Manif et échauffourées à Belleville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Manif et échauffourées à Belleville

Message  Gauvain le Mer 23 Juin - 14:43

Un article du Monde sur cette manif douteuse, qui semble avoir ponctuellement dégénéré en ratonnades anti-noir et anti-arabe :

Les Chinois de Belleville se disent victimes de "fantasmes"
LEMONDE.FR | 22.06.10 | 07h27 • Mis à jour le 22.06.10 | 08h20

Réagissez à cet article Réagissez (22) Classez cet article Classez Imprimez cet article Imprimez Envoyez cet article par e-mail Envoyez PartagezPartagez
Partagez :
Partagez sur Twitter
Partagez sur Facebook
Partagez sur Scoopeo
Partagez sur del.icio.us
Partagez sur BlogMarks
Partagez sur Wikio
Partagez sur Viadeo

Plusieurs milliers de manifestants chinois ou d'origine chinoise – 8 500, selon la police – ont défilé, dimanche 20 juin, dans le quartier de Belleville à Paris pour protester contre les violences dont ils sont la cible.
AFP/BERTRAND LANGLOIS
Plusieurs milliers de manifestants chinois ou d'origine chinoise – 8 500, selon la police – ont défilé, dimanche 20 juin, dans le quartier de Belleville à Paris pour protester contre les violences dont ils sont la cible.

"Les citoyens de Belleville veulent vivre tranquillement après vingt ans de laxisme. Soit on déménage tous, soit on manifeste pour le droit à la sécurité." Taki Zhang, l'un des porte-parole du collectif des associations franco-chinoises à l'origine de la manifestation du dimanche 20 juin, dénonçant "les violences inouïes" subies par la communauté asiatique dans le quartier parisien de Belleville, accuse le laisser-faire "des politiques et de la police", qui ont "laissé la situation pourrir". Et prévient que les habitants sont "prêts à redescendre dans la rue" pour manifester leur mécontentement.
NOUVEAU : Avec 80 fils de dépêches thématiques, accédez à l'information avant tout le monde
Abonnez-vous au Monde.fr : 6€ par mois + 1 mois offert
Sur le même sujet
Plusieurs milliers de manifestants chinois ou d'origine chinoise – 8 500, selon la police – ont défilé, dimanche 20 juin, dans le quartier de Belleville à Paris pour protester contre les violences dont ils sont la cible.
Portfolio Plusieurs milliers de Chinois manifestent à Belleville contre l'insécurité
Compte-rendu Baisse légère de la délinquance mais hausse des violences aux personnes
Entretien Délinquance des mineurs : les contre-vérités de Brice Hortefeux
La communauté chinoise défile contre "l'insécurité"
Abonnez-vous au Monde.fr : 6€ / mois
+ 1 mois offert

Dimanche 20 juin, plus de 8 500 personnes, essentiellement issues de l'immigration asiatique, ont arpenté le pavé aux cris de "J'aime Belleville ! Sécurité pour tous !". Du jamais vu pour cette communauté d'ordinaire discrète. "Si on a organisé un tel évènement, c'est que les choses sont graves", explique Taki Zhang. Les associations franco-chinoises, soutenues par la mairie du 20e arrondissement de la capitale, pointent du doigt l'insécurité dont est victime la communauté. "Chaque famille a été touchée par cette violence. Mais pas d'amalgame, cette violence n'est pas raciste", nuance le porte-parole.

"FANTASMES" SUR LA COMMUNAUTÉ CHINOISE

Pour Romain Guillonnet, président de l'Hed (l'Hébergement différent), association de réinsertion qui œuvre notamment à Belleville, ces agressions commises par des "bandes de petits jeunes qui traînent et déconnent" seraient dues à des "fantasmes" sur les Chinois. "Il y a deux grands fantasmes : les Chinois auraient l'habitude de transporter beaucoup d'argent liquide sur eux, et les sans-papiers n'oseraient jamais porter plainte en cas d'agression."

Une analyse partagée par Frédérique Calandra, maire PS du 20e arrondissement. "Les sans-papiers n'ont pas de compte en banque, l'argent circule de main en main avec le travail au noir. Ces pratiques ont attiré l'attention des malfrats", qui, d'après Romain Guillonnet, "ciblent ceux qui ont de l'argent, du moins dans leur esprit. Ce pourrait tout aussi bien être des Noirs ou des Arabes, c'est une question d'argent, pas de racisme".

"LES CHINOIS DE BELLEVILLE", UNE COMMUNAUTÉ COMPLEXE

Malgré ces violences, rien ne garantissait que la communauté réussisse à s'unir pour manifester. "La mobilisation nous a beaucoup surpris ; on avait des doutes sur le succès de cette opération", affirme Romain Guillonnet. Car les "Chinois de Belleville", comme on les appelle un peu trop rapidement, sont loin d'être un ensemble homogène. Dans ce quartier populaire recouvrant quatre arrondissements (10e, 11e, 19e et 20e) se croisent les boat people, arrivés à la fin des années 1970 et provenant de l'Asie du Sud-Est, et une immigration plus récente, entremêlant réfugiés politiques, économiques et businessmen.

"Ils ne vivent pas dans le même monde. Les boat people savaient qu'il n'y avait aucun retour en arrière possible en arrivant en France et s'intègrent, tandis que les hommes d'affaires sont là pour faire de l'argent et ne prennent pas la peine d'apprendre le français", explique Romain Guillonnet. En ajoutant les différences linguistiques – tous ne viennent pas des mêmes pays ou des mêmes régions chinoises – et culturelles (les anciens boat people se plaignant du manque d'éducation des "campagnards" arrivés après eux), on comprend le manque d'unité de cette communauté. Seul point commun : la discrétion et le repli.

ORIGINE FLOUE DU MOUVEMENT

La manifestation de dimanche est donc d'autant plus une surprise. Mais à l'heure actuelle, difficile de savoir qui en est à l'origine. Pour Romain Guillonnet, la communauté chinoise du 3e arrondissement serait un des moteurs de l'action, accompagnée par les autres foyers asiatiques historiques du 13e et d'Aubervilliers, mieux organisés. "Plusieurs associations chinoises et franco-chinoises ont revendiqué la manifestation. Moi-même je n'arrive pas à déterminer qui est l'organisateur", confie la maire du 20e arrondissement.

La mairie se félicite du mouvement, signe "très positif d'intégration, la manifestation faisant partie des codes culturels français", tout en se méfiant des tentatives de récupération de l'extrême droite, avec "des interlocuteurs qui s'autoproclament organisateurs, alors qu'on ne les a jamais vus dans le quartier". "Ce n'est pas une manifestation des Chinois, conclut Taki Zhang, c'est un mouvement de citoyens qui veulent vivre en sécurité."
Chloé Woitier
http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/06/22/les-chinois-de-belleville-se-disent-victimes-de-fantasmes_1376480_3224.html
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manif et échauffourées à Belleville

Message  rougeole le Ven 9 Juil - 15:20

Et voilà celui de TEAN:
Violences à Belleville.







mercredi 30 juin 2010


Le 20 juin, 15 000 personnes ont défilé dans le quartier de
Belleville à Paris, à l’appel de trois associations chinoises, dont Hui
Ji, sur le thème « Sécurité pour tous - Solidarité avec les Chinois de
Paris ». Initiative dont se sont désolidarisés le Mrap et la LDH. Des
incidents ont éclaté en fin de journée, et une dizaine de personnes ont
été arrêtées, dont un sans-papiers. Un millier de jeunes Chinois qui
réclamaient la libération de leurs camarades ont été gazés aux lacrymos
par les gardes mobiles. Leur colère a éclaté et plusieurs véhicules
ont été renversés. On a alors assisté à un véritable lynchage : un
groupe de jeunes Chinois a jeté à terre un gamin d’origine africaine,
le frappant à coups de pieds et de poings. Quelques adultes sont
intervenus pour protéger la victime. Étrange, cette manif pour la
sécurité agressée par des « racailles », dont les organisateurs se
volatilisent, laissant face à face manifestants et policiers. C’est à
s’interroger sur les motivations des organisateurs, de même que sur la
présence dans le cortège de personnalités UMP. Qui donc aurait intérêt à
exacerber à Belleville les tensions communautaires ? Arrivés enfants
en France, scolarisés ici, ces jeunes Chinois, à la différence de leurs
parents, parlent français. Ils savent les humiliations endurées par
leurs parents sans papiers de la part de certains policiers et
fonctionnaires. On se souvient de la rafle devant l’école de la rue
Rampal et de la mort de Chulan Zhang, défenestrée en 2007 en tentant de
fuir les policiers venus lui remettre une convocation.
avatar
rougeole

Messages : 38
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manif et échauffourées à Belleville

Message  nomido le Ven 9 Juil - 17:04

En tous cas l'extrême droite est certainement en embuscade.

Quand on tape "chinois contre africains" dans google on tombe en troisième résultat sur un site chelou, que je ne connaissais pas...

Je suppose qu'ils aimeraient bien prendre les uns pour taper sur les autres, et "prendre la gagne" bien sûr...

La Révolution, vite !
avatar
nomido

Messages : 20
Date d'inscription : 07/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.wikirouge.0fees.net/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manif et échauffourées à Belleville

Message  nico37 le Mer 14 Juil - 16:43

Le site chelou en question est LE site site faf du moment...

Pour le point de vue des militants : http://actionantifasciste.fr/forum/viewtopic.php?f=1&t=2392

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manif et échauffourées à Belleville

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum