Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-67%
Le deal à ne pas rater :
– 67% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC – Hauteur réglable – ...
16 € 49 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -54%
4ème maillot Jordan x Paris Saint-Germain ...
Voir le deal
41 €

Les gabegies environnementales des "fêtes"

Aller en bas

Les gabegies environnementales des "fêtes" Empty Les gabegies environnementales des "fêtes"

Message  BouffonVert72 le Jeu 22 Déc - 17:54


Un réacteur nucléaire nécessaire pour illuminer les Fêtes
Reuters – il y a 30 minutes

Les gabegies environnementales des "fêtes" 2011-12-22T150328Z_1_APAE7BL15TU00_RTROPTP_2_OFRTP-FRANCE-ENVIRONNEMENT-CONSOMMATION-20111222
La magie des Fêtes, agrémentée de retrouvailles familiales ou d'attente fébrile du Père Noël, ferait presque oublier aux Français leurs bonnes résolutions en matière d'environnement, souligne l'Ademe, l'agence de l'environnement et la maîtrise de l'énergie. /Photo d'archives/REUTERS/Shannon Stapleton


PARIS (Reuters) - La magie des Fêtes, agrémentée de retrouvailles familiales ou d'attente fébrile du Père Noël, ferait presque oublier aux Français leurs bonnes résolutions en matière d'environnement, souligne l'Ademe, l'agence de l'environnement et la maîtrise de l'énergie.

Pas moins de 1.300 mégawatts (MW), soit l'équivalent de la puissance moyenne d'un réacteur nucléaire, sont ainsi nécessaires selon les estimations de l'agence pour parer de mille feux le conifère qui trône au milieu du salon ou la façade de la maison familiale.

"Les Fêtes sont consommatrices en tout", explique Florence Clément, chargée de l'information auprès du grand public à l'Ademe, qui publie sur son site des conseils destinés au grand public.

"Elles provoquent une forte hausse de la consommation, notamment en énergie. Il y a aussi des modes, comme les illuminations à l'extérieur des maisons qui ont explosé ces dernières années. Cela vient encore s'ajouter au total."

Très loin devant les grands magasins, les ménages sont les plus impliqués dans cette course aux illuminations, précise-t-elle. Ils représentent les trois quarts de cette consommation, le quart restant revenant aux collectivités territoriales.

Les Fêtes ne font pas non plus figure de bon élève en matière d'émission de CO2. Pour satisfaire à temps aux retrouvailles familiales, le trafic routier augmente fortement autour du 25 décembre, jusqu'à 50% au-dessus de la normale.

Et une fois les cadeaux déballés et la totalité des mets consommés, les Fêtes auront généré une quantité importante de déchets parfois difficiles à trier, ajoute Florence Clément.

"Le papier cadeau par exemple n'est pas recyclable car il contient des éléments plastiques et parfois aluminium, il doit être jeté avec les déchets organiques", explique-t-elle.

Il n'existe pas de filière de recyclage spécifique à ces déchets. Mais de nombreuses collectivités territoriales s'emploient dès le 26 décembre à donner une seconde vie aux "rois des forêts" qui perdent leurs épines.

Les conifères pourront ainsi être déposés dans les parcs et jardins de Paris ou directement collectés dans les rues de Toulouse et d'autres agglomérations pour être transformés en paillage ou en compost.

Marion Douet, édité par Marie Maitre et Valérie Parent


Dernière édition par BouffonVert72 le Jeu 22 Déc - 19:55, édité 1 fois
BouffonVert72
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 48
Localisation : sur mon réformiste planeur

Revenir en haut Aller en bas

Les gabegies environnementales des "fêtes" Empty Re: Les gabegies environnementales des "fêtes"

Message  Vals le Jeu 22 Déc - 18:21

BouffonVert72 a écrit:

Un réacteur nucléaire nécessaire pour illuminer les Fêtes
Reuters – il y a 30 minutes

Les gabegies environnementales des "fêtes" 2011-12-22T150328Z_1_APAE7BL15TU00_RTROPTP_2_OFRTP-FRANCE-ENVIRONNEMENT-CONSOMMATION-20111222
La magie des Fêtes, agrémentée de retrouvailles familiales ou d'attente fébrile du Père Noël, ferait presque oublier aux Français leurs bonnes résolutions en matière d'environnement, souligne l'Ademe, l'agence de l'environnement et la maîtrise de l'énergie. /Photo d'archives/REUTERS/Shannon Stapleton


PARIS (Reuters) - La magie des Fêtes, agrémentée de retrouvailles familiales ou d'attente fébrile du Père Noël, ferait presque oublier aux Français leurs bonnes résolutions en matière d'environnement, souligne l'Ademe, l'agence de l'environnement et la maîtrise de l'énergie.

Pas moins de 1.300 mégawatts (MW), soit l'équivalent de la puissance moyenne d'un réacteur nucléaire, sont ainsi nécessaires selon les estimations de l'agence pour parer de mille feux le conifère qui trône au milieu du salon ou la façade de la maison familiale.

"Les Fêtes sont consommatrices en tout", explique Florence Clément, chargée de l'information auprès du grand public à l'Ademe, qui publie sur son site des conseils destinés au grand public.

"Elles provoquent une forte hausse de la consommation, notamment en énergie. Il y a aussi des modes, comme les illuminations à l'extérieur des maisons qui ont explosé ces dernières années. Cela vient encore s'ajouter au total."

Très loin devant les grands magasins, les ménages sont les plus impliqués dans cette course aux illuminations, précise-t-elle. Ils représentent les trois quarts de cette consommation, le quart restant revenant aux collectivités territoriales.

Les Fêtes ne font pas non plus figure de bon élève en matière d'émission de CO2. Pour satisfaire à temps aux retrouvailles familiales, le trafic routier augmente fortement autour du 25 décembre, jusqu'à 50% au-dessus de la normale.

Et une fois les cadeaux déballés et la totalité des mets consommés, les Fêtes auront généré une quantité importante de déchets parfois difficiles à trier, ajoute Florence Clément.

"Le papier cadeau par exemple n'est pas recyclable car il contient des éléments plastiques et parfois aluminium, il doit être jeté avec les déchets organiques", explique-t-elle.

Il n'existe pas de filière de recyclage spécifique à ces déchets. Mais de nombreuses collectivités territoriales s'emploient dès le 26 décembre à donner une seconde vie aux "rois des forêts" qui perdent leurs épines.

Les conifères pourront ainsi être déposés dans les parcs et jardins de Paris ou directement collectés dans les rues de Toulouse et d'autres agglomérations pour être transformés en paillage ou en compost.

Marion Douet, édité par Marie Maitre et Valérie Parent

Que fait la police ???????
Vals
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les gabegies environnementales des "fêtes" Empty Re: Les gabegies environnementales des "fêtes"

Message  gérard menvussa le Ven 23 Déc - 12:25

Moi j'croyais que c'était le nucléaire OU la bougie ! On ne m'avait pas dit que c'était les deux...
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Les gabegies environnementales des "fêtes" Empty Re: Les gabegies environnementales des "fêtes"

Message  iztok le Ven 23 Déc - 14:55

quelle bande d'enfoirés ces prolos qui fêtent noël !!! Ils feraient mieux de prendre exemple sur les grands industriels qui ne consomment rien en énergie

Rolling Eyes Rolling Eyes
iztok
iztok

Messages : 241
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 32
Localisation : toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Les gabegies environnementales des "fêtes" Empty Re: Les gabegies environnementales des "fêtes"

Message  BouffonVert72 le Ven 23 Déc - 20:54

"Fêter Noel" : Moi je trouve ça obsolète, bourgeois, et ça va totalement contre mes convictions athées.
Déjà "fêter", rien que ça, je n'ai jamais compris ce concept.

Et en réflechissant, je pourrais même aller jusqu'à dire que le concept de fête va quasiment dans le sens de la régression sociale : en "fêtant" qq chose, les prolos oublient leur condition vu qu'ils ne pensent pas à autre chose pendant ce temps-là... C'est donc tout bénef pour le Kapitalisme, que ce soit politiquement, socialement, ou économiquement.


BV72 ki ne fête rien du tout.
BouffonVert72
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 48
Localisation : sur mon réformiste planeur

Revenir en haut Aller en bas

Les gabegies environnementales des "fêtes" Empty Re: Les gabegies environnementales des "fêtes"

Message  gérard menvussa le Ven 23 Déc - 21:14

/// ça va totalement contre mes convictions athées.
Noel est d'abord une fête paienne, totalement détachée de toute religion, qui célébre d'abord le "communisme primitif" a coup de "champignons magiques", de boissons alcoolisées, et d'orgies diverses et variées etc
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Les gabegies environnementales des "fêtes" Empty Re: Les gabegies environnementales des "fêtes"

Message  Vérosa_2 le Ven 23 Déc - 22:01

Noel est d'abord une fête paienne, totalement détachée de toute religion, qui célébre d'abord le "communisme primitif" a coup de "champignons magiques", de boissons alcoolisées, et d'orgies diverses et variées etc
Excellent humour ou ironie façon Gérard Menvussa... (ou alors j'ignorais tout ça)

Cela dit, je suppose que notre Bouffon Vert (ou rouge comme le père Nowell Coca-Cola) sait quand même pertinemment comme le dit GM que Noël est, à l'origine, la grande fête païenne du solstice d'hiver, du renouveau et de la fécondité. Ce qu'il ne sait peut-être pas est que pas mal de "prolos" - pour reprendre son expression - se saignent durant cette période aux quatre veines pour pouvoir offrir à leurs gamins les cadeaux tant convoités, histoire de tenter de les rendre heureux, comme les fils et filles de riches le sont chaque jour que fait le capital.

Les "prolos" c'est con, ça consomme. Bouffon Vert est un bobo suffisant qui ne consomme pas, qui n'est même pas syndiqué, et qui fait la révolution en chambre chez EELV.

le concept de fête va quasiment dans le sens de la régression sociale
Et le concept de Bouffon ça va dans quel sens ?

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les gabegies environnementales des "fêtes" Empty Re: Les gabegies environnementales des "fêtes"

Message  gérard menvussa le Ven 23 Déc - 22:34

Ironie façon GM : faudrait que je retrouve le clip des Béruriers noirs sur "la mère noel"

Edit : c'est fait !