Révolutionnaires, mais du passé

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  verié2 le Lun 6 Déc - 9:38

irneh09218
J'aimerais savoir ce que des « Révolutionnaires » en théorie, ont dans les tripes en pratique.
(...)
Serez-vous capables de sacrifier votre confort personnel pour sauter dans le « vide »? A la vue de vos réponses, j'en doute très fortement
Tu ne connais aucun d'entre nous et tu nous fais des procès d'intention. On pourrait te retourner la question : et toi ? Nul ne peut savoir ce qu'il ferait dans une situation dramatique. On juge les gens sur ce qu'ils font aujourd'hui, en fonction des possibilités concrètes, pas en fonction de ce qu'ils feront peut-être ou pas demain. En règle générale, dans la situation d'affrontements sociaux intenses, chacun est amené à choisir son camp ou à se réfugier dans son coin pour tenter de s'en tirer tout seul. Il peut arriver que des gens qui faisaient de grandes proclamations pendant la période précédente se défilent et que d'autres se révèlent au contraire. Mais, d'une façon générale, on peut tout de même constater que ceux qui jouent un rôle au cours des mouvements révolutionnaires étaient engagés dans la lutte depuis un certain temps, comme ce fut le cas des révolutionnaires russes de 1917 et des dirigeants de la Commune de Paris.

Mais c'est très difficile de discuter avec toi, Irneh, car tes réflexions partent dans tous les sens et tu sembles surtout animé par une hostilité tripale à l'encontre des militants et sympathisants d'extrême-gauche - ou simplement des marxistes ? Ta remarque "le système de Lénine a foiré" montre à lui seul ta vision extrèmement simpliste de l'histoire...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  gérard menvussa le Lun 6 Déc - 9:52

Allez un petit coup de léo férré (adaptant ce vieux stalinien d'Aragon )


C'est un sale métier que de devoir sans fin
N'étant coupeur de bourses
Bonneteur charlatan monte-en-l'air aigrefin
Vendre la peau de l'ours

On demeure parfois pendant des jours entiers
Tout seul dans sa boutique
Et cette odeur de peaux qu'il faut que vous sentiez
N'est pas très romantique

La martre- zibeline allez c'est plus joli
Sur Madame en Packard
Que quand le paradichlorobenzène emplit
Le nez et les placards

L'opossum à la fin c'est tout aussi lassant
Que la loutre marine
Oh qui dira l'ennui qui prend le commerçant
Derrière ses vitrines

Quand je pense pourtant aux perceurs de plafond
Dont la vie est si dure
Au cinéma j'ai v comment ces gens-là font
Et Dieu sait si ça dure



À ceux qui pour avoir le respect du milieu
Et de belles bottines
Livrent leur sœur cadette à de vilains messieurs
Pour des prix de famine

Je me dis caressant mes descentes de lit
Mes manchons mes écharpes
Qu'il ne faut pas céder à la mélancolie
Et se joindre aux escarpes

Qu'un magasin vaut mieux que de faire en prison
Des chaussons de lisière
Et mieux cent fois brosser les manteaux de vison
Que buter les rentières

Mieux lustrer le renard que d'aller proposer
L'héroïne à tant l'once
Mieux chez soi demeurer où sont entreposés
Le castor et le skunks
Et puis qu'on ait ou non vendu son chinchilla
Son hermine ou son phoque
Il vous reste du moins cet amer plaisir-là
Vitupérer l'époque
Vitupérer l'époque
l'époque

avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  Roseau le Lun 6 Déc - 14:47



Irneh demande "Serez-vous capables de sacrifier votre confort personnel pour sauter dans le « vide »?

Pour sacrifier le confort, trop tard, c'est déjà fait, depuis des décennies,
et ce, pour la plupart il me semble de ceux qui sont mentionnés ici.
J'en connais beaucoup qui auraient fait une carrière fulgurante comme cadre dirigeant, trader, etc.
Sans parler des offres permanentes pour passer de l'autre côté, celui des politiciens bourgeois...

Mais pour "sauter dans le vide", sûrement pas !
C'est le débat avec ceux, fort bien intentionnés, émotionnés, mais trop pressés (BV par ex),
qui ne comprennent pas encore que la lutte des classes est très loin d'être gagnée par le travail,
que l'ennemi a des stratégies éprouvées au fil de siècles d'expérience, qu'il apprend lui du passé,
qu'il dispose de foules de chercheurs, centres de recherches, universités etc.

Donc, nous, on y va avec son coeur et ses tripes, mais pas de le vide, il faut aussi y aller avec sa tête.
On ne fait pas la guerre avec ses pieds, aura sûrement dit Mao...

Et mon point de vue, ce qui surprend souvent certains, surtout par rapport aux soi-disants pronostics de Marx,
c'est que le mouvement ouvrier est encore jeune,
ou plutôt que ses premiers pas, son grand saut dans le vide (La Révolution russe),
il l'a fait dans les pires conditions, en est ressorti dans une chaise roulante, et que nous faisons de la rééducation.

(Enfin, les MR, car les MA -marxistes antiquaires- sont encore à l'hosto, mais rêvent qu'ils courrent...)

La bonne nouvelle de la grande crise en cours, c'est qu'en face,
ils ont pris aussi une grande gamelle, sont encore au tapis
Et que justement, même depuis la chaise roulante, on peut, en réfléchissant bien,
leur porter des coups très sérieux, dont ils ne se remettront jamais.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  Roseau le Lun 6 Déc - 15:26

Par ailleurs, un détail.
C'est vraiment refuser toute réflexion que de confondre des militants révolutionnaires avec Mélanchon,
qui a frapppé dans le dos la mobilisation vers la grève générale, en bon ex-sénateur, ex-secrétaire d'Etat d'un parti bourgeois, aujourd'hui pêcheur des restes électoraux du stalinisme pour faire sa campagne vers un meilleur fauteuil,
et admirateur de Mitterrand, un des plus rusés politiciens bourgeois dont se soit doté la bourgeoisie française,
boucher des guerres coloniales et j'en passe...

Sur le fond, en complément des propos que je partage de Vérosa et Vérié, voici pour ceux que le débat intéresse une video, décourverte il y a quelques jours, d'une intervention du Samy Joshua lors de la rencontre "Puissances du Communisme":
http://www.dailymotion.com/playlist/x17w94_contretempsweb2_puissances-du-communisme#videoId=xbzxk7
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  BouffonVert72 le Lun 6 Déc - 18:07

Si Mélenchon n'appelle pas à la grêve générale, c'est pour 3 raisons à mon avis :

- respect de sa part du travail syndical.
Oui je sais Roseau, tu vas me rétorquer que les centrales syndicales sont nomenclaturistes, que le travail d'un bon MR serait de les déborder, etc... Mais bon, on peut tout-à-fait comprendre de la part d'un homme politique qu'il respecte la liberté syndicale...

- il sait très bien par expérience qu'en France, et ailleurs, la GG a beaucoup de mal à prendre... Donc il n'est pas dupe... Il sait que ce n'est pas le meilleur mot d'ordre à avoir pour mobiliser les foules.

- Et puis il doit se demander, comme un certain nombre d'entre-nous, quelle serait la réaction, et la Réaction, de l'Etat face à une GG. Vu que l'Etat Sarkosyste n'a pas hésité à réquisitionner les travailleurs des raffineries sous peine d'amendes et emprisonnements...
Si appeler à une GG aboutit à envoyer les travailleurs à l'abattoir, je comprends tout-à-fait que Mélenchon soit très prudent sur cette question. C'est tout à son honneur d'ailleurs.


Mais on ne peut absolument pas traiter Mélenchon de social-traitre ou autres... Il a été dans le système, s'est rendu-compte de son erreur, et maintenant il tente avec brio de construire une nouvelle organisation qui pourrait être l'arme qui pourrait détériorer une partie du Capitalisme.



Ensuite, je serais "trop pressé" ? Bain, faut dire qu'il y a urgence hein... Et puis j'aimerais bien voir s'accomplir un petit quelque chose avant de creuver... Même un embryon de début... Et comme je pense que je ne vais pas vivre très vieux... Donc oui, chuis pressé.
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  irneh09218 le Mar 7 Déc - 20:38

A part Boufon vert, tous les autres n'êtes que des Révolutionnaires nécessaires au système capitaliste pour affirmer son « idéologie ». Incapables que vous êtes d'exprimer vos rêves, sous peine d'être considéré comme des farfelus...surtout et avant tout par vos CAMARADES... Qu'elle honte.
En résumé, vous êtes des « anti révolutionnaires » en puissance.
Un simple "ouvrier plombier" est plus Révolutionnaire que vous tous RÉUNIS...
avatar
irneh09218

Messages : 502
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 66
Localisation : L'Ametlla de mar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  jacquouille le Mar 7 Déc - 20:43

irneh09218 a écrit:A part Boufon vert, tous les autres n'êtes que des Révolutionnaires nécessaires au système capitaliste pour affirmer son « idéologie ». Incapables que vous êtes d'exprimer vos rêves, sous peine d'être considéré comme des farfelus...surtout et avant tout par vos CAMARADES... Qu'elle honte.
En résumé, vous êtes des « anti révolutionnaires » en puissance.
Un simple "ouvrier plombier" est plus Révolutionnaire que vous tous RÉUNIS...


T'as du faire la route du rhum,mon ami,tu as du vent dans les voiles,tu es sacrément gonflé.Si j'osai je dirais meme un brin prétentieux.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  bromure le Mar 7 Déc - 21:08

irneh09218 a écrit:A part Boufon vert, tous les autres n'êtes que des Révolutionnaires nécessaires au système capitaliste pour affirmer son « idéologie ». Incapables que vous êtes d'exprimer vos rêves, sous peine d'être considéré comme des farfelus...surtout et avant tout par vos CAMARADES... Qu'elle honte.
En résumé, vous êtes des « anti révolutionnaires » en puissance.
Un simple "ouvrier plombier" est plus Révolutionnaire que vous tous RÉUNIS...

Si tu veux en savoir un peut plus, et si l'occasion se présente, je ne voit aucun problème a ce que tu vienne boire un coup et refaire le monde par chez moi. Mais sinon, je ne voit pas en quoi mes rêves regarderaient des (éventuels) camarades que je ne connais pas pour la plupart (ou alors sous leur vrai nom, et encore), ni les éventuels visiteurs de ce forum.

Et pis d'abord, farfelus toi même tient! na!
avatar
bromure

Messages : 102
Date d'inscription : 23/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  Gauvain le Mer 8 Déc - 2:49

irneh09218 a écrit:A part Boufon vert [...]
Voilà un front intéressant qui se dessine. L'intérêt des forums internet, c'est aussi que chacun peut y donner libre cours à ses bas instincts campistes. On avait vu fleurir il y a quelque temps une alliance improbable autant qu'éphémère entre Gloubi, Vals, DALP et Ilan... voilà maintenant que notre camarade écolobéat et le grincheux misanthrope de service font copain-copain... cheers
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  sylvestre le Mer 8 Déc - 12:30

Ce que irneh09218 ne sait pas, c'est que se cache parmi nous un authentique plombier ! Bon, on le paie pour qu'il poste des messages, histoire de faire "ouvrier", parce qu'à part ça on est tous avocats, notaires, médecins.... mais quand même !
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  gérard menvussa le Mer 8 Déc - 13:16

Retire ton masque, Mario, on t'as reconnu



avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  Vérosa_2 le Mer 8 Déc - 14:47

irneh09218 a écrit:Incapables que vous êtes d'exprimer vos rêves, sous peine d'être considéré comme des farfelus...surtout et avant tout par vos CAMARADES... Qu'elle honte.

Le problème est qu'il est quasiment impossible d'exprimer nos "rêves" autrement que de façon très générale, pour la simple raison que la société que nous voulons (le communisme) ne sort pas d'un chapeau de magicien mais est conditionnée par l'évolution du capitalisme. En termes savants, il y a une "implication historique réciproque" entre le communisme à venir et le capitalisme, qui se traduit au quotidien par une même implication réciproque entre le monde du travail et le corps social dominant, soit la lutte de classes. Il n'est donc pas possible de dresser un tableau précis de nos "rêves" puisque le communisme se construit à l'intérieur du capitalisme, de façon contradictoire, non linéaire et chaotique.

Dans les grandes lignes nous pouvons affirmer plus ou moins "scientifiquement" que le communisme sera une société sans domination et donc sans classes sociales ni monnaie, au sein de laquelle le bien commun sera au service du bonheur de chacun sans distinction de genre et dans le respect de la nature. Maintenant quand on a dit ça on n'a pas dit grand-chose. Hélas on ne peut en dire guère plus.



Dit de façon plus simple (très naïve et très réductrice j'en conviens), si le capitalisme est un bourgeon de pomme nous pouvons savoir que le communisme sera une pomme, mais nous ne pouvons prédire ni sa couleur, ni sa forme, ni sa taille, ni son goût. Tout cela dépendra de son processus de maturation, selon que le temps sera ensoleillé ou pluvieux, selon qu'il gèlera ou non durant la floraison, etc... Cet exemple est très simpliste et je dois sûrement te paraître un peu neuneu, mais bon c'est pourtant à peu près ça d'un point de vue strictement naturaliste, la réserve majeure étant... qu'il n'y a pas de lutte de classes chez les pommes (qu'est ce qu'il ne faut pas écrire comme conneries parfois...).

Celle-là, j'autorise les intervenants du forum à la mettre dans la cafette, rubrique "bribes" : " la réserve majeure étant... qu'il n'y a pas de lutte de classes chez les pommes " king


Dernière édition par Vérosa_2 le Mer 8 Déc - 14:59, édité 1 fois

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  verié2 le Mer 8 Déc - 14:53

Bravo pour tes tentatives d'explication, Vérosa. Smile Mais je crains qu'il n'y ait pas de discussion sérieuse possible avec Irneh09, car il (ou elle) semble avant tout animé(e) par une hostilité viscérale et irrationnelle à l'encontre de l'encontre de l'extrême gauche militante...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  Vérosa_2 le Mer 8 Déc - 15:04

@Vérié:

L'essentiel est de participer comme disait ce grand réactionnaire de Coubertin. Razz

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  gérard menvussa le Mer 8 Déc - 15:06

N'empéche que avec ce "mangez des pommes" nouvelle maniére, tu ne fais qu'avouer ton chiraquisme non assumé !
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  Vérosa_2 le Mer 8 Déc - 15:20

Non c'est plutôt du Godard assumé, qui disait lors d'une de ses dernières interviews : " Aujourd'hui les cinéastes filment une pomme en disant que c'est une pomme, parce que ces prétentieux croient savoir ce qu'est une pomme "

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  gérard menvussa le Mer 8 Déc - 15:28

Et c'est toujours les mêmes les poires !

Sinon faudrait que je retrouve un passage de Félix Guattari ou celui ci explique qu'être révolutionnaire, c'est vouloir prévoir l'imprévisible....
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  jacquouille le Mer 8 Déc - 16:05

Gérard Menvussa a écrit:N'empéche que avec ce "mangez des pommes" nouvelle maniére, tu ne fais qu'avouer ton chiraquisme non assumé !


Kesketuveu,Mon gros elephant ,tu votes un jour,tu votes toujours affraid .
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  irneh09218 le Mer 8 Déc - 20:09

La compréhension du passé est ce qui éclaire les pistes de l'avenir. (Roseau)

Le Passé a déjà été étudié en long, en large, et en travers... Malheureusement ça n'a rien donné : le Capitalisme reste vainqueur... (Bouffon vert)

Faudrait déja qu'on le sache, mon brave ! Et tout le monde ici bas n'en a aucune idée... (Menvussa)

Tout ça me semble assez vain, mais bon je n'en dégoute pas les autres (Menvussa) à propos d'un système de remplacement

Le Passé a déjà été étudié. Now, place à l'action ! (Bouffon vert)

Amusant ! Mais tu as fait mieux... Si tu veux battre Tristana sur le registre "n'importe quoi comique", il va falloir mettre la gomme... (Menvussa) encore une tentative de ridiculiser...

Il existe un tableau de Klee qui s'intitule Angelus Novus.
Il représente un ange qui semble avoir dessein de s'éloigner de ce à quoi son regard semble rivé. (Menvussa) encore une tentative de ridiculiser...

Si tu n'es pas fichu de dialoguer, va devant un miroir, pas dans un forum... (Yannalan) Toujours des réponses à la « con » afin d'éluder le problème

Nous pouvons concevoir ce que sera la société que nous voulons. Le communisme est, dans ses lignes de force, une réalité à venir que nous pouvons concevoir, c'est une idée structurée partagée en conscience et connaissance par (presque) tous les participants de ce forum. (Verosa) tu en ai sûr, tu les connais si bien ces « mecs » qui participent au forum, moi, pas...

Les "radoteurs du programme de transition" ? Au lieu d'affirmer prouve le, que ce sont des « radotteurs »...

Le problème est que ce genre d'individus illuminés existe, quand bien même ils ne représentent le plus souvent qu'eux mêmes dans une impuissante posture "rebelle" ou font partie d'un petit groupuscule passéiste risible. (Vérossa) bravo pour le risible, sauf que çà reste à prouver.

Mais cette constatation ne suffit pas. Encore faut-il démontrer ce qui était valable, ce qui ne l'est plus etc. Bref, sous prétexte que le monde change, que l'avenir réserve des surprises, on ne peut pas se priver de l'expérience historique du mouvement ouvrier et des armes dont nous avons héritées... Si elles sont inadaptées, il faut en forger d'autres à la lumière des expériences plus récentes, de l'évolution etc. Et bien voilà, nous sommes au coeur du sujet, tu propose qu'elles armes « NOUVELLES »

Sur la question de l'histoire, je pense que ce qu'a dit W Benjamin résume trés bien ce que je peut penser : avoir une approche "historique" du passé n'a de sens que si on marque ainsi la continuité de tous nos combats défaits, nos batailles perdues, nos illusions brulées au grand feu du "réalisme" (dont BV incarne le coté farce) Et celle de tous ceux (et celles) qui furent réduit en esclavage, contraint de vendre leur force de travail, battus, humilié mais jamais brisés... Si on perd cette continuité, on perd la haine qui va avec, et on devient un pauvre jouet tournoyant sous le "sens du progrès"....

Maintenant le passé est une chose, et le présent dans lequel on vit une autre... (Menvussa) je pense que tu as interverti l'ordre de ces deux paragraphes.

Je ne vois vraiment pas ce qui te permet de dire ça ??? (Vérié 2)
Ben, oui, suffit de lire les réponses.

On y est déjà tous dans le vide, par le chômage ou le chef de merde, par les flics et par la télé, et cela chaque jour que le capitalisme fabrique. Alors à toi de sauter dans cet autre vide "vertueux", "révolutionnaire" et si exaltant, s'il te reste un peu de "confort personnel" (comme tu dis). Quand tu seras arrivé au bout du vide et de la vertu, découvrant soudain le "monde nouveau" en solitaire et en bon "rebelle" que tu es, dis nous si c'est le pied, ok ? On prendra le train du bonheur juste après.

Le rebelle a un libre arbitre, c'est bien connu. Le rebelle n'est déterminé par rien et surtout pas par ses propres conditions d'existence. Et mon cul ? (Vérossa) Il faut de tout pour faire un Révolutionnaire, y compris quelqu'un qui n'a pas de couilles...

Mon rêve, dans le désordre, et pas forcément exhaustif :

- sortie totale du nucléaire : toutes les centrales démentelées en 5 ans.
- arrêt total de l'emploi des pesticides, Ogm, et autres produits faussement apellés "phyto-sanitaires"...
- agriculture bio à 100%, et nourriture bio pour tout le monde.
- de l'électricité solario-éolienne pour tous.
- nationalisations de l'énergie, des transports, des industries, des ex-services publics, du logement, de l'agriculture, des banques/assurances, de la Santé, pour commencer...
- début de socialisation des moyens de production, des services, et d'échanges... Ca devrait au moins supprimer la hierarchie...
- arrêt immédiat de l'industrie de l'armement, et sa transformation en un autre type d'industrie (je pense à de l'électro-ménager bio/durable, ainsi que panneaux photo-voltaïques, éoliennes, etc...).
- création d'un système bancaire unique.
- fermeture définitive de la Bourse de Paris. Fin de l'actionnariat.
- referundum : pour ou contre l'abolitation de l'argent et du salariat et par quoi les remplacer. Et poser la question de la gratuité (quoi de gratuit, comment, etc...). Ainsi que celle des cartes d'identitée (abolition ?).
- désarmement total (armes-à-feu ou électriques) de la population (eh oui même les chasseurs), puis ensuite des forces de l'ordre...
- politique du : 1 personne = 1 revenu décent (argent ou en nature) + 1 logement décent.
- interdiction d'expulsion. Relogement obligatoire si besoin.
- interdiction des licenciements.
- passage obligatoire en moins de 5 ans du tout-pétrôle au tout éléctrique pour particuliers et entreprises (chauffage, véhicule...).
- politique de grands travaux, en particulier la rénovation totale du logement : trop énergivores actuellement, pas assez sains, et pas assez nombreux...
- replantage de forêts, limitation de l'extension des zones urbaines.
- limitation des naissances : 1 enfant/femme grand maximum.
- fin des délais pour l'Ivg.
- prohibition des antennes relais de téléphones portables, et des lignes à très haute tension. Enterrement de toutes les lignes électriques...
- prohibition du tabac et de l'alcool, et de toutes les autres drogues...
- sortie de l'Otan, Union Européenne, OCDE, OMC, OMS, etc, voire sortie de l'Euro...
- liberté de circulation pour les personnes, pas pour les produits (relocalisation de l'économie, et lutte contre le dumping social).
- changement total du système pénitencier. Les TIG assortis d'une réeducation socialo-éducative érigés en système principal. L'enfermement uniquement pour les crimes les plus grâves, et les criminels irrécupérables...


Serez-vous capables de sacrifier votre confort personnel pour sauter dans le « vide »? A la vue de vos réponses, j'en doute très fortement.
Mon confort personnel est très aléatoire... J'ai déjà un peu sauté dans le vide... Chuis tombé, mal, et maintenant j'essaye de me relever, de ré-enfourcher mon planneur, et de repartir vers de nouvelles aventures...


En fait, vous êtes tous des « Mélanchon » désireux avant tout de garder le statut égoïste et confortable d'une situation professionnelle acquise dans un système qui en fait vous permets d'être « Révolutionnaires » à peu de frais.
Je ne suis pas d'accord avec ta définition de Mélenchon. Je pense qu'il est très sincère dans ce qu'il fait. S'il était vraiment comme tu dis, il serait resté peinard au PS. Il prend pas mal de risques depuis qu'il en est sortit.
Et s'il n'y avait pas eu Mélenchon, il n'y aurait peut-être jamais eu le Front de Gauche... Or c'est peut-être l'organisation qu'on attendait, et avec laquelle de grands changements politiques et sociaux pourraient s'opérer...
Et ben oui malgré des divergences de points de vues, c »est un des rares à dire ce qu'il pense...

Mais c'est très difficile de discuter avec toi, Irneh, car tes réflexions partent dans tous les sens et tu sembles surtout animé par une hostilité tripale à l'encontre des militants et sympathisants d'extrême-gauche - ou simplement des marxistes ? Ta remarque "le système de Lénine a foiré" montre à lui seul ta vision extrêmement simpliste de l'histoire... (Vérié) FAUX

Allez un petit coup de léo férré (adaptant ce vieux stalinien d'Aragon ) (Menvussa)Léo Férre un « Révolutionnaire avec ses Rols Royce blanches et son chauffeur... Pas possible, tu as bu...

Mais pour "sauter dans le vide", sûrement pas ! (Roseau)
Donc, nous, on y va avec son coeur et ses tripes, mais pas de le vide, il faut aussi y aller avec sa tête. (Tout en disant que l'on ne sait, même pas, ce qu'est une Révolution)
On ne fait pas la guerre avec ses pieds, aura sûrement dit Mao...
qui a frapppé dans le dos la mobilisation vers la grève générale, en bon ex-sénateur, ex-secrétaire d'Etat d'un parti bourgeois (Je suis surpris que tu considère une grève, comme Révolutionnaire)

T'as du faire la route du rhum,mon ami,tu as du vent dans les voiles,tu es sacrément gonflé.Si j'osai je dirais meme un brin prétentieux. (Jacquouille) Vaut mieux ironiser que répondre, bois un coup et laisse toi aller, peut être que tes réponses seront plus cohérentes..

Si tu veux en savoir un peut plus, et si l'occasion se présente, je ne voit aucun problème a ce que tu vienne boire un coup (Bromure) Je ne bois que de l'eau, ce qui ne dispense pas d'avoir un état d'esprit révolutionnaire

Voilà un front intéressant qui se dessine. L'intérêt des forums internet, c'est aussi que chacun peut y donner libre cours à ses bas instincts campistes. On avait vu fleurir il y a quelque temps une alliance improbable autant qu'éphémère entre Gloubi, Vals, DALP et Ilan... voilà maintenant que notre camarade écolobéat et le grincheux misanthrope de service font copain-copain... (Gauvain) sauf que toi, t'a pas eu les « couilles » de t'exprimer...

Ce que irneh09218 ne sait pas, c'est que se cache parmi nous un authentique plombier ! Bon, on le paie pour qu'il poste des messages, histoire de faire "ouvrier", parce qu'à part ça on est tous avocats, notaires, médecins.... mais quand même ! (Sylvestre) Réponds au lieu de discréditer le travail manuel...

Retire ton masque, Mario, on t'as reconnu (Menvussa) Pauvre Révolution...

Dans les grandes lignes nous pouvons affirmer plus ou moins "scientifiquement" que le communisme sera une société sans domination et donc sans classes sociales ni monnaie, au sein de laquelle le bien commun sera au service du bonheur de chacun sans distinction de genre et dans le respect de la nature. Maintenant quand on a dit ça on n'a pas dit grand-chose. Hélas on ne peut en dire guère plus. (Vérosa) Enfin, après Bouffon vert, un deuxième avis...

Bravo pour tes tentatives d'explication, Vérosa. Mais je crains qu'il n'y ait pas de discussion sérieuse possible avec Irneh09, car il (ou elle) semble avant tout animé(e) par une hostilité viscérale et irrationnelle à l'encontre de l'encontre de l'extrême gauche militante... (Vérié) Encore quelqu'un qui ne compreds rien à une Révolution...

Ensuite pour terminer en apothéose, lecture des commentaires ridiculisant les travaileurs de nos amis « REVOLUTIONNAIRES », Vérié, Verrossa, Menvussa, Jacquouille....

EN RESUME, POUR LA PLUS PART, UN FOUTAGE DE GUEULE GENERAL... A MON ENCONTRE, POUR UNE QUESTION SIMPLE (et supposée anodine)...
avatar
irneh09218

Messages : 502
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 66
Localisation : L'Ametlla de mar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  yannalan le Mer 8 Déc - 21:06

C"est toi qui a commencé à te foutre du monde et à agresser les autres. Tu nous demandes un tas de trucs,mais toi même tu n'es pas foutu de dire en quoi tu nous est "supérieur" en matière de luttes par exemple et tes propres idées on les attend toujours.
Faut être deux pour dialoguer.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  Vérosa_2 le Mer 8 Déc - 21:37

EN RESUME, POUR LA PLUS PART, UN FOUTAGE DE GUEULE GENERAL... A MON ENCONTRE, POUR UNE QUESTION SIMPLE (et supposée anodine)...

Sauf qu'il ne s'agit pas d'une question simple justement, mais du problème le plus complexe qui soit. Maintenant tu fais et penses ce que tu veux, vu ton attitude j'en n'ai rien à carrer.

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  bromure le Mer 8 Déc - 22:11

Si tu veux en savoir un peut plus, et si l'occasion se présente, je ne voit aucun problème a ce que tu vienne boire un coup (Bromure) Je ne bois que de l'eau, ce qui ne dispense pas d'avoir un état d'esprit révolutionnaire

Note que je n'ai pas mentionné de quel boisson il étais question, ce qui ne me dispense de rien ni de tout, et même de son contraire. Mais l'invitation tient toujours.
avatar
bromure

Messages : 102
Date d'inscription : 23/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  BouffonVert72 le Mer 8 Déc - 22:40

De toutes façons j'ai déjà abolit toute autre boisson que l'eau, rappelle-toi. drunken
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  gérard menvussa le Jeu 9 Déc - 8:56

Vérosa_2 a écrit:
EN RESUME, POUR LA PLUS PART, UN FOUTAGE DE GUEULE GENERAL... A MON ENCONTRE, POUR UNE QUESTION SIMPLE (et supposée anodine)...

Sauf qu'il ne s'agit pas d'une question simple justement, mais du problème le plus complexe qui soit. Maintenant tu fais et penses ce que tu veux, vu ton attitude j'en n'ai rien à carrer.

Cela dit, au dela de l'attitude (déplaisante) de notre simili interlocuteur, la question est intéressante : le rapport à l'histoire, ça devrait nous interpeller... Et effectivement, il y a un certain rapport "nostalgique" à l'histoire, les histoires a dormir debout de tonton Trotsymarxlenine... ou le passé ne fait écho que comme "certitude inactuelle"....
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  irneh09218 le Sam 25 Déc - 12:49

A la lecture de vos réponses "débiles", je constate que ma démonstration est réussi.
Basketball
avatar
irneh09218

Messages : 502
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 66
Localisation : L'Ametlla de mar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolutionnaires, mais du passé

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum