L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  jacquouille le Sam 8 Jan - 23:48

Toussaint a écrit:

....."Mais les Krivines, Bensa, Samary, Crémieux, Aguirre, Sabado, Alexis, Raptis, Jouvet, Nadine, et tant d'autres, tant d'autres, pfff... c'était ,hélas parfois, et ce sont encore de sacrés camarades......

.....tu ne sais pas qui sont ces gens, BV. Pas des bureaucrates ni des passionnés des ronds de serviette dans les médias. La LCR n'a jamais été un truc de chefs, ni de personnalisation.".....



Je ne connais pas tous les Cdes cités,mais pour moi,c'est évident que ce sont des militants révolutionnaires du Mvt ouvrier.Un Krivine par exemple aurait pu faire une carriere universitaire,d'écrivain et vivre bourgeoisement comme un B.H.L.ou autre nouvel ancien con qu'il dépasse intellectuellement de cent coudées,mais il est resté et reste encore fidel a ce courant qu'il a contribué a crééer.

D'ailleurs,les quelques arrivistes ou m'a tu vu qui se sont égarés a la ligue,l'ont quittés quand leurs tetes et leurs chevilles se sont mis a enfler,et les Weber,Dray ont été a la soupe impopulaire du PS,et un Piquet a vendu son royaume pour un demi plat de lentilles.Et ma fois,pour un de perdu,dix de conservés.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Invité le Dim 9 Jan - 16:31

Dray ont été a la soupe impopulaire du PS,et un Piquet a vendu son royaume pour un demi plat de lentilles

Piquet n'a pas quitté la LCR c'est la direction de la LCR qui la écarté, suite au désaccord sur sur la stratégie de 2007.
Il y a pour ma pare aucun jugement mais j'aime bien que les gens soi précis, même si il y a désaccord.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Duzgun le Dim 9 Jan - 16:49

FRED a écrit:
Dray ont été a la soupe impopulaire du PS,et un Piquet a vendu son royaume pour un demi plat de lentilles

Piquet n'a pas quitté la LCR c'est la direction de la LCR qui la écarté, suite au désaccord sur sur la stratégie de 2007.
Il y a pour ma pare aucun jugement mais j'aime bien que les gens soi précis, même si il y a désaccord.
Ni l'un ni l'autre. Piquet était membre du bureau politique de la LCR jusqu'à sa dissolution début 2009.

Il n'a jamais pris part à la construction du NPA avec laquelle il était en désaccord, et est parti fonder la GU lorsque la LCR s'est dissoute dans le NPA.
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  BouffonVert72 le Dim 9 Jan - 18:41

Toussaint, tu n'as peut-être lu que le début du topic... Tu arrives alors que la discussion est déjà terminée depuis qq temps...

J'avais créé ce topic car l'info importante (OB qui annonce jetter l'éponge du porte-parolat) n'était reprise par personne sur ce forum alors qu'elle était présente depuis au moins 4 jours sur les sites d'info que je fréquente à longueurs de journées. Apparemment cette info vous gêne tous énormément, à tel point que ça en est devenu quasi-tabou...
Or si déjà un tel sujet est tabou chez nous à l'EG, j'y vois mal pour la suite des choses...

Pour info, je suis pour la rotation d'une manière générale, mais apparemment je dois être le seul à penser que cette rotation ne peut être que consécutive à la mise en oeuvre d'un communisme, vrai socialisme, etc... Dans les orgas de gauche, sous le régime actuel du Kapitalisme, les rotations trop rapides semblent faire plus de mal que de bien, j'ai l'impression...

Et je ne pense pas que les militants que tu cites soient des burocrates... Ca n'a d'ailleurs rien à voir avec mon questionnement...
Je suis de plus en plus sur un positionnement d'union de toute les gauches radicales (cad les gauches anti-bourgeoises), jusqu'au FG inclu (de LO au FG en passant par le NPA). C'est ma ligne d'horizon [pas la peine de me lancer des tomates, le Zoreau s'en est déjà chargé cherry ] car je pense que c'est la seule solution pour abolire le Kapita£i$m€, et je tente de convaincre le maximum de gens... Une bonne partie de mes interventions est donc naturellement empreinte de cette idée...


BV72 ki/ Je détruirai tous les tabous s'il le faut, mais je ne me taierai pas !
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Duzgun le Dim 9 Jan - 19:02

BouffonVert72 a écrit:Apparemment cette info vous gêne tous énormément, à tel point que ça en est devenu quasi-tabou...
Faut que t'arrêtes ton délire cher bouffon. Cette info n'est ni nouvelle ni "gênante", je vois pas pourquoi on aurait grand chose à commenter sur ce "non-évènement".

BouffonVert72 a écrit:Pour info, je suis pour la rotation d'une manière générale, mais apparemment je dois être le seul à penser que cette rotation ne peut être que consécutive à la mise en oeuvre d'un communisme, vrai socialisme, etc... Dans les orgas de gauche, sous le régime actuel du Kapitalisme, les rotations trop rapides semblent faire plus de mal que de bien, j'ai l'impression...
Et bien attends donc le grand soir si ça te chante. Et souffre que dans les orgas révolutionnaires, on soit un peu plus pragmatiques.

BouffonVert72 a écrit:Je suis de plus en plus sur un positionnement d'union de toute les gauches radicales (cad les gauches anti-bourgeoises), jusqu'au FG inclu (de LO au FG en passant par le NPA). C'est ma ligne d'horizon [pas la peine de me lancer des tomates, le Zoreau s'en est déjà chargé ] car je pense que c'est la seule solution pour abolire le Kapita£i$m€, et je tente de convaincre le maximum de gens... Une bonne partie de mes interventions est donc naturellement empreinte de cette idée...
Je croyais que tu soutenais Europe Ecologie. Ça a encore changé???
Rolling Eyes
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  BouffonVert72 le Dim 9 Jan - 20:02

Duzgun a écrit:
BouffonVert72 a écrit:Apparemment cette info vous gêne tous énormément, à tel point que ça en est devenu quasi-tabou...
Faut que t'arrêtes ton délire cher bouffon. Cette info n'est ni nouvelle ni "gênante", je vois pas pourquoi on aurait grand chose à commenter sur ce "non-évènement".
C'est une info politique et qui nous concernait. Le fait que personne ne veuille l'évoquer est très parlant... Ce n'est pas un non-évènement. J'ai fait mon devoir en postant cette info.
Et je remarque que cette info a été superbement ignorée par les medias (un ou 2 articles à peine) ainsi que par l'opinion public... Faut dire qu'annoncer ça vers le 23 décembre alors que 72% des gens pensent à leurs conneries de Noel...
Le fait qu'il y ait 7 pages sur ce topic prouve bien qu'il y avait beaucoup à dire...


BouffonVert72 a écrit:Pour info, je suis pour la rotation d'une manière générale, mais apparemment je dois être le seul à penser que cette rotation ne peut être que consécutive à la mise en oeuvre d'un communisme, vrai socialisme, etc... Dans les orgas de gauche, sous le régime actuel du Kapitalisme, les rotations trop rapides semblent faire plus de mal que de bien, j'ai l'impression...
Et bien attends donc le grand soir si ça te chante. Et souffre que dans les orgas révolutionnaires, on soit un peu plus pragmatiques.
Eh non, je pense l'inverse justement... Je pense être beaucoup plus pragmatique, alors qu'il me semble que certains dans les orgas d'EG attendent un grand soir qui ne viendra jamais de la manière qu'ils avaient prévu...


BouffonVert72 a écrit:Je suis de plus en plus sur un positionnement d'union de toute les gauches radicales (cad les gauches anti-bourgeoises), jusqu'au FG inclu (de LO au FG en passant par le NPA). C'est ma ligne d'horizon [pas la peine de me lancer des tomates, le Zoreau s'en est déjà chargé ] car je pense que c'est la seule solution pour abolire le Kapita£i$m€, et je tente de convaincre le maximum de gens... Une bonne partie de mes interventions est donc naturellement empreinte de cette idée...
Je croyais que tu soutenais Europe Ecologie. Ça a encore changé???
Rolling Eyes
Essaye de suivre : au début (vers fin 2008-début 2009) j'étais pour une large union LO-NPA-FG-Verts-etc, puis courant 2009 je suis devenu un peu-beaucoup sectaire ("la B du Npa ou la mort !") ayant été fortement influencé par qq gauchistes forumiales (faut que je fasse gaffe, il n'en a suffit que de 2 ou 3 pour m'influencer...), puis EE a surgit, m'intéressant puisque je suis écolo mais c'est vrai que y'a boire-et-à-manger là-bas, puis au final je reviens vers ma position d'origine : une union de la gauche anti-bourgeoise, tout en comprenant les réticences réciproques de chacun... Je comprends alors que c'est un peu peine perdue d'apeller LO-NPA-FG à se rapprocher d'EELV. D'où mon positionnement actuel : LO-NPA-FG.


BV72 ki/ 300ième post.
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Meichler le Dim 9 Jan - 20:07

Grand merci à «BV» de nous tenir régulièrement informés des linéaments amphigouriques de sa lumineuse et psychédélique pensée (dite) "politique"... clown jocolor geek
avatar
Meichler

Messages : 26
Date d'inscription : 24/08/2010
Localisation : South West by North West

Voir le profil de l'utilisateur http://socialisme.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  chejuanito le Mar 11 Jan - 2:41

J'ai un scoop pour les amateurs de non évènements autour d'OB: "Lʼislamo-gauchiste Omar Slaouti pourrait lui succéder à la tête du NPA."
C'est Nation presse hebdo de janvier qui le dit et qui semble avoir les mêmes centres d'intérêts supra politiques que certains ici.
avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  BouffonVert72 le Mar 11 Jan - 3:00

chejuanito a écrit:C'est Nation presse hebdo de janvier qui le dit et qui semble avoir les mêmes centres d'intérêts supra politiques que certains ici.

Des noms ! Des noms ! bounce
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Toussaint le Mar 11 Jan - 4:39

Lʼislamo-gauchiste Omar Slaouti pourrait lui succéder à la tête du NPA.

Pas un scoop non plus, j'ai déjà lu cela sans lire NH. Evidemment Omar Slaouti "chef" du NPA est une idiotie qui en dit plus long sur la vision de la politique des FAFS que sur le NPA. Quant à l'islamo-gauchisme de Slaouti, pareil. No islamiste, ni gauchiste...

Quant à s'imaginer que le refus d'OB de devenir l'Arlette du NPA est un tabou, c'était de notoriété publique et je ne pense pas que cela soit l'obsession des gens du NPA, ni que la bataile des places soit engagée. Au NPA, cela semble plus à "Arrêtez de pousser derrière!" que dans le "Dégage, c'est ma place!" du PS et du FG... Ce sont des conceptions de la politique... J'espère qu'au NPA il y hiérarchisation des débats... et un calendrier pour ces décisions...
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  chejuanito le Mar 11 Jan - 8:22

Toussaint a écrit:
Lʼislamo-gauchiste Omar Slaouti pourrait lui succéder à la tête du NPA.

Pas un scoop non plus, j'ai déjà lu cela sans lire NH.
Ben oui, je crois m^me que c'est le fameux articles de l'express qui ouvre ce fil.

Quant à l'islamo-gauchisme de Slaouti, pareil. No islamiste, ni gauchiste...
Le pb avec l'ED, c'est qu'on ne sait jamais s'ils y croient eux même! Parce que nous on sait quand même dire si quelqu'un se trouve dans leur aile "modérée".
avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  panchoa le Sam 22 Jan - 20:30

allez un petit coup de besancenot pour le dimanche. c'est bien pourtant l'ile de Ré.

Olivier Besancenot: "Je ne vais pas me retirer sur l’île de Ré" (Nice Matin le 20/01)jeudi 20 janvier 2011


Le leader du NPA soutient, toujours, l’opposition tunisienne, prépare le congrès de son parti et décoche les flèches sur sa droite

On le rencontre au siège du Nouveau Parti Anticapitaliste (métro Robespierre, ça ne s’invente pas). L’air toujours aussi juvénile, Olivier Besancenot y prépare avec ses camarades le congrès du NPA qui se tiendra à Montreuil les 11, 12 et 13 février prochains et qui appelera au rassemblement des forces anticapitalistes pour 2012. Le porte-parole du NPA doit également y annoncer son intention de ne plus être le seul à porter la parole du parti. En attendant, il suffit de lancer le mot « Révolution » (à propos de la Tunisie) pour le faire démarrer au quart de tour…

Que vous inspire la révolution tunisienne ?
On est solidaires depuis des années des luttes de l’opposition tunisienne, alors évidemment qu’on soutient cette révolution, dont le souffle ne va pas retomber comme ça. Le processus révolutionnaire continue, mais nous sommes préoccupés du fait que ce qui nous est présenté comme une transition vers un nouveau gouvernement, ne soit pas ce que le peuple attend. Le peuple tunisien veut se débarrasser du système mafieux et dictatorial de Ben Ali et ne supportera pas des versions « light » de ce système. Il ne veut pas qu’on lui vole sa révolution.

Comment jugez-vous l‘attitude de la France depuis le début du soulèvement ?
Nous dénonçons l’hypocrisie du gouvernement français qui soutient en permanence les régimes autoritaires. La palme revient à Mme Alliot Marie qui, il y a quelques jours encore, proposait l’aide technique de la police française à la police tunisienne. On a réclamé qu’elle s’excuse, au nom des victimes de la dictature tunisienne. Si elle n’est pas capable de le faire, elle doit démissionner.

Le soulèvement du peuple tunisien était-il prévisible ?
Rosa Luxembourg, qui s’y connaissait en révolution, disait que la minute d’avant ça parait impossible et la minute d’après ça parait évident. Ça résume bien le processus révolutionnaire : personne ne peut le pressentir, pas même ceux qui le portent. La colère du peuple tunisien s’est exprimée à maintes et maintes reprises par le passé. Il y a eu des mouvements sociaux menés par des syndicalistes dans le nord du pays… Mais bien malin qui pourrait dire « je l’avais vu venir ».

Pensez-vous que la « Révolution de jasmin » puisse s’exporter ?
Une affiche montre les photos des chefs d’états arabes avec celle de Ben Ali rayée d’une croix. La question induite est : à qui le tour ? Mais la révolution ne s’exporte pas. Chacune aboutit à un changement radical de société dans les circonstances qui sont les siennes. Même si la situation est similaire en Algérie, il y a eu des fissures propres au régime de Ben Ali qui ont permis le soulèvement du peuple. Ce qu’on peut retenir de la révolution tunisienne, mais aussi des mouvements sociaux que l’on a connus dernièrement en Europe, c’est que le peuple se réinvite à nouveau sur la scène démocratique alors que la politique actuelle consiste à l’en tenir le plus éloigné possible. Pour un mouvement comme le nôtre, il y a là un point d’appui, une source d’espoir. Mais c’est une vraie course de vitesse car la colère d’un peuple peut se traduire dans le meilleur, comme dans le pire. Le meilleur, c’est quand le peuple porte ses propres solutions collectives. Le pire, c’est le contraire de ça : le chacun pour soi, le racisme, la xénophobie, avec l’extrême droite toujours en embuscade…

En France, l’arrivée de Marine Le Pen à la tête du Front National change-t-elle la donne ?
Marine ou Jean-Marie, c’est bonnet blanc et blanc bonnet. Qui en doute ? Le style est peut-être différent, mais là n’est pas le problème. Comme pour Sarkozy, c’est le fond qui doit nous intéresser. Le programme du Front National – car il y en a un et je vous invite à le lire –, est toujours le même. C’est un programme de droite libérale. Il faut montrer le véritable visage du FN qui est inquiétant. Contrairement à ce qu’il dit, sur les questions sociales, il est toujours dans le camp de la droite. Pendant les mobilisations contre la réforme des retraites, il était du côté du gouvernement et du Medef. La question centrale aujourd’hui, ce n’est pas la nationalité : c’est le social. Les licencieurs, ils ne s’appellent pas Karim, ni Mamadou. Le NPA se revendique d’une très longue filiation politique antifasciste et antiraciste. Ce combat-là, on continuera à le mener.

L’air du temps semble plutôt favorable aux thèses révolutionnaires…
Avec la crise financière, on nous annonçait un boulevard et ça n’a pas été le cas : on a subi un revers électoral au moment des régionales. Le mouvement social nous a plutôt remis en selle et nous essayons d’établir des connexions entre les différents mouvements anticapitalistes. Le succès d’un livre comme celui de Stephane Hessel (1) est un signal important. On sent une colère intacte, mais le mouvement social se cherche. Il faut des solutions politiques et pour nous, elles sont anticapitalistes. Pas parce que le mot fait frémir et fantasmer, mais parce que la satisfaction des besoins sociaux passe par des financements qui prennent sur les profits de ceux qui sont responsables de la crise, les banquiers, les spéculateurs… et personne d’autre.

Serez-vous candidat aux prochaines élections présidentielles ?
La question de savoir qui sera le candidat ou la candidate anticapitaliste en 2012 sera tranchée au mois de juin. Mais avant de discuter du « qui », on va discuter du « pourquoi » et du « comment » au congrès du NPA qui aura lieu à la mi-février. Nous appellerons à une candidature de rassemblement anticapitaliste, dans le prolongement du mouvement social contre les retraites. Du succès de cet appel dépendra le choix du candidat à la présidentielle.

Le rassemblement anticapitaliste que vous appelez de vos vœux pourrait-il comprendre Jean-Luc Melenchon ?
À lui de dire s’il se compte dans les forces anticapitalistes. Il a été ministre de la gauche plurielle dans un gouvernement qui a privatisé plus que tous les gouvernements de droite réunis... Nous, on veut se débarrasser de Sarkozy, mais pour autre chose que l’alternance.

Comment faut-il comprendre votre souhait de ne plus être le seul porte-parole du NPA ?
J’ai toujours insisté sur la nécessité que le NPA soit représenté par plusieurs porte-parole. Cette fois, c’est inscrit à l’ordre du jour de notre congrès. Pas dans l’idée que je m’en aille, mais simplement de mettre le NPA en accord avec ce qu’il est : un outil collectif. Nous avons peut-être trop joué sur la personnalisation, qui est contradictoire avec la nécessité d’implication collective que l’on défend. Mais il n’est pas question que je me retire sur l’île de Ré. Je suis un militant et un combattant anticapitaliste et, quoi qu’il arrive, il faudra compter avec mon énergie militante et avec ma voix.


Philippe Dobrowolska


panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  nico37 le Sam 1 Oct - 16:49

Le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) s'enfonce dans la crise

Difficile moment que cette campagne présidentielle pour le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA). Depuis qu'Olivier Besancenot, candidat du parti en 2002 et 2007, a annoncé en mai qu'il ne se représenterait pas, le NPA s'enfonce chaque jour un peu plus dans la crise. Et la décision d'élire une "coordination de campagne", qui fait revenir sur le devant de la scène des anciens de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) comme Alain Krivine ou François Sabado, ne devrait pas arranger la situation.

Le but de cette coordination : "L'animation de la campagne au jour le jour", explique Alain Krivine. Mais pas question d'y voir autre chose : "Il ne s'agit pas du tout d'une autre direction ! se défend M. Krivine. Ce n'est pas une double organisation." "S'il y a des désaccords sur certains points politiques importants, ce sera le comité exécutif [la direction du parti] qui tranchera, affirme également Christine Poupin, une des deux porte-parole du NPA. Cette coordination aura une légitimité à organiser mais pas à trancher."

Autre son de cloche chez Myriam Martin, également porte-parole du parti, qui pointe une "dualité de directions qui peut surprendre" : "Il y a une ambiguïté qui demeure avec cette volonté de formaliser les choses. Un certain nombre d'entre nous n'était pas opposé à un élargissement du comité exécutif, mais pourquoi l'élire ? Ça laisse dubitatif sur l'efficacité de tout ça..."

UNE "DIMENSION DE TYPE JURASSIC PARK"

Cet épisode illustre une nouvelle fois les divisons profondes qui minent la direction du parti ces derniers mois. Après le congrès de février, le NPA s'est scindé en deux, notamment sur la question du positionnement vis-à-vis du reste de la gauche radicale. D'un côté, aujourd'hui majoritaires, les partisans d'une ligne dure, hostiles à toute discussion avec le Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon. Parmi eux, Olivier Besancenot, Alain Krivine ou Christine Poupin.

De l'autre, les partisans d'un dialogue plus ouvert avec le reste de la gauche de la gauche. Parmi eux, Pierre-François Grond, ancien bras droit de Besancenot, Myriam Martin ou encore Guillaume Liégard, trésorier du parti. Ce dernier voit dans le retour de Krivine et Sabado une "dimension de type Jurassic Park".

"C'est un signal envoyé, affirme-t-il. Ces derniers mois, on est dans la continuité de la négation de ce qu'a été le NPA". A sa création en 2009, le parti d'Olivier Besancenot voulait tourner la page de la Ligue communiste révolutionnaire et ambitionnait de devenir un grand parti de masse. Neuf mille militants avaient alors poussé la porte du parti. Aujourd'hui, officiellement, ils ne sont plus que 6 000.

"C'EST UN BOULOT TERRIBLE"

Illustration de ces divisions, le choix en juin de la candidature de Philippe Poutou, un ancien de Lutte ouvrière (LO). L'enthousiame des troupes pour faire campagne pour cet ouvrier métallurgiste de 44 ans n'est pas toujours au rendez-vous. Inconnu du grand public, le candidat plafonne autour de 0,5 % quand le facteur de Neuilly avait fait 4 % en 2007. Une candidature qui complique d'autant la chasse aux parrainages.

>> Lire notre reportage : "Au NPA, recherche parrainages désespérement"

"C'était le même problème quand Besancenot s'est présenté pour la première fois, souligne Alain Krivine. Les signatures, ça représente un effort matériel énorme pour les militants : il faut faire des centaines de kilomètres, revenir plusieurs fois. C'est un boulot terrible."

Officiellement, une centaine de promesses de parrainages ont déjà été engrangées. Rien d'inquiétant cependant pour Alain Krivine, lui-même candidat à la présidentielle de la LCR en 1969 et 1974 : "Il y a du boulot mais on reste confiants." D'autres voient le temps filer et sont moins sereins. "On va demander aux militants de mettre les bouchées double pendant les vacances de la Toussaint", indique Myriam Martin. "Même dans la majorité, il y a un problème de conviction", affirme pour sa part Guillaume Liégard, avant de lâcher : "Ce ne sont pas les 100 premières les plus faciles à obtenir, mais bien les 100 dernières."

Raphaëlle Besse Desmoulières

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Copas le Sam 1 Oct - 17:13

Heureusement que la porte-parole du NPA, Myriam Martin, attaque à nouveau le parti dans la presse bourgeoise.

Combien de temps encore un porte-parole qui nous attaque publiquement ?

C'est dingue cela.

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  tristana le Sam 1 Oct - 17:37

Myriam Martin n'attaque pas le parti, au contraire, elle ne fait que défendre ses valeurs fondatrices.
Il faut arrêter de dire n'importe quoi, ça commence à m'énerver grave!
avatar
tristana

Messages : 263
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur http://www.npa-var-est.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Copas le Sam 1 Oct - 17:41

tristana a écrit:Myriam Martin n'attaque pas le parti, au contraire, elle ne fait que défendre ses valeurs fondatrices.
Il faut arrêter de dire n'importe quoi, ça commence à m'énerver grave!

Quand on attaque son parti alors qu'on a été élu pour le représenter c'est une attitude irrespectueuse des mandats confiés.

Ce n'est pas la position de Martin qui me gène, quoique la droite continue de se précipiter dans les médias bourgeois pour attaquer sans cesse le NPA, c'est leur indignité.

Par contre le respect d'un mandat est fondamental, et le violer scandaleux.

Quelle société comptez vous faire quand élus pour défendre et représenter le NPA vous faites l'inverse ?

Ne pas respecter un mandat fait partie des valeurs fondatrices ?

On n'a vraiment pas la même lecture.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Roseau le Sam 1 Oct - 17:53

+ 1. Confond parti et assoc de locataires.
Pas le minimum de discipline.
Sur le fond, Myriam Martin se moque des principes fondateurs du NPA
Ils exigent de faire campagne sur notre programme.
La gauche radis(cale) a refuse meme de le discuter, imposant Melenchon.
Elle comprendra bientot a quoi sert Melenchon.
Le caviar est en discussion. Bientot ils se baffreront, comme toujours.
Certains sont lents. Soyons patients.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  gérard menvussa le Sam 1 Oct - 18:02

Tout ceci augure mal d'une discussion sur le fond. On peut penser que les camarades "z unitaires" nous mènent droit sur une impasse (c'est mon cas) N’empêche que ce n'est pas comme ça qu'on va pouvoir discuter dans l'orga ! Tous les copains "unitaires" ne sont pas des "pourris" prêt a se vendre au plus offrant ! DE même ceux qui leurs sont opposés ne sont pas des "bolchevistes" obtus, appliquant de façon aveugle une doctrine qui ne correspond plus aux données de la problématique actuelle de la lutte des classes....

Le caviar est en discussion.
Cette façon de faire est incorrecte, et ne correspond pas a la bonne façon de procéder...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Copas le Sam 1 Oct - 18:12

Roseau a écrit:Pas grave.
Myriam Martin se moque des principes fondateurs du NPA
Ils exigent de faire campagne sur notre programme.
La gauche radis(cale) a refuse meme de le discuter, imposant Melenchon.
Elle comprendra bientot a quoi sert Melenchon.
Le caviar est en discussion. Bientot ils se baffreront, comme toujours.
Certains sont lents. Soyons patients.

Pas d'accord avec toi.

Je ne connais pas les mobiles de Myriam Martin et je me garderai de dire qu'il s'agit d'avoir des postes avec les réformistes.

Je la prends pour assez bonne politique pour comprendre que sa logique est claire, empêcher le NPA d'avoir un candidat aux présidentielles, c'est petit et très bête mais c'est comme ça.

Cela n'est pas mon propos ni de savoir si elle est d'accord ou pas avec le NPA (ces choses là se discutent ), mais du fait qu'elle viole son mandat qui est de représenter le NPA et lui tire dessus publiquement.

Elle doit être virer de ce mandat, le NPA n'est ni le PG, ni le PC, les camarades mandatés pour défendre le NPA et son orientation ne doivent pas utiliser ce mandat pour attaquer le NPA.

Le respect des mandats n'exige pas uniformité des regards, ni de dire exactement la même chose, mais ça n'autorise pas l'attaque publique contre son parti quand précisément le mandat est fait pour défendre son parti.

Cette attitude d'attaques fielleuses contre le NPA ne se retrouve pas dans la plupart des militants, par ailleurs de courants qui ne sont pas dans la majorité du moment, en charge d'un mandat.

Ce problème est très important et la camarade concernée continue son job de démolition.

Quand à la position de Mensu, si il a raison sur les termes vis à vis de MM. Je ne connais pas ce qu'il y a au fond de sa tête et me garderait d'en écrire la trajectoire, il a manifestement tord de ne pas se rendre compte qu'une personne qui est mandatée pour un job fait l'inverse de celui-ci.

MM doit être virée de ce poste de porte-parole. Il n'est plus possible d'avoir quelqu'un chargé de représenter son parti, l'attaquer publiquement. C'est une question élémentaire de démocratie. Laisser faire est une des plus graves violations de l'esprit des principes fondateurs du NPA.

Un porte-parole est chargé de porter publiquement la parole du NPA et pas faire des attaques publiques contre celui-ci.

Ce n'est pas la première fois et beaucoup de camarades ont fait comme si ils n'avaient pas vu, donc ça continue et embellit.

Bientôt un passage à la télé ?
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Roseau le Sam 1 Oct - 18:13

Pas de fausse interpretation.
La discussion est entre nomenclatures FdG et PS.
La droite du NPA est pas dans le coup.
Pas des pourris, des aveugles, qui comme deja ecrit ont besoin de quelques mois
pour comprendre pourquoi Melenchon et son reformisme ont ete imposes
et comment le radis(cale) devant le caviar...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  gérard menvussa le Sam 1 Oct - 18:18

Pas des pourris, des aveugles

Je pense que eux aussi pensent que nous sommes aveugles... En tout cas, cette discussion avait du sens il y a quelques mois, elle n'en a plus aujourd'hui (puisque si ils "sont aveugles", c'est parce qu'ils "refusent de voir"...

Maintenant, le problème c'est le "caviar". Mais que fera tu si la gauche ne gagne pas les présidentielles ou si la gauche gagne les présidentielle mais se garde bien (pour des tas de raison) de recourir a des ministres pcf front de gauche ?
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Roseau le Sam 1 Oct - 18:40

Avec des si Very Happy
Dans le premier, resteront les oeufs de lump locaux, regionaux, syndicaux etc
Dans le deuxieme, si FdG trop faible et PS fort, ils se contenteront des milliers de prebendes de l appareil d Etat,
mais sans ministres.
Melenchon en fait une jaunisse et retourne a l OCI...
Sept dirigeants PC rejoignent Hue..
843 valeureux PG integrent le NPA dont trois au CPN et un vieil ami a moi au CE...
Ils signent enfin qu ils n aiment pas le caviar du PS...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Copas le Sam 1 Oct - 19:42

C'est la relation à l'état et aux institutions , la cristallisation de nomenclaturas, leur degré d'intégration dans l'appareil d'état qui fait le problème avec le FdG.

Même si on peut rigoler des clowneries de JLM, de ses accointements, des lêchages du PC au PS pour récupérer des postes, qui a niqué au passage le PG qui lui braille de n'avoir pas été invité au repas...

La gauche rassemblée du Sénat a vu des élus PC rubiconds de contentement , il y a donc là déjà alliance et ce n'est pas un soupçon sans base, c'est une réalité qui se trouve d'ailleurs dans la plupart des collectivités qui sont sur des positions de droite à des tas d'endroits.

Mais savoir ce que fera le FdG, voir ses composantes explosées, par rapport à un gouvernement et/ou une majorité parlementaire oblige à prendre en compte des tas de cas de figure.

Tout est possible en la matière d'un point de vue politicien mais rien n'est possible du point de vue stratégique : un nomenclaturiste réformiste a fait un voyage stratégique et matériel, en relations à l'état tel qu'il est, qui est sans retour.

Pour moi, cela n'a jamais été la relation au PS qui a été le deus ex machina de la différence avec les petits partis réformistes nomenclaturisés. Même si en bon militant loyal j'ai usé de cet argument dans les differentes farces négociatrices avec le FdG.

C'est donc pour tout cela des débats secondaires qui ne sont que des révélateurs d'un second ordre de la divergence stratégique avec ce que sont les PG, PC etc (je parle des relations et alliances avec le PS qui n'ont jamais cessé).

La divergence stratégique profonde avec le FdG est avec la logique ancrée dans l'état bourgeois (les masses tôt ou tard les auront en face comme de si nombreuses fois dans l'histoire).

Le désarmement et les attaques pour empêcher de parler le seul parti qui, à sa façon, parlerait du socialisme par en bas, de l'auto-organisation comme bataille unitaire, de l'auto-gestion, en soutien à l'activité unitaire indépendante de la classe populaire, est une décision lourde et grave.

C'est surtout se tirer dans le pied avec une batterie de DCA.

Il n'y aurait plus alors que LO pour parler de mobilisation générale des masses contre le capitalisme, de la classe ouvrière comme acteur et non comme larbins pour faire élire des gens.

Bravo Myriam, tu tiens la corde de l'aveuglement !
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  nico37 le Mar 3 Avr - 18:25


nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  iztok le Mar 3 Avr - 21:29

la trentaine, avocat, quel "jeune" du NPA Laughing
avatar
iztok

Messages : 241
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 29
Localisation : toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hiver est rude : le NPA s'enrhume et perd sa voix !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum