Parti Communiste Français

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  verié2 le Dim 30 Déc - 12:08

Bravo Babel pour ton travail. ce serait bien que tu le peaufine et développe encore un peu pour le publier.

Une remarque
Babel
Avec la disparition de grandes concentrations ouvrières dans des secteurs industriels tels que les mines, la sidérurgie, les chantiers navals, l'automobile (et la métallurgie en général), c'est tout une culture ouvrière marquée par des traditions de lutte et d'entraide qui fiche le camp. Et ce phénomène a eu un effet tout aussi important que le désaveu porté sur le rôle du parti au sein des gouvernements de gauche depuis 1981.
C'est un des éléments sociologiques généralement mis en avant par le, PCF lui-même pour expliquer son déclin. Mais on ne peut pas l'isoler des autres causes pour en faire une "cause première". On peut imaginer qu'avec la base militante dont il disposait et une autre politique, le PCF aurait pus s'adapter à la nouvelle situation. Enfin,un élément me semble manquer dans ton analyse, c'est le rôle du développement économique et de la période de prospérité qui ont permis d'intégrer et d'institutionnaliser encore davantage le mouvement ouvrier, PCF compris.
Gerard Menussa
Aragon n'était pas "un profiteur". Il suffit de connaitre un peu "sa vie, son œuvre", pour savoir qu'il n'avait rien à gagner (ou à perdre) à mettre son talent au service du stalinisme. (...) on pourrait dire qu'un André Stil n'aurait jamais eu la carrière qu'il a faite Mais Aragon était largement plus talentueux que celui ci (et je ne parle que de celui là, mais il y en a d'autres) On peut également rapporter son destin a celui de scientifiques de haut niveaux, qui utilisérent leur génie, et leur talent, a justifier l'injustifiable. Je pense que c'est plutôt un cas similaire a celui de Joliot Curie
La différence entre un scientifique comme Joliot Curie et un intellectuel/artiste, c'est tout de même que les compétences du scientifique sont vérifiables objectivement, alors que le talent de l'artiste/écrivain est plus subjectif et sa popularité fabriquée et entretenu par les médias et les appareils. Je t'accorde bien sûr que Aragon était plus talentueux que Stil, mais je ne suis pas du tout convaincu qu'il aurait fait une telle carrière et continuerait à durer ainsi sans le PCF. Etre rédacteur en chef de Ce soir, des Lettres françaises, avoir ses bouquins diffusés par le parti etc, ça aide pas mal. Sans doute, il y avait une part de sincérité dans l'engagement stalinien d'Aragon (à moins qu'il ne fut devenu complètement cynique, je n'en sais rien...), mais tous les hommes, de tous les partis se trouvent des justifications idéologiques, ce n'est pas une originalité des staliniens. Le rayonnement du stalinisme triomphant, sa puissance attiraient de nombreux artistes et intellos comme des luciioles. Il est toujours difficile de distinguer la part d'opportunisme-arrivisme de la part de sincèrité...

Quant à dire :
Gérard Ménussa
Il n'avait pas plus (et pas moins d'ailleurs) de défauts, de conformisme, de lâcheté, de refus de voir l'évidence quelquefois, que les "militants de base" dont tu nous parles.
Pour avoir bien connu ce milieu d'un dévouement exceptionnel, je ne peux pas te suivre sur ce terrain et il me semble que tu te plantes complètement. Certes les militants de base n'étaient pas exempts de défauts, mais ils n'avaient rien de commun avec une canaille intellectuelle comme Aragon qui avait en mains tous les moyens de comprendre la réalité du stalinisme.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  gérard menvussa le Dim 30 Déc - 12:26

Pour avoir bien connu ce milieu d'un dévouement exceptionnel, je ne peux pas te suivre sur ce terrain et il me semble que tu te plantes complètement. Certes les militants de base n'étaient pas exempts de défauts, mais ils n'avaient rien de commun avec une canaille intellectuelle comme Aragon qui avait en mains tous les moyens de comprendre la réalité du stalinisme.
Je ne voudrais pas faire un sujet sur "Aragon" en propre, ce qui est un autre sujet, mais il me semble que la question des rapports avec les "militants intellectuels" (dont Aragon n'est qu'un exemple) Ce n'est tout simplement pas vrai qu'il y avait d'un coté les "militants ouvriers" blancs comme neige, et de l'autre des "canailles intellectuelles". Aragon, mis a part ses éventuels talents de romancier ou de poète était aussi un dirigeant du pcf. Dans ce cadre là, il n'était pas plus une "canaille" que les autres (et pas moins non plus) Aragon, contrairement à Eluard, avait un certain "jeu" avec le stalinisme "pur fruit pur sucre", ce qui fait qu'on parle encore de lui (et plus du pauvre Eluard...) Mais c'était vrai de tas d'autres dirigeants du parti. Quand aux "intellectuels", de façon générale, on peut dire qu'il y avait sans doute une dose d'opportunisme de la part de certains (mais pas de tous) mais il me semble totalement absurde de résumer le rapport de ceux ci avec celui là a cette seule dimension.
C'est le "pouvoir d'attraction" global du pcf qui a disparu. Pöur toutes les couches de la société.
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 62
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  Copas le Dim 30 Déc - 12:45

Un bon travail de Babel

Que des remarques sur les bordures à porter, ainsi celle-là ;


Babel
4. Les liens avec le milieu syndical et associatif.
Les liens avec la CGT restent cependant vivaces et souvent denses , de même que sa présence dans de multiples associations insérés dans les quartiers et les municipalités ; c'est ce qui permet au PC de rester une force militante incontournable dans le monde du travail et dans les milieux populaires. En 2003, on estime à 80% le nombre de secrétaires d'UD CGT qui avaient encore leur carte au PC et 25 secrétaires de fédé sur une trentaine qui, s'ils ne siègent plus dans les instances du PC, restent « encartés ». Cependant l'appartenance syndicale tend chez eux à primer sur l'appartenance politique. A l'inverse d'avant 1981, ces responsables se disent d'abord membres de la CGT et après Parti. Et cette "indépendance" de la CGT bloque toute velléité pour le PC au PC d'intervenir directement dans les luttes : il doit d'abord en passer par l'aval du syndicat.

Je pense que cela s'est énormément dégradé (les liens avec l'appareil de la CGT) depuis 2003 (départs à la retraite, éloignements politiques, etc).
Ensuite, on parle bien de permanents de la CGT dans la quasi-totalité des cas.

Revenons en arrière en repartant des 30 000 militants, si on enlève tous ceux qui doivent leur pain directement ou indirectement de postes dans les appareils syndicaux, politiques, institutionnels, emplois d'obligés dans les bantoustans locaux, permanents dans des zinzins historiquement liés au PC qu'est ce qu'il reste ?
C'est d'ailleurs ce qui permet au PC de rester en place, ça et des militants âgés retraités.

Par ailleurs, on parle d'une moyenne d'âge de 55 ans, celui de la population française est de 39 ans.

Enfin, sur un autre point, on parle de turn over des adhérents, c'est exact aussi d'en parler. Toutefois celui-ci n'est pas nouveau, il affectait il me semble me souvenir une cinquantaine de milliers d'adhérents chaque année dans les années 60-70.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  dug et klin le Dim 30 Déc - 13:06

verié2 a écrit:

Quant à dire :
Gérard Ménussa
Il n'avait pas plus (et pas moins d'ailleurs) de défauts, de conformisme, de lâcheté, de refus de voir l'évidence quelquefois, que les "militants de base" dont tu nous parles.

Pour avoir bien connu ce milieu d'un dévouement exceptionnel, je ne peux pas te suivre sur ce terrain et il me semble que tu te plantes complètement. Certes les militants de base n'étaient pas exempts de défauts, mais ils n'avaient rien de commun avec une canaille intellectuelle comme Aragon qui avait en mains tous les moyens de comprendre la réalité du stalinisme.


D'accord en gros avec ce que tu dis,Verié.

Quand à Gérard,il nous montre la,non seulement sa méconaissance du PCF,mais surtout de la classe ouvriere et de ses militant(e)s.J'ai été élevé dans le milieu PC,et j'y ai fais mes débuts militant.J'y ai connu cette solidarité active,concrete et sincere,j'y ai cotoyé tous ces militant(e)s en entreprise,qui se consacraient bénévolement a la défense des revendications de notre classe,et qui subissaient la répression haineuse du patronat et de ses sbires,du blocage de toute promotion,aux sanctions diverses,mises a pied,supression de primes,etc...allant bien souvent jusqu'au licenciement avec inscription sur les"listes rouges"ce qui voulait dire plus d'embauche.Alors tirer un trait d'égalité entre eux et une canaille comme Aragon qui profitait de leur dévouement pour acroitre sa notoriété,c'est tout simplement dégueulasse.

Mais ce n'est pas la 1ere fois que Menvussa(et d'autres ici) élargissent leur anti-Stalinisme démocrassouillard a un anti-communisme virulent et nauséabond.Je préfere mille fois me retrouver aux cotés de ces femmes et de ces hommes de ma classe,meme si ils(elles)défendent une politique érronée,qu'avec ces petits bobos qui encombrent encore,hélas,les rangs du NPA.
dug et klin
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  gérard menvussa le Dim 30 Déc - 13:29

'ai été élevé dans le milieu PC,et j'y ai fais mes débuts militant.J'y ai connu cette solidarité active,concrete et sincere,j'y ai cotoyé tous ces militant(e)s en entreprise,qui se consacraient bénévolement a la défense des revendications de notre classe,et qui subissaient la répression haineuse du patronat et de ses sbires,du blocage de toute promotion,aux sanctions diverses,mises a pied,supression de primes,etc...allant bien souvent jusqu'au licenciement avec inscription sur les"listes rouges"ce qui voulait dire plus d'embauche.Alors tirer un trait d'égalité entre eux et une canaille comme Aragon qui profitait de leur dévouement pour acroitre sa notoriété,c'est tout simplement dégueulasse.

J'ai été élevé dans le même millieu, et j'en ai la même connaissance que toi.

'y ai cotoyé tous ces militant(e)s en entreprise,qui se consacraient bénévolement a la défense des revendications de notre classe,et qui subissaient la répression haineuse du patronat et de ses sbires,du blocage de toute promotion,aux sanctions diverses,mises a pied,supression de primes,etc

Évidemment, il y avait bien ce genre de type. Mais il y avait aussi ceux qui m'ont dénoncé a mon patron comme "militant de lutte ouvrière" Ceux qui m'ont accueilli (avec Armonia B) avec des pierres au cri de "Fascistes, fascistes". Ceux qui laissaient le poison du racisme se répandre dans notre classe. Ceux qui rampaient pour pouvoir devenir adjoint au maire, permanent syndical, s'occuper des colos. Je pense que ma connaissance de "la classe" est au moins aussi bonne que la tienne; et en tout cas moins idéalisée. Encore une fois, je me fout un peu d'Aragon comme "individu". C'était une canaille, comme absolument tous les dirigeants du pcf sans exception, qu'ils soient "dirigeants ouvrier", intelectuel, maire d'une grande ville, etc. Par contre, c'est parfaitement faux qu'Aragon ait "profité de leur dévouement pour accroitre sa notoriété" c'est parfaitement stupide. Il lui suffisait de faire "compagnon de route", comme tant d'autres pour bénéficier des "retombées" Quand aux retombées, il me semble qu'elles étaient réciproque : si les intelectuels pouvaient dans une certaine mesure être valorisés par le fait d'être "du parti", les militants ouvriers du parti étaient aussi valorisé d'avoir un poéte génial, un physicien tout aussi génial comme "compagnon d'arme".
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 62
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  Rougevert le Dim 30 Déc - 14:19

gérard menvussa a écrit:
Pour avoir bien connu ce milieu d'un dévouement exceptionnel, je ne peux pas te suivre sur ce terrain et il me semble que tu te plantes complètement. Certes les militants de base n'étaient pas exempts de défauts, mais ils n'avaient rien de commun avec une canaille intellectuelle comme Aragon qui avait en mains tous les moyens de comprendre la réalité du stalinisme.
Je ne voudrais pas faire un sujet sur "Aragon" en propre, ce qui est un autre sujet, mais il me semble que la question des rapports avec les "militants intellectuels" (dont Aragon n'est qu'un exemple) Ce n'est tout simplement pas vrai qu'il y avait d'un coté les "militants ouvriers" blancs comme neige, et de l'autre des "canailles intellectuelles". Aragon, mis a part ses éventuels talents de romancier ou de poète était aussi un dirigeant du pcf. Dans ce cadre là, il n'était pas plus une "canaille" que les autres (et pas moins non plus) Aragon, contrairement à Eluard, avait un certain "jeu" avec le stalinisme "pur fruit pur sucre", ce qui fait qu'on parle encore de lui (et plus du pauvre Eluard...) Mais c'était vrai de tas d'autres dirigeants du parti. Quand aux "intellectuels", de façon générale, on peut dire qu'il y avait sans doute une dose d'opportunisme de la part de certains (mais pas de tous) mais il me semble totalement absurde de résumer le rapport de ceux ci avec celui là a cette seule dimension.
C'est le "pouvoir d'attraction" global du pcf qui a disparu. Pöur toutes les couches de la société.
Merci Gérard, c'est exactement ce que je voulais dire et tu l'as dit bien mieux que moi.
Même un militant de base peut être une canaille (et ils ne sont pas rares, ceux qui le sont).
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  gérard menvussa le Dim 30 Déc - 14:40

C'est une "maladie" de lutte ouvrière. Et de fait, tant que je suis resté a l'union communiste (trotskyste), qui dépend de leur ouvriérisme foncier. Accorder une place importantes aux "ouvriers d'usine" est parfaitement légitime, subsumer toute la classe ouvrière a partir d'une fraction minoritaire (et marginale en ce qui concerne la France d'aujourd'hui) est par contre parfaitement ridicule.
Mais c'est un des "fondements" de LO qui n'a épargné personne dans leurs rangs, y compris Vérié qui sait parfaitement dans quelle mesure la généralisation de ce type de jugement est une imposture.... Evidemment, il y a des "pseudo intelectuels" qui ont usé leur engregent militant pour se faire une "petite renommée" dans des cercles militants étroits. Mais c'est vrai aussi de "millitants ouvrier" "modèle déposé" qui jouent les petits chefs (et je pense à un individu que j'ai croisé au travail, et qui est malheureusement décédé)

Pour en revenir au pcf, le tout est de voir que ce "rayonnement" considérable est maintenant mort, et ne renaitra jamais sous cette forme précise. On peut peut être en avoir la nostalgie (je n'ai jamais compris ce genre de sentiments, mais bon) mais penser que c'est uniquement en restant "droit dans ses bottes" qu'on fera renaitre un mouvement communiste puissant et pouvant sans peur du ridicule "poser la question du pouvoir" est un réve peut être consolant, mais en tout cas un rêve...
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 62
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  verié2 le Dim 30 Déc - 16:44

Gérard Ménussa
Ce n'est tout simplement pas vrai qu'il y avait d'un coté les "militants ouvriers" blancs comme neige, et de l'autre des "canailles intellectuelles"
Bien évidemment, il faut se garder d'une vision simplificatrice, voire manichéenne. La corruption de la direction et de l'appareil d'un parti comme le PCF entraîne nécessairement, à des degrés divers, la corruption, sinon de la totalité, d'une bonne part du parti. De plus, en dépit de ses aspects extérieurs monolithiques, le PCF restait très hétérogène. Il n'y avait pas grand chose de commun entre des cadres comme ceux qui géraient par exemple Les Editions sociales ou des intellos-stars comme Aragon, fréquentant le gratin de l'intelligentsia bourgeoise et partageant son mode et son niveau de vie, et des militants de chez Citroën qui se coltinaient la CFT et les petits chefs flics. Pas grand chose non plus entre le maire d'une petite commune ouvrière et des parvenus comme les Thorez vivant dans leur luxueuse villa du midi. Mais il y avait, entre les deux, toutes sortes de situations intermédiaires et ambigus et le parti pouvait être aussi un ascenseur social pour des prolos - Marchais, parmi beaucoup d'autres, en est un exemple.

Gérard Ménussa, tu affirmes que tu connais bien ce milieu toi aussi. Peut-être... Mais avons-nous vraiment fréquenté le même ? A la même époque ? Dèjà, si je ne m'abuse, une génération nous sépare. Les militants PCF des années 70-80 n'étaient déjà plus les mêmes que ceux des années soixante... Dans les années soixante, la corruption idéologique et matérielle, personnellement je ne l'ai constatée qu'à l'UEC, notamment avec la clique Robrieux - lequel deviendra ensuite un critique acharné du PCF... Mais bien sûr, ma connaissance concrète du PCF de l'époque est restée empirique et parcellaire.

Je pense néanmoins que tu es franchement à côté de la plaque en mettant les militants PCF des milieux populaires, pas seulement ouvriers pur jus, sur le même plan qu'Aragon et cie.

Gérard Ménussa
il y a des "pseudo intelectuels" qui ont usé leur engregent militant pour se faire une "petite renommée" dans des cercles militants étroits. Mais c'est vrai aussi de "millitants ouvrier" "modèle déposé" qui jouent les petits chefs (et je pense à un individu que j'ai croisé au travail, et qui est malheureusement décédé)
Il me semble que tu mélanges et mets sur le même plan des phénomènes politiques,sociaux et humains complètements différents, même s'ils peuvent avoir quelques traits communs. La mangeoire pour artistes et intellectuels du PCF fut un appareil de grande envergure, d'une efficacité sans précédent dans la société française pour fabriquer des stars et des mini stars. On peut lire à ce sujet l'étude de J Verdès-Leroux (elle même ancienne stalinienne)Au service du parti. Jusqu'à la fin des années soixante, il y avait encore un clan PCF très puissant parmi les réalisateurs TV, bien que celle-ci fut contrôlée par le pouvoir gaulliste. Et, pour réussir dans ce milieu, il fallait faire parti d'un des deux ou trois clans. Les exemples sont innombrables.
Rougevert
Même un militant de base peut être une canaille (et ils ne sont pas rares, ceux qui le sont).
Je crains que, derrière cette vraie-fausse généralité semblant relever du bon sens, il n'y ait une profonde méconnaissance du sujet, à savoir le PCF et ses militants... C'est un peu comme les gens qui répètent "Il y a des bons et des méchants partout, à droite comme à gauche, à l'extrême-droite comme à l'extrême-gauche" etc. Désolé, Rougevert, mais cette vérité de comptoir ne permet pas de comprendre la réalité...
__
PS En ce qui concerne LO, c'est un peu HS...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  panchoa le Dim 30 Déc - 16:52

Rougevert a écrit:
gérard menvussa a écrit:
Pour avoir bien connu ce milieu d'un dévouement exceptionnel, je ne peux pas te suivre sur ce terrain et il me semble que tu te plantes complètement. Certes les militants de base n'étaient pas exempts de défauts, mais ils n'avaient rien de commun avec une canaille intellectuelle comme Aragon qui avait en mains tous les moyens de comprendre la réalité du stalinisme.
Je ne voudrais pas faire un sujet sur "Aragon" en propre, ce qui est un autre sujet, mais il me semble que la question des rapports avec les "militants intellectuels" (dont Aragon n'est qu'un exemple) Ce n'est tout simplement pas vrai qu'il y avait d'un coté les "militants ouvriers" blancs comme neige, et de l'autre des "canailles intellectuelles". Aragon, mis a part ses éventuels talents de romancier ou de poète était aussi un dirigeant du pcf. Dans ce cadre là, il n'était pas plus une "canaille" que les autres (et pas moins non plus) Aragon, contrairement à Eluard, avait un certain "jeu" avec le stalinisme "pur fruit pur sucre", ce qui fait qu'on parle encore de lui (et plus du pauvre Eluard...) Mais c'était vrai de tas d'autres dirigeants du parti. Quand aux "intellectuels", de façon générale, on peut dire qu'il y avait sans doute une dose d'opportunisme de la part de certains (mais pas de tous) mais il me semble totalement absurde de résumer le rapport de ceux ci avec celui là a cette seule dimension.
C'est le "pouvoir d'attraction" global du pcf qui a disparu. Pöur toutes les couches de la société.
Merci Gérard, c'est exactement ce que je voulais dire et tu l'as dit bien mieux que moi.
Même un militant de base peut être une canaille (et ils ne sont pas rares, ceux qui le sont).

eh oui pour certain contre les gauchistes marcellin ou les militants du PCf qui avaient des méthodes de luttes pas orthodoxe, aprés 68 avant et pendant le programme commun de gouvernement ca castagné dur.
a l'époque, dans la CGt BTP (aprés l'appelation fut construction) j'ai participe en plus du travail en entreprise au syndicat des isolés.
nous faisions du conseil juridique le soir à la bourse du travail pour des adhérents isolés dans de trés petites boites. rapidement avec un autre copains "gauchiste" ancien de la joc maritime, le syndicat a redémarré est a gonfle en effectif en rapport avec le travail d'enquéte, de conseil // aux conventions, la résolution de PB.
le permanent CGT de la vieille école a voulu monter avec un jeune du PCF et d'autre un coup pour nous faire virer. d'abord on s'est pas laissé faire et aussi de jeunes militants du PCF cégetiste nous ont averties des coups tortus en préparation et nous ont finalement soutenu.
le PCF comme les gauchos ont perdu en implantation avec les restructurations du capital, des PCF et des gauchos ce sont retrouvés sur liste rouge, beaucoup de militants syndicaux et politque (PCF) ont été dégouter par le cassage des luttes avant et pendant le Programme Commun de gouvernement.
la déscription de babel et d'autre des militants qui doivent leurs place, bien au chaud, à la CGT et autre est trés importante. G l'occasion actuellement d'étre en contact en profondeur avec un secteur d'industrie vital qui en est plein et qui permet de voir trés clairement ce phénoméne. concrétement ces militants sont redevable de leurs place.
panchoa meme pas révolutionaire

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  Babel le Dim 30 Déc - 16:56

Copas a écrit:Un bon travail de Babel.
verié2 a écrit:Bravo Babel pour ton travail. ce serait bien que tu le peaufine et développe encore un peu pour le publier.
Merci à tous deux. Une précision néanmoins : ma contribution dans la composition de ce texte se limite à un effort de recherche et de compilation. Je me suis contenté de piocher des infos çà et là et de les réunir sous une forme plus ou moins synthétique, n'hésitant pas parfois à avoir recours au copier/coller (sa rédaction s'en ressent). Envisager une publication (où ça, d'ailleurs ?) me paraît donc hors de propos.

La curiosité, l'envie de comprendre, souvent mises en appétit par la vigueur des échanges, en ont motivé la rédaction. J'ai voulu me faire ma petite idée, quitte à ce que cette mise à jour des connaissances entraîne leur révision et la liquidation de certitudes erronées.

Après, si ça peut être utile, c'est un petit peu fait pour ça.

Je ne me sens en outre pas en mesure de répondre à vos objections, autrement qu'en énonçant de belles platitudes.


Dernière édition par Babel le Dim 30 Déc - 16:59, édité 2 fois

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  verié2 le Dim 30 Déc - 16:56


Gérard Ménussa
c'est parfaitement faux qu'Aragon ait "profité de leur dévouement pour accroitre sa notoriété" c'est parfaitement stupide. Il lui suffisait de faire "compagnon de route", comme tant d'autres pour bénéficier des "retombées" Quand aux retombées, il me semble qu'elles étaient réciproque : si les intelectuels pouvaient dans une certaine mesure être valorisés par le fait d'être "du parti", les militants ouvriers du parti étaient aussi valorisé d'avoir un poéte génial, un physicien tout aussi génial comme "compagnon d'arme".
Les compagnons de route n'ont jamais bénéficié d'un traitement comparable à celui des encartés fidèles !
Les "retombées" sont sans commune mesure. Je te croyais mieux informé.

Quant au caractère "réciproque" de la valorisation, laisse moi rigoler. L'idéologie du PCF de l'époque, c'était "chacun à sa place" : les intellos font leur boulot au service du parti et les mineurs sont fiers eux aussi de leur boulot. Et il était considéré comme "normal" qu'un intello encarté mène le train de vie d'un intello bourgeois, dans l'idéologie du PCF, c'était une reconnaissance du parti et de ses élites. Valable à tous les niveaux. Thorez revendiquait le même rang et les mêmes privilèges que les autres ministres bourgeois.

Donc, si un mineur ou un métallo se sentait "valorisé" par le luxe dans lequel vivaient Thorez et Aragon, par la reconnaissance dont ils bénéficiaient dans l'ensemble de la société, c'est qu'il était bien aliéné par le discours stalinien ! Je peux te dire que ce n'était pas le cas de tous et j'ai connu des camarades qui grinçaient des dents après avoir monté des gardes de nuit devant la villa des Thorez... Alors, certes ils ne se révoltaient pas et grognaient en privé, car c'était tout de même leur parti. Mais ce n'étaient certes pas des canailles et ils n'attendaient pas que les Thorez leur donne la pièce, le matin, quand ils partaient dans leur Hotchkiss blindée, Jeannette en manteau de fourrure...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  verié2 le Dim 30 Déc - 16:58

Babel
J'ai voulu me faire ma petite idée, quitte à ce que cette mise à jour des connaissances entraîne leur révision et la liquidation de certitudes erronées.
Alors pourquoi ne pas aller plus loin... si tu as le temps ?

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  verié2 le Dim 30 Déc - 17:04

Panchoa
eh oui pour certain contre les gauchistes marcellin ou les militants du PCf qui avaient des méthodes de luttes pas orthodoxe, aprés 68 avant et pendant le programme commun de gouvernement ca castagné dur.
Le PCF n'a pas attendu mai 68 pour faire la chasse aux trotskystes, aux anars, à tous ceux qui le contestaient dans la classe ouvrière, usines et quartiers. Nous le savons tous. Ca ne fait pas de tous les militants PCF des canailles !

Un exemple, quand il y a eu la fameuse bagarre devant les usines Berliet entre les militants de VO et le PCF, dans les années soixante, le parti a raconté que c'étaient des OAS qui étaient venus provoquer les travailleurs. Si on m'avait donné un flingue et l'ordre de tirer, je l'aurais fait sans la moindre hésitation...
Et j'aurais même bien voulu être sur place pour affronter ces OAS. Oui, une partie importante des militants étaient trompés.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  Copas le Dim 30 Déc - 17:42

verié2 a écrit:
Panchoa
eh oui pour certain contre les gauchistes marcellin ou les militants du PCf qui avaient des méthodes de luttes pas orthodoxe, aprés 68 avant et pendant le programme commun de gouvernement ca castagné dur.
Le PCF n'a pas attendu mai 68 pour faire la chasse aux trotskystes, aux anars, à tous ceux qui le contestaient dans la classe ouvrière, usines et quartiers. Nous le savons tous. Ca ne fait pas de tous les militants PCF des canailles !

Un exemple, quand il y a eu la fameuse bagarre devant les usines Berliet entre les militants de VO et le PCF, dans les années soixante, le parti a raconté que c'étaient des OAS qui été venus provoquer les travailleurs. Si on m'avait donné un flingue et l'ordre de tirer, je l'aurais fait sans la moindre hésitation...
Et j'aurais même bien voulu être sur place pour affronter ces OAS. Oui, une partie importante des militants étaient trompés.

C'est là un fond qui a existé très fort dans le PC et on voit bien que dés qu'il y a l'ombre de l'espérance de croire être à nouveau puissant, certains au PC deviennent très sectaires et cherchant à écraser autrement que par la confrontation des idées et des pratiques. On a vu resurgir ce genre de grossièretés avec le FdG et l'illusion de sa puissance.

Toutefois ce qu'il faut quand même observer c'est les dégâts d'une tradition de soumission à la direction pendant des dizaines d'années sur les militants. Passant de concepts de discipline à une pratique de soumission.
Dans un contexte de plus en plus réduit en militants, ces habitudes croisent celles de ceux qui tiennent leur casse-croute des relations à l'appareil et des relations aux institutions.

Pour ceux qui tiennent leur casse-croute des institutions la relation au PS sera directe et forte (Hue bourrique !), ou ceux qui tiennent leur existence d'une logique de bantoustan prédominante (Hue Gérin !), sans limite d'ailleurs pour se maintenir. On connait Gerin, il est utile de se procurer les discours des débuts du doriotisme, etc, les fondements, rien que pour voir et pour comprendre la course au marinisme et à la droite autoritaire dans l'UMP.
Pour ceux qui tiennent leur casse-croute de la relation à l'appareil, il y a un peu plus de mou tactique dans la relation au PS sans que cela change grand chose pour les junkies des institutions de l'appareil d'état (mon pierrot à moi, les fils de..., les épouses de ... etc).

Ces derniers sont obligés à une fidélité sans faille vis à vis de la direction, sinon, zou, privés de dessert !

Ces obligés alimentaires croisent les militants qui ont été éduqués pendant des dizaines d'années à la soumission. le résultat n'est pas très bon en qualité, ni en espérance pour les relations avec les militants de ce parti dont je garderai des relations de respect vis à vis d'anciens militants de base qui furent certes staliniens mais d'un camp clair (j'en connais toujours qui bougent dans les manifs à plus de 80 ans).

Après il y aura toujours des militants combatifs et honnêtes qui passeront par le PCF, une orga ne meurt pas ainsi, avant de s'en aller et de repartir, ou de se retirer sur la pointe des pieds pour ne rester que simples plus ou moins adhérents.

Il y a un peu à re-frire toutefois dans le PC.

Mais dans ce segment, le plus interessant est sur ses bordures où existent bien plus de militants communistes sans carte, extérieurs au PC pour la plupart, mais inorganisés . Ce n'est pas un secret que ça travaille dans le sud pour cristalliser de façon organisationnelle tout cela autrement que d'en faire un petit groupe stalinien de plus.



Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  panchoa le Dim 30 Déc - 17:48

verié2 a écrit:
Panchoa
eh oui pour certain contre les gauchistes marcellin ou les militants du PCf qui avaient des méthodes de luttes pas orthodoxe, aprés 68 avant et pendant le programme commun de gouvernement ca castagné dur.
Le PCF n'a pas attendu mai 68 pour faire la chasse aux trotskystes, aux anars, à tous ceux qui le contestaient dans la classe ouvrière, usines et quartiers. Nous le savons tous. Ca ne fait pas de tous les militants PCF des canailles !

Un exemple, quand il y a eu la fameuse bagarre devant les usines Berliet entre les militants de VO et le PCF, dans les années soixante, le parti a raconté que c'étaient des OAS qui été venus provoquer les travailleurs. Si on m'avait donné un flingue et l'ordre de tirer, je l'aurais fait sans la moindre hésitation...
Et j'aurais même bien voulu être sur place pour affronter ces OAS. Oui, une partie importante des militants étaient trompés.

on se calme. G dit que les militants du PCF etaient des canailles ? Non. je donne un des petits exemple que je connait. j'en ai pas mal dans ma besace. enfin je m'excuse de dire des choses que tout le monde connait mais pourquoi donc faire un site et intervenir sur un site ??? pour ma part je ne parle pas des problémes de distribution de tracts aux portes des boites, de la guerre d'algérie, des manif du 1er mai et autre, non simplement de ce que je connais, la bagarre dans la C GT qui m'a appris pas mal et encore maintenant. mais je connais aussi le reste
je l'avoue je n'étais pas présent pour la révolution de 17 et autre.
pour les militants du PCF de l'époque c'étaient pas un probléme de canaille mais de ligne politique. le seul partie de la classe ouvrière c'est nous, le parie a toujours raisons et aprés tout va en suivant
trés bon boulot babel. Panchoa

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  Rougevert le Dim 30 Déc - 19:03

verié2 a écrit:
Rougevert
Même un militant de base peut être une canaille (et ils ne sont pas rares, ceux qui le sont).
Je crains que, derrière cette vraie-fausse généralité semblant relever du bon sens, il n'y ait une profonde méconnaissance du sujet, à savoir le PCF et ses militants... C'est un peu comme les gens qui répètent "Il y a des bons et des méchants partout, à droite comme à gauche, à l'extrême-droite comme à l'extrême-gauche" etc. Désolé, Rougevert, mais cette vérité de comptoir ne permet pas de comprendre la réalité...

Vérité de comptoir?
Non, c'est un euphémisme: je veux en effet dire qu'ils sont très nombreux.
Les vieux ont avalé les procès de Moscou, les camps, le goulag, la contre révolution en Espagne (arrestation de combattants sur le front ) les interventions militaires en Hongrie, en Tchéquoslovaquie, l'étrange politique étrangère de l'URSS, l'arrêt des grèves en 1949, l'envoi du contingent en Algérie, le silence et la non-intervention lors des massacres de Paris en 1961, le bilan "globalement positif' de Marchais, l'Union de la Gauche, les bull-dozers de Vitry, le chauvinisme franchouillard, la Gauche plurielle et ses privatisations et j'en passe.
Quasiment tous les militants du PCF que je connais et ai connus, expliquent, assument et justifient TOUT.
Maiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis, ils se réclament de la lutte des classes.
Même les jeunes, sans y connaître grand chose.
Et je passe sur ce qu'a rappelé Pantxoa, que j'ai connu aussi (les pratiques dont il parle).
Comme dans toutes les organisations la base élit le sommet ou bien... s'en accomode.
La direction du PCF reflète donc la mentalité et les idées de sa base pas si différentes de celles de la base du PS.
N'en déplaise à ceux qui les flattent, alors que nombreux sont les prolétaires qui ne votent plus ou votent FN et à qui on ne sait plus parler.


Dernière édition par Rougevert le Dim 30 Déc - 19:12, édité 1 fois
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  dug et klin le Dim 30 Déc - 19:11

gérard menvussa a écrit:

Évidemment, il y avait bien ce genre de type. Mais il y avait aussi ceux qui m'ont dénoncé a mon patron comme "militant de lutte ouvrière" Ceux qui m'ont accueilli (avec Armonia B) avec des pierres au cri de "Fascistes, fascistes". Ceux qui laissaient le poison du racisme se répandre dans notre classe. Ceux qui rampaient pour pouvoir devenir adjoint au maire, permanent syndical, s'occuper des colos. Je pense que ma connaissance de "la classe" est au moins aussi bonne que la tienne; et en tout cas moins idéalisée.


Non,Gérard,d'abord tu ne connais pas le milieu PC aussi bien que moi,j'y ai milité,pas toi,tu as rencontré les militant(e)s du PC sur des bases conflictuelles.Apres,quand tu dis que ta connaissance de "la classe"(bonjour les guillemets)est:"au moins"aussi bonne que la mienne,tu sous-entends qu'elle est superieure,permet moi d'en douter.Mais bref,le principal c'est nos manieres respectives d'aborder la question.Moi j'observe,et bien sur je vois les travers que tu dis,mais je vois surtout le coté positif car je suis militant,et c'est sur ces aspects que je veut m'appuyer pour unir ma classe et la tirer vers le haut,je n'idéalise pas je fais le tri.Toi tu ne vois guere que les cotés négatifs et tu les grossis,pour justifier tes renoncements,et la politique leche-bobos de ton Parti.
dug et klin
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  Rougevert le Dim 30 Déc - 19:13

Entre lèche-bobos et lèche-cocos, comment choisir ???? Very Happy
Ne pas choisir et ne lècher personne?

Au fait, c'est quoi un bobo? D'un point de vue politique et matérialiste?
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  dug et klin le Dim 30 Déc - 19:49

Rougevert a écrit:

..."l'envoi du contingent en Algérie, le silence et la non-intervention lors des massacres de Paris en 1961,...

...Quasiment tous les militants du PCF que je connais et ai connus, expliquent, assument et justifient TOUT.
Maiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis, ils se réclament de la lutte des classes.
Même les jeunes, sans y connaître grand chose"...


Je comprend que tu t'arretes en 1961,car tu n'aurais pas pu,déçament,aborder 1962 sans parler de la manif interdite du 8 février,ou la répression policiere a fait 9 morts a la statiion de métro charonne,cette manif contre la répression et pour "la paix en Algérie" avait ,a l'appel de la CGT,de la CFTC,de la FEN,rassemblée des milliers de personnes,en grande majorité de la CGT,et de nombreux membres du PCF.Pour les 9 victimes,tous a la CGT,8 sont également membres du PCF.Pour le reste,les digressions internautiques de Menvussa,Rougevert,etc...et les carricatures crades d'un réac comme Fanch,ne peuvent pas masquer la dur réalité de la vrai vie.
dug et klin
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  gérard menvussa le Dim 30 Déc - 20:13

Revenons a nos moutons : Effectivement, je n'ai jamais adhéré au pcf, mais quand j'ai commencé a travailler, je me suis syndiqué (immédiatement) à la CGT, et j'ai eu quelques années de trés bon rapport avec le pcf. Avant de décider de milliter à LO, ou nos rapports se sont trés vite dégradés (surtout a partir de 81) Mais dés cette période, il y avait une grosse différence entre le pcf "canal ouvrier" et le pcf "canal mairie" (puisque j'avais la chance de vivre et travailler dans une "banlieue rouge") C'est si vrai que certains ont essayé de me virer de mes responsabilités syndicales (à l'époque j'étais DS et secrétaire du chsct)
le principal c'est nos manieres respectives d'aborder la question.Moi j'observe,et bien sur je vois les travers que tu dis,mais je vois surtout le coté positif car je suis militant,et c'est sur ces aspects que je veut m'appuyer pour unir ma classe et la tirer vers le haut,je n'idéalise pas je fais le tri.
Tu refuses de voir sous un prétexte "militant" ? C'est louable, mais à mon sens c'est totalement inefficace... On ne peut pas dire que ces derniers temps, le npa soit spécialement efficace, mais il l'est de toute façon plus que ton orga, sur ce qui est de s'adresser à la base du pcf. De plus, j'ai l'impression que ces souvenirs datent un peu, car de tels militants qu'on découvrait sans trop de mal dans les années 70 et encore dans les années 80 sont de plus en plus en voie de disparition.

Sinon, je crois que Vérié a mal compris ce que j'essayais (sans doute maladroitement) d'expliquer, à savoir que les rapports "ouvriers" "intelectuels" au pcf était du genre "donnant donnant", car il y avait une vraie fierté de la part de pas mal de militants (que j'ai bien connu !) de dire qu'ils étaient du même parti que celui d'aragon ou d'Eluard.

Quand a la "différence de traitement", parlons de Pablo Picasso et Aragon. toute sa vie, Pablo Picasso a été un "compagnon de route" du pcf. Je ne crois pas qu'il ait été spécialement maltraité par le parti. Je ne crois pas plus qu'il ait du sa notoriété au parti (c'est plutot l'inverse) Et c'est la même chose pour Aragon. Qui n'a rien d'un André Stil !
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 62
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  yannalan le Dim 30 Déc - 20:36

et les carricatures crades d'un réac comme Fanch

Je connais Fanch, il n'a rien d'un réac, je le croise dans toutes les mobilisations, il est invité régulièrement aux fêtes de l'Huma en plus... Tes insultes sont ridicules. Tu peux trouver une caricature déplaisante, ça se discute, pas insulter quelqu'un que tu ne connais même pas.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  verié2 le Dim 30 Déc - 21:14

Gérard Ménussa
Quand a la "différence de traitement", parlons de Pablo Picasso et Aragon. toute sa vie, Pablo Picasso a été un "compagnon de route" du pcf. Je ne crois pas qu'il ait été spécialement maltraité par le parti. Je ne crois pas plus qu'il ait du sa notoriété au parti (c'est plutot l'inverse) Et c'est la même chose pour Aragon. Qui n'a rien d'un André Stil !
Picasso était une star vendant ses tableaux à prix d'or dès les années trente. Il n'avait pas besoin en effet de la pub supplémentaire du PCF. En revanche, le PCF diffusait directement les bouquins d'Aragon par dizaines voire par centaine de milliers (Je pense en particulier à la médiocre saga Les communistes) que tout militant se sentait obligé d'acheter... à défaut de la lire jusqu'au bout. En dehors de cette commande du parti, les romans d'Aragon étaient plus élitistes et manièrés que populaires, je ne suis pas du tout certain qu'il en aurait tiré les mêmes revenus sans le PCF, les Lettres françaises dont il était le patron etc.
il y avait une vraie fierté de la part de pas mal de militants (que j'ai bien connu !) de dire qu'ils étaient du même parti que celui d'aragon ou d'Eluard.
Sans doute, mais on ne peut pas comparer le "bénéfice moral" bien illusoire qu'ils tiraient de cette parenté de parti avec les bénéfices, non seulement de prestige, mais sonnants et trébuchants des intellos stipendiés, même quand ceux-ci partageaient une idéologie stalinienne qui leur faisait la part belle en justifiant leurs privilèges. Reçus comme des princes dans les pays de l'Est, adulés, ils se préoccupaient fort peu du sort réel des prolétaires d'URSS...
Rougevert
l'envoi du contingent en Algérie, le silence et la non-intervention lors des massacres de Paris en 1961
Ce n'est pas ainsi que le vivaient les militants du PCF. Je peux te dire que nous avions l'impression de nous battre quotidiennement, non seulement contre la guerre d'Algérie, mais contre une opinion majoritairement hostile, favorable à l'Algérie française et souvent raciste.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  Rougevert le Dim 30 Déc - 21:58

dug et klin a écrit:
Rougevert a écrit:

..."l'envoi du contingent en Algérie, le silence et la non-intervention lors des massacres de Paris en 1961,...

...Quasiment tous les militants du PCF que je connais et ai connus, expliquent, assument et justifient TOUT.
Maiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis, ils se réclament de la lutte des classes.
Même les jeunes, sans y connaître grand chose"...


Je comprend que tu t'arretes en 1961,car tu n'aurais pas pu,déçament,aborder 1962 sans parler de la manif interdite du 8 février,ou la répression policiere a fait 9 morts a la statiion de métro charonne,cette manif contre la répression et pour "la paix en Algérie" avait ,a l'appel de la CGT,de la CFTC,de la FEN,rassemblée des milliers de personnes,en grande majorité de la CGT,et de nombreux membres du PCF.Pour les 9 victimes,tous a la CGT,8 sont également membres du PCF.Pour le reste,les digressions internautiques de Menvussa,Rougevert,etc...et les carricatures crades d'un réac comme Fanch,ne peuvent pas masquer la dur réalité de la vrai vie.

Rassure toi, je connais un peu l'Histoire et cette histoire là en particulier.
Je ne m'arrête pas, je néglige.
Oui, le PCF a la mémoire des morts français, pas celle des "indigènes"....surtout quand ils sont plusieurs centaines.
Je parle de toutes les victimes des escadrons de la mort" harkis dirigés par Papon pendant le mois d'octobre et non des seuls morts de la manif du 17.
La paix en Algérie...
Pourquoi pas l'indépendance?
Voilà que tu défends la ligne coloniale du PCF ( La paix, c'est la ligne de la DIRECTION PCF de la CGT) maintenant ????
Quand je disais que vous étiez complaisants avec le PCF, je n'imaginais pas que c'en était à ce point.
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  Roseau le Dim 30 Déc - 22:33

@ Babel
J'apprécie comme les camarades ta "compilation"
et pense que c'est l'ébauche d'un article utile, dans TEAN mensuel ou autre support
Donc quelques remarques
En 1997, au début de la législature de gauche, le PC avait remporté 36 sièges de députés ; il n'a plus que 20 sénateurs, dont 1 élu PCR, et 8 députés, dont 1 PCR, en 2012.
Il me semblait (?) que c'est moins de 20 sénateurs PC, quant aux députés, c'est seulement quelques uns PC, les autres sont FASE
il dirige encore 800 municipalités... environ 500 maires
Tu veux dire qu'il dirige avec le PS 800 mais a seulement environ 500 maires ? Ne suis pas sûr, en tout cas à vérifier

La catégorie ouvriers-employés représenterait environ 30% des adhérents ; 20% appartiennent au salariat d'encadrement moyen et aux professions intermédiaires ; 12% aux professions libérales ou aux cadres supérieurs.
Ca en laisse 38 % (retraités, agriculteurs, entrepreneurs individuels? )

Enfin, le déclin récent à la lueur du vote ce mois sur les plates-formes du Congrès 2013
Avec 63.033 inscrits le parti perd 5.043 cotisants depuis le vote de 2011 pour le candidat aux présidentielles,
14.067 cotisants depuis le 34ème congrès et 36.184 depuis le 33ème.

Avec 34.170 votants, ce vote a mobilisé 13.969 communistes de moins
que le vote de 2011 pour le candidat aux présidentielles,
5.298 communistes de moins qu’au 34ème congrès et 10.648 de moins qu’au 33ème congrès.

Au final, au regard des 130.000 communistes annoncés, la participation atteint 26,82%.

Conclusion : seul un communiste sur quatre a participé au vote,
seul un sur cinq s’est exprimé pour soutenir la direction.



Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  Vals le Lun 31 Déc - 0:37

A l'attention particulière du camarade RougeVERT.....qui n'est évidemment pas anti-breton....Je crois que c'est publié par le NPA.....

http://npa29quimper.over-blog.fr/article-il-y-a-30-ans-mort-d-aragon-une-plume-servile-du-stalinisme-113850560.html
Vals
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 39 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum