Tract CCI(T) : Comité communiste internationaliste (Trotskyste)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tract CCI(T) : Comité communiste internationaliste (Trotskyste)

Message  polo2010 le Mer 20 Oct - 16:28

Oui revenons au véritable débat qui est engagé sur l'axe des tracts du CCI(T) et de Révoltes. Qu'est qu'on a besoin maintenant pour l'emporter alors que la mobilisation de masse est très importante depuis 6 semaines. Mon orga pense que c'est la GG politique qui est nécessaire.
A ce propos, juste une précision à GM : le 12 mai 1968, la CGT, la FEN, la CFDT....lancent un appel à la GG de 24h00 qui va produire l'effet que l'on sait (indépendant de leurs volontés d'ailleurs...mais c'est à partir de cet appel que la classe qui combattait déjà à déboulait à 10 millions dans le paysage - les camarades de l'OCI (lambertistes et justiniens patentés) de l'Usine Latéocoère-Sud Aviation de Nantes ont très certainement aussi été un élément important-. La une de cet appel est dispo sur ce site d'ailleurs (l'Huma du 13/05/68)
Imaginons maintenant que les directions syndicales appellent de nouveau à une GG de 24h00....je pense que là aussi la classe déboulerait de nouveau et très rapidement la GG deviendrait illimitée...C'est tout le sens du combat pour le front unique que nous impulsons avec une perspective gouvernementale (voir la fin du tract)
C'est de cela que nous avons besoin : unité et centralisation de la classe entière dans la GG comme en 68

polo2010

Messages : 148
Date d'inscription : 17/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://cci-t.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract CCI(T) : Comité communiste internationaliste (Trotskyste)

Message  gérard menvussa le Mer 20 Oct - 17:04

c'est à partir de cet appel que la classe qui combattait déjà à déboulait à 10 millions dans le paysage

Je crois que tu surestimes la portée, l'importance et le caratére décisif pour la classe de cet appel. Déja parce que beaucoup de boites étaient déja parties, et que cet appel n'avait pas pour but de lancer la lutte, mais au contraire de l'éteindre (une "gréve générale" de 24 heures sans aucune perspective) Il s'agissait alors de "chevaucher le tigre", alors qu'aujourd'hui il s'agit de l'empécher de bondir... Le "moment décisif, c'est plutot le 16 mai, quand Renault flin, la sncf, air france, etc se lancent dans la gréve générale "jusqu'a satisfaction des revendications". A l'époque, le basculement des "bastions" (de la classe ouvrière) est un changement majeur... Mais ce qui va faire basculer massivement le mouvemennt, c'est l'annonce de l'interdiction de séjours de Cohn Bendit, le 21. C'est la que basculent des secteurs entiers ( entrent en grève ceux de la chimie, du textile, les entreprises Peugeot, Michelin, Bréguet, Citroën, EDF et GDF, ainsi que la fonction publique et les grands magasins) et que la gréve, déja importante va passser de 3 millions de grévistes à 10 millions de grévistes. Bref, la "vengeance" contre l'un des leaders étudiants que l'appel a une "gréve générale" de 24 heures....
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract CCI(T) : Comité communiste internationaliste (Trotskyste)

Message  polo2010 le Mer 20 Oct - 19:32

sur 68 c'est justement parce qu'il y a eu le 13 mai (avec tout ce que tu dis avant qui est juste et sur le fait que cette GG avait prévu comme un contre feux mais qui produit tout le contraire) que le 16 a été possible....(c'est assez dialectique dans le fond). Pour revenir à 2010 tu connais notre position....
bref quel est ton point de vue GM sur ce qui serait nécessaire pour l'emporter

polo2010

Messages : 148
Date d'inscription : 17/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://cci-t.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract CCI(T) : Comité communiste internationaliste (Trotskyste)

Message  gérard menvussa le Mer 20 Oct - 21:12

Pour moi ce qui manque vraiment (et qui a manque encore plus en mai 68) c'est des "comités de gréve" coordonées (par région, secteurs) regroupant syndicats,, non organisés, et s'occupant non seulement du quotidien de la gréve, mais de tout ce qui va autour. Bref, des structures d'auto organisation....


La dessus, pas mal y compris au npa ne sont guére chauds.... Mais le probléme c'est de trouver tous ceux qui ne connaissent le syndicat que par oui dire (et je ne parle même pas de nos oganisations respectives) En 68, 30% de la classe était syndiqué, et plus de 70% était dans des boites ou existaient des syndicats. Maintenant, il n'y a plus que 6% de syndiqués, et 30% avec une boite organisée.... L'autre probléme c'est les chomeurs, les précaires etc. Il faut s'adresser à toute la classe, sans en oublier une partie...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract CCI(T) : Comité communiste internationaliste (Trotskyste)

Message  Marco Pagot le Mer 20 Oct - 23:07

Gérard Menvussa a écrit:Pour moi ce qui manque vraiment (et qui a manque encore plus en mai 68) c'est des "comités de gréve" coordonées (par région, secteurs) regroupant syndicats,, non organisés, et s'occupant non seulement du quotidien de la gréve, mais de tout ce qui va autour. Bref, des structures d'auto organisation....


La dessus, pas mal y compris au npa ne sont guére chauds.... Mais le probléme c'est de trouver tous ceux qui ne connaissent le syndicat que par oui dire (et je ne parle même pas de nos oganisations respectives) En 68, 30% de la classe était syndiqué, et plus de 70% était dans des boites ou existaient des syndicats. Maintenant, il n'y a plus que 6% de syndiqués, et 30% avec une boite organisée.... L'autre probléme c'est les chomeurs, les précaires etc. Il faut s'adresser à toute la classe, sans en oublier une partie...

tout à fait d'accord
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract CCI(T) : Comité communiste internationaliste (Trotskyste)

Message  polo2010 le Mer 20 Oct - 23:40

Oui GM c'est ce qui manque dans la phase actuelle (ça peut évoluer si la GG est effective à un moment donnée...mais pour le moment je ne fais pas le bilan de ce mouvement car c'est loin d''être terminé) et c'est ce qui a manqué en 68 avec effectivement un comité centrale de grève qui aurait pu couronner le tout. Même manque dans une autre configuration en 1936.

polo2010

Messages : 148
Date d'inscription : 17/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://cci-t.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract CCI(T) : Comité communiste internationaliste (Trotskyste)

Message  jacquouille le Jeu 21 Oct - 8:00

[quote="sylvestre"]
jacquouille a écrit: Broué,celui que certains vénerent comme "historien",et qui participait a des conférences des royalistes(les vrais,pas les fans de Ségolene Royale)/quote]

Source ?


Mon cher Sylvestre,il faut sortir un peu,voire du monde,bref t'informer.C'est la raison invoquée par la direction Lambert,pour l'exclure.Les textes et déclarations sont publiques,et Broué a revendiqué sa participation a ce(ou ces?)colloque(s)organisé(s)par la Nouvelle Action Francaise,prétextant qu'ils étaient contradictoires.

Et oui,le"grand",le "brillant",le "lumineux"Broué ne voyait pas en quoi il contribuait a recouvrir d'un verni démocratique,une orga d'E.D.Il se prenait pour une"personalité"libre et indépendante,oubliant que sans le courant Lambertiste et l'E.G.il ne serait rien.

PS:A l'époque,ce n'est pas la "N.A.R"mais la"N.A.F.".
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract CCI(T) : Comité communiste internationaliste (Trotskyste)

Message  Gauvain le Jeu 21 Oct - 8:46



Et oui,le"grand",le "brillant",le "lumineux"Broué ne voyait pas en quoi il contribuait a recouvrir d'un verni démocratique,une orga d'E.D.
Il ne s'agit pas d'une orga d'ED.
Le mieux est d'aller voir leur programme : http://narinfo.voila.net/congresgen.htm


PS:A l'époque,ce n'est pas la "N.A.R"mais la"N.A.F.".
C'était en quelle année ?
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract CCI(T) : Comité communiste internationaliste (Trotskyste)

Message  gérard menvussa le Jeu 21 Oct - 9:03

Jacquouille a visiblement des problémes de mémoire... La "NAF" est devenue la NAR en 1977, avant de passer "a gauche", et défendre la candidature de l'union de la gauche en 81.... t la NAR n'est nullement une organisation d'extréme droite (ils ne sont pas non plus d'extréme gauche, je rassure tout le monde...) Politiquement, ils se situent a gauche des "radicaux de gauche"... C'est d'autant plus étrange que dans le FMR1 on avait parlé longtemps de cet épisode (et du fait que l'exclusion de Broué n'était qu'un prétexte)

Mais enfin, la aussi, tout ca n'a qu'une importance dérisoire...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract CCI(T) : Comité communiste internationaliste (Trotskyste)

Message  verié2 le Jeu 21 Oct - 10:10

Jacquouille
Et oui,le"grand",le "brillant",le "lumineux"Broué ne voyait pas en quoi il contribuait a recouvrir d'un verni démocratique,une orga d'E.D.Il se prenait pour une"personalité"libre et indépendante,oubliant que sans le courant Lambertiste et l'E.G.il ne serait rien.

Bon, c'est un peu HS. Faudrait peut-être ouvrir un fil spécial ?
Je ne suis pas du tout convaincu que Broué n'aurait rien été sans le courant lambertiste. Ce fut un intellectuel brillant, auteur de très importants ouvrages de référence - dont le contenu politique dépasse tout de même le niveau de la "ligne" du courant lambertiste. Par exemple ce ne sont pas des hagiogrpahies dogmatiques de Trotsky, dont il montre certaines erreurs, faiblesses et revirements.

Cela pose le rapport d'un intellectuel, historien en l'occurrence, avec son parti. LO n'a pas ce problème, vu qu'il n'y a pas d'intellectuels reconnus publiquement au sein de LO, sinon de rares sympathisants, dans un domaine scientifique et non politique, comme le médecin Marc Pechanski (à ne pas confondre avec son frère historien social-démocrate) et que LO n'encourage pas ses militants intellectuels à se lancer dans un travail de ce genre qui exige beaucoup de temps et d'énergie.

Lambert avait choisi une autre politique que Hardy sur ce point. Il tolérait les personnalités intellectuelles comme Broué, JJ Marie et d'autres, leur accordait une certaine autonomie, à condition qu'ils ne contestent pas la ligne politique, qui était sa chasse gardée. L'autonomie peut évidemment conduire à des dérives, vu le milieu dans lequel évoluent les "intellectuels reconnus", mais elle est indispensable pour un travail sérieux de bon niveau, et cette dérive n'est pas "automatique" : Mandel par exemple est resté révolutionnaire jusqu'à la fin de ses jours...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La seule chose immuable c'est le changement.

Message  Eninel le Jeu 21 Oct - 11:03

Camarade Jacquouille, pourquoi m'obliges-tu à insulter ton intelligence -qui est réelle comme ta culture politique- en t'invitant à juger les hommes et les organisations dans leur développement dialectique.

Prenons comme exemple le militant de l'OCI, Broué. Certes l'homme a mal fini en participant à cette conférence de royalistes (de gauche, de droite, quelle importance, royaliste), poussé qu'il était en fin de vie à promotionner ses bouquins, sans doute pour complaire à ses éditeurs. Mais devons-nous pour autant oublier l'apport du jeune militant Broué dans le groupe Lambert, de l'écrivain trotskyste de premier plan qu'il a été ? Personnellement, son travail de recherche historique, sur le parti bolchévique par exemple, mais aussi sur la guerre d'Espagne et tard dans son militantisme, par son gros pavé sur la vie de Trotsky,a contribué il y 25 ans à ma formation communiste.

Peux-tu me citer un écrivain de cette valeur venant de la LCR ou de LO ? Non! Il n'y en a pas.

Que Broué, à un moment de sa vie, tourne, et après avoir été, à la conférence les excluants, le procureur de Stéphane Just et de centaines de militants du PCI, fidéle au combat de Trotsky, se mette à l'insulter publiquement un peu plus tard (voir sur ce fil le photocopie mis en ligne), en quoi cela est-il illogique ? Souvent dans l'histoire, on a vu des hommes fairent un bout de chemin ensemble, pour mieux se déchirer ensuite. On a vu Robespierre et desmoulins par exemple. Bonaparte et Bernadotte aussi, ensemble à Austerlitz en 1805 et ennemis acharnés en 1812. Moi ce que j'observe, c'est que sur ce fil, des gens malintentionnés vis à vis du marxisme en général, commence par intenter un procès à Stéphane Just, poursuive par celui de Pierre Broué, et termine par un honteux amalgame entre les deux pour mieux fonder leur thése voulant que la Révolution mange ses enfants. Est ce bien nouveau tout ceci ?

Vous pouvez dire ou inventer tout ce que vous voulez sur le dirigeant trotskyste S Just. Mais la vérité vous géne à vomir que lui à terminé sa carrière politique dans des réunions royalistes ! Que vous l'acceptiez ou non, Stéphane Just a expiré à son poste, en tant que dirigeant d'un groupe ouvrier trotskyste. A-t-il dans sa carrière commis des fautes, des erreurs ? Certainement ! Qui n'en commet pas ! Mais globalement, si vous allez récupérer les ragots d'un royaliste pour essayer d'écorner sa réputation, vous vous engagez dans une logique très peu flatteuse pour vous.

Il nous faut juger les hommes, mais aussi les organisations dans leur histoire, avec un début et une fin. Sinon ce n'est même pas la peine de se référer à Lénine, expliquant dans son "empiro-crétinisme" que la seule chose immuable dans la vie c'est le changement. Les militants ou les sympathisant de LO, sa direction aussi je crois, se référent à Lénine. Camarade Jacquouille, arréte de t'acharner sur notre pauvre camarade Polo, tu vaux, comme le plus grand nombre des militants LO, beaucoup mieux que ça:


La,Polo,tu dépasses les bornes,de l'insulte(Staliniens)a la calomnie.Mais tu oublies,censuré,que si tu peut aujourd'hui nous cracher a la gueule et distribuer tes délires imprimés,c'est grace a nos anciens,de LO mais aussi du POI et du NPA,qui ont su mener le combat,pour s'imposer face aux Stals,combat surtout politique dans la classe,mais aussi physique(manches de pioches et barres de fer) aux portes des boites et dans les manifs.


Je ne vois pas où le camarade Polo en la circonstance dépasse les bornes, lorsqu'il reprend ce truisme voulant que dans le mouvement que nous sommes entrain de vivre, la direction de LO est à la remorque, loin, très loin de son age d'or ! Le camarade Polo ne te craches pas à la gueule, ni même crache-t-il à la gueule des militants de LO. Il exprime son opinion politique sur l'orientation politique actuelle de cette formation. Excuses moi, mais si on veut rompre irréversiblement avec le stalinisme, nous nous devons à respecter la démocratie ouvrière voulant qu'un militant communiste puisse exprimer son opinion sur un forum communiste. Cela signifie-t-il que nous nions le passé militant de LO ? Le combat que cette organisation a livré contre les staliniens, avec manche de pioche et bar de fer ? Non.

A titre d'exemple, j'ai vu de mes yeux, à l'occasion du combat de 2007 à la RATP, à la cantine du dépot de point du jour place St clou, une poignée de militants CGT-LO, souffler sous le nez des militants CGT-PCF, le contrôle d'une assemblée générale de centaines de grévistes, et aller à la constitution d'un Comité Ouest. Il y a eut bagarre. Les staliniens, avec leurs gros bras, ont voulu la jouer intimidation. Ils se sont fait copieusement rossés par le service d'ordre de LO, avec le soutien ultra-majoritaire des grèvistes, et bien sûr de mes camarades et moi même.

Ce que nous reprochons à la direction de LO en cette fin 2010, ce n'est pas de posséder des manches de pioches, c'est de ne pas s'en servir. Pourquoi la direction de LO ne profite-t-elle pas des difficultés actuelles de la direction stalinienne de la CGT-RATP, pour prendre le contrôle de ce syndicat occupant une position hautement stratégique ? Voilà la question implicite que te pose l'excellent camarade Polo !

Il ne te manque pas de respect, il t'appelle à l'aide, lui, moi, et le prolétariat français.
avatar
Eninel

Messages : 440
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract CCI(T) : Comité communiste internationaliste (Trotskyste)

Message  verié2 le Jeu 21 Oct - 11:20

Polo
Mais pour revenir à la période actuelle, je ne vois pas dans le dernier tract du NPA ou dans les éditos de LO d'éclaircissement sur le role de sappe des directions syndicales (CGT en tête)...Au contraire ça va dans le sens d'un soutient (sans même la moindre critique) aux journées d'action (là c'est évident pour LO qui protège ces places dans la conf en s'allignant derrière Thibault), aux grèves reconductibles isolées boites par boites et secteurs par secteurs (politique du NPA : comme Alési, à fond, à fond....attention la sortie de route), sans jamais réclamer que les directions syndicales appellent et organisent la GG de l'ensemble des travailleurs et de la jeunesse de ce pays

Bon, je ne crois pas qu'on arrive à la grève générale par des incantations, des appels aux directions syndicales et des votes de motion. Les appels aux directions syndicales contribuent d'ailleurs dans une certaine mesure à semer des illusions dans ces directions - ce que tu reproches à LO.

Il est possible que LO soit un peu timoré depuis un certain temps dans ses critiques des directions syndicales. De là à dire que LO est complètement alignée sur Thibault et Chérèque, pour "protéger ses places", c'est ridicule. Dans la pratique d'ailleurs, LO a contribué à mettre sur pied deux bureaux d'organisation de la grève chez les cheminots. Certes, ces bureaux sont peu représentatifs et jouent un faible rôle pour le moment, mais ils ne vont pas dans le sens d'un alignement sur les directions syndicales, qui n'apprécient guère ce genre d'organisme...


Quant au NPA, il est plus beaucoup plus hétérogène que LO. Si certains militants ont une intervention purement syndicalistes, d'autres tentent de favoriser une auto-organisation des grèvistes. Mais la situation sur le terrain, notamment chez les cheminots, n'est pas toujours hyper favorable à ce genre d'initiative.
Enfin, le courant du POI ne brille pas par son intervention en faveur d'une auto organisation des grèvistes et apparait quasi exclusivement au travers de FO, dont il se distingue fort peu...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract CCI(T) : Comité communiste internationaliste (Trotskyste)

Message  Invité le Jeu 21 Oct - 11:49

verié2 a écrit: .Lambert avait choisi une autre politique que Hardy sur ce point. Il tolérait les personnalités intellectuelles comme Broué, JJ Marie et d'autres, leur accordait une certaine autonomie, à condition qu'ils ne contestent pas la ligne politique, qui était sa chasse gardée.

La formule vaut son pesant de cacahuètes. Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract CCI(T) : Comité communiste internationaliste (Trotskyste)

Message  oxy le Ven 22 Oct - 8:18

Eninel a écrit:Camarade Jacquouille, pourquoi m'obliges-tu à insulter ton intelligence -qui est réelle comme ta culture politique- en t'invitant à juger les hommes et les organisations dans leur développement dialectique.......

Vous pouvez dire ou inventer tout ce que vous voulez sur le dirigeant trotskyste S Just. Mais la vérité vous géne à vomir que lui à terminé sa carrière politique dans des réunions royalistes ! Que vous l'acceptiez ou non, Stéphane Just a expiré à son poste, en tant que dirigeant d'un groupe ouvrier trotskyste. Il nous faut juger les hommes, mais aussi les organisations dans leur histoire, avec un début et une fin. Sinon ce n'est même pas la peine de se référer à Lénine, expliquant dans son "empiro-crétinisme" que la seule chose immuable dans la vie c'est le changement. Les militants ou les sympathisant de LO, sa direction aussi je crois, se référent à Lénine. ..... Cela signifie-t-il que nous nions le passé militant de LO ? Le combat que cette organisation a livré contre les staliniens, avec manche de pioche et bar de fer ? Non.

A titre d'exemple, j'ai vu de mes yeux, à l'occasion du combat de 2007 à la RATP, à la cantine du dépot de point du jour place St clou, une poignée de militants CGT-LO, souffler sous le nez des militants CGT-PCF, le contrôle d'une assemblée générale de centaines de grévistes, et aller à la constitution d'un Comité Ouest. Il y a eut bagarre. Les staliniens, avec leurs gros bras, ont voulu la jouer intimidation. Ils se sont fait copieusement rossés par le service d'ordre de LO, avec le soutien ultra-majoritaire des grèvistes, et bien sûr de mes camarades et moi même.Ce que nous reprochons à la direction de LO en cette fin 2010, ce n'est pas de posséder des manches de pioches, c'est de ne pas s'en servir. Il ne te manque pas de respect, il t'appelle à l'aide, lui, moi, et le prolétariat français.

Quel charabia narcissique sans sens et contradictoire .Je me demandais si dans le trotskisme il n'y avait pas des illuminés, il suffit de lire cet échange . Les illuminés, même dans les directions, ont toujours existé dans le mvt trotskiste mais demander à la direction de LO de prendre des manches de pioche pour rosser la direction de la CGT de la RATP . Lénine ou Eninel devrait essayer de mettre en grève son dépôt au lieu de s'attarder à des injonctions farfelues .S'il tient ce type de discours aux travailleurs de la RATP ils doivent le prendre pour un barge . Ils auraient raison ....

oxy

Messages : 141
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract CCI(T) : Comité communiste internationaliste (Trotskyste)

Message  Nemo le Ven 22 Oct - 17:31

oxy a écrit:
Eninel devrait essayer de mettre en grève son dépôt au lieu de s'attarder à des injonctions farfelues .S'il tient ce type de discours aux travailleurs de la RATP ils doivent le prendre pour un barge . Ils auraient raison ....

S'il essayait maintenant de mettre son dépôt en grève, alors que même le RER B roule normalement, ses collègues le prendraient certainement pour un barge. Et là ils auraient raison.
avatar
Nemo

Messages : 12
Date d'inscription : 08/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Même pas des anarchistes ! des néants.

Message  Eninel le Ven 22 Oct - 20:41

Nemo a écrit:
oxy a écrit:
Eninel devrait essayer de mettre en grève son dépôt au lieu de s'attarder à des injonctions farfelues .S'il tient ce type de discours aux travailleurs de la RATP ils doivent le prendre pour un barge . Ils auraient raison ....

S'il essayait maintenant de mettre son dépôt en grève, alors que même le RER B roule normalement, ses collègues le prendraient certainement pour un barge. Et là ils auraient raison.

Je te remercie camarade Nemo de voler à mon secours, mais si je peux me permettre de te donner un conseil politique, ne perd pas ton temps à discuter avec ces mêchants bougres. Ils ne sont même pas anarchistes, ils ne sont que des crétins des ignorants agissants proche du néant.

A titre d'exemple, voilà ce que poste le dénommé Kuhing il y a quelques jours:

kuhing le Mer 20 Oct - 9:57


Ma position est qu'il faut plutôt dépenser ses énergies à donner le perspective de ce qu'il faudrait faire quand le fer est chaud et qu'il faut le battre.
Et ça aucune direction de la CGT ou CFDT ne le fera quoi que dise ou fasse un groupe de pression.

Aujourd'hui ce que je pense c'est que si le mouvement se prolonge et se durcit, il faut commencer à se poser la question de la grève générale illimitée active c'est à dire prendre ce qui est a disposition et le distribuer à la population et passer très vite à la mise en place d'une production non marchande.

Les gens ont besoin de bouffer pour vivre plus que de discours ou de manœuvres politiciennes.

.
kuhing





Il faut commencer à se poser la question de la grève générale illimitée, nous dit-il, avec autant d'assurance dogmatique que le premier justien venu, mais seulement si la bouzille des bureaucraties ouvrières et des gauchistes (lui entre autre) se prolonge et se durcit. Première constation: Ce monsieur n'est pas contre la GG en principe, mais il l'envisage à une certaine étape et sous certaines conditions. Grande victoire idéologique pour nous quand même. Il y a moins de quinze jours, ce type d'individu considérait la GG comme une utopie d'un autre temps !

Mais c'est quoi sa GG ? c'est le moment où la lutte des classes suffisamment durcit et prolongée à son goût, on va pouvoir: " prendre ce qui est a disposition et le distribuer à la population " et mieux encore: " passer très vite à la mise en place d'une production non marchande.". La justification intellectuelle de la farce: " Les gens ont besoin de bouffer " !

Pour bien nous représenter la dégénérescence totale de la pensée anarchiste, de Bakounine à Kuhing, un petit rappel de ce qui oppose la pensée de Bakounine et celle de Marx:

Alors voilà, les deux bonhommes rejettent l'un et l'autre l'Etat, l'oppression et l'exploitation, la bourgeoisie et le capitalisme. Ensemble, ils prônent la Révolution Ouvrière violente et entendent comme seule perspective historique viable et progressiste la société sans classe: le Communisme à l'échelle du monde.

Ou ça se gâte, c'est que Marx et Engels, dans le Manifeste par exemple, appellent à la constitution d'une avant garde éclairée, le Parti Communiste, guidant le prolétariat dans cette tâche historique gigantesque, pas Bakounine.

Lui , reproche l'autoritarisme de Marx et de sa conception politique. Plus important encore, il nie la nécéssité de la période historique transitoire partant du capitalisme vers le communisme et que l'on nomme socialisme ou dictature du prolétariat.

Pas besoin de dictature nous disent les anarchistes. Immédiatement après avoir fait la fête à la bourgeoisie, on rase gratis ! On prend ce qui est a disposition et on le distribuer à la population et on passe très vite à la mise en place d'une production non marchande. Parce que, essayer de comprendre bande de marxistes crétins: les gens ne se nourricent pas de discours et de manoeuvres politiciennes ! Ils ont faim !

Kuhing fait mieux que Bakounine, il nous dit: Immédiatement, et sans même, avoir fait la fête à la bourgeoisie, on rase gratis ! On prend ce qui est a disposition et on le distribuer à la population, et on passe très vite à la mise en place d'une production non marchande. Parce que, essayer de comprendre bande de marxistes crétins: les gens ne se nourricent pas de discours et de manoeuvres politiciennes ! Ils ont faim !

Bakounine veut le communisme tout de suite après le capitalisme, Kuhing le veut lui, dans le capitalisme, tout de suite, et encore, si on se prête une minute à son délire, on peux affirmer que son communisme devra éclore dans un capitalisme bien délabré.

Revenons à son affirmation: La GG illimitée seulement après le développement d'une lutte ouvrière dure, et une lutte ouvrière dure, pas celle de Thibault mais celle de Kuhing, en toute logique, ça ne peut pas ne pas faire mal à la bourgeoisie et à son économie. Suivons le raisonnement: La GG c'est le grand soir. C'est le moment où l'humanité s'affranchit de toutes les contraintes et les mêchantes choses. De chacun selon ses mérites, on passe à chacun selon son besoin, tt de suite et immédiatement ! C'est beau comme du Verlaine, c'est le paradis qui arrive sur terre.

Mais au fait, qu'est ce qu'il y a à distribuer, juste avant le grand soir, et une fois fait le bilan de la grève dure de Kuhing ? Que reste-t-il de l'outil de production et des stocks disponibles, une fois que les ouvriers à travers un mouvement prolongé et dur ont mis en faillite l'économie capitaliste ? Il y a blocage ou pas blocage. Et si il y a blocage, il y a forcément du dégat non kuhing ?

Il ne reste rien camarades, et les masses dépourvus de tout, recherchent fatalement une organisation politique, un Etat, une dictature provenant où du prolétariat ou de la bourgeoisie. Et comme kuhing aura passé sa vie à taper sur Lénine, sur Trotsky et sur Just, il sera un puissant facteur de la mise en place d'une dictature bourgeoise ... mais surtout pas une dictature communiste ! Parce que comprenez-vous le communisme, c'est le goulag, c'est Eninel Just, des gens effrayants !

Voilà avec qui camarade Nemo, tu acceptes de discuter, sur un forum qui se veut communiste. Est ce bien utile ? Si au moins ces gens étaient polis et courtois, mais même pas, ils passent leur temps, entre deux aneries, à insulter les communistes (trotskystes) et salir les plus illustres de ceux d'entres nous.

Non, si c'est gens avaient un peu de sens logique, un peu de dignité et du respect pour les idées des autres, ils iraient raconter leurs sornettes sur un forum anarchistes, ils arréteraient de troller notre forum communiste. Mais voilà, leur objet n'est pas la discussion et la lumière, mais uniquement le matraquage de leur idéologique et le dénigrement systématique des autres.

Enfin, dans le cadre de cette drôle de gréve, on est pas à un paradoxe près, comme la complaisance des modérateurs communistes à leur égard !



avatar
Eninel

Messages : 440
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract CCI(T) : Comité communiste internationaliste (Trotskyste)

Message  gérard menvussa le Ven 22 Oct - 22:17

Les modérateurs ne jugent pas politiquement ce qui est dit, mais uniquement favorisent la discussion, en empêchant tout ce qui est de l'ordre de l'insulte et de la calomnie....

Sinon, ce que tu dit de l'œuvre de Marx est faux


Ou ça se gâte, c'est que Marx et Engels, dans le Manifeste par exemple, appellent à la constitution d'une avant garde éclairée, le Parti Communiste, guidant le prolétariat dans cette tâche historique gigantesque, pas Bakounine.

Ni la conception d'une "avant garde éclairée", ni celle de "guider le prolétariat" n'est présent dans Marx ou Engels...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract CCI(T) : Comité communiste internationaliste (Trotskyste)

Message  Nemo le Sam 23 Oct - 0:07

[quote="Eninel"][quote="Nemo"]
oxy a écrit:

Voilà avec qui camarade Nemo, tu acceptes de discuter, sur un forum qui se veut communiste. Est ce bien utile ? Si au moins ces gens étaient polis et courtois, mais même pas, ils passent leur temps, entre deux aneries, à insulter les communistes (trotskystes) et salir les plus illustres de ceux d'entres nous.

Non, si c'est gens avaient un peu de sens logique, un peu de dignité et du respect pour les idées des autres, ils iraient raconter leurs sornettes sur un forum anarchistes, ils arréteraient de troller notre forum communiste.

Pour la petite histoire, je reprenais oxy et pas kuhing, et je ne crois pas pour le moins qu'oxy se réclame de l'anarchisme, mais qu'il se réclame du trotskysme.
avatar
Nemo

Messages : 12
Date d'inscription : 08/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract CCI(T) : Comité communiste internationaliste (Trotskyste)

Message  oxy le Sam 23 Oct - 7:25

Nemo a écrit:
Pour la petite histoire, je reprenais oxy et pas kuhing, et je ne crois pas pour le moins qu'oxy se réclame de l'anarchisme, mais qu'il se réclame du trotskysme.

Qui est trotskiste, anarchiste et toutes les danses du ventre du "gauchisme" je m’en moque .Au fond le barje dit et écrit ce qu’il veut …..Au départ je voulais caricaturer mais est-il possible de caricaturer ce qui l’est déjà .Trotski a eu une importance politique et a été assassiné, j’ai du respect mais la majorité de ceux qui s’en réclament est devenue une bande de Narcisse .J’ai fait une vanne à deux balles (autocritique Smile ) et écorché son pseudo (anagramme de Lénine) en remplaçant (erreur non volontaire) le M par le N , je me suis fait traité de nazi et de stalinien . Pas grave (il peut insulter oxy ,il n'existe pas , le camarade va se dissoudre) . A vrai dire , j'avais lu en diagonale la prose du barjot depuis peu je me suis attardé et bien maintenant il me fait tièpe , on ne se moque pas des personnes fragiles du bocal en tout cas je plains les "justiniens" ,j'en "connais" ils ne sont pas aussi délirants ........

oxy

Messages : 141
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract CCI(T) : Comité communiste internationaliste (Trotskyste)

Message  Nemo le Sam 23 Oct - 9:23

oxy a écrit:et bien maintenant il me fait tièpe , on ne se moque pas des personnes fragiles du bocal en tout cas je plains les "justiniens" ,j'en "connais" ils ne sont pas aussi délirants ........

Les évaluations "personnelles", sur internet... sur un forum, ... bof bof.

La seule question politique intéressante, c'est que celui qui serait délirant politiquement, c'est toi si tu appelais aujourd'hui un dépôt de bus à partir en grève à la RATP.

Oui ou non ?
avatar
Nemo

Messages : 12
Date d'inscription : 08/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract CCI(T) : Comité communiste internationaliste (Trotskyste)

Message  oxy le Sam 23 Oct - 10:14

Nemo a écrit:Les évaluations "personnelles", sur internet... sur un forum, ... bof bof. La seule question politique intéressante, c'est que celui qui serait délirant politiquement, c'est toi si tu appelais aujourd'hui un dépôt de bus à partir en grève à la RATP.
Oui ou non ?

OUI évidemment ...! Mais je maintiens mon évaluation personnelle en fonction de la forme (le fond devient secondaire) des écrits (l’épisode sur LO et la CGT c’est un délire total) et je ne confonds pas les "justiniens" politiques et le délirant tendance lui même d'ailleurs je me demande s'il n'avait pas crée un truc genre SORIOR journal des syndicalistes révolutionnaires à la RATP de FO .Ce sera la fin de cet échange au fond c'est sans importance.

oxy

Messages : 141
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract CCI(T) : Comité communiste internationaliste (Trotskyste)

Message  gérard menvussa le Sam 23 Oct - 16:50

Il est vrai qu'il existe des "pathologies minoritaires" (terme employé par Bensaid) et on connait le résultat : ça rend fou. Aucune "idéologie" n'y a réchappé...

Il existe également des "pathologies majoritaires". Celles la ne rendent pas fous, mais le plus souvent elles rendent con..

Et puis il y a la pathologie qui consiste a juger du haut de sa grandeurs les pathologies des unes, et des autres. Et celle là rend A LA FOIS fou et con...

Cela me fait penser a une chanson de Ferrat "En groupe en ligue en procession" qui s'adapte parfaitement a la situation


On peut me dire sans rémission
Qu'en groupe en ligue en procession
On a l'intelligence bête
Je n'ai qu'une consolation
C'est qu'on peut être seul et con
Et que dans ce cas on le reste
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract CCI(T) : Comité communiste internationaliste (Trotskyste)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum