Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur les baskets Nike Court Royale (du 38,5 au 49,5)
32.97 € 54.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -44%
-44% sur la carte mémoire microSD SanDisk ...
Voir le deal
103.49 €

Le cas Dieudonné

Page 13 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant

Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  Invité Sam 18 Jan - 23:27

gérard menvussa a écrit:En tout cas, il me semble assez établi que le fascisme implique des capacités "opérationnelles" et pas seulement des posibilités salivaires (contrairement à l'extréme gauche qui a surtout de la gueule) Et il ne me semble pas que la bande "dieudonné soral" soit doté de telles capacités, contrairement au fhaine....

Il me semble bien que ton raisonnement prend des raccourcis facile, par exemple ont pourrait croire  que  dieudonné soral non aucun lien avec le FN. Faudrait pas oublié que les lien Lepen Dieudoner n'est pas que politique, le Parrain version fasciste.

Ils nous enfumes car la spécialité du FN c'est de renié les organisme qu'ils utilise si elle sont dans des affaires criminel, et dont les idée racistes se reconnaisse dans les idées du FN. Par exemple

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  Joe Hill Dim 19 Jan - 14:21

http://www.vp-partisan.org/article1175.html

Déclaration de l'OCML Voie Prolétarienne - Limoges : "Pas de raciste dans les quartiers, pas de quartier pour les racistes !"

Le spectacle de Dieudonné, prévu au Zénith de Limoges le 25 janvier, est, contrairement à ce que certains feignent de croire, un meeting politique. Dieudonné s’est construit une image d’ennemi du système pour faire fructifier son petit capital. A y regarder de plus près pourtant, c’est toujours vers les puissants et les dictateurs qu’il se tourne quand il s’agit de "défendre" les peuples.

Le régime syrien hier, le régime iranien aujourd’hui, le soit-disant humoriste choisit des amis qui lui rapportent et qui sont susceptibles, de l’aider à diffuser ses obsessions racistes, antisémites et négationnistes. Soral, Ayoub, Le Pen... Avec de telles fréquentations le "système" peut dormir tranquille puisque, partout et de tous temps, l’extrême-droite a toujours été le meilleur allié du capitalisme.

Depuis sa fondation, l’OCML-Voie Prolétarienne a fait de la lutte contre l’impérialisme, et particulièrement contre l’impérialisme français ou européen, un axe essentiel de sa politique. Pour nous, combattre le capitalisme c’est dénoncer sans relâche l’intervention des entreprises ou des militaires français à travers la planète, mais c’est également construire des solidarités réelles avec les peuples et leurs organisations de lutte.

L’antisémitisme, comme n’importe quel racisme, a toujours été utilisé pour dresser les populations les unes contres les autres, par les réactionnaires d’Europe en premier lieu, puis par les réactionnaires du monde arabe pour contrecarrer l’influence des organisations révolutionnaires. Celles et ceux qui se taisent aujourd’hui sur l’occupation coloniale de la Palestine, désertent ce combat que Dieudonné et ses amis insultent quotidiennement. Parce que le sionisme est une idéologie totalitaire et raciste, l’antisionisme véritable : celui du mouvement révolutionnaire palestinien, celui de la charte de l’OLP, ne peut être que progressiste, démocratique et internationaliste.

Combattre le racisme, c’est combattre l’impérialisme, comme nous l’avons fait en dénonçant l’intervention française au Mali, comme nous le faisons en exigeant la libération du combattant communiste de la cause palestinienne, Georges Ibrahim Abdallah, comme nous le faisons et nous le ferons en dénonçant la venue à Limoges de Dieudonné.

A bas le racisme, le colonialisme, le capitalisme et l’impérialisme !
Vive la solidarité internationale !

Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  gérard menvussa Dim 19 Jan - 14:35

Jesuisfred a écrit:
gérard menvussa a écrit:En tout cas, il me semble assez établi que le fascisme implique des capacités "opérationnelles" et pas seulement des posibilités salivaires (contrairement à l'extréme gauche qui a surtout de la gueule) Et il ne me semble pas que la bande "dieudonné soral" soit doté de telles capacités, contrairement au fhaine....

Il me semble bien que ton raisonnement prend des raccourcis facile, par exemple ont pourrait croire  que  dieudonné soral non aucun lien avec le FN. Faudrait pas oublié que les lien Lepen Dieudoner n'est pas que politique, le Parrain version fasciste.

Ils nous enfumes car la spécialité du FN c'est de renié les organisme qu'ils utilise si elle sont dans des affaires criminel, et dont les idée racistes se reconnaisse dans les idées du FN. Par exemple

Ils ont effectivement des liens (soral est un de leurs anciens dirigeants, Dieudonné a des liens personnels avec nombre de leurs dirigeants, a commencer par JMLP) mais ce que je voulais dire, c'est qu'il n'y a pas de liens "organiques" entre les deux mouvances. Ce qui fait par exemple qu'il est "relativement" plus facile de chasser E&R d'une manif. Ils auraient le DPS avec eux, ça serait une autre paire de manche...
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 64
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  Copas Dim 19 Jan - 14:47

gérard menvussa a écrit:
Jesuisfred a écrit:
gérard menvussa a écrit:En tout cas, il me semble assez établi que le fascisme implique des capacités "opérationnelles" et pas seulement des posibilités salivaires (contrairement à l'extréme gauche qui a surtout de la gueule) Et il ne me semble pas que la bande "dieudonné soral" soit doté de telles capacités, contrairement au fhaine....

Il me semble bien que ton raisonnement prend des raccourcis facile, par exemple ont pourrait croire  que  dieudonné soral non aucun lien avec le FN. Faudrait pas oublié que les lien Lepen Dieudoner n'est pas que politique, le Parrain version fasciste.

Ils nous enfumes car la spécialité du FN c'est de renié les organisme qu'ils utilise si elle sont dans des affaires criminel, et dont les idée racistes se reconnaisse dans les idées du FN. Par exemple

Ils ont effectivement des  liens (soral est un de leurs anciens dirigeants, Dieudonné a des liens personnels avec nombre de leurs dirigeants, a commencer par JMLP) mais ce que je voulais dire, c'est qu'il n'y a pas de liens "organiques" entre les deux mouvances. Ce qui fait par exemple qu'il est "relativement" plus facile de chasser E&R d'une manif. Ils auraient le DPS  avec eux, ça serait une autre paire de manche...

Ce qui me semble important (et dangereux) c'est que Dieudonné (et Soral), ratissent de nouvelles petites couches sociales au profit du fascisme. C'est cet aspect là qui contribue à élargir la base sociale des fachos.

Dieudonné contribue à gagner des gens d'une autre façon que le lepenisme et c'est cela qu'il faut saisir.

Sinon, pour le reste, Dieudonné a effectivement des liens avec le FN, avec Assad, avec une petite sphère qui va des identitaires aux fascistes syriens, libyens, iraniens (c'est d'ailleurs le point commun avec JMLP, aimer les dirigeants qui tiennent d'une main de fer leurs arabes ).

Le cas Dieudonné - Page 13 Dieudo13
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  verié2 Dim 19 Jan - 17:03

Copas
Ce qui me semble important (et dangereux) c'est que Dieudonné (et Soral), ratissent de nouvelles petites couches sociales au profit du fascisme. C'est cet aspect là qui contribue à élargir la base sociale des fachos.
C'est vrai, mais c'est tout de même le grand écart entre des jeunes anti-systèmes, anti-sionistes, anti-colonialistes et parfois antisémites et les vieux fachos cathos colonialistes, islamophobes. D'autant que Le Pen n'a pas du tout fait le pari de s'appuyer sur ces jeunes-là, bien au contraire. Elle s'est même démarquée des propos de Dieudonné et de la candidate qui a comparé Taubira à un singe. On voit assez mal comment des gens aussi différents pourraient cohabiter. Personne à l'extrême-droite n'a prouvé qu'il était possible de les réunir.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  Prado Dim 19 Jan - 17:32

gérard menvussa a écrit:
En  tout cas, il me semble assez établi que le fascisme implique des capacités "opérationnelles" et pas seulement des posibilités salivaires (contrairement à l'extréme gauche qui a surtout de la gueule) Et il ne me semble pas que la bande "dieudonné soral" soit doté de telles capacités, contrairement au fhaine....

Je trouve curieux de prendre le problème sous cet angle. Faut-il faire la leçon à Soral et lui dire qu'il se trompe en se qualifiant de "national socialiste" parce qu'il n'a pas un arsenal dans sa cave ? Et dire qu'on attend qu'il brandisse un flingue pour parler à son sujet de lutte antifasciste ?
Par ailleurs, au départ, si je ne me trompe, les chemises noires de Mussolini n'eurent pas besoin d'armes à feu pour semer la terreur. Les matraques et l'huile de ricin, si besoin aditionnée d'essence, leur suffirent. Et le député socialiste Matteotti fut assassiné avec un poignard. Pas par les chemises noires d'ailleurs, mais par un autre groupe, après la prise du pouvoir par Mussolini, comme quoi divers groupes rivaux peuvent se compléter.
Aujourd'hui, les cutters, les coups de poing américains et les bombes à acide ne sont-ils pas des armes ?

La conquête idéologique a été très importante dans le succès des mouvements fascistes qui ont "réussi". Soral et Dieudonné ont une grande influence idéologique, qui dépasse les frontières de la France. Appeler cela dédaigneusement des "possibilités salivaires", ou penser qu'il s'agit là d'un phénomène éphémère, c'est se mettre le doigt dans l'oeil. Ils font partie d'une constellation qui tourne autour du FN, avec des groupes et des réseaux qui se complètent même s'ils ont des références et des publics qui s'opposent.

Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  Copas Dim 19 Jan - 18:14

verié2 a écrit:
Copas
Ce qui me semble important (et dangereux) c'est que Dieudonné (et Soral), ratissent de nouvelles petites couches sociales au profit du fascisme. C'est cet aspect là qui contribue à élargir la base sociale des fachos.
C'est vrai, mais c'est tout de même le grand écart entre des jeunes anti-systèmes, anti-sionistes, anti-colonialistes et parfois antisémites et les vieux fachos cathos colonialistes, islamophobes. D'autant que Le Pen n'a pas du tout fait le pari de s'appuyer sur ces jeunes-là, bien au contraire. Elle s'est même démarquée des propos de Dieudonné et de la candidate qui a comparé Taubira à un singe. On voit assez mal comment des gens aussi différents pourraient cohabiter. Personne à l'extrême-droite n'a prouvé qu'il était possible de les réunir.

C'est exact en partie, ce grand écart.
Mais c'est un grand écart, et alors ?

N’empêche que Dieudonné, les Soral, voir une partie de gens issus de la gauche, taillent au profit d'une idéologie fasciste, des morceaux de couches sociales persécutées par ailleurs.
C'est cette influence dans des couches populaires souvent précarisées qu'il s'agit de combattre.*
Il les rallie à une option fasciste qui trouvera bien son chemin malgré des paradoxes apparents.

Le reste...
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  gérard menvussa Dim 19 Jan - 20:26

Prado a écrit:
gérard menvussa a écrit:
En  tout cas, il me semble assez établi que le fascisme implique des capacités "opérationnelles" et pas seulement des posibilités salivaires (contrairement à l'extréme gauche qui a surtout de la gueule) Et il ne me semble pas que la bande "dieudonné soral" soit doté de telles capacités, contrairement au fhaine....

Je trouve curieux de prendre le problème sous cet angle. Faut-il faire la leçon à Soral et lui dire qu'il se trompe en se qualifiant de "national socialiste" parce qu'il n'a pas un arsenal dans sa cave ? Et dire qu'on attend qu'il brandisse un flingue pour parler à son sujet de lutte antifasciste ?
Par ailleurs, au départ, si je ne me trompe, les chemises noires de Mussolini n'eurent pas besoin d'armes à feu pour semer la terreur. Les matraques et l'huile de ricin, si besoin aditionnée d'essence, leur suffirent. Et le député socialiste Matteotti fut assassiné avec un poignard. Pas par les chemises noires d'ailleurs, mais par un autre groupe, après la prise du pouvoir par Mussolini, comme quoi divers groupes rivaux peuvent se compléter.
Aujourd'hui, les cutters, les coups de poing américains et les bombes à acide ne sont-ils pas des armes ?

La conquête idéologique a été très importante dans le succès des mouvements fascistes qui ont "réussi". Soral et Dieudonné ont une grande influence idéologique, qui dépasse les frontières de la France. Appeler cela dédaigneusement des "possibilités salivaires", ou penser qu'il s'agit là d'un phénomène éphémère, c'est se mettre le doigt dans l'oeil. Ils font partie d'une constellation qui tourne autour du FN, avec des groupes et des réseaux qui se complètent même s'ils ont des références et des publics qui s'opposent.
Je crois bien que la seule "idéologie" n'est absolumennt pas suffisante pour imposer l'ordre qu'ils veulent instaurer ! Ce qui est vrai aussi à l'inverse : l'extréme gauche a perdu toutes ses capacités de riposte (voir même de connaissance de l'ennemi) y compris par rapport aux années 80
Soral sait bien qu'il n'a que le ministére de la parole pour l'instant. Quand a une liaison directe avec le fhaine, je n'y crois ppas une seconde pour tout un tas de raisons diverses....
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 64
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  Prado Dim 19 Jan - 23:07

gérard menvussa a écrit:
Je crois bien que la seule "idéologie" n'est absolumennt pas suffisante pour imposer l'ordre qu'ils veulent instaurer !
C'est évident. Il n'empêche que Soral, Dieudonné et Meyssan sont des pièces essentielles du puzzle.

gérard menvussa a écrit:Soral sait bien qu'il n'a que le ministére de la parole pour l'instant.
Un ministère décisif !

gérard menvussa a écrit:Quand a une liaison directe avec le  fhaine, je n'y crois ppas une seconde pour tout un tas de raisons diverses....
Une liaison directe ? Ce n'est pas ce que je dis quand je parle d'une constellation de réseaux tournant autour du FN. Chacun à sa manière est, qu'ils le veuille ou non, un pont vers le FN, car il est train de devenir "le premier parti de France" et pourra à ce titre se porter candidat au pouvoir. Cette constellation pourra prendre d'autres configurations en fonction des évolutions de la situation et des besoins de certains secteurs de la bourgeoisie. En Italie, quand les escouades d'action ont assassiné Matteotti, cela fit l'affaire de Mussolini mais elles n'étaient pas pour autant liées directement à lui (et il y a eu un procès et des condamnations).

--------------------------------------------------------------------------------------------------
A propos d'armes à feu : dans le fil "Nazis et cie" j'ai copié un communiqué indiquant que "les actions armées d’extrême droite se développent à Clermont-Ferrand".

Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Autre type de déclaration

Message  Estirio Dogante Lun 20 Jan - 0:30



1. Déclaration de la Coordination Communiste sur affaire Dieudonné

Valls et l'affaire Dieudonné
Faire reculer les droits démocratiques pendant que le fascisme progresse !


Islamophobie, rromophobie, négrophobie : Liberté d’expression !

Il y a quelques mois le maire UMP de la ville de Croix parlait des Roms en ces termes : « Si un croisien commettait l’irréparable, je le soutiendrais ». Une incitation au meurtre et à la haine raciale qui n’a été suivie d’aucune poursuite judiciaire. Dans le même genre, on se souvient du maire centriste de Cholet, Gilles Bourdouleix, déclarant le même mois au sujet des Roms : « Hitler n’en a pas tué assez ». Là non plus, mis à part quelques réactions verbales et une exclusion du parti, rien… Pendant cette période, des fascistes de la ville d’Hellemmes dans le Nord jetaient des cocktails Molotov sur un campement Rom.

Durant cette période toujours, des musulmanes voilées de la ville d’Argenteuil se font rouer de coups par des skinheads, l’une enceinte perdant son enfant, l’autre partant pour sept jours d’incapacité de travail, les poursuites lancées ne débouchent sur rien et les médias en viennent même à mettre en cause la véracité des plaintes… Dans le climat de racisme et d’islamophobie créé et soutenu par l’Etat depuis des années par une propagande médiatique (publications des « caricatures de Mahomet » et de tant d’autres couvertures insultantes pour les musulmans dans le journal Charlie Hebdo, criminalisation du voile et de tout signe visible de la pratique islamique par des lois successives d’interdiction, …) et politique (le Ministère honteux de « l’Identité Nationale », le mot du ministre Hortefeux « les arabes, quand il y en a un ça va, c’est quand il y en a plusieurs qu’il y a des problèmes »), les agressions islamophobes inévitablement se multiplient, sans que l’Etat ne manifeste la moindre réaction évidemment.

Il a fallu une bataille juridique l’année dernière pour qu’enfin l’ex grand patron Guerlain soit condamné à une amende pour ses propos négrophobes (« pour une fois je me suis mis à travailler comme un nègre… je ne sais pas si les nègres ont toujours tellement travaillé mais enfin »). Sans compter la Une du journal fasciste Minute sur la ministre noire Taubira, titrant dernièrement « Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane »… L’humoriste Michel Leeb, qui jouait le « nègre » dans un sketch il y a quelques dizaines d’années, en imitant le chimpanzé, n’a pour sa part jamais été inquiété par la justice…

Quand un « trouble à l’ordre public » est créé par des manifestants chrétiens scandalisés qu’on puisse jeter des excréments humains à la face de l’image de Jésus dans une pièce de théâtre contemporain, le trouble à l’ordre public ne vaut pas censure de la pièce, au contraire ! Quand les « Femen » cherchent à profaner des églises chrétiennes ou orthodoxes pendant le culte par des pratiques scatologiques, on invoque la liberté d’expression, malgré le « trouble à l’ordre public » avéré, et l’une d’elles a même l’honneur de devenir la « Marianne » de nos timbres postaux, symbole des « valeurs républicaines » !

Manifestement, l’humoriste Dieudonné ne bénéficie pas de cette « bienveillance » de la part de l’Etat, et la liberté d’expression ne semble fonctionner que pour les racismes islamophobe, rromophobe, négrophobe, pas pour « l’antisémitisme » (puisqu’on a coutume de distinguer par des mots différents racisme ET antisémitisme, comme si ce dernier avait une essence différente), et le « trouble à l’ordre public » ne lui vaut pas une « protection » mais au contraire une censure.

Lutte de surface contre le racisme antisémite, mais atteinte profonde contre l’antiracisme antisioniste…

Il faut donc essayer de comprendre les raisons de ce flagrant « deux poids deux mesures » pour éviter les pièges politiques de cette affaire.

Les militants progressistes savent bien que l’agitation antisioniste, même modérée, est très sérieusement entravée voire impossible dans les médias français. Il est impossible de remettre en cause l’existence de cet Etat, Israël, sans être immédiatement catalogué « d’antisémite ». Et cette propagande pro-israélienne décomplexée ne peut alors avoir qu’une conséquence auprès de millions de personnes sensibles à la cause palestinienne en France notamment : le développement réel de l’antisémitisme, soigneusement orchestré par le sionisme pour criminaliser toute critique envers Israël et pour blanchir systématiquement les forfaitures et les boucheries de l’entité sioniste contre le peuple palestinien.

Les spectacles de Dieudonné, qui sont en effet polarisés sur l’antisémitisme, sont donc déjà un des résultats de l’absence de liberté d’expression de l’antisionisme !

Les militants antifascistes réels savent que la lutte contre le fascisme est politique : on ne combat pas les symptômes « artistiques » mais les causes du développement du fascisme dans notre société et ses conséquences criminelles !

Ce qu’il faut criminaliser prioritairement, ce sont les provocations politiques et médiatiques contre les communautés vivant en France, à commencer par celles du parti fasciste lui-même, le Front National, et ses racines idéologiques de diversion islamophobe, négrophobe et rromophobe pratiquée par l’Etat et la classe politique capitaliste depuis des années !

Evidemment, dans ce climat oppressif et de « pensée unique », de racisme d’Etat diviseur et permanent contre les principales communautés composant le peuple français, beaucoup recherchent la subversion, la contestation, la provocation la plus radicale et ne la trouvent que sur des voies qui conduisent elle-même au Front National (notamment celle du groupe ouvertement fasciste Egalité & Réconciliation notamment, ou des groupes identitaires tel celui de Serge Ayoub) lorsqu’elles passent sur le champs politique. « Il est impossible de remettre en cause l’existence de l’Etat d’Israël et le sionisme ? sauf chez Dieudo ! », « Il est impossible de vouloir sortir la France de l’Union Européenne ? Mais Marine Le Pen n’est-elle pas la seule à prétendre vouloir en sortir ? », « personne ne condamne les guerres impérialistes de la France à l’étranger ? Si : Dieudo et ses amis ! », « tout le monde criminalise le révolutionnaire Hugo Chavez, le président iranien antisioniste ? Mais eux s’en réclament ! » etc. Quelle conséquence dans la tête de tous ceux qui voient, à juste titre, l’anti-impérialisme des Chavez, Ahmadinejad, etc. et l’association étroite du sionisme meurtrier avec les impérialistes occidentaux ?

Alors que faut-il soutenir ? La censure des spectacles de Dieudonné par Valls (« je suis lié de manière éternelle à l’Etat d’Israël ») et Hollande (qui chantait il y a quelques jours « La vie en rose » avec le représentant de l’extrême droite israélienne actuellement au pouvoir à Tel Aviv, Benyamin Netanyahou, pendant qu’un adolescent mourait d’une balle dans le dos par un soldat de Tsahal dans une rue de Gaza…, et qui rend aujourd’hui un hommage appuyé au criminel contre l’Humanité Ariel Sharon) ? Ou l’interdiction du parti fasciste, objet du combat politique central à mener et que curieusement les médias et les politiques tentent de plus en plus de « dédiaboliser » ? cette dernière stratégie fut bien celle revendiquée par les communistes depuis la dissolution des ligues en 1936 pendant le Front Populaire Antifasciste ?

Liberté d’expression… contre liberté de diversion !

Au-delà des diversions médiatiques, comme celle de cette « affaire Dieudonné » pendant laquelle la TVA vient d’être augmentée discrètement, pendant laquelle l’Etat dont les caisses sont prétendues « vides », donne un milliard d’euros à Dassault pour rénover l’avion de guerre Rafale, pendant laquelle la levée de l’immunité parlementaire de Dassault demandée par un juge pour des accusations de corruption et même de tentative de meurtre de son entourage est rejetée au Sénat, il faut voir clairement en quoi ces censures de spectacle, qui passent au dessus de la justice (la décision instantanée du Conseil d’Etat le jour même pour invalider la décision du tribunal de Nantes favorable à Dieudonné ne trompe personne sur l’oukaze politique passant par-dessus l’Etat de Droit) vont permettre à Valls et ses successeurs d’interdire à l’avenir toute une série de « meeting » gênants, pour une information alternative contre les politiques guerrières de l’impérialisme français par exemple (la Coordination Communiste a été victime d’une telle censure par la mairie de Lille il y a quelques mois, déjà au prétexte d’une crainte de trouble à l’ordre public !), ou sur tant d’autres sujets politiques, comme celui de la sortie de l’UE par exemple !

La dérive répressive liberticide sous couvert de lutte contre l’antisémitisme de Dieudonné doit être dénoncée parce qu’elle est un banc d’essai pour faire reculer les droits démocratiques comme le préfigure le lynchage médiatique des Goodyear accusés d’avoir « séquestrés des cadres et des patrons».


Estirio Dogante

Messages : 686
Date d'inscription : 30/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  verié2 Lun 20 Jan - 9:16

Ce texte de la Coordination Communiste dit certaines choses justes, à propos du deux poids, deux mesures, mais :
1) Il ne dénonce pas clairement les ignobles propos de Dieudonné.
2) Il mélange vraiment beaucoup de choses, notamment :
"l’anti-impérialisme des Chavez, Ahmadinejad, etc"  What a Face  Il y a tout de même de quoi rigoler quand on voir l'Iran se réconcilier avec les Etats-unis et la possibilité que cet Etat devienne un gendarme régional.
3)L'interdiction du FN ne serait pas plus efficace que celle des spectacles de Dieudonné.
D'ailleurs, si la CC était cohérente, elle devrait considérer que l'interdiction du FN serait une atteinte aux libertés démocratiques. Car en quoi le serait-elle moins que celle des spectacles de Dieudonné ?

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  Estirio Dogante Lun 20 Jan - 11:03

Encore Verié n'a rien compris du tout.
Tant Chavez comme Ahmadinejad, objectivement, coalisaient les foudres des impérialistes et sionistes. Cela est un fait, et par là, ils étaient anti-impérialistes. A leur manière, pas complètement conséquentes peut-être, mais objectivement, oui. Comme tout dirigeant d'un petit pays qui s'oppose" à un aspect ou à plusieurs de la politique impérialiste et sioniste. Cela dépends des faits objectifs et non pas de l'idéologie de l'un ou de l'autre.
Au point que les impérialistes commencent toutes leurs agressions par "la défense des droits de l'homme" et les sionistes invoquent des textes babyloniens vieux de milliers d'années.

Évidement que la déclaration met l'accent sur les questions principales et ne s'amuse pas à trouver "le juste milieu", ni a des sympathies pour le kautskysme ambiant. (Quand il ne s'agit pas la défense mal cachée du sionisme). Et c'est tant mieux.
Un communiste prends toujours position contre le gouvernement réactionnaire qui, à travers sa politique de "deux poids deux mesures" ne fait que raffermir les liens avec le sionisme, cherchant son appui pour ses aventures de néo-colonisation en Afrique. Et éventuellement, pour le ministre raciste, un appui de tout ordre pour ses plans personnels.

C'est cela le principal et tout essaie de mettre tout le monde à égalité, fait le jeu de la politique réactionnaire du ministre, de l'impérialisme français et du sionisme. Nous on fait de la politique et on subordonne le secondaire au principal. On n'est pas des sages, des juges, des kautskiens qui comptent les points ni des Ponces Pilates qui se lavent les mains.
On pèse ce qui est le plus important et on met l'accent là dessus. Tout le reste est kautskysme, pire, complicité avec le ministre et la politique impérialiste.
Pareil avec le FN, on demande son interdiction, comme le mouvement ouvrier l'avait fait avec les Ligues en 36, parce qu'il menace l'ensemble du mouvement ouvrier. Rien à voir avec la liberté d'expression.
Verié semble ne pas avoir compris que l'on défends la loi bourgeoise quand cela sert les intérêts du prolétariat et que l'on passe par dessus quand cela devient un obstacle à la lutte de la classe ouvrière.

Estirio Dogante

Messages : 686
Date d'inscription : 30/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  verié2 Lun 20 Jan - 11:10

Estirio Dogante
le FN, on demande son interdiction, comme le mouvement ouvrier l'avait fait avec les Ligues en 36, parce qu'il menace l'ensemble du mouvement ouvrier. Rien à voir avec la liberté d'expression. (...)
Verié semble ne pas avoir compris que l'on défends la loi bourgeoise quand cela sert les intérêts du prolétariat et que l'on passe par dessus quand cela devient un obstacle à la lutte de la classe ouvrière.
Nous avons déjà beaucoup discuté du reste, mais sur ce plan précis tu es complément incohérent. Quelle différence fais-tu entre la "liberté d'expression" de la raciste islamophobe et anti-Rom Le Pen et celle de l'antisémite Dieudonné ? L'antisémitisme ne serait-il pas un poison pour le mouvement ouvrier, donc une "menace", au même titre que l'islamophobile ou le racisme contre les Roms ? Shocked 

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  mykha Lun 20 Jan - 13:02

L'article de COMBAT OUVRIER, la critique d'un lecteur et la réponse de nos camarades des Antilles à propos de l'"affaire Dieudonné".

http://www.combat-ouvrier.net/pageLibre00011570.asp#.Utz_IxBKGM8

Vous faites une comparaison passablement confuse entre une prétendue récupération de la « quenelle » et ceux qui qualifierait le drapeau français tricolore de drapeau fasciste au motif qu'il est agité par le Front National. Pour d'ailleurs leur donner finalement raison, au vu des positions prises par Manuel Valls et François Hollande.
Sans même parler du sang des esclaves révoltés qui a coulé ici-même, aux Antilles, cela fait bien longtemps que le drapeau tricolore a été traîné, au quatre coins du monde, dans le sang de dizaine de milliers d'opprimés, sang répandu par une soldatesque bestiale aux ordres des nantis de la bourgeoisie française. A Paris, lors de la répression des ouvriers communards en 1871 ; au 19ème siècle dans toute l'Afrique lors de la conquête coloniale ; dans la 2ème moitié du 20ème siècle à Madagascar (1947) en Algérie, en Indochine, etc. Et pas besoin d'invoquer le fascisme, ces répressions ont été menées, sous les plis du drapeau, au nom de la République Française, une démocratie parlementaire se réclamant de la devise mensongère de « Liberté, Egalité, Fraternité ».
Pour notre part, notre drapeau est le drapeau rouge, drapeau du mouvement ouvrier, internationaliste, représentant la seule voie d'avenir pour l'humanité dans l'alternative « socialisme ou barbarie ».

Vous dites ne pas vouloir distinguer racisme et antisémitisme. Soit, nous pouvons nous contenter de ne qualifier qu'une seule fois vos propos, peu importe le terme choisi.
Quand vous dites : «Les juifs qui occupent la Palestine, continuent à tuer, piller, coloniser, avec un gouvernement d’extrême-droite et raciste... », vous ne voyez – peut-être - comme coupables que les citoyens israéliens. Peut-être, mais c'est déjà trop, car la population travailleuse israélienne est aussi victime, certes différemment du peuple palestinien, de la politique du gouvernement israélien.
En réalité vous étalez vos sympathies avec un Dieudonné qui se vautre dans l'antisémitisme.
Quand on déclare, comme lui, qu’il est « dommage » que Patrick Cohen, un journaliste juif, ne soit pas mort dans les chambres à gaz, on est antisémite. Quand on se met en scène, aux portes d'une chambre à gaz nazie, emportant un réservoir de gaz et disant « ça peut toujours servir », on est antisémite.
L'image des juifs super-puissants, contrôlant toutes les institutions, les lieux de pouvoir en France et ailleurs en Europe, est un vieux fantasme d'extrême-droite, particulièrement virulent dans les années 1930. Le même fantasme est aujourd'hui revisité, par la mouvance à laquelle Dieudonné appartient. Ils ont remplacé juif par sioniste mais eux-mêmes oublient très souvent ce tour de passe-passe.

Vous refusez, paraît-il avec Dieudonné, que la terre entière doive s’excuser pour les crimes nazis entre 39 et 45. C'est encore un fantasme. Un fantasme anti-juif. Personne ne demande d'excuses. Les historiens font leur travail d'historiens, plus ou moins bien. Et, quant à eux, les militants communistes révolutionnaires doivent mettre en accusation, non pas la terre entière, mais la domination de la bourgeoisie. Dénoncer cette société capitaliste, impérialiste, capable de sombrer, et de resombrer, dans la barbarie la plus infâme.

Vous nous dites :
« Vous ne pouvez pas être le bourreau et la victime, le violeur et le violé... Serions nous donc à la fois descendants d’esclaves et responsable de l’esclavage ?
Responsable de la déportation de juifs ?... »

Dit en d'autres termes, le fait d'être noir, ou issu de peuples africains, absoudrait à l'avance quiconque de l'accusation de se ranger du côté des exploiteurs ? Ca serait bien pratique pour certains.
Les dirigeants noirs de pays indépendants pourraient continuer, peut-être en se disant anti-impérialistes, à se nourrir des miettes concédées par l'impérialisme pendant que la population croupit dans la misère. Les exploités devraient tout supporter : « entre noirs pas de luttes fratricides ! »
Les hauts- cadres noirs qui se font leur place, ici-même, dans les entreprises ou l'administration, pourraient, à l'ombre de la bourgeoisie, mépriser les travailleurs sans que personne ne les dérange.
Et Dieudonné pourrait parader aux côtés de Le Pen, ex-para tortionnaire pendant la guerre d'Algérie, sans que personne ne lui demande de compte sur ce que vous appelez abusivement son anti-impérialisme. Un anti-impérialisme de pacotille !
Vous-même, témoignez dans votre lettre de sympathies posthumes avec Haïlé Sélassié, qui a dénoncé, à un certain moment, les menées de l'impérialiste italien contre l'Ethiopie, ce qui était bien la moindre des choses. Vous oubliez naturellement tous les actes dictatoriaux de Haïlé Sélassié, envers notamment le mouvement étudiant, dans les années 1960 et 1970. Haïlié Sélassié qui avait été replacé à la tête de l'Ethiopie, par l'impérialisme, à la fin de la guerre.

Ce « noirisme » que vous tenez à exhiber, ne peut être qu'un frein pour les exploités d'ici, en premier lieu les Noirs, qui auront à affronter leurs exploiteurs, tous leurs exploiteurs, indépendamment de la couleur de ceux-ci, pour ouvrir une autre perspective à la société.

A ce titre nous le combattons. Et continuerons à dénoncer les idées de Dieudonné, Noir complètement perdu, qui distille une haine qui, se propageant, serait une gangrène pour le mouvement ouvrier.
Vous avez raison sur un point : votre « combat » n'est pas le notre.
Salutations.

Le comité de rédaction (de COMBAT OUVRIER)

mykha
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  yannalan Lun 20 Jan - 13:14

Pareil avec le FN, on demande son interdiction, comme le mouvement ouvrier l'avait fait avec les Ligues en 36, parce qu'il menace l'ensemble du mouvement ouvrier. Rien à voir avec la liberté d'expression.
Verié semble ne pas avoir compris que l'on défends la loi bourgeoise quand cela sert les intérêts du prolétariat et que l'on passe par dessus quand cela devient un obstacle à la lutte de la classe ouvrière.
Estirio Dogante
C'est le gouvernement bourgeois qui a "interdit les groupes de combat et milices privées" (loi 10/01/1936) qui a servi à dissoudre nombre d'organisations dont le PCMLF, Voix Ouvrière et la Ligue Communiste. C'est une loi qui réserve la force à l'Etat bourgeois et qu'il utilise à son gré.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  FirstQuarterStorm Ven 24 Jan - 16:23

On reconnaît bien là nos bon vieux campistes brejnévoïdes attardés limite "rouge"-bruns de la CC. Faut dire que je les ai pratiqués, et cela pendant des années, avec leur haine des "trotsko-maoïstes" (eh oui vous voyez qu'on peut être copains... dans la bouche des brejnéviens c'est possible) n'ayant d'égal que l'amour pour Kadhafi, Assad, Ahmadinejad (imaginent-ils seulement l'espérance de vie d'un communiste, même stal-de-stal, dans ces pays ?), la justification de TOUTES les saloperies de Chavez même celles que TOUTE la gauche sud-américaine et les FARC elles-mêmes dénoncent (extraditions de militants), etc. etc.
En fait, ce qui importe pour eux c'est de choisir un camp. Une question se pose : il FAUT choisir un camp, à tout prix, peu importe lequel, sinon on est un "trotsko-maoïste". Peu importe que les deux "camps" soient deux papiers tue-mouche tendus par deux fractions de la Réaction tout aussi pourries l'une que l'autre, en l'occurrence celle qui utilise les crimes de l'Allemagne nazie il y a 70 ans pour clore tout débat et vomir sur la "repentance" des crimes de la France impérialiste... et sa jumelle, celle qui dans la foulée de Vergès au procès Barbie invoque les crimes de la France impérialiste depuis 200 ou 300 ans pour blanchir l'Allemagne nazie. Un choix sur-excitant comme vous pouvez le constater. Au moins aussi excitant que celui entre Assad et ses adversaires qui ont autant d'appuis impérialistes en Hexagone et dans le monde, autant d'amis au PS, à l'UMP ou au FN les uns que les autres (Assad un peu moins au PS sans doute, enfin bon il y a Dumas, et un peu plus au FN ; à l'UMP ça doit être 50-50).

http://servirlepeuple.over-blog.com/article-plutot-bon-article-sur-la-declaration-de-guerre-de-la-republique-a-dieudonne-et-la-pseudo-controv-121929725.html

http://servirlepeuple.over-blog.com/article-quelques-mises-au-point-complementaires-et-conclusives-sur-la-question-dieudonne-et-dreyfus-122063840.html

http://servirlepeuple.over-blog.com/article-reflexion-theorique-les-communistes-authentiques-et-la-loi-gayssot-et-toutes-les-lois-antiraciste-122186261.html
(ce dernier évoque notamment la question dont parle l'intervenant yannalan juste au dessus)

FirstQuarterStorm

Messages : 155
Date d'inscription : 18/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  FirstQuarterStorm Ven 24 Jan - 17:24

Dieudonné est un représentant/propagandiste "extrême" (d'autant plus qu'il est "libre", "on" ne révise pas ses textes avant chaque spectacle) d'une fraction ultra-impérialiste BBR qui a pour stratégie le "tiers-mondisme" : la "France", invoquant les mânes du général De Gaulle, doit "tendre la main" à tous les régimes qui disent "merde" aux Américains et à leurs alliés, à commencer par Israël. C'est une fraction qui a ses représentants dans tous les grands partis bourgeois, à commencer par le FN qui est très fortement sur cette ligne depuis les années 90 (le courant ultra-atlantiste de Touzet a fini par se barrer), mais aussi à l'UMP (on se souvient du clan Julia sur les otages en Irak) et au PS avec Dumas, Védrine est un peu classable dans cette catégorie aussi (ça ne veut pas dire qu'il est dieudonniste) ; et puis des électrons libres comme feu Vergès (avocat de Georges Ibrahim Abdallah jusqu'à sa mort l'an dernier, ce qui n'est pas une raison pour rejeter ce dernier, mais voilà il faut le savoir). Cette fraction impérialiste a plus que son lot d'idiots utiles dans un mouvement communiste en perdition ; la CC (Choisir un Camp, quel qu'en soit le prix !) n'étant qu'un petit exemple parmi d'autres.

Valls lui c'est la droite-de-la-droite du PS, autrement dit ce qui se fait de "mieux" en terme de "pacte d'acier" avec les USA et leurs alliés, à commencer encore une fois par Israël. Même Sarkozy c'était rien à côté. C'est donc logique qu'il tape sur Dieudonné (qui n'a "paradoxalement" pas trop souffert de Sarkozy, pourtant soi-disant "gauleiter américano-sioniste" de notre "bonne" France, ni comme premier flic ni comme président) ; c'est tellement facile comme brevet d'antiracisme pour l'homme aux 100 expulsions par jour.

Un choix SUR-EXCITANT on vous dit !!!

http://servirlepeuple.over-blog.com/pages/Les_4_lignes_de_limperialisme_francais-1919126.html

FirstQuarterStorm

Messages : 155
Date d'inscription : 18/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  mykha Ven 24 Jan - 18:23

FirstQuarterStorm a écrit:Dieudonné est un représentant/propagandiste "extrême" (d'autant plus qu'il est "libre", "on" ne révise pas ses textes avant chaque spectacle) d'une fraction ultra-impérialiste BBR qui a pour stratégie le "tiers-mondisme" : la "France", invoquant les mânes du général De Gaulle, doit "tendre la main" à tous les régimes qui disent "merde" aux Américains et à leurs alliés, à commencer par Israël. C'est une fraction qui a ses représentants dans tous les grands partis bourgeois, à commencer par le FN qui est très fortement sur cette ligne depuis les années 90 (le courant ultra-atlantiste de Touzet a fini par se barrer), mais aussi à l'UMP (on se souvient du clan Julia sur les otages en Irak) et au PS avec Dumas, Védrine est un peu classable dans cette catégorie aussi (ça ne veut pas dire qu'il est dieudonniste) ; et puis des électrons libres comme feu Vergès (avocat de Georges Ibrahim Abdallah jusqu'à sa mort l'an dernier, ce qui n'est pas une raison pour rejeter ce dernier, mais voilà il faut le savoir). Cette fraction impérialiste a plus que son lot d'idiots utiles dans un mouvement communiste en perdition ; la CC (Choisir un Camp, quel qu'en soit le prix !) n'étant qu'un petit exemple parmi d'autres.

Valls lui c'est la droite-de-la-droite du PS, autrement dit ce qui se fait de "mieux" en terme de "pacte d'acier" avec les USA et leurs alliés, à commencer encore une fois par Israël. Même Sarkozy c'était rien à côté. C'est donc logique qu'il tape sur Dieudonné (qui n'a "paradoxalement" pas trop souffert de Sarkozy, pourtant soi-disant "gauleiter américano-sioniste" de notre "bonne" France, ni comme premier flic ni comme président) ; c'est tellement facile comme brevet d'antiracisme pour l'homme aux 100 expulsions par jour.

Un choix SUR-EXCITANT on vous dit !!!

http://servirlepeuple.over-blog.com/pages/Les_4_lignes_de_limperialisme_francais-1919126.html

Intervention plutôt intéressante...
qui a le mérite de pointer les contradictions que doit gérer l'état impérialiste français qui pagaie parfois à vue.
Rappeler la "politique arabe" de De Gaulle n'est pas inutile : intérêts spécifiques que l'état français a toujours voulu préserver, quitte à parfois prendre des distances avec la politique des impérialismes alliés mais rivaux. Cette "politique arabe" est aussi pourrie que la politique "atlantiste", alignée sur l'impérialisme US et son pion fondamental au moyen-orient, Israel.
Les révolutionnaires ne peuvent évidemment soutenir ni l'une ni l'autre, ces deux facettes de la politique de l'impérialisme français constituant la médaille des intérêts généraux et composite de la bourgeoisie française. Aucun aspect de cette politique n'est plus juste, plus moral, plus honnête que l'autre.
mykha
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  verié2 Ven 24 Jan - 19:17

FirstQuarterStorm a écrit
Dieudonné est un représentant/propagandiste "extrême" (d'autant plus qu'il est "libre", "on" ne révise pas ses textes avant chaque spectacle) d'une fraction ultra-impérialiste BBR qui a pour stratégie le "tiers-mondisme"
Il me semble que tu lui accordes une importe et une cohérence qu'il n'a pas. Il n'y a aucune fraction de fachos qui dénonce à la fois Israël et les massacres coloniaux.

Traditionnellement les fachos sont divisés entre nostalgiques du pétainisme antisémites, qui considèrent que les Juifs restent l'ennemi principal, et ceux qui pensent que l'Islam est désormais le danger primant sur tous les autres. C'est globalement la position prise par Marine le Pen qui a compris que l'antisémitisme passait très difficilement aujourd'hui.Le FN compte d'ailleurs des amis en Israël et parmi les Sionistes.

Bien entendu, ça n'empêche pas nombre de sympathisants ou militants d'extrême-droite d'être à la fois antisémites, islamophobes, négrophobes et bien entendu anti-Roms (les malheureux font l'unanimité contre eux...) etc. Mais tout cela n'est pas si facile que cela à concilier. Comment à la fois mobiliser, voire organiser des jeunes arabes révoltés qui confondent anti-sionisme et antisémitisme et des islamophobes ? Comment pourraient-ils cohabiter avec des nostalgiques de l'Algérie française ?

Les néo fachos de Riposte Laïque ont fait par exemple leur choix en dénonçant les Musulmans comme responsables de l'antisémitisme. C'est le choix de la respectabilité et du politiquement correct, qui est la condition indispensable pour accéder à la gamelle à tous les niveaux. Et, hormis quelques nazillons, l'objectif des "fachos du FN" (au sens large, car le FN n'est pas à proprement parler un parti fasciste) est d'accéder à la gamelle, ce que Le Pen père n'a jamais réussi...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  Prado Sam 25 Jan - 20:45

http://www.francetvinfo.fr/societe/dieudonne/dieudonne-une-nocturne-republicaine-organisee-samedi-a-limoges-face-a-son-spectacle_513687.html

Dieudonné : une "nocturne républicaine" organisée samedi à Limoges face à son spectacle
La mairie de Limoges avait été l'une des premières à manifester fin décembre son opposition à la venue de l'humoriste controversé et de son spectacle "Le mur".
Par Francetv info avec AFP
Mis à jour le 24/01/2014 | 21:52 , publié le 24/01/2014 | 21:52

Dieudonné continue la tournée de son spectacle Asu Zoa, samedi 25 janvier, au Zénith de Limoges. Mais le député-maire PS Alain Rodet n'entend pas rester muet. Il avait été parmi les premiers à manifester son opposition à la venue de l'humoriste controversé et de son spectacle Le mur, et a décidé d'organiser, samedi, une "nocturne républicaine" .

Elle se tiendra face à la salle où se tiendra la représentation. L'élu souhaite que ce rassemblement "dépasse la seule question antisémite". Pour lui, "il s'agit de dénoncer toutes les persécutions, les stigmatisations, toute forme de racisme".

"Il fallait que l'on montre notre vigilance"
"Selon les informations que nous avons, le [nouveau] spectacle a bien été expurgé de ses propos antisémites. Il nous était donc difficile de prendre un arrêté sans s'exposer à des difficultés judicaires, d'autant qu'une mesure d'interdiction n'est pas toujours bien comprise du public", a expliqué l'élu. (...) Il y a ici une mémoire collective, qui n'a pas besoin de l'actualité pour rester à fleur de peau. Il fallait que l'on montre notre vigilance à M. M'bala M'bala qui, quelles que soient les modifications apportées à son spectacle, n'est pas avare de commentaires antisémites", a-t-il ajouté.

Placée sous l'égide de la municipalité et fédérant un collectif d'associations de défense des droits de l'homme, cet événement, le premier genre, se tiendra au Musée de la Résistance, lieu symbolique de mémoire d'un des maquis les plus actifs de France. Militants de partis politiques, membres de syndicats ou d'associations anti-racistes et de défense des droits de l'homme ont déjà annoncé leur participation.

Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  Invité Sam 25 Jan - 22:15

Varié a écrit:Et, hormis quelques nazillons, l'objectif des "fachos du FN" (au sens large, car le FN n'est pas à proprement parler un parti fasciste) est d'accéder à la gamelle, ce que Le Pen père n'a jamais réussi...

Le logo du FN inspiré du parti fasciste italien MSI



La nature du FN est inspiré du partie fasciste Italien, donc c'est un parti fasciste point barre!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  Roseau Sam 25 Jan - 23:36

Le cas Dieudonné - Page 13 Capture+d%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran+2014-01-11+a%25CC%2580+02.05.08
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  Estirio Dogante Sam 25 Jan - 23:38

La nature du FN est inspiré du partie fasciste Italien, donc c'est un parti fasciste point barre!

Bravisimmo Jesuis...

Ainsi, avec une telle "logique", il suffit de s'appeler Poulet pour être mis à la broche.

et le PC et/ou d'autres peuvent carrément se revendiquer de n'importe quel symbole. Ca suffit de l'afficher dans leurs meetings.

Point barre?

Estirio Dogante

Messages : 686
Date d'inscription : 30/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  Invité Dim 26 Jan - 3:24

Estirio Dogante a écrit:
La nature du FN est inspiré du partie fasciste Italien, donc c'est un parti fasciste point barre!

Bravisimmo Jesuis...

Ainsi, avec une telle "logique", il suffit de s'appeler Poulet pour être mis à la broche.

et le PC et/ou d'autres peuvent carrément se revendiquer de n'importe quel symbole. Ca suffit de l'afficher dans leurs meetings.

Point barre?

C'est hors propos et tu t’obstine dans le hors sujet. Le FN n'est pas un nom de famille je sache,  quant au PC il a son topique...
Enfin bref aucun rapport avec mon propos, point barre!

Jesuisfred a écrit:
Varié a écrit:Et, hormis quelques nazillons, l'objectif des "fachos du FN" (au sens large, car le FN n'est pas à proprement parler un parti fasciste) est d'accéder à la gamelle, ce que Le Pen père n'a jamais réussi...

Le logo du FN inspiré du parti fasciste italien MSI



La nature du FN est inspiré du partie fasciste Italien, donc c'est un parti fasciste point barre!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  verié2 Dim 26 Jan - 11:11

Jesuisfred
La nature du FN est inspiré du partie fasciste Italien, donc c'est un parti fasciste point barre!
Si tu veux raisonner de façon aussi simpliste, libre à toi. Nous ne discutons pas sur le même terrain : toi tu ne prends en compte que des considérations d'ordre morale et symboliques de ce genre, alors qu'il s'agit d'analyser la politique, le fonctionnement, les objectifs du FN. Oui, les objectifs du FN et des notables et aspirants notables qui rejoignent sont d'accéder à la mangeoire, de se faire admettre dans le jeu politique, de gouverner avec la droite classique, dont une partie est tentée, et non de construire un parti fasciste avec des milices armées et d'instaurer le fascisme.

Bien entendu, ça peut évoluer. L'idéologie fasciste est présente dans les rangs du FN. Si la situation devenait catastrophique, les luttes dures etc, le FN ou une partie du FN pourrait former un parti fasciste... à condition aussi qu'un fraction significative de la bourgeoisie estime en avoir besoin. Ce n'est pas le cas aujourd'hui.

Ca ne rend le FN ni moins dangereux ni plus sympathique.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Dieudonné - Page 13 Empty Re: Le cas Dieudonné

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum