Polyamour

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Polyamour

Message  Invité le Mar 6 Sep - 19:45

sylvestre a écrit:
Ca ça a toujours été la version puritaine : le mariage et la monogamie strictement observée pour protéger les femmes du stupre et de la débauche à laquelle elle ne peut bien sûr aspirer.... Ca se défend aussi, mais c'est tout de même amusant de voir vals rejoindre la prêtraille qu'il aime tant à décrier dans ce genre de couplet !

Perso je continue de penser que toutes les prescription "morales" *arbitraires* du type
"l'amour c'est avec
- le sexe opposé
- le même sexe
- une personne
- plusieurs personnes
- le dimanche
- tous les jours sauf le dimanche
etc."

sont à combattre, et que nous devons simplement défendre l'idée simple que oui ça veut dire oui, et non ça veut dire non, pour les hommes, pour les femmes, et pour tous les autres.
Un peu court tout de même ... réduire le sexisme à oui c'est oui et non c'est non ! Mais même réduite à cette simple expression, un militant ouvrier a t'il besoin de se parer d'une théorie sur le polyamour pour faire ce travail d'éducation ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  Vals le Mar 6 Sep - 22:12

sylvestre a écrit:
Vals a écrit:
alexi a écrit:
La Fée :
Alors, qu'on soit "adepte" ou pas du polyamour, même si cela ne paraît pas très "classe", au moins ça permet aussi de lutter contre le sexisme.
Cette revendication rejoint les intérêts des groupes culturels polygames et donc pour ce qui est de la lutte contre le sexisme, rien n'est moins sûr !


Non seulement ce n'est pas sûr..... mais ce qui est certain c'est que dans le contexte actuel, ça ne peut que renforcer le droit des mâles à disposer des femmes ....et amoindrir le refus militant de la polygamie et de toutes les formes d'oppression des femmes...
Sauf peut-être chez les petits bourgeois et petites bourgeoises plus sensibles à leur nombril qu'à la véritable et intolérable oppression des femmes ...
Quelle tristes diversions !

Ca ça a toujours été la version puritaine : le mariage et la monogamie strictement observée pour protéger les femmes du stupre et de la débauche à laquelle elle ne peut bien sûr aspirer.... Ca se défend aussi, mais c'est tout de même amusant de voir vals rejoindre la prêtraille qu'il aime tant à décrier dans ce genre de couplet !

Perso je continue de penser que toutes les prescription "morales" *arbitraires* du type
"l'amour c'est avec
- le sexe opposé
- le même sexe
- une personne
- plusieurs personnes
- le dimanche
- tous les jours sauf le dimanche
etc."

sont à combattre, et que nous devons simplement défendre l'idée simple que oui ça veut dire oui, et non ça veut dire non, pour les hommes, pour les femmes, et pour tous les autres.

Il n'y a aucun lien entre ce que tu racontes et ce que j'ai dit....
Je suis évidemment favorable à toutes les formes d'union libre entre adultes qui décident de leur vie, en rejetant toutes les contraintes imbéciles imposées par toutes les religions...
Mais je ne vis pas hors du monde et du temps...et ceux à qui je m'adresse ne ressemblent en rien aux excitations nombrilistes d'une minorité de bobos en mal de sensations fortes et qui se la jouent anticonformistes, alors que leurs préoccupations sont parfaitement conformes à leur milieu, dont les ressortissants n'ont rien d'autre à foutre que de jouer à se faire peur avant de rentrer dans le rang ...
Faire la manche ici pour un site comme poly-amour est simplement grotesque.

avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  alexi le Mar 6 Sep - 23:15

Sylvestre :
le courant polyamour se distingue nettement des interprétations de l'islam ou du mormonisme qui prônent la polygamie
En fait je découvre cette thématique avec ce fil (mais je n'ai pas lu les références indiquées car cela ne m'intéresse pas spécialement). J'interviens néanmoins :
Quel est l'intérêt de se regrouper et de militer pour ce courant Polyamour ? Quelles sont ses revendications car
Vivre une vie sentimentale multiple en même temps n'a quand même rien d'extraordinaire ?

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  Roseau le Mar 6 Sep - 23:19

Vals a écrit:
excitations nombrilistes d'une minorité de bobos en mal de sensations fortes
Après la "masturbation intellectuelle"...
Décidément, ce fil a le mérite d'un révélateur!
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  sylvestre le Mer 7 Sep - 10:13

alexi a écrit:
Sylvestre :
le courant polyamour se distingue nettement des interprétations de l'islam ou du mormonisme qui prônent la polygamie
En fait je découvre cette thématique avec ce fil (mais je n'ai pas lu les références indiquées car cela ne m'intéresse pas spécialement). J'interviens néanmoins :
Quel est l'intérêt de se regrouper et de militer pour ce courant Polyamour ? Quelles sont ses revendications car
Vivre une vie sentimentale multiple en même temps n'a quand même rien d'extraordinaire ?

Ca t'intéresse donc quand même un petit peu. Smile

Comme on peut voir en parcourant le site, la démarche n'est pas militante, ce sont plutôt des "groupes de parole" où des gens qui peuvent se retrouver dans des situations compliquées pour qui a le culte de la monogamie (et qui n'en est pas affecté à divers degrés dans notre société ?) échangent leurs impressions, leurs points de vue et leurs conseils.

Là où ça devient un peu militant c'est quand il s'agit de la question du "regard des autres" - et on peut constater sur ce fil que c'est pas gagné ! Peut-être que pour toi "Vivre une vie sentimentale multiple en même temps n'a quand même rien d'extraordinaire", mais tu dois bien te rendre compte que tu es dans une petite minorité ? Tu vois souvent trois personnes se balader en se tenant la main, toi ?
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  alexi le Mer 7 Sep - 11:02

Sylvestre :
Peut-être que pour toi "Vivre une vie sentimentale multiple en même temps n'a quand même rien d'extraordinaire", mais tu dois bien te rendre compte que tu es dans une petite minorité ? Tu vois souvent trois personnes se balader en se tenant la main, toi ?
En fait je pensais au schéma classique amants/maitresses/double foyer et non à une vie conjugale à plusieurs dans le même espace et le regard des autres n'a jamais rien n'empêché.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  sylvestre le Mer 7 Sep - 12:02

alexi a écrit:
Sylvestre :
Peut-être que pour toi "Vivre une vie sentimentale multiple en même temps n'a quand même rien d'extraordinaire", mais tu dois bien te rendre compte que tu es dans une petite minorité ? Tu vois souvent trois personnes se balader en se tenant la main, toi ?
En fait je pensais au schéma classique amants/maitresses/double foyer et non à une vie conjugale à plusieurs dans le même espace et le regard des autres n'a jamais rien n'empêché.

Justement le polyamour c'est une démarche bien différente de celle, hypocrite, que tu décris, et ça change beaucoup de choses. Ca ne veut pas forcément (et en général ça ne veut pas) dire relations dans le même espace, mais ça veut dire la reconnaissance et le respect des différentes relations par chaque personne - en découle la nécessité de pas mal de communication, de remise en cause de préjugés, de compréhension de ses propres sentiments, etc.

Quant à dire que le regard des autres n'a jamais rien empêché, c'est quand même très exagéré ! En tous cas le fait est que la plupart des gens, et sans doute plus particulièrement les femmes, vont prendre de grandes précautions avant de draguer tout en étant déjà en couple.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  Duzgun le Mer 7 Sep - 23:08

sylvestre a écrit:le courant polyamour se distingue nettement des interprétations de l'islam ou du mormonisme qui prônent la polygamie - par un souci de réciprocité, donc de polyandrie autant que de polygamie, et par ailleurs aussi par la prise en compte des relations homosexuelles.
Je suppose que tu voulais dire de polyandrie autant que de polygynie, car le terme polygamie englobe les deux justement.
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  sylvestre le Jeu 8 Sep - 8:32

Duzgun a écrit:
sylvestre a écrit:le courant polyamour se distingue nettement des interprétations de l'islam ou du mormonisme qui prônent la polygamie - par un souci de réciprocité, donc de polyandrie autant que de polygamie, et par ailleurs aussi par la prise en compte des relations homosexuelles.
Je suppose que tu voulais dire de polyandrie autant que de polygynie, car le terme polygamie englobe les deux justement.

Oui, tout à fait.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  Invité le Ven 9 Sep - 17:44

Vals a écrit:
Il n'y a aucun lien entre ce que tu racontes et ce que j'ai dit....
Je suis évidemment favorable à toutes les formes d'union libre entre adultes qui décident de leur vie, en rejetant toutes les contraintes imbéciles imposées par toutes les religions...
Mais je ne vis pas hors du monde et du temps...et ceux à qui je m'adresse ne ressemblent en rien aux excitations nombrilistes d'une minorité de bobos en mal de sensations fortes et qui se la jouent anticonformistes, alors que leurs préoccupations sont parfaitement conformes à leur milieu, dont les ressortissants n'ont rien d'autre à foutre que de jouer à se faire peur avant de rentrer dans le rang ...
Faire la manche ici pour un site comme poly-amour est simplement grotesque.
Oui c'est parfaitement grotesque ... petit-bourgeois grotesque !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  iztok le Ven 9 Sep - 18:07

si tu trouves ça grotesque, petit bourgeois et autres insultes ... Ben ne poste pas. Personne ne t'oblige d'insulter ce qui ne t'intéresse pas. C'est un forum de discussion, pas un espace où tu peux te "lâcher" ...
avatar
iztok

Messages : 241
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 29
Localisation : toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  fée clochette le Sam 10 Sep - 14:10

iztok a écrit:si tu trouves ça grotesque, petit bourgeois et autres insultes ... Ben ne poste pas. Personne ne t'oblige d'insulter ce qui ne t'intéresse pas. C'est un forum de discussion, pas un espace où tu peux te "lâcher" ...

Exactement ... entièrement d'accord
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  gérard menvussa le Sam 10 Sep - 17:41

ben notre camarade est parti ailleurs voir si l'herbe était plus rouge...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  nico37 le Lun 16 Avr - 22:15

Beaucoup de lutins ont une orientation écologiste, libertaire & féministe Interview : Hatem SAIDI | 15.04.2012

Sur StreetPress.com, Françoise Simpère, auteur de "Guide des amours plurielles" revient sur le choix des termes qu'elle utilise. « Polyamour a été calqué sur le terme américain polyamory qui n’a pas tout à fait le même sens que les amours plurielles « à la française ». » explique l'écrivain dont la démarche s'inspire aussi de l'écologie. Interview.

Vous refusez le terme ‘‘polyamour’’ qui « se focalise sur les relations amoureuses en négligeant les autres champs de liberté ». Quels sont ces autres champs de libertés ?

C’est la liberté de vivre comme on le souhaite- en respectant évidemment autrui- que tant de gens s’interdisent dès qu’ ils (elles) vivent en couple : voyager seule, aller seul(e) à une soirée, avoir un cercle d’ami(e)s personnelle(le)s qui ne sont pas forcément des amis du couple, avoir son jardin secret (courrier, pensées, SMS) que l’autre respecte, pouvoir avoir des avis différents de ceux de son conjoint sans que cela fasse un drame… bref, tout ce qui fait que vous restez un individu, que vous ne « fusionnez » pas sous prétexte que vous aimez quelqu’un.

Au-delà de la terminologie, en quoi l’expression «amours plurielles» est-elle sémantiquement différente du polyamour ?

Il me semble que amours plurielles reflète mieux l’idée que la pluralité n’est pas seulement une question de nombre, mais aussi de diversité. Chaque amour est unique, aucun ne ressemble à l’autre. Par ailleurs, polyamour a été calqué sur le terme américain polyamory qui n’a pas tout à fait le même sens que les amours plurielles « à la française ». Les américains le vivent plus comme une communauté d’idées et de comportements, un mouvement social (avec des polyprides par exemple) alors que pour la majorité des gens ici, c’est un choix personnel, sans militantisme, même si cela change depuis deux ou trois ans.

Vous proposez le terme « Lutinage », valable uniquement après formatage de son «logiciel de pensée amoureuse ». Vous dîtes pourtant qu’il n’y a pas de mode d’emploi ?

Je ne pense pas avoir utilisé le mot « formatage », quelle horreur ! Il faut au contraire « déprogrammer » ses croyances amoureuses antérieures, et « ouvrir les possibles » sans chercher de mode d’emploi précis. Lutinage m’évoque les lutins, personnages sympathiques et joyeux, et « lutiner » signifie « faire la cour », c’est pour cela que je l’utilise, je le trouve ludique.

Il y a, selon vous, « des points communs » entre Ecologie et Lutinage. Iriez-vous jusqu’à penser qu’un(e) écolo, intellectuellement cohérent, se doit d’être lutin(e) ?

Non, car c’est une voie si difficile qu’il ne faut pas l’emprunter si on n’en est pas intimement convaincu, sous peine d’en souffrir beaucoup. On peut être écologiste et pas lutin. En revanche, j’ai constaté que beaucoup de lutins ont une orientation écologiste, libertaire et féministe.

Vous empruntez à l’écologie le fameux principe « Penser globalement, agir localement » pour l’appliquer aux amours plurielles. Que diriez-vous de cette adaptation « réduire son égo, réutiliser ses désirs, recycler ses pulsions» ?

Réduire son ego, oui. Mais je dirai plutôt diversifier ses désirs (biodiversité amoureuse) et je ne dirais rien pour les pulsions car c’est un élément qui échappe généralement au volontarisme. Vous pourriez ajouter : respecter ses rythmes et ceux des autres.

«Le marketing utilise les désirs sexuels pour vendre». Craignez-vous qu’on dise aux pluriamoureux : «Le lutinage utilise les désirs intellectuels pour séduire» ?

Ca a déjà été dit, certains pensent aussi que c’est un concept fait pour excuser l’adultère ou masquer l’échec d’un couple, j’en ai parlé sur mon blog. (ici)

Pour finir, si les sociétés actuelles nous programment pour n’accepter qu’un seul modèle de relation amoureuse, serions-nous tous des « lutins contrariés » ?

Vous l’êtes si vous avez envie d’avoir d’autres relations (intellectuelles et/ou affectives et/ou sexuelles) et que le fait d’être en couple vous en empêche. En revanche, si vous êtes un monogame parfaitement heureux, c’est parfait. Tout le monde n’est pas fait pour être lutin, et les pluriamoureux ne veulent absolument pas imposer un modèle à la place d’un autre !

Pour en savoir plus :

« Aimer plusieurs hommes » (Disponible ici)
« Guide des amours plurielles » (Pocket)
Le blog de Françoise Simpère : http://fsimpere.over-blog.com

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  bromure le Mar 25 Sep - 10:55

"Un peu court tout de même ... réduire le sexisme à oui c'est oui et non c'est non ! Mais même réduite à cette simple expression, un militant ouvrier a t'il besoin de se parer d'une théorie sur le polyamour pour faire ce travail d'éducation ?"

Ce n'est encore une fois qu'une manière de voir les chose, avec quelques réponses que certaines personne prétendent apporter. Et pourquoi pas (soyons fous) quelques outils qui peuvent servir a tout autre chose d'aussi mal fagoté (ou pas), voir de "progressiste"* que la notion de polyamour ? (c'est vrai que c'est le mot qui me convient le moins mal pour l'instant) Certes entre les prétentions et la réalités, il y a parfois un gouffre, mais on creuse quand même.

Quand a l’excitation nombriliste de certains, si elle existe, je leur laisse bien volontiers. J'ai bien assez de soucies de cœurs ET de cul pour ne pas avoir besoin de me parer de tel niaiseries. affraid

Pour aborder un autre soucie, effectivement, y'a beaucoup de monde qui préfère penser a autre chose. Au hasard, dans cette trop longue liste: comment remplir son frigo ou payer son loyer? Mais curieusement (ou pas), on croise aussi beaucoup de monde dans nos café poly mensuels (là ou c'est possible). J'en veut comme preuve cette discussion:
http://polyamour.info/discussion/-si-/Vous-pouvez-me-dire/

Vals, pour toi, donc relayer un appel aux dons, pour toi c'est faire la manche? Je te rassure, le site fonctionne depuis quelques années maintenant, on en est pas réduit à ça non plus.

Après, les caisses de solidarités affectives, c'est pas non plus pour demains, j'ai quand même les pieds sur terre... (comment ça j'ai les objectifs que je mérite? ^^)

ça faisait longtemps que j'étais pas intervenue sur ce fil, perdu qu'il étais dans les méandres de ma mémoire. Toujours pas rentré dans les rangs depuis, ni dans les ordres, ni ou que ce soit du même tonneau. Personne n'aurait vue mon parapluie?

*Pourquoi vous me faites les gros yeux comme ça?
avatar
bromure

Messages : 102
Date d'inscription : 23/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  vilenne le Mar 25 Sep - 13:40

Yop Bromure,

Jviens de lire ce sujet. Je ne comprends pas le topo. Si la polygamie officialisée par mariage n'existe pas en france, cela n'est pas pour autant interdit. Si le polyamour est la possibilité d'avoir plusieurs amours en même temps (hors ou avec sexualité), cela n'est pas interdit non plus. Où sont les contraintes, les oppressions ? Quelles sont les revendications ?

Edit : J'ai une partie de mes réponses. Site bien fait, y a même une FAQ pour les nuls (comme moi) ! Very Happy
http://polyamour.info/FAQ/

Edit 2 : Par contre, je ne vois pas d'oppression spécifique hormis celle imposée par les personnes en présence et je ne vois pas de revendications.

vilenne

Messages : 264
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  sylvestre le Mar 25 Sep - 14:23

Perso je pense que ça obscurcit plutôt les choses de chercher à définir l'existence ou non d'une "oppression spécifique" - ça fait assez rentrage de force dans des cases similaires genre sexisme, homophobie, etc.

C'est plutôt de l'ordre de la libération individuelle (pas si individuelle, forcément), de la remise en question des normes, etc. Et comme le signale à la manière Françoise Simpère, il y a un lien avec une approche différente des questions sociales, écologiques, etc. Ca fait penser aussi aux analyses d'Engels ou de Reich sur le rôle des normes familiales et sexuelles dans l'idéologie de la classe dominante.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  vilenne le Mar 25 Sep - 23:49

C'est plutôt de l'ordre de la libération individuelle (pas si individuelle, forcément), de la remise en question des normes, etc. Et comme le signale à la manière Françoise Simpère, il y a un lien avec une approche différente des questions sociales, écologiques, etc. Ca fait penser aussi aux analyses d'Engels ou de Reich sur le rôle des normes familiales et sexuelles dans l'idéologie de la classe dominante.
Ca me fait penser que l'union libre tant vantée par quelques militants d'extrême-gauche, est très hétéro-normée sur le fond. Le polyamour a pour vocation de remettre en cause les normes auxquelles la société ne pense plus ? Le couple remis en cause. C'est tout un édifice mis à terre.

NB : Union libre, pacs ou mariage. Quelles différences sur le fond ?

vilenne

Messages : 264
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  bromure le Mer 26 Sep - 0:22

Une oppression spécifique.... qu'est ce qu'on a comme éléments?
- aucun cadre légal n'existe ou n'est même en débat (contrairement au mariage homo*).
- trois personnes s’enlacent ou s'embrassant dans la rue auraient certainement maille a patir avec quelques cons, voir d'assez gros problèmes dans pas mal de pays...
- il y a bien un phénomène de "coming out", similaires LGBTI (je sais pas si ca rentre dans les caractéristiques d'une oppression spécifique)
- ça rejoint aussi le fait d'une oppression spécifique des femmes: "un homme avec plusieurs partenaires sera un don juan**, une femme par contre, c'est une salope."
- alors oui, ce n'est pas interdit (contrairement aux LGBTI fut un temps) mais bon tout de même, d'un point de vue culturelles, morales... Ainsi, le poids des mythe -prince charmant, de l'amour exclusif pour le meilleur (et assez souvent pour le pire) pour toute la vie et puis c'est tout, d'un mode de relation sacralisé, ne facilitent pas les choses, nous font paraitre pour des extra terrestres (pour dire le moins) auprès de pas mal de gens, y compris pour nous même ("est ce que je suis normal?"), et peuvent provoquer des souffrances morales bien chiadés.

Peut être qu'il faudrais un terme un peut moins fort. C'est clair que personnellement, je ne m'en cache pas particulièrement, je n'y risque pas ma vie, sauf a être assez dingue pour le crier en plein milieu d'un meeting du GUD. Mais d'un autre côté c'est pas comme si on pouvait vivre nos vie tranquillement comme des couples "normaux".

scratch
En fait j'en sais rien, j'vais posé ma valise dans un coin, y'a plein de bouquins intéressants dedans. Je peut?

* Non, je ne met en aucun cas en opposition les deux, je constate, c'est tout.
** Don Juan + Bromure = Déchirement de la trame du temps et de l'espace sous le poids du paradoxe. (avec un handicap au jet de santé mentale)
avatar
bromure

Messages : 102
Date d'inscription : 23/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  sylvestre le Mer 26 Sep - 10:26

vilenne a écrit:[
Ca me fait penser que l'union libre tant vantée par quelques militants d'extrême-gauche, est très hétéro-normée sur le fond.

Qu'est-ce qui te fait penser ça ? Des camarades LGBT en union libre, y en a.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  sylvestre le Mer 26 Sep - 10:33

bromure a écrit:

scratch
En fait j'en sais rien, j'vais posé ma valise dans un coin, y'a plein de bouquins intéressants dedans. Je peut?


Carrément.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  bromure le Mer 3 Oct - 10:03

Bon ok, j'commence par françoise simpere:

Le bonheur est un art subtil, (avec Daniel Jouvance), éd. Panama (ISBN 9782755703528)
Autres désirs, autres hommes, Pocket, 2007 (ISBN 9782266164344)
Aimer plusieurs hommes, Éditions de la Martinière, 2002 (ISBN 2266138227) ; nouvelle édition revue et augmentée, éd. Autres Mondes, 2010 (ISBN 9782953582208)
Guide des amours plurielles, Pocket, 2009 (ISBN 9782266186216) publié en février 2011 aux États-Unis sous le titre "The art and etiquette of polyamory" (ISBN 978-1-6-61608-193-5)
Le Jeune Homme au téléphone, Robert Laffont, 1996 (ISBN 2266141015)
Les Latitudes amoureuses, Éditions blanche, 2003 (ISBN 9782266137560)
Ce qui trouble Lola, Éditions blanche, 2004 (ISBN 2266156306)
Des désirs et des hommes, Éditions blanche, Paris, 2000. (ISBN 9782266115339)
L'Algue fatale, 1999, La table ronde (ISBN 2710309114)
Jouer au monde, 2012, J'ai Lu semi-poche (ISBN/978-2-290-03650-1) : deux trentenaires créent leur propre univers pour lutter contre la morosité des jours ordinaires et un monde adulte qui ne les séduit pas. Peut-on refuser de se ranger sans être "dérangé" ?

Marxisme et révolution sexuelle, Alexandra Kollontaï, François Maspero, 1975 (ISBN 2-70710631-3)
La révolution sexuelle et la camaraderie amoureuse, E. Armand, Zones, 1934 (ISBN 978-2-35522-010-4

Pas mal de brochures sur le sujet, avec d'autres souvent, a infokiosque dans la thématique "Féminisme, queer, genre, sexualités" :
"Je t’aime... oui mais non, l’amour c’est mal" ... on en est où, là ?
Contre l'amour
Contre l’amour #2 L’amour nuit gravement…
A propos d’autonomie, d’amitié sexuelle et d’hétérosexualité
BIBI à la recherche d’une alternative (identitaire et sexuelle)

Voila pour l'instant. (j’éditerais certainement ce post pour y rajouter deux trois trucs)
avatar
bromure

Messages : 102
Date d'inscription : 23/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  vilenne le Mer 3 Oct - 10:45

sylvestre a écrit:
vilenne a écrit:[
Ca me fait penser que l'union libre tant vantée par quelques militants d'extrême-gauche, est très hétéro-normée sur le fond.

Qu'est-ce qui te fait penser ça ? Des camarades LGBT en union libre, y en a.
Oups, j'avais pas vu. Dsl de la réponse tardive.

Jtente de m'expliquer :
L'union libre, d'après les définitions que j'ai lu sur le net et qui confirme ce que j'en pensais, est un équivalent du concubinage. Même le code civil (515-Cool en parle :
"union de fait, caractérisée par une vie commune présentant un caractère de stabilité et de continuité, entre deux personnes, de sexe différent ou de même sexe, qui vivent en couple".
L'hétéro-normalité, c'est le fait de vivre en couple. Pas d'être marié, qui n'est finalement qu'un contrat passé entre 2 personnes. La norme des plus vrais révolutionnaires n'est donc qu'une confirmation de la norme sociétale (et par voie de conséquence patriarcale). Dire que l'union libre, c'est un contre-mariage institutionnel est de fait une simple position de rebelz'attitude.
Pour aller plus loin, l'hétéro-normalité est même entrain de normaliser l'homosexualité. Par exemple, la reconnaissance du mariage homo n'est qu'une simple normalisation d'un couple de de personne de même sexe. C'est la notion de couple qui est importante ici. Si je comprends bien ce qu'est le polyamour, c'est la reconnaissance que si le couple va bien pour quelques personnes, il y a d'autres possibilités. Que le schéma "un dominant, un dominé" (mettre des "e" où on veut) correspond à une société patriarcale. Le polyamour apparaît comme une reconnaissance que l'amour n'est pas unique, que l'amour est volatile et que l'amour s'affranchit de la contrainte des corps. Si j'ai bien compris, le polyamour intègre la polygamie et désintègre le ménage monothéiste. Cela annihile l'égoïsme et l'assurance que l'autre est à soi. Cela active le partage et la solidarité envers toutes et tous pour le maintien de ses relations et enlève la possession de l'autre (c'est presque chrétien sur le fond).

* Au fait, pourquoi la société montre tant de haine envers la polygamie ? C'est un truc que j'ai jamais compris.

vilenne

Messages : 264
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  Byrrh le Mer 3 Oct - 11:03

vilenne a écrit:Au fait, pourquoi la société montre tant de haine envers la polygamie ? C'est un truc que j'ai jamais compris.
La polygamie, telle qu'elle existe dans le monde aujourd'hui, c'est la possession de plusieurs femmes par un homme (on devrait d'ailleurs plutôt parler de polygynie)... alors que le code civil napoléonien ne permettait à l'homme que de ne posséder (officiellement) qu'une femme.

Je pense que cela n'a pas grand-chose à voir avec l'amour libre, ni avec le "polyamour", ces deux notions s'opposant aux rapports de propriété qui empoisonnent les relations entre individus et assujettissent les femmes financièrement et idéologiquement.

---------------

Pour répondre à un autre aspect de ton message : je ne crois pas que le couple soit en soi quelque chose d'"hétéro-normal". Après tout, tous les goûts sont dans la nature : les couples comme les "trouples", voire les quadrouples, etc. etc. Very Happy Ce qu'il faut espérer, c'est qu'un jour, dans une société libérée de l'exploitation et des contraintes financières qui pèsent sur les choix des individus, dans une société libérée de la division sexuelle du travail et des rôles familiaux, les relations sexuelles et amoureuses ne seront plus conditionnées par la crainte de la misère et par la pression sociale.

Dans le mariage, et même dans pas mal d'aspects de l'union libre, il y a beaucoup d'impératifs financiers sordides auxquels la majorité de la population ne peut échapper. Il en sera ainsi tant que subsisteront les inégalités sociales.


Dernière édition par Byrrh le Mer 3 Oct - 11:27, édité 2 fois

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  vilenne le Mer 3 Oct - 11:20

Byrrh a écrit:
vilenne a écrit:Au fait, pourquoi la société montre tant de haine envers la polygamie ? C'est un truc que j'ai jamais compris.
La polygamie, telle qu'elle existe dans le monde aujourd'hui, c'est la possession de plusieurs femmes par un homme (on devrait d'ailleurs plutôt parler de polygynie)... alors que le code civil napoléonien ne permettait à l'homme de ne posséder (officiellement) qu'une femme.

Je pense que cela n'a pas grand-chose à voir avec l'amour libre, ni avec le "polyamour", ces deux notions s'opposant aux rapports de propriété qui empoisonnent les relations entre individus et assujettissent les femmes financièrement et idéologiquement.
Même si les sociétés dans le monde font l'amalgame polygamie = polygynie, les militants lutte de classe sont censés être sensibilisés et donc effectuer la distinction entre les 2 notions. Le couple monogame aliène également les femmes. Si le problème est financier, la polyandrie permettrait justement aux femmes de ne plus dépendre que du bon vouloir d'une seule personne. Je met volontairement "personne". Si le mariage homo est une reproduction du couple (tel qu'entendu dans la société), je ne vois pas sur le fond le changement dominant-dominé. Ptêt que je me plante, un mariage homo annihile la domination de l'un sur l'autre parce que ce sont 2 hommes ou 2 femmes ?

vilenne

Messages : 264
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyamour

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum