se passe relève de l'auto-organisation et de revendications allant jusqu'aux questions gouvernementales.


Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Re: Bosnie-Herzégovine

Message  Copas le Jeu 13 Fév - 23:11

Mostar

Pas facile de s’unir dans une ville divisée par l’histoire et le nationalisme.


À Mostar, depuis une semaine, Croates et Bosniaques se réunissent pourtant ensemble pour manifester contre leurs élites politiques. Mais les autorités ne renoncent pas pour autant aux bonnes vieilles habitudes et agitent l’épouvantail du nationalisme.

À Mostar, les gens préfèrent ne plus répondre aux questions. Depuis le début des manifestations, tout le monde craint la répression de la police. Alors, après les affrontements de vendredi dernier et les arrestations qui ont suivi, on préfère éviter les journalistes. Et si vraiment il faut parler, c’est en cachant son nom. Le lycée où travaillait Josip Milić, l’un des protagonistes de la « révolte », professeur et président de l’Union des syndicats indépendants, refuse de donner des informations sur son employé.

Josip Milić faisait partie des milliers de manifestants descendus dans les rues de Mostar en signe de solidarité avec Tuzla. « Les gens se révoltent face à une situation insoutenable », explique le chef syndical. « Ils ont raison. Ici, les conditions de vie sont pire qu’ailleurs en Bosnie. L’indignation est énorme. Comment tolérer qu’un Premier ministre ait un salaire de 5.000 km (environ 2.500 euros), sans rien faire pour les citoyens qui gagnent en moyenne 400 euros ? Chaque année, il y a de plus en plus de pauvres à Mostar. En 2013, 242 personnes ont attrapé la gale. Tu comprends ? La gale. Comme au Moyen âge... »


http://balkans.courriers.info/article24240.html

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Décryptage d'un mouvement inédit

Message  Roseau le Ven 14 Fév - 4:05

Bosnie-Herzégovine Stop-nationalism
Un mot d’ordre sous les emblèmes nationaux bosniaques, croates et serbes:
«Un même but, une vie meilleure. Stop au nationalisme!
*Les voleurs ne vont pas nous exproprier à nouveau!»


http://alencontre.org/europe/bosnie/bosnie-herzegovine-decryptage-dun-mouvement-inedit.html
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Lettre ouverte de solidarité

Message  Prado le Ven 14 Fév - 7:50

Lettre ouverte en soutien aux citoyen/ne/s de Bosnie-Herzégovine
http://cadtm.org/Lettre-ouverte-en-soutien-aux

Nous soussignés, exprimons notre complet soutien aux citoyen/ne/s de Bosnie-Herzégovine dans leur colère justifiée et leurs demandes légitimes. Leur revendication d’une vie décente, d’une véritable démocratie, d’une solidarité par delà les frontières - qu’elles soient ethniques, nationales ou religieuses -, l’égalité sociale et la justice résonne à travers le monde.

Tout comme les mobilisations de la place Tahrir, du Park Zuccotti, des places Taskim et Syntagma, les manifestant/e/s bosniaques ont eu le courage d’aller par delà tous les obstacles institutionnels et toutes les limitations que le gouvernement impose à ses citoyens et ont repris les rues et les places. Les peuples de Bosnie-Herzégovine se soulèvent contre le système d’exploitation, l’injustice et l’inégalité au service d’une petite élite politique, économique et financière.

Un siècle après l’assassinat de Franz Ferdinand lorsque les leaders de l’Europe impérialiste ont poussé leurs nations dans la destruction mutuelle, la Bosnie envoie un signal fort à chacun/e. Le monde dans lequel nous vivons est un monde de divisons, dans lequel on assiste à l’expansion du fascisme, à un apartheid politique et social croissant et à la destruction capitaliste continue de la nature comme des biens communs. Les citoyens/ne/s de Bosnie-Herzégovine ont fait l’expérience de cela au quotidien au cours des 20 dernières années. Après la guerre nationaliste entre 1992 et 1995 au cours de laquelle 100.000 personnes ont perdu la vie, l’installation de la paix institutionnelle a restauré le système capitaliste, détruit la classe ouvrière et la classe moyenne et ont mis en place des divisions non seulement sociales mais aussi ethniques qui ont été exploitées avec succès par les élites politiques. Ils ont dit "assez" et nous disons "assez" avec eux.

Nous apportons notre soutien à leurs efforts légitimes pour créer une société de justice et d’égalité en Bosnie Bosnie-Herzégovine. Nous appelons tous les forces sociales et politiques progressistes à soutenir le peuple de Bosnie-Herzégovine dans sa lutte décisive pour un meilleur futur pour tou/te/s.

Signataires

Tariq Ali, écrivain et militant, UK

Gil Anidjar, universitaire, Université de Columbia, USA

Vladimir Arsenijević, écrivain, Serbie

Etienne Balibar, professeur émérite, Université Paris Ouest, France

Franco Berardi Bifo, philosophe, Italie

Alida Bremer, écrivaine, Allemagne

Wendy Brown, analyste politique, UC BUSA

Boris Buden, Université de Weimar, Allemagne

Noam Chomsky, linguiste et militant, MIT, USA

Goran Fejic, écrivain, France

Karl-Markus Gauss, écrivain, Autriche

Costas Douzinas, philosophe, Birkbeck, Université de Londres, UK

Daša Drndić, écrivain, Croatie

Michael Hardt, philosophe, Duke University, USA

David Harvey, géographe, CUNY, USA

Aleksandar Hemon, écrivain, USA

Srećko Horvat, philosophe, Croatie

Saša Ilić, écrivain, Serbie

Rada Ivekovic, philosophe, Université de St. Etienne, France

Mate Kapović, linguiste, Université de Zagreb, Croatie

Naomi Klein, auteure et militante, USA

Maurizio Lazzarato, philosophe, France

Christian Marazzi, économiste, Suisse

Antonio Negri, philosophe, Italie/France

Andrej Nikolaidis, écrivain, Bosnie Bosnie-Herzégovine/Monténégro

Nigel Osborne, professeur émérite, Université d’Édimbourg, Écosse

Costas Lapavitsas, économiste, SOAS, UK

Catherine Samary, économiste, France

Renata Salecl, philosophe, Slovénie

Elke Schmitter, écrivaine, Allemagne

Ingo Schulze, écrivain, Allemagne

Igor Štiks, Université de Bosnie Herzégovine, Écosse

Eric Toussaint, économiste, CADTM, Belgique

Yanis Varoufakis, économiste, Université du Texas, USA

Jasmila Žbanić, réalisatrice, Bosnie Bosnie-Herzégovine

Slavoj Žižek, philosophe, Slovénie

Traduction : Virginie de Romanet pour le CADTM

Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Re: Bosnie-Herzégovine

Message  Copas le Ven 14 Fév - 20:45

Appel fermé, citoyen,  ...

Surtout entre vous, les gars ! (et les filles).

Les sociétés sont construites autour de la lutte des classes, parler un peu plus de celles-ci ne ressort pas de gros mots, ni d'ailleurs parler de prolétaires (au terme bien adapté pour la Bosnie).

Il y a par ailleurs une grammaire et une logique (une stratégie quoi) qui peuvent s'exprimer par autre chose que des appels aux citoyens, la démocratie et l'égalité sociale.

Dommage.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Révolte sociale et auto-organisation populaire

Message  Antonio Valledor le Ven 14 Fév - 21:40

Un dossier avec des articles de Catherine Samary et de Mate Kapović...

http://www.avanti4.be/analyses/article/dossier-revolte-sociale-et-auto-organisation


Antonio Valledor

Messages : 160
Date d'inscription : 01/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Re: Bosnie-Herzégovine

Message  Copas le Sam 15 Fév - 8:52

Croatie  plusieurs centaines de personnes à Zagreb en soutien à la révolte en Bosnie-Herzégovine

Plusieurs centaines de personnes se sont réunies hier soir à Zagreb, afin de soutenir les manifestations qui se déroulent en Bosnie-Herzégovine. Pour les organisateurs du rassemblement, il s’agit de lutter « contre le système capitaliste ». Deux femmes ont été interpellées par les forces de l’ordre.

« Deux personnes de sexe féminin, d’une vingtaine et d’une cinquantaine d’années, ont été arrêtées pour violation de l’ordre public et seront libérées après examen », a déclaré la police de Zagreb pour Index. Atteinte à l’ordre public, outrage à agent, ou autre raison, les forces de l’ordre affirment ne pas pouvoir donner plus d’informations pour le moment.

Cette manifestation a été organisée via Facebook et son objectif, comme l’ont précisé les organisateurs, était de « soutenir la population de Bosnie-Herzégovine et de montrer qu’en Croatie aussi, le système est fondamentalement antidémocratique, qu’il étouffe la majorité des citoyens et qu’il empêche le développement d’alternatives qui profiteraient à tous ».

Les manifestants se sont réunis à 18 heures place Petar Preradović (la Place aux Fleurs), avant d’entamer une marche de protestation dans le centre-ville. Devant le bâtiment du Bureau pour la lutte contre la corruption et le crime organisé (USKOK), devant celui du Procureur de la République et devant le ministère des Finances, les organisateurs ont déclaré : « la corruption est le produit de notre système politique et financier, quelque soit le parti au pouvoir ».

Sur la place des Victimes du Fascisme, Hrvoje Jurić, professeur d’éthique à la faculté de philosophie de Zagreb, a expliqué que le rassemblement avait été organisé comme une « manifestation de solidarité avec les habitants de Bosnie-Herzégovine, qu’ils soient Croates, Bosniaques ou Serbes, avec ceux qui sont démunis de leurs droits, humiliés et qui se trouvent dans la même situation que les citoyens croates ».

« Les Croates ont les mêmes raisons de protester que les Bosniens. [Cette manifestation] est un appel aux citoyens croates, pour qu’ils prennent conscience de tout cela et qu’ils s’organisent. Nous devrions porter nos regards vers la Bosnie-Herzégovine, vers Tuzla, Sarajevo ou Bihać plutôt que vers l’UE, Bruxelles, Londres, Berlin ou Paris », a-t-il conclu.

« Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! »

Mario Iveković, le Président du Nouveau syndicat, était également présent à la manifestation. Pour lui, les riches ne cessent de s’enrichir et les pauvres de s’appauvrir. « C’est la même chose partout. Peuple de Bosnie-Herzégovine, nous vous soutenons ! », a-t-il déclaré. « Nous soutenons Tuzla, Sarajevo et toutes les villes qui se battent depuis dix jours pour les droits de la personne, et les travailleurs qui ont, comme en Croatie et dans d’autres pays, tout perdu ces deux dernières décennies ».

La suite .../...  

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bosnie-Herzégovine Empty Re: Bosnie-Herzégovine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum