L'impérialisme aujourd'hui

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'impérialisme aujourd'hui

Message  sylvestre le Mer 13 Aoû - 10:49

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le soit disant "Empire" allemand

Message  Roseau le Mar 2 Sep - 13:24

Illustration d'une vision discutable....
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impérialisme aujourd'hui

Message  yannalan le Mar 2 Sep - 13:58

Il y a des pays à l'Est où une grande majorité d’habitants ressentent la Russie comme une menace bien supérieure aux USA. De même qu'en Amérique Latine c'est plutôt le contraire. Ca va pas s'améliorer avec Poutine et sa clique

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impérialisme aujourd'hui

Message  Roseau le Mer 10 Sep - 11:28


Sortie le jeudi 11 septembre 2014

La Une :

"Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l'orage" Jean Jaurès

Premier plan :

A la Une. "Le capitalisme porte en lui la guerre..." (Yvan Lemaitre)
Emploi : les chômeurs pris pour cible par le gouvernement ! (Comité travail-emploi Ile-de-France)
Ebola : épidémie de la pauvreté (Franck Cantaloup)

Édito. Le bon élève du FMI encouragé par la patronne (Roseline Vachetta)
Un monde à changer : Qui est la pomme ?
+ Bien dit, no comment, le chiffre, l'agenda

Actu politique :

Crise politique : jusqu'à quand, jusqu'où ? (François Sabado)

Syndicats : pas une rentrée de classe (Robert Pelletier)

FN : vouloir et pouvoir... (Bertold du Ryon)

Actu internationale :

Afrique du Sud : désillusions et explosion de luttes ouvrières (Anne Dissez)

Ukraine : l'Otan rivalise avec Poutine (Yvan Lemaitre)

Le monde en bref. Grèce : à l'est, rien de nouveau ? / France : la guerre, un marché juteux

NPArguments :

Éducation nationale : les ministres se suivent, la politique reste la même... (dossier réalisé par la commission Éducation nationale du NPA)

Actu sociale :

Hôpitaux. Convergence des luttes : nouvelle étape (J.C. Delavigne)

Bretagne : les licenciements continuent, la résistance doit reprendre ! (Matthieu Guillemot, Gérard Mas et Philippe Poutou)

IntermittentEs et précaires : la lutte continue de plus belle ! (Correspondant)

Sanofi : "une politique purement financière" (Entretien avec Sandrine Caristan. Propos recueillis par Robert Pelletier)

Le Testet (81) : non au barrage de Sivens ! (CorrespondantEs)

Prestations familiales : après les promesses, les attaques... (J.C. Delavigne)

Annonce : meeting pour la liberté d'expression, contre la criminalisation de la solidarité avec la Palestine

Actu du NPA :

Le NPA à la fête de l'Humanité

Les comités en action ! Angoulême (16) : toujours mobilisés pour la Palestine ! / Châteauroux (36) : régularisation pour Vladimir et sa famille ! / Auxi-le-Château (62) : l'eau pour la vie, pas pour les profits ! / Salon-de-Provence (13) : rassemblement du collectif solidarité Palestine

Culture :

Essai : Affinités révolutionnaires. Nos étoiles rouges et noires de Olivier Besancenot et Michael Löwy (Henri Wilno)

BD : Les larmes du seigneur afghan de Pascale Bourgaux, Vincent Zabus et Thomas Campi (Sylvain Chardon)
Expo : "Les désastres de la guerre (1800-2014)" (Henri Wilno)

Cinéma : Les combattants de Thomas Cailley (Jean-Marc Bourquin)

La Der :

Libre expression. Bosnie : "Entendre les voix du peuple après plus de deux décennies de divisions ethniques imposées" (Entretien avec Tijana Okic. Propos recueillis par Henri Wilno)

+ Vu ailleurs et le strip de Faujour
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impérialisme aujourd'hui

Message  Roseau le Lun 15 Sep - 12:55

La Chine et la Russie continuent à trouver des alliés pour dé-dollariser.
L'Argentine et la Chine ont passé un accord de swap de devise,
avec possibilité pour l'Argentine de payer ses importations en yuans.
En échange, la Chine soutient le plan de l'Argentine concernant la restructuration de sa dette.
http://www.zerohedge.com/news/2014-09-07/de-dollarization-continues-china-argentina-agree-currency-swap-will-trade-yuan
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impérialisme aujourd'hui

Message  sylvestre le Jeu 18 Sep - 15:20

Joseph Daher : Comprendre l’impérialisme comme un système

Dans plusieurs débats que j’ai menés récemment dans lesquels je dénonçais toutes les formes d’impérialismes, y compris l’impérialisme russe en Syrie et en Ukraine (sans parler de la répression Russe contre les Tchétchènes, ainsi que le système russe autoritaire, réactionnaire et économiquement néo libéral, avec une concentration des richesses du pays dans une clique d’affaires mafieuses affilié à Poutine), plusieurs personnes se revendiquant de la « gauche » m’ont répondu qu’il n’y avait pas d’impérialisme russe ou bien que ce dernier était une puissance qui s’opposait à l’impérialisme Etats-Unien et devait dès lors être soutenu.

Ce genre d’analyse s’inscrit dans une compréhension complètement faussée de l’impérialisme qui le réduit à un (Etats-Unis) ou des acteurs (Etats occidentaux généralement).

Plusieurs raisons peuvent expliquer ce raisonnement, que je n’ai pas le temps de développer en détail mais qui s’inscrit principalement d’abord dans une mauvaise compréhension du système capitaliste, et/ou dans un héritage de la guerre froide, qui voit la Russie et ses alliés (Iran et Syrie notamment) comme des Etats progressistes et anti-impérialistes, contre les Etats-Unis.

Ce raisonnement mène à des positions hostiles dans le cas de certains soulèvements populaires, comme c’est le cas actuellement avec la Syrie et l’Ukraine ou bien dans le passé avec l’Iran en 2009.

Pour précision, nous ne nions pas l’actualité de l’impérialisme Etats-Unien et/ou occidental, et sa volonté d’influencer certains processus de révolution ou de soulèvement à travers des acteurs politiques soumis à son influence mais souvent peu représentatifs des mouvements populaires comme en Syrie, Iran et Ukraine. L’impérialisme Etats-Unien reste le plus important à travers sa puissance militaire et économique, dont les conséquences se voient jusqu’à aujourd’hui avec l’utilisation de ses drones mortels au Pakistan, Yemen et autres ou bien dans les négociations en cours sur le traité transatlantique (Tafta), dont l’enjeu est clairement pour les États-Unis de s’appuyer sur le « partenaire » européen pour réaffirmer leur hégémonie face à la montée de la Chine, auquel il faut ajouter le déplacement de 60% de ses capacités militaires américaines vers le Pacifique pour faire face au défi chinois, vu comme la principale menace économique par les Etats Unis.

L’impérialisme peut aussi s’affirmer à travers des accords économiques, comme lors du projet d’accord de partenariat économique (APE) signé le 10 juillet 2014 au Ghana, entre l’Union européenne et 16 pays de l’Ouest de l’Afrique. Il vise à supprimer 75% des droits de douane sur leurs importations en provenance de l’UE et à restreindre leur autonomie en matière de politique commerciale au-delà des exigences de l’OMC.

Cela dit, il est nécessaire de comprendre l’impérialisme comme un système global lié au développement et aux transformations du système capitaliste, et non à quelques acteurs limités. L’influence de plus en plus affirmée de la Chine, qui est devenu la plus grande force industrielle et commerciale mondiale, et qui continue à connaître des rythmes de croissance importants malgré la baisse relative ces dernières années et de la Russie, qui a vu la concentration des matières premières et industries dans les mains de l’Etat et/ou affiliés à travers une équipe d’hommes d’affaires proche allié de Poutine dans une relations patron-client ainsi que l’augmentation des prix des matières premières comme le pétrole, doivent être vu dans cette perspective.

L’impérialisme moderne ou capitaliste, qui remonte au développement de l’esclavage et prend de plus en plus forme par la suite à la fin du 19ème siècle, doit être compris comme l’intersection et la fusion de concurrences et compétitions économiques et géopolitiques. C’est cette relation dialectique entre ces deux logiques qui expliquent les dynamiques impérialistes actuelles. Les relations de pouvoir changent en effet à travers le temps selon le développement capitaliste de chaque pays et de la situation politique et dès lors de même que les alliances. De même, il faut comprendre que si le capitalisme tend à s’étendre au monde entier, il ne le fait pas de manière linéaire et harmonieuse, comme l’expliquait le révolutionnaire russe Trostky dans sa théorie de la « loi du développement inégal et combiné ». En effet les Etats ne suivent pas les mêmes formes et phases de développement et cela permet à certains acteurs de rattraper un retard sur d’autres comme ce fut avec l’Allemagne à la fin du 19ème et début du 20ème siècle ou bien ces dernières décennies la Chine qui rivalise avec les Etats-Unis comme puissance économique.

L’impérialisme, défini par Lénine comme le dernier stade ou stade suprême du capitalisme, s’inscrit aussi dans cette dynamique de développement inégal et combiné.

Karl Marx affirmait que le capitalisme s’inscrivait dans deux caractéristiques fondamentales : 1) L’exploitation du salariat par le capital, antagonisme de classe fondamental et 2) par le fait que la classe capitaliste n’étant pas un bloc unifié, il existe des rivalités entre les capitalistes qui se disputent sur les restes et profits de l’exploitation. En d’autres termes, l’impérialisme est un processus de conflits entre Etats capitalistes puissants sur le contrôle des butins de la planète.

L’échec américain de l’invasion de l’Iraq, qui n’est plus à prouver et dont le peuple irakien souffre encore aujourd’hui de ses conséquences, et la crise économique et financière mondiale de 2007 et 2008 qui a porté un coup sévère économiquement et de prestige du modèle néo-libéral américain au niveau mondial ont provoqué un affaiblissement relatif de sa puissance globale, ce qui a non seulement laissé plus d’espace pour d’autres forces impérialiste mondiales comme la Chine et la Russie, mais aussi à des puissances régionales, que l’on appelle généralement sous-impérialisme, dans leurs régions respectives. Durant ces dernières décennies on a ainsi vu l’émergence de nombreux centres majeurs d’accumulation de capitaux qui sont de nouveaux pays industrialisés et ont une influence politique et des investissements régionaux toujours plus importants. Les classes dirigeantes de ces derniers, souvent nommés « pays émergents », ne sont pas des simples clients de l’impérialisme occidental et s’affirment de plus en plus comme des puissances régionales ayant leurs propres intérêts et ont la capacité de les défendre comme le Brésil en Amérique du Sud ou bien l’Afrique du Sud en Afrique Subsaharienne Cela est aussi particulièrement visible au Moyen-Orient à la suite de l’affaiblissement relatif de la puissance américaine après son échec en Irak, où des Etats régionaux comme l’Iran, l’Egypte, la Turquie, l’Arabie Saoudite et le Qatar, ont joué un rôle grandissant dans la région et interviennent dans les processus révolutionnaires par leurs rivalités en soutenant différents acteurs en contradiction avec les demandes populaires pour la démocratie, la justice sociale et l’égalité. Dans une situation similaire, un certain nombre de personnes se revendiquant de la « gauche » ont un problème de dénoncer les ingérences militaires iraniennes (à travers les Pasdaran, les gardiens de la révolution) en Syrie et Iraq ainsi que l’assistance économique et soutien politique apporté au régime syrien ou au Hezbollah comme des formes d’interventions politiques pour maintenir son influence politique dans la région.

Dans la région, l’Etat d’Israel est également au service de l’impérialisme occidental dans la région entière, à la différence qu’il s’agit dans son cas d’un projet colonial d’expulsion de la population indigène à savoir les palestiniens. Israel joue en effet depuis des décennies le rôle de chien garde des intérêts impérialistes occidentaux dans la région, notamment illustré par les propos du rédacteur en chef du quotidien Hareetz en 1951 « Israël devra être une espèce de chien de garde. Il n’y a pas lieu de craindre qu’il mette en oeuvre une politique agressive contre les états arabes si celle-ci est clairement contraire aux désirs de l’Amérique et de la Grande-Bretagne; par contre, si les puissances occidentales choisissent une fois, pour telle ou telle raison de fermer un oeil, on peut être certain qu’Israël sera capable de punir comme il se doit un ou plusieurs de ses états voisins dont l’impolitesse envers l’Occident dépasserait les limites de ce qui est autorisé. »

L’affaiblissement relatif des Etats Unis au niveau mondial se voit d’ailleurs dans sa politique étrangère sous le gouvernement Obama par l’adoption d’une stratégie plus « multilatérale », de pousser et faire pression sur d’autres pays pour collaborer sur le plan mondial, et moins solitaire comme à l’époque de Bush. Le dernier exemple est la volonté des Etats-Unis de se doter une couverture internationale et de constituer une large coalition pour lutte contre le « terrorisme » de l’Etat Islamique en Syrie en Iraq.

C’est qu’il faut également savoir c’est que les différentes puissances impérialistes mondiales et puissances régionales bourgeoises, en dépit de leur rivalité, collaborent lorsque le système global impérialiste est en danger, par exemple elles toutes un intérêt commun à la défaite des révolutions populaires de la région, que ce soit en Syrie et en ailleurs.

Nous ne devons en effet pas imaginer les rivalités impérialistes à l’échelle mondiale entre les Etats-Unis, la Chine et la Russie comme impossibles à surmonter lorsque leurs intérêts sont en jeu et que les relations d’interdépendances sont en fait très présentes. Tous ces régimes sont des pouvoirs bourgeois qui sont ennemis des révolutions populaires, uniquement intéressés par un contexte politique stable qui leur permette d’accumuler et de développer leur capital politique et économique au mépris des classes populaires.

En conclusion, le rôle des forces progressistes n’est pas de choisir entre deux forces impérialistes ou sous impérialistes qui s’affrontent pour des gains politiques et/ou exploiter davantage de ressources ou des peuples étrangers, cette compréhension affaiblit la lutte anti-capitaliste en mettant de côté le fait que le combat des forces progressistes doit toujours se situer en faveur des intérêts des classes populaires en lutte pour leur libération et émancipation contre toutes les formes d’impérialismes et qui par leurs luttes remettent en cause ce système impérialiste global. Choisir un impérialisme sur un autre, c’est garantir la stabilité du système capitaliste et d’exploitation des peuples.

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Royaume Uni parie sur le Yuan

Message  Roseau le Dim 28 Sep - 17:41


"La Yuanification s’étend partout dans le monde, un nombre croissant de pays est en train de se passer de l'USD comme monnaie de réserve primaire. L'exemple le plus notable : le gouvernement britannique envisage d'émettre une obligation libellée en renminbi et d'utiliser le produit pour financer les réserves de devises du gouvernement. Le chancelier de l'Echiquier britannique George Osborne a décrit ce résultat comme «un moment historique» et une déclaration de confiance britannique dans le potentiel du Yuan pour devenir «la principale monnaie mondiale de réserve". "
http://www.zerohedge.com/news/2014-09-15/uk-hints-next-reserve-currency-issue-chinese-yuan-denominated-bond

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impérialisme aujourd'hui

Message  Roseau le Ven 3 Oct - 23:02

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impérialisme aujourd'hui

Message  Roseau le Lun 20 Oct - 22:09

Introduction de Pierre Rousset à la réunion région parisienne de la IVe Internationale.

La version écrite est disponible sur le site d'Inprecor.
http://ks3260355.kimsufi.com/inprecor/article-inprecor?id=1670

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impérialisme aujourd'hui

Message  Roseau le Dim 26 Oct - 1:43

Notes sur le débat « Impérialisme et géopolitique »
SABADO François
Ces notes reprennent des éléments des interventions contributives à la discussion sur l’impérialisme ouverte par Pierre Rousset lors de la réunion de bureau de la Quatrième Internationale du 18 octobre dernier.
http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article33323
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impérialisme aujourd'hui

Message  sylvestre le Dim 26 Oct - 10:11

Alex Callinicos, article de fond sur les différentes failles qui s'ouvrent dans la compétition internationale entre blocs de capitaux - Ukraine, Syrie, Asie du Sud-est, le tout dans le contexte d'affaiblissement de l'hégémonie US : The multiple crises of imperialism
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impérialisme aujourd'hui

Message  Copas le Lun 3 Nov - 2:00

Une longue histoire et le partage de la chine entre l'impérialisme japonais et l’impérialisme russe, 1905, la conclusion pour 40 ans de domination japonaise sur l'est de l a Chine. Avec toutes les pincettes nécessaires sur la façon de présenter...



Dernière édition par Copas le Lun 3 Nov - 10:58, édité 1 fois
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impérialisme aujourd'hui

Message  Javert le Lun 3 Nov - 10:31

Pourquoi le NPA dit-il que la période historique ouverte avec 1917 s'est refermée en 1989 avec la chute du mur de Berlin alors que, citation de Jacques Fontenoy (donnée par Dinky)
"Lénine chercha à expliquer pourquoi la Deuxième Internationale, héritière de Marx et Engels, avait pu s'effondrer du jour au lendemain. Ce réarmement politique devait déboucher sur plusieurs livres, notamment L'impérialisme stade suprême du capitalisme, où il dénonçait des caractéristiques qui restent celles du capitalisme aujourd'hui. Dans ce capitalisme en déclin, le maintien d'une propriété privée des moyens de production, dépassée, engendre crises et chômage à répétition, sur-développe le capital financier et ses spéculations, accentue le caractère parasitaire des détenteurs de capitaux, mène à la guerre et menace l'humanité tout entière".

Javert

Messages : 17
Date d'inscription : 29/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impérialisme aujourd'hui

Message  Copas le Lun 3 Nov - 11:07

Javert a écrit:Pourquoi le NPA dit-il que la période historique ouverte avec 1917 s'est refermée en 1989 avec la chute du mur de Berlin alors que, citation de Jacques Fontenoy (donnée par Dinky)

Javert a écrit:
"Lénine chercha à expliquer pourquoi la Deuxième Internationale, héritière de Marx et Engels, avait pu s'effondrer du jour au lendemain. Ce réarmement politique devait déboucher sur plusieurs livres, notamment L'impérialisme stade suprême du capitalisme, où il dénonçait des caractéristiques qui restent celles du capitalisme aujourd'hui. Dans ce capitalisme en déclin, le maintien d'une propriété privée des moyens de production, dépassée, engendre crises et chômage à répétition, sur-développe le capital financier et ses spéculations, accentue le caractère parasitaire des détenteurs de capitaux, mène à la guerre et menace l'humanité tout entière".

Aucun rapport entre les deux questions.
Et peu de rapport avec le fil...

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impérialisme aujourd'hui

Message  Javert le Lun 3 Nov - 11:54

Le rapport ( parce qu'il faut traduire l'élémentaire!) c'est qu'il est évident que nous sommes toujours dans la même période historique, celle de l'impérialisme stade suprême, décrite par Lénine et citée par Dinky et que nous sommes sur le fil "l'impérialisme aujourd'hui"! Pourquoi donc le NPA dit-il qu'on a changé de période historique depuis 1989 avec la chute du mur de Berlin et la mort de la bureaucratie stalinienne, antithèse de Lénine! ? Pour justifier le rejet de la "dictature du prolétariat" et de "tout le pouvoir aux soviets" ?

Javert

Messages : 17
Date d'inscription : 29/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impérialisme aujourd'hui

Message  Roseau le Lun 3 Nov - 12:36

Javert a écrit:Le rapport ( parce qu'il faut traduire l'élémentaire!) c'est qu'il est évident que nous sommes toujours dans la même période historique, celle de l'impérialisme stade suprême, décrite par Lénine et citée par Dinky  et que nous sommes sur le fil "l'impérialisme aujourd'hui"! Pourquoi donc le NPA dit-il qu'on a changé de période historique depuis 1989 avec la chute du mur de Berlin et la mort de la bureaucratie stalinienne, antithèse de Lénine! ? Pour justifier le rejet de la "dictature du prolétariat" et de "tout le pouvoir aux soviets" ?

L'antithèse de la méthode de Lénine, c'est la direction de LO
(je ne parle des militants qui ne se contentent pas de dogmes, mais étudient les faits)
qui affirme que la Russie est toujours un Etat ouvrier (dégénéré).
Voir le fil Russie.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impérialisme aujourd'hui

Message  Copas le Lun 3 Nov - 13:20

Roseau a écrit:
Javert a écrit:Le rapport ( parce qu'il faut traduire l'élémentaire!) c'est qu'il est évident que nous sommes toujours dans la même période historique, celle de l'impérialisme stade suprême, décrite par Lénine et citée par Dinky  et que nous sommes sur le fil "l'impérialisme aujourd'hui"! Pourquoi donc le NPA dit-il qu'on a changé de période historique depuis 1989 avec la chute du mur de Berlin et la mort de la bureaucratie stalinienne, antithèse de Lénine! ? Pour justifier le rejet de la "dictature du prolétariat" et de "tout le pouvoir aux soviets" ?

L'antithèse de la méthode de Lénine, c'est la direction de LO
(je ne parle des militants qui ne se contentent pas de dogmes, mais étudient les faits)
qui affirme que la Russie est toujours un Etat ouvrier (dégénéré).
Voir le fil Russie.

Javert à LO ???
Ils en sont à ce point ?
Je ne le crois pas...

Sur le reste, nous sommes toujours et plus que jamais sous le règne de l'impérialisme qui devient un système planétaire maintenant. Il n'y a plus de zones du monde où l'impérialisme ne domine pas.
Dans ce système global, il y a des impérialismes qui mènent chacun des politiques de conquêtes du monde, en se servant le cas échéant de la force si ils le peuvent.

La question de la période avancé par la LCR pour justifier la création du NPA est précisé par la période ouverte par la révolution d'octobre et close par l'écroulement des lointains avatars capitalistes d'état en 1989-1990...
Ce qui est traité c'est de la force propulsive de la révolution d'octobre comme élément essentiel de démarcation dans le monde pour le mouvement ouvrier.
L'impérialisme n'est pas né en Octobre 1917.
Ni même au moment où Lénine a écrit son livre
Vouloir faire croire que des dirigeants de la LCR parlaient du règne de l'impérialisme quand ils ont parlé de la fin d'une période commencée en Octobre 17 cela fait partie des âneries malhonnêtes ressassées par certains.

C'est pour cela que la question des explications données pour créer le NPA n'ont strictement rien à voir avec le débat sur l'impérialisme, ce qu'il est comme système global et des impérialismes qui le composent.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impérialisme aujourd'hui

Message  Copas le Lun 3 Nov - 13:22

Javert a écrit:Le problème, Roseau, ça n'est pas LO, mais le fait de savoir si l'analyse de Lénine telle que décrite ci-dessus ( texte de J.Fontenoy cité par Dinky) est pertinente pour comprendre la situation présente de l'impérialisme et si oui ou non le NPA se trompe quand il considère que nous sommes dans une nouvelle période historique depuis 1989 nécessitant de remettre en cause "dictature du prolétariat" et "tout le pouvoir aux soviets"

Hop nouveau petit glissement...

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impérialisme aujourd'hui

Message  Copas le Lun 3 Nov - 14:00

Javert a écrit:Mais l'impérialisme est déjà un système planétaire global depuis le début du 20ème siècle!
Eh oui, le NPA en est là (après la LCR): on a changé de période historique ( ah bon, la nouveauté c'est donc la chute de la bureaucratie stalinienne ainsi assimilée à Octobre17!)  , donc à la poubelle "dictature du prolétariat" et "tout le pouvoir aux soviets"

Tu continues tes âneries et tu es hors sujet sur ce fil en permanence...

Pour ce qui est du point précis où tu restes un peu dessus c'est la question de l'impérialisme, stade suprême etc, système global, qui date effectivement du passage du 19eme au XXeme siècle.

Seuls les crétins peuvent penser que l'impérialisme commence en octobre 1917 et si des dirigeants de la LCR ont parlé d'une période ouverte en octobre 1917 c'est qu'ils parlaient d'autre chose que de l'impérialisme...

Javert ne peut ignorer cela mais continue ces conneries démontées les unes après les autres (la rigolade sur l'ignorance crasse de ce qu'est l'impérialisme chinois vaut le coup d’œil), mais ça fait rien il continue ...
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impérialisme aujourd'hui

Message  Copas le Lun 3 Nov - 14:07

Allez on bascule la discussion sur l'impérialisme chinois du fil ukraine :



Javert a écrit:
Parler d'impérialisme à propos de la Russie ou de la Chine ( ou du Brésil ou de l'Inde, pays "émergents" en pleine chute économique tout comme l'Espagne ou le Portugal, autres pays dits "émergents" ), c'est vraiment ne rien comprendre à la situation mondiale!
L'essentiel des exportations indiennes, brésiliennes, chinoises est le fait des multinationales occidentales, surtout américaines, même si les PDG peuvent être indiens, brésiliens ou chinois.

Copas
Sur la Chine, je ne répondrai que par 2 aspects montrant combien il y en a qui se croient encore à l'époque de Tintin en Chine ...

3 des 10 plus gros groupes économiques du monde sont chinois (les USA en ont 2)

Sur les 500 plus grosses entreprises :
128 sont américaines soit 25,6%
95 sont chinoises soit 19%
57 sont japonaises soit 11.4%
31 sont françaises soit 6.2%
28 sont allemandes soit 5.6%

Par ailleurs les 2emes et 3emes trusts pétroliers dans le monde sont chinois (et le 1er n'est pas US)
Dans les 10 plus grosses banques du monde, 4 sont chinoises en capitalisation comme en chiffres d'affaires
Pour les entreprises chinoises à patrons US , le minimum du minimum c'est de se renseigner.

Pour le reste je renvoie à Lénine sur ce qu'est l'impérialisme et ce qui le caractérise.
Cela correspond parfaitement à la Russie d'aujourd'hui.

Javert
Justement, ça ne correspond absolument pas à la politique défensive de la Russie et tu te trompes complètement sur l'analyse de l'impérialisme par Lénine.
D'autre part, il faut voir quelle est la structure réelle (capitaux occidentaux largement majoritaires derrière les "fausses barbes") de la plupart de ces fameuses entreprises chinoises! On ne fait qu'assister à un transfert de production (et donc d'exportation) d'entreprises US et européennes vers une plate-forme plus rentable en termes de coûts salariaux

Copas
Eh bien tu vas nous dire les chiffres que tu as sur les actionnaires de Sinopec, China National Petroleum Corporation, State Grid Corporation of China, les 3 plus gros trusts mondiaux chinois... ( l'impérialisme stade suprème, chapitre 1)
Racontes-nous aussi sur la BC, ABC, CCB et ICBC, les 4 banques chinoises dans le top 10 mondial ( l'impérialisme stade suprème, chapitre 2)

Donc on attend patiemment tes chiffres et tes sources sur les actionnariats de ces grands groupes.... Laughing Laughing Laughing

Mais on pourrait parler aussi des rachats d'entreprises par des trusts mondiaux chinois (capitaux projetés hors de Chine, voir Lénine)... La possession de la dette de nombreux pays, le placement de capitaux dans de nombreux pays (capitaux projetés hors de Chine, voir chapitre 4)...

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impérialisme aujourd'hui

Message  Copas le Lun 3 Nov - 14:34

Il y a un point passé inaperçu dans ce que raconte javert qui fait sursauter c'est de prétendre que :

1) l'attaque de l'Ukraine ressort d'une politique défensive.
2) Puisque c'est une politique défensive c'est que la Russie n'est pas un état impérialiste...

    Javert
   Justement, ça ne correspond absolument pas à la politique défensive de la Russie et tu te trompes complètement sur l'analyse de l'impérialisme par Lénine.

On peut penser donc que des troupes ukrainiennes ou US ont attaqué la Russie ? Oui non ? c'est l'inverse, des troupes russes ont attaqué l'Ukraine au motif qu'un clan oligarque dirigeant voulait changer d'alliance.
L'Ukraine appartient à la Russie ?  Oui Non ?
Quelles sont les raisons de l'attaque de l'Ukraine par la Russie ? ce que ça signifie au fond ?
Quels sont les motifs d'annexions de territoires, d'intervention de troupes spéciales et de troupes avec des moyens lourds , les menaces financières, les tentatives de déstabilisation, les menaces militaires de dépeçage , les menaces sur le gaz, les menaces politiques ?

Des politiques de puissances dominantes sur des puissances dominées. Maintenir une domination économique sur un état relativement important.

L'impérialisme russe estime que l'Ukraine lui appartient, que c'est sa zone , de la même façon que les USA qui ont l'estomac bien plus gros estiment que l'Amérique centrale c'est son jardin et c'est pour ça qu'ils ont attaqué Cuba et que l'Amérique Latine lui appartient (ils ont plus de mal maintenant que dans les années 50, 60, 70 et 80).

Après comme d'hab, il faut plonger dans les chiffres, les différentes facettes de l'attitude d'un appareil d'état et des entreprises d'une société pour décider si c'est un état impérialiste ou un état qui voudrait bien s'inviter à la table des impérialistes.

Il y a des situations intermédiaires comme le Brésil, et d'autres. Mais oui la Chine évidemment, comme la Russie, la France, le Japon, etc sont des états impérialistes, il n'y a pas que les USA.

D'ailleurs sur un autre point, quand javert prétendait que les actionnariats des plus grands groupes chinois étaient US (ou UE si il le désire) ce qui était une énormité, quand une grande partie du CAC 40 est détenu par des capitaux non français, cela veut-il dire que la France a cessé d'être un état impérialiste ?
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impérialisme aujourd'hui

Message  verié2 le Lun 3 Nov - 15:28


1) l'attaque de l'Ukraine ressort d'une politique défensive.
2) Puisque c'est une politique défensive c'est que la Russie n'est pas un état impérialiste...
Oui, c'est bien une politique défensive de la Russie, dont la zone d'influence n'a cessé d'être grignotée par l'impérialisme occidental depuis l'effondrement de l'URSS. Ca n'implique en aucune façon que la Russie ne soit pas un Etat impérialiste. On peut dire que l'attaque de Pearl Harbour par le Japon fut une politique défensive d'un pays asphyxié par l'impérialisme américain. Le Japon n'en était pas moins une puissance impérialiste...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'impérialisme aujourd'hui

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum