Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
ASOS : -15% sur tout avec le code ASOSNEWSUMMER
Voir le deal

Homophobie

Page 15 sur 33 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 24 ... 33  Suivant

Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  verié2 le Sam 9 Fév - 17:54


L’Occident, les Arabes et l’homosexualité : le texte intégral
Le début du chapitre publié par Rue 89 semble en effet dire tout autre chose et dénoncer l'instrumentalisation du féminisme et de la lutte contre l'homophobie. Mais il ne s'agit que du début d'un chapitre, dont la publication entière est annoncée. Il faudrait disposer de l'intégralité du chapitre et du livre. Alors, interprétation volontairement malhonnête de Street presse ?

En ce qui concerne Houria Bouteldja, il n'en reste pas moins qu'elle a tenu des propos qu'on peut résumer par "le mariage gay, l'homophobie, ce sont des problèmes étrangers aux jeunes des quartiers." Et Houria Bouteldja est bien la porte-parole des Indigènes...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  Vals le Sam 9 Fév - 17:57

En ce qui concerne Houria Bouteldja, il n'en reste pas moins qu'elle a tenu des propos qu'on peut résumer par "le mariage gay, l'homophobie, ce sont des problèmes étrangers aux jeunes des quartiers." Et Houria Bouteldja est bien la porte-parole des Indigènes...

Pourquoi, c'est pas vrai ? Il y aurait de l'homophobie dans les quartiers populaires qui n'en seraient pas magiquement exonérés ?
Vals
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  fée clochette le Sam 9 Fév - 18:04

verié2 a écrit:

L’Occident, les Arabes et l’homosexualité : le texte intégral
Le début du chapitre publié par Rue 89 semble en effet dire tout autre chose et dénoncer l'instrumentalisation du féminisme et de la lutte contre l'homophobie. Mais il ne s'agit que du début d'un chapitre, dont la publication entière est annoncée. Il faudrait disposer de l'intégralité du chapitre et du livre. Alors, interprétation volontairement malhonnête de Street presse ?

En ce qui concerne Houria Bouteldja, il n'en reste pas moins qu'elle a tenu des propos qu'on peut résumer par "le mariage gay, l'homophobie, ce sont des problèmes étrangers aux jeunes des quartiers." Et Houria Bouteldja est bien la porte-parole des Indigènes...

Tu peux télécharger le PDF (faut cliquer sur l'icone du bouquin)
http://www.rue89.com/sites/news/files/assets/document/2013/02/feminismebat4_77-97_1.pdf
fée clochette
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 55
Localisation : vachement loin de la capitale

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  sylvestre le Sam 9 Fév - 18:06

verié2 a écrit:Alors, interprétation volontairement malhonnête de Street presse ?

Volontairement, sans doute pas. Mais paresseuse et nourrie de présupposés, sans doute.

En ce qui concerne Houria Bouteldja, il n'en reste pas moins qu'elle a tenu des propos qu'on peut résumer par "le mariage gay, l'homophobie, ce sont des problèmes étrangers aux jeunes des quartiers." Et Houria Bouteldja est bien la porte-parole des Indigènes...

En effet je pense que ça pose problème. Un ami à moi résume bien les choses je trouve :

Quoi qu'on pense des théories très sophistiquées de Massad, ce qui est sûr c'est qu'elle permettent concrètement, d'un point de vue politique, autour de certaines personnes d'un certain micro-milieu militant, de s'imaginer qu'il n'est pas forcément homophobe de cracher sur les gays ou d'être contre le mariage pour tous puisque Joseph Massad etc etc Sans discuter les théories de Massad sur lesquelles y aurait bcp bcp à dire, on peut déjà remarquer ceci : ce qui est affligeant c'est le retard que nous font prendre certain-e-s; la force de nuisance et de division qu'ils apportent par pure stratégie personnelle. Le retard, parce que si on y jette un petit coup d'oeil, on se rend compte très fatigué que ces débats - du moins tout ce qu'ils supposent, ont déjà eu lieu et ont été réglés depuis longtemps, un peu partout, notamment chez les Arabes aux XIXe et XXe siècles (celles et ceux qui ne lisent pas directement l'arabe devraient au moins lire Les Arabes d'hier à demain de Jacques Berque avant de s'imaginer avoir inventé des trucs lorsqu'ils/elles recyclent des positions très banalement réacs qui avaient été défendues presque exactement dans les mêmes termes sophistiquées – la style queer en moins - par tel auteur egyptien des années 20). Et toujours ça recommence ! Dans les années 90 certains auteurs créoles entendaient prouver qu'en réalité Césaire était aliéné, que sa poésie était une manière « blanche d'être nègre » etc, auteurs dont certains, très à la mode, publiés chez gallimard ou ailleurs, ont fini par remporter le goncourt, voire le « prix jet tours » - je n'invente rien. (...) Un truc que je ne comprends pas : en admettant – mais ceci n'est qu'une concession rhétorique – que l'homosexualité est une invention blanche, c'est-à-dire en admettant la validité de cette naïveté abusivement nominaliste selon laquelle une réalité n'existerait qu'à partir du moment où un mot la désigne (et j'ai bien compris en revanche le délire au sujet de l'opposition entre pratiques et identités), quelle différence exactement avec la race ou le genre ? Ce sont bien des dominants qui ont désigné les femmes comme étant les « autres », les colonisés comme étant des « Indigènes » etc – idem pour les noirs. Nous savons, c'est chiant tellement c'est banal de le dire (mais visiblement...) que non seulement ce n'est pas être aliéné que de se revendiquer de cette identité infamante imposée par les dominants, mais il est même souvent apparu que l'émancipation devait passer par la réappropriation de ces catégories ; et quand bien même...qui sont certain-e-s, que savent-ils de la réalité de la vie des gens « qui ont des pratiques homosexuelles dans les quartiers populaires et les pays arabes » ? Prodiges et vertiges de l'idéalisme. Ne voient-ils pas la violence que constituent tous ces discours tenus depuis telle université américaine prétendant dire aux dominés ce qu'ils/elles sont fondamentalement, ce qu'ils/elles devraient être ?
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  verié2 le Sam 9 Fév - 18:39


Tu peux télécharger le PDF (faut cliquer sur l'icone du bouquin)
http://www.rue89.com/sites/news/files/assets/document/2013/02/feminismebat4_77-97_1.pdf
Bon, je viens de lire le chapitre entier. Une grande partie est consacrée à dénoncer, de façon juste à mon avis, l'instrumentalisation de la lutte contre l'homophobie au service de l'impérialisme prétendument "civilisé". On y apprend des choses intéressantes, notamment sur l'instrumentalisation de diverses manifestations gays par Israël.

Il y a néanmoins quelques passages ambigus. En gros, l'Occident a voulu plaquer ses schémas sexuels sur les pays coloniaux et les imposer. Il en découle une distinction, qui me semble bizarre, entre homosexualité (en Occident) et pratiques dites "homo-érotiques" dans les pays arabes. La propagande occidentale entendrait présenter comme homosexuels selon ses propres critères des gens qui ont "seulement" des pratiques "homo érotiques" mais ne se considèrent pas comme homosexuels...

L'intérêt de cette (subtile ?) distinction n'est pas évident. Il en résulterait en simplifiant
que l'homosexualité ne ferait pas partie de la culture arabe, les pratiques "homo érotiques" si... C'est ce qui a donné lieu à l'interprétation sans doute contestable de Street Press. S'il est vrai que la sexualité et surtout la morale sexuelle ont des racines sociales et varient bien évidemment selon les sociétés et les époques, cette "théorie" curieuse peut néanmoins prêter à confusion.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  fée clochette le Sam 9 Fév - 18:49

verié2 a écrit:

Tu peux télécharger le PDF (faut cliquer sur l'icone du bouquin)
http://www.rue89.com/sites/news/files/assets/document/2013/02/feminismebat4_77-97_1.pdf
Bon, je viens de lire le chapitre entier. Une grande partie est consacrée à dénoncer, de façon juste à mon avis, l'instrumentalisation de la lutte contre l'homophobie au service de l'impérialisme prétendument "civilisé". On y apprend des choses intéressantes, notamment sur l'instrumentalisation de diverses manifestations gays par Israël.

Il y a néanmoins quelques passages ambigus. En gros, l'Occident a voulu plaquer ses schémas sexuels sur les pays coloniaux et les imposer. Il en découle une distinction, qui me semble bizarre, entre homosexualité (en Occident) et pratiques dites "homo-érotiques" dans les pays arabes. La propagande occidentale entendrait présenter comme homosexuels selon ses propres critères des gens qui ont "seulement" des pratiques "homo érotiques" mais ne se considèrent pas comme homosexuels...

L'intérêt de cette (subtile ?) distinction n'est pas évident. Il en résulterait en simplifiant
que l'homosexualité ne ferait pas partie de la culture arabe, les pratiques "homo érotiques" si... C'est ce qui a donné lieu à l'interprétation sans doute contestable de Street Press. S'il est vrai que la sexualité et surtout la morale sexuelle ont des racines sociales et varient bien évidemment selon les sociétés et les époques, cette "théorie" curieuse peut néanmoins prêter à confusion.

On est d'accord ....
fée clochette
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 55
Localisation : vachement loin de la capitale

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  Byrrh le Lun 11 Fév - 17:46

Interpellation adressée à mon compagnon et à moi-même par un type alcoolisé, samedi soir dans une rue de Metz, alors que nous nous dépêchions de rentrer pour échapper au froid : "Pourquoi vous marchez à deux mètres de distance l'un de l'autre ? C'est lequel des deux qui défonce l'autre ?!"

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  alexi le Lun 11 Fév - 19:59

Extrait de l'interview de Catherine Ribeiro (mis dans la rubrique Musique) :

En juillet 1970, le metteur en scène Bernard Murat m’a emmenée à un meeting à la Mutualité. Il y avait tout le monde : PCF, OCI [Organisation communiste internationaliste - trotskiste], PS… J’avais du mal à garder les yeux ouverts. Les seuls intervenants que j’ai compris étaient des types de l’OCI. J’ai participé à deux GER [groupe de travail]. On m’a proposé de prendre ma carte, mais j’ai refusé. Je ne me voyais pas vendre le journal sur les marchés. J’aurais dit quoi aux gens ? Je me rappelle une phrase lors d’une réunion : "Chez nous, il n’y a pas d’homosexuels, on n’en veut pas, ce sont des malades !" Je n’ai pas compris. Malades ? J’étais consciente de ma part d’ambivalence. J’avais 19 ans quand une fille m’a approchée pour la première fois. Je la trouvais gentille.»


alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  Byrrh le Ven 15 Fév - 15:28

Tim, 19 ans, homosexuel, jeté à la rue par ses parents

Le Monde.fr | 15.02.2013 à 08h09 • Mis à jour le 15.02.2013 à 11h08

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/02/15/tim-19-ans-homosexuel-jete-a-la-rue-par-ses-parents_1832590_3224.html

Par Soren Seelow

"Tu me donnes les clés, tu pars et tu ne reviens pas." C'était en août dernier. Tim*, 19 ans, rassemble quelques affaires et obéit à son père. Ancien militaire, ce dernier vient de surprendre une conversation téléphonique : son fils a un petit ami. Il aime les garçons. "Je ne veux pas de trucs de pédés dans ma maison."

Le lendemain, pensant que l'orage est passé, le jeune homme repasse à l'appartement. Ses sœurs lui ouvrent. "Tu te fous de moi, tu dégages." L'excommunication paternelle est confirmée. Son père coupera bientôt son forfait téléphonique et sa carte de transports. Le cordon est rompu. Tim erre dans les rues de Cergy pendant deux jours, sans savoir où aller. Il ne dort pas, marche, s'assoit, pleure parfois. Il va à la gare, regarde passer les trains, monte dans une rame, somnole.
En deux jours, il fera une dizaine d'aller-retour entre Cergy et Paris. "Je ne sais pas... Je ne savais pas où aller. Le fait de bouger me donnait l'impression d'aller quelque part." C'est lors d'un de ces trajets que Tim perdra la carte d'identité qu'il avait fugitivement glissée dans la poche arrière de son jean au moment de quitter le domicile familial.

CHANGER D'AMIS, DE VÊTEMENTS, DE VIE

La rue, les trajets à blanc entre Cergy et Paris, l'identité perdue... Tim appelle sa mère, lui demande si elle peut l'héberger. "Attends, je te rappelle tout de suite." Elle ne le rappelle que le lendemain, pour lui dire qu'elle n'a pas de place. Ses sœurs, pourtant, y dorment quand elles veulent, fait-il remarquer. Sa mère précise sa pensée : il aura une place, à la condition qu'il change d'amis, de vêtements, de vie.

Tim entend alors parler, par une amie, du Refuge, une association qui vient en aide aux jeunes victimes d'homophobie. L'association possède des appartements-relais dans plusieurs villes, dont trois à Paris. Une place se libère. Une colocation de huit personnes, tous des jeunes mis à la rue par leur famille en raison de leur sexualité. Il sera vite rejoint par un nouveau colocataire : son petit ami. L'onde de choc de la révélation de son homosexualité s'est propagée jusque dans le foyer de son compagnon, mis à la rue lui aussi.

Dans les locaux de la permanence parisienne du Refuge, dans le 12e arrondissement, un jeune homme craintif vient de faire son apparition. David* a 21 ans. Il vient du sud de la France. Un jour, sa mère, protestante pratiquante, a "pété un plomb". "Je ne veux pas que tu me ramènes quelqu'un à la maison", lui a-t-elle signifié.

Sa mère savait que David avait un penchant pour les garçons depuis ses 15 ans. "Je lui disais que j'étais bi, pensant que ça passerait mieux. Je m'en étais convaincu aussi. Je pensais que j'essayerais les garçons, mais que je finirais avec une fille." C'est une rencontre à l'internat de son BEP vente d'un garçon "hyper libéré", qui "mettait des talons dans les soirées", qui l'aide à s'affirmer.

"J'ESPÈRE QU'ELLE CHANGERA D'AVIS AVANT DE MOURIR"

Pendant ce temps, sa mère se consacre chaque jour davantage à la religion, jusqu'à ne plus supporter la sexualité de son unique enfant. "Je lui en veux, mais je peux la comprendre, glisse David d'une voix chancelante. Elle a toujours suivi à la lettre la Bible protestante, qui dit que l'homosexualité est une abomination. Fils ou pas fils, Dieu est tout pour elle. J'espère juste qu'elle changera d'avis avant de mourir."

Les parents de Tim ne sont pas croyants. Mais ils sont très sensibles au regard de la société. "Mon père est fier, très préoccupé par l'image que les gens ont de lui. Ma mère, elle, est obsédée par le regard que les autres portent sur moi. Elle a toujours aimé mes slims, mais depuis qu'elle sait que je suis gay, elle trouve que ça fait trop fille."

Comme Tim, David n'a jamais réellement souffert de son homosexualité en dehors du cercle familial. "Au collège, tout le monde savait. On se moquait un peu de moi, mais rien de grave. Mais j'habitais dans un village, ce n'était pas facile. Je n'avais personne à qui en parler, à part mes copines. Avec les hommes, c'est compliqué, ils sont mal à l'aise."

Tim a toujours su qui il était. A La Réunion, où il a grandi, il a passé son enfance à regarder des films, des clips musicaux, passionné par les arts du spectacle. "Vers 11 ans, je ne me posais pas de question. Il y avait plein de gays dans les films, j'avais une vision très ouverte du monde européen. Je croyais que c'était normal. Enfin, je crois toujours que c'est normal...", corrige-t-il. La puissance du tabou familial s'invite parfois dans ses propres mots, fait vaciller les évidences.

Quelques mois après être parti de chez lui, David cherche du travail et un appartement à Paris. "Je veux aussi un chat, et un copain. Et puis, quand ma situation sera bien établie et que je vivrai une histoire sérieuse, un enfant."

Tim, lui, aimerait reprendre ses études, "arrêtées sec à cause de cette histoire". Une prépa d'arts, ou des études de musique. En attendant, il peut de nouveau chercher du travail : sa nouvelle carte d'identité devrait lui arriver sous quelques jours.

* Les prénoms ont été modifiés à la demande des intéressés.

Soren Seelow

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  Byrrh le Ven 15 Fév - 17:10

Affiché dans une franchise des fast-foods Subway, à Angers :

Homophobie - Page 15 Subway10

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  verié2 le Ven 15 Fév - 17:18

Ta photo de l'affiche en coupe un bout, de sorte qu'on a du mal à voir si elle est homophobe en restreignant les couples à H/F ou non...

Si elle est bien homophobe comme je le suppose, c'est étonnant dans une franchise d'une enseigne américaine, car, en règle générale, les franchiseurs US imposent une discipline assez stricte à leurs franchisés et éliminent tout ce qui n'est pas politiquement correct.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  Byrrh le Ven 15 Fév - 17:27

verié2 a écrit:Ta photo de l'affiche en coupe un bout, de sorte qu'on a du mal à voir si elle est homophobe en restreignant les couples à H/F ou non...
On ne voit pas la ligne en petits caractères, au bas de l'affiche ?

Je la reproduis donc, avec les fautes :
* Discrimination (?) : Non, la loi de mariage pour tous a avancé, mais n'est pas encore ratifié par le sénat. Jusque la je utilise la loi de la liberté d'expression

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  iztok le Ven 15 Fév - 17:32

"je utilise" ben il ferait mieux d'écrire français déjà.
iztok
iztok

Messages : 241
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 32
Localisation : toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  Byrrh le Ven 15 Fév - 17:34

Si l'image s'affiche mal sur le forum : clic droit sur la photo et "ouvrir l'image dans une nouvelle fenêtre".

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  verié2 le Ven 15 Fév - 17:41

Byrrh a écrit:Si l'image s'affiche mal sur le forum : clic droit sur la photo et "ouvrir l'image dans une nouvelle fenêtre".
OK, c'est clair...
Quant à la phrase d'en bas, elle semble indiquer que, si l'auteur est fâché avec les couple homos, il l'est tout autant avec la syntaxe et la logique...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  yannalan le Ven 15 Fév - 19:25

Et en plus c'est idiot, je suppose qu'ils ne demandent pas un livret de famille pour voir si le couple est marié. Et si les pacsés ont droit, les homos peuvent déjà être pacsés. Ca vaudrait le coup de porter plainte

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  sylvestre le Sam 16 Fév - 15:04

Subway sanctionne un franchisé d’Angers pour une affiche homophobe
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  Byrrh le Mar 12 Mar - 18:59

Des propos très clairement homophobes relevés, hélas, dans la bouche d'Edouard Martin, l'un des meneurs de la lutte des sidérurgistes d'ArcelorMittal à Florange (émission Dimanche + du 10 mars 2013) :

Si la France se couche une nouvelle fois devant Mittal, ça veut dire "Venez en France, les élus ce sont des tapettes, ce sont des lopettes, on peut s'essuyer les pieds dessus".
Source : https://www.dailymotion.com/video/xy3od3_edouard-martin-pense-s-essuyer-les-pieds-sur-des-tapettes_news#.UT9btiy9KSM

Un cas d'école qui prouve l'importance du mot d'ordre "Contre l'homophobie : solidarité de tous les travailleurs", qui devrait être défendu naturellement et spontanément par le NPA et LO.

À noter, ce communiqué plutôt pas mal (pour une association) de l'assos LGBT de Lorraine Nord "Couleurs gaies" :

Homophobie - Page 15 Image11

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  Byrrh le Mer 13 Mar - 14:04

Et puis tiens, on m'apprend également qu'un dirigeant ouvrier d'une orga d'extrême gauche française a récemment traité d'"enculé" un dirigeant ouvrier d'une autre orga d'extrême gauche française, ancien candidat à la présidentielle...

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  verié2 le Mer 13 Mar - 14:38

Byrrh a écrit:Et puis tiens, on m'apprend également qu'un dirigeant ouvrier d'une orga d'extrême gauche française a récemment traité d'"enculé" un dirigeant ouvrier d'une autre orga d'extrême gauche française, ancien candidat à la présidentielle...
Ce langage est toujours très répandu dans la classe ouvrière, même chez des gens qui se veulent pas homophobes. Il faut le combattre, mais il y a du boulot ! Bien sûr, chez un militant, ce n'est pas brillant...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  Byrrh le Mer 13 Mar - 15:03

verié2 a écrit:
Byrrh a écrit:Et puis tiens, on m'apprend également qu'un dirigeant ouvrier d'une orga d'extrême gauche française a récemment traité d'"enculé" un dirigeant ouvrier d'une autre orga d'extrême gauche française, ancien candidat à la présidentielle...
Ce langage est toujours très répandu dans la classe ouvrière, même chez des gens qui se veulent pas homophobes. Il faut le combattre, mais il y a du boulot ! Bien sûr, chez un militant, ce n'est pas brillant...
Oui, comme tu le fais remarquer, il s'agit d'un militant, et même d'un dirigeant. Qui se comporte non seulement comme un voyou vis-à-vis d'un représentant d'une autre organisation, mais se permet également d'utiliser un vocabulaire homophobe. Pour rester poli, disons que c'est très décrédibilisant. Je pensais que ce genre de comportement était plutôt le fait des staliniens ou des gros bras de l'AJS dans les années 70.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  verié2 le Mer 13 Mar - 15:44

Byrrh
Je pensais que ce genre de comportement était plutôt le fait des staliniens ou des gros bras de l'AJS dans les années 70.
Employer volontairement le langage sexiste et homophobe le plus grossier possible pour "faire prolo" fut en effet une des caractéristiques caricaturales de l'AJS - j'ignore ce qu'il en est actuellement, vu que je rencontre rarement des gens du POI. Toutefois, cette habitude, même si ce n'était pas au même niveau, n'épargnait pas totalement certains militants, pas toujours ouvriers, des autres organisations... Quant au PCF, certes ses gros bras parlaient aussi volontiers de cette façon, ou une partie d'entre eux, mais, paradoxalement, j'ai connu des militants et même des responsables qui dénonçaient déjà ce langage dans les années soixante...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  Byrrh le Jeu 14 Mar - 17:13

Un peu dans la continuité de mes derniers messages sur ce fil, je reproduis ci-dessous les affiches ou autocollants que les amis de Frigide Barjot viennent de sortir.

Homophobie - Page 15 Affich10

Evidemment, je suppose que ces calotins n'ont ni l'envie, ni les forces suffisantes pour coller ces affiches à proximité des grosses entreprises ou dans les quartiers populaires. Mais il est possible qu'on retrouve en masse ces autocollants dans Paris et dans les centres des grandes villes de province.

Les réactionnaires osent tout, y compris parodier les visuels des affiches de Mai 68 et faire de la démagogie en direction des milieux populaires et du monde du travail.

Cette campagne homophobe démago et l'incident avec Edouard Martin relaté plus haut, devraient inciter les organisations révolutionnaires à décider enfin d'inclure le combat contre les préjugés homophobes dans leur propagande habituelle en direction des entreprises, au nom de l'unité et de la solidarité des travailleurs contre les idéologies de division.

Pour l'anecdote, voici le modèle d'autocollant qui a été porté par un certain nombre de jeunes et de moins jeunes manifestants dans le cortège NPA du 27 janvier dernier à Paris. Il a été tiré à plusieurs milliers d'exemplaires : celles et ceux qui en veulent peuvent me contacter par MP.

Homophobie - Page 15 Image13

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  verié2 le Jeu 14 Mar - 17:57

Les réactionnaires osent tout, y compris parodier les visuels des affiches de Mai 68 et faire de la démagogie en direction des milieux populaires et du monde du travail.
Ce qui est paradoxal (du moins en apparence), c'est qu'une partie de l'extrême-droite n'hésite pas non plus à tenter d'instrumentaliser le combat féministe et contre l'homophobie dans le cadre de ses campagnes islamophobes. Comment parviennent-ils à concilier cela au sein du FN et de la droite dure de l'UMP ?

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  yannalan le Jeu 14 Mar - 18:04

Du miment qu'ils peuvent emmerder les noirs et les arabes tout est bon. Ils ne sont pas comme nous, à disséquer les communiqués par virgule.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Homophobie - Page 15 Empty Re: Homophobie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 33 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 24 ... 33  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum