L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  schmoll le Mer 29 Déc - 0:14

C'est bien ce que je pensais... du verbe et du verbe ! C'est bien, continuez si cela vous passe le temps ...
Construire quoi ? Poser la question c'est y répondre.
Tu ne sais pas ce que veut dire construire et ce que cela implique d'investissement, d"énergie, d'abnégation, etc? Heureusement que des centaines de camarades pas forcément estampillés officiellement révolutionnaires (femmes et hommes) très humbles et qui ne se perdent pas en bavardage inutiles qui ne servent qu'à satisfaire leur égo savent, eux et elles, ce que cela veut dire. Tu sais, se lever à 5h du mat, soit pour bosser, soit pour differ le tract syndical ou politique, toute l'année, intervenir quotidiennement pour défendre tes collègues individuellement (face à l'employeur) ou collectivement, ce qui te permet d'être plus fort et plus influent quand des luttes d'ampleur voient jour, ce qui te permet de faire mûrir les conditions de l'éclosion de ces explosions, etc ... Bref, tout le boulot quotidien qui te permet de construire effectivement, concrètement, un outil en premier syndical (car le premier reconnu massivement par les travailleurs du rang) et en second politique (ben oui, car on est pas des naifs et qu'on a toujours l'espoir du grand soir, non?); tu vois ce que je veux dire ou c'est de l' hébreux?

schmoll

Messages : 3
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Sparta le Mer 29 Déc - 0:36

schmoll a écrit:Bon ... nouveau venu sur ce forum que je visite de temps en temps.
Donc juste une question, à tous et toutes sans exception: chacunE donne des leçons à chacunE, chacunE à son tour, plus péremptoires les unsES que les autres. Mais qui est qui pour donner ces leçons?
En ce qui me concerne, cela fait maintenant près de 4O ans que je milite activement (politiquement et syndicalement), je suis aujourd'hui au NPA après un long "breack" vis à vis de la LCR. Mon souci a toujours été de construire (tant un outil syndical que politique), ce qui en fait laisse peu de temps pour militer derrière un PC comme beaucoup ici. Quel souci de construction d'un outil utile aux travailleurs-euses, ici?
Cela semble bien absent des débats, quel que soit le sujet, donc quel intérêt en fait?

Camarade, tu n'as qu'à demander à tes camarades du npa de fermer ce forum si la fonction première d'un forum (discuter) te gêne.

Ce que nous faisons en dehors de ce forum n'est ni un gage, ni une condition pour la participation à la discussion. Le seul contrat que nous signons dans ce forum est bien sa charte et pas plus que ça. Un sujet te désintéresse, tu passes dessus. Un autre t'intéresse, tu y plonges la pelle au poing.

C'est bien ce que je pensais... du verbe et du verbe ! C'est bien, continuez si cela vous passe le temps ...
Construire quoi ? Poser la question c'est y répondre.
Tu ne sais pas ce que veut dire construire et ce que cela implique d'investissement, d"énergie, d'abnégation, etc? Heureusement que des centaines de camarades pas forcément estampillés officiellement révolutionnaires (femmes et hommes) très humbles et qui ne se perdent pas en bavardage inutiles qui ne servent qu'à satisfaire leur égo savent, eux et elles, ce que cela veut dire. Tu sais, se lever à 5h du mat, soit pour bosser, soit pour differ le tract syndical ou politique, toute l'année, intervenir quotidiennement pour défendre tes collègues individuellement (face à l'employeur) ou collectivement, ce qui te permet d'être plus fort et plus influent quand des luttes d'ampleur voient jour, ce qui te permet de faire mûrir les conditions de l'éclosion de ces explosions, etc ... Bref, tout le boulot quotidien qui te permet de construire effectivement, concrètement, un outil en premier syndical (car le premier reconnu massivement par les travailleurs du rang) et en second politique (ben oui, car on est pas des naifs et qu'on a toujours l'espoir du grand soir, non?); tu vois ce que je veux dire ou c'est de l' hébreux?

Dans ce forum, il n'y aura que du verbe. Tu veux de l'action, tu t'es trompé d'adresse. Tu y vas à l'association, au syndicat, au parti... Tu te lèves tôt, tu distribues des tracts, tu ne manges pas, tu ne bois pas (tu n'as pas le temps)... c'est bien pour la révolution. Personne ne dira le contraire. Mais, ne viens pas donner, toi aussi, une leçon de morale militante dans laquelle, bien sûr, tu es la plus haute référence. Enfin, camarade, mets-toi à discuter... comme nous. Tu verras, ça t'aidera à mieux comprendre certains aspects d'une distribution de tracts.
avatar
Sparta

Messages : 229
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  schmoll le Mer 29 Déc - 0:58

J'adore boire et manger ...je m'y connais pas mal en oenologie et je cuisine également pas mal (d' après ma famille, mes copains et copines, etc).
Donc ça va de ce côté là ... ce que je remarque en terme de débat sur internet (et cela n'est pas spécifique à ce forum), tout est dans le bavardage ... aucune réflexion liée à une construction, concrète, collective. Chacun y va de ses analyses (et de grâce, commencez par lire vos références, cela vous sera des plus bénéfique), parfois justes (coup de bol) parfois à mourir de rire (ou de tristesse, c'est selon) . C'est la grande différence avec les débats réels (de visu et en chair et en os), débats dans lesquels inévitablement tu connais un minimum à qui tu as affaire, tu sais ce qu'il ou elle représente, si effectivement son discours correspond à un certain investissement ou si cela est juste du discours, etc. Par conséquent, ce que je pense, c'est que passer beaucoup de temps à débattre sur internet (ce que je ne ferai pas, rassurez vous, à part ce soir où j'avais une légère envie de donner un coup de pied dans la fourmillière, ce qui semble réussir pour le moment) laisse supposer que les vrais débats (pas les virtuels qui ne font rien avancer) ne doivent pas vraiment remplir la vie militante de nombreux-euses camarades clavièristes. Et je comprends tout à fait que dire cela soit assez mal pris... ce qui était d'ailleurs un peu le but... atteint ?

schmoll

Messages : 3
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Copas le Mer 29 Déc - 1:36

je suis désolé mais tu ne dis rien ni ne proposes rien.

Je ne présume pas ce que tu fais dans la vie (autrement que derrière un clavier) et on ne peut donc juger que de ton argumentation, de ce que tu proposes. Comme pour les autres ici.

On t'écoute donc sur l'argumentation . Pour l'instant on ne voit rien.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Sparta le Mer 29 Déc - 1:44

schmoll a écrit:J'adore boire et manger ...je m'y connais pas mal en oenologie et je cuisine également pas mal (d' après ma famille, mes copains et copines, etc).
Donc ça va de ce côté là ... ce que je remarque en terme de débat sur internet (et cela n'est pas spécifique à ce forum), tout est dans le bavardage ... aucune réflexion liée à une construction, concrète, collective. Chacun y va de ses analyses (et de grâce, commencez par lire vos références, cela vous sera des plus bénéfique), parfois justes (coup de bol) parfois à mourir de rire (ou de tristesse, c'est selon) . C'est la grande différence avec les débats réels (de visu et en chair et en os), débats dans lesquels inévitablement tu connais un minimum à qui tu as affaire, tu sais ce qu'il ou elle représente, si effectivement son discours correspond à un certain investissement ou si cela est juste du discours, etc. Par conséquent, ce que je pense, c'est que passer beaucoup de temps à débattre sur internet (ce que je ne ferai pas, rassurez vous, à part ce soir où j'avais une légère envie de donner un coup de pied dans la fourmillière, ce qui semble réussir pour le moment) laisse supposer que les vrais débats (pas les virtuels qui ne font rien avancer) ne doivent pas vraiment remplir la vie militante de nombreux-euses camarades clavièristes. Et je comprends tout à fait que dire cela soit assez mal pris... ce qui était d'ailleurs un peu le but... atteint ?

Je gouterai, un jour, à ta cuisine, si tu m'invites.

Pour le reste, les camarades intervenant dans ce forum sont tous, sois en sûr, armés de grandes expériences syndicales et politiques. Ce qu'ils nous livrent ici n'est que la synthèse de leurs actions militantes réussies ou pas. Leur discours va plus loin que correspondre à leur investissement dans la réalité, puisqu'il brasse un aspect souverain : l'interprétation politique. C'est là que tu peux nous donner un coup de main en t'impliquant avec nous sans contrat aucun. Je suis sûr que tu peux secouer la fourmilière bien plus utilement en t'impliquant avec nous. Voilà, de ma part, ce que je voulais te dire en espérant que tu ne nous quittes pas.
avatar
Sparta

Messages : 229
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  BouffonVert72 le Mer 29 Déc - 2:01

Mon analyse du sujet, après la dramatique annonce que seuls les membres expérimentés du Npa connaissaient à l'avance: je pense depuis qq temps déjà qu'on ne peut pas être porte-parole/leader/dirgeant de partis/etc de manière efficace/utile en n'étant présent que par intermitence... Les journées n'ont que 24 heures, entre-autres...

Je comprends ce qu'a essayé OB (ne pas être un "politicien professionnel", cad ne pas prendre le risque de se faire récupérer par le système, apparaître comme proche des travailleurs, etc...), mais force est de constater que cette stratégie est un échec : le Npa est dans l'impasse, et ça, OB s'en est rendu-compte... C'est à mon avis pour ça qu'il quitte le porte-parolat... Il lie les 2... Il n'a pas tort.

Si les Npistes veulent un parti vraiment utile, cad qu'il lie protestation et contribution, pas seulement théorique (eh oui un de ces jours il va falloir retrousser ses manches et plonger les mains dans le cambouis), à l'élaboration d'un nouveau type de société, il va falloir que ses "animateurs" soient là en continue.

OB a compris, et va faire ce qu'il faut, mais qu'en est-il des autres ?
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Roseau le Mer 29 Déc - 2:29

@ Schmol

Vite fait pour conforter le message de Sparta.
Je crois que presque tout le monde ici serait d'accord avec toi pour dire qu'il faut construire,
la plupart reconnaissant la nécessité de nos orgas de classe, à commencer par un ou des partis révolutionnaires,
du pied de biche comme j'aime à le décrire, qui démultiplie la force des travailleurs.
C'est la condition nécessaire, mais non suffisante.

En effet, il faut bien proposer des analyses, ou mêmes hypothèses, sur le projet de révolution
et en discuter largement, puisque (sauf pour quelques sympathiques "antiquaires"),
il n'y a pas de modèle du socialisme, mais beaucoup de riches leçons.

Et il n'y a pas non plus de stratégie et de tactiques en kit MR (sauf en solde chez les "antiquaires")
en ce début de XXIème siècle, et dans la crise qui commence, faite d'accélérations de tous ordres,
techniques, économiques, écologiques, culturelles, sociologiques ou géopolitiques.
Autrement dit, comme Lénine, ou Trotski en son temps, pour la plupart, on pense qu'il faut ouvrir grand
les yeux, les oreilles et la comprenette.
Que leur consigne, à 100 ans de distance, c'est étudiez, réfléchissez, innovez, créez, corrigez et recommencez,
bande de paresseux!

Justement, un forum est un moyen rapide non seulement de discuter avec des camarades
qu'on ne rencontrerait jamais autrement, y compris à l'étranger, mais surtout
(pour moi c'est encore plus important) de fournir et trouver des sources d'information.
Ca peut être utile , quand on trouve une info, une analyse, sans avoir besoin de la partager
ou même le temps de la discuter, d'en faire profiter d'autres, qui en feront meilleur usage que moi.

Alors, après, c'est comme une orga, il faut un minimum de discipline, faut que ce soit bien modéré...
Par exemple virer et sanctionner les insultes, qui font fuir les visiteurs et aussi faire un fil à part
de la conversation coin du feu avec le camarade du Schmol...

@ BV

Encore une fois, tout le monde, sauf BV avait entendu Olivier sur le sujet,
depuis très longtemps et tres souvent, expliquer ses motivations,
d'ordre démocratique, aux antipodes de la propagande de BV pour les politiciens professionnels,
EELV et autres délavés, les mains dans le cambouis du caviar... Shocked
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  BouffonVert72 le Mer 29 Déc - 2:59

Roseau a écrit:
@ BV

Tout le monde ici a entendu souvent OB expliquer ses motivations,
aux antipodes de ce que veut lui faire dire BV (décidément...) Shocked

Parce que tu refuses l'analyse et les hypothèses en te contentant de la facilité des apparences... Shocked

Il y a une leçon à tirer de tout ça : c'est qu'on ne peut pas faire de la politique (surtout révolutionnaire) à temps partiel. C'est un combat permanent, 24 heures/24 et 7 jours /7.

C'est ça qui manque à pas mal de MR : l'analyse et les hypothèses... On ne peut pas se contenter de reprendre mot-à-mot les trucs des uns et des autres. Il faut tout remettre en question ! Et toujours !
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Sparta le Mer 29 Déc - 16:31

BouffonVert72 a écrit:
Roseau a écrit:
@ BV

Tout le monde ici a entendu souvent OB expliquer ses motivations,
aux antipodes de ce que veut lui faire dire BV (décidément...) Shocked

Parce que tu refuses l'analyse et les hypothèses en te contentant de la facilité des apparences... Shocked

Il y a une leçon à tirer de tout ça : c'est qu'on ne peut pas faire de la politique (surtout révolutionnaire) à temps partiel. C'est un combat permanent, 24 heures/24 et 7 jours /7.

C'est ça qui manque à pas mal de MR : l'analyse et les hypothèses... On ne peut pas se contenter de reprendre mot-à-mot les trucs des uns et des autres. Il faut tout remettre en question ! Et toujours !

BV, tu interviens au moment où le "débat" sur la question du "départ" d'OB cimente sa fin. Il n'y a plus rien à ajouter qui soit le reflet de la réalité. En attendant d'autres séquences politiques, je crois qu'il faut sincèrement laisser reposer ce sujet en paix. Laissons tomber.
avatar
Sparta

Messages : 229
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le parti des muets qui se lèvent tôt...

Message  Meichler le Mer 29 Déc - 20:00

schmoll a écrit:C'est bien ce que je pensais... du verbe et du verbe ! C'est bien, continuez si cela vous passe le temps ...
Construire quoi ? Poser la question c'est y répondre.
Tu ne sais pas ce que veut dire construire et ce que cela implique d'investissement, d"énergie, d'abnégation, etc? Heureusement que des centaines de camarades pas forcément estampillés officiellement révolutionnaires (femmes et hommes) très humbles et qui ne se perdent pas en bavardage inutiles qui ne servent qu'à satisfaire leur égo savent, eux et elles, ce que cela veut dire. Tu sais, se lever à 5h du mat, soit pour bosser, soit pour differ le tract syndical ou politique, toute l'année, intervenir quotidiennement pour défendre tes collègues individuellement (face à l'employeur) ou collectivement, ce qui te permet d'être plus fort et plus influent quand des luttes d'ampleur voient jour, ce qui te permet de faire mûrir les conditions de l'éclosion de ces explosions, etc ... Bref, tout le boulot quotidien qui te permet de construire effectivement, concrètement, un outil en premier syndical (car le premier reconnu massivement par les travailleurs du rang) et en second politique (ben oui, car on est pas des naifs et qu'on a toujours l'espoir du grand soir, non?); tu vois ce que je veux dire ou c'est de l' hébreux?

Merci de ta réponse et de tes bons conseils. Je crois que je n'y aurais pas pensé tout seul, moi qui suis né devant mon écran d'ordi et qui y passe quasiment ma vie comme tous les bavards qui interviennent ici. Au moins avec des gaillards comme toi, qui ferment leur gueule et se lèvent tôt pour "differ", on sait bien ce qu'«on» va construire... Quoi, au fait ?... Ah, oui : «Poser la question c'est y répondre». Bon, ben j'crois qu'c'est clair. Et du reste, on peut même se demander pourquoi c'est pas encore «fait». Ah, si ! Je sais : c'est parce que des martyrs de cette trempe (la tienne, sans doute) y en a pas assez. Ben voilà, CQFD, chose que nous les "égos" on comprendra jamais, éternels discutailleurs que nous sommes.

Non mais t'as raison, ici on est tous tombés de la dernière pluie, et on connaît rien au syndicat, aux "diffes" et à tout le reste des gesticulations des muets, des perroquets et des bègues. Et puis surtout : pas la peine de discuter ! C'est tellement simple... Enfin, moi, des fois les tracts, en plus de les "differ", (des fois, hein attention, pas toujours !), des fois je les lisais. Et parfois même je les écrivais, avec d'autres, alors forcément, ça "discutaillait" un peu. Mais bon, maintenant, les tracts, y tombent quasiment du ciel sur le coup des cinq heures, alors forcément, on se la ferme.

Comme disait l'autre : «Les gars, je sais pas où on va, mais on y va !» C'est vrai qu'un tel programme, ça doit vachement donner envie de se lever tôt.

Tiens je suis tellement vieux que je me souviens même plus de ma première "diff" devant une usine le matin. Ah, si ! C'était en 1974, devant une usine Dassault, j'avais seize ans... Et on se faisait agresser et arracher les tracts par les stals... Mais bon, c'est une autre histoire, une vieille histoire de vieux discutailleurs.

L'ordi ça doit sûrement favoriser Alzeimer, si j'en crois mon cas perso. Mais ça, la mémoire, tu dois pas être concerné... No
avatar
Meichler

Messages : 26
Date d'inscription : 24/08/2010
Localisation : South West by North West

Voir le profil de l'utilisateur http://socialisme.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  jacquouille le Jeu 30 Déc - 0:05

schmoll a écrit:

Par conséquent, ce que je pense, c'est que passer beaucoup de temps à débattre sur internet (ce que je ne ferai pas, rassurez vous, à part ce soir où j'avais une légère envie de donner un coup de pied dans la fourmillière, ce qui semble réussir pour le moment)



Ah!,sacré schmoll....

Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep

C'était la derniere séquence
C'était sa derniere séance
Le rideau est tombé aujourd'hui.....

avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Invité le Jeu 30 Déc - 10:18

gérard menvussa a écrit:Les status sont fait pour être rediscuté ! Michel (mon ami au ce) si tu me lis...

Sinon il faut distinguer entre les desacords individuels et les désacords collectifs Chez nous (au npa) les désaccords individuels sont libre (et recherchés, il n'y a qu'a lire ce forum)

Un courant est en général une instance d'intégration à l'organisation. On laisse a un courant (en général une organisation fortement minoritaire) le droit d'avoir une expession autonome sur une série de sujet Cela passe par un bulletin d'expression des désaccords (ou des cultures politiqus différentes) distribué librement aux membres de l'organisation (mais effectué de façonn autonome)

une tendance est l'expression d'un désacord interne structurel ou stratégique. Les moyen d'expression sont fourni par l'organisation (avec un budget spécifique) et controlé par elle (dans la mesure ou chaque membre de l'organisation doit pouvoir accéder toutes les délibération de la tendance, même si il y est opposé)

une fraction incarne un désaccord fondamental vis à vis de l'organisation, qui implique vis a vis de la tendance une autonomie organisationnelle que n'a pas la tendance (qui a par ailleurs une autonomie en terme de contenu politique) La fraction peut cotiser à part (même si elle a droit à un budet spécifique) et avoir des militants en dehors de l'organisation. Elle n'est pas soumise au controle de celle ci...


Je suis surpris que cette question ne soi pas déjà tranché, surpris et je trouve ça farfelu parce que ça peut laisser penser a une espèce de stratégie d'entrisme inversés, mais je penche plutôt pour le bordel. scratch
La vache!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  fée clochette le Jeu 30 Déc - 11:22

gérard menvussa a écrit:Elle n''est pas intégré parce qu'elle s'y refuse. Mais elle est associée.

Exact, la fraction est non seulement associée mais elle contribue et a contribué à l'élaboration du texte d'orientation de la motion 2 pour le congrès. J'ai participé à une réunion du CAP pour finaliser le texte de la motion 2, et les camarades de la fraction étaient présents. Nous avons intégré beaucoup de leurs amendements.
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Invité le Jeu 30 Déc - 12:22

Sauf que c'était pas la notion qui était en discutions d'intégration. Laughing

A les malin(es).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  fée clochette le Jeu 30 Déc - 12:24

FRED a écrit:Sauf que c'était pas la notion qui était en discutions d'intégration. Laughing

A les malin(es).

La notion ?
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  alexi le Jeu 30 Déc - 12:28

Le NPA a dépassé la moitié de l'objectif de 400 000 euros (soit +70 000 Euros en quelques jours)
Il lui reste en 48 heures pour l'atteindre.

PS : Désolé, je me suis trompé de fil



Dernière édition par alexi le Jeu 30 Déc - 13:02, édité 1 fois

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  fée clochette le Jeu 30 Déc - 12:32

alexi a écrit:Le NPA a dépassé la moitié de l'objectif de 400 000 euros (soit +70 000 Euros en quelques jours)
Il lui reste en 48 heures pour l'atteindre.


Trouver 200.000 euros en 2 jours !!!!! La tâche paraît vraiment difficile !!!
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Invité le Jeu 30 Déc - 12:39

fée clochette a écrit:
FRED a écrit:Sauf que c'était pas la notion qui était en discutions d'intégration. Laughing

A les malin(es).

La notion ?

Notion motion, de toute façon c'était pas le sujet de la discutions au dépars, mais bon chacun fait diversion comme il peu.
Et n’empêche que je trouve se comportement du NPA et de c'est militant pas très franc.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  fée clochette le Jeu 30 Déc - 12:48

FRED a écrit:
fée clochette a écrit:
FRED a écrit:Sauf que c'était pas la notion qui était en discutions d'intégration. Laughing

A les malin(es).

La notion ?

Notion motion, de toute façon c'était pas le sujet de la discutions au dépars, mais bon chacun fait diversion comme il peu.
Et n’empêche que je trouve se comportement du NPA et de c'est militant pas très franc.

De quelle diversion tu parles ? De quels comportements ? le congrès de fondation a décidé de ne pas intégrer la fraction en tant que groupe constituté (vote de la grande majorité des délégués) et la fraction a refusé de se "dissoudre" pour intégrer le NPA (quitte à se reconstituer après en tendance ou en fraction. c'est leur choix et leur problème). La fraction est présente en tant qu'observateur au niveau du CPN et participe activement en contribuant à l'écriture d'un texte d'orientation qui sera voté par le congrès. Personne (à part eux) ne peut dire si lors du congrès ils intègreront ou pas le NPA. Je ne sais pas s'ils en feront la demande ou pas. je ne vois pas où est le problème et il n'y a aucune diversion qui vaille.
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Invité le Jeu 30 Déc - 13:01

verié2 a écrit:
verié2 a écrit:
gérard menvussa a écrit:Elle n''est pas intégré parce qu'elle s'y refuse. Mais elle est associée. Ce status est quand même la preuve qu'on fait preuve peut être d'un poil de plus d'ouverture que votre ancienne organisation, non ? Maintenant le npa ne peut accepter ce qui pourtant vous arrangerais (avoir "une partiie dedant, une partie dehors") Déja que c'est l'bordel a l'intérieur du npa, inutile d'en rajouter...

Non ! La Fraction l'Etincelle a demandé son intégration par courrier au congrès du NPA (qui a été repoussé, le congrès, pas la demande...). Tu constates toi même que "c'est le bordel" au sein du NPA. Ce qui signifie que nombre de groupes, clans etc fonctionnent en fait comme des fractions, font ce qu'ils veulent etc, mais sans le dire. La différence de L'Etincelle, c'est qu'elle le dit ouvertement. Et pourquoi donc accepterait-elle de se dissoudre dans un parti dont la ligne est tout sauf claire, qui ne se déclare officiellement ni marxiste ni révolutionnaire (même si de nombreux camarades le sont), où chacun fait ce qu'il veut etc, sans aucune garantie ? Pour prétendre imposer une discipline, il faut une ligne politique claire et commencer par l'observer soi même.


La Fraction l'Etincelle a demandé son intégration par courrier au congrès du NPA (qui a été repoussé, le congrès, pas la demande...).

Et réponse.

FC a écrit:De quelle diversion tu parles ? De quels comportements ? le congrès de fondation a décidé de ne pas intégrer la fraction en tant que groupe constituté (vote de la grande majorité des délégués) et la fraction a refusé de se "dissoudre" pour intégrer le NPA (quitte à se reconstituer après en tendance ou en fraction. c'est leur choix et leur problème). La fraction est présente en tant qu'observateur au niveau du CPN et participe activement en contribuant à l'écriture d'un texte d'orientation qui sera voté par le congrès. Personne (à part eux) ne peut dire si lors du congrès ils intègreront ou pas le NPA. Je ne sais pas s'ils en feront la demande ou pas. je ne vois pas où est le problème et il n'y a aucune diversion qui vaille.

le congrès de fondation a décidé de ne pas intégrer la fraction en tant que groupe constituté

Trop fort, surtout que le congrès de fondation c'est loin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  alexi le Jeu 30 Déc - 13:08

A l'occasion du futur congrès du NPA, la Fraction L'Etincelle de LO a réitéré sa demande d'intégration.
C'est donc le congrès qui votera, ou pas, la proposition à ce sujet de la Direction du NPA.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  fée clochette le Jeu 30 Déc - 13:18

A Fred : le congrès de fondation c'est peut-être loin, mais seul le congrès est souverain pour décider, en fonction des statuts qu'il a adopté à ce moment là, de voter ou pas l'intégration d'un groupe constitué. Tu as ta propre vision de la démocratie dans une organisation, c'est la tienne. Les militants du NPA en ont décidé autrement, c'est leur droit aussi. Au prochain congrès en février, la fraction sera ou pas intégrée. Les délégués en décideront. Que ça te plaise ou non c'est comme ça que ça marche. Je trouve ton attitude méprisante envers ce que décident de faire les militants NPA. C'est un peu facile aussi de se poser en donneur de leçon.
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Gauvain le Jeu 30 Déc - 15:38

fée clochette a écrit:A Fred : le congrès de fondation c'est peut-être loin, mais seul le congrès est souverain pour décider, en fonction des statuts qu'il a adopté à ce moment là, de voter ou pas l'intégration d'un groupe constitué.

Statutairement, le CPN pourrait en décider aussi.

Lorsqu’il s’agit d’un courant national, la même démarche politique est engagée, sous mandat, par le comité exécutif et soumise au conseil politique national ou au congrès.

Mais les camarades de la Fraction, là, ils sont au NPA aussi ? Ou bien seulement une partie d'entre eux ? Ils ont la double appartenance ? Comment ça marche ?
La demande de la Fraction, c'est d'être intégrée en tant que telle je suppose, c'est-à-dire en conservant notamment sa presse ? Avec des cotisations propres ou pas ?
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  fée clochette le Jeu 30 Déc - 15:49

Je ne sais pas si la Fraction est majoritairement favorable à intégrer le NPA. De fait, une partie des militants ou proches est (ou sera) en dehors. C'est le principe même d'une fraction : une partie des militants est en "dehors" du parti.
Personnellement, pour leur intégration, en groupe constitué ou pas, je trouve qu'il est plus démocratique que ce soit le congrès qui décide et pas le CPN ou le CE. Personnellement, je n'ai rien contre le fait que la fraction intègre le NPA en tant que groupe constitué et je voterai pour si la question est posée au congrès. Je vois pas pourquoi certains rechigneraient à le faire, à partir du moment où d'autres dans le parti ont un comportement fractionnel qui ne dit pas son nom et se comportent comme tel, malgré les décisions prises par le CE ou le CPN
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum