Le Capital de Marx

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AIDE A LA LECTURE DU CAPITAL, LIVRE I de Vincent Presumey

Message  Invité le Mar 4 Jan - 13:55

AIDE A LA LECTURE DU CAPITAL, LIVRE I

Texte de Vincent Presumey - printemps 2010

On trouvera ci-dessous le début d’une «aide à la lecture » du Capital de Karl Marx (annoncée en préambule de mon travail sur La portée du Capital). Cette grande œuvre donne, d’une part, un tableau vivant de l’Angleterre industrielle du XIX° siècle, mais, d’autre part, en réussissant à dégager les catégories abstraites fondamentales de la société capitaliste et leur articulation, grâce à l’utilisation magistrale des procédures intellectuelles élaborées par la tradition philosophique européenne d’Aristote à Hegel, elle donne aussi une épure extraordinaire des rapports sociaux qui triomphent mondialement aujourd’hui, de leurs contradictions, de leurs terribles dangers, et des forces susceptibles de les transformer.

Ici en PDF

http://bulletin_liaisons.voila.net/nosdocs.htm

Début du texte

Aide à la lecture du Capital, livre I.

On trouvera ci-dessous le début d’une «aide à la lecture » du Capital de Karl Marx (annoncée en préambule de mon travail sur La portée du Capital, également mis en ligne sur http://www.le-militant.org/). Cette grande oeuvre donne, d’une part, un tableau vivant de l’Angleterre industrielle du XIX° siècle, mais, d’autre part, en réussissant à dégager les catégories abstraites fondamentales de la société capitaliste et leur articulation, grâce à l’utilisation magistrale des procédures intellectuelles élaborées par la tradition philosophique européenne d’Aristote à Hegel, elle donne aussi une épure extraordinaire des rapports sociaux qui triomphent mondialement aujourd’hui, de leurs contradictions, de leurs terribles dangers, et des forces susceptibles de les transformer.

La lecture du Capital a donc une pleine actualité, elle est légitime et utile pour les militants ouvriers et n’est nullement un simple exercice d’érudition.

Elle présente cependant des difficultés évidentes.

C’est un texte long, et il serait encore plus long si on lisait -comme on devrait en toute rigueur le faire- la totalité des manuscrits achevés ou inachevés de Marx, échelonnés entre 1857 et la fin des années 1870, qui constituent les matériaux de l’oeuvre. Ce que depuis Friedrich Engels on désigne comme étant « le Capital » en 3 livres est en fait un ensemble plus restreint, mais déjà énorme, auquel s’est ajouté ensuite l’ensemble dénommé par Karl Kautsky et Eduard Bernstein Ecrits sur la plus-value ou « tome IV ». On s’en tient ici à l’ordre standard des éditions disponibles, donc à ces 3 (ou 4) tomes canonisés par l’usage, bien qu’il y aurait beaucoup à dire sur cet usage. Je n’exclut pas de faire ensuite des « aides à la lecture » pour l’ensemble de ces autres matériaux, auxquels il est parfois bon d’avoir recours pour éclairer les 3 (ou 4) livres du Capital entendu au sens restreint.

C’est en outre un texte inachevé. Seul le livre I a été publié du vivant de Marx et était considéré par lui comme faisant par lui-même un tout achevé. Initialement, en 1857, Marx avait projeté, après avoir en outre amorcé puis laissé de côté un projet d’introduction générale, un vaste plan en 6 livres : capital, propriété foncière, travail salarié, Etat, commerce international, marché mondial et crises (ces deux derniers points groupés). Si l’on se place au point de vue des sommaires successivement envisagés, on constate que les 4 tomes de ce que nous appelons « Capital » sont seulement la première partie du premier de ces 6 livres. En effet le livre sur le capital devait comporter 4 parties : le capital en général, la concurrence, le crédit, les sociétés par action. Il est vrai que dans ce qui s’est finalement appelé « le Capital », beaucoup des points envisagés comme devant figurer dans les parties ou livres ultérieurs ont été abordés et transférés. Pas la totalité cependant : la principale carence concerne l’Etat.

Ce texte long et inachevé ne se lit pas nécessairement d’un coup. Certains chapitres sont « faciles », d’autres d’une densité théorique extraordinaire, qui les range dans les grands textes de l’histoire de l’humanité, et quelques uns, parmi ceux que Marx ne destinait pas tels quels à publication, sont objectivement indigestes.

Le présent texte est donc une aide à la lecture, certainement pas un substitut à la lecture, ou un de ces « digestes » paresseux pour lycéens de Terminale censés donner la substantifique moelle d’une oeuvre et qui presque toujours n’en donnent qu’un pâle reflet !

« Aide à la lecture », ces pages combinent deux sortes de choses : on y trouvera, entremêlés, un résumé assez complet je l’espère, et épousant (sauf exceptions explicites) l’ordre du texte, des thèses qu’il contient, d’une part, et en même temps des éclaircissements et avertissements contre des erreurs d’interprétations ou des raccourcis possibles, ainsi que quelques pistes d’approfondissement, volontairement non développées, d’autre part.

Je serai comblé si j’apprenais que des camarades ont lu cette première section du Capital, parties par parties, et examiné après chacune d’elle mon « aide » puis relu Marx en en voyant mieux les idées principales et en écartant quelques résumés hâtifs et idées reçues qui préexistent souvent plus ou moins, pour se faire leur propre opinion qui peut bien sûr ne pas concorder avec les perspectives données ici. Car une aide à la lecture est forcément orientée, et jamais neutre. Il pourra arriver ci-dessous qu’occasionnellement, mais jamais fortuitement, des formulations de Marx soient critiquées ou jugées incomplètes, des difficultés soulevées, voire que soit exposé un désaccord avec lui.

Que des militants utilisent cette « aide » et pénètrent la méthode de Marx tout en ayant une vision plus claire de bien des réalités sociales quotidiennes, d’accords ou pas à l’arrivée avec les orientations qui sont développées ici, et ce travail aura atteint son but : aider Marx à nous aider, aujourd’hui, à agir pour transformer le monde, ce qui veut dire de plus en plus : sauver le monde humain en le transformant.

Merci à eux, d’ailleurs, de nous communiquer les questions qu’ils pourraient se poser, les obscurités qu’ils pourraient percevoir, les analyses, précisions, points de vue ou objections qu’ils pourraient soulever.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le Capital de Marx

Message  Roseau le Mer 19 Jan - 21:43


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  irneh09218 le Jeu 20 Jan - 20:07


Apparemment, tu as l'air d'accepter ce torchon...
Peut tu préciser s'il a fait une étude marché et quels sont les bénéfices prévisionnels???

irneh09218

Messages : 502
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 65
Localisation : L'Ametlla de mar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  Roseau le Ven 21 Jan - 1:00


Apparemment, tu as l'air d'accepter ce torchon...

C'est vrai que Marx n'a pas pu terminer l'écriture du Capital...
Mais cela n'en fait pas un torchon, un brouillon au plus...


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  irneh09218 le Ven 21 Jan - 19:30

Roseau a écrit:
Apparemment, tu as l'air d'accepter ce torchon...

C'est vrai que Marx n'a pas pu terminer l'écriture du Capital...
Mais cela n'en fait pas un torchon, un brouillon au plus...


Marx est un penseur qui a analysé (pour moitié) le système capitaliste (ou liberal) de son époque.
Sauf que nous sommes contraints de compléter son analyse sans en avoir les compétences.
Je ne traite de "torchon" que l'adaptation culturelle liée aux mangas.
Tu as l'art et la manière de placer en état défensif, tout interlocuteur en découpant les textes.
Voyons ce que cela donne en inversant les rôles : Quant à toi tu traite de "brouillon" l'écriture du capital...
Donc, tu n'ai pas certain de l'analyse finale... Faudrait en expliquer les conséquences...



irneh09218

Messages : 502
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 65
Localisation : L'Ametlla de mar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  Roseau le Ven 21 Jan - 19:48

Au vu des insultes répétées adressées aux MR, je pensais que c'était Marx qu'il désignait comme "torchon".
Si c'est les mangas...question de goût et couleurs.

J'aime pas non plus, mais je ne traite pas de torchon les goûts des autres...
L'important, dans la situation le mouvement ouvrier et les MR doivent vite accumuler des forces pour éviter le désastre, c'est de répondre aux questions des jeunes.
Je risque d'en acheter un bon stock...Un bon placement.

Pour les autres, moins jeunes et pas "mangas" un autre bel outil de formation MR...

Marx, mode d'emploi

Les éditions Zones proposent de lire en ligne le livre de Daniel Bensaid et Charb, une introduction à Marx, à consulter ici:http://www.contretemps.eu/lectures/marx-mode-demploi

Présentation de l'éditeur :

Dans les années 80, en pleine offensive néolibréale, le magazine Newsweek pouvait titrer, triomphalement : « Marx est mort. »
Mais les spectres ont la peau dure. Aujourd'hui, Marx est de retour. En ces temps de crise fracassante du capitalisme et de grande débandade idéologique, on le redécouvre. Même le très libéral conseiller de l'Élysée, Alain Minc, s'est récemment déclaré « marxiste » - sans rire - en matière d'analyse économique.
Mais qui fut Marx ? Qu'a-t-il vraiment dit ? Ce petit ouvrage offre une introduction ludique à sa pensée, sa vie, son œuvre. Un panorama clair et souvent drôle qui associe bande dessinée et philosophie, humour et esprit de synthèse pour présenter dans toute son actualité la pensée du principal théoricien de l'anticapitalisme.
Marx est resté célèbre pour son explication des contradictions et des crises du capitalisme. Pour en savoir plus, on suivra le roman policier du Capital : à la recherche de la valeur perdue, on retracera les mécanismes de l'accumulation du capital jusqu'à percer le secret du fétichisme de la marchandise.
À la fois aide-mémoire, cours d'introduction et lecture récréative, Marx, mode d'emploi, offre une petite trousse à outils pour la pensée et pour l'action.

Daniel Bensaïd and Charb



Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  irneh09218 le Sam 22 Jan - 13:40

"J'aime pas non plus, mais je ne traite pas de torchon les goûts des autres..."

Pourquoi? Parce que tu n'as pas les "C........" de le faire?
Ben oui, chaqu'un a une personnalité propre...
Alors, dis ce que tu pense...

irneh09218

Messages : 502
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 65
Localisation : L'Ametlla de mar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  Vérosa_2 le Sam 22 Jan - 14:26

Marx est un penseur qui a analysé (pour moitié) le système capitaliste (ou liberal) de son époque.
Sauf que nous sommes contraints de compléter son analyse sans en avoir les compétences.

Bon, déjà Marx (et Engels à ne pas oublier) ont analysé la totalité du capitalisme de leur temps, et leurs oeuvres restent dans leur très grande majorité d'actualité, le procès général du Capital n'ayant pas fondamentalement changé depuis. Il y a bien sûr d'une part à dépoussiérer certaines facettes (par exemple, l'analyse de la rente faite dans "Le Capital", ou la programmatique du "Manifeste" parmi bien d'autres choses), et d'autre part à développer plus avant certains traits du capitalisme peu prégnants au XIXème siècle, c'est le cas de la financiarisation parmi quelques autres phénomènes. Et ces "mises à jour" ont été accomplies au fil du temps par d'autres théoriciens du capitalisme.

Et ce n'est pas que ces théoriciens sont "intrinsèquement plus compétents" que d'autres, contrairement à ce que tu dis. Prétendre comme tu le fais à une "compétence" supérieure relève d'une pensée idéaliste. Ce qu'il convient maintenant surtout de comprendre, c'est qu'au-delà de la qualité des observations et analyses effectuées par Marx et Engels, l'important entre tout est qu'ils nous ont légué une méthode d'analyse, un cadre d'observation suffisamment général pour continuer leur oeuvre (le matérialisme historique basé sur une critique dialectique pour employer de grands mots).

Le plus important chez Marx est donc cette méthode dont chacun de nous peut se servir, méthode qui est en quelque sorte une "boîte à outils" et surtout pas un "modèle" pré-conçu.

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  jacquouille le Sam 22 Jan - 15:45

Moi non plus je n'aime pas cette adaptation en manga,mais que Besancenot en rédige la préface est une bonne chose,au moins pendant ce temps la,il ne fait pas de conneries,comme,par exemple,aller enregistrer du Rap,ou escalader des monuments.

jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 69
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  sylvestre le Sam 22 Jan - 15:58

jacquouille a écrit:Moi non plus je n'aime pas cette adaptation en manga,mais que Besancenot en rédige la préface est une bonne chose,au moins pendant ce temps la,il ne fait pas de conneries,comme,par exemple,aller enregistrer du Rap,ou escalader des monuments.

Ah, tu l'as déjà lue ? Ou tu n'aimes simplement pas l'idée ?
Perso je trouve très bien qu'on fasse des BD sur la théorie marxiste, comme disait Gramsci, pour contrer l'idéologie marxiste bourgeoise, il faut pas avoir peur de se répéter, mais en variant les formulations.

Dans le genre il y avait un petit classique très bien, malheureusement difficile à trouver à présent je crois, Marx pour débutants




sylvestre

Messages : 4488
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  irneh09218 le Sam 22 Jan - 17:02

Sauf que Marx, n'a pas pu terminer son ouvrage et en particulier le « Capital ».
Pour définir une société idéale, il en est réduis à utiliser l'organisation villageoise kabyle pour illustrer le socialisme idéal. Ce qui est tout à son honneur...mais, 20 ans de réflexion pour en arriver là...
Le capital présente les observations de Marx sur l'industrie britannique contemporaine et ses conditions de travail. Sans prendre en compte la « mondialisation », les problèmes financiers, les travailleurs/consommateurs, etc, ceci n'existait pas.
Quant à la méthode d'analyse léguée par Marx, je ne pense pas qu'elle soit de mise sur ce forum, du moins pour la plus part. Il s'agit d'une méthode scientifique, dépourvue de toute altération sentimentales et/ou influence des conditions personnelles. Certains sont complètement déconnectés de la réalité...
Quant aux théoriciens du capitalisme, je m'en méfie, surtout lorsqu'ils écrivent des ouvrages vendus grâce au système. Je ne pense pas qu'un de ces théoriciens ai un gamin qui est mort de faim. Sans toutefois souhaiter que tous ces théoriciens aient la même expérience que Marx...Sinon on pourrais dire que le continent où il y a le plus de théoriciens, c'est le continent Africain...

Sans aucune animosité de ma part.

irneh09218

Messages : 502
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 65
Localisation : L'Ametlla de mar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  BouffonVert72 le Sam 22 Jan - 23:38

Je serais plus attiré par ça (chuis plus comics que manga... Question d'affinités...) :

http://www.ecrans.fr/Le-Manifeste-du-Parti-comic-book,11668.html

Le Manifeste du Parti Communiste en comics-book, bientôt en vf.

BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 44
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  sylvestre le Dim 23 Jan - 12:10

irneh09218 a écrit:Sauf que Marx, n'a pas pu terminer son ouvrage et en particulier le « Capital ».
Pour définir une société idéale, il en est réduis à utiliser l'organisation villageoise kabyle pour illustrer le socialisme idéal.

Dans quel texte ?

sylvestre

Messages : 4488
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  irneh09218 le Dim 23 Jan - 14:56

Comme l'on m'a dit dans un autre fil pour une autre question, où je demandais de l'aide : tu cherches, je ne suis pas à ta disposition...

irneh09218

Messages : 502
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 65
Localisation : L'Ametlla de mar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  irneh09218 le Dim 23 Jan - 15:23

Allez, c'est là : Lettres d'Alger et de la Côte d'Azur...

irneh09218

Messages : 502
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 65
Localisation : L'Ametlla de mar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  sylvestre le Dim 23 Jan - 16:53

Je ne connais pas, et je ne trouve pas trace de ça sur le net. Tu peux reproduire le passage dont tu parles ?

Marx s'est intéressé aux formes de propriété, privée ou collective, dans un grand nombre de sociétés. Il n'en a jamais tiré un "modèle de société idéale", mais bon, on peut en discuter sur pièce.

sylvestre

Messages : 4488
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  Vérosa_2 le Dim 23 Jan - 17:16

Ah oui, ce serait sacrément intéressant d'avoir une source suffisamment complète pour étayer le propos. Parce que quand même, vu le poids de la chose, cette "société modèle" dont parle Irenh remettrait bigrement en question les fondements même du marxisme.

Donc Inerh si tu peux nous faire partager un chapitre, ou même simplement quelques paragraphes de quelques 20 ou 30 lignes chacun, complets et argumentés sur cette "analyse" de Marx, cela serait une découverte précieuse.

Pour info voici où l'on peut trouver l'ouvrage en question : Lettres d'Alger et de la Côte d'Azur (editions: "Le Temps des Cerises")

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  Roseau le Mar 25 Jan - 11:33


A la télé, grâce au manga, Une fois de plus, Olivier fait un travail indispensable d'explication de la crise
et de défense du socialisme, et du processus révolutionnaire en cours en Tunisie.
http://www.npa2009.org/npa-tv/all/all/23949

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  Vérosa_2 le Mar 25 Jan - 12:14

Oui, j'ai écouté l'entretien. Besancenot était "en forme", et au final ça donne bien envie d'acheter ce manga.

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  élie le Mer 26 Jan - 21:44

Acheté et lu. Je le trouve pas trop mal fait ce manga.
Je me souviens que lorsque que j'ai commencé à m'intéresser au socialisme, un camarade de la Gauche Révolutionnaire m'avait prêté "la guerre des tranchées" en BD de Tardi, afin d'illustrer à la 1ère boucherie mondiale..... Qu'elle bonne idée. Pas de doute, je prêterai volontiers ce manga à un ado révolté (et croyez moi y en un paquet).
Il y a d'ailleurs d'excellents Manga, je vous conseille la lecture de "l'histoire des 3 adolf" de Tezuka et "Gen d'Iroshima"

élie

Messages : 42
Date d'inscription : 16/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  gérard menvussa le Ven 28 Jan - 23:53

Le manga a une longue tradition de manga politisés d'extéme gauche (évidemment, ce ne sont pas eux qu'on voit en premier "dans les bacs") Et le mépris pour la "forme manga" a tout du mépris élitiste du petit bourgeois...

gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 59
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  Roseau le Sam 29 Jan - 2:22

Mon fiston (14 ans), qui ne cesse de me poser des questions très pertinentes, va se régaler...

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Capital en manga

Message  Aura le Lun 7 Fév - 23:20


Aura

Messages : 260
Date d'inscription : 28/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  jacquouille le Lun 7 Fév - 23:31



Ben faut bien qu'il s'amuse le petit O.B.,et c'est toujours mieux que d'aller faire le con sur les albums de Joey Starr.

jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 69
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  BouffonVert72 le Lun 7 Fév - 23:59

Aura ne suit pas le forum dont elle est pourtant modo... Tss tss... Surprised

BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 44
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capital de Marx

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum