La Poste

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La Poste

Message  Copas le Ven 7 Mar - 22:09

Le blog Grève à la Poste dans le 92


36ème journée de grève : Occupation du Siège du courrier et nouvelle intervention policière contre les grévistes


1 day ago

La journée a commencé par un nouveau débrayage à Gennevilliers : le nombre de grévistes a été aujourd’hui bien plus important que depuis le début de la semaine. Encouragés par ce succès, les grévistes ont cherché à frapper de nouveau la direction de La Poste.

Gruyère SA

Les grévistes avaient obtenu hier un RDV avec la direction suite à leurs interventions à la PIC et à la PFC. Cependant, le mail envoyé par la direction spécifiait « qu’étant donné vos pratiques inacceptables, nous prendrons comme base le protocole de fin de conflit du 25 février ». Protocole qui ne propose que l’application du précédent protocole de fin de conflit de 2011 à Courbevoie, l’embauche d’un des 4 emplois précaires à Rueil et l’obtention d’un local syndical à Rueil Sardou. Quant aux revendications sur les réorgs, sur les 10 RC monétisables par an, sur les tâches supplémentaires non payées etc. sont censées être discutées établissement par établissement après reprise du travail (!!). Proposer cela à des facteurs en grève depuis 36 jours équivaut à les insulter.

L’objectif des grévistes aujourd’hui en se rendant au Siège national du Courrier boulevard Brune à Paris, était donc de s’adresser à leurs responsables nationaux directs pour exiger une réelle négociation et pas une entourloupe. Vaugirard à deux reprises, le siège central de La Banque Postale, maintenant le Siège Courrier à Brune…

A la consternation des responsables de la sûreté du Siège, les grévistes sont encore une fois parvenus à entrer sans encombre dans un des sièges de La Poste alors que la direction avait renforcé son dispositif sécuritaire. Les grévistes ont pu constater que les locaux du boulevard Brune, comme ceux de Vaugirard, sont particulièrement cossus, bien plus beaux que la moyenne des bureaux de Poste. Nous avions déjà manifesté devant le Siège de boulevard Brune et nous avions promis de revenir si on se payait notre tête. Et nous sommes donc revenus, cette fois-ci en nous préparant à passer la nuit sur place. La direction de La Poste n’arrive décidément pas à nous empêcher de nous rendre là où bon nous semble !

La Poste a un partenariat avec la préfecture

Les grévistes sont directement allés à l’étage où se trouvent les bureaux des hauts dirigeants du courrier et ont investi la salle du Conseil où ils ont l’habitude de se réunir.

Au lieu de chercher à discuter, la direction a une nouvelle fois eu recours à la force pour nous déloger : en début de soirée, une bonne douzaine de cars de CRS ont été mobilisés. Un panier à salade grand format avait été spécialement préparé pour emmener un maximum de grévistes au poste. Mais une fois de plus, nous sommes parvenus à sortir par un passage dérobé, au nez et à la barbe des policiers qui s’étaient préparés à nous cueillir. La direction n’a toujours pas compris que procéder de la sorte ne faisait que renforcer la détermination des grévistes. Elle risque d’avoir de nouvelles mauvaises surprises dans les prochains jours et en tout cas, elle aura constamment la menace de nouvelles actions des grévistes du 92 qui planera au-dessus de sa tête.

La police avait d’autres plans pour la soirée des postiers visiblement… Encore une fois c’est raté !

Prochaines échéances : Vendredi 7 mars 18h au 3 bd du Levant, rassemblement de soutien aux grévistes

Samedi 8 mars à partir de 20h, fête de soutien aux postiers grévistes du 92, à la salle des Guignons, 7 bd du Général Leclerc Nanterre (RER Nanterre Ville)

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Poste

Message  Copas le Dim 9 Mar - 23:37

Bande-Annonce de la grève des postiers



Le clip


On remarquera que des luttes longues et tenaces se mènent chez les postiers, comme dans la santé. cette ténacité est remarquable et ne ressort pas de luttes courtes.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Poste

Message  Roseau le Mar 1 Avr - 19:18

Grève des postiers du 92: taux de grève en hausse et structuration
http://npa2009.org/content/greve-des-postiers-du-92-taux-de-greve-en-hausse-et-structuration
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Poste

Message  Copas le Lun 21 Avr - 12:04

Exemplaire  (et bravo Gaël) :


avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Decazeville:victoire aussi après 26 jours de grève

Message  Roseau le Mar 22 Juil - 19:06

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Poste

Message  Roseau le Mer 1 Oct - 16:04

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

A La Poste, des grèves qui gagnent

Message  Roseau le Dim 19 Oct - 15:45

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Poste

Message  alexi le Sam 6 Déc - 12:16

SUD annonce les résultats aux élections à La Poste.

C'est un vote électronique organisé par une filiale de La poste, la même qui a organisé les élections à Orange.
Le vote chez les cadres est comme ailleurs beaucoup plus important.

Participation : 75,58% (en légère baisse)
Blanc : 9% (+5,7%) SUD ET CGT dénonce de très nombreux votes transformés en vote blanc

CGT : 26,54% (-2,79%)
CFDT : 22,51% (+4,37%)
SUD : 20,17% (-2,08%)
FO : 19,97% (+1,08%)

Non représentatifs :
CGC/UNSA/CFTC : 9,71% (-0,73%)
CNT : 1,10% (-0,55%)

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Poste

Message  Copas le Ven 27 Fév - 9:02

La fièvre est montée d'un cran depuis plusieurs semaines à la poste


Caen , Colombelle, Herouville,Troarn rassemblés devant la direction régionale.
La Basse-Normandie bouillonne avec beaucoup de jeunes postiers et postières


Les facteurs de Colombes réunis ce matin en salle de pause, discussions sur comment empêcher le licenciement de David. L'exemple des postiers de Basse-Normandie est dans les têtes...




Pourquoi les facteurs sont-ils en grève à Valdahon, Pierrefontaine et Saône ?

France 3 Franche-Comté, 25 février 2015 :

La grève des facteurs du Valdahon, de Pierrefontaine et de Saône se poursuit demain. A l’appel de Sud PTT, 60 % des facteurs du Valdahon, au moins 80% de ceux de Pierrefontaine et 60 % à Saône n’ont pas distribué aujourd’hui le courrier.
Selon la direction de la Poste, cela ne concerne que 3 % des effectifs mais l’assiette pour calculer ce pourcentage comprend l’ensemble des établissements du Doubs ( à l’exception du Pays de Montbéliard) où ont été déposés les préavis de grève et pas forcément là où la grève est suivie. Ce sont les facteurs de ces trois secteurs qui ont alerté le syndicat sur la dégradation de leurs conditions de travail.
L
es grévistes contestent la décision de la direction d’augmenter le nombre de jours de « sécabilité » . Jusqu’à présent, il y avait 104 à 110 jours par an, où , par exemple, sept facteurs faisaient les tournées prévues pour huit. En fait, chacun des sept facteurs prennent une partie de la tournée du facteur absent. Le reste des jours travaillés, huit facteurs font les huit tournées. Le projet de la direction est d’augmenter à 160 le nombre de jours de « sécabilité ». Pour les postiers grévistes, il s’agit d’une détérioration de leur condition de travail. Ils rappellent que la Poste a perdu en dix ans 80 000 emplois en France. Sud PTT reconnaît la baisse d’activités de la Poste ( les volumes de courrier à distribuer dans le Doubs ont chuté de 6% entre 2013 et 2014 selon la direction) mais rappellent que , malgré la chute d’activité, les facteurs n’arrivent pas à finir leur tournée dans le temps imparti d’où le mouvement reconduit depuis mardi.

Avec les postiers du 92 et de Paris 15ème !
Gael sur les palettes


85% des facteurs en grève à Châteauneuf
85% des facteurs du centre courrier de Châteauneuf-les-Martigues sont en grève. Ils dénoncent la suppression annoncée de deux tournées de titulaires sur les quatorze que compte actuellement la commune : "Il manque seulement 90 minutes pour maintenir l'une des deux tournées, avance Yann Quai-Bizet, de Sud PTT, porte-parole du mouvement. Certes, la distribution aujourd'hui représente 85% du trafic d'il y a 3 ou 4 ans. Mais, en même temps, la population de Châteauneuf ne cesse d'augmenter, les programmes immobiliers sont inaugurés et cela ajoute du parcours aux facteurs".

Mardi soir, en conseil municipal, le maire, Roland Mouren, annonçait que, selon les données Insee, en 2015, la population passe de 12 266 à 13 410 habitants, soit 1 144 en plus : "Grosso modo, cela représente une tournée supplémentaire, alors que La Poste veut en supprimer deux...", constate le représentant syndical. "Après le statu quo de la rencontre de ce matin", les grévistes ont à nouveau rendez-vous avec la direction locale en début d'après-midi.

Demain à 16h30, c'est le maire qui les recevra. Mardi soir, la majorité avait fait adopter à l'unanimité l'envoi d'une lettre à la direction locale de La Poste pour s'inquiéter des suppressions de tournée annoncées. Entre-temps, l'actualité s'est précipitée.

Pyrénées-Orientales : les facteurs de Thuir entament à leur 25e jour de grève


L a grève dure. Cela fait déjà 25 jours que les facteurs de Thuir ont entamé leur mouvement. Pour s'opposer à la fermeture du centre courrier local, où ils trient enveloppes et colis avant de partir en tournée.

"On a appris au mois de juillet que La Poste voulait fermer le site pour faire des économies, résume Christiane Jeanfreu de la CGT. Ce projet générera deux suppressions d'emploi et une dégradation des conditions de travail". Si la délocalisation est maintenue, la préparation du courrier des Aspres devra être effectuée à Millas, St-Génis et Toulouges.
Un rendez-vous avec la direction du travail

Les négociations avec la direction de La Poste n'avancent pas. Pourtant les grévistes ont fait des concessions. " On a accepté que les tournées les plus proches de St-Génis y soit délocalisées", poursuit Christiane Jeanfreu.  "Par contre, on veut qu'une majorité de tournées restent préparées sur Thuir ", renchérit Fabrice Formantel de Sud Poste 66. Pour l'heure, La Poste refuse de prendre en compte ces propositions. Les grévistes doivent rencontrer aujourd'hui  la direction du travail pour fixer le cadre d'une rencontre tripartite (Etat, syndicats, La Poste). Objectif : trouver les bases d'un compromis permettant de mettre fin au conflit "en bonne intelligence".
La guerre des chiffres

Selon les syndicats, 60 % des facteurs de Thuir suivent le mouvement. La direction de La Poste parle de 30 %. S'il ne sont pas d'accord sur le pourcentage, les deux parties sont d'accord sur le nombre. Neuf salariés sont en grève. Pourquoi alors cette différence de pourcentage ? Fabrice Formantel explique : " Pour arriver à 30 %, La Poste se base sur le nombre de position de travail, qui s'élève à 28. Mais certains de ces postes sont vacants. D'autres sont occupés par des personnes qui en sont en congés de maladie longue-durée. En réalité, nous sommes quinze titulaires de tournée. Neuf sont grévistes. ça fait donc 60 %". CQFD.

Elles mangent un sandwich pendant leur tournée ? Menacées de licenciement !

Quartier Carnolès à Roquebrune Cap Martin


   Deux factrices passaient, mardi 18 février , en conseil de discipline. En soutien, la CGT a manifesté et dénoncé un climat « délétère » au sein de l'entreprise.

       Ce mardi matin, deux factrices du bureau de Roquebrune-Cap-Martin étaient convoquées à Nice devant le conseil de discipline de La Poste. Leur direction leur reproche d'avoir pris une pause déjeuner pendant leur vacation. Pour cela, elles risquaient le licenciement. Elles pourraient finalement «juste» être mises à pied pour une durée de trois mois.Trois mois sans solde, sans rien. Alors pour Céline et Charlotte, toutes les deux factrices depuis huit et six ans, « et des crédits », c'est le coup de bambou.

       Des sanctions disproportionnées

       «On nous reproche d'avoir abandonné notre poste et de nous être restaurées pendant nos heures de travail. On nous reproche aussi de véhiculer une mauvaise image de La Poste. On a juste avalé un sandwich car on avait fini notre tournée. On pensait donc pouvoir prendre notre pause de 20 minutes», disent-elles. «C'est vrai que nous avons eu tort. Mais nous n'avons pas mis à mal notre tournée, ni sanctionné les clients. Alors de là à risquer de perdre notre emploi…»

       Ce mardi matin, leurs collègues étaient aussi à Nice pour les soutenir, ainsi qu'une délégation de représentants syndicaux.

       La veille, les agents du bureau de Roquebrune avaient déposé un préavis de grève de 24 heures pour porter haut et fort leur désarroi face à «ces conseils de discipline qui se multiplient» et leurs revendications. «Mais où va-t-on ? Avec les sanctions à l'encontre de deux facteurs de Nice Thiers, fin janvier, pour dysfonctionnement de la distribution du courrier, voilà que notre direction départementale traduit à nouveau en conseil de discipline deux agents de Roquebrune, avec des sanctions pouvant aller jusqu'au licenciement pour des motifs futiles ! C'est totalement disproportionné face aux faits reprochés.»

       «Ces agissements de notre direction cachent un plan social déguisé, renchérit Julien Briol, représentant de la CGT, membre du secrétariat départemental.Ces agents ont toujours satisfait à leur obligation professionnelle depuis leur entrée à La Poste. Un blâme à leur encontre aurait suffi, non?»          De son côté, la direction de La Poste explique seulement que «ces deux agents devant le conseil de discipline, c'est le respect du règlement».
       «Le directeur est tombé sur ces agents alors qu'elles étaient en train de déjeuner pendant leur vacation. Elles ont organisé leur temps de travail sans autorisation. Or, leurs horaires vont jusqu'à 13 h 20 sans pause méridienne. Donc c'est un abandon de poste.»

POSTE DE GOURDON : 2  SEMAINEs DE GREVE


Motivés, les facteurs de Gourdon le sont pour leur deuxième semaine de grève. Hier matin encore, les négociations n’ont pas abouti. «Nous sommes toujours au point mort car La Poste ne veut pas s’engager par écrit même sur les deux points où l’on pouvait être d’accord» regrette Virginie Long, secrétaire départementale de la CGT FAPT 46.

Mardi, les facteurs ont été reçus par le secrétaire général du sous-préfet de Gourdon qui a pris des notes pour informer le préfet.

Aujourd’hui, les syndicats seront reçus à Cahors à l’espace Bessières pour une rencontre en terrain neutre.

Serge Dondrille, de la CGT-FAPT 46, résumait ainsi la situation : «Nous demandons des moyens de remplacement digne de ce nom afin que les facteurs puissent distribuer le courrier dans de bonnes conditions et assurer ce service public. Si La Poste refuse tout médiateur ou inspecteur du travail, c’est qu’il y a bien un problème…»

Hier, plus de 150 personnes se sont rassemblées sur la place de la poste pour soutenir une nouvelle fois les facteurs.

Du côté de La Poste, elle souhaite «mettre fin à ce conflit dans les plus brefs délais, dans le cadre d’échanges sereins et constructifs.»
.


Les facteurs ornais ont poursuivi leur grève . Les négociations avec les directeurs locaux n’ont pas permis de débloquer la situation.



Entamée mardi, la grève des postiers s’est poursuivie aujourd'hui... Et elle continuera demain.
Cause de cette grève : la pause repas de 45 minutes que souhaite mettre en place La Poste.


Selon les secteurs, les négociations ont permis quelques avancées. Ainsi, « la mise en place de la pause méridienne ne serait plus obligatoire sur tous les sites, notamment pour Argentan où elle était prévue pour mars 2016, rapporte Laurence Tessier, représentante du syndicat sud, à la sortie de la réunion d’Argentan. Par contre, pour le site de Vimoutiers qui est déjà en réorganisation, ils ne savent pas s’ils pourront faire marche arrière… ».

Même résultat pour Alençon. « Il n’y aura pas de pause imposée aux facteurs pour Alençon, se réjouit Laurent Fromentin, secrétaire général CGT-FAPT. Par contre, Rémalard, qui est à deux mois de la mise en place, n’a rien obtenu ». En conséquence, les facteurs d’Alençon vont poursuivre la grève et iront soutenir leurs collègues de Rémalard dès jeudi matin.

À La Ferté-Macé, les syndicats réunis en assemblée général ont voté eux aussi la poursuite de la grève demain. Ils seront dès 7h jeudi à Flers avant d’aller sur Domfront

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Poste

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum