L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  gérard menvussa le Lun 27 Déc - 21:51


Tu confonds les leçons que tu aimerais tirer et les leçons que la vie politique apprend au NPA car Besancenot, s'il sera sans doute remplacé comme porte-parole, est néanmoins presque prêt à rempiler pour une troisième présidentielle. Very Happy
On aime bien critiquer Arlette et LO mais le NPA prend le même chemin...

Le npa n'a aucune leçon a donner à personne, pas plus a LO qu'à une autre organisation... Disons que ce que nous déduisons de l'expérience de LO, c'est qu'un(e) porte parole investie pendant des dizaines d'années est particuliérement dure à remplacer. Et plus on attend, plus c'est dur ! Cela dit c'est "notre" déduction", que tu peut trés bien ne pas partager...

On aime bien critiquer Arlette et LO mais le NPA prend le même chemin...

On va virer la fraction ? Petit comique, va !

Pour une fois, je suis d'accord avec Tristana : ce remplacement était prévu de longue date J'ajouuterais que ce n'est pas une faiblesse de notre mouvement, mais sa force !
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  gérard menvussa le Lun 27 Déc - 21:52

yannalan a écrit:Etre porte-parole, c'est bien quand il y a une parole à porter. Le gros problème du NPA à mon avis, c'est qu'on la voit pas très bien (la parole)...
Je peut te conseiller un excellent dictionnaire franco breton...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  gérard menvussa le Lun 27 Déc - 22:56

[quote="Sparta"]
gérard menvussa a écrit:

amusant ! Quand on sait que le pg a sorti un mot d'ordre bidon (le référendum) qui a laissé sur le cul une partie de ses troupes, que le pcf etait totalement atone, et je ne parle même pas de LO par charité athée...

Confusion. Avoir une longueur d’avance sur le npa n’est pas synonyme d’une bonne orientation politique.

Qui a "une longueur d'avance" sur le npa ? Le PG ? Le pcf ? LO ? J'aimeraiis que tu m'en dises plus la dessus...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  alexi le Mar 28 Déc - 0:18

Gérard :
On va virer la fraction ? Petit comique, va !

Difficile de virer ce qui n'est pas (encore) intégré Razz

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  gérard menvussa le Mar 28 Déc - 0:36

Elle n''est pas intégré parce qu'elle s'y refuse. Mais elle est associée. Ce status est quand même la preuve qu'on fait preuve peut être d'un poil de plus d'ouverture que votre ancienne organisation, non ? Maintenant le npa ne peut accepter ce qui pourtant vous arrangerais (avoir "une partiie dedant, une partie dehors") Déja que c'est l'bordel a l'intérieur du npa, inutile d'en rajouter...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  jacquouille le Mar 28 Déc - 1:25

iztok a écrit:ouais ben si c'est myriam, autant se dissoudre. Et encore plus si c'est couplé avec omar ... Super Laughing


Comme il me semble bien que tu es au NPA,je me permet de te dire ce que je pense avec une franchise directe:"TU ES UN SALOP"et si nous étions dans le meme Parti,ce serait toi ou moi,car ton attittude est inadmissible,et pour deux raisons:

1)La discussion en vu de remplacer O.B.me semble etre l'objet d'un débat interne au NPA,et ne doit pas s'étaller sur des forums,meme amis,surtout avec des attaques personnelles méprisantes comme tu le fait.

2)Tu te permet de stigmatiser publiquement 2 membres de ton Parti,en les traitant avec mépris.Mais es tu en mesure de produire un bilan superieur aux leurs?.

Je crois que tes motivations viennent du fait qu'ils sont tous deux issues des tendances A et C et que toi tu te crois de la B.Et que peut etre,tu te verrais bien sur le podium.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Sparta le Mar 28 Déc - 5:27

[quote="gérard menvussa"][quote="Sparta"][quote="gérard menvussa"]

Qui a "une longueur d'avance" sur le npa ? Le PG ? Le pcf ? LO ? J'aimeraiis que tu m'en dises plus la dessus...

Je pense à la cgt, cfdt, pcf et ps qui ont plus de présence dans les milieux travailleurs et plus d'influence sur eux que le npa.
avatar
Sparta

Messages : 229
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  verié2 le Mar 28 Déc - 10:06

Annulé - doublon.


Dernière édition par verié2 le Mar 28 Déc - 10:07, édité 1 fois

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  verié2 le Mar 28 Déc - 10:06

verié2 a écrit:
gérard menvussa a écrit:Elle n''est pas intégré parce qu'elle s'y refuse. Mais elle est associée. Ce status est quand même la preuve qu'on fait preuve peut être d'un poil de plus d'ouverture que votre ancienne organisation, non ? Maintenant le npa ne peut accepter ce qui pourtant vous arrangerais (avoir "une partiie dedant, une partie dehors") Déja que c'est l'bordel a l'intérieur du npa, inutile d'en rajouter...

Non ! La Fraction l'Etincelle a demandé son intégration par courrier au congrès du NPA (qui a été repoussé, le congrès, pas la demande...). Tu constates toi même que "c'est le bordel" au sein du NPA. Ce qui signifie que nombre de groupes, clans etc fonctionnent en fait comme des fractions, font ce qu'ils veulent etc, mais sans le dire. La différence de L'Etincelle, c'est qu'elle le dit ouvertement. Et pourquoi donc accepterait-elle de se dissoudre dans un parti dont la ligne est tout sauf claire, qui ne se déclare officiellement ni marxiste ni révolutionnaire (même si de nombreux camarades le sont), où chacun fait ce qu'il veut etc, sans aucune garantie ? Pour prétendre imposer une discipline, il faut une ligne politique claire et commencer par l'observer soi même.



Dernière édition par verié2 le Mar 28 Déc - 11:36, édité 1 fois

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  nelum le Mar 28 Déc - 10:52

iztok a écrit:On va pas s'étaler mais myriam est quand même sacrément une tenante de la majo du npa, et prof, je me rappelle ses déclaration électorales devant des ouvriers en grève ... Et omar un mec de la position C.
Ca change d'un besancenot travailleur de la poste, égérie d'une ligne mouvementiste et dynamique. Si c'est eux qui sont nommés porte paroles ce sera symptomatiquement d'une orientation plus "générale" du NPA, qui me convient de moins en moins.


Après dire qu'olivier jette l'éponge, c'est ne rien comprendre ... Les mandats tournent, on n'est pas LO avec une arlette qui reste pendant 40 ans. Ça avait été clair depuis le début, et ce n'est une surprise pour personne sauf bouffonvert. On est contre la personnalisation, mais bon c'est compliqué de comprendre ça quand on est un électoraliste petit bourgeois pseudo "néo-marxiste"



Juste une question : c'est quoi la tendance majo, la tendance C et la B bref on peut avoir des explications .C'est une demande de précision pas une volonté de polémiquer .

nelum

Messages : 64
Date d'inscription : 10/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Invité le Mar 28 Déc - 11:08

verié2 a écrit:Pour prétendre imposer une discipline

Imposer une discipline a des Trotskiste c'est pas raisonnable, votre vieux définissais lui même c'est militant comme entre autre qualificatif donc j'ai oublié, intelligent indiscipliné etc... j'ai retenue indiscipliné.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  yannalan le Mar 28 Déc - 12:16

Je peux te conseiller un excellent dictionnaire français-breton
Déja que c'est l'bordel a l'intérieur du npa, inutile d'en rajouter...

Tu dis comment "légère contradiction" en bon breton, Gérard ?javascript:emoticonp('Very Happy')

yannalan

Messages : 2072
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  gérard menvussa le Mar 28 Déc - 12:29

[quote="verié2"]
gérard menvussa a écrit:Elle n''est pas intégré parce qu'elle s'y refuse. Mais elle est associée. Ce status est quand même la preuve qu'on fait preuve peut être d'un poil de plus d'ouverture que votre ancienne organisation, non ? Maintenant le npa ne peut accepter ce qui pourtant vous arrangerais (avoir "une partiie dedant, une partie dehors") Déja que c'est l'bordel a l'intérieur du npa, inutile d'en rajouter...

Non ! La Fraction l'Etincelle a demandé son intégration par courrier au congrès du NPA (qui a été repoussé, le congrès, pas la demande...). Tu constates toi même que "c'est le bordel" au sein du NPA. Ce qui signifie que nombre de groupes, clans etc fonctionnent en fait comme des fractions, font ce qu'ils veulent etc, mais sans le dire. La différence de L'Etincelle, c'est qu'elle le dit ouvertement. Et pourquoi donc accepterait-elle de se dissoudre dans un parti dont la ligne est tout sauf claire, qui ne se déclare officiellement ni marxiste ni révolutionnaire (même si de nombreux camarades le sont), où chacun fait ce qu'il veut etc, sans aucune garantie ? Pour prétendre imposer une discipline, il faut une ligne politique claire et commencer par
l'observer soi même.

Bon, c'est un peu "hors sujet" (quoique...) mais je vais quand même répondre !

Je commencerais par remarquer que la confusion (supposée) du npa n'a d'égale que celle de ses détracteurs, qu'ils soient "internes" ou "externes" (ou comme ici "interne/exterrne")

tout d'abord tu professes une incongruité, et une erreur :

Une erreur
Ce qui signifie que nombre de groupes, clans etc fonctionnent en fait comme des fractions, font ce qu'ils veulent etc, mais sans le dire.

Je ne connais, quand à moi, qu'un seul "groupe, clan" qui fonctionne "comme une fraction", ce qui représente effectivement un probléme.... Pour ne pas le nommer, c'est "l'ex groupe cri" au fonctionnement qui me semble à moi assez transparent.... et c'est totalement faux de dire qu'on le laisse faire...

et une incongruité :

font ce qu'ils veulent etc, mais sans le dire. La différence de L'Etincelle, c'est qu'elle le dit ouvertement.
Ce qui impliquerait que si on acceptait la demande de l'étincelle, on augmenterait encore le potentiel centrifuge dans l'organisation. Parce qu'il y a une différence de fond entre ne pas pouvoir (pour des tas de raisons) lutter contre l'effet "centrifuge" de cultures militantes, de références historiques, politiques, de problématiques et de choix de lieu d'interventions tous différents, c'est tout autre chose de l'accepter et de le graver dans le marbre, et de faire du npa une coquille vide, et une vague fédérations de courants divergents. Mis a part pour mettre en commun les frais de locaux ou de canard, je ne vois pas l'intéret d'une telle construction... C'est ce que propose l'étincelle, et cela serait mortel pour le npa d'accepter...

Mais ce que je trouve d'une confusion tout a fait inacceptable (il y a là une schizophrénie que j'ai rarement rencontré depuis 30 ans que je milite)


La Fraction l'Etincelle a demandé son intégration par courrier au congrès du NPA....Et pourquoi donc accepterait-elle de se dissoudre dans un parti dont la ligne est tout sauf claire, qui ne se déclare officiellement ni marxiste ni révolutionnaire

Donc, en même temps elle demande son intégration, et en même temps elle demande sa non intégration.... Voilà bien quelque chose de bizarre, incongru, impossible... D'autant plus que l'étincelle n'existe pas en tant que telle, en tant que groupe autonome (avec lequel on pourrait avoir des accords, des convergences, mais aussi des désacords et des divergences)

Bref, l'étincelle veut le beurre et l'argent du beurre... En tout cas, de la façon dont tu présentes les choses

Mais tu sais que le probléme la dedans, ce n'est pas le npa, mais le groupe l'étincelle. Une partiie du groupe serait favorable a l'intégration, une bonne moitié s'y refuses... Voilà la vérité, et le fond du probléme poliitique... Mais il s'agit d'un probléme interne à votre groupe, et c'est à vous de le régler. Personnelement, je suis favorable (pour des tas de raison) à votre intégration, mais je suis tout a fait opposer à liquider le npa pour vous aider à résoudre vos problémes internes...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  gérard menvussa le Mar 28 Déc - 12:32

yannalan a écrit:
Je peux te conseiller un excellent dictionnaire français-breton
Déja que c'est l'bordel a l'intérieur du npa, inutile d'en rajouter...

Tu dis comment "légère contradiction" en bon breton, Gérard ?javascript:emoticonp('Very Happy')

Le bordel en question est d'abord organisationnel... Cela a des conséquences en terme de "clarté de la parole", mais ce n'est certainement pas notre message qui n'est pas clair... Suffit de savoir lire...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  alexi le Mar 28 Déc - 13:53

Gérard :
Je ne connais, quand à moi, qu'un seul "groupe, clan" qui fonctionne "comme une fraction", ce qui représente effectivement un probléme.... Pour ne pas le nommer, c'est "l'ex groupe cri" au fonctionnement qui me semble à moi assez transparent.... et c'est totalement faux de dire qu'on le laisse faire...

et une incongruité :

"font ce qu'ils veulent etc, mais sans le dire. La différence de L'Etincelle, c'est qu'elle le dit ouvertement."
Ce qui impliquerait que si on acceptait la demande de l'étincelle, on augmenterait encore le potentiel centrifuge dans l'organisation. Parce qu'il y a une différence de fond entre ne pas pouvoir (pour des tas de raisons) lutter contre l'effet "centrifuge" de cultures militantes, de références historiques, politiques, de problématiques et de choix de lieu d'interventions tous différents, c'est tout autre chose de l'accepter et de le graver dans le marbre, et de faire du npa une coquille vide, et une vague fédérations de courants divergents. Mis a part pour mettre en commun les frais de locaux ou de canard, je ne vois pas l'intéret d'une telle construction... C'est ce que propose l'étincelle, et cela serait mortel pour le npa d'accepter...

Mais ce que je trouve d'une confusion tout a fait inacceptable (il y a là une schizophrénie que j'ai rarement rencontré depuis 30 ans que je milite)

"La Fraction l'Etincelle a demandé son intégration par courrier au congrès du NPA....Et pourquoi donc accepterait-elle de se dissoudre dans un parti dont la ligne est tout sauf claire, qui ne se déclare officiellement ni marxiste ni révolutionnaire"

Donc, en même temps elle demande son intégration, et en même temps elle demande sa non intégration.... Voilà bien quelque chose de bizarre, incongru, impossible... D'autant plus que l'étincelle n'existe pas en tant que telle, en tant que groupe autonome (avec lequel on pourrait avoir des accords, des convergences, mais aussi des désacords et des divergences)

Bref, l'étincelle veut le beurre et l'argent du beurre... En tout cas, de la façon dont tu présentes les choses

Mais tu sais que le probléme la dedans, ce n'est pas le npa, mais le groupe l'étincelle. Une partiie du groupe serait favorable a l'intégration, une bonne moitié s'y refuses... Voilà la vérité, et le fond du probléme poliitique... Mais il s'agit d'un probléme interne à votre groupe, et c'est à vous de le régler. Personnelement, je suis favorable (pour des tas de raison) à votre intégration, mais je suis tout a fait opposer à liquider le npa pour vous aider à résoudre vos problémes internes... .

Et non Gérard, d'autres groupes au sein de NPA agissent ouvertement en vendant leur presse et en conservant leur affiliation internationale telle la Gauche Révolutionnaire ou La Commune.
Choisir de fermer les yeux n'est pas très conséquent; L'Etincelle propose d'officialiser votre existant, d'autant plus que le clan le plus influent reste, que l'on le veuille ou non, celui de l'ex-LCR !!! (avec en sus le droit d'être adhérent, à titre personnel, de la IV et de diffuser sa revue internationale, Imprécor).
Soit c'est la mise en place d'une vieille statégie de la LCR en vue d'absorber divers courants soit le NPA fait le choix de faire converger les forces radicales individuelles et collectives qui veulent intervenir sur le terrain des intérêts de notre classe, sans exiger un ralliement total à un panache vaguement rouge.
Il n'y a aucune schizophrénie là-dedans. Par contre, je ne comprend pas comment tu peux considérer que l'intégration de L'Etincelle serait mortelle pour le NPA et, en même temps, la souhaiter.
Au fait, as-tu rejoins le NPA car dans mon souvenir tu avais dit ici que tu ne l'avais pas fait ?
Quant à L'Etincelle, c'est un groupe parfaitement autonome, je ne vois pas comment tu peux affirmer le contraire Mad


Dernière édition par alexi le Mar 28 Déc - 17:47, édité 2 fois

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Gaston Lefranc le Mar 28 Déc - 14:47

"quand on entend OB parler dans les média, on ne peut pas trop deviner s'il est PF 1, PF 2, PF 3 ou PF 4 (bon, sauf si on sait par ailleurs ce qu'il est, mais c'est un autre problème)"

=> Euh ... je crois qu'on peut quand même deviner qu'il n'est pas PF4 ! La fonction de porte-parole est une fonction éminemment politique, et il est évident que celui qui porte la parole doit partager l'orientation de la direction. A moins de considérer qu'on choisit un porte parole sur des critères non politiques.

Sinon, on peut difficilement nier la personnalisation autour d'OB. Ce n'est pas le fait d'OB, et c'est la responsabilité de la direction de la LCR, puis du NPA. Dans les années 1970 (source : le bouquin de Jean Paul Sallès), la LCR ne mettait jamais les photos de ses candidats, et parfois même pas les noms. Sans aller jusque là, on ne peut nier que la LCR a utilisé abondamment la bonne image d'OB, et son retrait du poste de porte-parole, si elle s'avère effective, va évidemment poser un problème. C'est le revers de la médaille, d'où les pressions qui risquent de s'exercer sur OB pour qu'il soit candidat à la présidentielle, à défaut d'être porte parole.

Tout ceci renvoie à un problème plus fondamental : OB a une bonne image et le NPA lui doit en grande partie ses scores (il n'y a qu'à voir le décalage entre l'élection présidentielle et les élections locales). Mais le NPA a un véritable problème d'orientation politique. Une orientation révolutionnaire, clairement alternative à celle des directions syndicales et des réformistes, auraient permis de regrouper autour du NPA une partie de l'avant garde qui a fait l'expérience de leur trahison lors du mouvement de l'automne. Cela n'a pas été le cas. Et comme cela a été dit, le NPA n'a pas de ligne politique lisible ; on ne peut pas parler d'une ligne réformiste clairement assumée (qui elle a marqué des points avec Mélenchon), mais une ligne illisible, confuse, abstraite, à coups de slogans désincarnés. Le NPA perd sur tous les tableaux, et ce qui se prépare lors du congrès n'est guère encourageant : la plateforme 1 regroupe tout un tas de sensibilités qui se sont mis d'accord pour ne pas trancher les questions qui fâchent, alors qu'avant l'été, certains voulaient les trancher.

Enfin, il est à mon avis évident que les porte parole qui doivent sortir du congrès doivent être dans la majorité qui va sortir du congrès. On ne fait pas un concours de beauté, mais on veut des porte parole incisifs qui défendent une ligne claire (sans jeu de mots ...), quelle qu'elle soit.









Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  gérard menvussa le Mar 28 Déc - 15:56

tu peux considérer que l'intégration de L'Etincelle serait mortelle pour le NPA et, en même temps, la souhaiter.
Au fait, as-tu rejoins le NPA car dans mon souvenir tu avais dit ici que tu ne l'avais pas fait ?
Quant à L'Etincelle, c'est un groupe parfaitement autonome, je ne vois pas comment tu peux affirmer le contraire Mad

Je suis chaud partisan de l'intégration de l'étincelle ! Mais je suis contre un status "un pied dedans, un pied dehors"....

En ce qui concerne la question de l'intégration d'un courant prééxistant, je pense en effet qu'il peut continuer a avoir un systéme de presse (papier ou internet), ça ne me pose pas de probléme... Que l'étincelle existe comme un "courant", avec les droits afférents, me semble juste (et nécessaire, dirais je même) Mais c'est le fonctionnement fractionnel qui me pose probléme, surtout si on parle d'une fraction "en partie externe"... La LCR a connu ça dans le passé, et ça s'est pas trés bien terminé...

Dans le précédent FMR j'avais expliqué dans un premier temps que j'étais réticent au "pari" du npa... Quand j'ai rejoint le npa, j'ai changé de pseudonyme (je suis passé de Louis Christian René à Gérard Menvussa) Depuis que je suis connu sous le pseudo de GM, je publie de temps à autre des nouvelles de mon comité...

Sinon, Gaston Lefranc dit pas mal de choses de juste (même si je suis en gros désaccord avec l'orientation de son courant)



avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Gauvain le Mar 28 Déc - 16:07

gérard menvussa a écrit:
tu peux considérer que l'intégration de L'Etincelle serait mortelle pour le NPA et, en même temps, la souhaiter.
Au fait, as-tu rejoins le NPA car dans mon souvenir tu avais dit ici que tu ne l'avais pas fait ?
Quant à L'Etincelle, c'est un groupe parfaitement autonome, je ne vois pas comment tu peux affirmer le contraire Mad

Je suis chaud partisan de l'intégration de l'étincelle ! Mais je suis contre un status "un pied dedans, un pied dehors"....

En ce qui concerne la question de l'intégration d'un courant prééxistant, je pense en effet qu'il peut continuer a avoir un systéme de presse (papier ou internet), ça ne me pose pas de probléme... Que l'étincelle existe comme un "courant", avec les droits afférents, me semble juste (et nécessaire, dirais je même) Mais c'est le fonctionnement fractionnel qui me pose probléme, surtout si on parle d'une fraction "en partie externe"... La LCR a connu ça dans le passé, et ça s'est pas trés bien terminé...

Dans le précédent FMR j'avais expliqué dans un premier temps que j'étais réticent au "pari" du npa... Quand j'ai rejoint le npa, j'ai changé de pseudonyme (je suis passé de Louis Christian René à Gérard Menvussa) Depuis que je suis connu sous le pseudo de GM, je publie de temps à autre des nouvelles de mon comité...

Sinon, Gaston Lefranc dit pas mal de choses de juste (même si je suis en gros désaccord avec l'orientation de son courant)


Là pour le coup, il faut définir le sens des termes. Qu'est-ce qu'un courant ? Qu'est-ce qu'une tendance ? Qu'est-ce qu'une fraction ? C'est quoi le "fonctionnement fractionnel" ?
A partir de quel moment passe-t-on d'une catégorie à l'autre ? Le critère basé sur l'expression publique des divergences n'a pas grand sens, sinon chaque bloggueur est une fraction à lui tout seul, ainsi que chaque forumeur de ce forum.

Et sinon, je rappelle que les statuts du NPA garantissent le droit de tendance... et de fraction. On peut être contre ce passage des statuts, mais je signale qu'il existe.

- La démocratie est une exigence et un atout pour notre parti. La démocratie est au cœur de notre projet. Elle implique la transparence, la circulation des informations, la mise à niveau systématique des éléments d’un débat, la connaissance de la pluralité des choix, elle reconnaît la possibilité de s’organiser pour faire changer l’orientation du parti, c’est-à-dire le droit de tendance et le droit de fraction.
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  gérard menvussa le Mar 28 Déc - 16:32

Les status sont fait pour être rediscuté ! Michel (mon ami au ce) si tu me lis...

Sinon il faut distinguer entre les desacords individuels et les désacords collectifs Chez nous (au npa) les désaccords individuels sont libre (et recherchés, il n'y a qu'a lire ce forum)

Un courant est en général une instance d'intégration à l'organisation. On laisse a un courant (en général une organisation fortement minoritaire) le droit d'avoir une expession autonome sur une série de sujet Cela passe par un bulletin d'expression des désaccords (ou des cultures politiqus différentes) distribué librement aux membres de l'organisation (mais effectué de façonn autonome)

une tendance est l'expression d'un désacord interne structurel ou stratégique. Les moyen d'expression sont fourni par l'organisation (avec un budget spécifique) et controlé par elle (dans la mesure ou chaque membre de l'organisation doit pouvoir accéder toutes les délibération de la tendance, même si il y est opposé)

une fraction incarne un désaccord fondamental vis à vis de l'organisation, qui implique vis a vis de la tendance une autonomie organisationnelle que n'a pas la tendance (qui a par ailleurs une autonomie en terme de contenu politique) La fraction peut cotiser à part (même si elle a droit à un budet spécifique) et avoir des militants en dehors de l'organisation. Elle n'est pas soumise au controle de celle ci...

avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Gauvain le Mar 28 Déc - 17:20

gérard menvussa a écrit:

une tendance est l'expression d'un désacord interne structurel ou stratégique. Les moyen d'expression sont fourni par l'organisation (avec un budget spécifique) et controlé par elle (dans la mesure ou chaque membre de l'organisation doit pouvoir accéder toutes les délibération de la tendance, même si il y est opposé)



une fraction incarne un désaccord fondamental vis à vis de l'organisation, qui implique vis a vis de la tendance une autonomie organisationnelle que n'a pas la tendance (qui a par ailleurs une autonomie en terme de contenu politique) La fraction peut cotiser à part (même si elle a droit à un budet spécifique) et avoir des militants en dehors de l'organisation. Elle n'est pas soumise au controle de celle ci...

Alors ce n'est pas une distinction qui permet de classer ce que tu appelles l'"ex-groupe CRI" dans les "fractions".

Non, moi ce qui m'inquiète avec l'éventuelle suppression du droit de fraction (que tu appelles de tes voeux si j'ai bien compris), c'est qu'on va passer son temps à accuser toutes les tendances de fractionnisme...

avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  iztok le Mar 28 Déc - 17:38

jacquouille a écrit:
iztok a écrit:ouais ben si c'est myriam, autant se dissoudre. Et encore plus si c'est couplé avec omar ... Super Laughing


Comme il me semble bien que tu es au NPA,je me permet de te dire ce que je pense avec une franchise directe:"TU ES UN SALOP"et si nous étions dans le meme Parti,ce serait toi ou moi,car ton attittude est inadmissible,et pour deux raisons:

1)La discussion en vu de remplacer O.B.me semble etre l'objet d'un débat interne au NPA,et ne doit pas s'étaller sur des forums,meme amis,surtout avec des attaques personnelles méprisantes comme tu le fait.

2)Tu te permet de stigmatiser publiquement 2 membres de ton Parti,en les traitant avec mépris.Mais es tu en mesure de produire un bilan superieur aux leurs?.

Je crois que tes motivations viennent du fait qu'ils sont tous deux issues des tendances A et C et que toi tu te crois de la B.Et que peut etre,tu te verrais bien sur le podium.

Me faire traiter de salaud par toi c'est presque un honneur.
Et je ne fais que rebondir à l'article de libé (je crois) qui cite ces deux militants comme possible futurs porte-paroles. J'ai le droit de dire que ces militants ne me conviendront pas, je ne me suis pas étalé sur les raisons profondes parce qu'en effet c'est pas le lieu. Mais bon recevoir des leçons de morale d'un type comme toi c'est un peu l'hopital qui se fout de la charité.
avatar
iztok

Messages : 241
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 29
Localisation : toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Copas le Mar 28 Déc - 18:33

bon il y a 3 questions qui trainent là :

1) la question de la détermination d'une stratégie (et donc analyse de la société, détermination des objectifs et la grande vallée pour y parvenir) et les inflexions tactiques nécessaires à cette fin
2) la démocratie interne et les question de discipline (et ses relations avec l'extérieur). Il n'y a pas de recette sacrée à ça.
3) la question des porte-paroles d'une organisation


Stratégie

Il est évident que la question stratégique, toujours éludée dans le NPA, va impacter les autres questions.

L'absence d'avancée stratégique dans le NPA est maintenant un boulet depuis la fin du 1er semestre de sa création et transforme toutes les questions abordées en sources de tension et de crise.

C'est donc cette question qui est plus qu'urgente et a fait que le NPA (comme LO) sont rentrés en tant qu'organisations de militants, en retard dans le mouvement de l'automne (pour ré-émerger dans son cours mais... en accompagnants...)

Discipline et démocratie

les questions de démocratie interne, de discipline (il n'est pas anodin que les abus de discipline dans le mouvement ouvrier, soient nés de la social-démocratie allemande, avant-guerre, de paire avec le réformisme et le recul de la démocratie interne).

Porte-paroles et agitateurs
les questions de porte-parolat ne doivent pas craindre un renversement encore plus profond qu'une rotation des porte-paroles en reprenant la notion de formation d'agitateurs (entrainement aux prises de paroles, etc), dans laquelle soit rajouté un enseignement fin des mécanismes médiatiques .
D'autre part la question stratégique implique que nous fassions une place particulière aux travailleurs issus d'entreprises où les mécanismes de commandement capitalistes classiques dominent. C'est à dire l'essentiel des lieux de production de richesses directs ou indirects

La possibilité d'une percée dans le prolétariat moderne est d'actualité . Le monopole de la domination des appareils réformistes et anti-démocratiques sur le prolétariat n'existe plus (c'est la contre-partie de l'échec du réformisme nomenclaturisé).

Je suis peut-être archaïque, mais je pense que des ouvriers, des femmes RMIstes de quartiers populaires, des livreurs de pizzas, etc , des prolétaires au sens moderne du terme, doivent être entrainés à représenter le parti , même si elles ou ils le font en lisant un papier, même si ça fait crier l'établishment.
Nous ne boxons pas dans la même catégorie que les partis politiques de l'arc institutionnel.

Eux veulent le pouvoir dans le cadre d'une société inchangée
Nous, nous voulons une révolution (renversement du capitalisme par la prise de pouvoir des travailleurs)

La capacité à inverser les formes de domination de la société commence déjà dans un parti par les efforts introduits pour compenser les aliénations induites (nous connaissons sur ce terrain l'effort non clos sur la question de l'égalité des sexes, tout est à faire pour les prolétaires modernes, les prolétaires particulierement discriminés en raison de leurs origines ou de leur croyance).

Et tout cela, sans ouvriérisme camouflant un opportunisme réformiste ou ultra-gauche, etc
Le succès populaire de ces 15 dernières années d'Arlette Laguillier et de besancenot viennent qu'ils remplissent ces conditions d'extraction du monde du travail, tout en faisant échos d'une radicalisation d'une partie des jeunes travailleurs et ouvriers.

Il convient donc de fabriquer les quelques milliers de besancenots et Laguillier nécessaires, en sachant qu'il ne s'agit pas de clones qu'on doit viser à fabriquer (des Zimmerman, des Fahimas, etc, c'est à dire des gens qui détonnent , aux côtés des Myriams et des Omars, etc).

Former donc des agitateurs et les enserrer dans une stratégie à l'assaut du ciel, si on veut, loin de la boursouflure des partis de l'arc institutionnel bourgeois.

Il ne suffit pas d'avoir la tchatche
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Meichler le Mar 28 Déc - 20:18

Vaste programme...

Où les illusions le disputent aux confusions.

1°) Stratégie ? Pour faire quoi ? Pour quelle guerre ?

2°) «Démocratie», divinité sénile d'une vieille société, fraîchement repeinte aux couleurs du post-modernisme. Elle ne remplacera jamais le seul programme radical, celui du COMMUNISME. Si le mot effraie ici, bye bye ! Faites autre chose que remuer les vieilles marmites des idéologies bourgeoises rancies.

3°) «Porte-parole» : La question est plus, et surtout : d'abord !, "quelle parole ?" que "qui la porte ?". Alors : quelle parole ?

La nécessité de la discipline ne peut que résulter du programme. Elle ne peut que résulter d'un programme de guerre de classe, de guerre à cette société pour la détruire, par la violence structurée et organisée par le parti (léniniste). Autrement, comme aujourd'hui au "NPA", elle ne peut être qu'un vain mot, sans cesse bafoué, sans cesse réduit à ce qu'il signifie réellement en pareille occurence : une foutaise. La discipline collective ne sert que pour la guerre, sinon elle tourne en farce. On ne fait jamais, quoi qu'on en prétende, la guerre au nom de la "démocratie", mais au nom d'un contenu concrêt, de buts matériels : les profits et l'exploitation pour les guerres impérialistes, le programme concrêt du communisme pour la guerre de classe du prolétariat. Et encore ce programme doit-il se vérifier chaque jour dans les actes du parti qui prétend s'en faire le porteur (ce que ne prétend nullement le NPA, on en conviendra avec moi).

Sans CE programme, en appeler à la "discipline" est comme crier dans une outre vide. Tu n'en recevras de réponse que ricanements ou échos de ta propre plainte.

Comme nous voilà bien loin des convulsions qui déchirent le NPA...
avatar
Meichler

Messages : 26
Date d'inscription : 24/08/2010
Localisation : South West by North West

Voir le profil de l'utilisateur http://socialisme.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  schmoll le Mar 28 Déc - 23:27

Bon ... nouveau venu sur ce forum que je visite de temps en temps.
Donc juste une question, à tous et toutes sans exception: chacunE donne des leçons à chacunE, chacunE à son tour, plus péremptoires les unsES que les autres. Mais qui est qui pour donner ces leçons?
En ce qui me concerne, cela fait maintenant près de 4O ans que je milite activement (politiquement et syndicalement), je suis aujourd'hui au NPA après un long "breack" vis à vis de la LCR. Mon souci a toujours été de construire (tant un outil syndical que politique), ce qui en fait laisse peu de temps pour militer derrière un PC comme beaucoup ici. Quel souci de construction d'un outil utile aux travailleurs-euses, ici?
Cela semble bien absent des débats, quel que soit le sujet, donc quel intérêt en fait?

schmoll

Messages : 3
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Meichler le Mar 28 Déc - 23:34

Construire ? Construire quoi ? (Il faut en dire plus, cher camarade ! Même "derrière un PC" je crois que tu peux prendre plus de risques. Il faut "t'engager" plus...). Quant aux "leçons", comment vois-tu autrement la dialectique ? De Platon à Marx, en passant par Hegel... Comment vois-tu autrement tout "débat" ?...
avatar
Meichler

Messages : 26
Date d'inscription : 24/08/2010
Localisation : South West by North West

Voir le profil de l'utilisateur http://socialisme.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum