c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Message  BouffonVert72 le Lun 7 Fév - 18:07

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/besancenot-refuse-de-s-allier-a-melenchon-pour-2012_959603.html#xtor=AL-447





Par LEXPRESS.fr avec AFP, publié le 07/02/2011 à 12:13



Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012


Olivier Besancenot ne voit pas Jean-Luc Mélenchon comme le candidat de la gauche radicale. En revanche, il se dit ouvert à une "candidature de rassemblement" avec des éléments du "mouvement social" pour la présidentielle.


Jean-Luc Mélenchon n'est qu'un satellite du PS. Voilà comment Olivier Besancenot juge le leader du Parti de Gauche, dans une interview accordée à Libération ce lundi.



"Mélenchon se revendique toujours des années Mitterrand et de la gauche plurielle. Il laisse la possibilité entrouverte d'appliquer, demain, son programme avec le PS. C'est une différence entre nous", déclare le porte-parole du NPA. Selon lui, ce que propose le leader du Parti de Gauche, "c'est un ralliement, pas l'unité".

"Si Jean-Luc Mélenchon croit au rassemblement, envisage-t-il de ne pas être candidat et de faire campagne pour quelqu'un qui incarnerait la radicalité du mouvement social? Moi oui", fait encore valoir M. Besancenot.

"A son congrès (11-13 février), le NPA pourrait proposer de fédérer les forces anticapitalistes qui s'activent au sein du mouvement social, et travailler à une candidature de rassemblement" pour 2012, ajoute Olivier Besancenot.

Selon lui, "des personnalités 'luttes de classe', capables d'incarner la radicalité, ça existe. Il faut voir si d'autres que nous au sein de la gauche sociale et politique partagent ce projet".

Mais "si cette proposition de rassemblement ne trouve pas d'écho, nous désignerons une candidature du NPA au mois de juin", ajoute-t-il, sans dire s'il se mettra sur les rangs.

Interrogé sur son propre avenir au sein du NPA, Olivier Besancenot laisse la question en suspens.



"La nouvelle direction élira en son sein de nouveaux porte-parole, probablement deux (lors du congrès, nldr). Ensuite, il faudra discuter si je fais partie de ce tandem ou si je bascule sur les questions européennes. L'internationalisme me tient à coeur", déclare-t-il.



Je pensais que le NPA attendrait son congrès, et le vote des Plateformes, pour décider ça... Apparemment c'est déjà cuit... pale
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Message  tomaz le Lun 7 Fév - 18:24


et pourquoi ce n'est pas mélancheon qui ne s'allierai pas, qui se mettrai derriere ob ?

c'est pas possible ? peut etre que l'égo de méluche est trop fort...
avatar
tomaz

Messages : 303
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : zonvier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Message  tristana le Lun 7 Fév - 18:36

Rien n'est cuit!
Besancenot à tout à fait raison de proposer l'unité derrière un candidat du mouvement social, et non un ralliement derrière la candidature de Mélenchon.
Si Mélenchon refuse l'unité ainsi proposée, c'est lui qui en portera l'entière responsabilité!
avatar
tristana

Messages : 263
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur http://www.npa-var-est.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Message  BouffonVert72 le Lun 7 Fév - 18:46

Je suis d'accord avec vous, et même avec OB... Mais ça veut dire que c'est cuit... No
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Message  yannalan le Lun 7 Fév - 18:54

Mais qu'est ce qui est cuit ? Tu crois quand même pas que comme ça un soir de 2012, le capitalisme va s'échapper discrètement par le trou de l'évier ? C'est RIEN, 2012.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Message  BouffonVert72 le Lun 7 Fév - 19:00

Peut-être... Mais je suis électoraliste...
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Message  Vérosa_2 le Lun 7 Fév - 19:07

L'électoralisme fiche la migraine. Fais comme moi, ne vote pas. Tu te casseras moins la tête.

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Comment contrer Mélanchon ?

Message  Eninel le Lun 7 Fév - 19:45

Et si camarades vous vous mettiez enfin à réfléchir en dialecticien.

Mélanchon, le sénateur mitterrandien Mélanchon, est un fantastique bateleur. Attaquez-le sur son terrain, et il vous explosera !

Quel est le terrain de Mélanchon ? Celui du communisme (trotskysme), de la révolution socialiste ? Non camarades, vous n'y étes pas. Mélanchon est un politicien radical-socialiste. Son terrain, c'est celui de la défense inconditionnelle de l'impérialisme français; de son régime bonapartiste anti-démocratique, celui de la V République.

Si les médias bourgeois aux ordres lui déroulent en ce moment un tapis, afin qu'il vienne amuser le "prolo" en y faisant son zouave, ce n'est pas gratuit. Cela participe à la mise en place d'une stratégie politique globale visant à anticiper les évenements dramatiques qui se profilent, et parer à toutes les éventualités.

Marxistes, nous savons que la bourgeoisie a historiquement à sa disposition trois types de systéme politiques, en vue de sauvegarder sa domination de classe:

- Le bonapartisme (plus ou moins autoritaire), celui que nous avons actuellement en France depuis 1958, visant à intégrer les organisations ouvrières à la bonne marche de l'Etat et des affaires capitalistes.

- Le fascisme détruisant le mouvement ouvrier organisé et fanatisant le peuple contre un ennemi extérieur.

- Le front populaire, le dernier rempart bourgeois érigé contre la révolution et le socialisme, au nom d'un certain socialisme (respectueux de la propriété privée) et d'un certain type de révolution, comme une révolution citoyenne par exemple.

Mélanchon et sa bande de crypto staliniens est ce rempart, que la bourgeoisie essaie d'ériger, au cas ou les masses surgissaient dans le jeu politique, comme elles le font actuellement en Tunise, Egypte et demain Algérie.

Mélanchon, exploitant à fond la volonté d'unité ouvrière (le tous ensemble!) des travailleurs, manoeuvre, pour tenter de ranger ces mêmes travailleurs derrière un gouvernement d'unité nationale de gôche, un gouvernement de collaboration de classe, comme l'on été les gouvernement Blum-Thorez, Mitterrand-Mauroy (Fabius), le gouvernement Chirac- Jospin. A noter aussi que sans Mélanchon le PCF s'effondrerait, libérant d'un coup d'un seul la CGT. Cela serait-il une grosse perte que ce parti stalinien criminel rejoigne définitivement les poubelles de l'histoire ?

Il faut combattre Mélanchon. Mélanchon n'est absolument pas à confondre avec les Lepen, comme le PCF d'ailleurs. Mais à bien des égards il est aussi nocif pour le prolétariat.

Comment la direction NPA peut combattre Mélanchon, cette manoeuvre "gôche" de sauvegarde du capitalisme français en crise ?

Elle répond spontanément assez bien en ce moment, en expliquant aux travailleurs que les présidentielles c'est loin, et que sa priorité est immédiatement "les luttes sociales". Et qui sait, s'il fallait qu'avant les présidentielles, un mouvement social-politique d'envergure type mai 68, se fasse jour, le futur gouvernement de la France serait plus à rechercher là qu'ailleurs.

Mais cette première réponse -correcte- ne va pas pouvoir faire face longtemps au rouleau compresseur Mélanchon-Médiatique en cours. Il faut que le NPA durant son congrès se pose les véritables questions politiques de fond.

Et l'une de ces questions camarades me semble aujourd'hui incontournable, au vue des procéssus révolutionnaire anti-régime bonapartiste qui se font jour dans les pays arabe:

Le NPA, les communistes révolutionnaires, doivent-ils continuer de s'inscrirent dans la logique des présidentielles de la V République ?

Lorsque Mélanchon parle aux travailleurs de l'avénement d'une VI République dans le pays, parle-t-il d'une République ouvrière, de la Sociale ? Pourquoi alors l'appeller sixiéme de nom ? Il s'agirait de la PREMIERE REPUBLIQUE OUVRIERE EN FRANCE.

Combien de président-bonapartes vont-ils mordrent la poussiére avant le premier tour des présidentielles en France ? Pourquoi selon vous le monde qui compte, les vrais décideurs selon la conféssion de Parisot à Davos, soutiennent plus que raisonnable le bonaparte égyptien sénile: Moubarak ?

Parce qu'ils savent que si Moubarak, après Ben Ali, tombe, d'autres, beaucoup d'autres, vont tomber !
avatar
Eninel

Messages : 447
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Message  BouffonVert72 le Lun 7 Fév - 20:25

Je ne vois pas actuellement JLM en rouleau compresseur... Il est en-dessous d'OB dans les sondages, malgré une présence médiatique mélenchonnienne accrue...
Le rouleau compresseur, c'est plutôt du côté de D$K... Donc du PS...

Mon scénario était que, pour passer devant le PS, il fallait faire une large coalition de la gauche anti-bourgeoise, sur des bases saines bien-sûr... Bon, ce scénario est désormais caduque... Il va falloir en écrire un autre...
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Message  tristana le Lun 7 Fév - 22:21

Non, ce scénario va s'écrire peu à peu, au fur et à mesure des évolutions des uns poussés ou non par la base .
Le Front de Gauche essaie de sortir de son isolement, de son allégeance au PS, et pour l'instant, c'est le statu quo. Mais les milliers de militants du PC, du PG, du mouvement social, qui aspirent à l'unité, ne sont pas prêts à accepter une nouvelle mouture de la gauche plurielle aux ordres du social libéralisme, c'est à dire du capital.
L'espoir viendra de la base. Pour l'instant, le NPA joue juste, il faut qu'il continue inlassablement à se battre pour l'unité de la gauche radicale en totale indépendance du PS.
C'est la seule solution si l'on veut enfin proposer une véritable alternative politique qui soit crédible aux yeux des masses, et qui permette à la gauche radicale de passer devant le PS et d'avancer ainsi vers la révolution socialiste.
avatar
tristana

Messages : 263
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur http://www.npa-var-est.com/

Revenir en haut Aller en bas

Illusion.

Message  Eninel le Lun 7 Fév - 23:44

tristana a écrit:C'est la seule solution si l'on veut enfin proposer une véritable alternative politique qui soit crédible aux yeux des masses, et qui permette à la gauche radicale de passer devant le PS et d'avancer ainsi vers la révolution socialiste.

Révolution socialiste ou révolution citoyenne ?
avatar
Eninel

Messages : 447
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Message  nico37 le Lun 7 Fév - 23:46

http://www.lapresidentielle.info


Cet histogramme évolue en fonction du nombre d'articles, interviews, et autres documents présents sur le Net consacrés à Olivier Besancenot, et aussi en fonction de l'actualité.

Ce qui est très drôle c'est que Mélenchon est inconnu dans la liste des 70 personnalités Exclamation

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Message  Gauvain le Mar 8 Fév - 0:23

Moi ce que je ne comprends pas c'est le coup du "candidat du mouvement social". Sauf erreur de ma part, "mouvement social", ce n'est pas une étiquette politique. Dans le mouvement social il y a des gens proches du NPA, des proches de LO, des anars, des proches du FDG, des proches du PS, des sans-parti...
Pour moi c'est une formule qui ne veut rien dire, qui sert à flatter les sentiments unitaires de la 3 sans trop fâcher la 2, bref, c'est la politique de la PF1...
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Message  Aura le Mar 8 Fév - 0:30

Gauvain a écrit:Pour moi c'est une formule qui ne veut rien dire, qui sert à flatter les sentiments unitaires de la 3 sans trop fâcher la 2, bref, c'est la politique de la PF1...


Laughing
avatar
Aura

Messages : 260
Date d'inscription : 28/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Message  Marco Pagot le Mar 8 Fév - 2:08

Aura a écrit:
Gauvain a écrit:Pour moi c'est une formule qui ne veut rien dire, qui sert à flatter les sentiments unitaires de la 3 sans trop fâcher la 2, bref, c'est la politique de la PF1...


Laughing

Le but étant, in fine, de présenter OB
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Message  le petit scarabée le Mar 8 Fév - 9:42

Marco Pagot a écrit:
Le but étant, in fine, de présenter OB

Oui, ça me semble une conclusion logique, et ça met tout le monde d'accord.

le petit scarabée

Messages : 194
Date d'inscription : 18/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Message  gérard menvussa le Mar 8 Fév - 10:15

Le but est plutôt de présenter Xavier Mathieu... Mais bon, je ne suis pas un habitué des billards à 5 bandes de feue la lcr, moi...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Et si la V ?

Message  Eninel le Mar 8 Fév - 10:29

le petit scarabée a écrit:
Marco Pagot a écrit:
Le but étant, in fine, de présenter OB

Oui, ça me semble une conclusion logique, et ça met tout le monde d'accord.

Et si le NPA à travers son porte parole, et suite à un Congrès démystifiant la logique des présidentielles, s'engageait dans une agitation tous azimut contre l'ensemble des candidats politiciens, apprentis bonaparte ?

Olivier Besancenot ne sera pas un énième candidat fantôche, mais il sera un acteur déterminant de la construction du parti ouvrier révolutionnaire.

Qu'est ce qui manque le plus en Tunisie et en Egypte ?

Des politiciens en liste pour des futures présidentielles, ou l'existence d'un embryon de parti ouvrier révolutionnaire, en vue de détruire l'influence des barbus chez les travailleurs ?

Et si la V République ne survivait pas à l'imposion de l'Europe -inévitable- et au retour au franc ?
avatar
Eninel

Messages : 447
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Message  le petit scarabée le Mar 8 Fév - 11:07

gérard menvussa a écrit:Mais bon, je ne suis pas un habitué des billards à 5 bandes de feue la lcr, moi...

Ta candeur est bien connue...

le petit scarabée

Messages : 194
Date d'inscription : 18/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

C'est cuit,Mélanchon refuse de s'allier avec Besancenot!

Message  jacquouille le Mar 8 Fév - 12:44

Lors dre la préparation des dernieres campagnes électorales,la LCR/NPA s'est fait ballader par le PG et le PC pendant pres de deux ans,dans une prétendue recherche de l'unité de la G.de la G.qui ressemblait plus a une partie de poker-menteur qu'autre chose.Au moins cette fois l'entourage vera ses souffrances abreger.

Le F.d.G.,(PG comme PC)est claire,il n'y aura pas de rupture nette annoncée avec une éventuelle majo soc/dem.mais au contraire,une participation a la gestion des affaires.Ces larrons,sont copains comme cochons car c'est leurs intérets réciproques.Le PC ne tient pas a renouveler le bide Buffet,et préfere se montrer"unitaire derriere un Mélanchon,éventuellement a 6 ou 7 %,et se tailler la part du lion aux autres élections.

Il n'y a de place pour personne d'autre dans ce calcul,a part quelques éventuelles FASE,et autres rassemblement insignifiants comme l'est la GU.Pour le NPA,le présenter(une fois de plus)comme le briseur de l'unité pourrait attirer quelques démissions,et contribuer a l'afaiblir.Peut etre reve t on a l'Etat Major du F.d.G. qu'il n'arrive pas a collecter les 500 signatures,avec une bonne pression sur les élu(e)s de gauche et une défaillance parmis ceux de droite.

J'espere que les militant(e)s du NPA sont déja parties a la chasse aux paraphes.Et tout le mal que je leur souhaite,c'est d'y arriver et d'écraser Mélanchon,et de foutre le"brun" dans le ramassis politico-charognard,qui le soutient.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Message  BouffonVert72 le Mar 8 Fév - 14:53

L'interview complète en question :

http://www.liberation.fr/politiques/01012318345-melenchon-ne-nous-propose-pas-l-unite



07/02/2011 à 00h00
Par LILIAN ALEMAGNA


«Mélenchon ne nous propose pas l’unité»

Interview

Olivier Besancenot, porte-parole du Nouveau Parti anticapitaliste, aborde l’épineux sujet de la présidentielle. Dont sa formation doit débattre en congrès ce week-end.

Avant même le congrès du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) qui débute vendredi, Olivier Besancenot, de retour de Tunisie, envoie une fin de non-recevoir à la proposition de rassemblement du leader du Front de Gauche Jean-Luc Mélenchon et souhaite une candidature du «mouvement social».


Alors, cet «apprentissage» de la révolution en Tunisie ?


Les travaux pratiques valent souvent la théorie ! Jusqu’alors, le militant révolutionnaire que je suis militait dans un monde sans révolution. A Tunis, j’ai pu apprécier un peuple lorsqu’il fait irruption dans l’arène sociale et politique.

Jean-Luc Mélenchon fait le parallèle avec la «révolution citoyenne» qu’il appelle…


En Tunisie ou en Egypte, ce ne sont pas des révolutions par les urnes. Le peuple, au-delà des échéances électorales, refuse toute délégation de pouvoir. La révolution est compatible avec le suffrage universel, mais elle ne saurait être une promesse électorale. La classe politique française parle du «risque de vide politique» après Ben Ali ou Moubarak. Ce n’est pas le vide qui les effraie, mais le peuple ! Là-bas, ce «vide» est rempli d’effervescence démocratique : une assemblée générale improvisée à chaque coin de rue, un militaire entouré d’une cinquantaine de Tunisiens en train de discuter, au café la serveuse vous tend un tract… Toutes proportions gardées, il y a des points communs avec les mouvements qu’on a connus en Europe.

C’étaient des manifestations, pas des révolutions…


Exact. Mais 7 à 8 millions de personnes qui manifestent ou font grève contre la réforme des retraites, ça laisse augurer de la force du nombre ! Les modèles n’existent pas. Pourtant, en France aussi, il nous faudrait une bonne vieille révolution. La liberté d’expression existe, mais nous subissons notre propre dictature : celle de la finance. Un nouveau cycle s’amorce dans le sillage de la crise économique: celui de la mondialisation des révoltes, des révolutions. Le peuple tunisien nous montre la voie de la dignité retrouvée.

Pour vous, Mélenchon n’est «pas un candidat de rassemblement anticapitaliste». Pourquoi l’écarter si vite ?


Il n’est pas mon adversaire et a le droit d’être candidat. Son courant correspond à une réalité politique.

Mais il interpelle le NPA sur sa candidature…


Ce qu’il nous propose, c’est un ralliement, pas l’unité. J’ai le plus profond respect pour les militants du PCF, du PG et de LO. Je n’aurai donc pas la prétention de leur dire :«Ralliez le NPA et on va vous rassembler.» L’unité, c’est fédérer des militants d’horizons et de cultures différents, ce n’est pas un tête-à-tête entre partis. A son congrès, le NPA pourrait proposer de fédérer les forces anticapitalistes qui s’activent au sein du mouvement social, et travailler à une candidature de rassemblement. Mélenchon se revendique toujours des années Mitterrand et de la gauche plurielle. Il laisse la possibilité entrouverte d’appliquer, demain, son programme avec le PS. C’est une différence entre nous. De plus, le chef de file d’un parti politique, quel qu’il soit, n’est pas le mieux placé pour représenter les autres partis. Si Jean-Luc Mélenchon croit au rassemblement, envisage-t-il de ne pas être candidat et de faire campagne pour quelqu’un qui incarnerait la radicalité du mouvement social ? Moi oui.

Mais qui ? En six mois de manifestations, aucune personnalité n’a émergé !


Le qui, on le verra après avoir discuté du comment.

Mais vous avez des noms à proposer ?


Je ne vais pas jouer au jeu du casting… Des personnalités «luttes de classe», capables d’incarner la radicalité, ça existe. Il faut voir si d’autres que nous au sein de la gauche sociale et politique partagent ce projet.

Si vous ne trouvez personne, vous repartez pour un tour ?


Si cette proposition de rassemblement ne trouve pas d’écho, nous désignerons une candidature du NPA au mois de juin.

Que faut-il attendre de votre congrès ?


On n’a pas cherché à masquer nos débats et nos difficultés après le revers électoral des régionales. A l’occasion de ce congrès, nous allons adopter une orientation politique et un programme faisant des propositions pour une rupture anticapitaliste.

Vous allez laisser le porte-parolat?


La nouvelle direction élira en son sein de nouveaux porte-parole, probablement deux. Ensuite, il faudra discuter si je fais partie de ce tandem ou si je bascule sur les questions européennes. L’internationalisme me tient à cœur.

Quel regard portez-vous sur vos dix ans de porte-parolat ?


Cette période a connu ses hauts et ses bas. Il y a eu des combats victorieux - comme le CPE ou le référendum européen - et des moments de reflux politiques. J’ai commencé à militer après la chute du mur de Berlin où l’anticapitalisme était un gros mot. J’ai été désigné porte-parole en 2001 avec le mouvement altermondialiste lorsqu’un «autre monde redevenait possible». Aujourd’hui, les révolutions le redeviennent. Ces changements de situation doivent savoir aussi s’incarner dans nos rangs.

Et côté bilan ?


On a longtemps été les seuls à porter certaines thématiques. Aujourd’hui, beaucoup parlent d’«anticapitalisme», d’«interdiction des licenciements», de «partage des richesses»… Je savoure avec délice ! La bataille pour l’hégémonie politique, c’est aussi populariser des majorités d’idées. Reste à gagner la crédibilité stratégique.







...faire campagne pour quelqu’un qui incarnerait la radicalité du mouvement social ? Moi oui.

Mais qui ? En six mois de manifestations, aucune personnalité n’a émergé !

Le qui, on le verra après avoir discuté du comment.

Mais vous avez des noms à proposer ?

Je ne vais pas jouer au jeu du casting… Des personnalités «luttes de classe», capables d’incarner la radicalité, ça existe. Il faut voir si d’autres que nous au sein de la gauche sociale et politique partagent ce projet.

Fallait me prévenir bien avant, je n'ai plus que 14 mois pour me préparer... Ca va faire juste...

BV72 ki/ Bon allez au travail...
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Message  Roseau le Mar 8 Fév - 16:05

Le jeu des personalités à rallier, indépendamment de ce qu'ils ont fait et annoncent faire dans le désastre d'une nouvelle "gauche plus rien" est l'objectif même des élections dans le système.
Cette "gauche plus rien" fait à terme le jeu du FN.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Message  panchoa le Mar 8 Fév - 20:26

jacquouille a écrit:Lors dre la préparation des dernieres campagnes électorales,la LCR/NPA s'est fait ballader par le PG et le PC pendant pres de deux ans,dans une prétendue recherche de l'unité de la G.de la G.qui ressemblait plus a une partie de poker-menteur qu'autre chose.Au moins cette fois l'entourage vera ses souffrances abreger.

Le F.d.G.,(PG comme PC)est claire,il n'y aura pas de rupture nette annoncée avec une éventuelle majo soc/dem.mais au contraire,une participation a la gestion des affaires.Ces larrons,sont copains comme cochons car c'est leurs intérets réciproques.Le PC ne tient pas a renouveler le bide Buffet,et préfere se montrer"unitaire derriere un Mélanchon,éventuellement a 6 ou 7 %,et se tailler la part du lion aux autres élections.

Il n'y a de place pour personne d'autre dans ce calcul,a part quelques éventuelles FASE,et autres rassemblement insignifiants comme l'est la GU.Pour le NPA,le présenter(une fois de plus)comme le briseur de l'unité pourrait attirer quelques démissions,et contribuer a l'afaiblir.Peut etre reve t on a l'Etat Major du F.d.G. qu'il n'arrive pas a collecter les 500 signatures,avec une bonne pression sur les élu(e)s de gauche et une défaillance parmis ceux de droite.

J'espere que les militant(e)s du NPA sont déja parties a la chasse aux paraphes.Et tout le mal que je leur souhaite,c'est d'y arriver et d'écraser Mélanchon,et de foutre le"brun" dans le ramassis politico-charognard,qui le soutient.


tu as tout a fait raison; Et en ce moment pas un jour sans un article sur le duce de goche et les atricles qui dégomment le NPA. c'est reparti comme pour les régionales, européennes et autre. Effectivement les 500 signatures ca va étre dur pour le NPA voire impossible. ce a va étre d'autant dur que la GOCHE pensent arriver au pouvoir et ne veux pas un flan garde (LO NPA autre ) avec le vent en poupe et un important score électoral panchoa

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Message  Bat Le Ouf le Jeu 10 Fév - 17:11

Pour ma part l'élection de 2012 c'est du flan. Blanc bonnet ou bonnet blanc, sarkozy ou DSK? C'est les mêmes, tirez l'échelle!
Un front de gauche? Oui pour quoi faire? Pour atteindre 15% (et là je suis optimiste!) et après. Même si l'incroyable arrivait et que le candidat FdG arrivait au second tour. Pensez vous que les médias lui laisserait la moindre chance? On nous referait le coup des chars russes sur Paris.

Que doit faire le mouvement social? S'organiser, se préparer, se politiser. Se politiser parce que si demain le rapport de force s'avérait favorable, le prolétariat n'est certainement pas prêt à prendre le pouvoir. Parce que les organisations (syndicats, partis révolutionnaires, nous tous..) n'ont pas fait le taf.

Hors de vos organisations respectives, qui sait ce qu'est la lutte des classes? Qui saurait même définir une classe?

Voilà l'enjeu du socialisme du 21è siècle. Je ne crois pas (plus) aux urnes, et savoir qui représentera le FdG, si le NPA s'alliera ou pas... c'est un épiphénomène. C'est de la politique bourgeoise dont nous ne pouvons rien attendre. Je crois à la dictature du prolétariat comme pouvoir d'exception contre un pouvoir arbitraire qu'est le pouvoir bourgeois.

Ça n'empêche pas la sympathie que l'on peut avoir pour Mélenche, ou OB. Mais il faut garder en tête les limites de cette pseudo démocratie.
avatar
Bat Le Ouf

Messages : 34
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 36
Localisation : agen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Message  Vérosa_2 le Jeu 10 Fév - 17:42

Se politiser parce que si demain le rapport de force s'avérait favorable, le prolétariat n'est certainement pas prêt à prendre le pouvoir. Parce que les organisations (syndicats, partis révolutionnaires, nous tous..) n'ont pas fait le taf.
Un bémol : si le rapport de forces vient à s'avérer favorable ce sera au contraire parce que le prolétariat sera prêt à quelque chose. La prise du pouvoir ne s'effectue pas avec une armée réduite à quelques "généraux politiquement éclairés" et fers de lance de la révolution. J'irai même plus loin, c'est dans les luttes au quotidien que la "conscience" de classe se réveille et que les travailleurs montrent leur puissance. On l'a vu en France à l'automne dernier lors du combat contre la réforme des retraites, qui a débordé de façon éphémère de son strict cadre revendicatif. (et on est peut-être en train de le voir avec les grèves égyptiennes actuelles)

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est cuit : Besancenot refuse de s'allier à Mélenchon pour 2012

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum