Bloc Identitaire

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bloc Identitaire

Message  nico37 le Dim 7 Avr - 2:23


nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloc Identitaire

Message  Byrrh le Lun 15 Avr - 15:45

On me signale que ce week-end, à l'occasion des Journées d'Histoire Régionale (manifestation tout ce qu'il y a de plus officielle, organisée par le Conseil régional de Lorraine, à Pont-à-Mousson : http://www.chr-lorraine.fr/informations/documents/58930.pdf ), l'extrême droite "identitaire" a tenu officiellement un stand des éditions Le Polémarque : http://www.editions-lepolemarque.com/

Comme vous le verrez, cette maison d'édition publie des textes d'anciens officiers de la Wehrmacht (Erwin Rommel et Hans Frick), et semble spécialisée dans les écrits militaires.

Je dis qu'elle y a tenu un stand "officiellement", car l'éditeur Jean-Marie Cuny, ancien patron de la Librairie Lorraine (librairie régionaliste qui a existé à Nancy de 1975 à 2001) et proche des identitaires, y tient déjà chaque année un stand de la Nouvelle Revue Lorraine (ex-Revue Lorraine Populaire). C'est un spécialiste de Jeanne d'Arc et de l'histoire médiévale lorraine, sujets qui passionnent un public de vieux érudits réacs, souvent friands de ce genre de manifestations d'histoire locale.

Je me demande s'il n'y aurait pas matière à brève ou communiqué : après tout, les Journées d'Histoire Régionale sont financées avec l'argent public, et elles sont sous le patronage d'un Conseil régional dirigé par la gauche.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloc Identitaire

Message  yannalan le Lun 15 Avr - 16:11

Qu'il ne soit pas accueilli à la fête de LO ou du NPA, c'est une chose, c'est évidemment normal.Ils publient des bouquins sur l'histoire régionale qui ne sont pas seulement de souvenirs de nazis, à voir le site. Je ne vois pas pourquoi ils devraient être lourdés de "journées d'histoire régionale"

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloc Identitaire

Message  Byrrh le Lun 15 Avr - 16:29

yannalan a écrit:Qu'il ne soit pas accueilli à la fête de LO ou du NPA, c'est une chose, c'est évidemment normal.Ils publient des bouquins sur l'histoire régionale qui ne sont pas seulement de souvenirs de nazis, à voir le site. Je ne vois pas pourquoi ils devraient être lourdés de "journées d'histoire régionale"
Après, ce serait plutôt positif que les éditeurs d'extrême droite soient virés d'un salon organisé par une collectivité publique. Jean-Marie Cuny, en 1999, avait lui-même été viré du "Livre sur la Place" par l'association des libraires de Nancy.

Mais je me demandais surtout si un communiqué ou une brève ne leur ferait pas plus de pub qu'autre chose.

A titre de comparaison, je me dis également que c'est parce qu'un camarade de LO avait protesté auprès de la ville de Nancy, au-début des années 80, que des pièces d'anatomie comparée à vocation raciste (du style "main de nègre", avec une main humaine dans du formol) avaient été retirées des vitrines du vieux musée d'histoire naturelle.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloc Identitaire

Message  nico37 le Lun 15 Avr - 16:57

Byrrh a écrit:
yannalan a écrit:Qu'il ne soit pas accueilli à la fête de LO ou du NPA, c'est une chose, c'est évidemment normal.Ils publient des bouquins sur l'histoire régionale qui ne sont pas seulement de souvenirs de nazis, à voir le site. Je ne vois pas pourquoi ils devraient être lourdés de "journées d'histoire régionale"
Après, ce serait plutôt positif que les éditeurs d'extrême droite soient virés d'un salon organisé par une collectivité publique. Jean-Marie Cuny, en 1999, avait lui-même été viré du "Livre sur la Place" par l'association des libraires de Nancy.

Mais je me demandais surtout si un communiqué ou une brève ne leur ferait pas plus de pub qu'autre chose.

A titre de comparaison, je me dis également que c'est parce qu'un camarade de LO avait protesté auprès de la ville de Nancy, au-début des années 80, que des pièces d'anatomie comparée à vocation raciste (du style "main de nègre", avec une main humaine dans du formol) avaient été retirées des vitrines du vieux musée d'histoire naturelle.

C'est toujours délicat à trancher, je te remercie néanmoins d'avoir fait circuler l'info. L'idéal serait de compiler l'info et de la diffuser car il n'y a à ma connaissance aucune synthèse sur l'édition et les librairies d'ED... ça serait fort utile pourtant Exclamation

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloc Identitaire

Message  nico37 le Lun 6 Mai - 1:11

Manifs contre le mariage gay: le Bloc identitaire veut rafler la mise Thibault Girardet 05/05

Alors que diverses manifestations sont prévues à Paris le 5 mai, ce groupe d'extrême-droite cherche à profiter du climat politique actuel. Selon les spécialistes, sa stratégie diffère de celle d'autres organisations, plus violentes.

D'ordinaire théâtral dans sa manière de jouer sur la "provoc", le Bloc Identitaire (BI) semble se faire plutôt discret dans les manifestations contre le mariage gay. Comme s'il voulait se démarquer d'autres groupuscules d'extrême-droite (GUD, Renouveau Français, Jeunesses Nationalistes, Action Française, Printemps Français...), accusés d'attiser la violence. Ainsi, sur les 250 personnes interpellées, ces dernières semaines, en marge des manifestations parisiennes, moins d'une dizaine, selon une source policière, appartenaient au BI. "Ils se font beaucoup moins remarquer que les autres", constate cette même source.

Le terme de "casseurs", employée à leur propos par le député socialiste Yann Galut, le 26 mars, sur Twitter, serait-il donc injustifiée? Le ministre de l'intérieur lui-même, Manuel Valls, n'a pas cité le BI quand il a accusé trois organisations radicales d'avoir prémédité des actions violentes. Du coup, les responsables du BI ont porté plainte contre Yann Galut. "Il voit une photo où certains de nos militants ont les bras en l'air et il assimile cela à des signes nazis, ironise Fabrice Robert, fondateur et président du Bloc. En outre, il est hors de question d'être assimilés à des casseurs. Avez-vous vu des vitrines brisées ou des commerces vandalisés sur les Champs-Elysées après la manifestation du 24 mars? Moi, non! "

Recherche de médiatisation

Les spécialistes de ces mouvances le confirment: la stratégie du BI, qui revendique 2000 adhérents, se distingue de celles d'autres mouvements d'extrême-droite avec lesquels il assure d'ailleurs être en froid. "Nous pouvons nous enorgueillir d'avoir créé un mouvement politique nouveau, moderne, en rupture avec le folklore nationaliste de ces groupuscules qui n'ont pas évolué depuis un siècle", insiste Robert.

L'exploitation du phénomène Manif pour Tous se fait donc de façon plus discrète et implicite, à distance des bagarres. "Le Bloc Identitaire recherche la médiatisation, analyse le politologue Jean-Yves Camus, fin connaisseur de l'extrême-droite. Ses membres n'ont aucun intérêt à chercher l'affrontement avec les CRS tard le soir après une manifestation, et de prendre ainsi le risque d'une dissolution du groupe. Non, ils se greffent aux cortèges et disséminent leurs idées". Fabrice Robert, présent dans les cortèges parisiens, ne s'en cache pas: "Nous y avons vu beaucoup de jeunes de droite non politisés, c'est intéressant pour nous. On sent une volonté de rupture avec le gouvernement Hollande. Il y a clairement une faille dans laquelle s'engouffrer, parce que le curseur est en train de se déplacer très à droite ".

Médiatiser des actions spectaculaires

Le BI a pris de l'ampleur depuis sa création il y a dix ans. Il s'est surtout développé autour de trois places fortes: Nice, son "bastion" le plus actif baptisé Nissa Rebela; Lyon, avec son groupe de jeunes appelé Reybenes; et à un degré moindre Paris, qui s'appuie surtout les jeunes du Projet Apache. Des bases locales existent également à Bordeaux, Toulouse et Nancy. "Il procède en médiatisant un maximum d'actions spectaculaires, relayée ensuite sur les réseaux sociaux, décrypte Camus. Il développe une méthode de propagande moderne, très fortement basée sur l'image". Le politologue fait notamment référence à l'occupation symbolique du toit de la mosquée de Poitiers par des militants identitaires en octobre 2012. Ces derniers avaient alors déployé une banderole en hommage à la victoire de Charles Martel contre les Arabes, en 732. Quatre d'entre eux avaient été interpellés.

Selon les militants, ce type d'opération vise à défendre un triple engagement: le rejet de l'immigration massive et de "l'islamisation" ; la mise en valeur d'un " régionalisme local, national, européen " en opposition à la mondialisation ; la réaffirmation d'une identité française fondée sur les "droits du sol". Dès lors, Fabrice Robert promet d'autres actions "visibles": "Le combat contre le mariage pour tous est loin d'être fini et nous seront là le 5 et le 26 mai pour manifester. A côté de ça, nous travaillons sur différents projets en réponse à ce putsch législatif du gouvernement".

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloc Identitaire

Message  Joe Hill le Dim 19 Mai - 19:45

http://www.vp-partisan.org/article1011.html

Contre le racisme, offensive métisse et populaire !

Un peu partout l’extrême droite revient en force avec un allié de taille : la crise du capitalisme. Au même rythme que sous le gouvernement Sarkozy s’accumulent les expulsions, les lois et mesures discriminatoires et sécuritaires. Et les classes populaires font face à une offensive sécuritaire et raciste de grande ampleur qui menace leurs droits, libertés et acquis sociaux.

Le droit de vote des étrangers est repoussé, la chasse aux sans papiers continuent et les militants homophobes défilent paisiblement dans les rues sans être inquiété par une police toujours aussi complaisante.

C’est dans ce contexte que la plupart des organisations réactionnaires continuent à vociférer leurs haines. Et pour le Bloc Identitaire, groupuscule d’extrême droite, de continuer de vouloir installer son discours raciste et nationaliste. A Toulouse, même impliqué dans plusieurs agressions dont celle ultra violente d’un étudiant place Arnaud Bernard, il tente à nouveau d’organiser la marche de la « fierté toulousaine » du 8/9 juin. Cette date, censée commémorer une bataille en 721 contre « l’envahisseur arabe » est pour eux, une référence à la soit disant islamisation de la France ainsi qu’à la reconquête du pays par les « français ».

Nous ne devons pas les laisser s’approprier cette date ! Nous réaffirmons qu’il n’y a aucun avenir dans le racisme et le chauvinisme ! Nous devons continuer à combattre l’extrême droite et tous ceux qui tentent de s’imposer à Toulouse ou ailleurs.

Nous devons faire vivre un antiracisme/antifascisme fort qui sera à même de construire l’unité entre tous pour enfin se débarrasser des véritables problèmes : le chômage, l’exploitation, les politiques racistes et sécuritaires. Nous appelons tous les antiracistes et antifascistes de Toulouse et d’ailleurs à participer à la manif du samedi 8 juin dès 14h place Arnaud Bernard pour crier haut et fort « Contre le racisme, offensive métisse et populaire ! ».

MANIFESTATION ANTIFASCISTE
Samedi 8 juin - 14h
Place Arnaud Bernard


A l’appel de : Les Alternatifs, AL, CNT, Coup Pour Coup 31, MJCF, NPA, Sud Education, OCML-VP, UAT...


Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloc Identitaire

Message  nico37 le Mar 28 Mai - 1:21

Ni à vendre ni à louer, Les Antigones… les militantes de la mouvance identitaire passent à l’action 27/05

Philippe Vardon, fondateur de Nissa rebela et président du "laboratoire idéologique" Les Identitaires, composante de Génération identitaire – mouvement qui s’est illustré ce week-end en occupant les locaux du Parti socialiste – déclarait, il y a quasiment un mois, sur le site visiblement proche, Le Rouge et Le noir, : « Dès le 6 mai au soir, nous avions lancé une grande campagne "Hollande n’est pas mon président". […] Cette campagne, volontairement transversale, avait connu un succès dépassant largement nos propres rangs et permettant déjà des prises de contact et des convergences désormais à l’œuvre dans la lutte contre la loi Taubira. Ainsi, nous sommes engagés depuis les premières heures contre l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de même sexe, notamment à travers le Collectif Identité et Filiation [ ce collectif était l'un des signataires de l'appel des organisations liées au Bloc identitaire qui appelaient à la Manif pour tous du 24 mars dernier. On retrouve l'appel sur Novopress, ici. L'illustration a son importance, j'y reviendrai]. […] vous pourrez retrouver des identitaires « à tous les étages », c’est-à-dire dans toutes les initiatives et singulièrement dans nombre de celles (ou bien à des postes) où on ne les attend pas forcément. »

Et en effet, on retrouvera des militantes du collectif « Ni à vendre, ni à louer » NAVNAL (d’où mon histoire d’illustration sur Novopress), le 5 mai 2013, à la manifestation pour une VIe république ET à la Manif pour tous. On les retrouvera plus récemment organisant un happening devant la Chambre de commerce de Lyon.
Interrogées par le même site que Vardon, ici, elles se présentent : « Nous étions un certain nombre à trouver que parmi les actions qui sont lancées en ce moment en contestation de la loi Taubira, très peu étaient dirigées par des filles. C’est ce qui nous a donné l’idée de créer un collectif, « Ni à vendre, ni à louer », qui se concentre sur l’un des enjeux à peine voilés de cette loi qui touche le plus cruellement les femmes, c’est-à-dire la perspective de la GPA. […] Les membres de notre collectif sont aussi par ailleurs opposées à l’idée d’union civile. Nous sommes contre l’intégralité de cette loi, mais nous voulons par nos actions interpeler sur ce qui en est l’aboutissement le plus scandaleux et opposé à la dignité de la femme. »

Le 25 mai, on entend parler de l’association anti-Femen, Les Antigones sur l’édition en ligne du Point. Mais visiblement Le Point ne s’interroge pas plus que cela sur ce collectif (qui dispose d’un nom de domaine depuis mars 2013) ne faisant que relater leur tentative d’action devant les locaux des Femen [ces dernières ne faisant pas l'unanimité dans le mouvement des femmes, je vous renvoie au billet de sophie joubert sur ce site], reproduire leur communiqué et évoquer "l’infiltrée" Yseul interrogée aujourd’hui par Valeurs actuelles.

A y regarder de près, on retrouve au sein des Antigones des militantes identitaires de NAVNAL présentes au happening lyonnais, d’autres présentes à l’initiative d’interpellation de l’UMP par le Bloc identitaire, médiatisée ici et d’autres militantes identitaires pas nécessairement connues pour être au Bloc identitaire (mais dans les réseaux Europe jeunesse).

Comme on le constate, pour la Génération identitaire comme pour les Jeunesses nationalistes de Gabriac et les autres groupes activistes nationalistes (ou, en l’occurrence, nationalistes européens enracinés si l’ont parlent des « Zids », pour ne pas être confondre avec les mouvances jacobines de l’extrême droite), l’heure est à la capitalisation organisationnelle, mais aussi à la préparation des combats de demain.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloc Identitaire

Message  sylvestre le Mer 16 Avr - 11:41

Lyon : l'opération "anti-racailles" sème le trouble dans le métro

A Guillotière, ce sont des militants d'extrême gauche qui ont scandé "milices fascistes, hors du métro !" La rame a dû être immobilisée plusieurs minutes, la police s'assurant que la situation ne dégénère pas.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloc Identitaire

Message  verié2 le Mer 16 Avr - 15:21

sylvestre a écrit:Lyon : l'opération "anti-racailles" sème le trouble dans le métro

A Guillotière, ce sont des militants d'extrême gauche qui ont scandé "milices fascistes, hors du métro !" La rame a dû être immobilisée plusieurs minutes, la police s'assurant que la situation ne dégénère pas.
Réaction salutaire. Mais ça montre tout de même de façon inquiétante que les fascistes s'enhardissent. On se rapproche petit à petit des progroms d'avant-guerre aux cris de "Dehors les mètèques", bien qu'ils n'en aient heureusement pas les moyens...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloc Identitaire

Message  Gayraud de Mazars le Mer 16 Avr - 16:03

Salut Verié,

Des fois, rien de nouveau sous le soleil, cela rappelle des slogans de l'Action Française, dans l'entre deux guerres !

Fraternellement,
GdM
avatar
Gayraud de Mazars

Messages : 544
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 49
Localisation : En Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloc Identitaire

Message  nico37 le Dim 24 Aoû - 12:39


nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloc Identitaire

Message  Richard Heiville le Lun 4 Mai - 19:32

Un "identitaire" aurait-il fourni des armes à  Amedy Coulibaly?

http://www.slate.fr/story/101133/extreme-droite-armes-amedy-coulibaly
avatar
Richard Heiville

Messages : 767
Date d'inscription : 09/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloc Identitaire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum