Tendances et courants publics du NPA

Page 2 sur 11 Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  Copas le Ven 18 Mar - 14:42

Byrrh a écrit:
Copas a écrit:Je ne suis pas pour une alliance politique avec des partis réformistes se situant à droite de ceux du programme commun de la "belle époque" tout en étant infiniment plus faibles. Mais je répète que le fond n'est pas là mais dans le travail d'organisation vis à vis de notre cœur de cible (80% de la population), la relation à l'état et les questions d'organisation de la classe populaire.
Juste une remarque en passant : en quoi les composantes du Front de gauche sont-elles "réformistes" ? Je n'en ai entendu aucune parler du passage au socialisme et à la propriété collective des moyens de production par la voix pacifique et électorale.
En France, à l'extrême limite, il peut y avoir de véritables réformistes au sein du NPA, c'est-à-dire des gens qui parlent du socialisme sans se poser la question de la prise du pouvoir par une classe révolutionnaire.
Mais sinon, du réformisme, cela fait belle lurette qu'il n'en existe plus.

Faut pas déconner : le PG s'est explicitement prononcé à de multiples reprises pour ce qu'ils ont appelé des fois la révolution par les urnes ou bien quand Mélenchon a indiqué que ce qui le séparait de Besancenot c'était la révolution.

Pour le PC c'est pareil, l'ensemble de leur stratégie se concentre sur le terrain électoral et des bonnes mesures qu'il souhaiterait prendre une fois aux affaires pour changer les choses.

Leur programme passe centralement par une stratégie institutionnelle.

Ils sont réformistes, ce qui ne signifie pas qu'ils ont une pratique permettant des réformes. Bien loin de là.

par ailleurs il y a des réformistes au NPA, j'en ai croisé.
(maintenant, si c'est pour avoir de bonnes réformes, les recettes des révolutionnaires ont été en général plus efficaces que celles des réformistes, c'était un aparté).

et tertio, il peut y avoir des réformistes qui ne mettent pas au centre de leur stratégie les élections... mais c'est un autre débat.

le fait d'être ou pas pour le pouvoir des travailleurs ne fait pas différence entre révolutionnaires et réformistes , c'est juste un indice.

Mais c'est effectivement un débat de fond également ,qui croise le débat sur le réformisme, que de se prononcer ou pas pour le pouvoir des travailleurs . Je trouve qu'il y a des choses inquiétantes là dessus jusque dans le NPA, et pas seulement de sa droite sur la question de l'émancipation des travailleurs par les travailleurs eux-mêmes...

Mais c'est un autre débat.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  Invité le Ven 18 Mar - 15:25

Copas a écrit:Faut pas déconner : le PG s'est explicitement prononcé à de multiples reprises pour ce qu'ils ont appelé des fois la révolution par les urnes ou bien quand Mélenchon a indiqué que ce qui le séparait de Besancenot c'était la révolution.

Pour le PC c'est pareil, l'ensemble de leur stratégie se concentre sur le terrain électoral et des bonnes mesures qu'il souhaiterait prendre une fois aux affaires pour changer les choses.
Merci de confirmer ce que je disais : ni Mélenchon, ni le PC ne parlent de pouvoir des travailleurs et de socialisation des moyens de production. Le mot "travailleurs" leur écorche la gueule, à ces amis du "peuple", de la "république" et de la "nation". "Révolution par les urnes" et "changer les choses", ça veut dire quoi concrètement ? Rien, si ce n'est espérer hériter encore une fois d'un poste ministériel, pour gouverner contre les travailleurs aux côtés de leur famille politique naturelle.

Pour se légitimer, ces politiciens cherchent à s'adjoindre le NPA pour faire croire qu'il y a un continuum entre eux et l'extrême gauche (enfin, du moins le NPA), que le NPA est juste un peu plus à gauche qu'eux au sein du même spectre politique. C'est une illusion qu'il faut dénoncer : il y a le camp des travailleurs et celui de la bourgeoisie, et eux ne font pas partie du camp des travailleurs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  Gauvain le Ven 18 Mar - 18:59

Est-ce qu'il y a un blog ou un site de ce nouveau courant public, vu qu'il est public ?
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  BouffonVert72 le Ven 18 Mar - 19:55

avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  jacquouille le Ven 18 Mar - 21:19

BouffonVert72 a écrit:Oui : http://gauche-unitaire.fr/contact/


Non,BV!,il, est question la des membres de C et A,qui animaient la PF3,c'est, a dire la 2eme charette(ou brouette)de Piquetistes,qui se préparent a"faire chier"le NPA,avant de se mettre les bouts,si ils estiment avoir rameutés suffisament de monde.

Et stp,Gauvain,ne parle pas d'eux en les désignant"nouveaux courant"car ils n'ont rien de nouveaux,cela fait des années qu'ils sévissent,notament a la Ligue,quand des branleurs de chez eux se mettaient en"congé de Parti"pour faire la campagne Bové,contre Besancenot.

De plus,ce"courant"n'est donc plus une tendance,mais une fraction,puisque ils ont décidés de s'exprimer et d'agir publiquement,et d'organiser des membres en dehors du NPA.La direction du NPA se voit donc contrainte,si elle est logique et honnette,soit de virer cette fraction,soit de reconnaitre,a L'étincelle le droit de se constituer en fraction également.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  BouffonVert72 le Ven 18 Mar - 21:32

C'est donc bien ce que je dis... Picquetistes... A expulser une bonne fois pour toute !
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  Toussaint le Sam 19 Mar - 2:58

Picquetistes... A expulser une bonne fois pour toute !

Exact. Et foin du droit de tendance, et de fraction, puisque ce sont des "picquetistes", ce nouvel animal politique curieux. Curieux puisque nommé d'un nom valant dicrédit, un peu comme les staliniens avaient inventé le "trotskysme" en son temps pour l'opposer au "léninisme". Beurk...

Continuez ainsi, chers camarades, et vous n'aurez plus grand chose à envier à ce que vous prétendez combattre.
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  Roseau le Sam 19 Mar - 4:39

@ Toussaint: je crois que BV s'amuse, à prendre au deuxième degré...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  Copas le Sam 19 Mar - 14:50

Toussaint a écrit:
Picquetistes... A expulser une bonne fois pour toute !

Exact. Et foin du droit de tendance, et de fraction, puisque ce sont des "picquetistes", ce nouvel animal politique curieux. Curieux puisque nommé d'un nom valant dicrédit, un peu comme les staliniens avaient inventé le "trotskysme" en son temps pour l'opposer au "léninisme". Beurk...

Continuez ainsi, chers camarades, et vous n'aurez plus grand chose à envier à ce que vous prétendez combattre.

Toussaint,

BFV ne fait pas partie du NPA...

ça ne sert à rien que tu montes un procès d'intention là dessus.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  Toussaint le Dim 20 Mar - 4:13

BFV ne fait pas partie du NPA...

ça ne sert à rien que tu montes un procès d'intention là dessus.

Je ne monte aucun procès, même si ma formulation peut le laisser croire. Il y a des choses avec lesquelles on peut plaisanter lorsqu'il y a clarté, ce n'est pas le cas, et BV ne dit pas dans ses posts qu'il n'est pas au NPA. Il n'y a pas que des initiés qui lisent cela, on le sait. Il y a trop de dynamiques dans l'EG sur le thème "le parti se renforce en se vidant". Et c'est en soi une idée qu'il faut combattre. Les clowneries, c'est bien, il faut aussi savoir ne pas arriver au moment où les mots n'ont plus de sens. Second degré, je veux bien, mais je n'en crois rien, rien ne l'indique. Marre de ce genre de conneries.
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  Copas le Dim 20 Mar - 11:40

Toussaint a écrit:
BFV ne fait pas partie du NPA...

ça ne sert à rien que tu montes un procès d'intention là dessus.

Je ne monte aucun procès, même si ma formulation peut le laisser croire. Il y a des choses avec lesquelles on peut plaisanter lorsqu'il y a clarté, ce n'est pas le cas, et BV ne dit pas dans ses posts qu'il n'est pas au NPA. Il n'y a pas que des initiés qui lisent cela, on le sait. Il y a trop de dynamiques dans l'EG sur le thème "le parti se renforce en se vidant". Et c'est en soi une idée qu'il faut combattre. Les clowneries, c'est bien, il faut aussi savoir ne pas arriver au moment où les mots n'ont plus de sens. Second degré, je veux bien, mais je n'en crois rien, rien ne l'indique. Marre de ce genre de conneries.

et alors ?

Tu prends quelqu'un qui est passé du soutien de EE au soutien du FdG et de Melenchon et qui vient de prendre un virage sur l'aile maintenant en soutenant l'aile gauche du NPA, pour la position du NPA, ou celle de militants du NPA ?

Souhaites-tu que ceux qui tiennent ce forum interdisent de tels propos sous prétexte que d'autres gens les lisent ?
A quel niveau l'interdiction ?
La critique de la fraction qui a avoué ce qu'elle était auprès du NPA on l'interdit aussi ?

Le parti se renforce en s'épurant ?

Ayant par le passé été confronté à ce genre de soucis qui est souvent l'outil des dirigeants pour écarter de façon administrative et disciplinaire le débat en virant des opposants , ce n'est pas mon propos et bien plus ce n'est certainement pas le propos de beaucoup.

Maintenant beaucoup du NPA peuvent ressentir s'être fait baiser quand on voit le ballet (balais) des ralliements, leur orchestration après les nombreuses concessions qui ont été faites au courant de droite du NPA pour qu'il reste dans ce parti, à tel point que l'orientation du NPA est devenue un charabia incompréhensible (qui ne peut d'ailleurs être sauvé par un retour à l'ex ligne de la LCR qui était également brouillonne).

Le prix de se tourner vers la petite gauche réformiste, et de caliner la droite du NPA au passage et à cette fin, est de perdre quand même la droite du NPA, de reculer sur le fond, de nourrir la petite gauche réformiste en lui donnant une imprimatur "radicale" ou gauche de gauche, et surtout le prix de tourner le dos (ca cela est clair) aux objectifs de fondation du NPA qui étaient d'essayer d'organiser une frange considérable des travailleurs et de la jeunesse radicalisée, peut-être peut politisée, mais qui vomissait depuis des années les partis de la collaboration de classe (on appèlera ça comme on veut).

Des efforts furent fait en ce sens (notamment au travers de l'envoi de Besancenot auprès des luttes de résistance, ce qui fut sans cesse critiqué dans le NPA, par les mêmes....). Mais rapidement avec l'apparition du front de gauche , la pensée dominante à la direction du NPA fut de faire un virage sur l'aile et de partir dans d'interminables négos incompréhensibles dans les termes comme dans les fondements.
La plupart des travailleurs radicalisés nous envoyèrent chier "vous êtes comme les autres !"

Maintenant, la question de la fraction de droite dans le NPA intervient dans ce contexte. Ces positions exprimées ont une logique classique d'union de la gauche (même pas du front populaire, encore moins de FUO pour les "trotskystes").

Mais sans de puissants partis de gauche. ce sont des partis qui demeurent largement excentrés de la classe populaire, vieux, et dans des segments de la classe populaire très étroits . Du moins c'est ce que l'on peut constater pour l"instant de cette influence depuis la naissance du Front de Gauche. Cela peut changer si le NPA n'assume pas vis à vis des franges qui justement ne sont pas attirées par le FdG (ou ça profitera à LO).
Un des reproches les plus importants que je fais c'est l'incompréhension dans le NPA de ce qu'est le FdG et l'état réel des forces en présence, leur influence. Et les illusions créées sur leur utilité.

Mais disons que ça va avec des illusions institutionnelles qui existent dans le NPA et qui ne sont pas éclaircies.
Et ça renvoie à l'absence de stratégie politique du NPA, qui se conjugue maintenant à des faiblesses et des contre-pieds tactiques permanents (entrée difficile dans le mouvement de masse de l'automne dernier alors que courraient des sentiments défaitistes dans le NPA pour le mouvement social, bêtise de décider après tout le monde un candidat à la présidentielle, etc).

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  BouffonVert72 le Lun 21 Mar - 1:42

Toussaint :

- tu n'as aucun sens de l'humour. C'est logique, tu es prof, j'ai remarqué depuis plusieures décennies que les profs étaient la partie de la population qui avait le moins de sens de la dérision, vous vous prenez tellement au sérieux, vous avez la maladie du melon, et votre extrême prétention est insupportable... Ca me fait un motif supplémentaire pour me méfier des formateurs d'une manière générale. Je ne vous ai jamais aimés, je ne vous aime pas, je ne vous aimerai probablement jamais. Tu me confortes sur ce plan-là.


- tu ne lis absolument pas ce forum... Tu n'as l'air au courant de rien. Ce n'est pas sérieux. La politique, il faut la travailler, même sur le forum, le dilletentisme doit être proscrit... XXXauto-censureXXX... [edit : cette phrase n'était ni anti-Corse, ni raciste, ni gaulloise rance. C'était juste parce que tu commençais à me pomper l'air avec ta prétention. Tu sembles complétement à côté de la plaque...]

"le parti se renforce en se vidant". Et c'est en soi une idée qu'il faut combattre
: si tu avais lu un peu plus de 2 topics tu saurais que j'ai amorcé l'idée d'un Front d'Extrême Gauche, donc ce n'est certainement pas moi qui vais contribuer à vider quoi que ce soit...

Par-contre pour renforcer le mouvement prolétaire, il faut ce Front d'Extrême Gauche, or la "droite" du Npa (les picquetistes) manoeuvrent en permanence pour faire échouer ce projet... Derrière ça il y a les manigances de Picquet & co qui n'ont qu'un but : finir leur vie en bureaucrates...
Donc oui, un de ces jours il faudra bien faire ce qu'il faut... Sinon il n'y aura plus que des réformistes en face des bourgeois bleu-bleumarinne et rosepaletvertpales, nous aurons disparu.
Nous sommes extrême-gauchistes, nous ne sommes pas des enfants de choeur. Si tu nous trouves trop "violents", alors retourne voir les bisounours.


- je n'ai jamais été encarté, et j'ai toujours été très clair là-dessus. Mais ça ne m'empêche pas de dire ce que j'ai à dire, monsieur le professeur ex-LCR... C'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité.... Une fois de plus c'est la maladie du melon...

-
Marre de ce genre de conneries
Tires-en la conclusion qui s'impose alors : exclu-toi de ce forum, parce que nos conneries, monsieur le professeur ex-Lcr, tu vas devoir toutes te les farcir si tu restes... geek



___________________________________________________



edit du 23 mars 2h57 : j'ai demandé à la modération de supprimer tout ce dialogue avec Machaint là... Les 4 messages doivent sauter pour laisser le topic propre... Sinon j'enlèverais au moins moi-même ce message.

Les messages à supprimer entièrement :

Machaint le Dim 20 Mar 2011 - 3:13
BouffonVert72 le Lun 21 Mar 2011 - 0:42
Machaint le Lun 21 Mar 2011 - 2:10
Machaint le Lun 21 Mar 2011 - 2:20


Précision : Machaint a été mis sur ma Liste d'Ignorés, je ne peux plus lire ses messages du forum ni ses MP.


Dernière édition par BouffonVert72 le Mer 23 Mar - 4:16, édité 4 fois (Raison : edit car la modération ne se bouge pas)
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  Marco Pagot le Lun 21 Mar - 2:27

Du calme.
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  Toussaint le Lun 21 Mar - 3:10

ça ne m'empêche pas de dire ce que j'ai à dire

Mais je n'ai jamais cherché à t'interdire de parler. Ni de dire tes bouffonneries.

exclu-toi de ce forum, parce que nos conneries, monsieur le professeur ex-Lcr, tu vas devoir toutes te les farcir si tu restes...

Very Happy
En effet, tu adorerais voir les gens qui ne sont pas d'accord avec toi et te le disent s'exclure du forum ou ne pas te dire ce qu'ils pensent de ce que tu dis.

monsieur le professeur... tu n'as aucun sens de l'humour. C'est logique, tu es prof, j'ai remarqué depuis plusieures décennies que les profs étaient la partie de la population qui avait le moins de sens de la dérision, vous vous prenez tellement au sérieux, vous avez la maladie du melon, et votre extrême prétention est insupportable... Ca me fait un motif supplémentaire pour me méfier des formateurs d'une manière générale. Je ne vous ai jamais aimés, je ne vous aime pas, je ne vous aimerai probablement jamais. Tu me confortes sur ce plan-là.

Very Happy De mieux en mieux, voici tout à coup toute une partie du salariat affublée d'une tare générale et rédhibitoire, bien dans le prof bashing tellement à la mode depuis des années que les médias et les différents gouvernements tapent sur ces professions. Je te laisse ce genre de méthodes. Et je n'ai pas honte de ma profession, je crois qu'elle vaut la tienne. Quant au sens de l'humour, je ne suis pas là pour te donner à l'apprécier et lorsque je dis que tes propos sur des gens que tu affubles du nom de "picquetistes", un peu comme on a jadis affublé l'opposition de gauche du vocable "trotskyste" pour les discréditer par ce seul nom, sont infâmes, je le maintiens. La méthode que tu emploies pour me répondre en tapant sur les travailleurs de l'Education Nationale est de la même veine. Lamentable.

Bien dans la logique de ce que je pensais de tes posts sur la fraction dite picquetiste, dont par ailleurs Picquet n'est pas membre, ce qui ne semble gêner personne à commencer par toi. Mais à force de faire des procès d'intention et de généraliser des caractérisations à l'emporte pièce, en effet, on peut voir que non seulement tu ne fais pas d'humour, mais surtout que l'humour parfois est très révélateur de ce que pensent les gens. il permet souvent de dire ce que l'on ne pourrait vraiment assumer, en vous dispensant de le défendre.

Derrière ça il y a les manigances de Picquet & co qui n'ont qu'un but : finir leur vie en bureaucrates...
Donc oui, un de ces jours il faudra bien faire ce qu'il faut...

Eh voilà, donc, retour au point de départ, tu ne faisais pas d'humour et tu disais bien ce que tu redis. Les débats se tranchent par l'exclusion. Et tu confirmes ce que je dis plus haut par l'exemple. Picquet et ses camarades n'ont qu'un but, finir en bureaucrates... Tu as des preuves que ces vieux militants n'aspirent qu'à cela? Traite Picquet de républicain, de réformiste, de manoeuvrier, de torpilleur du NPA... cela est une position politique. Mais t'instituer juge de ses aspirations et de celles de ceux qui sont d'accord avec lui, désolé, en effet, cela ne passe pas.

Si tu nous trouves trop "violents", alors retourne voir les bisounours.
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Hum... là encore, tu racontes n'importe quoi. Ce qui me dérange, ce n'est pas ta violence. En la matière, tu me ferais plutôt sourire. C'est ton procédé et ta méthode de débat. Tes amalgames et tes généralisations, la ligne de partage que tu fais entre les camarades sur la base d'accusations sans preuves, de psychologie de monoprix et avec une interprétation policière des débats et des batailles politiques. La question n'est pas d'aller chez les bisounours, déjà ce serait bien de ne pas rééditer les méthodes des pères Joseph. La seule chose qui vaillest le débat sur les positions, pas les accusations et les procès en déloyauté. Notamment pour un Picquet qui a je crois fait des choix tout à fait clairs.

il faut ce Front d'Extrême Gauche, or la "droite" du Npa (les picquetistes) manoeuvrent en permanence pour faire échouer ce projet... Derrière ça il y a les manigances de Picquet & co qui n'ont qu'un but : finir leur vie en bureaucrates...
Donc oui, un de ces jours il faudra bien faire ce qu'il faut...

Je ne vais pas discuter cela, pour te montrer qu'en réalité je sais reconnaître les plaisanteries.
Mais toi, en fonction d'un "front d'extrême gauche", tu commences par virer des gens du FDG (GU), ou du NPA (le fraction), si je comprends bien... Moui... En effet, c'est de l'humour... sauf que ce genre d'humour, on connaît. On a donné et on donne encore.

La politique, il faut la travailler, même sur le forum, le dilletentisme doit être proscrit... Ce n'est pas parce que tu es insulaire que tu dois t'enfoncer dans l'indolence...

IFF. Les "insulaires" t'emmerdent... et ton humour gras de gaulois rance.
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  BouffonVert72 le Lun 21 Mar - 3:17

Du calme.
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  Toussaint le Lun 21 Mar - 3:20

Tu prends quelqu'un qui est passé du soutien de EE au soutien du FdG et de Melenchon et qui vient de prendre un virage sur l'aile maintenant en soutenant l'aile gauche du NPA, pour la position du NPA, ou celle de militants du NPA ?

Non, bien sûr. Le "vous" ne concernait que celles et ceux qui seraient en accord avec les propos et les procédés de BV.

Souhaites-tu que ceux qui tiennent ce forum interdisent de tels propos sous prétexte que d'autres gens les lisent ?
A quel niveau l'interdiction ?

Non. Je ne vois pas où je peux avoir demandé cela. Je ne demande jamais une exclusion d'un forum que pour des propos racistes, ou des trucs du genre "Ce n'est pas parce que tu es insulaire que tu dois t'enfoncer dans l'indolence" s'ils venaient à se reproduire.
Et lorsque je le fais, je le dis clairement.
Tu fantasmes.

La critique de la fraction qui a avoué ce qu'elle était auprès du NPA on l'interdit aussi ?

Là, tu fantasmes sur la base de tes fantasmes.

Le parti se renforce en s'épurant ?

Ayant par le passé été confronté à ce genre de soucis qui est souvent l'outil des dirigeants pour écarter de façon administrative et disciplinaire le débat en virant des opposants , ce n'est pas mon propos et bien plus ce n'est certainement pas le propos de beaucoup.

Maintenant beaucoup du NPA peuvent ressentir s'être fait baiser quand on voit le ballet (balais) des ralliements, leur orchestration après les nombreuses concessions qui ont été faites au courant de droite du NPA pour qu'il reste dans ce parti, à tel point que l'orientation du NPA est devenue un charabia incompréhensible (qui ne peut d'ailleurs être sauvé par un retour à l'ex ligne de la LCR qui était également brouillonne).

Tout cela était dans la conception du NPA et c'eest aussi dans ses statuts. Lorsqu'on est d'accord sur un projet, et sur des statuts, on sait qu'ils seront utilisés dans leur totalité par les adversaires politiques.

Maintenant, je suis aux antipodes de la politique de la fraction. Mais pas d'accord non plus avec les propos du genre "virons-les". Ton post, pour le reste, recoupe pas mal de choses que parfois j'ai dites moi-même en d'autres temps sur le FMR ou ici. Et c'est du débat politique. Virons-les, c'est aussi politique, mais ce n'est pas du débat.
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  gérard menvussa le Mar 22 Mar - 22:24

Sur la question des départs "tonitruants" (mais d'autres s'effectuent sur la pointe des pieds) il est évident que le succès va au succès, et l'échec à l'échec. Et comme ces derniers temps n'ont pas été pavé de grandes victoires du npa, le résultat est plié d'avance...

Cela dit le courant se disannt "unitaire" ne se constitue pas en fraction, mais en courant public, ce qui n'est pas exactement la même chose...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  le petit scarabée le Mer 23 Mar - 17:22

Un texte qui circule du côté de Nantes...

Pourquoi nous quittons le NPA et pourquoi faire ?



Chèr-e-s camarades comme vous l’aurez remarqué d’entrée de jeu l’adresse que nous vous envoyons n’a rien de très originale par les temps qui courent. Ce qui l’est plus c’est la voie que nous avons décidé d’emprunter. Nous voulions vous en informer par respect et aussi pour que notre départ n’apparaisse pas comme une démission ou un reniement de notre engagement anticapitaliste mais bien comme un choix politique réfléchi et pesé.

Les résultats du dernier congrès national sont sans appel et une ligne majoritaire qui ne dit pas son nom s’est dégagée dont le centre de gravité est la P2/P1 ligne avec laquelle nous sommes en total désaccord .Quelle est-elle ? En ce qui nous concerne nous la qualifierons d’isolationniste , d’identitaire et pour tout dire de sectaire. Les responsabilités de la direction du NPA qui a dirigé le parti pendant deux années sont lourdes dans ce résultat. Il est fort probable qu’à peu de choses près, la même direction soit reconduite. La dynamique d’ouverture et de renouveau dans le mouvement ouvrier qu’avait initié la construction de cette organisation, a été dilapidée en un temps record et pour des motifs qui nous paraissent bien futiles aux vues de la période historique que nous venons de vivre et des enjeux de celle qui s’annonce.

Durant ces deux dernières années nous avons essayé de défendre l’idée d’ouverture et de rassemblement en direction des anticapitalistes et des antilibéraux organisés ou non, ce qui était l’un des principes fondateurs du NPA. Un parti en mouvement prenant le meilleur de notre héritage commun tout en abandonnant les égarements du passé. Nous constatons que cette dynamique est rompue et que c’est bien un autre projet qui se dessine aujourd’hui : Celui d’un parti révolutionnaire avant d’être anticapitaliste et rassemblant exclusivement les forces et les individus se reconnaissant comme tel.

Nous ne regrettons pas notre engagement partisan et la part active que nous avons prise dans le débat démocratique interne. Les dernières élections régionales en Pays de la Loire restent pour nous l’une des meilleures expériences politiques que nous avons menées. Nous savons que cela n’est pas partagé par tous et toutes et nous en avons bien souvent fait les frais. Durant cette séquence nous avons agit avec le souci de porter à chaque instant l’exigence de nos propositions. Certes en faisant les compromis nécessaires mais sans jamais tomber dans la compromission. Nous avons eu le sentiment bien souvent de passer plus de temps à nous battre contre une minorité hostile à cet accord dans le NPA qu’avec les autres organisations du rassemblement unitaire.…Mais du passé faisons table rase et venons en à l’avenir.

Nous allons rejoindre et renforcer la Gauche Unitaire et participer au développement du Front de Gauche dans toute sa pluralité et bien sur in fine à son élargissement et son dépassement. Ni le NPA ni le Front de Gauche ne sont pour nous une fin en soi. Nous voulons œuvrer au rassemblement d’une gauche de combat, sûre de ses valeurs , intraitable avec le fascisme et ses tentations qui vont troubler de plus en plus une partie de notre classe sociale, une gauche prête à disputer l’hégémonie aux sociaux libéraux et qui ne craint pas dans la confrontation à gauche de poser la question du pouvoir populaire et du programme pour un socialisme démocratique du XXIeme siècle. Nous pensons que c’est dans ce cadre et avec cette perspective que les anticapitalistes doivent s’engager aujourd’hui dans le mouvement social et politique. Bien sur nous espérons continuer à mener les luttes à vos côtés dans la rue comme dans les urnes de façon amicale et fraternelle .

Ce texte est cosigné par un ensemble de camarades du NPA dont certains l’ont quitté depuis déjà quelques temps mais qui se retrouvent aujourd’hui pour mener à bien ce projet partagé.

Salutations anticapitalistes et fraternelles.

Hubert Malinge , Frédéric Racinne , Pierre Chauvin , Bernard Couret , Yannick Metriau Marc Vince , Michel Leveillé , Anne Devaux , Luc Bonnet , Emmanuelle Houdayer , Gildas Loirand .


le petit scarabée

Messages : 194
Date d'inscription : 18/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  tristana le Mer 23 Mar - 17:31

Au moment où la principale composante du front de gauche, le PC, en appelle à la reconstitution de la gauche plurielle, ces camarades auraient été mieux inspirés de rester au NPA!
avatar
tristana

Messages : 263
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur http://www.npa-var-est.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  zée le Mer 23 Mar - 18:04

Il faudrait peut-être constituer un programme pour sortir du capitalisme avant de se diviser sur de simples postures...

zée

Messages : 46
Date d'inscription : 20/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  Marco Pagot le Mer 23 Mar - 18:11

le petit scarabée a écrit:Un texte qui circule du côté de Nantes...

Pourquoi nous quittons le NPA et pourquoi faire ?



Chèr-e-s camarades comme vous l’aurez remarqué d’entrée de jeu l’adresse que nous vous envoyons n’a rien de très originale par les temps qui courent. Ce qui l’est plus c’est la voie que nous avons décidé d’emprunter. Nous voulions vous en informer par respect et aussi pour que notre départ n’apparaisse pas comme une démission ou un reniement de notre engagement anticapitaliste mais bien comme un choix politique réfléchi et pesé.

Les résultats du dernier congrès national sont sans appel et une ligne majoritaire qui ne dit pas son nom s’est dégagée dont le centre de gravité est la P2/P1 ligne avec laquelle nous sommes en total désaccord .Quelle est-elle ? En ce qui nous concerne nous la qualifierons d’isolationniste , d’identitaire et pour tout dire de sectaire. Les responsabilités de la direction du NPA qui a dirigé le parti pendant deux années sont lourdes dans ce résultat. Il est fort probable qu’à peu de choses près, la même direction soit reconduite. La dynamique d’ouverture et de renouveau dans le mouvement ouvrier qu’avait initié la construction de cette organisation, a été dilapidée en un temps record et pour des motifs qui nous paraissent bien futiles aux vues de la période historique que nous venons de vivre et des enjeux de celle qui s’annonce.

Durant ces deux dernières années nous avons essayé de défendre l’idée d’ouverture et de rassemblement en direction des anticapitalistes et des antilibéraux organisés ou non, ce qui était l’un des principes fondateurs du NPA. Un parti en mouvement prenant le meilleur de notre héritage commun tout en abandonnant les égarements du passé. Nous constatons que cette dynamique est rompue et que c’est bien un autre projet qui se dessine aujourd’hui : Celui d’un parti révolutionnaire avant d’être anticapitaliste et rassemblant exclusivement les forces et les individus se reconnaissant comme tel.

Nous ne regrettons pas notre engagement partisan et la part active que nous avons prise dans le débat démocratique interne. Les dernières élections régionales en Pays de la Loire restent pour nous l’une des meilleures expériences politiques que nous avons menées. Nous savons que cela n’est pas partagé par tous et toutes et nous en avons bien souvent fait les frais. Durant cette séquence nous avons agit avec le souci de porter à chaque instant l’exigence de nos propositions. Certes en faisant les compromis nécessaires mais sans jamais tomber dans la compromission. Nous avons eu le sentiment bien souvent de passer plus de temps à nous battre contre une minorité hostile à cet accord dans le NPA qu’avec les autres organisations du rassemblement unitaire.…Mais du passé faisons table rase et venons en à l’avenir.

Nous allons rejoindre et renforcer la Gauche Unitaire et participer au développement du Front de Gauche dans toute sa pluralité et bien sur in fine à son élargissement et son dépassement. Ni le NPA ni le Front de Gauche ne sont pour nous une fin en soi. Nous voulons œuvrer au rassemblement d’une gauche de combat, sûre de ses valeurs , intraitable avec le fascisme et ses tentations qui vont troubler de plus en plus une partie de notre classe sociale, une gauche prête à disputer l’hégémonie aux sociaux libéraux et qui ne craint pas dans la confrontation à gauche de poser la question du pouvoir populaire et du programme pour un socialisme démocratique du XXIeme siècle. Nous pensons que c’est dans ce cadre et avec cette perspective que les anticapitalistes doivent s’engager aujourd’hui dans le mouvement social et politique. Bien sur nous espérons continuer à mener les luttes à vos côtés dans la rue comme dans les urnes de façon amicale et fraternelle .

Ce texte est cosigné par un ensemble de camarades du NPA dont certains l’ont quitté depuis déjà quelques temps mais qui se retrouvent aujourd’hui pour mener à bien ce projet partagé.

Salutations anticapitalistes et fraternelles.

Hubert Malinge , Frédéric Racinne , Pierre Chauvin , Bernard Couret , Yannick Metriau Marc Vince , Michel Leveillé , Anne Devaux , Luc Bonnet , Emmanuelle Houdayer , Gildas Loirand .


Grand bien leur fasse. C'était pas un bastion C/A Nantes ??

Et sinon, pendant ce temps là, petit à petit d'autres personnes adhèrent au npa...
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  Roseau le Mer 23 Mar - 19:29

Le mérite de la clarté.
Ils préfèrent la GU aux basques du PCF et le FdG, qui gère déjà le système dans les collectivités, patauge dans l'agression impérialiste, et négocie le caviar avec le PS.
Et attire, selon les sondages, dix fois moins de 18-24 ans que le NPA!

On comprend qu'ils critiquent le projet de faire du NPA "un parti révolutionnaire"...Pas besoin de révolution sociale, votez pour nous!

On en est loin, mais effectivement, face à la crise, et le boulevard ouvert aux fascistes par les réformistes PC-PG-PS, il est urgent de rassembler les militants, NPA et au delà, dans un parti pour la révolution.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  BouffonVert72 le Mer 23 Mar - 19:51

Très bien, à force, tous ceux qui s'étaient trompés et avaient confondu le Npa avec un parti réformiste vont s'en aller les uns après les autres. Comme ça tout sera c-l-a-i-r. On va p-être pouvoir faire enfin un Front d'Extrême Gauche.
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  kinane le Mer 23 Mar - 23:53

bouffon tu devrais relire la maladie infantile du communisme ! ou la partie sur le sectarisme du programme de transition. tu arrêteras peut-être de confondre sectaire et révolutionnaire......

kinane

Messages : 56
Date d'inscription : 07/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  Invité le Jeu 24 Mar - 0:30

kinane a écrit:bouffon tu devrais relire la maladie infantile du communisme ! ou la partie sur le sectarisme du programme de transition. tu arrêteras peut-être de confondre sectaire et révolutionnaire......
Tartufferie. Lénine et Trotsky évoquaient des partis ouvriers. Si tu ne vois pas la différence avec la situation présente, il n'y a vraiment rien à faire pour toi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendances et courants publics du NPA

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 11 Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum